Aller au contenu

Messages recommandés

Je suis curieux de connaitre les caractéristiques techniques de cette conversion de courant et le dialogue avec le VE.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 13 minutes, Antares a dit :

Je suis curieux de connaitre les caractéristiques techniques de cette conversion de courant et le dialogue avec le VE.

c'est tres simple

en entré le boitier simule un VE

et redresse le courant alternatif triphasé en courant continu

exactement ce que fait une borne rapide

en sortie , dialogue standard entre une borne et une VE selon la prise de sortie , CCS ou chademo

rien que du standard, mais en miniature 

 

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un redresseur triphasé coûte 25 d'euros, si l'on rajoute le boitier et les câbles cela ne dépasse pas les 500 €.

Je vais songer à m'en fabriquer un.

Modifié par Antares

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 17 minutes, Antares a dit :

Un redresseur triphasé coûte 25 d'euros, si l'on rajoute le boitier et les câbles cela ne dépasse pas les 500 €.

Je vais songer à m'en fabriquer un.

coté simulation d'un VE, c'est simple en effet

redresser et filtrer le triphasé c'est simple aussi, la base c'est 6 diodes et un condensateur

mais, dan en sortie, c'est une autre affaire, respect de la tension demandé par la voiture au volt pres ,

rien que le câble et la prise qui va au bout, ton budget est déjà trop court

plus le protocole chademo/CCS , qui donne lieu a rétribution du brevet

bref, ce n'est pas forcément le matériel de base qui coute, mais tout le reste

coté borne, il faut un processeur et des transistors de puissance qui coute bonbon

un bricolage mal réalisé et c'est l'incendie de la maison, de la borne et de la voiture

ne pas oublier qu'on parle la de puissances > 10kW avec une intensité > 60A en courant continu, branché sur une batterie >20kWh qui, en cas de court circuit peut créer un arc électrique destructeur (3 à 5c)

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 25 minutes, Antares a dit :

Un redresseur triphasé coûte 25 d'euros, si l'on rajoute le boitier et les câbles cela ne dépasse pas les 500 €.

Je vais songer à m'en fabriquer un.

La puissance d'un redresseur triphasé à 25€ sera-t-elle suffisante ?
Il vous manquera toute la partie communication avec la borne AC et avec la voiture DC...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, StepB13 a dit :

La puissance d'un redresseur triphasé à 25€ sera-t-elle suffisante ?
Il vous manquera toute la partie communication avec la borne AC et avec la voiture DC...

La communication se faisant par la prise T2, j'ai pensé que c'était du même type que pour une charge AC.

Pour le redresseur j'ai envisager de limiter à 22 kw soit 3x 32 A.

La tension continue a t-elle besoin d'être filtrée ?

Redresseur repéré:

https://www.ebay.fr/itm/173281056882

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 9 minutes, Antares a dit :

La communication se faisant par la prise T2, j'ai pensé que c'était du même type que pour une charge AC.

Pour le redresseur j'ai envisager de limiter à 22 kw soit 3x 32 A.

La tension continue a t-elle besoin d'être filtrée ?

Redresseur repéré:

https://www.ebay.fr/itm/173281056882

juste pour info

quel sont tes compétences en électronique ???

 

si ce "machin" tiens 30 secondes ce serais déjà bien

déjà il lui faut un très gros ventilateur pour qu'il ne chauffe pas trop

22kW en entée et donc en sortie, la chute de tension dans une diode est de l'ordre du volt

il y en a 6 dans ce "machin"

ce qui représente 32(A) x 1(V) = 32 W (par diode) x 6 = 192W à dissiper

ça a l'air d'être faible, mais les composants électronique sont fragile , et la température critique risque d'etre vite atteinte

ensuite , il faut des condensateurs de filtrage capable de résister à > 1600V

avec des grosses capacité, donc très cher

et surtout , en sortie, des transistors de puissance qui doivent résister à une intensité > 100A, avec une chute de tension interne variable selon la demande de la voiture, en cause le "slew-rate" 

c'est la qu'il y a une déperdition énorme 

bref, comme déjà expliquer ci avant, le montage n'est pas à la porté d'un amateur

le risque incendie et destruction de la voiture est énorme

 

 

 

 

 

 

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La chute de tension est de moins de 0,8 V, et chaque diode ne laisse passer qu'une demi alternance, ce qui divise sa dissipation par 2.

Le pont triphasé peut être fixé sur un radiateur conséquent.

J'envisagerais plutôt un contrôle de la tension par thyristors, moins onéreux.

Le slew-rate ne m'inquiète pas pour une fréquence de 50 Hz.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Même si vous arrivez à gérer la puissance, ce qui n'est pas gagné quand on voit les systèmes de refroidissement qu'il y a dans les bornes DC, faut pas oublier que la partie communication est à faire entièrement et des 2 côtés. Le protocole des bornes AC et le Combo ou chademo DC ne sont pas les mêmes. Sachant que ces 2 derniers sont brevetés, bon courage pour les trouver et les adapter correctement, sans risquer de tout cramer...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sinon tu démontes un borne publique et la ramène chez toi non ? 😅

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, Antares a dit :

J'envisagerais plutôt un contrôle de la tension par thyristors, moins onéreux. 

 

Je ne vois pas comment utiliser des thyristors pour contrôler une tension en courant continu ❓

 

Pour rappel, après redressement / filtrage, il faut contrôler la tension et l'intensité du courant qui est envoyé directement dans la batterie.

La voiture ne fait que mesurer et vérifier que la borne lui envoie bien ce qu'elle a demandé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut @Antares

Je suis comme @gepeliste62, ce que tu écrits me fait un peu flipper.

