Aller au contenu
alexsos

augmenter l'autonomie d'un VE sur long trajet avec une remorque motorisée

Messages recommandés

bonjour 

 

je soumets a vos avis ,une idee qui me trotte dans la tete depuis un moment. 

 

pensez vous qu'il serait possible d'aider a la propulsion d'un VE avec une remorque motorisée? 

je ne parle pas d'un generateur ,ni d'une batterie supplementaire

mais juste d' une remorque avec roues motrices qui "pousserait " le VE . 

une propulsion mecanique par l'arriere sur certaine plage de vitesse (ex

:20 a 90 km/h )  en complement du moteur electrique , avec commande couplée a l'accelerateur ,ou meme accelereteur de la remorque "a part" et coupe circuit en cas de probleme. 

une sorte de "rex" mecanique propulsant par le systeme d'attelage. 

a n'utiliser que sur long trajet , voir meme que si galere de charge ou de borne. en plan B ultime. 

 

je ne parle pas de la legalité ou de l'homologation d'un tel systeme mais juste de sa faisabilité theorique . 

 

les avantages qui j'y vois: 

augmenter l'autonomie sur long trajet. 

plan de secours si borne de charge indispo ou en panne. 

"simplicité" de mise en place ( bien que du coup sur long trajet il faut tracter cette remorque ce qui penaliserait la conso ) 

cout reduit . 

pas besoin de toucher à l'electronique ou aux branchement de la batterie du VE. 

 

je met en photo le ev tender thermique. mais a la difference dans mon idee qu'il soit mecaniquement propulseur. 

 

debile mon idee ? 

 

remorque-zoe-620x465.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il y a 41 minutes, Tonio16 a dit :

Une mauvaise solution pour un faux problème, amha. 

 

Antoine

peut etre. . . 

mais quand tu te retrouve devant une borne rapide d'autoroute avec 14% de charge ,40 km restant d'autonomie (env) et que la borne plante à chaque lancement de charge rapide. 

ce qui m 'est arrivé. 

ce n'est pas un si "faux probleme" et qu'une alternative pour rejoindre une autre borne aurait été la bienvenue. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

le problème important à résoudre serais la stabilité de l'ensemble

un sytème "poussant" sur une barre mobile à l'arrière, j'ai un gros doute sur l'alignement stable de l'ensemble

il faudrais que la barre de liaison soit fixe avec des stabilisateurs tres forts pour éviter toute dérive qui ferais sortir de la route l'ensemble

ce problème que j'évoque étais déjà présent avec les caravanes non freinées lors du freinage de la voiture, le nombre de mise en  "porte-feuille" est légion

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rien a ajouter, la stabilité serait problématique, c'est une part du principe de mise en lacet des caravane le fait que celle-ci "pousse" la voiture. Et je ne parle pas d'une éventuelle poussée en virage, avec donc une tendance à envoyer le cul de la voiture en survirage

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je pense en premier a un probleme de stabilité pour pousser la voiture

il faudrait limiter a une très faible puissance cette poussée

c'est un gros point noir

l'idée sinon est intéressante mais a mon avis inapplicable sans de grosses modification du véhicule

limite il serait plus intéressant de prendre un groupe électrogène dans le coffre et de recharger la voiture avec

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

oui tout a fait d'accord sur la poussée. 

mais il suffirait d'une faible poussée.

dans une plage de vitesse stabilisée genre 40-80 km/h en ligne droite. 

et du coup pour l'adherence , pas trop un soucis.

et une remorque plutot legere (<100 kg) pour ne pas destabiliser la voiture (1T6) 

 

voila ca reste tres theorique 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu veux utiliser une remorque avec motheur thermique pour faire avancer une voiture électrique parce que tu as eu du mal à recharger la tienne à une borne ?

 

Il faudrait peut-être commencer par fiabiliser le fonctionnement des bornes, non ?

 

Si tu casses une clé dans le barillet de ta maison, est-ce que tu te dis que finalement construire une Yourte dans le Larzac est une excellente solution ?

Modifié par Pouic

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le 26/09/2019 à 11:01, alexsos a dit :

 

pensez vous qu'il serait possible d'aider a la propulsion d'un VE avec une remorque motorisée?

Bonjour

Engin motorisé donc pour rouler sur route : homologation obligatoire, carte grise, contrôle technique et assurance.

