Aller au contenu
CedLeaf

amortissement profession liberale

Messages recommandés

Bonjour,

Nous sommes actuellement en possession d'une nissan Leaf en LOA jusque mi-janvier et nous souhaitons la remplacer par une model 3. Mon épouse étant médecin en libérale nous avons appris qu'il pourrait être très intéressant qu'elle achète à titre pro et profite de l'amortissement avantageux sur les véhicule électrique mais nous nous posons encore pas mal de question (part d'usage perso _ achat comptant vs LOA _ quid de la revente/reintégration dans le patrimoine privé en fin d'amortissement,...)

Prenons l'exemple concret suivant : model 3 SP + option jantes : prix d'achat comptant déduction faite du bonus : 40 990€ - prix de la batterie : 14250 € = 26740€

hypothèse de 10% d'utilisation personnel

donc 90% de 26740€ amortissable sur 5 ans (en dessous du plafond des 30000) --> 4813€/an 

90% de 14250€ de batterie amortissable sur 3 ans --> 4275€ / an

Est-ce que mes calculs sont correctes ?

Ma principale interrogation concerne la possibilité de réintégrer le véhicule dans le patrimoine privée en fin d'amortissement : normalement on doit réintégrer la valeur du véhicule en plus value (lissable sur 3 ans), mais doit/peut on séparer la valeur du véhicule de celle de ses batteries ? Du coup si le véhicule vaut 10 000 € au bout de 5 ans on aura réellement déduit 40990-10000=30990€ ?

LOA : comment peuvent être déduit les loyers ? Y-a-t'il dans ces loyers une part spécifique dédiée à la batterie amortissable ?

Achat comptant : si une partie est financé à crédit les intérêts d'emprunts peuvent-t-il être déduit ?

 

Merci d'avance pour votre aide.

Cédric

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Citation

Mon épouse étant médecin en libérale nous avons appris qu'il pourrait être très intéressant qu'elle achète à titre pro et profite de l'amortissement avantageux sur les véhicule électrique mais nous nous posons encore pas mal de question (part d'usage perso _ achat comptant vs LOA _ quid de la revente/reintégration dans le patrimoine privé en fin d'amortissement,...)

Dans votre cas, il y a confusion du patrimoine personnel et patrimoine professionnel pour ce qui concerne les biens affectés à l'exercice de la profession.

Ce qui est le cas d'une voiture.

Vous êtes en droit de déduire les charges afférentes pour la partie usage professionnel

Les cessions relèvent de la gestion du patrimoine privé

 

Modifié par teslamarc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut et tu peux pas faire les frais réels avec achetant la tesla a titre perso?

 

je suis commercial et je roule en modele 3, je suis défrayé au km par ma boite 35mkm par an.

c’est bien comme système.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il y a 37 minutes, Pat25 a dit :

Salut et tu peux pas faire les frais réels avec achetant la tesla a titre perso?

Non, en cas d'achat perso, on ne peut défrayer les kilomètres pros qu'à partir du barème (qui a pris 20% pour les VE cette année, sur 7 cv, ça se calcule....) et non pas en frais réels. Le réel n'est possible qu'en acquisition pro.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, teslamarc a dit :

Dans votre cas, il y a confusion du patrimoine personnel et patrimoine professionnel pour ce qui concerne les biens affectés à l'exercice de la profession.

Ce qui est le cas d'une voiture.

Vous êtes en droit de déduire les charges afférentes pour la partie usage professionnel

Les cessions relèvent de la gestion du patrimoine privé

 

c'est justement sur la cession du pro vers le privée après la fin de la période d'amortissement que je m'interroge. Quelle valeur estimer ? L'argus ? La cote de rachat par un garagiste ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il y a 5 minutes, CedLeaf a dit :

c'est justement sur la cession du pro vers le privée après la fin de la période d'amortissement que je m'interroge. Quelle valeur estimer ? L'argus ? La cote de rachat par un garagiste ?

A ce que j'ai cru comprendre, tu ne peux pas revendre un véhicule de ton entreprise à toi même à un prix trop éloigné de sa valeur Argus, sinon c'est un abus de bien social. Il y a une petite tolérance (moins de 10%), mais ça reste risqué.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, CedLeaf a dit :

c'est justement sur la cession du pro vers le privée après la fin de la période d'amortissement que je m'interroge. Quelle valeur estimer ? L'argus ? La cote de rachat par un garagiste ?

Cela nécessite bien sûr que le véhicule soit au préalable inscrit à l'actif.

Cela te permettra toutes les déductions au prorata de l'utilisation pro/privé + amortissements.

Lors de la cession: les amortissements non déduits doivent être réintégrés et viennent augmenter la valeur nette (vnc) du véhicule.

Ceci n'est vrai que si le véhicule a été inscrit à l'actif.

