Aller au contenu

Messages recommandés

Bonjour...

Une question me taraude.. Comment fonctionnent les freins sur une voiture électrique? Y-a-t-il un circuit hydraulique? Il y a pas de système d’assistance par la  dépression . .. alors?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour l'instant les VE sont toujours proches des VT (batterie de service 12V, sécurités, organes carrosserie, etc) 

Concernant l'assistance, je suppose qu'elle est du même type que sur les diesel où il y a une pompe à vide. 

Pour le reste on a donc un circuit hydraulique, un servofrein, des étriers des disques et des plaquettes, sans oublier labs et un système de gestion qui couple au freinage récupératif.

Modifié par Fredscott

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est exactement pareil , sauf que la pompe a vide est alimentée par un petit moteur électrique !

 

La grosse différence est sur l'utilisation , les plaquettes ne servent que pour les freinages d'urgence et l'arret a basse vitesse.

Modifié par alfniev

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et encore, même à basse vitesse je m'arrête sans frein (appui maintenu palette gauche)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 11 minutes, jpp59 a dit :

Et encore, même à basse vitesse je m'arrête sans frein (appui maintenu palette gauche)

Bonsoir, tu peux expliquer ce que c'est cet appui palette gauche s'il te plaît ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça permet au kia/hyundai de s'arrêter complètement sans freiner. On utilise le frein moteur jusqu'à l'arrêt.

Cependant il faut beaucoup anticiper car le couple freinant devient très faible plus on va lentement. L'arrêt se fait super '' molle'' avec un espèce de mouvement balancier.

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il suffit d'alimenter le moteur "à l'envers" pour le bloquer... mais du coup, c'est un "frein moteur" qui consomme plus que les freins mécaniques ( je ne dis pas que c'est ce qui est fait sur les Kia/Hyundai... peut-être qu'en dessous d'une certaine vitesse les freins mécaniques entrent en action, ce qui serait une bien meilleure solution )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Remy a dit :

Il suffit d'alimenter le moteur "à l'envers" pour le bloquer... mais du coup, c'est un "frein moteur" qui consomme plus que les freins mécaniques ( je ne dis pas que c'est ce qui est fait sur les Kia/Hyundai... peut-être qu'en dessous d'une certaine vitesse les freins mécaniques entrent en action, ce qui serait une bien meilleure solution )

Bonjour,

Sur la Kia e-Niro, il a deux façons de procéder au ralentissement / à l'arrêt

- avec la pédale de frein : si le ralentissement souhaité est modéré, la voiture régénère jusqu'à une vitesse d'environ 10km/h puis sollicite les freins mécaniques jusqu'à l'arrêt.

- avec la palette de gauche tirée continûment : la voiture régénère jusqu'à l'arrêt complet, même en descente, sans utiliser les freins mécaniques.

La régénération se fait en utilisant l'électronique d'alimentation du moteur en mode redresseur (alors qu'elle fonctionne en mode onduleur pour la traction).

Modifié par Rozlou

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 9 minutes, Rozlou a dit :

la voiture régénère jusqu'à l'arrêt complet, même en descente, sans utiliser les freins mécaniques.

Ça n'est physiquement pas possible.

La puissance de la régénération diminue avec la vitesse, il arrive donc un moment où la voiture ne ralentit plus et continue à descendre à petite vitesse.

Pour arrêter complètement la voiture, il faut soit alimenter le moteur "à l'envers" pour qu'il freine (on n'est donc plus en régénération, au contraire on consomme un peu de puissance sur la batterie), soit utiliser les freins mécaniques.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le frein moteur jusqu’à l'arrêt complet? Même en descente?
Sur descente faible oui.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ça n'est physiquement pas possible.
La puissance de la régénération diminue avec la vitesse, il arrive donc un moment où la voiture ne ralentit plus et continue à descendre à petite vitesse.
Pour arrêter complètement la voiture, il faut soit alimenter le moteur "à l'envers" pour qu'il freine (on n'est donc plus en régénération, au contraire on consomme un peu de puissance sur la batterie), soit utiliser les freins mécaniques.
Si, c'est possible, si tu entraîne les petit moteur électrique à aimant permanent ou les moteur pas à pas, tu verra qu'il y a une petite résistance et '' un point neutre'' même moteur non alimenté.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non, si tu entraines un moteur électrique, tu verras que s'il n'y a pas de mouvement, il n'y a pas de couple résistant. C'est physiquement impossible de ralentir en dessous d'une certaine vitesse (qui dépend de plein de paramètres) et donc encore moins de s'arrêter complètement.

Et non, les couples polaires qui s'attirent et qui font qu’inévitablement il y'a un minimum de résistance pour passer d'un couple à l'autre ne suffit pas pour maintenir la masse d'un VE à l'arrêt... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Forhorse a dit :

Non, si tu entraines un moteur électrique, tu verras que s'il n'y a pas de mouvement, il n'y a pas de couple résistant. C'est physiquement impossible de ralentir en dessous d'une certaine vitesse (qui dépend de plein de paramètres) et donc encore moins de s'arrêter complètement.

Et non, les couples polaires qui s'attirent et qui font qu’inévitablement il y'a un minimum de résistance pour passer d'un couple à l'autre ne suffit pas pour maintenir la masse d'un VE à l'arrêt... 

c'est exactement ça ! on parle d'ailleurs plus de ralentissement que de freinage. Les ralentisseurs Telma qui reposent aussi sur l'électromagnétisme sont bien des ralentisseurs, pas des freins. Moins la vitesse est élevée, moins ils ralentissent.

il a été question plus haut de ralentir en inversant le sens des courants dans le moteur, mais ce qui est plutôt pratiqué dans l'industrie c'est l'injection de courant continu... je ne sais pas si c'est fait sur les véhicules. Mais comme un VE c'est avant tout pour l'instant n'en déplaise à certains toujours un véhicule, il est beaucoup plus facile de freiner avec un freinage classique de véhicule classique donc je ne pense pas que sur les VE les constructeurs se passent de cette possibilité ma foi très pratique et éprouvée.

