Aller au contenu

yvanc

Membre
  • Compteur de contenus

    1 617
  • Inscription

  • Dernière visite

1 abonné

Visiteurs récents du profil

6 455 visualisations du profil

yvanc's Achievements

  1. D'une façon plus explicite, il faudrait dans un premier temps, aligner le tarif au kWh des énergies fossiles à celui de l'électricité.. Qui, parmi tout ceux qui trouve que l'essence, le gaz ou le fuel sont trop chers, sait qu'ils sont souvent moins chers que l'électricité décarbonée.
  2. Taxer le gaz ou le fuel, c'est envoyer un message d'écologie punitive. (C'est comme ça que les climatosceptiques le qualifieront). À l'opposé, dire que l'énergie est facturée au kWh et que les taxes permettent de lisser les diffentiels de coût de production permettraient d'arriver au même résultat.
  3. Il faudrait au contraire un prix de base unique de l'énergie. Quelque soit le vecteur ! Il n'est pas normal que l'on paie : l'électricité à 20 cts le kWh le fioul de chauffage à 1 € le litre, donc 10 cts le kWh le gaz à 10 cts le kWh l'essence à 2 € le litre, donc 20 cts le kWh les variations de prix des combustibles fossiles rendent attractifs certaines solutions de chauffage, alors même qu'elles sont polluantes et moins performantes.
  4. Ca ne risque pas de poser un problème pour l'équilibre financier du systéme ? Pour faire court, les coûts marginaux des installations nucléaires, solaires ou éoliennes sont quasi nulles. Plus les périodes de prix bas seront longues, plus il sera risqué d'investir. C'est encore plus vrai dans le solaire, sous nos latitudes, les besoins d'électricité sont beaucoup plus importants l'hiver que l'été. http://www.electricite-2050.fr/wp-content/uploads/2017/06/variation-de-la-consommation-et-des-productions-sur-lannee-2015-409-1.png Pire, cette variabilité de la consommation aggravée par la variabilité de la production solaire a un effet ciseau. Un investisseur raisonnable répartira son risque en : - système de production à cout marginal faible pour la base, - système de production à cout fixe faible et coût variable élevé pour les pics de consommation. A ma connaissance, les seuls systèmes de production d'électricité à cout fixe faible et cout variable élevé sont les installations thermiques. Si on veut réduire leur usage, il faut diminuer drastiquement le risque de leur faire appel. Dit autrement, tant que nous aurons une consommation hivernale 2 fois plus forte que la consommation estivale, la production d'énergie solaire devra être compensée par du thermique ou contribuera à la dégradation de la rentabilité des autres énergies.
  5. Hello, Dans le cadre d'une reno complète, j'ai fait installer 2 green up. Les 2 green up ne sont pas raccordées au même tableau électrique et le choix des protections est différent entre les 2. l'un de vous à un avis éclairé sur la conformité des tableaux ? ci-joint les photos
  6. Bah si on électrifie la Chine, les USA et L'Europe (plus les qq pays culturellement proches CANADA, Australie,..), on touche la majorité du parc.
  7. S'ils paient le prix spot, ils ne font vraiment pas beaucoup de marge sur la charge.
  8. Moi je pense qu'il y a de moins en moins de militants PRO VE, que c'est une opinion qui se normalise, par contre certains milieux vont s'opposer aux VE, parce qu'ils n'auront aucun moyen simple d'y accéder. L'absence de solution de recharge accessible dans les grandes villes (qui en plus sont concernées par les ZFE) va coincer et ça touche tous les milieux : l'artisan en camionnette qui vit dans le 19° ou le cadre sup qui a un 150 m2 dans le 7ème. Dans les villes de plus petites tailles, les CSP+ habitent dans des maisons avec garage et c'est plutôt les jeunes urbains ou les familles modestes qui auront du mal à se charger. A la campagne, tout le monde peut se charger à domicile. Si les élus des villes ne se préoccupent pas maintenant de la recharge des voitures de leurs administrés, il risque d'y avoir une montée des anti VE.
  9. C'est la solution du shift project, mais ça passerait par un investissement massif des puissances publiques européennes (donc coordonnée) Je n'y crois pas beaucoup, d'autant que l'Allemagne est très "moteur" pour créer une économie de l'hydrogène qui est indispensable à la survie de son industrie.
  10. En tant que conducteur de Tesla, on n'aime pas qu'un gars recharge plus vite que nous 😉
  11. Je n'ai pas d'exemple en tête de super charger ayant un accès par code et ouvert au public. On peut imaginer que c'est une raison objective pour qu'un hôtel ne veuille pas que son super charger soit ouvert à tous.
  12. Juste qq précisions : les V2 ont bien 2 connecteurs par stèle (1 pour les anciennes Tesla S ou X et 1 pour les autres) on ne peut charger qu'un seul véhicule par stèle les stèles sont appairées (numerotation 1A,1B, 2A, 2B,..) et partagent la puissance avec leur paire. Sur les V2, le connecteur spécifique aux anciennes Tesla S et X ressemble à un connecteur T2 (charge AC). On peut même le brancher sur le connecteur de la voiture, mais rien ne va se passer.
  13. Dans mon département, les cantons de la ville centre sont tous plus peuplés que les autres cantons (dans la marge des 20 %). En plus, les cantons mixtes (quartier de la ville centre + autres communes) sont représentés par au moins un élu d'une commune périphérique, voire les 2.
  14. En l'occurrence, les dispositions qui vont s'opposer à de telles installations n'ont rien à voir avec la tenue structurelle.
  15. Sur ecomix https://www.rte-france.com/eco2mix/la-production-delectricite-par-filiere#, on voit quand même que la production d'électricité gaz évolue en fonction des appels de puissance avec toujours le même talon, environ 2500 MW. Une partie de la production électrique gaz est de l'autoconsommation issue de la combustion des gaz industriels (haut fourneaux, raffinerie, ..), quel que soit le prix du gaz, ces installations produisent de l'électricité. Je ne sais pas si cette production rentre dans les chiffres RTE, mais si c'est le cas, cela pourrait expliquer une partie du talon de production.


×
×
  • Créer...
Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.