Aller au contenu
afterburner

Baisse/disparition du bonus écologique : ce qu'il va se passer (potentiellement)

Messages recommandés

Posté(é) (modifié)

Bonjour,

 

Vous vous êtes dit quelle serait l'évolution du marché VE suite à la baisse progressive puis la fin du bonus écologique en France?

 

Je pense qu'on est toutes et tous à peu près d'accord pour dire que le bonus éco ( + PAC "Prime A la Conversion" + éventuelles aides locales) est le dispositif qui aide beaucoup à l'adoption rapide du VE en France (passer de 11.,9% de PdM fin 2019 à 19,2% en decembre2020 en pleine pandémie mondiale y'a des raisons).

Mais une fois que ce dispositif aura disparu, que se passera-t-il? Les constructeurs vendent-ils vraiment des VE margés au maximum? Ou l'argument du pack batterie encore trop cher est-il encore acceptable en 2021?
 

Un élément de réponse qui arrive en ce moment même:

En Angleterre, le bonus écologique de 3.000£ et le seuil d'éligibilité du prix du VE de 50.000£ a été drastiquement baissé, à 2.500£ de bonus maxi et un seuil de prix désormais de 35.000£ max. Et ce sans prévenir.
Conséquence quasi-instantanée, pas mal de constructeurs baissent les prix de leur VE qui ne sont plus dans le seuil. 1ers à dégainer, PSA (Peugeot, Citroën et Opel/Vauxhall) suivit des coréens (e-Niro, Kona), BMW (i3), etc... 


S'il est intéressant de voir cette tendance qu'ont les constructeurs sur le court terme, histoire de continuer à pouvoir vendre des VE. Il sera encore plus intéressant de voir la tendance sur le long terme:

 

- Fin des super-crédit européens en 2023 (1 VE compte aujourd'hui pour 1.67 véhicule, en 2022 cela sera 1.33 véhicule)

- Seuils d'éligibilité des prix des VE pour les bonus éco diminués (7000 euros et prix de 45.000euros max, ou 3000euros et 60.000€ max à l'heure actuelle en France, à voir en juin 2021 si ce seuil est baissé).

- Amendes de l'UE qui mécaniquement vont etre plus difficiles à éviter si le nombre de VE vendus n'augmentent pas.

 

Les constructeurs historiques ont la pression.

 

Un exemple : la Dacia Spring annoncé à un tarif catalogue de 16.990€ en 2021 hors bonus. Tarif calculé pour bien correspondre à un tarif attractif bonus déduit en 2021.
Qu'en sera-t-il en 2022 et 2023?

Je parie sur une baisse de ce tarif, vu l'exemple de l'Angleterre.

 

Car voir un prix du véhicule remonter, cela ne fait pas les affaires de Renault ou de tout autre constructeur historique qui vend encore du thermique et voit donc son bilan carbone plombé et ses amendes de l'UE gonfler.

 

 

 

Modifié par afterburner

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça doit être un sacré casse tête chez les constructeurs. Le planning en France de réduction du bonus écologique donne une visibilité sur 18 mois, mais vu comme les choses peuvent changer rapidement il doit y avoir pas mal de scénarios envisagés, en cas d'arrêt ou baisse brutale du bonus, ou en cas de maintien prolongé.

Beaucoup d'incertitudes pour bâtir une stratégie long terme.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Après le principe du bonus est simple ,

il s'agit d'un équilibre entre Bonus et Malus.

Donc au fur et a mesure que les VE prendront des part de marché , le Bonus sera diminué.

 

Perso , je pense a maxi 3000€ de bonus en 2023 et étant optimiste.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Après il faut relativiser.

Certains pays vendent des VE sans avoir pour autant de bonus éco et certains pays vendaient des VT alors qu'ils subissaient des malus énormes.

Perso j'ai acheté la zoe d'occasion quelques mois avant qu'elle soit éligible au bonus éco sur les VE d'occasion et je n'en suis pas mort, certains ont acheté des modèles à +60ke qui ne sont plus éligibles au bonus et idem...

Au fur et à mesure que le VE se développe et que les coûts  de production des batteries baissent,les prix de vente baissent automatiquement même si au même moment de nouvelles batteries et moteurs apparaissent et deviennent le haut de gamme au prix d l'ancien haut de gamme.

Ca marchait comme ça aussi pour le VT et pour tous les produits: tv,smartphone,pc...à la sortie du produit il est super cher puis il devient abordable et un nouveau produit super cher sort.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(é) (modifié)

Pour moi en Belgique côté Wallonie la prime à l'achat de 3.500€ a été supprimer le 1er janvier 2014 pile l'année ou je voulais acheté ma e-up, résultat je l'ai acheté l'année suivante.

