Aller au contenu

Sbernie

Membres
  • Compteur de contenus

    26
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

0 Neutral
  1. Bonjour à tous En cette période de déclarations d’impôts, une question m'est venu: - Est il possible de déclarer des frais kilomètriques lorsqu'on se déplace en véhicule électrique ? Merci pour vos réponses Sébastien
  2. Sbernie

    Renault ZOE : une success story qui dure depuis 5 ans déjà

    Ces arguments techniques sont certainement vrais il n'empêche, je en pense pas que cela ait été fondammental dans les débuts que l'on peut considérer comme lents du v-e et que moi je considère comme encourageant - l'autonomie des batteries ne permet pas de concurrencer les véhicules thermiques - les incertitudes sur la fiabilité des premières batteries - le prix des véhicules électriques - l'esthétique contestable de certains véhicules Honnêtement, cette croisade contre la location de batterie ressemble plus aujourd'hui à un combat d'arrière garde Ne rêver le grand public est plutot conservateur, il a un moyen de déplacement preatique, individuel et plutot bon marché, il n'est pas si facile de le faire changer. le reste ce sont des détails auquels seuls les mordus s’intéressent.
  3. Pour être précis tous les jours pour aller au boulot et en revenir : 30 km environ 4 a 5 aller-retour de 2 x 400 km dans l'année. Je pense que cela devrait le faire sans trop de contraintes.
  4. Sbernie

    Renault ZOE : une success story qui dure depuis 5 ans déjà

    Il me semble que Renault et Nissan, c'est le même groupe, non ? Renault est absent(tout type de véhicules confondus) du marché américain. Nissan y est très présent. Voilà pourquoi les chiffres au niveau mondial sont en faveur de la Leaf. Le financement de la batterie n'a rien à voir là dedans. La zoé est construite pour le marché européen. Et elle y réussit. Vous ne comprenez pas qu'il puisse y avoir d'autres modèles que celui auquel on est habitué depuis toujours. Vous n'achèterez pas de Zoé ni probablement de Renault, on l'a tous compris. Mais avoir la mauvaise foi de qualifier d'échec commercial les résultats de la voiture électriques la plus vendue en Europe.Marché pour lequel, elle a été conçue. La mauvaise foi va très loin.
  5. Sbernie

