Aller au contenu
Tiwatt

Itinérance en France profonde

Messages recommandés

Je reviens de mon premier périple à travers la France avec un Kona; Bretagne, Alpes, Massif central, Dordogne et retour : ~2000 km.

J’avais exclu les autoroutes par principe, n’étant pas astreint par des horaires, je trouve que rouler à 130 pour s’arrêter tous les 150-200km recharger (45mn minimum si tout va bien) tourne à l’absurde.

Sur routes et 4 voies nationales, la conso s’est établie de 12 à 15 kWh du cent km selon le type de voie majoritaire et donc la vitesse moyenne.

Le bilan côté véhicule est très satisfaisant, en efficience énergétique, confort d’usage et pertinences des équipements de conduite, particulièrement l’autopilote.

Bien sûr le Kona n’est pas plus parfait que d’autres et n’échappe à certains détails agaçants : déclenchement erratique des sécurités obstacles, intrusion permanente dans la gestion de la conduite ET du conducteur, tunnel central aux places arrière, feux automatiques trop tardifs pour les camions en face (ils sont haut perchés donc prennent nos phares de plus loin que les voitures) etc…

Mais au final cet engin est VRAIMENT un cadeau à conduire.

 

Je voudrais apporter mon expérience côté recharges sur le domaine public

J’avais uniquement la carte Chargemap

*D’abord l’évidence : fini le confort de la voiture qui se recharge doucement à la maison sans souci, il faut sérieusement préparer son affaire en amont

A savoir :

-          Prévoir pour moi un trajet loin des autoroutes, car dans leur proximité pas de bornes sauf … à prendre l’autoroute !

-          Ne pas descendre sous les 30-40% (étapes de ~250 km pour le Kona), en cas de borne déficiente j’ai eu plus de 100 km à faire en plus pour finir par me résoudre à recharger 3 heures sur une daube qui ne donnait que 15 kW au lieu des 50 promis.

*Ensuite le constat :

- certains départements se foutent totalement des VE donc pas ou peu de bornes efficientes. On se retrouve donc devoir traverser de véritables déserts énergétiques.

- ma Bretagne est correctement équipée

- les puissances annoncées sont totalement optimistes voire mensongères

- la connexion informatique est parfois chaotique voire impossible donc échec recharge

- le positionnement des bornes est vraiment débile ; malgré GPS et appli dédiée, il est souvent difficile de les trouver, notamment la nuit au fond d’un parking confidentiel ou d’une zone industrielle pauvrement éclairée.

*Le bilan :

On est mal:  les 22 000 bornes officiellement recensées en France sont pour la plupart d’entre elles inefficientes et inadaptées pour ne parler que de ça

En itinérance le manque de bornes « RAPIDES », au-delà de 50 kW en courant continu est criant, ce réseau d’initiative publique s’est construit autour de notre Zoé nationale, et il se révèle clairement comme une impasse ; même Renault l’a compris en proposant la Zoé II équipée pour le Combo CCS.

Quand les VE vont se multiplier, et ça c’est maintenant, ça va être la panique certains week-end !

Alors quelques idées pour un réseau de recharge VE digne de ce nom

 

-          Faire des stations multi-bornes type Ionity-Tesla, extensibles, hors autoroutes aussi

-          Adjoindre signalétique niveau routier et éclairage nocturne

-          Les installer sous ombrières (photovoltaïques ?)

-          Leur associer des services : supérettes, restauration, loisirs, business corners etc…

-          Les placer près du besoin, c’est-à-dire sur les axes passants, et les rendre VISIBLES

Pourquoi ?

Les pétroliers nous montrent la solution depuis 70 ans

On sait que la recharge n’est pas rentable, ni maintenant ni probablement demain.

Donc y adjoindre des services à valeur ajoutée, est indispensable pour le gestionnaire comme pour le client momentanément captif.

Un véhicule à l’arrêt, 1 heure ou plus en plein soleil, loin de tout : c’est intenable

Imaginez un commercial en transit, travailler à bord dans de telles conditions !

Imaginez une famille coincée là avec des enfants en bas âges !

Pour l’avoir vécu à plusieurs reprises, en ville ou ailleurs, sous le soleil ou la pluie, je trouve que certains décideurs territoriaux n’ont décidément aucune vision de l’avenir proche des transports ni guère d’égard pour leurs administrés

Souhaitons que l’initiative privée, libre, concurrentielle et contrôlée apportera enfin des solutions pérennes et un modèle économique viable.

