Aller au contenu

hybridex

Membres
  • Compteur de contenus

    73
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

43 Excellent

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. J'avais vu le sujet et pensais y répondre. Cette filière Thorium resurgit de temps à autres, on l'a notamment évoquée après l'accident de Fukushima. Si j'ai compris quelque chose, l'avantage c'est que la quantité de combustible présente dans le réacteur est limitée à celle qui est nécessaire au moment de la réaction, le réacteur étant alimenté en continu. Si cette filière est si prometteuse, pourquoi ne s'est elle pas développée? On a investit dans des surgénérateurs, dans l'EPR, on a des budgets de recherche énormes pour la domestication de la fusion, s'il ne se passe rien pour le thorium, c'est peut-être parce que la solution n'est pas si miraculeuse que ça. Sortir du nucléaire est violemment contre https://www.sortirdunucleaire.org/Le-reacteur-au-thorium-une-nouvelle-impasse Je voulais peser leurs arguments en rapport avec les argument des pro thorium, je n'en ai pas trouvé le temps pour le moment. Il me semble que si on arrive à faire avec le renouvelable on s'épargnera bien des soucis. Aujourd'hui, l'espoir d'en produire en suffisance semble très raisonnable. Si la seule raison pour investir dans d'autres voies est son intermittence, rien ne dit qu'elle ne soit pas parfaitement gérable sur le long terme. Certes une éolienne n'est productive que 20 à 25% du temps, mais qu'en est-il de milliers d'éoliennes réparties sur tout le territoire? L'éolien et le solaire ne produisent pas en même temps, on sait faire du solaire thermodynamique qui produit sur la journée entière Un VE stocke, en moyenne, dans ses batteries l'équivalent de deux jours de consommation d'un ménage alors qu'il le consomme sur une semaine. L'hydraulique et pour une petite part l'énergie biomasse sont là aussi pour ajuster production et consommation. Une part de consommation est décalable vers les heures creuses.
  2. hybridex

    Tavares continue à se foutre de nous

    Je ne mets pas le scénario Negawatt, en avant, je le cite car c'est une source d'informations et de réflexions. Il n'est pas incontestable dans les solutions qu'il propose. Je persiste et signe, ses objectifs de production en biomasse énergétique sont désastreux pour la planète. Passer à la voiture électrique ne s'oppose en rien au développement de la marche à pied, du vélo et du partage des véhicules. Il y a, effectivement des arbitrages à faire pour que le VE ne se développe pas au détriment des transports en commun. Il n’empêche que le VE individuel peut devenir très peu polluant, aussi bien en fabrication qu'a l'usage et qu'il a donc sa place dans les transports de l'avenir mais pas le VT irrémédiablement polluant, sauf à dose infinitésimale.
  3. hybridex

    Tavares continue à se foutre de nous

    Parce que notre mode de vie n'a pas changé depuis 50 ans peut-être? Bien sur que si, très profondément, et il ne fait aucun doute qu'il va évoluer encore très profondément dans les décennies à venir, avec ou sans Tavarès. Le problème du VE à grande autonomie est un problème marginal, ce n'en est même pas un si ces VE sont réservés à ceux qui en ont réellement besoin qui sont très minoritaires. L'utilisateur courant, lui, a bien plus besoin de bornes rapides fiables en nombre suffisant que d'une méga batterie.
  4. hybridex

    Tavares continue à se foutre de nous

    Parce que Monsieur a des chiffres et des arguments lui? Autres qu'un dénigrement sans le moindre fondement, des arguments d'autrui.
  5. hybridex

    Tavares continue à se foutre de nous

    Bien sur que si, je dis que ça permettra d'obtenir la neutralité carbone puisque toute l'énergie consommée sera d'origine renouvelable. Quant à l'échéance, elle ne peut être que lointaine, surtout parce qu'il n'y a pas que l'énergie consommée par les transports à prendre en compte. Le scénario négawatt fixe une échéance à 2050, mais ce scénario est ,à mon avis, bien trop basé sur l'exploitation énergétique d'une biomasse qu'il serait plus efficace de réserver à des usages beaucoup plus nobles comme nourriture, textiles ou matériaux d'origine biologique remplaçant les plastiques actuels. Fixer une échéance et prétendre évaluer le CO2 émis dans des phases transitoires est bien au delà de ce que peuvent prétendre savoir faire les petits forumeurs que nous sommes, en revanche montrer qu'on peut aller vers des solutions sans carbone, sans nucléaire et sans détruire les sols et la biodiversité par des cultures intensives d'agrocarburants est très simple: plus des 2/3 de l'énergie actuellement consommée sont du pur gaspillage (voir négawatt) https://www.negawatt.org/ Il suffirait de couvrir la moitié (celle qui est bien exposée) des surfaces bâties actuelles pour produire toute l'électricité actuellement fournie par EDF http://panneausolaire.free.fr/consommation_energie.php voir chapitre " C - La production d’électricité photovoltaïque" Le potentiel éolien est important https://ademe.typepad.fr/files/guide_ademe_energie_eolienne.pdf
  6. hybridex

    Tavares continue à se foutre de nous

    Transitoirement, la fabrication des batteries, des éoliennes, panneaux photovoltaïques et autre moyens de captage d'énergies renouvelables va réclamer de l'énergie nucléaire ou carbonée mais à long terme, l'énergie nécessaire à la production de tout ces moyens et aussi des VE sera de l’énergie renouvelable récupérée sans préjudice pour la planète, on ne peut pas en dire autant des pétoires alcooliques de ton copain CdN. Et ça prendra d'autant moins de temps qu'on s'y prendra plus tôt.
  7. hybridex