    Renault ZOE : une success story qui dure depuis 5 ans déjà

    FARPAITEMENT la Zoé à été un boulet pour la promotion de l’électrique, les vendeurs la donnait pour 80km maxi en hiver. Et certainement en accord avec ceux d'en haut pour essayer de détruire dans l'oeuf l'électro mobilité. Et oui la TIPP rapporte beaucoup de brouzzouf. Il y a quelque chose qui m'échappe dans votre raisonnement : Un constructeur investit dans la conception, le développement et l'industrialisation d'un modèle avec une technologie différente. Ces investissements sont de plusieurs milliards. Mais comme ils choisissent un mode de commercialisation moins traditionnel que la simple vente du véhicule (tout inclus), ils veulent tuer la technologie qu'ils viennent de développer. Renault prend un risque de perdre tout son investissement. Les constructeurs sont tout sauf des philanthropes, leur but est de gagner de l'argent pas de le dilapider en investissements volontairement inutiles. Renault a choisi de commercialiser ses véhicules électriques en louant les batteries pour au contraire rassurer ses clients en leur assurant qu'ils auront une batterie toujours optimum. La réalité est que le client ne comprend pas ce choix. le grand public n'est pas encore prêt à ça. Le réflexe de possession concernant un véhicule est encore très fort. Mais enfin 30 000 personnes en Europe ont choisi ce système faisant de la Zoé le véhicule électrique le plus vendu en Europe. Le marché augmente doucement car la technologie est toute récente et cela fait 100 ans que l'on roule avec des voitures à essence. Il faut surtout que d'autres constructeurs se lancent dans la voiture électrique et développent des gammes complètes. FARPAITEMENT la Zoé à été un boulet pour la promotion de l’électrique, les vendeurs la donnait pour 80km maxi en hiver. Et certainement en accord avec ceux d'en haut pour essayer de détruire dans l'oeuf l'électro mobilité. Et oui la TIPP rapporte beaucoup de brouzzouf. Il y a quelque chose qui m'échappe dans votre raisonnement : Un constructeur investit dans la conception, le développement et l'industrialisation d'un modèle avec une technologie différente. Ces investissements sont de plusieurs milliards. Mais comme ils choisissent un mode de commercialisation moins traditionnel que la simple vente du véhicule (tout inclus), ils veulent tuer la technologie qu'ils viennent de développer. Renault prend un risque de perdre tout son investissement. Les constructeurs sont tout sauf des philanthropes, leur but est de gagner de l'argent pas de le dilapider en investissements volontairement inutiles. Renault a choisi de commercialiser ses véhicules électriques en louant les batteries pour au contraire rassurer ses clients en leur assurant qu'ils auront une batterie toujours optimum. La réalité est que le client ne comprend pas ce choix. le grand public n'est pas encore prêt à ça. Le réflexe de possession concernant un véhicule est encore très fort. Mais enfin 30 000 personnes en Europe ont choisi ce système faisant de la Zoé le véhicule électrique le plus vendu en Europe. Le marché augmente doucement car la technologie est toute récente et cela fait 100 ans que l'on roule avec des voitures à essence. Il faut surtout que d'autres constructeurs se lancent dans la voiture électrique et développent des gammes complètes. Le plus simple pour Renault aurait été de ne pas tenter l'aventure de l'électrique et d'attendre de oir ce qu font les autres. Je pense qu'ils vont changer leur fusil d'épaule. Pour ce qui est de la concurrence, pour l'instant, on les attend toujours.
  6. Sbernie

    Renault ZOE : une success story qui dure depuis 5 ans déjà

    FARPAITEMENT la Zoé à été un boulet pour la promotion de l’électrique, les vendeurs la donnait pour 80km maxi en hiver. Et certainement en accord avec ceux d'en haut pour essayer de détruire dans l'oeuf l'électro mobilité. Et oui la TIPP rapporte beaucoup de brouzzouf. Il y a quelque chose qui m'échappe dans votre raisonnement : Un constructeur investit dans la conception, le développement et l'industrialisation d'un modèle avec une technologie différente. Ces investissements sont de plusieurs milliards. Mais comme ils choisissent un mode de commercialisation moins traditionnel que la simple vente du véhicule (tout inclus), ils veulent tuer la technologie qu'ils viennent de développer. Renault prend un risque de perdre tout son investissement. Les constructeurs sont tout sauf des philanthropes, leur but est de gagner de l'argent pas de le dilapider en investissements volontairement inutiles. Renault a choisi de commercialiser ses véhicules électriques en louant les batteries pour au contraire rassurer ses clients en leur assurant qu'ils auront une batterie toujours optimum. La réalité est que le client ne comprend pas ce choix. le grand public n'est pas encore prêt à ça. Le réflexe de possession concernant un véhicule est encore très fort. Mais enfin 30 000 personnes en Europe ont choisi ce système faisant de la Zoé le véhicule électrique le plus vendu en Europe. Le marché augmente doucement car la technologie est toute récente et cela fait 100 ans que l'on roule avec des voitures à essence. Il faut surtout que d'autres constructeurs se lancent dans la voiture électrique et développent des gammes complètes.
  7. Sbernie

    Renault ZOE : une success story qui dure depuis 5 ans déjà

    Permets moi de ne pas être d'accord, si le marché français stagne, c'est à mon sens parce que les autres constructeurs français n'ont encore rien commercialisé dans l'électrique. la Zoé est trop seule et ne convient pas forcément à tous les usages. pourquoi Peugeot et Citroên sont ils si timorés ? Les étrangers ont aussi bien du mal à pénétrer le marche. Mais aujourd'hui ne proposent pas grand chose ou alors c'est très cher. Mettre cette stagnation sur le compte de la location de batterie, c'est me semble t'il un raccourci un peu facile. On sait que en France le gros du marché est constitué par des citadines mais pas seulement en France. L'Europe du sud est plutôt sur ce modèle. Pour moi, les constructeurs autres que Renault semblent considérer que les marchés du Nord de l'Europe sont bien plus rentables. ils vendent des voitures plus grosses et plus cheres.
  8. Sbernie