A cet égard l’hôtellerie semble aussi lente à s’adapter que naguère avec le WiFi

Toujours pour les arrêts dodo (vacances Week-End..) les camping proposent (eux!) une borne électrique 3 kW  pour un supplément modique, entre autres services…  

Modifié par Tiwatt

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le pb c'est le coût d'installation des bornes rapides (50kW mini) par rapport à leur fréquentation...combien de gens faisant de longs trajets ne prennent pas l'autoroute? A mon avis qques retraités...

Mon analyse c'est que souvent les grandes R.N sont très proches des autoroutes et la solution rationnelle serait de faire des aires en sortie des péages d'autoroute; 2 gros avantages : desserte des autoroutes ET RN et une construction au lieu de 2 sur autoroute  (1 ds chaque sens). De plus commerce cumulant les 2 types de voyageurs.

Pas + de perte de temps que de s'arreter sur une aire d'autoroute.

L'ombrage: bien d'accord, v.e intenable qd  soleil...les hollandais  (Fastned) couvrent leurs stations, et l'hiver on n'est pas trempé à la borne...

T'as oublié les WC autour des bornes ds tes critères...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci @Tiwatt pour ce témoignage ? 22 000 bornes qui servent à rien ou si peu, imaginez ne serait-ce qu'une seconde si elles étaient fiables... Devons nous rire ou pleurer ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce que vous appelez de vos souhaits, c'est le réseau de superchargeurs de Tesla :

- il est hors des autoroutes mais proche d'elles

- il est souvent implanté proche d'un hotel ou d'un restaurant, donc possibilité de se restaurer, boire un café, consulter ses mails, faire un petit pipi...

- il est multi bornes, donc pas d'attente meme si 2 ou 3 voitures sont déjà en train de recharger, et pas de squatters 

- il est fiable

- il est ultra rapide (jusqu'à 250 kW bientôt)

- il ne nécessite pas de badge ou d'appli dédiée, on branche ça charge, tout le temps

- il est précisément localisé, le GPS nous y emmène à coup sûr 

- et surtout il apporte « confiance et sérénité » à ses utilisateurs car quel que soit son trajet, on sait qu'on trouvera toujours un superchargeur sur son chemin, moyennant éventuellement un petit détour, et ça c'est priceless. 

 

En fait, son seul défaut est d'être réservé aux propriétaires de Tesla :) :) :) 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 16 heures, Tiwatt a dit :

Souhaitons que l’initiative privée, libre, concurrentielle et contrôlée apportera enfin des solutions pérennes et un modèle économique viable.

Pour la première partie de ta phrase, c'est fait depuis un certain temps déjà => Tesla

La deuxième partie de ta phrase, ça reste encore à voir...

 

Pour le reste je partage tout-à-fait ton analyse après un an en Leaf 40. Super voiture, réseaux de bornes indigents

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La question est : Pourquoi installer 22000 bornes de recharges qui ne fonctionnent pas ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Parce que nous sommes français

Va faire un tour aux pays bas, ça ne se passe pas du tout comme cela.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 14 minutes, Agfa a dit :

Parce que nous sommes français emoji632.png

Va faire un tour aux pays bas, ça ne se passe pas du tout comme cela.

@Agfa figure toi que j'ai mis un truc là-dessus dans la section Bar ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Parce que Renault c'est français donc on installe de la borne compatible Renault... Et au passage, ces bornes sont plus simples et moins chères que les bornes en courant continu de 50kW, ce qui est un sacré argument pour des collectivités locales.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le principal argument devrait être : ces bornes sont inutiles pour la plus part....

 

Perso, je préfère 1 borne rapide que 10 lentes....

Modifié par Antoine41

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 7 minutes, Antoine41 a dit :

Le principal argument devrait être : cest bornes sont inutiles pour la plus part....

C'est sûr!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Effectivement, super argument : c'est plus simple et moins cher !

Euh, oui, mais ça ne servira à rien...

Oui mais c'est moins cher

De l'argent public bien dépensé, en somme. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si les super-chargeurs Tesla représentent effectivement un piste intéressante, notamment sur le plan technique et fiabilité, il leur reste à faire beaucoup côté exclusivité, convivialité, visibilité, sans oublier un ticket d'entrée à partir de 60 k€, pour des  véhicules  plus "statutaires" que polyvalents.
Pour revenir sur le réseau public français, je suis d'accord avec vous, il a d'abord été fait au moindre coût pour les deniers publics avec le résultat que l'on voit aujourd'hui.