En revanche, s'il ne l'est pas, il n'y a pas d'amortissement possible. Mais dans ce cas là, pas de plus value lors de la cession (confusion de patrimoine). Quand aux frais, à prioriils sont privés mais déductibles au prorata

 

Tu comprends ? tu ne peux pas cumuler 2 régimes différents

 

Modifié par teslamarc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

si tu es prof lib, prend le vehicule a titre perso, fait des IK si tu roules beaucoup ( le bareme IK pour VE est IMPRESSIONNANT ) si tu roules peu tu passes en amortissement le vehicule. En plus en amortissement même quand l'amortissement sera passé ton VE aura encore une valeur donc a la revente tu auras un produit exceptionnel. 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a 7 heures, mesnews a dit :

A ce que j'ai cru comprendre, tu ne peux pas revendre un véhicule de ton entreprise à toi même à un prix trop éloigné de sa valeur Argus, sinon c'est un abus de bien social. Il y a une petite tolérance (moins de 10%), mais ça reste risqué.

effectivement et la revente d'un bien amorti comptablement génère un produit exceptionnel

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a 13 heures, CedLeaf a dit :

Bonjour,

Nous sommes actuellement en possession d'une nissan Leaf en LOA jusque mi-janvier et nous souhaitons la remplacer par une model 3. Mon épouse étant médecin en libérale nous avons appris qu'il pourrait être très intéressant qu'elle achète à titre pro et profite de l'amortissement avantageux sur les véhicule électrique mais nous nous posons encore pas mal de question (part d'usage perso _ achat comptant vs LOA _ quid de la revente/reintégration dans le patrimoine privé en fin d'amortissement,...)

Prenons l'exemple concret suivant : model 3 SP + option jantes : prix d'achat comptant déduction faite du bonus : 40 990€ - prix de la batterie : 14250 € = 26740€

hypothèse de 10% d'utilisation personnel

donc 90% de 26740€ amortissable sur 5 ans (en dessous du plafond des 30000) --> 4813€/an 

90% de 14250€ de batterie amortissable sur 3 ans --> 4275€ / an

Est-ce que mes calculs sont correctes ?

Ma principale interrogation concerne la possibilité de réintégrer le véhicule dans le patrimoine privée en fin d'amortissement : normalement on doit réintégrer la valeur du véhicule en plus value (lissable sur 3 ans), mais doit/peut on séparer la valeur du véhicule de celle de ses batteries ? Du coup si le véhicule vaut 10 000 € au bout de 5 ans on aura réellement déduit 40990-10000=30990€ ?

LOA : comment peuvent être déduit les loyers ? Y-a-t'il dans ces loyers une part spécifique dédiée à la batterie amortissable ?

Achat comptant : si une partie est financé à crédit les intérêts d'emprunts peuvent-t-il être déduit ?

 

Merci d'avance pour votre aide.

Cédric

 

 

 

Regardez bien selon la région où vous exercez il y a peut-être une prime régionale à demander avant de commander (et attendre la réponse positive). En IDF c’est 6000€

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour vos précisions, je pense qu'on va s'orienter sur un achat comptant avec amortissement total sur 5 ans (dont 3 ans pour les batteries), puis dans 5 ans nous verrons s'il est intéressant de la revendre ou de de la sortir du registre des immobilisations en fonction de la valeur argus et de nos usages. Meme si l'IK est intéressante elle l'est moins que l'amortissement linéaire au vu du nombre de km parcourus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il y a 52 minutes, CedLeaf a dit :

Merci pour vos précisions, je pense qu'on va s'orienter sur un achat comptant avec amortissement total sur 5 ans (dont 3 ans pour les batteries), puis dans 5 ans nous verrons s'il est intéressant de la revendre ou de de la sortir du registre des immobilisations en fonction de la valeur argus et de nos usages. Meme si l'IK est intéressante elle l'est moins que l'amortissement linéaire au vu du nombre de km parcourus.

C'est une option.

Inscription dans le registre des immos. Les frais divers sont déductibles,au prorata y compris les amortissements (éventuellement écrêtés de la part somptuaire) 

En cas de cession, la part non déductible des amortissements est ajoutée à la vnc.

Je n'en suis pas certain, mais, si effectivement la batterie peut être amortie séparément, il me semble que son amortissement doit suivre les mêmes règles que pour la voiture. Donc

Citation

Prenons l'exemple concret suivant : model 3 SP + option jantes : prix d'achat comptant déduction faite du bonus : 40 990€ - prix de la batterie : 14250 € = 26740€

hypothèse de 10% d'utilisation personnel

donc 90% de 26740€ amortissable sur 5 ans (en dessous du plafond des 30000) --> 4813€/an 

90% de 14250€ de batterie amortissable sur 3 ans --> 4275€ / an

Est-ce que mes calculs sont correctes ?

non, calcul me semble pas correcte mais à vérifier

Modifié par teslamarc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une usine à gaz fiscale cette histoire ( gaffe au plafond d’amortissement en France ), et tu te prends une mégaclaque quand tu doit réintégrer le produit de la revente de ta voiture ( et de sa batterie...) dans ta comptabilité professionnelle,  il y a longtemps que j'ai lâché l’affaire de l’amortissement professionnel des véhicules. Achat toujours au comptant de principe, pas d’entrée dans le registre des immobilisations, et application du barème kilométrique ( assorti du bonus de 20 pour cent VE ), soit +/- 5000 euros pour 8000 bornes annuelles  , je suis un petit rouleur,  et aucun emmerde ni risque fiscal.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il y a 2 minutes, LeDoc54 a dit :

