Aller au contenu
Pierre-A

Forum • Je vous demande un petit coup de pouce s'il vous plait.

Messages recommandés

Le 27/11/2018 à 18:00, hybridex a dit :

Pour les moins de 55 ans qui n'ont guère eu l'occasion de s'y intéresser le V2000 était un concurrent du VHS pour les cassettes vidéo qui n'a pas rencontré le succès commercial malgré sa  nette supériorité technique.

J'ai du mal à voir ce que cette comparaison plus que vieillotte pourrait bien apporter au sujet si ce n'est de montrer la désuétude des références de Pierre-A et qu'il a du mal à se projeter dans l'avenir. Il se montre fort sage de limiter sa perspective à 5 ans et c'est sans doute déjà un peu trop pour lui.

Il prétend la référence au VT hors sujet, la belle affaire! Il s'agit de quoi alors, de militer pour le VAE ou la marche à pieds? Qu'il le dise!

Je préfère laisser tomber le couplet sur "la pressurisation des ménages et la culpabilisation des automobilistes" non qu'il me dérange mais il est complètement lui vraiment hors sujet.

Une  conclusion que l'on peut sérieusement tirer de ce débat est que  bien  que complètement tributaire pour sa propreté de la propreté de l'énergie consommée pour le produire et l'alimenter le VE est en toutes circonstances moins sale que le VT équivalent, le moins qu'on puisse dire c'est qu'elle n'a rien de bien nouveau.

Une "échelle de temps à cinq ans" est une tristement courte vue pour une transition énergétique inévitable qui nécessite des investissements lourds et des transformations profondes.

Pourtant je gage que d'ici cinq ans le panorama aura déjà changé avec une présence des VE enfin visible des voitures plus accessibles en neuf ou occasion et des infrastructures de recharge permettant d'envisager sereinement de longs trajets sans avoir besoin de batteries de taille démesurée.

La transition écologique pour une planète durablement vivable est un impératif absolu pour que nos enfants et petits enfants puisse y vivre décemment. C'est malheureusement un travail à long échéance mais à entamer sérieusement de toute urgence.

Dans cette transition le VE n'est pas la panacée, on ferait fausse route en envisageant le simple remplacement des VT par des VE. Les circulations douces, le transport en commun, un aménagement du territoire et des modes de vie moins tributaire des transports font aussi largement partie de la solution. Il n’empêche que le VE y a tout à fait sa place pour sa souplesse, sa polyvalence et son faible impact écologique s'il est bien conçu.

Je n'accablerais pas plus l'auteur de ce post. Une naturelle bienveillance nous oblige (m'oblige) à considérer que son intention de départ est habillé de cette honnêteté intellectuelle, indispensable à la construction de toute opinion. Cependant, j'aimerais amener au débat un élément qui, il me semble, est de nature à prouver que nous, les doux rêveurs ne sommes pas tous fou ou alors... comment expliquer que Airbus, Boeing, Zunum, Wright Electric, easyjet, des entreprises avec un fort pouvoir de matière grise... se soient toutes engagées sur le transport aérien électrique ? 

Modifié par didier.dubreuil@live.com

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Airbus et Boeing ont des démonstrateurs technologiques. Je ne crois pas un seul instant que ça puisse déboucher sur un avion commercialement exploitable un jour. Les limites de la physique sont les mêmes pour tout le monde, et aucune technologie ne permettra jamais de les dépasser. Si on peut se permettre de mettre 700 kg de batteries pour remplacer 10 l de gasoil sur une voiture, dans un avion on ne peut pas le faire.

 

Aucune batterie ne permettra jamais la densité énergétique d'un carburant liquide, sauf si Mendeleïev s'est planté. Mais là, c'est pas simplement l'avion électrique qui est concerné, c'est toute la physique.

 

Même avec un moteur électrique avec 100 % de rendement au lieu d'une turbine à 30 %, le meilleur des couples électrolytique sera encore 3 fois plus lourd qu'un carburant liquide. Et encore on arrivera à cette performance parce qu'un des électrolyte est l'oxygène de l'air et qu'il n'a pas à être embarqué. La conséquence, c'est que l'oxygène se fixe dans la batterie au cours de la décharge et l'alourdi. Il faudrait surdimensionner, donc encore alourdir, les structures pour qu'elles supportent les contraintes des atterrissages à masse élevée alors qu'aujourd'hui c'est le contraire : on limite la masse à l'atterrissage pour pouvoir alléger les structures et diminuer la consommation.

 

Tout au plus on remplacera (peut être) les APU par une PAC, à condition de ne pas embarquer l'hydrogène. Ca prend trop de place et ça impose des réservoirs sous pression beaucoup trop lourds aux standards aéronautiques.

