Aller au contenu
Roadrunner

Forum • Fonction Sympa en mode économique

Messages recommandés

Lors d'une décélération, si le mode eco est sélectionné, lorsque la régénération entre en fonction un indicateur nous indique la distance gagnée 

20180928_123149.jpg

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

yep j'avais vu ça sur les vidéos de Bjorn et les essais en Corée.

Mais je ne savais pas que c'était juste en éco !

du coup le mode éco est largement suffisant en terme de performance? venant d'une Ioniq, je pense que cela doit être encore plus agréable même sur ce mode "limité"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je crois que cette info est peut être également présente sur l'écran central dans les autres modes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

j'ai une question bête... Le Kona régénère aussi lorsqu'on actionne le frein ou seulement quand il y a régénération via les trois modes de régénération ?

Je pose cette question car sur le manuel d'utilisateur, ils disent qu'il vaut mieux utilisé le mode de régénération en descente que la pédale de frein pour éviter une usure inutiles des freins ou une surchauffe je ne sais plus exactement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En utilisant les palettes on est certain de ne pas user les freins.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

oui ok, mais on a la jauge sur le côté gauche de l'écran du tableau de bord avec la puissance négative ou positive. Donc on sait si l'on freine, jusqu'à quel point il est possible de freiner avant que ce ne soit les plaquettes de freins qui encaissent.

J'ai ça sur ma Prius, faut avoir le pied léger sur le frein car on est vite en zone plaquette. En testant le KONA j'ai été surpris de pouvoir freiner relativement fort avant d'être tout en bas sur l'indicateur de récupération, mais je me demande si les plaquettes interviennent avant qu'on soit en bas de cet indicateur

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Normalement non, c'est ce qui se passe sur mon Lexus RX 450H, mais il faut avoir l'oeil sur l'indicateur pour doser le freinage.

Modifié par Antares

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ok merci. Donc mieux vaut utiliser la régénération plutôt que le frein.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si celle ci est assez puissante que l'on a une conduite cool, les freins ne ne devraient être utilisés qu'en de rares occasions.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Suite essai d'hier on peut freiner jusqu'à l'arrêt total via la palette de gauche.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est sympa ce genre d'option, mais c'est un peu trompeur, car ça exclue l'inertie du véhicule (efficiente à 90/95% je crois).

Le néophyte n'a pas conscience qu'un véhicule est en lui même un régénérateur constant d'énergie potentielle et que, dans certains cas, la régénération électrique est en solde négatif par rapport à l'inertie du véhicule (évidemment, dans le cas ou l'inertie est exploitable par rapport au contexte de conduite).

 

Donc, +1km c'est bien, mais pas si ça remplace 1,5km d'inertie exploitable, parce que là, le résultat final c'est -0.5km.

 

Mais bon, en prêchant chez les Hyundaïstes, je prêche les plus convaincus 😁

  • J'aime 2
  • Merci 1
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Exact juste que des 0.5km d'écart il faut déduire la différence due à la perte du vent généré par la vitesse.

Et là ça se complique.🤔

Bref en généralité tout aller retour d'énergie est toujours plus consommateur que de ne pas la consommer au départ.

Quoique par exemple en roulant à 130km/h ne vaut il pas mieux régénérer rapidement que de laisser le vent consommer l'énergie potentielle ?

En voilà une bonne question n'est il pas.😁

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Là ça veut dire que tu t’es bien loupé ou qu’il y a un imprévu, intuitivement je dirais quand même de se laisser glisser.

une autre question liée que je me posais dans ce cas de « ratage », on sait que le rendement de la charge est meilleur à forte puissance qu’à faible puissance, en est-il de même pour la régénération ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour résumer :

- Gain kilométrique de régénération = gain brut = gain par rapport à une perte totale d'énergie à instant x (freinage disque sans aucune inertie)

- Gain net = gain par rapport à la perte d'énergie moyenne du conducteur sur un trajet complet

 

Vu que la perte d'énergie sur un trajet complet n'est jamais totale (même en conduite sportive VT, on y tend fortement sans jamais l'atteindre), le gain brut affiché n'est qu'une extrapolation vers laquelle on peut plus ou moins s'approcher (voir s'éloigner).

 

Il faudrait que le gain brut soit corrigé en gain net, mais pas facile, car c'est relatif au contexte de conduite de chacun.

 

En tout cas, la "sur-communication" autour des capacités de régénération des VE peut parfois avoir un effet pervers.

J'en veux pour preuve la plupart des réactions dans mon entourage qui pensent qu'il faut régénérer au maximum en permanence pour aller le plus loin possible.

 

Imaginons 2 profils "A" et "B" :

 

"A" possède une conduite sportive, en rentrant dans une agglomération, il passe généralement de 80 à 50 en freinant assez brusquement.