En France où l'utilisation d'une simple barre à tracter est interdite ce n'est pas gagné. De plus le transport de produit inflammable est réglementé. Pas de ça chez nous !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a 5 heures, Pouic a dit :

Tu veux utiliser une remorque avec motheur thermique pour faire avancer une voiture électrique parce que tu as eu du mal à recharger la tienne à une borne ?

 

Il faudrait peut-être commencer par fiabiliser le fonctionnement des bornes, non ?

 

Si tu casses une clé dans le barillet de ta maison, est-ce que tu te dis que finalement construire une Yourte dans le Larzac est une excellente solution ?

alors nous n'avons juste pas la meme logique. 

 

je suis adepte du "do it yourself" et fabriquer une remorque de propulsion ca pourrait etre dans "mes cordes",

j'ai deja quelques idées de comment faire ,assez simplement et pour moins de 500 euros 

un systeme de ce type. 

ca me rassurerait sur long trajet , en esperant ne pas avoir a l'utiliser

et meme si reglementaire ca serait interdit , si ca me sauve la mise sur 20- 30 km pour rejoindre un point de charge ,si le systeme est eprouvé et sans risque, je pense que je l'utiliserai qd meme. 

enfin ca reste encore tres virtuel et incertain sur l'efficacité reelle . 

 

les bornes ne dependent pas de moi. 

 

meme si je suis d'accord avec toi ,qu' il en faudrait plus et plus fiable. mais ca non plus ca ne depend pas de moi. . . 

 

par contre si je casse une cles dans mon barillet ,je vais a casto , j'achete un barillet neuf et je le change. . rien de plus easy

 

si non independament la yourte ,cabane, autoconstruction,. .etc dans le larzac ,c'est pas mal non plus. j'y ai deja pensé. . comment le savais tu ? ??

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, fabala a dit :

Depuis quand?

2009 et le grenelle de l'environnement me semble t il.

avec l'interdiction de vendre un véhicule sans CT valide, pour pièces, sans papiers, de démonter un véhicule dans sa cour ...

 

il y a encore un certain "laisser faire" des autorités, mais ce n'est pas autorisé, donc pas franchement interdit, mais un peu quand même, mais de temps en temps la police verbalise, y compris parfois des professionnels dépannant un client (histoire raconté par mon ex garagiste, à la retraite maintenant, qui c'est fait aligné avec un VT accroché avec une barre à un utilitaire à 500 m de son garage un jour par deux motards, il a du laisser le VT au bord de la route, et le proprio a du appeler un camion de dépannage devant les motards).

 

Cdlt

 

 

Modifié par ManuTaden
correction suite à info donnée par Hugo13

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Si la police est en mesure de verbaliser, c'est qu'elle dispose d'un texte de loi l'y autorisant: serait il possible de communiquer un lien vers ce texte? Merci d'avance

Modifié par R2D2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, ManuTaden a dit :

avec l'interdiction de vendre un véhicule sans CT valide,

Bonjour

Petite nuance il est interdit de vendre un véhicule sans CT.

Celui-ci peut-être non valide pour vendre mais doit être existant de mons de 6 mois.

 L'acheteur connait les réparations obligatoires à faire dans les 2 mois pour rouler.

 

Pour la barre de traction je m'étonne que ce soit ignoré.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

mais là il ne s'agit pas de tracter mais de propulser. . ?

il n'y a peut etre aucun texte de loi regissant ce cas particulier ,vu que sans doute la question ne s'est jamais posée. . ? 

 

de tout facon si on assimile le systeme a une "remorque" ,dans mon cas particulier la leaf ne peut remorquer legalement. . donc de tout les facon ca serait interdit. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a 1 heure, R2D2 a dit :

Bonjour,

Si la police est en mesure de verbaliser, c'est qu'elle dispose d'un texte de loi l'y autorisant: serait il possible de communiquer un lien vers ce texte? Merci d'avance

de mémoire (*) le code de la route prévoit les possibilités de dépannage des véhicules, et c'est uniquement sur véhicule porteur ou sur remorque, pas autrement. Il me semble même que les règles ont du être modifiées parce qu'un avocat c'était aperçu que les véhicules de fourrière n'avaient pas le droit de circuler avec un véhicule attaché à une grue, idem pour les dépanneuses grues.

