Aller au contenu

Messages recommandés

Comme tout ce qui est solaire, les jours nuageux, c'est la disette.

Quelque soit la technologie et son efficacité, elle reste dépendante de l'énergie solaire arrivant au sol.
Quelques chiffres en kWh / m2 / jour pour une journée (énergie arrivant au sol) :
- ensoleillée d'été : 8,3
- nuageuse d'été : 0,83
- ensoleillée d'hiver : 1,1
- nuageuse d'hiver : 0,13
En comptant 25% d'efficacité des panneaux, ça fait de 0.03 à 2.1 kWh récoltés par jour par m2.
En journée ensoleillée d'été, en considérant les nouvelles générations de VE ayant en moyenne des batteries de 50kWh, il faut

24m2 par recharge quotidienne en été ensoleillé, et 385m2 par recharge quotidienne en hiver nuageux (pour prendre les cas extrêmes).
Comment peut_on prévoir quoi que ce soit de viable avec de telles variations ? Même en prenant des cas moins extrêmes, un jour nuageux d'été, on doit passer de 24 à 240m2 par recharge.

Et avec les batteries tampon qui vont bien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne sais pas d'où sortent ces chiffres, mais il n'y pas autant d'écart entre l'été et l'hiver, en tout cas en métropole... Le ratio de production sur une journée ensoleillée été/hiver est inférieur à 3 chez moi (avec une installation de 1,2 kWc): 7,7 kWh au max en été (juin) et 2,9 kWh max en hiver (décembre). Après, je ne vous apprends rien, il y a plus de nuages en hiver ! Le solaire seul ne suffira pas mais il permet de réduire l'impact du VE sur le réseau si la charge est gérée correctement. Comme beaucoup, je découvre ces technologies depuis 1 ou 2 ans et tout n'est pas encore maîtrisé, mais je pense que le potentiel est énorme. Et personnellement, je trouve top de produire moi-même une partie de l'énergie de mes déplacements dans le futur, au lieu d'acheter de l'essence comme je le fais depuis des années.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, Positron a dit :

Je ne sais pas d'où sortent ces chiffres, mais il n'y pas autant d'écart entre l'été et l'hiver, en tout cas en métropole... Le ratio de production sur une journée ensoleillée été/hiver est inférieur à 3 chez moi (avec une installation de 1,2 kWc): 7,7 kWh au max en été (juin) et 2,9 kWh max en hiver (décembre)

Bonjour

chez moi, dans le pas de calais l'écart peut etre de facteur 4 sur quelque jours en été

et plus de 10 entre l'été et l'hiver

installation depuis septembre 2013 , 2,4kWc plein sud

Patrick

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 31/12/2018 à 11:41, StepB13 a dit :

Comme tout ce qui est solaire, les jours nuageux, c'est la disette.

Quelque soit la technologie et son efficacité, elle reste dépendante de l'énergie solaire arrivant au sol.
Quelques chiffres en kWh / m2 / jour pour une journée (énergie arrivant au sol) :
- ensoleillée d'été : 8,3
- nuageuse d'été : 0,83
- ensoleillée d'hiver : 1,1
- nuageuse d'hiver : 0,13
En comptant 25% d'efficacité des panneaux, ça fait de 0.03 à 2.1 kWh récoltés par jour par m2.
En journée ensoleillée d'été, en considérant les nouvelles générations de VE ayant en moyenne des batteries de 50kWh, il faut

24m2 par recharge quotidienne en été ensoleillé, et 385m2 par recharge quotidienne en hiver nuageux (pour prendre les cas extrêmes).
Comment peut_on prévoir quoi que ce soit de viable avec de telles variations ? Même en prenant des cas moins extrêmes, un jour nuageux d'été, on doit passer de 24 à 240m2 par recharge.

Et avec les batteries tampon qui vont bien.