 

Même pour les avions légers c'est pas gagné. On ne peut pas imposer un temps de recharge trop long pour ne pas pénaliser l'exploitation, et on ne peut pas non plus envisager un échange de la batterie puisque tout intervention sur plus de la moitié de la puissance motrice impose un vol de contrôle (avec contrôle des performances de l'avion dans l'intégralité de son domaine de vol, soit à la louche une bonne heure de vol). Si chaque fois qu'on change la batterie on la décharge pour contrôler que le changement a été fait correctement, ça limite très sérieusement l'intérêt de la manip. et accessoirement on n'a pas en permanence un mécano à disposition pour changer la batterie, on n'est pas sur un avion de ligne.

 

Et le fait que la DGAC ait imposé des combinaison ignifugées pour les vols de l'E-Fan n'est pas vraiment passé auprès des pilotes chez qui la culture de la sécurité est bien plus développée que chez le pékin moyen. Surtout que le pilote sait que s'il y a un incendie à bord, tu as 3 minutes pour te poser, ce qui est impossible dès que tu es à plus de 500 m du sol. C'est pas une voiture où tu peux piler sur l'accotement pour sortir en courant.

 

Il y a aussi eu des cas d'incendie spontanés d'avions électriques dans les hangars. Ca aussi ça refroidi les plus fervents défenseurs du truc.

 

Zunum et Wright Electric sont inconnus dans le milieu, et on ne s'improvise pas constructeur du jour au lendemain. Ils vont sortir un concept, partir à la chasse aux subventions, et leurs fondateurs revendront leurs parts avant que le soufflet retombe. Des cas comme ça, on en a tout le tour du ventre.

 

Boeing a près d'un siècle d'existence, Airbus a mis 25 ans à assoir sa crédibilité alors qu'il bénéficiait de plusieurs décennies d'expérience des constructeurs européens qui le composent. Deux petits nouveaux ne vont pas révolutionner le domaine aussi facilement.

 

Quant à Easyjet, ce n'est qu'une compagnie aérienne, pas un constructeur. Ca n'entre pas dans ses prérogatives de développer des avions.

 

Et s'ils se lançaient dans cette activité (pourquoi pas), les autorités de la concurrence imposeraient un démantèlement de l'entreprise. La jurisprudence Boeing qui date des années 20 est constante et internationale : un constructeur ne peut pas être en même temps exploitant.

 

Manu

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Manutls a dit :

Airbus et Boeing ont des démonstrateurs technologiques. Je ne crois pas un seul instant que ça puisse déboucher sur un avion commercialement exploitable un jour. Les limites de la physique sont les mêmes pour tout le monde, et aucune technologie ne permettra jamais de les dépasser. Si on peut se permettre de mettre 700 kg de batteries pour remplacer 10 l de gasoil sur une voiture, dans un avion on ne peut pas le faire.

Voilà une affirmation bien péremptoire.... A en croire l'article qui suit

https://www.usinenouvelle.com/article/airbus-boeing-zunum-wright-electric-ils-volent-tous-pour-l-avion-electrique.N642173

 

"Trop souvent dupes de notre ignorance, nous prenons pour les limites d'un art celles que cette même ignorance lui donne."

 Helvétius ; De l'esprit (1758) 

Modifié par didier.dubreuil@live.com

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Manutls a dit :

Zunum et Wright Electric sont inconnus dans le milieu, et on ne s'improvise pas constructeur du jour au lendemain. Ils vont sortir un concept, partir à la chasse aux subventions, et leurs fondateurs revendront leurs parts avant que le soufflet retombe. Des cas comme ça, on en a tout le tour du ventre.

 

Ha oui ? Alors que dire de Tesla, inconnu dans le monde de l'automobile il y a 15 ans ? Effectivement, on ne s'improvise pas constructeur automobile comme ça, surtout en restant assis le c... sur ses certitudes.

Modifié par didier.dubreuil@live.com

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 26 minutes, didier.dubreuil@live.com a dit :

Les limites de la physique sont les mêmes pour tout le monde, et aucune technologie ne permettra jamais de les dépasser

Vous avez raison, on ne peut dépasser les limites de la physique, pour peu que ces limites soient connues...ce qui n'est pas le cas. Avez-vous entendu parlé de ces trois expériences actuellement en cours au CERN (GBAR, Aegis, Alpha-g) ?

 

"Aucune technologie ne permettra jamais de les dépasser" 

Ha bon ? Mais que savons nous de la gravité (g) ? 

Je vais peut être vous surprendre mais en 2019, nous ne savons toujours pas ce que c'est. Nous comprenons ses effets, utilisons ses propriétés, nous l'intégrons dans nos équations mais c'est tout.

Richard Feynman :" je crois pouvoir dire sans risque de me tromper que personne ne comprend la mécanique quantique.."

Hors, on ne peut dissocier la gravitation de la mécanique quantique.

Affirmer que ça n'est pas possible est donc une bêtise. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je viens de lire les 5 pages de ce sujet (j'ai pas encore reçu ma Ioniq, alors je m'instruis en attendant...)