    Renault ZOE : une success story qui dure depuis 5 ans déjà

    c'est bien la raison pour laquelle je vais plutôt passer par une LOA.
  9. Sbernie

    Renault ZOE : une success story qui dure depuis 5 ans déjà

    C'est vrai que Renault n'a pas encore une gamme dans l'électrique mais 1 véhicule qui marche bien. (quoiqu'on en dise) Pour ce qui est de la concurrence, ils partent de zero avec 5 ans de retard (pas tous mais la plupart quand même). Retard qui ne sera peut être pas si facile que cela à combler. il est vrai que la synergie Renault Nissan aurait du conduire vers un modèle similaire à la Leaf mais badgé Renault. Il me semble que ce qui est dans les tuyaux c'est un modèle électrique par segment avant 2022. Il faut avouer que le pari industriel était osé il y a 5 ans. Et je pense que pour 1 premier véhicule, c'est quand même une réussite.
  10. Sbernie

    Renault ZOE : une success story qui dure depuis 5 ans déjà

    Voulant juste signaler que des VE allemand existe depuis quelques années même si elles ont moins vendue en Europe que la Zoé. Je n'ai pas évoqué ce sujet. Pour finir oui la e-up à 27.000€ c'est vrai c'est cher pour une voiture plus petite que la Zoé. Mais si je me remet au contexte de la période ou j'ai acheter ma e-up soit 2015, la comparaison Zoé - e-up différence de prix environ 3.000€ de plus. Si je tient compte de la location de batterie de 79€/mois limité à 12.500km/ans (les 119€/mois km illimité n'existait pas) je ne retrouvais pas mon avantage dans la Zoé puisqu'actuellement je n'ai plus que 2 mensualités à payer, que j'ai fait 61.000km en 34 mois (soit plus de 20.000km/ans) et que bientôt elle sera entièrement à moi avec encore une garantie batterie (celle-ci est de 8ans / 160.000km). Oui la e-up est cher pour ce qu'elle est mais je la préfère à la Zoé de l'époque. Pour moi, aujourd'hui, je pense qu'il est préférable de louer une CE plutot que de l'acheter(vu les évolutions techno et des prix. Et cela quelque soit le modèle. Après chacun est libre de faire ce qu''il souhaite. Mais je constate que le concept de possession d'une voiture est encore très fort et que les réactions de "rejet" concerne l'obligation de location de batterie. Si on fait abstraction du prix et que l'on ne parle que du concept louer sa batterie pour avoir la garantie de pouvoir la remplacer quand elle serait usé me semblait pas mal. Manifestement, l'idée a du mal à passer. Il n'empêche que plus de 30 000 zoé prennent la route tous les ans.
  11. Sbernie