Ca ne m'a pas pour autant empêché d'en acheter une autre en 2020 et ce toujours sans aucune prime ni bonus mais j'ai qu'en même eu 2% de la concession.

Les Belges achètent qu'en même des VE puisque j'en vois, faut juste être plus convaincu de l'achat.

Modifié par id3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(é) (modifié)
Il y a 7 heures, tech60 a dit :

Au fur et à mesure que le VE se développe et que les coûts  de production des batteries baissent,les prix de vente baissent automatiquement

on retrouve cet argument régulièrement dans les différents sujets, mais il faut nuancer : la grille tarifaire dépend en grande partie de la concurrence > par exemple, la zoé ou la spring sont surévaluées... pour la zoé, on notera d'ailleurs qu'une remise peut être négociée systématiquement (c'est l'argument de ceux qui défendent les prix "abordables" de la zoé).

Quant à la spring, aucune raison de descendre le prix plus bas, puisqu'elle est déjà le VE le moins cher.

J'espère que le VE ne suivra pas le même chemin que la high-tech : un bon pc portable coute entre 1000 et 1500€ depuis 20 ans ! mais avec de plus en plus de puissance...

Idem pour nos smart-tv, avec une résolution qui double régulièrement à prix constant (même s'il devient impossible de differencier les pixels en plus), ou nos smartphones dont l'appareil photo permet de prendre une mouche en gros plan à 3 km !

 

Modifié par e-Lionel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour le VE, c'est un peu différent : la caractéristique essentielle, c'est l'autonomie, suivi de près par la vitesse de recharge.

Or, pour l'un comme pour l'autre, je doute que le besoin évolue indéfiniment pendant plusieurs années.

Une autonomie de 1000 km (et je suis très généreux) n'aura plus besoin de surenchère... de même pour une charge de 0% à 80 % en 5 minutes.

Chercher à dépasser ces valeurs (on n'y est pas encore en BEV) n'aurait pas beaucoup de sens.

La partie soft, en particulier la conduite autonome, permettra de continuer un peu la course à l'armement... 

mais au-delà de ces aspects, difficile de faire évoluer les voitures sans impact sur le prix (confort, matériaux plus nobles, habitacle interactifs...).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Concernant la diminution progressive du bonus, il est évident que les prix en tiendront compte

il est peu probable que les français augmentent leur budget voiture (je parle du TCO, pas simplement le prix d'achat).

Les constructeurs devront donc ajuster leurs prix à la baisse. Et encore plus avec la concurrence des produits chinois, concurrence qui n'existait pas dans l'ère précédente du thermique...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La prime VS prix. C'est comme avec l'isolation, les travaux d'assurance, etc...

Pour l'isolation,

- soit tu passe par le système de prime, tu paye 1euros et tu reçois une facture de 1800€ (qui sera remboursé par un fournisseur d'énergie carbonée).

- soit sans prime, tu paye directement 1200€...

Pour les assurances,

- soit tu passe par l'assurance, le couvreur fait une facture de 2500€ (tu paye ta franchise, 260, et avec leur système, il propose même de te la rembourser, c'est cadeau !).

- soit tu fait les travaux par le même couvreur, 1200€...

 

Donc les prix sont "ajustés" suivant les primes et remboursement. C'est du vécu !

Alors c'est simple, les constructeurs se "gavent" en mettant plus cher leurs tarifs, car au final, c'est eux qui récupère la prime de conversion pour leur marge.

Plus de primes, le prix vont baisser !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Alucard a dit :

Plus de primes, le prix vont baisser !

si la demande chute ;) si la demande reste constante malgré un prix acheteur plus élevé, ils ne se priveront pas et maintiendront.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

2 points:

 

  • 1) Il y a actuellement la carotte et le bâton.

La carotte 🥕c'est le bonus et le bâton🔨 c'est les quota de CO2 et la fin des supercredits alloués aux VE dès 2023.


En l'état actuel, la demande fonctionne grâce à la carotte (y'a qu'a voir l'explosion de la Model 3 depuis son éligibilité aux bonus depuis février 2021), nier ce fait , ça serait de la mauvaise foi. Mais bon la carotte va disparaitre.

 

Le bâton, lui, est là pour rester, et va être de plus en plus dur à éviter si la demande baisse car plus de carotte, et surtout les super crédits qui diminuent, mais pas le quota CO2.

Je ne conçois pas que la demande va être la même sans bonus avec un prix qui ne baisse pas, ça vaut autant pour le VE que pour les PHEV qui ont un prix catalogue aussi très important. L'exemple de l'Angleterre cité en 1er commentaire est probant.