 

Plusieurs fois il est affirmé qu'il est difficile pour les faibles revenus d'accéder aux VE.

Ce n'est pas une question de revenus, mais de trésorerie disponible. De ce que je vois autour de moi dans ma vie de tous les jours (à la campagne), ce n'est pas avec leurs revenus que les gens payent leurs maisons, leurs voitures,...

C'est soit avec leurs économies (qui ne proviennent pas forcément de leurs revenus, mais souvent d'économie familiale, d'héritage ou de revente de patrimoine familial - terrain en zone rurale, par exemple) soit avec un crédit (payé tous les mois avec leur revenu certes, mais du coup la trésorerie est dispo immédiatement).

D'autre part, pour des foyers modestes, les revenus du travail ne représente parfois qu'un tiers des revenus totaux.

Or (pourvu qu'on ne soit pas précaire) il n'est pas si difficile d'accéder à un crédit pour une voiture à 25k€.

Si on sait compter (c'est parfois plus compliqué qu'il n'y parait) et qu'on est dans une situation (ou contexte personnel, besoin, contrainte) ou le VE est plus rentable que le VT (des millions de foyers sont concernés), il serait logique (intérêt financier) d'opter pour le VE.

Jusqu'ici je ne parle pas d'écologie.

 

Si on est un peu limité financièrement, et surtout dans ce cas, cela vaut peut être le coup de faire des efforts (des sacrifices acceptables), si c'est pour récolter beaucoup ensuite. Ce qui permettra de largement récompenser les efforts.

Evidemment quand on cède trop facilement aux sirènes de la société de consommation, ou quand on estime avoir droit à tout, tout de suite (en étant jeune), on se prive des investissements les plus rentables. Et on râle toute sa vie... (on connaît tous des "paniers percés" qui ne s'en sortent jamais avec des revenus supérieurs aux nôtres...)

 

Le système social français permet, aux plus modestes de s'en sortir grâce à de multiples "amortisseurs" (CMU, APL, allocation diverses, etc...). Evidemment, il y aura toujours des cas très particuliers "d'accident de la vie", mais je ne parle pas de cela ici.

Ma vie personnelle et professionnelle "de tous les jours" (mes statistiques personnelles en quelque sorte) m'oblige à constater que ce ne sont pas les niveaux de revenus qui empêchent les foyers de faire des choix financièrement rationnels, (et écologiquement un peu plus (?) responsable mais ce n'est pas une motivation ici, c'est une conséquence).

C'est le manque de vision stratégique (à l'échelle du foyer), et la non maîtrise des compétences de base (compter lire comprendre analyser) qui met en difficulté l'économie familiale (et parfois la cohésion nationale...). L'incapacité à faire des choix, à se projeter à moyen terme aussi.

Ca ne vous choque pas le critère pour la prime à la conversion "trajet >60 km AR par jour" ? Qui va travailler à plus de 60 km AR par jour, au smic (voire moins si temps partiel) avec un vieux véhicule au prix de revient kilométrique effarant ? Ceux qui ne comptent pas... ou qui ont peur de s'adapter (changer de travail, etc...). Ou alors on conforte dans leur droit à polluer ceux pour qui il est rentable de faire plus de 60km AR par jour : effet d'aubaine.

Pourtant, on va encourager ou récompenser (sous la pression de la rue, certes) ces situations. Ils peuvent aussi acheter une VE... Mais dans les faits, c'est marginal.

 

Je pense que c'est l'éducation qui permettra de "sauver la planète", la maîtrise des compétences de base... Faire des choix éclairés, esquiver les théories du complot, les arguments marketing, les falsifications capitalistes, les manipulations de masses...

 

A propos des savoirs de base, une caractéristique de ce forum est le faible (tout est relatif) nombre de fautes d'orthographe. Notre groupe social n'est en rien représentatif des automobilistes français, ou des français tout court.

 

Si vous êtes passé au VE, c'est avant tout parce que vous étiez "culturellement" ou "sociologiquement" prêt pour ce choix. Les moyens, si vous ne les aviez pas eu, vous vous seriez débrouillés pour les trouver (choix, sacrifices) parce que vous êtes (à peu près) maîtres de votre vie, non ? La question des moyens intervient en second lieu, non ?

 

L'argument selon lequel "les riches" seraient pionniers, et "les pauvres" profiteraient bientôt des VE d'occasion, est une sorte de théorie du ruissellement assez incertaine, surtout d'un point de vue écologique : rien ne dit que les gains financiers seront réinvestis dans une économie propre (déjà que certains VE ne sont pas optimisés en terme de consommation - SUV...). Et le moteur dans une économie capitaliste, ça n'a jamais été la vertu (écologique ou autre...)