    Renault ZOE : une success story qui dure depuis 5 ans déjà

    Date BMW i3 2013, VW e-up 2013, VWe-Golf 2014. C'est vrai que la Zoé est la VE la plus vendue en Europe surtout parce-qu’elle est moins cher mais ça uniquement pour les raisons que l'on sait. Mais au niveau mondial c'est la i3 qui passe devant, quand au chiffre j'ai pas envie de chercher. Et puis en Belgique ce sont surtout des Tesla et i3 que je voie. Et question communication, VW a annoncé au moins 5 VE avec les concepts ID et je ne parle pas des VE en projet chez BMW ou Mercedes. Alors que chez Renault, un concessionnaire Renault ZE m'a dit que Renault allait sortir en 2022 une VE plus grande que la Zoé, c'est tout ce que je sais. Je ne parle pas de la Smart ED puisqu'elle est construite en France. Si tu veux parler du bonus de l'état, il s'applique à tous les véhicules électriques (pour la France) Et je parle bien des ventes au niveau européen. je vois tout de même que la e-up est à près de 27 000 € pour une autonomie de 160 km et un gabarit très petit.Je trouve que c'est très cher. D'ailleurs, je n'en ai jamais croisé. et 40 000 pour la golf, ça fait mal. Quand on connait la puissance de l'industrie automobile allemande, manifestement ils sont en retard dans le développement de véhicules électriques. (ils préfèrent bidonner les données de rejet de leurs diésels pour les écouler tranquillou au prix fort) Après chacun est libre de rouler dans ce qu'il veut mais les chiffres de ventes sont ce qu'ils sont et sans Renault et sa Zoé, cela ferait un marché 20 % moins important.
  12. Sbernie

    Renault ZOE : une success story qui dure depuis 5 ans déjà

    La Renault Zoé conserve son leadership en Europe Sur le segment des véhicules particuliers, l'année 2017 a été particulièrement dynamique en Europe avec 132 687 immatriculations. Renault arrive cette année encore en pole position avec 35 535 voitures électriques mises à la route, soit une progression de + 38,4 % par rapport à 2016. La marque française obtient ainsi 23,8 % du marché en 2017, contre 24,8 % en 2016. La Renault Zoé est le modèle particulier le plus vendu à travers l'Europe (31 302, + 44 %). Le marché français est particulièrement réceptif à la citadine au Losange, puisqu'il représente aujourd'hui 50 % des immatriculations européennes du modèle. Elle se classe également en première position dans cinq autres pays : l'Allemagne, l'Autriche, l'Espagne, le Portugal et le Danemark. Particulièrement populaire au Royaume-Uni (32,6 % de parts de marché), la Nissan Leaf enregistre 17 293 immatriculations en 2017, soit une baisse de 6,9 %. On ne doute pas que l'attente de sa nouvelle version y est pour beaucoup, et que le dynamise sera au rendez-vous en 2018. Enfin, 14 785 BMW i3 (hors REX) ont été mises à la route (+ 52,8 %) dont la grande majorité (5 035) en Norvège.
  13. Sbernie

    Renault ZOE : une success story qui dure depuis 5 ans déjà

    Et combien d'exemplaires vendus ? pour quel prix ? depuis combien de temps ?
  14. Sbernie

    Renault ZOE : une success story qui dure depuis 5 ans déjà

    Donc si je vous comprend bien, la voiture électrique la plus vendue en Europe est un flop parce qu'elle ne remplit pas les objectifs (souhaits) du PDG. Alors que tout le monde partait de zéro sur ce sujet. Dans ces cas là; que dire des autres ? Et je trouve un peu étrange que vous vantiez les mérite de véhicules qui pour beaucoup restent confidentiels (jamais vu de iONIQ rouler) et ou à des tarifs totalement élitistes (Tesla Model S). Certains même ne voient que par des véhicules qui ne sont même pas encore commercialisés (Tesla 3). La Zoé a le mérite d'être la première VE a "grande diffusion" sur un marché qui débute encore. Elle a le mérite d'être française et donc pour certains c'est une tare. Pendant ce temps là les allemands ne font que de la communication mais mais n'ont que très peu de véhicules en circulation. La Zoé a surement des défauts mais elle, elle roule et on en voit presque tous les jours. Et malgré tout, elle reste abordable. Moi je préfère une voiture qui a fait ses preuves plutot qu'un projet qui verra peut être le jour (ou pas).
  15. Sbernie

    Zoe en LLD

    Merci pour ce témoignage qui me conforte dans mon futur choix. Ce choix m'obligera surement à changer certaines choses lors de mes déplacements un peu plus longs. Lorsque je vais voir ma famille dans la Nièvre par exemple. Mais en fait je me dis de plus en plus que ce choix sera le bon.
Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×