Aller au contenu

Gégé

Membres
  • Compteur de contenus

    2 531
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

169 Excellent

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. +1 Si j'ai bien lu l'article du Spiegel, en Allemagne même la critique porte surtout sur le rapport coût /efficacité. Non. En France, la part du nucléaire est ~ 72 %. (En Allemagne, avant 2011, c'était ~ 25 %). "La production d’électricité en France métropolitaine a été « particulièrement décarbonée » en 2018, grâce à une bonne disponibilité des centrales nucléaires et un fort développement des énergies renouvelables, indique le gestionnaire de réseau RTE dans son dernier Bilan électrique annuel. État des lieux. Production : meilleure disponibilité du nucléaire, forte progression des renouvelables En 2018, les 58 réacteurs du parc nucléaire français ont produit 393,2 TWh, soit 3,7% de plus qu’en 2017 grâce à une meilleure disponibilité des centrales. La part du nucléaire dans le mix électrique est restée relativement stable par rapport aux deux années précédentes, s’élevant à 71,7% de la production en France métropolitaine en 2018 (contre 71,6% en 2017 et 72,3% en 2016)." SOURCE : https://www.connaissancedesenergies.org/bilan-electrique-de-la-france-que-retenir-de-2018-190214 Ben oui. Commençons par aller à notre rythme, en fonction de nos ressources (nous n'avons pas les moyens d'investir, en gros, le montant de la dette souveraine du pays en "energiewende" à la française[*]). Pour mémoire, la France a un des meilleurs bilans carbone des pays développés. [*] "According to ESYS, Germany needs to increase its solar- and wind-facility capacity by a factor of five to seven, make synthetic fuel a pillar of the energy system and introduce a CO2 tax in all sectors. According to ESYS predictions, the transformation would cost 2 percent of the country's annual GDP. Currently, that would be about 70 billion euros. By 2050, the costs would add up to 2 to 3.4 trillion euros, depending on the scenario. Other forecasts fluctuate between 500 million and about 2 trillion euros" SOURCE : https://www.spiegel.de/international/germany/german-failure-on-the-road-to-a-renewable-future-a-1266586-2.html
  2. J'ai préféré mettre un lien en francais et m'attendais à ce type d'objection : il est plus facile de discréditer que d'apporter des arguments. Pour mémoire, le "papier", comme beaucoup d'autres dans la presse francophone, fait référence à un article du Spiegel, (qui, lui même, semble s'appuyer sur une étude de l'université de Düsseldorf). J'ignorais que le Spiegel, (et l'université de Düsseldorf) "faisai[en]t parti du groupe lobbyiste, pardon du think tank libéral de l'institut Montaigne ouvertement pro-nucléaire...." Quelques autres media francophones ayant cité l'article du Spiegel (Gogol est ton ami) : https://24heuresactu.com/2019/05/17/transition-energetique-allemagne-france-renouvelables-nucleaire/ https://www.lopinion.fr/edition/economie/transition-energetique-en-allemagne-tout-n-est-pas-rose-dans-134096 (on notera que l'echéance est plutôt 2050 : d'où les "40 ans" cités dans mon post ci-dessus) https://plus.lesoir.be/115656/article/2017-09-22/comment-lallemagne-dit-adieu-au-nucleaire EDIT : l'article du Spiegel en anglais : https://www.spiegel.de/international/germany/german-failure-on-the-road-to-a-renewable-future-a-1266586.html Une traduction en français, disponible ici, pour ceux qui le lisent ni l'anglais, ni l'allemand : https://www.energieverite.com/post/le-journal-der-spiegel-souligne-les-méfaits-du-choix-éolien-de
  3. 50-60 € au fil du vent et du soleil..... quand ça produit. Coût du MWh, stocké et réinjecté dans le réseau, une nuit d'hiver sans vent ? Coût global annuel du MWh solaire/éolien ? Pour memoire : https://www.challenges.fr/energie-et-environnement/allemagne-la-gueule-de-bois-de-la-transition-energetique_655346
  4. Merci pour le lien. Sortie du charbon.... en 2038 ! "Le pays déploie une combinaison d’énergies renouvelables mais aussi des centrales électriques au gaz, des installations de stockage, des charges flexibles et s’appuie sur l’approvisionnement des réseaux internationaux pour maintenir la sécurité de l’approvisionnement" Bref, en 40 ans (et 500 milliards d'euros) ils vont remplacer leur parc charbon par un parc gaz (Cf mon post ci-dessus) et compter sur les EPR français en cas de coup dur.
  5. Ouais... Mr Mark Lewis a l'air d'être un garçon très sympathique (qui doit monnayer fort cher son impressionnant CV). Que dit-il ? Un $ investi dans le pétrole propulsera 4 fois moins loin un VT que le même $ investi en EnR ne propulsera un VE. Ce serait vrai si'il existait un réseau de distribution (construit pour zéro $) alimenté exclusivement en EnR et servant exclusivement à recharger les VE.... quand il y a du courant à la prise ! Ce ne sera jamais le cas : les VE se chargent majoritairement sur le réseau general. Eolien et solaire représentent quelques pourcents de la production électrique de la planète. Dans les pays développés, plus aucun "responsable" ne prendra le risque de ruiner sa carrière plonger le pays dans le noir par une fraîche soirée de février. EnR ou pas, il faut prévoir, et financer, une puissance installée pilotable capable de passer la pire pointe de consommation, plusieurs jours de suite (grosse vague de froid, sans vent). L'augmentation de la production EnR servira surtout à économiser le carburant de cette "puissance installée pilotable" (essentiellement du gaz). Autrement dit, le delta de rendement pétrole/EnR que pointe Monsieur Lewis sera largement dillué dans le mix électrique global. On retrouve simplement l'avantage classique du VE qui est le différentiel, "du puits à la roue", entre le rendement de la filière pétrole et le rendement de la filiière électrique (où 75 % de la production est d'origine fossile).
  6. Gégé