Ce n'est pas juste un montage pour piloter un moteur de modélisme, c'est un convertisseur de forte puissance qui regroupe tous les risques électriques possibles et imaginables :

* tension importante donc risque d'électrocution

* courant important donc risque d'échauffement, brûlures et départ de feu

* puissance importante (22kW c'est 15 radiateurs électriques d'appoint de 1.5kW...) donc tous les risques qui vont avec : projection de matière en fusion et compagnie...

 

Si on regarde ceux qui vendent ce genre de produit (lien en page précédente : https://www.designwerk.com/wp-content/uploads/Factsheet_MDC22-450_18-10_EN.pdf), ils ont une sortie pilotable entre 270V et 450V. Suivant le redressement que tu envisage, cela va probablement nécessiter un abaisseur/élévateur de tension, là où les thyristors sont plutôt utilisés dans des montages abaisseur seulement.

Ensuite, ils ont un facteur de puissance de 0.99. Avec des thyristors, tu seras très loin de ces valeurs, ce qui veut dire une puissance apparente bien plus forte que la puissance active, et donc nécessiter de surdimensionner le système, et dans le cas d'utilisation sur une borne non surdimensionné de risquer un disjonctage par sur courant. Le courant ne sera pas sinusoïdal (distorsion harmonique "THD" importe) ce qui va être très mauvais au niveau des perturbations électro-magnétiques injectés sur le réseau.

Pour la séquence de communication avec le véhicule, ça n'a pas l'air une mince affaire non plus. Je n'ai pas trouvé grand chose à part la présentation suivante : http://tesla.o.auroraobjects.eu/Design_Guide_Combined_Charging_System_V3_1_1.pdf   où l'on peut voir les différentes phases d'une charge, y compris les détections d'isolement, le préchargement (limité à 2A), le couplage (le VE ne connecte la batterie qu'à partir du moment où la borne réalise la tension demandée à moins de 20V prêt), etc. ainsi que les différentes sources de défaillances et protections associées.

 

Je ne suis pas pour décourager les gens d’expérimenter en électronique/électrotechnique, et suis toujours prêt à aider, mais ce projet parait très délicat au vu des messages que tu postes. J'espère avoir juste mal interprété tes messages, et me ferais un plaisir d'échanger sur ce sujet si tu le souhaites !

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 17 heures, Remy a dit :

Je ne vois pas comment utiliser des thyristors pour contrôler une tension en courant continu ❓

 

On peut faire varier la tension continue de 0V à la tension crête de la phase en faisant varier l'angle d'amorçage des thyristors.

Un schéma simple pour aider à comprendre:

https://www.astuces-pratiques.fr/electronique/variateur-a-triac-fonctionnement-et-schema

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les puissances nécessaires ne m'intimident pas, à un époque j'ai eu à dépanner des robots de soudure dont l'intensité pouvait monter à 5000A sous 400V soit 2 MW à contrôler, il est vrai que le refroidissement des thyristors se fait avec un circuit d'eau.

D'ailleurs je possède plusieurs de ces thyristors car ceux ci étant appairées je changeais les 2 et je conservais celui qui n'était pas défectueux.

Ce qui me manque c'est le protocole de charge.

J'aurais bien aimé bénéficier des 22 kW de charge des bornes triphasées.

De toutes façons pour l'instant je n'ai pas encore mon VE, je devrais l'avoir pour la fin du mois.

En attendant je termine la construction d'une Wallbox.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ayant une formation en électronique de puissance et Electrotechnique je trouve ces discussions très intéressantes..... mais hors sujets par rapport à Sodetrel.
Peut être créer un autre fil ?

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Soyons factuel, il y a un fabriquant chinois SETEC. le modèle 7-10kW reviens a 3000 € et en 22kW il faut monter a plus de 6000€ ( peut-être plus ) .

https://youtu.be/kbjeeLUMY4g

Sinon dans les 10 000 € , on peux avoir une borne fixe qui fait la le job. Et pourquoi pas la transformer en format mobile.

 

Tout est possible, mais créer ce "convertisseur/chargeur" aura un cout matériel supérieur a 4000 Euros, ce qui réduit tout de suite son utilité par rapport a une vrai borne 50kW quelques kilomètres plus loin sur son trajet.

je parles uniquement de l'aspect "financier", sans parler des compétences/sécurité/risques.

 

https://forums.automobile-propre.com/topic/convertisseur-ac-ccschademo-portable-fake-ou-réalité-5713/

Modifié par alfniev

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non,

Rien a voir entre les 2 protocoles

Le  combo reste en dialogue "simple"

Le même que sur les bornes en T2/T3 monophasé ou triphasé

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui en matière de protocole de communication :

- Le chademo c'est du CAN comme Tesla d'ailleurs (mais ISO 11898 pour le chademo), est déjà bidirectionnel (Véhicule vers la maison le réseau, le bâtiment V2H V2G V2B)

- Le Combo c'est en PLC (ISO15118), ne l'est pas encore.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

dans mon experience (modeste ... 1600km en 2 etapes) et apres une serie de 3 bornes sodetrel en panne consécutives  Grrr jai fini par remarquer quen configurant la ioniq pour une charge normale au lieu de rapide  (qui faisait sauter la charge en qq secondes à chaque fois) la charge sur combo augmentait sa duree mais se remettait à fonctionner (je crois me souvenir que la charge etait alors annoncée à plus d1h ) . Ce nest pas brillant 15h pour 800km mais je suis rentré sans dépanneuse!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×