 

Cdlt

 

(*) je bosse, donc je n'ai pas trop le temps de chercher, c'est de mémoire,

35 s de recherche : sur net iris le forum juridique :

Citation

Si on se réfère strictement au code de la route Section 5 : Remorquage des véhicules en panne ou accidentés Article R317-21 si vous n'avez pas un véhicule équipé pour faire du remorquage, vous ne pouvez pas remorquer une voiture, même avec une barre.

Dans la pratique, il semble que ce soit toléré sous certaines conditions. Il faut avoir une barre de remorquage homologuée, allumer ses warning, et limiter sa vitesse (en théorie) à 25 km/h (tout le monde va au moins à 50 km/h). La distance de remorquage doit être la plus courte possible : juste quelques kilomètres.

Toutefois, même si c'est parfois toléré, rien ne dit que les gendarmes que vous rencontrerez seront tolérants...

Par contre il est interdit de remorquer un véhicule sur une autoroute ou une voie rapide.
Les véhicules remorqueur et remorqué doivent être en règle, avoir une assurance et un contrôle technique ok.

et 1 min de copier coller :)

 

CDlt

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Il n'est mentionné nulle part dans ce texte de loi que si l'on n'a pas de véhicule de remorquage agréé on ne peut pas tracter.  Il ne s'agit que d'une interprétation: voici le décret:

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=0E3A7CD1DE6D68220F234E21F07F6F7E.tpdjo16v_1?cidTexte=JORFTEXT000000282585&amp;dateTexte=20010802

Il parle bien des véhicules spécialisés, mais uniquement de ceux ci

Citation

Dispositions applicables aux véhicules spécialisés dans les opérations de remorquage.

Si l'on ne dispose pas de ce type de véhicule alors il faudra limiter sa vitesse à 25 km/h:

Citation

12.5. 25 km à l'heure dans tous les autres cas.

Connaissant ce texte, qui reste flou, je posais la question de savoir s'il existait quelque chose de plus récent et précis. Pour le moment quand les gendarmes verbalisent ils s'exposent à un refus de reconnaitre l'infraction et à une procédure

Modifié par R2D2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'augmentation (certaine) de la consommation du véhicule tracteur lorsque la remorque est passive est-elle justifiée en regard d'un risque qui lui est hypothétique (bien que possible) ?

Modifié par Lemont
Apport de précisions

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a 1 heure, R2D2 a dit :

Bonjour,

Si la police est en mesure de verbaliser, c'est qu'elle dispose d'un texte de loi l'y autorisant: serait il possible de communiquer un lien vers ce texte? Merci d'avance

Bonjour

Il faut être un peu actif dans ses recherches Google est votre ami !

De toute façon un remorque autorisée est passive ( pas de moteur). Dans le cas contraire ( remorque moteur) c'est un véhicule avec ses contraintes administratives déjà (evoquees)  et techniques (par exemple système de freinage commandée  gestion de la poussée, moteur, quid de la marche arrière.)

Vous imaginez une remorque et son moteur plus son réservoir pesant 500 kg pousser un vehicule de 2 tonnes avec ses passagers et leurs bagages ?

Si c'est une remorque homologuée avec un groupe embarqué, pas sûr que ce soit autorisé de faire fonctionner le groupe et de recharger l'auto "par l'extérieur" en roulant ( j'en serais très surpris) à vérifier ?

Et encore faudrait-t-il que se soit possible techniquement de recharger la voiture par le connecteur ( T2, T1, T3, combo...) en roulant. Mon VE ne peut se recharger avec le contact en position roulage.

Enfin pour être en règle une remorque même homologuée ne suffit pas ; il faut aussi un vehicule homologué pour tracter. C'est loin d'être le cas de tous les VE. Et paradoxe les véhicules électriques à faible autonomie sont souvent ceux non homologués pour tracter. Si on le fait (avec un attelage artisanal puisque pas vendu) je ne donne pas cher de la validité de l'assurance en cas de problèmes.

Franchement les systèmes d'une  remorque propulseuse ou génératrice sont deux solution abracadabrantesque du moins en France. On ne peut même pas changer la largeur d'une roue de voiture sans être en infraction. 

NB pourquoi pas une petite centrale nucléaire dans le coffre ? Je n'ai rien lu l'interdisant donc un vide juridique abissal dans lequel on peut tomber.

Cette solution comme les deux précédentes sont du domaine du phantasme ou fantasme,  au choix les 2 orthographe étant homologuées.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites





×
×
  • Créer...