 

D'autre part, si être "aisé" financièrement peut permettre de sauter l'étape réflexion financière, et de faire une transition rapide, cela n'est pas du tout un gage de vérité. Penser qu'on est écolo parce qu'on conduit une Tesla, alimenté par sa propre production photovoltaïque relève de l'autosatisfaction (du caprice ?) sympathique...

Vous faites toujours vos besoins tous les jours dans de l'eau potable pendant que l'autre moitié de la planète fait boire de l'eau impropre à la consommation humaine à ses nourrissons ?

 

Je parlais d'efforts et de sacrifices au sujet des plus modestes au début du post...

Pour les plus "aisés", la "dépense" n'est pas un acte suffisant pour être considéré comme un effort (encore moins un sacrifice)...

 

 

 

  • J'aime 2
  • Merci 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, slem41 a dit :

un vieux véhicule au prix de revient kilométrique effarant ?

Ceux qui ne comptent pas...

Merci, père slem, pour cet excellent sermon sur les Valeurs "d'effort", de "sacrifice" etc... 😉

 

Comme tu l'indiques, le premier problème est la trésorerie disponible et non le prk.

A ce jour, les gens sont tétanisés par le coût éventuel d'un changement de batterie : qui a les moyens de sortir 5, 10 ou 15 k€ en cas de panne de batterie hors garantie ?

Certainement pas le smicard à temps partiel qui va bosser à 30 km de chez lui.  

Par contre, en cas de panne totale de sa Clio mazout, il pourra facilement en trouver une autre pour quelques centaines d'euros.

Le "ruissellement" est indispensable pour démontrer, à l'ensemble de la population, qu'en réalité les changements complets de batteries seront rarissimes, sur la durée de vie d'un VE.  

 

Modifié par Gégé
  • Merci 1
  • Grrr 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 22 heures, didier.dubreuil@live.com a dit :

Je connais très bien ces projets, ma boite bosse pour l'un deux. Mais d'un point de vue purement physique, il restera à jamais impossible pour une motorisation électrique d'égaler la puissance massique d'une turbine à gaz.

 

Il y a 21 heures, didier.dubreuil@live.com a dit :

Vous avez raison, on ne peut dépasser les limites de la physique, pour peu que ces limites soient connues...ce qui n'est pas le cas.

Ben si. Pour les couples électrolytiques, on a le tableau périodique des éléments qui décrit tous les éléments possibles et permet de déduire leurs propriétés de ceux qu'on n'a pas encore découverts.

 

Ou alors on découvre une configuration protons / neutrons / électrons qui n'est pas prévisible par la classification périodique des éléments. Celui qui fait ça remet en cause la totalité de la physique. c'est pas demain la veille.

 

Il y a 21 heures, didier.dubreuil@live.com a dit :

Ha bon ? Mais que savons nous de la gravité (g) ? 

Tu veux faire rouler une voiture électrique avec la gravité ?

 

Il y a 22 heures, didier.dubreuil@live.com a dit :

Ha oui ? Alors que dire de Tesla, inconnu dans le monde de l'automobile il y a 15 ans ? Effectivement, on ne s'improvise pas constructeur automobile comme ça, surtout en restant assis le c... sur ses certitudes.

Mettre une batterie et un moteur électrique dans boite en ferraille, tout le monde sait faire. La faire homologuer, ça demande du boulot mais c'est " relativement " facile. Ensuite on produit et on vend.

 

L'industrie aéronautique est un cran au dessus.

 

Les Chinois malgré leurs moyens humains et économiques gigantesques, les Japonais et les Russes malgré leur expérience passée, galèrent, pourtant ils ne sont pas des incompétents. Construire et faire voler un tas de ferraille tout le monde sait faire, même des amateurs dans leur garage, surtout en faisant appel à des sous traitants qui travaillent avec les 2 gros depuis des décennies.

 

Par contre en faire un avion compétitif, le documenter (c'est pas une voiture avec un mode d'emploi de 100 pages, il faut créer et tracer toutes les procédures d'emploi, de maintenance, d'évolutions, de formation des pilotes, hôtesses et mécanos qui auront à intervenir sur l'avion, et tenir tout ça à jour durant les 40 ou 50 ans de durée de vie de l'avion en fonction des évolutions règlementaires, des retours des exploitants et de l'expérience en service...), le faire certifier et assurer ensuite son support (pièces de rechanges, support client, modifications, navigabilité) dans le monde entier, c'est une autre paire de manches.

 

On y arrivera évidemment, mais croire que ça se fera du jour au lendemain avec des start up, c'est mal connaitre le domaine, et accessoirement les clients. Un exploitant ne dépensera des centaines de millions de dollars pour acheter UN avion que s'il a la preuve que le support suit, et c'est là dessus que ça va bloquer.

 

Par contre, le schéma que je t'ai décrit : startup => projet mirobolant => levée de fonds => prise de valeur => revente par les fondateurs sans jamais avoir commercialisé un seul projet, c'est le fonctionnement classique, trop souvent rencontré.