Modifié par Fredscott

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Fredscott a dit :

ce qui est plutôt pratiqué dans l'industrie c'est l'injection de courant continu...

Oui parce que dans l'industrie on rencontre encore une grosse majorité de moteur asynchrone et que l'injection de courant continu est un moyen simple de freiner ce genre de moteur. Avec les variateurs de fréquence on fait plus efficace avec un freinage régénératif (qui part souvent en chaleur dans une résistance de freinage)

Avec un moteur synchrone je ne connais pas exactement les méthodes de freinage (justement parce que dans l'industrie ils ne sont pas majoritaire, ou alors qu'ils sont utilisées comme "servomoteur" avec un variateur associé qui se charge de tout et on a pas franchement la main sur ce qu'il se passe concrètement niveau moteur)

Sur ce genre de moteur le freinage régénératif est très facile à faire mais en dessous d'une certaines vitesses j'imagine que pour avoir quelque chose de pas trop violent (mécaniquement et électriquement) il faut être un peu plus subtil que de simplement balancer du courant continu sur un pôle.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pourtant je vous assure que mon niro arrive à s'arrêter sans frein. Les derniers cm sont très mou et il y a mouvement de va et vien à la fin su quelque centimètres (comme un mouvement pendulaire). Alors que si japuis sur les frein à cette vitesse lente et même très doucement la voiture s'arrête nette.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Je me range à l'avis de @Remy : bien que l'indicateur de puissance consommée du e-Niro indique 0 quand on s'est arrêté avec la palette de gauche tirée, même en pente (montée ou descente), il doit bien y avoir un courant injecté dans le moteur pour "retenir" les pôles magnétiques du rotor (d'où le petit mouvement de va et vient au moment de l'arrêt sur le plat observé par @jpp59). C'est physiquement logique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 17/12/2020 à 04:14, jpp59 a dit :

Pourtant je vous assure que mon niro arrive à s'arrêter sans frein. Les derniers cm sont très mou et il y a mouvement de va et vien à la fin su quelque centimètres (comme un mouvement pendulaire). Alors que si japuis sur les frein à cette vitesse lente et même très doucement la voiture s'arrête nette.

Dans les modèles qui font un arrêt sans frein mécanique, c'est généralement décrit dans le manuel ou la documentation technique sur le site du constructeur qu'elle injecte de l'énergie pour s'arrêter à la fin (comme la BMW I3 à l'époque qui avait une légère surconsommation proche de l'arrêt à cause de ça). Ca ne se verra pas forcément sur l'affichage de la conso moyenne à bord mais cette consommation est bien là sinon c'est un arrêt sans frein tout court ahah (roue libre en pratique si on laisserait le frein régénératif seul). Je ne vois pas vraiment l'intérêt quand on voit en comparaison avec les modèles utilisant le frein juste pour stopper le véhicule (Leaf, tesla, ... et j'imagine la majorité) et qui ont leur frein comme neuf après plusieurs centaines de milliers de kilomètres. Donc quel intérêt à injecter de l'énergie pour "préserver les freins" ? Car il faut quand même les utiliser de temps à autre sinon ils ne fonctionnent plus bien. D'ailleurs, même la petite utilisation pour l'arrêt ne suffit pas, car bon nombre de VE se font recaler ou prendre une remarque au contrôle technique (pour leur freins qui ne freinent pas bien). Il faut quand même les utiliser de temps à autre pour éviter une couche de corrosion ou de rouille dessus. 😛 

 

C'est une sorte d'argument marketing je trouve, et ça fonctionne puisque bon nombre de gens pensent qu'ils régénèrent jusqu'à l'arrêt alors que ça n'est effectivement physiquement pas possible. :-) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis toujours pas convaincu. Un moteur electrique à aimant courcicuité ne roule pas du tout en roue libre (ou exemple dynamo du vélo). Y a également ce système sur les bus, une dynamoysui est courcicuité pour ralentir. Quand je m'arrête, la conssomation instantané reste négative jusqu'à l'arrêt (le niro permet de voir la consommation instantané du moteur, chauffage, appareil et système refroiddisment batterie) . De plus le moteur est démultiplié donc frein encore plus important.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 16 minutes, jpp59 a dit :

Un moteur electrique à aimant courcicuité ne roule pas du tout en roue libre

L'effort nécessaire pour le faire tourner augmente avec la vitesse, mais à vitesse nulle, il ne faut aucun effort.

 

il y a 17 minutes, jpp59 a dit :

Y a également ce système sur les bus, une dynamoysui est courcicuité pour ralentir.

Oui, quand le bus roule, ça le ralentit, mais moins il roule vite, moins ça le ralentit... et ça ne l'arrête pas.

 

il y a 16 minutes, jpp59 a dit :

De plus le moteur est démultiplié donc frein encore plus important.

Ça ne fait que multiplier le couple, mais mille fois zéro égale toujours zéro.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Désolé, même un petit moteur modèle réduit, tu sens bien que y a pas de roue libre quand tu essaye de le tourner...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Désolé, il y a une résistance dès qu'il tourne, mais il n'y en a pas au départ (en dehors de quelques frottements mécaniques).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites



Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×
×
  • Créer...