D'où viennent ces chiffres et de quelle énergie parle-t-on? En attendant des précisions ils me paraissent peu crédibles.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 16 heures, hybridex a dit :

D'où viennent ces chiffres et de quelle énergie parle-t-on? En attendant des précisions ils me paraissent peu crédibles.

l'expérience de nos installation en mode surveillance en temps réel

chez moi, finalement le facteur est plus proche de 50 que de 10

17kWh/jour en plein été

et moins de 0,3kWh/jour en hiver nuageux

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ces différences sont quand même assez énormes ! il faut un max de batterie tampons si vraiment on veut faire de l'autoconsommation et accumuler un max l'été quand c'est possible... mais alors là le cout global de l'installation explose...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il est illusoire de faire du stockage intersaisonnier dans des batteries.

 

Quand on veut couvrir 100% des besoins, ce sont les derniers % qui coûtent le plus cher.

Au mieux, on peut stocker pour quelques jours de consommation en espérant le retour du soleil (et c'est déjà très cher).
 

Souvent la solution la plus économique est de s'arrêter à 85 , 90 ou 95% (selon le budget dont on dispose) et de couvrir les quelques jours manquants avec un groupe électrogène (ou un abonnement à un fournisseur d'électricité quand c'est possible).

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

j'utilise le maximum et stocke le reste en été, les jours fort pour utilisation les jours faible,

mais en hiver, la ou les besoin sont les plus important, j'utilise mes batteries le jour, et les charge la nuit en heures creuse

l'économie n'est pas très importante , mais suffisante pour les rentabilisé au maximum

elle sont soutenu par la production éolienne qui est plus forte en hiver qu'en été

bref, il faut un ordinateur (arduino) pour gérer tout cela au mieux

mais ça reste à la porté de beaucoup

chaque cas étant particulier, les programmes sont a adapter

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 37 minutes, elthib a dit :

ces différences sont quand même assez énormes ! il faut un max de batterie tampons si vraiment on veut faire de l'autoconsommation et accumuler un max l'été quand c'est possible... mais alors là le cout global de l'installation explose...

C'est çà le problème aujourd’hui, le coût du stockage...

  • Triste 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, gepeliste62 a dit :

l'expérience de nos installation en mode surveillance en temps réel

chez moi, finalement le facteur est plus proche de 50 que de 10

17kWh/jour en plein été

et moins de 0,3kWh/jour en hiver nuageux

 

 

Tes chiffres de production électrique, je les comprends. Pas de soleil, pas de jus, éventuellement plusieurs jours de suite en hiver, c'est logique. Mais ceux de @StepB13je ne sais pas de quoi il s'agit.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, Remy a dit :

Il est illusoire de faire du stockage intersaisonnier dans des batteries.

 

Quand on veut couvrir 100% des besoins, ce sont les derniers % qui coûtent le plus cher.

Au mieux, on peut stocker pour quelques jours de consommation en espérant le retour du soleil (et c'est déjà très cher).
 

Souvent la solution la plus économique est de s'arrêter à 85 , 90 ou 95% (selon le budget dont on dispose) et de couvrir les quelques jours manquants avec un groupe électrogène (ou un abonnement à un fournisseur d'électricité quand c'est possible).

Du stockage inter saisonnier dans des batteries ce serait effectivement démentiel. L'auto consommation a des limites. C'est la multiplicité des sources et le partage de l'énergie produite qui peut arriver à satisfaire les besoins de tous sans des restrictions excessives. Le soleil ne brille pas partout en même temps, le vent souffle autant la nuit que le jour.

En revanche, si j'avais une voiture électrique la capacité de sa batterie suffirait largement à assurer l'ensemble de mes besoins énergétiques, y compris le chauffage par PAC de ma maison pour une journée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et les jours suivants, tu fais quoi ?

En hiver il n'est pas rare d'avoir plusieurs jours de suite à moins de 1 kWh, avec des puissances instantanées ridicules et inexploitables par un VE.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sur Paris, la moyenne les meilleurs mois (mai-juin-juillet) est entre 5 et 6 kWh / m2 par jour, les pires (novembre, décembre, janvier) à moins de 1kWh

http://ines.solaire.free.fr/gisesol_1.php
D'un jour ensoleillé à nuageux, les variations restent énormes.