    CERFA 13749 CERTIFICAT D'IMMATRICULATION

    Tu découvres les plaisirs de l'ANTS. Dis-toi bien que la situation s'est beaucoup améliorée depuis les débuts du système. Tout n'est pas encore parfait : il suffit de voir le nombre d'autos qui circulent en "WW", pour s'en convaincre. Sans vouloir te saper le moral, cela me semble difficile. Une solution serait, peut être (??) d'aller voir une officine spécialisée en cartes grises. Ça te coûtera un billet, mais évitera toute prise de tête. (Amha, avec le "N° de réception par type", le fonctionnaire de l'ANTS va faire apparaître, dans son informatique, toutes les caractéristiques de ton auto sans avoir à renseigner manuellement les cases qui te posent souci.) Bonne route.
  7. Voir ce fil, sur un projet de même philosophie, sur le bar d'en face : https://forum-photovoltaique.fr/viewtopic.php?t=41744 Extraits : "par XXX » 11 juin 2019 12:16 Tout ca pour des batteries alors qu'il y a le secteur, c'est quand meme pas mal d'argent qui pourrait etre mieux placer." "par YYY » 11 juin 2019 19:08 Je me suis posé la même question quand j'ai sauté le pas. En faisant mon installation moi même, je produits pour 7 centimes le kWh. Si je devais stoker mon surplus d'énergie via des batteries et ensuite le réinjecter sur mon circuit, ce surplus me couterait 30 centimes le kWh. Et cela n'inclue pas les problèmes de recyclage sur l'environnement. En comparaison les 16 centimes du kWh d'EDF ne sont pas mal après tout."
  8. De rien. Un onduleur hybride coûte un poil plus cher, mais tout est compris : pas de carte à ajouter, de chargeur de batterie à installer etc... https://helloenergie.com/onduleur-hybride-5kw-48v-mppt-80a-superwatt.html Si j'ai un conseil à donner, à budget égal, c'est : - de "charger" au maximum en panneaux (sans dépasser 3 kWc) ; - d'installer le convertisseur hybride ; - d'attendre pour investir dans les batteries. L'injection dans l'installation domestique annule, en journée, le plus gros du "bruit de fond" de la consommation => réduction immédiate de la facture. Utilisation des "gros" consommateurs quand le PV donne le maximum. Si, vraiment, la production est très excédentaire : investir dans quelques batteries (juste un câble à brancher). Retour d'expérience : ces batteries sont très chères.... et pas aussi durables que ce que promettent les vendeurs.
  9. As-tu une raison particulière (dimension, tarif ??) pour privilégier les panneaux de 150 W ? Les panneaux de 250-300 W ne sont guère plus chers. Installer un panneau de 150 ou de 270 W demande, en gros, le même boulot. https://helloenergie.com/panneau-solaire-275w-24v-poly-honey-pd05-trinasolar.html
  10. Gégé

    43kw en T2 ??

    C'est pour certaines Zoé qui prennent ~ 14 kW par phase, en triphasé. La plupart des autres VE sont en monophasé et n'utilisent donc qu'une seule phase.
  11. Gégé

    CERFA 13749 CERTIFICAT D'IMMATRICULATION

    Le COC devrait contenir les informations necessaires pour remplir ce cadre. Avec ces infos, l'ANTS devrait pouvoir se débrouiller. My two cents
  12. Qui a parlé de batteries de démarrage de bagnoles 12V 70 Ah ? Une batterie "solaire", c'est ça (en géneral, on en met plusieurs) : https://www.wattuneed.com/fr/batteries-solaires/1341-batterie-gel-ultracell-12v-200ah-0712971128286.html (Pub gratuite, site pris totalement au hasard, sur Gogol). Cela dit, il est exact que la puissance PV envisagée est beaucoup trop faible pour charger le VE en direct. Il faudra charger les batteries plusieurs jours avant de pouvoir lancer une charge du VE. Bref, beaucoup de tracas pour un résultat satisfaisant.... intellectuellement
  13. Merci pour ce retour. OK, on a tous compris, la Ioniq est le meilleur VE du marché. Le chiffres m'interpellent un peu tout de même : - les 80 km Paris-Nemours sont les seuls à avoir été effectués à 130 (112 de moyenne) - ces 80 km ont consommé 39% de la batterie ; - recharge de 46 % en 19 minutes (le temps de la mythique "pause-recommandée-par-la-sécurité-routière"). On est très loin des "2 heures de conduite, à vitesse "normale", puis 20 minutes de pause/recharge". Tout cela par 22 °, sans clim/chauffage. Bref, pour ce type de trajet, 60 kWh de batterie et une charge à 100 kW me semblent indispensables pour simplement approcher le temps de parcours d'une modeste Sandero.... 3 fois moins chère. Pour le dîner, c'est quand vous voulez
  14. Je parle des chiffres annuels de production tels que relevés, au compteur, pour paiement des kWh par EDF-OA. Dans MON cas, j'observe une hausse (moins de pluie -> plus d'heures d'ensoleillement ???). P.S. PAS de "ciel voilé par pollution" dans mon coin
  15. Demande sous-estimée ? Prudence excessive des directeurs ? Production limitée par la quantité de batteries disponibles ? Je crains que nous n'ayons jamais la réponse. Le résultat est qu'ils vendent, sur plans, tout ce qu'ils produisent.... sans avoir à casser les prix


Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×