Depuis qu'il est passé au VE, il se contente de relever le pied de l'accélérateur en régénérant.

Résultat = solde positif de la régénération (mais inférieur au gain affiché, car son freinage brusque possède quand même une part d’énergie potentielle régénérée)

 

"B" conduit de manière fluide, en rentrant dans une agglomération, il est du genre à décélérer de manière douce pour passer de 80 à 50 (une décélération d'environ 15/20% juste légèrement supérieure à de la roue libre)

Il vient de passer au VE et pense que la régénération, y'a pas mieux !!! c'est presque magique (du vert fluo qui s'affiche partout dans la voiture et des échos dithyrambiques dans la presse en attestent).

Au lieu de se "laisser couler" comme avant, il va donc maintenant décélérer de manière plus brute en régénérant.

Résultat = solde négatif

Pourtant son véhicule le félicitera pour cette fabuleuse démarche en lui indiquant le nombre de kms cumulés régénérés ainsi durant tout son trajet, et pour peu qu'il possède une appli qui lui donne un score de freinage régénératif agrémenté d'un smiley mignon comme un chaton, ça finira de la convaincre que sa nouvelle manière de conduire est la manière la plus optimale qui soit.

 

Modifié par stephane_l
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il faut faire des tests sur une semaine, dans les trajets maison, travail, sur cent kilomètre, et comparer les quatre modes.

 

je pense que les modes de régénération sont plutôt des mode de freinage.

 

Pour descendre une montagne, le mode maxi sera le mieux !

Pour faire de l'autoroute, le mode roue libre sera le mieux !

 

Pour de la ville genre Paris, le mode Moyen.

Pour l'agglomération, le mode deux.

 

Ce qui empêchera pas de passer en récupération maxi à l'approche d'un ralentissement visible!

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Question ?

Comment le volent détecte les main ?

 

Chaleur, pression, statique, car on pourrait simuler les mains,,

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Uniquement si un mouvement est détecté dans le volant (non provoqué par le retour de force du système).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 19 heures, Bigfoot a dit :

Là ça veut dire que tu t’es bien loupé ou qu’il y a un imprévu, intuitivement je dirais quand même de se laisser glisser.

une autre question liée que je me posais dans ce cas de « ratage », on sait que le rendement de la charge est meilleur à forte puissance qu’à faible puissance, en est-il de même pour la régénération ?

Le 130km/h était juste un exemple pour exagérer une théorie.

Il y a 19 heures, stephane_l a dit :

Imaginons 2 profils "A" et "B" :

 

"A" possède une conduite sportive, en rentrant dans une agglomération, il passe généralement de 80 à 50 en freinant assez brusquement.

Depuis qu'il est passé au VE, il se contente de relever le pied de l'accélérateur en régénérant.

Résultat = solde positif de la régénération (mais inférieur au gain affiché, car son freinage brusque possède quand même une part d’énergie potentielle régénérée)

 

"B" conduit de manière fluide, en rentrant dans une agglomération, il est du genre à décélérer de manière douce pour passer de 80 à 50 (une décélération d'environ 15/20% juste légèrement supérieure à de la roue libre)

Il vient de passer au VE et pense que la régénération, y'a pas mieux !!! c'est presque magique (du vert fluo qui s'affiche partout dans la voiture et des échos dithyrambiques dans la presse en attestent).

Au lieu de se "laisser couler" comme avant, il va donc maintenant décélérer de manière plus brute en régénérant.

Résultat = solde négatif

Pourtant son véhicule le félicitera pour cette fabuleuse démarche en lui indiquant le nombre de kms cumulés régénérés ainsi durant tout son trajet, et pour peu qu'il possède une appli qui lui donne un score de freinage régénératif agrémenté d'un smiley mignon comme un chaton, ça finira de la convaincre que sa nouvelle manière de conduire est la manière la plus optimale qui soit.

 

Si j'ai bien compris, il manque le C conduite fluide et proscrire la régénération au maximum par l'anticipation en favorisant l'inerte et donc la roue libre.

Qui est la conduite la plus économique en réalité sur route ouverte et t'aura aussi le petit chaton sur le tableau de bord. :grin:

La régénération est un rattrapage d'une partie de l'énergie que tu as consommer en trop par manque d'anticipation.

Modifié par Djeff
  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La conduite "inertique" possède plusieurs avantages :

 

1) Moins de consommation = plus d'autonomie ⭐⭐⭐

2) On s'éloigne d'avantage du véhicule précédent pour assurer l'effet accordéon (optimisation de l'inertie) = plus de sécurité ⭐⭐⭐

3) l'Effet accordéon gomme les éventuelles imperfections et sauts d'humeurs du véhicule précédent = conduite plus tranquille ⭐⭐⭐

 

Évidemment, il ne faut pas s'éloigner du véhicule précédent au point de se faire gruger en permanence l'espace libre ainsi créé.

