Aller au contenu
hybridex

énergies renouvelables contre EPR

Messages recommandés

Pendant qu'en France on n'arrive pas à construire un seul EPR, l'Allemagne à réussi à installer l'équivalent de plus de 11 EPR en renouvelable, produisant annuellement  148,5 TWh (Un EPR 13 TWh)!

https://www.techniques-ingenieur.fr/actualite/articles/charbon-lallemagne-a-elimine-lequivalent-de-la-production-de-2-epr-32514/

Tout en diminuant, d'après l'article, le recours au charbon

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui on peux mettre plus d'éolien et de solaire en France et cela pourrait aller plus vite.

Mais cela pose des soucis quand cette proportion augmente trop.

Chaque type de production a des avantages et des inconvénients. il faut un "mix" pour que le réseau électrique fonctionne bien.

 

Histoire de diversifier la problématique , on remarque que l'Allemagne est a 400g de CO2 alors que la France est a 50g.

quel est le pire ? nucléaire ou charbon ? plus précisément des déchets nucléaire ou le changement climatique ?

https://www.electricitymap.org/?page=map&solar=false&remote=true&wind=false

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
il y a 11 minutes, alfniev a dit :

quel est le pire ? nucléaire ou charbon ? plus précisément des déchets nucléaire ou le changement climatique ?

c'est juste une question de temps!

le charbon, c'est l'air actuel qu'on respire tous, maintenant et les générations futures

les déchets nucléaires c'est pour les générations futures, le risque d'explosion nucléaire, c'est pour maintenant

est tu prêt à devoir émigré vers une autre région parce que la tienne est définitivement invivable ?

 

utiliser les 2 c'est supprimer définitivement toute vie sur cette planete pour des millénaires

 

la seule possibilité c'est de les supprimer toute les 2, y compris l'usage du pétrole

 

la gestion de la production/consommation d'électricité, c'est de l'informatique et une volonté politique 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 9 minutes, alfniev a dit :

quel est le pire ? nucléaire ou charbon ? plus précisément des déchets nucléaire ou le changement climatique ?

Un fait souvent oublié : le charbon est radioactif (il contient du radon, de l'uranium et du thorium).

http://www.journaldelenvironnement.net/article/electricite-le-charbon-plus-radioactif-que-le-nucleaire,79350

 

Une partie de cette radioactivité, amplifiée par la combustion, est stoppée (ainsi que les métaux lourds) avec les cendre, mais une partie passe à travers les filtres avec les gaz, qui sont dispersés avec les vents.

 

Donc, nucléaire ou charbon ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 47 minutes, alfniev a dit :

Oui on peux mettre plus d'éolien et de solaire en France et cela pourrait aller plus vite.

Mais cela pose des soucis quand cette proportion augmente trop.

Chaque type de production a des avantages et des inconvénients. il faut un "mix" pour que le réseau électrique fonctionne bien.

 

Histoire de diversifier la problématique , on remarque que l'Allemagne est a 400g de CO2 alors que la France est a 50g.

quel est le pire ? nucléaire ou charbon ? plus précisément des déchets nucléaire ou le changement climatique ?

https://www.electricitymap.org/?page=map&solar=false&remote=true&wind=false

Le charbon ne trouvera, je l'espère, que des détracteurs, mais si tu veux créer un sujet " Charbon, versus Nucléaire", rien ne te l'interdit, pas la peine d'opérer une diversion ici.

Il ne s'agit pas, non plus, d'un match France/Allemagne, juste d'un constat que le déploiement des énergies renouvelables semble, au travers de la comparaison des développements sur les 12 dernières années plus mature, plus abouti et plus facile  que celui du nucléaire. Je ne cacherai pas que ça me réjouit.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 38 minutes, Corpsomium a dit :

Un fait souvent oublié : le charbon est radioactif (il contient du radon, de l'uranium et du thorium).

http://www.journaldelenvironnement.net/article/electricite-le-charbon-plus-radioactif-que-le-nucleaire,79350

 

Une partie de cette radioactivité, amplifiée par la combustion, est stoppée (ainsi que les métaux lourds) avec les cendre, mais une partie passe à travers les filtres avec les gaz, qui sont dispersés avec les vents.

 

Donc, nucléaire ou charbon ?

Ce n'est pas le sujet, ouvre ce débat ailleurs si tu veux

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est tout le problème, on ne réfléchi que sur la production annuelle mais les enr ne sont pas pilotable donc comment faire lorsque il faudra fournir une puissance de 80 GW en hiver sans soleil ou vent. 

Ce genre d'affirmation est utilisé par nos politiques pour prendre des décisions, la d'un coup on se rend compte on n'a pris le mauvais chemin ou on est allé trop loin.

Si l'on raisonne on terme de co2 pour moi il faut trouver l'équilibre entre le mix nucléaire et enr,  nucléaire car il émet peut de co2.

Bien sur je le passerai bien du nucléaire , mais cela n'est pas possible pour l'instant.

Si l'on voit cela d'un autre angle, il faut opposé les coût entre nucléaire et enr.

De mémoire l'Allemagne on a dépenser 350M€ en enr cela fait combien de centrales ? 30 ou 35 EPR .

10 EPR ça fait quoi 100M€

Dans l'absolue on ne paye que l'énergie nécessaire à la fabrication de tout produit et comme pour l'instant le mix énergétique est a 80% du fossile on peut presque dire que le CO2 est proportionnel au coût.