Une usine à gaz fiscale cette histoire ( gaffe au plafond d’amortissement en France ), et tu te prends une mégaclaque quand tu doit réintégrer le produit de la revente de ta voiture ( et de sa batterie...) dans ta comptabilité professionnelle,  il y a longtemps que j'ai lâché l’affaire de l’amortissement professionnel des véhicules. Achat toujours au comptant de principe, pas d’entrée dans le registre des immobilisations, et application du barème kilométrique ( assorti du bonus de 20 pour cent VE ), soit +/- 5000 euros pour 8000 bornes annuelles  , je suis un petit rouleur,  et aucun emmerde ni risque fiscal.

Voilà...à voir si cette option n'est pas + intéressante.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hum… 5000€ / an en IK versus 10000€ / an d’amortissement (pour une LR sur 5 ans) + tous les frais associés en pro (assurance, pneus, élec, entretien éventuel…), je trouve que le calcul est vite fait.

et au bout de 2 ou 3 ans, réintégration au patrimoine privé sur la base de la valeur de reprise Tesla.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Donc on est bien OK, la valeur de reprise au bout de deux à trois ans, tu la reintegres dans ta comptabilité professionnelle,  tu te prends en gros 40% de cette somme à payer entre cotisations retraite , urssaf, et impôts sur les revenus, pas si évident que tu sortes gagnant....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@LeDoc54 : non justement. Au bout de 2 ans 1/2, tu as amorti 50%. La valeur de la reprise Tesla sera aux alentours de 50% du prix neuf, donc pas de plus-value à réintégrer.

Modifié par gatzou

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hypothèse revente au bout de 2 ans à 50% valeur neuf € d'un véhicule acheté 40 990€ dont batterie 14 250€ amorti sur 5 ans, batterie idem

Prix du neuf - 40% (2 annuités) = 26740 - 10 696   = 16 044 vnc

Amortissement batterie: val 14 250 - 2 annuités de  2850 = 8 550 vnc

Prix de cession: 50% du neuf soit 40 990x 50% = 20 495€ (s'entend batterie comprise)

Valeur résiduelle du véhicule:24 594€

Soit une moins value de 4 099€

Il n'y a pas lieu de tenir compte dans le calcul, des 10% pour utilisation privée, ceux-ci ont été réintégrés dans le résultat de chacune des 2 années d'utilisation

Modifié par teslamarc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a 6 heures, gatzou a dit :

Hum… 5000€ / an en IK versus 10000€ / an d’amortissement (pour une LR sur 5 ans) + tous les frais associés en pro (assurance, pneus, élec, entretien éventuel…), je trouve que le calcul est vite fait.

et au bout de 2 ou 3 ans, réintégration au patrimoine privé sur la base de la valeur de reprise Tesla.

bien joué le coup de la valeur de reprise TESLA , tu as la clé avec ça !!! tu fais l'affaire du siecle.  On a enfin trouvé une utilité a leur estimation de reprise.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voilà mon approche pour 100000 km/an

 

Barème fiscal 0,486 €/km majoration de 20% incluse. 

 

Coût réel :

Ammortissement : 51000 € sur 350 000 km prévus = 0,146 €/km (valeur 0 à 350000 km) 

Consommation : 0,035 € / km

Assurance 0,005 €/km

Pneus : 0,015 €/km (8 pneus par an) 

Total coût réel sans panne : 0,201 €/km

 

L'achat perso avec déduction des IK me semble dans ce cas la meilleure option. Qu'en pensez-vous ? Ai-je oublié quelque chose ? 

 

PS : je n'ai pas de frais de parking et je refacture les péages à mes clients. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hypothèse revente au bout de 2 ans à 50% valeur neuf € d'un véhicule acheté 40 990€ dont batterie 14 250€ amorti sur 5 ans, batterie idem

Prix du neuf - 40% (2 annuités) = 26740 - 10 696   = 16 044 vnc

Amortissement batterie: val 14 250 - 2 annuités de  2850 = 8 550 vnc

Prix de cession: 50% du neuf soit 40 990x 50% = 20 495€ (s'entend batterie comprise)

Valeur résiduelle du véhicule:24 594€

Soit une moins value de 4 099€

Il n'y a pas lieu de tenir compte dans le calcul, des 10% pour utilisation privée, ceux-ci ont été réintégrés dans le résultat de chacune des 2 années d'utilisation

Modifié il y a 3 heures par teslamarc


Le calcul reste le même si tu change ton véhicule en restant chez le meme constructeur ? (TM3 vers une Y)

moins de mouvement financier ?

pas simple la compta

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Citation

Le calcul reste le même si tu change ton véhicule en restant chez le meme constructeur ? (TM3 vers une Y)

Mon calcul n'envisage pas l'achat du véhicule de remplacement.

Modifié par teslamarc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites





×
×
  • Créer...
Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.