    Tavares continue à se foutre de nous

    C'est sans doute leur raisonnement à court terme. pendant ce temps là la concurrence asiatique avance, le ticket d'entrée dans l'électrique risque d'être de plus en plus cher, les clients à convaincre ne seront plus les pionniers prêts à payer un peu cher pour un produit contraignant, il faudra être performant tout de suite, pas sur que ce soit la meilleure stratégie.
  8. hybridex

    Tavares continue à se foutre de nous

    Il y a différentes façons de gagner de l'argent. Malheureusement c'est plus facile de le faire en vendant de la merde avec de la publicité, des sodas qui rendent obèses, de la malbouffe, du tabac etc... Je n'ai rien contre les entreprises rentables, en tant que salarié, j'ai trouvé bien plus confortables celles où mes employeurs gagnaient de l'argent. Mais celles qui ne voyaient que le maximum de pognon à court terme, je les ai quitté dès que possible. Ça m'a permis d'être dans une boite ayant une stratégie sérieuse à long terme et de garder mon boulot lors d'une crise, quand celle que j'avais quitté un an plus tôt se cassait la gueule. Ceux qui ne sont capables que de ramasser à très court terme de l'argent facile n'ont rien à faire à la tête d'une entreprise, le bon entrepreneur prépare demain et se montre à la hauteur pour relever les défis de l'avenir. Demain, produire des VE sera simple et ils seront très demandés. C'est Tavarès, apparemment, qui râle contre les contraintes qu'on lui impose, comme râlaient les constructeurs immobiliers contre la RT2012, soi-disant impraticable, il y a quelques années. C'est complètement idiot, tous les concurrents étant logés à la même enseigne, à eux de s'adapter.
  9. Dans l'absolu un refroidissement liquide sera sans doute supérieur au refroidissement par air. Mais a t-on besoin d'un système de refroidissement très performant avec une température très homogène de toutes les cellules? Si oui, un refroidissement liquide apporte quelque chose, avec en contrepartie un cout plus élevé et plus d'entretien. S'il s'agit seulement de maintenir toutes les cellules dans une plage de températures correctes en tolérant de petites entre les cellules, le refroidissement par air fera tout aussi bien l'affaire s'il est correctement dessiné et dimensionné.
  10. hybridex

    Tavares continue à se foutre de nous

    Je veux bien que tu crées un sujet sur les causes de la désindustrialisation de la France et je t'y rejoindrai peut-être mais faire intervenir l'absentéisme des femmes de ménage dans les écoles publiques (elles font partie des fonctionnaires territoriaux incriminés dans le chiffre que tu cites) comme facteur dans le positionnement stratégique de PSA par rapport au VE me parait s'écarter légèrement du sujet, dont je trouve, moi, qu'il mérite d'être traité pour lui même. Si on a un budget de R&D limité, raison de plus pour placer très judicieusement ses billes et pas dans le développement de pseudo hybrides (la micro hybridation en 48V) ou d'hybrides d'ancienne génération avec gros moteur thermique et un petit moteur électrique, juste pour entrer dans les critères des normes d'émission CO2 sur des tests sans rapport avec l'utilisation réelle des voitures.
  11. hybridex

    Les blagues sur le forum

    Anne Roumanoff
  12. hybridex

    Tavares continue à se foutre de nous

    Merci pour tout. Mais ce qui m'intéresse, moi, c'est l'avenir de l'industrie automobile en France et plus particulièrement celui de PSA. J'ai travaillé pour eux, j'ai été bien accueilli et j'en garde un bon souvenir. Le marché du VE va exploser, qu'on le veuille ou non parce qu'on sait faire des batteries de grand capacité à cout acceptable. Pour 25 kwh supplémentaires par rapport au modèle 39 kwh le Kona est à 4000€ de plus, soit 160€ le kwh. Ça met la batterie de 40 kwh quasiment au prix du bonus électrique et le VE au prix du thermique équivalent. Je crois que les constructeurs qui ne trouveront pas leur place sur ce marché seront condamnés car dans 10 ans les VT, plus chers à l'achat comme à l'usage, moins agréables et moins efficaces que les VE, ne seront plus compétitifs, indépendamment de toute considération écologique. Ce VE, dans quelques années, je préfèrerais pouvoir l'acheter dans la production Française et Européenne, plutôt que chez nos excellents amis Coréens ou Japonais qui semblent bien partis pour nous damner le pion.
  13. Je ne me permettrais pas d'écrire une chose pareille, ce serait aller très au-delà de mes compétences. J'ai l'impression qu'il y a beaucoup de flou sur les meilleures pratiques concernant la charge des batteries. Les constructeurs semblent se garder de communiquer sur le sujet et j'ai du mal à évaluer la validité des informations qui circulent sur le net. Je me suis toujours interrogé sur l'étonnante longévité des batteries des hybrides Toyota, qui sont sollicitées en charge et en décharge à des intensités démentielles par rapport à leur capacité. J'ai lu que elles étaient gérées en restant à des niveaux de charge compris entre 30% et 70% de leur capacité et j'en ai déduit, sans certitude, que c'était à l'origine de leur durabilité. Je ne sais pas si c'est extrapolable aux batteries des Leaf et Kia/Hyundai qui n'utilisent pas la même technologie. En tout cas je pense que ne pas dépasser, au quotidien, 80% de charge n'est pas préjudiciable.
  14. hybridex

    Tavares continue à se foutre de nous

    Quand on n'a pas d'arguments .... Je te laisse toutes tes épithètes, y compris celles concernant Tavares.
Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×