 

Tu vas me sortir le cas de Space X. je te répondrais que ça n'a marché que grâce au support de la NASA. Sans ses contrats, Space X aurait disparu depuis longtemps.

 

Et je suis d'autant plus à l'aise pour comparer que je bosse pour une boite qui intervient dans l'automobile, l'aéronautique et le spatial (entre autres), et que j'ai déjà trempé dans ces 3 domaines vu qu'il y a des similitudes, même si à la base je suis purement aéronautique. Mais c'est pas parce que la philosophie est la même que les contraintes finales sont les mêmes.

 

Une voiture, ça transporte du monde mais en cas de problème on s'arrête sur le bord de la route et on descend. En cas de carton, une fois qu'on a conçu et testé la structure, c'est plus une préoccupation.

 

Une fusée ça transporte du matériel, cher peut être, mais c'est que de la tôle. On envoie ça au dessus de la flotte et si ça foire on fait tout péter et les assurances font leur boulot.

 

Quand on commence à vouloir transporter du monde, il faut les moyens de l'ex URSS au temps de la course à l'espace avec leur Soyouz toujours en service ou ceux, insuffisants, de la NASA qui n'a plus cette capacité depuis l'arrêt des navettes et qui devra attendre encore un peu que leur sous traitant SpaceX prenne le relais ou ceux démesurés de la Chine.

 

Même l'Europe malgré ses compétences en la matière n'a jamais réussi à envoyer un Homme dans l'espace. C'est pas une start up avec quelques centaines d'ingénieurs qui va s'improviser autobus. On n'est pas dans KSP.

 

Un avion, ça transporte du monde, beaucoup, en permanence, dans un environnement où la vie est impossible, au dessus des zones habitées, et si ça foire, il faut qu'on puisse ramener tout ça au sol malgré les problèmes. Ca complexifie légèrement le truc.

 

Manu

Modifié par Manutls
  • J'aime 2
  • Merci 2
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Gégé a dit :

Le "ruissellement" est indispensable pour démontrer, à l'ensemble de la population, qu'en réalité les changements complets de batteries seront rarissimes, sur la durée de vie d'un VE.  

Il est bien trop tot pour affirmer cela...on en reparlera en 2027 quand les VE vendus en 2012 auront 15 ans... 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Gégé a dit :

A ce jour, les gens sont tétanisés par le coût éventuel d'un changement de batterie : qui a les moyens de sortir 5, 10 ou 15 k€ en cas de panne de batterie hors garantie ?

Certainement pas le smicard à temps partiel qui va bosser à 30 km de chez lui.  

Par contre, en cas de panne totale de sa Clio mazout, il pourra facilement en trouver une autre pour quelques centaines d'euros.

Il est financièrement aberrant pour une personne travaillant à temps partiel au smic, d'habiter à 30 km de son lieu de travail. Les frais de déplacement sont bien trop élevés, compte tenu:

- du carburant,

- des révisions,

- des réparations,

- du repas de midi pris en extérieur,

- de l'assurance,

- du contrôle technique (qui va se durcir fortement pour les vieux diesels cette année)

- de la décote...

https://www.linternaute.com/auto/guide-pratique-auto/1408850-controle-technique-un-nouveau-durcissement-au-1er-juillet-2019-prix-regles/

image.png.15134e9fb111dad857ff220ee97cb905.png

Tu crois vraiment que cette personne va pouvoir effectuer l'entretien régulier de son vieux diesel tout pourri, pour éviter d'être recalé au contrôle technique? Sérieux?

 

Modifié par Agfa
  • Grrr 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 30/01/2019 à 10:31, Manutls a dit :

Tu vas me sortir le cas de Space X. je te répondrais que ça n'a marché que grâce au support de la NASA. Sans ses contrats, Space X aurait disparu depuis longtemps.

 

Et je suis d'autant plus à l'aise pour comparer que je bosse pour une boite qui intervient dans l'automobile, l'aéronautique et le spatial (entre autres), et que j'ai déjà trempé dans ces 3 domaines vu qu'il y a des similitudes, même si à la base je suis purement aéronautique. Mais c'est pas parce que la philosophie est la même que les contraintes finales sont les mêmes.

[...]

Une fusée ça transporte du matériel, cher peut être, mais c'est que de la tôle. On envoie ça au dessus de la flotte et si ça foire on fait tout péter et les assurances font leur boulot.

 

Quand on commence à vouloir transporter du monde, il faut les moyens de l'ex URSS au temps de la course à l'espace avec leur Soyouz toujours en service ou ceux, insuffisants, de la NASA qui n'a plus cette capacité depuis l'arrêt des navettes et qui devra attendre encore un peu que leur sous traitant SpaceX prenne le relais ou ceux démesurés de la Chine.

 

Même l'Europe malgré ses compétences en la matière n'a jamais réussi à envoyer un Homme dans l'espace. C'est pas une start up avec quelques centaines d'ingénieurs qui va s'improviser autobus. On n'est pas dans KSP.