Il n'en reste pas moins que pour recharger un VE actuel (40 à 60kWh généralement, mettons 50 en moyenne), il faut en moyenne 10m2 l'été (bien plus si nuageux) et au moins 50m2 en hiver (encore plus si nuageux)...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Peut importe la taille de la batterie c'est le kilométrage journalier qui compte, combiner a la consommation

J'ai une batterie de 75kw, je fait 100km en moyenne a 20kwh/100km

J'ai donc besoin de 20m2 de panneaux solaire en hiver :)

 

Qui va consommé 50kwh/jour en VE? Il faut faire entre 250 et 350km/jour pour consommé autant !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je sais bien, mais pour un usage non connecté au réseau électrique, comme prévoient certains projets que je qualifie de farfelus, de parkings ou bornes solaires, pour combler les manques ou déverser le trop produit, on fait comment ???
Et pour ces projets, il est question de recharger plusieurs voitures par jour, parfois en rapide, sans être connecté au réseau électrique, c'est juste pas possible, on va forcément avoir des moments où il y a surproduction ou production insuffisante

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 8 minutes, djoul62 a dit :

J'ai donc besoin de 20m2 de panneaux solaire en hiver

20m2 de panneaux, ça fait du 20.000€... Avant d'être rentabilisé...

  • Grrr 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sont rudement cher tes panneaux!

20m2 c'est environ 3kwc, kit les plus vendu

Il y a 9 ans j'ete installateur et a l'epoque les commerciaux vendaient ca 15k€

J'ai installé un kit chez moi par un artisant pour 13.5k€ ( cout de revient apres les aide 3.5k€ )

J'imagine qu'aujourd'hui le prix a encore diminué mais les aides on disparue en grande partie et le cout du rachat a été divisé par 3....

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

sinon , en autoconsommation , un kit a monter soi même, comme moi donc, c'est moins de 4000€ + les batteries éventuelles

 

 

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, gepeliste62 a dit :

sinon , en autoconsommation , un kit a monter soi même, comme moi donc, c'est moins de 4000€ + les batteries éventuelles

 

 

 

mais il faut avoir la capacité de le poser soir même ;)

je cherche une boite chez moi pour une install de 3kw, pour l'instant c'est 8000 à 10000 € minimum....

J'ai pensé au kit à monter soi même, la partie électrique à l’intérieur de la maison, je serais capable de m'en occuper, J’étais électricien par le passé, mais je ne me lancerais pas à monter mes panneaux sur le toit...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, Langevint a dit :

mais je ne me lancerais pas à monter mes panneaux sur le toit...

sur des rails posé au sol, c'est tout aussi efficace, avec le plus, c'est de pouvoir les orienté en automatique avec un traqueur

quelque profils en carré soudé ou boulonné entre eux, un petit moteur , un montage a base d'arduino ou rasberry pour le traqueur

le reste , en effet, est a la portée d'un électricien de base , surtout avec des micro onduleur

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les rails posés au sol, c'est bien quand le terrain ne coûte pas grand chose.

Le toit, c'est de la surface "gratuite", mais ça complique l'installation (surtout qu'on n'aime pas quand ça fuit dans la maison).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

sinon, pas compliqué, c'est la sur-imposition au dessu des tuiles du toit

quelques accroches en acier inox , les rails sont a quelque centimètre au dessus

si l'étage est aménagé, on relève un peu et on met les micro onduleur en dessous

on ne touche pas a l'étanchéité du toit qui reste intact en dessous

pour de l'autoconsommation, l'intégration au bati n'est pas obligatoire

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 7 minutes, gepeliste62 a dit :

sinon, pas compliqué, c'est la sur-imposition au dessus des tuiles du toit

quelques accroches en acier inox , les rails sont a quelque centimètre au dessus

Ce n'est quand même pas à la portée de tout le monde (moi le premier).

 

Les travaux en toiture nécessitent quand même pas mal de matériel et d'habitude.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×