 

  • 2) Mais ça, c'est réfléchir en TOC et un achat de véhicule à l'ancienne. Aujourd'hui quelle est la part de LLD et de LOA chez les concessionnaires? M'est d'avis que + ça va, + les gens vont se tourner vers ce système sur les véhicules neufs.

J'ai déjà plusieurs personnes de mon entourage qui y ont recours et qui ne trouvent rien à redire car tous les 2-3 ans, ils changent de véhicule!

 

Les offres de LLD et LOA sur les VE sont elles indexées sur le bonus? Sont elles compétitives par rapport aux offres sur les VT?
Et si elles sont indexées sur ce fameux bonus, sa disparition va forcément les mettre  hors jeu auprès de la clientèle qui cherche des mensualités minimes.

 

Si quelqu'un à la connaissance et peu m’aiguiller, ca serait super, merci d'avance!

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 33 minutes, afterburner a dit :

Les offres de LLD et LOA sur les VE sont elles indexées sur le bonus?

Oui, dans la mesure où le bonus de 7000€ va constituer l'apport initial (le 1er loyer).

Sans celui-ci, les mensualités s'envolent, ou alors il faut sortir les 7000€ de sa poche !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 38 minutes, e-Lionel a dit :

Oui, dans la mesure où le bonus de 7000€ va constituer l'apport initial (le 1er loyer).

Sans celui-ci, les mensualités s'envolent, ou alors il faut sortir les 7000€ de sa poche !

Merci!

 

Il est donc clair et net que les constructeurs historiques ne vont pas avoir d'autres choix que de baisser les tarifs suite à une baisse du bonus écologiques, la demande ne suivra pas ni en LLD/LOA, ni en achat intégral, ni avec un crédit à la consommation si les prix augmentent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quand on regarde les tarifs des ve dans les pays européens sans bonus ils ne sont pas moins chers, pour moi fin du bonus = hausse des prix finaux de 7 ou 6000 € pour le consommateur. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(é) (modifié)
il y a 10 minutes, chgros1 a dit :

hausse des prix finaux de 7 ou 6000 € pour le consommateur. 

hausse des prix finaux pour le consommateur => baisse des ventes

baisse des ventes => hausse des amendes pour les constructeurs.

 

A un moment, les constructeurs choisiront entre baisser les marges (donc les prix) ou payer les amendes.

 

Ceci, évidemment si les aides diminuent plus ou moins simultanément dans tous les pays Européens, sinon, les ventes se contenteront de baisser dans certains pays et d'augmenter dans les autres, la compensation se faisant par les ventes des occasions entre les pays.

Modifié par Remy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, Remy a dit :

hausse des prix finaux pour le consommateur => baisse des ventes

baisse des ventes => hausse des amendes pour les constructeurs.

 

A un moment, les constructeurs choisiront entre baisser les marges (donc les prix) ou payer les amendes.

 

Ceci, évidemment si les aides diminuent plus ou moins simultanément dans tous les pays Européens, sinon, les ventes se contenteront de baisser dans certains pays et d'augmenter dans les autres, la compensation se faisant par les ventes des occasions entre les pays.

Rien d'autre à ajouter Rémy, un gros +1.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La suppression des bonus peut aussi amener les constructeurs à ne plus payer les malus CO2, s'ils se mettent tous d'accord. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce ne sont pas les constructeurs qui payent les malus, mais les acheteurs.

 

Ne pas confondre malus (sur un modèle) et amende Européenne (sur l'ensemble des ventes de l'année).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c'est simple le bonus sera supprimé quand on ne pourra plus revenir en arrière (ie quand les constructeurs auront totalement arrêté la R&D sur le thermique ce qui est déjà bien avancé) et quand des villes commenceront à interdire l'accès aux véhicules particuliers thermiques

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 22 minutes, Fender a dit :

c'est simple le bonus sera supprimé quand on ne pourra plus revenir en arrière (ie quand les constructeurs auront totalement arrêté la R&D sur le thermique ce qui est déjà bien avancé) et quand des villes commenceront à interdire l'accès aux véhicules particuliers thermiques

Le volet des municipalités je n'y avait pas du tout songé mais c'est aussi un élément hyper important!
Merci de me l'avoir rappelé!
Londres est l'une des premières en Europe qui favorise massivement le VE, en instaurant un péage à l'entrée pour les VT. J'imagine que Paris va suivre, puis les autres grandes villes de France et d'Europe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Concernant les villes, ce ne sera pas un péage dissuasif, mais bien une interdiction... ceci dit, je ne vois pas comment la faire appliquer ? sauf à saisir le véhicule pour le mettre à la fourrière ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Concernant les prix , c'est vraiment une équation compliquée : on ne peut pas demander aux constructeurs de vendre à perte, ce qui les pousse à produire moins cher, donc à produire à l'étranger, ou à automatiser la production à 99% ( l'électricité étant a priori bon marché en France, l'énergie nécessaire aux robots devrait avoir un faible coût).