Manu

🤣😂😂🤣 La petite Startup avec quelques centaines d'ingénieurs envoie 2 astronautes dans l'espace dans... moins de 5 mois. Juin 2019

https://www.digitaltrends.com/cool-tech/spacex-launch-schedule-future-missions/

 

Citation

Crew Dragon Demo 2 - premier vol d'essai avec équipage à destination de la Station spatiale internationale et retour avec un atterrissage en mer. Les astronautes de la NASA Doug Hurley et Bob Behnken piloteront le vaisseau spatial.

 

2019-01-30 11_27_14-Start.png

Modifié par Agfa
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 17 minutes, Agfa a dit :

et que j'ai déjà trempé dans ces 3 domaines vu qu'il y a des similitudes, même si à la base je suis purement aéronautique. Mais c'est pas parce que la philosophie est la même que les contraintes finales sont les mêmes.

Ha.... faite attention quand même, à force de "trempé" les choses finissent par pourrir.....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 43 minutes, Agfa a dit :

Il est financièrement aberrant pour une personne travaillant à temps partiel au smic, d'habiter à 30 km de son lieu de travail. Les frais de déplacement sont bien trop élevés, compte tenu:

- du carburant,

- des révisions,

- des réparations,

- du repas de midi pris en extérieur,

- de l'assurance,

- du contrôle technique (qui va se durcir fortement pour les vieux diesels cette année)

- de la décote...

https://www.linternaute.com/auto/guide-pratique-auto/1408850-controle-technique-un-nouveau-durcissement-au-1er-juillet-2019-prix-regles/

image.png.15134e9fb111dad857ff220ee97cb905.png

Tu crois vraiment que cette personne va pouvoir effectuer l'entretien régulier de son vieux diesel tout pourri, pour éviter d'être recalé au contrôle technique? Sérieux?

 

Comme si les gens pouvaient choisir leur boulot à côté de chez eux et y aller en trottinette ?

et des fois c’est un couple et les personnes ne travaillent pas forcément au même endroit

il faut bien faire des compromis 

 

  • J'aime 2
  • Grrr 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 50 minutes, Agfa a dit :

Il est financièrement aberrant pour une personne travaillant à temps partiel au smic, d'habiter à 30 km de son lieu de travail. Les frais de déplacement sont bien trop élevés, compte tenu:

- du carburant,

- des révisions,

- des réparations,

- du repas de midi pris en extérieur,

- de l'assurance,

- du contrôle technique (qui va se durcir fortement pour les vieux diesels cette année)

- de la décote...

https://www.linternaute.com/auto/guide-pratique-auto/1408850-controle-technique-un-nouveau-durcissement-au-1er-juillet-2019-prix-regles/

image.png.15134e9fb111dad857ff220ee97cb905.png

Tu crois vraiment que cette personne va pouvoir effectuer l'entretien régulier de son vieux diesel tout pourri, pour éviter d'être recalé au contrôle technique? Sérieux?

 

financièrement aberrant (au sens pas optimum, trop coûteux) oui.

Mais certains n'ont pas trop voire pas le choix (même si on pense toujours l'avoir), contrats partiels précaires, on ne déménage pas si facilement, surtout avec des enfants, si le conjoint bosse pas loin etc. Du cas par cas

Et les VE d'occas sont encore inaccessibles pour certains (plus de 6000 € quand même) , alors qu'en fonctionnement ils dépenseraient moins. Via des locations ? çà se calcule, mais rien au bout. Alors que leurs vieux véhicules dont ils sont proprios a toujours une valeur, faible certes, coûteuse en réparations carburant etc parfois, mais leur appartient. Vaste débat

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, Gégé a dit :

Merci, père slem, pour cet excellent sermon sur les Valeurs "d'effort", de "sacrifice" etc... 😉

De rien 😉 ! Pour plus d'efficacité, un peu d'équilibre dans la répartition des efforts permettrait probablement à une plus grande partie de la population de se sentir concernée, et d'avoir une vision à moyen terme...

Et si on appliquait la théorie du ruissellement aux effort et aux sacrifices ??? L'exemplarité... Payer ses impôts en France quand on est patron d'une grande entreprise française par exemple ? Mais je m'éloigne du sujet là...

 

Il y a 5 heures, Gégé a dit :

A ce jour, les gens sont tétanisés par le coût éventuel d'un changement de batterie : qui a les moyens de sortir 5, 10 ou 15 k€ en cas de panne de batterie hors garantie ?

Dans 8 ans (durée de la garantie sur Ioniq) :

- ça serait vraiment pas de chance, d'avoir une panne dans la 9ème année...