Quand au débat autoroute contre RN-RD, je vous laisse à vos calculettes, tableurs et appli divers.
En relisant ce post je nous trouve quand même eu peu trop négatifs (moi inclus): après tout ce réseau aussi imparfait soit-il m'a permis de voyager à travers mon pays sans panne sinon sans souci, avec quelques pertes de temps certes, quelques agacements aussi, et c'est cet état de fait qui m'avait fait opter pour un véhicule à forte autonomie.

Alors haut les cœurs les électros,

Modifié par Tiwatt

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quoi qu'il en soit cet été va être le premier où il y aura autant de bagnoles électriques sur les routes, à voir les résultats en septembre ?

Modifié par comcast

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 10/06/2019 à 14:57, Tiwatt a dit :

...
Pour revenir sur le réseau public français, je suis d'accord avec vous, il a d'abord été fait au moindre coût pour les deniers publiques avec le résultat que l'on voit aujourd'hui.

...

Pas au moindre cout. La pléthore de bornes 22 aurait permis un maillage cohérent de bornes rapides.

Ce n'était donc pas un choix économique, mais un déploiement sous lobbying Renault. (d’ailleurs, l'ADEME limitaient les subventions s'il n'y avait pas au moins 90% de bornes Zoe).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 12 heures, zadene a dit :

d’ailleurs, l'ADEME limitaient les subventions s'il n'y avait pas au moins 90% de bornes Zoe).

Ah bon? Si c'est vrai c'est énorme...

 

Source ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quel que soit le domaine les débuts sont inévitablement cahotiques, et les pionniers ont des soucis que les suivants n'auront pas.

Au début les voitures avaient de petites batteries et étaient majoritairement des Zoé (ce qui est encore le cas) et ne s'aventuraient pas trop loin de leur base... On allait pas les laisser sans bornes de recharge. Il est logique que ça se soit développé autour de ce fait. Mais tout évolue rapidement.

Dans les premiers temps des standards différents s'affrontent et certains disparaissent ; des technologies sont rapidement dépassées et avec elles les matériels qui leur étaient dédiés. 

Avec ma petite expérience de 3000 km en VE (mais même en VT je surveillais déjà ce qui se passait aux bornes que je rencontrais), je ne suis encore jamais tombé sur un VE en charge (sauf SuC à côté de chez moi)... C'est dire la fréquentation actuelle des bornes et leur non rentabilité. 

Je pense qu'il faut considérer, pour la France, que 2019 est l'an 1 du déploiement et que tout ce qui a été fait avant ne compte pour rien.

Celui qui veut que tout soit bien huilé, il doit attendre que les choses existent depuis 20 ans pour rejoindre le mouvement. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 8 minutes, Casta a dit :

Quel que soit le domaine les débuts sont inévitablement cahotiques, et les pionniers ont des soucis que les suivants n'auront pas.

Au début les voitures avaient de petites batteries et étaient majoritairement des Zoé (ce qui est encore le cas) et ne s'aventuraient pas trop loin de leur base... On allait pas les laisser sans bornes de recharge. Il est logique que ça se soit développé autour de ce fait. Mais tout évolue rapidement.

Dans les premiers temps des standards différents s'affrontent et certains disparaissent ; des technologies sont rapidement dépassées et avec elles les matériels qui leur étaient dédiés. 

Avec ma petite expérience de 3000 km en VE (mais même en VT je surveillais déjà ce qui se passait aux bornes que je rencontrais), je ne suis encore jamais tombé sur un VE en charge (sauf SuC à côté de chez moi)... C'est dire la fréquentation actuelle des bornes et leur non rentabilité. 

Je pense qu'il faut considérer, pour la France, que 2019 est l'an 1 du déploiement et que tout ce qui a été fait avant ne compte pour rien.

Celui qui veut que tout soit bien huilé, il doit attendre que les choses existent depuis 20 ans pour rejoindre le mouvement. 

Je suis d'accord avec toi @Casta et j'en profite d'ailleurs ici pour saluer tout ces pionniers et précurseurs de la bagnole électrique ( il y en a surement parmi nous sur le forum) et spécial dédicace à la personne d'Automobile Propre sur YouTube avec ses essais Paris, Bordeaux, Marseille, Paris  pour ne siter que celui-ci ?