Par contre, il faut bien avoir à l'esprit qu'une baisse de prix ne veut pas dire un prix modéré , je m'explique : les constructeurs seront amenés à supprimer les petits véhicules peu équipés, et à ne proposer que des VE embarquant beaucoup de technologie, proposés à des tarifs élevés, mais raisonnables pour la catégorie du véhicule. Un nivellement par le haut...

Le meilleur exemple est la Model3 SR+ : pour son nouveau tarif, 36800€ bonus déduit, on peut raisonnablement dire qu'on en a pour son argent  (surtout avec le réseau de Suc).

Pour autant, c'est quand même un prix élevé pour une voiture...

Concrètement, cela signifie que les consommateurs qui achètent du neuf choisiront un VE du segment inférieur en consacrant le même budget que d'habitude, ou bien feront un effort sur ce même budget pour rester dans le même segment... ou bien , effectivement, choisiront un VE d'occasion en provenance d'un pays voisin...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(é) (modifié)
Il y a 14 heures, afterburner a dit :

Londres est l'une des premières en Europe qui favorise massivement le VE, en instaurant un péage à l'entrée pour les VT. J'imagine que Paris va suivre, puis les autres grandes villes de France et d'Europe.

 

Il y a 9 heures, e-Lionel a dit :

Concernant les villes, ce ne sera pas un péage dissuasif, mais bien une interdiction... ceci dit, je ne vois pas comment la faire appliquer ? sauf à saisir le véhicule pour le mettre à la fourrière ?

A Bruxelles ils parlent de taxé au km. 

Taxe kilométrique à Bruxelles: le gouvernement présente son plan, l’opposition et les organisations patronales vent debout

 

Combien vous coûtera la taxe kilométrique bruxelloise en 2022 ?

 

Je n'ai pas vue d'indication concernant les VE, mais à mon avis ce qu'ils veulent c'est que la voiture n'ai plus sa place à Bruxelles. 

Modifié par id3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(é) (modifié)
Il y a 9 heures, e-Lionel a dit :

 

Par contre, il faut bien avoir à l'esprit qu'une baisse de prix ne veut pas dire un prix modéré , je m'explique : les constructeurs seront amenés à supprimer les petits véhicules peu équipés, et à ne proposer que des VE embarquant beaucoup de technologie, proposés à des tarifs élevés, mais raisonnables pour la catégorie du véhicule. Un nivellement par le haut...

 

Si il y a abandon des constructeurs sur les segment A et véhicules peu équipés, c'est uniquement à cause des amendes CO2 de l'UE.
Ils se sont faits du bénéfice sur ces véhicules de ce segment depuis des décennies sans problème, mais forcément dès que le seuil CO2 est mis en place, leurs moteurs polluants thermiques sont invendables et font perdre de l'argent. Les seuils CO2 n’existeraient pas, le segment A serait encore bien fourni.
Ça n’empêche absolument pas les chinois de s'engouffrer dans le segment A en tout électrique à des prix hyper attractifs, et clairement ça cartonne chez eux, ça cartonnerait ici aussi mais les OEMs occidentaux ont la flemme d'investir. Tant pis pour eux si le segment dans le futur sera l'apanage des marques chinoises.
Si la Spring est "la moins chère du marché", c'est pas une surprise, sa ligne de prod est en Chine avec le K-ZE.

Ça va faire exactement comme les smartphones chinois, on y croyait pas une seconde, et maintenant tout le monde à des Oppo, One Plus, Xiaomi, Honor, Huawei, etc... à des tarifs attractifs.

 

Et je ne m'aventurerai pas sur la perte de valeur à la revente des VT neufs, la courbe de perte de valeur va sûrement être importante.

Pour résumer : les constructeurs historiques sont pris entre le marteau (les amendes, la fin du bonus, la fin des supercredits) et l'enclume (les chinois qui vont indéniablement débarquer en VE abordables sur les segments désertés ou en concurrence directe).
 

Modifié par afterburner

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 34 minutes, id3 a dit :

Je n'ai pas vue d'indication concernant les VE, mais à mon avis ce qu'ils veulent c'est que la voiture n'ai plus sa place à Bruxelles. 

+1 : la volonté est de sortir les voitures des villes, quelle que soit leurs motorisations (et c'est encore plus vrai pour Paris)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites



Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×
×
  • Créer...