- il a eu le temps (s'il gère bien) de commencer à provisionner pour l'achat d'un futur véhicule de remplacement, dont il a déjà une grosse partie du "montant à sortir"

- ou bien il fait comme les" ruisseleurs" (bienvenue au club), il a revendu son véhicule avant la fin de la garantie pour éviter les éventuelles supposées emmerdes de batteries

- les économies d'usage qu'il a faite avec son VE pendant 8 ans, il peut aussi s'en servir pour anticiper ces emmerdes là.

 

Il y a 5 heures, Gégé a dit :

Certainement pas le smicard à temps partiel qui va bosser à 30 km de chez lui. 

Par définition, lui, il ne sait pas compter, donc c'est compliqué de raisonner avec ce type de profil. Pourtant, il faut les convaincre...

 

Il y a 5 heures, Gégé a dit :

Par contre, en cas de panne totale de sa Clio mazout, il pourra facilement en trouver une autre pour quelques centaines d'euros.

Condamné à rester pauvre, c'est un "client captif" de la pauvreté. Il ne pourra pas s'en sortir. Le ruissellement n'y changera rien car il n'atteindra pas ce profil. C'est un peu comme s'il était le pied sur l'accélérateur à l'arrêt pour pas caler parce qu'il n'a pas les moyens de faire régler le ralenti moteur...

Il faut une rupture. Changer de comportement de consommateur, de salarié. Seul, sans aide, c'est difficile. L'aide, c'est pas forcément financier. Une grosse aide dans un panier percé, ça profite pas à la personne cible.

 

Il y a 5 heures, Gégé a dit :

Le "ruissellement" est indispensable pour démontrer, à l'ensemble de la population, qu'en réalité les changements complets de batteries seront rarissimes, sur la durée de vie d'un VE.   

Pas besoin de ruissellement pour cela. La garantie, ou l'expérience suffit.

En fait, tu me proposes d'attendre que tu aies usé à moitié ton VE, pour que je puisse te le racheter ? Tu te rachètes un autre VE encore plus efficient que celui que tu me vends, tu économises encore plus que moi, alors que c'est moi qui vais prendre le risque de rouler avec une batterie qui n'est plus garantie ???. Se débarrasser des risques sur les plus faibles ?

 

La prime à la conversion doublée pour les ménages modestes est (devrait être ?) beaucoup plus efficace. Même en pensant ruissellement, puisque cela fait un véhicule de plus à ruisseler...

Grâce à tes efforts financiers (tes impôts financent ma prime à la conversion), je pollue moins l'air. Tout le monde y gagne.

 

Bon, maintenant qu'on s'est occupé de la qualité de l'air, on va les construire ces toilettes sèches au fond du jardin pour régler cette histoire d'eau potable ??? C'est un effort accessible à tout ceux qui ont un grand jardin...

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Manutls a dit :

Tu veux faire rouler une voiture électrique avec la gravité ?

Je crois que didier mise sur la découverte de l'anti-gravité pour généraliser la voiture volante.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Agfa a dit :

Tu crois vraiment que cette personne va pouvoir effectuer l'entretien régulier de son vieux diesel tout pourri, pour éviter d'être recalé au contrôle technique? Sérieux?

 

Je te laisse calculer "sérieusement" le prk d'une auto, premier prix(*), vendue sur le coincoin, avec son "contrôle technique de moins de 6 mois" comme l'impose la loi, et mise à la casse à la fin de validité du CT. 

En étant un peu débrouillard, on peut rouler pour pas trop cher (un SMIC à mi-temps laisse du temps pour bricoler 😉).

 

(*) Il y a, ce jour, 21.700 voitures entre 500 et 1.000 euros à vendre sur la France.

Il y a forcément, dans le lot, des autos capables de faire 27.000km en deux ans (60 km par jour de travail).  

   

Modifié par Gégé
  • Grrr 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, Gégé a dit :

Le "ruissellement" est indispensable pour démontrer, à l'ensemble de la population, qu'en réalité les changements complets de batteries seront rarissimes, sur la durée de vie d'un VE.  

On en sait rien en fait. 

L'age moyen du parc automobile Français est de 9 ans. Si on isole aux seuls véhicules particuliers on doit monter à plus de 10 ans. 

Nous n'avons donc pas de recul suffisant, tout simplement. 

 

Acheter un véhicule d'occasion sans être sur de son vieillissement ... sans moi 🙄

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Gégé a dit :

Je te laisse calculer "sérieusement" le prk d'une auto, premier prix(*), vendue sur le coincoin, avec son "contrôle technique de moins de 6 mois" comme l'impose la loi, et mise à la casse à la fin de validité du CT. 

En étant un peu débrouillard, on peut rouler pour pas trop cher (un SMIC à mi-temps laisse du temps pour bricoler 😉).

 

(*) Il y a, ce jour, 21.700 voitures entre 500 et 1.000 euros à vendre sur la France.

Il y a forcément, dans le lot, des autos capables de faire 27.000km en deux ans (60 km par jour de travail).     