Modifié par comcast

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 41 minutes, Casta a dit :

Quel que soit le domaine les débuts sont inévitablement cahotiques, et les pionniers ont des soucis que les suivants n'auront pas.

Au début les voitures avaient de petites batteries et étaient majoritairement des Zoé (ce qui est encore le cas) et ne s'aventuraient pas trop loin de leur base... On allait pas les laisser sans bornes de recharge. Il est logique que ça se soit développé autour de ce fait. Mais tout évolue rapidement.

Dans les premiers temps des standards différents s'affrontent et certains disparaissent ; des technologies sont rapidement dépassées et avec elles les matériels qui leur étaient dédiés. 

Avec ma petite expérience de 3000 km en VE (mais même en VT je surveillais déjà ce qui se passait aux bornes que je rencontrais), je ne suis encore jamais tombé sur un VE en charge (sauf SuC à côté de chez moi)... C'est dire la fréquentation actuelle des bornes et leur non rentabilité. 

Je pense qu'il faut considérer, pour la France, que 2019 est l'an 1 du déploiement et que tout ce qui a été fait avant ne compte pour rien.

Celui qui veut que tout soit bien huilé, il doit attendre que les choses existent depuis 20 ans pour rejoindre le mouvement. 

Pas d'accord,

 

- certains arrivent à faire des grands trajets (ou même moyens ~200 km) depuis des années avec de "petites" batteries, avec ou sans  Zoés (avantagées par sa charge 22 kWh en AC)

 

- pas sympa pour tous ceux qui ont fait et tester essuyer les plâtres avant, et pas sûr qu'il y ait autant de fait après...

Nissan (Renault) avec Auchan Ikea a fait beaucoup pour la charge rapide en offrant les bornes...

Les collectivités en ont mis aussi (du 22 principalement certes, mais bon mieux que rien)

Et Tesla ! Il a clairement montré la voie dès 2012 !!! Des stations de x bornes de charge superrapide...

La grande distribution s'est lancée.

 

Alors oui maintenant les gros arrivent avec des stations, comme Tesla en fait, en moins bien (pas de reconnaissance automatique du véhicule = Plug and Charge, pas connaissance de la dispo et de l'état en temps réel dans la voiture...)

Donc çà progresse c'est l'essentiel, mais 2019 n'est pas l'an 1

Modifié par Enreflexion

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 12/06/2019 à 21:21, Antoine41 a dit :

Ah bon? Si c'est vrai c'est énorme...

 

Source ? 

ici :

http://www.avere-france.org/Site/Article/?article_id=6741

 

Quel financement ?

L'ADEME finance jusqu'à 50% la recharge normale (de 7 à 22 kVA) dans une limite de 3 000 € par point de recharge et à 30% la recharge rapide (au-delà de 22 kVA) avec un plafond d'aide de 12 000 € par borne. Néanmoins, le dispositif pose un cadre strict au recours à la recharge rapide : elle doit concerner moins de 10% du nombre de points de recharge du projet soumis à examen.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, rodge a dit :

ici :

http://www.avere-france.org/Site/Article/?article_id=6741

 

Quel financement ?

L'ADEME finance jusqu'à 50% la recharge normale (de 7 à 22 kVA) dans une limite de 3 000 € par point de recharge et à 30% la recharge rapide (au-delà de 22 kVA) avec un plafond d'aide de 12 000 € par borne. Néanmoins, le dispositif pose un cadre strict au recours à la recharge rapide : elle doit concerner moins de 10% du nombre de points de recharge du projet soumis à examen.

 

Et oui, voilà pourquoi on a si peu de rapides....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, rodge a dit :

L'ADEME finance jusqu'à 50% la recharge normale (de 7 à 22 kVA) dans une limite de 3 000 € par point de recharge et à 30% la recharge rapide (au-delà de 22 kVA) avec un plafond d'aide de 12 000 € par borne. Néanmoins, le dispositif pose un cadre strict au recours à la recharge rapide : elle doit concerner moins de 10% du nombre de points de recharge du projet soumis à examen.

La question c'est pourquoi???

 

C'est incompréhensible...le but c'est d’empêcher les utilisateur de VE d'aller trop loin?

 

Franchement là je tombe sur le derche....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites



Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×
×
  • Créer...