Mais il ne faut pas non plus chercher à ne jamais se faire gruger cet espace. Les pertes étant intrinsèques à quasiment tous les systèmes optimums, il ne faut donc jamais se borner à vouloir être 100% gagnant à chaque instant.

Accepter quelques défaites momentanées, c'est le premier pas vers la victoire globale 😄

 

Toute la communication dithyrambique autour de la régénération (positive selon le contexte) fait perdre conscience des bienfaits de ce type de conduite. Même si certains, dont un grand nombre ici, savent très bien faire la part des choses 🙂

 

En fait, il faudrait que les VE calculent une régénération nette (non brute donc) depuis une centrale inertielle, et en moyennant les résultats sur plusieurs centaines de mètres pour prendre en compte le contexte global.

Ainsi, au lieu que la régénération kilométrique soit calculée relativement à une perte totale, elle serait calculée relativement au "potentiel d'inertie exploitable du véhicule à l'instant x + surplus de potentiel à dissiper"

Modifié par stephane_l
  • J'aime 2
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sinon vous choisissez un autre affichage au tableau de bord et vous arrêtez de vous prendre la tête 🤣

 

Sur ce forum il y a certains conducteurs très "pointus" sur les techniques d'écoconduite, mais je pense que le système se destine plutôt aux conducteurs lambda. Et pour ceux-là, il est déjà bien qu'ils puissent voir qu'on peut gagner quelques km en régénérant plutôt qu'en freinant fort à l'approche d'un feu rouge ou d'un rond point...

  • J'aime 1
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, tu as raison Yannou, pas de quoi se prendre la tête 😉

 

Et puis, il y'a un nouveau facteur à prendre en compte avec les VE de dernières générations.

C'est que l'autonomie sur un trajet devient de moins en moins un facteur limitant.

 

Et mieux vaut arriver à destination avec 150kms d'autonomie restant en ayant pris plaisir à conduire, que 200kms restant en ayant été obnubilé par sa consommation.

Perso, avec ma Leaf II, je conduis à la cool 100% libre sans me préoccuper de ma conso.

Conduite douce et inertique la plupart du temps, et je muscle un peu selon mon emploi de temps 😄 (dans la limite du code de la route et de la sécurité d'autrui bien évidemment ^^)

En fait, un VE, c'est un peu comme le prolongement de son propre corps, on roule comme on se promène 🙂

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vois un avantage à ce système.

Je me suis souvent demandé ce qui redonnait le plus d'énergie entre le mode 1 avec une faible régénération sur plus longtemps, ou le mode 3, une grosse régénération courte.

Au moins comme ça on peut le voir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme je disais, pour avoir la réponse,

 

Il faut faire ses propres test.

 

Lors de vos trajets boulot, dodo !

 

Sur le même parcours avec la même conduite.

 

Les 4 modes sont des modes de freinage, qui servent a récupérer un maximum d'ernegie perdue si on doit freiner..

 

Donc le plus efficace c'est de ne pas freiner du tout ! Car on ne perd aucune erergie.

 

Donc le mode roue libre est le meilleur.

 

Mais en montagne où on doit freiner continuellement le mode maxi sera le meilleur.

 

Dans les bouchons le mode de récupération doux sera le mieux face aux multiples arrêt et départ.

 

En pleine ville, où on freine souvent et brusquement le mode freinage  mediun sera le mieux...

 

Tout ça est a rester...

 

Pour économiser au maxi l'énergie comme dit plus haut, il ne faut jamais freiner et rouler à vitesse constante.

 

Si on roule à 80km, sur un circuit en rond la voiture fera ça meilleur autonomie a cette vitesse !

il n'y aura eu aucunes perte...

 

Modifié par davegmp

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, stephane_l a dit :

La conduite "inertique" possède plusieurs avantages :

 

1) Moins de consommation = plus d'autonomie ⭐⭐⭐

2) On s'éloigne d'avantage du véhicule précédent pour assurer l'effet accordéon (optimisation de l'inertie) = plus de sécurité ⭐⭐⭐

3) l'Effet accordéon gomme les éventuelles imperfections et sauts d'humeurs du véhicule précédent = conduite plus tranquille ⭐⭐⭐

 

Le point 3) est le point le plus important à mes yeux qui vient naturellement plus facilement avec un VE qu'un VT vibrant et bruyant.

Tout le monde y gagne, fluidité, rapidité de déplacement, consommation et surtout zenitude.

Et par conséquent moins d'accident.

Modifié par Djeff

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×