Avec une probabilité de panne très élevée, pour des personnes qui sont dans l'impossibilité de payer des réparations...

Et qui doivent changer de véhicule tous les 18 mois, à l'expiration du CT?

Et qui risquent à tout moment de se voir refourguer une merde diesel qui va les planter royalement? En face de chez moi, il y a une superbe Ford Focus Diesel en panne...garée depuis plus de 2 mois sur le même emplacement... Avec écrit sur une feuille A4 sur le tableau de bord "EN PANNE"...Sûrement un pigeon qui a fait confiance à ta super-technique...

 

Et "en étant un peu débrouillard"... Tu veux dire que tout le monde (aide-soignantes, personnel de ménage, de soins à domicile...) doit obligatoirement avoir des notions de mécanique automobile pour se "débrouiller" ?

 

Eh ben...

Modifié par Agfa
  • J'aime 1
  • Grrr 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, ltc18 a dit :

Comme si les gens pouvaient choisir leur boulot à côté de chez eux et y aller en trottinette ?

et des fois c’est un couple et les personnes ne travaillent pas forcément au même endroit

il faut bien faire des compromis 

A un certain moment il faut arrêter de choisir une voie stupide... Si ça te coûte plus cher d'aller bosser à temps partiel au smic plutôt que de rester chez toi à t'occuper des enfants...Et que tu veux quand même bosser... JE ne peux rien pour toi...

  • J'aime 1
  • Merci 1
  • Grrr 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Agfa a dit :

 

.... qui risquent à tout moment de se voir refourguer une merde diesel qui va les planter royalement ? 

 

Et "en étant un peu débrouillard"... Tu veux dire que tout le monde (aide-soignantes, personnel de ménage, de soins à domicile...) doit obligatoirement avoir des notions de mécanique automobile pour se "débrouiller" ?

 

Eh ben...

Même un smicard à temps partiel est capable de voir s'il achète une voiture diesel ou essence 😁

 

Les gens que tu cites (tournées) ont, en général, les moyens de taper un peu plus haut.

Cela dit, la "débrouille", c'est aussi le copain mécano qui fait ça le soir ou le WE.

 

Quand j'étais "pauvre", j'ai roulé pendant des années avec des vieilles 4L fourgon qui ne m'ont jamais laissé en rade.

 

Autre temps, autre mœurs...   

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 30 minutes, MB66 a dit :

En même temps personne te demande rien hein!

Ben si, en ce moment, tous les samedis, y a plein de gens qui demandent plein de choses... et parfois de l'essence moins chère pour aller travailler encore plus loin, polluer plus... et passer encore moins de temps à éduquer leurs enfants...

  • J'aime 1
  • Confus 1
  • Triste 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Remy a dit :

Je crois que didier mise sur la découverte de l'anti-gravité pour généraliser la voiture volante.

Ça n'est pas exactement le sens de mon discours, quoique... Je faisais simplement remarqué que sans cette f.... gravité, nos véhicules auraient besoin de moins d'énergie pour se déplacer. Ce qui me gène dans le discours de Manu c'est cette façon de présenter les choses. Le "JAMAIS" qu'il emploi me pose problème.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Gégé a dit :

Quand j'étais "pauvre", j'ai roulé pendant des années avec des vieilles 4L fourgon qui ne m'ont jamais laissé en rade.

Quand j'étais pauvre je roulais avec une vieille Punto (qu'on m'a donné) pour laquelle j'ai été obligé de changer les amortisseurs parce qu'ils étaient morts (CT refusé).

J'ai pas beaucoup mangé pendant environ 2 mois après.

 

Et ensuite il fallait réparer le pot d'échappement.

Et ensuite c'était autre chose près du moteur.

Et ensuite j'ai décidé de casquer pour acheter une nouvelle voiture dont je n'ai payé que la moitié (l'autre moitié payée par ma femme) à crédit (crédit envers ma femme, on n'était pas encore mariés) : 1600€ que je lui ai remboursé en 3 ans.

Je peux te dire un truc, il fallait pas qu'elle tombe en rade parce que c'était pas possible financièrement pour moi, sachant qu'en plus je suis une bille en mécanique(1) et que je n'ai personne pour m'aider. 😕

 

Depuis, mon métier a changé et mon salaire a quasiment doublé (mon poids aussi a augmenté... 😒) donc je n'ai plus à me plaindre, mais je comprend ceux qui se plaignent du cout de la voiture.

 

Et comme le dit Agfa, j'ai envisagé de rester chez moi plutôt que d'aller bosser vu ce que ça me coutait, mais si j'avais fait ça je n'en serais pas arrivé à mon niveau de vie actuel (et je ne supporte pas rester à ne rien faire). 😉

 

(1) Exemple à quel point je suis nul : j'ai passé 1h30 à changer un feu de croisement en suivant un tuto vidéo de 5 minutes (en temps réel). Et je n'exagère pas. 😁

  • J'aime 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×