350 M€ contre 100M€ le quel à émis le plus de CO2.? et même en doublant le coût du nucléaire ça fait pas mal de co2 quand même.

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ai-je besoin de plus en plus d’énergie?

Cela profite t'il à tous ou à quelques individus?

?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, wallace13 a dit :

C'est tout le problème, on ne réfléchi que sur la production annuelle mais les enr ne sont pas pilotable donc comment faire lorsque il faudra fournir une puissance de 80 GW en hiver sans soleil ou vent. 

 

il suffit de ne construire que des habitations passive.

 

autre point : si nous avons du chauffage électrique en France, c'est uniquement à cause de la bombe atomique

- on construit des centrales pour fabriquer le plutonium nécessaire à la bombe

- on fait quoi de l'électricité ? on chauffe les habitations .....

 

merci Charles.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'équation qui lie énergie et le PIB c'est quasiment une droite. Et comme les politicards veulent de la croissance, il faut plus d'énergie.

 

Après pour la comparaison éolien/EPR, il ne faut pas oublier quelques détails:

- L'éolien n'est pas pilotable sans fonction stockage

- L'Allemagne a un gros excédent commercial pour financer son parc éolien alors que la France a un déficit.

- L'Allemagne a du charbon/lignite sur son territoire.

 

https://goo.gl/maps/YpRJhJc3bFF2

 

C'est beau les mines de charbon pas vrai ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, wallace13 a dit :

[...]Bien sur je le passerai bien du nucléaire , mais cela n'est pas possible pour l'instant.

Si l'on voit cela d'un autre angle, il faut opposé les coût entre nucléaire et enr.

De mémoire l'Allemagne on a dépenser 350M€ en enr cela fait combien de centrales ? 30 ou 35 EPR .

10 EPR ça fait quoi 100M€

Dans l'absolue on ne paye que l'énergie nécessaire à la fabrication de tout produit et comme pour l'instant le mix énergétique est a 80% du fossile on peut presque dire que le CO2 est proportionnel au coût.

350 M€ contre 100M€ le quel à émis le plus de CO2.? et même en doublant le coût du nucléaire ça fait pas mal de co2 quand même.

Bonjour Wallace

C'est pénible quand tu balances des chiffres sans les justifier. Moi je pense que l'EPR c'est de la merde hors de prix se fait distancer largement par le solaire. Apparemment la Commission de Régulation de l'Energie pense comme moi. Et toi ?

http://premium.lefigaro.fr/societes/2017/03/10/20005-20170310ARTFIG00010-le-nouveau-solaire-deux-fois-moins-cher-que-l-epr.php

image.thumb.png.af1f65d0394246c43cda0c880434abc9.png

image.thumb.png.36117463d37a80e86341331ead462de5.png

Modifié par Agfa

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures, wallace13 a dit :

Si l'on voit cela d'un autre angle, il faut opposer les coûts entre nucléaire et enr.

De mémoire l'Allemagne on a dépensé 350M€ en enr cela fait combien de centrales ? 30 ou 35 EPR .

10 EPR ça fait quoi 100M€

 

Pour le moment 100M€ , ça ferait zéro EPR, la facture est à rallonge comme les délais. De plus il ne faut pas raisonner uniquement sur l'investissement initial. L'EPR ça coute combien en gestion de déchets sur des milliers d'années, en maintien de la sécurité, en approvisionnement dans la durée?

En cout réel au KWh produit, économiquement c'est ce qui compte, il n'y a pas tant de différence. De plus l'évolution ne se fait pas en faveur du nucléaire. Le nucléaire est de plus en plus couteux, le renouvelable de moins en moins cher.

Il y a 11 heures, wallace13 a dit :

C'est tout le problème, on ne réfléchit que sur la production annuelle mais les enr ne sont pas pilotables donc comment faire lorsque il faudra fournir une puissance de 80 GW en hiver sans soleil ou vent. 

Ce n'est pas tout le problème et l'effacement des pointes comme la diminution des besoins ont de multiples solutions

Ceci en est une qui fonctionne:

Il y a 2 heures, efull a dit :

il suffit de ne construire que des habitations passives.

Pas suffisante, mais divisant par 6 les besoins en énergie d'un logement par rapport au parc actuel, en référence à un cas que je connais bien: J'ai eu une maison de 120m² habitables, isolée normes années 1975, mais plutôt bien pour la période et maison très compacte donc cas favorable. Seule énergie électricité, consommation électrique annuelle 15 000 KWh. Mon frère c'est fait construire une maison dite passive, 120m² aussi, plein pied donc géométrie moins favorable car surface d'échange avec l'extérieur plus importante: consommation annuelle 2000KWh + 500 KWh en équivalent sous forme de granulés de bois.

Que deviennent les 80 GW si, à long terme, la consommation du résidentiel est divisée par six?

Autre piste sur le long terme:

80 GW sur une pointe de 3 h est effacée par une production de 15 GW et un déstockage de 200 GWh.

Le prix du KWh de batterie neuve est en train de descendre vers les 100€. Si à long terme la vieille batterie recyclée se revend 50€ le KWh, le stockage de 200 GWh coutera 10M€ soit le prix d'un seul EPR.

Une régulation bien ajustée peut lui aussi bien diminuer la pointe

exemple: Mon plancher chauffant stocke suffisamment de chaleur pour que je ne perde qu'un degré de température intérieure en 3h.

Mon confort n'est que très peu affecté par une variation d'un demi degré en plus ou en moins. Si je surchauffe d'un demi degré avant la pointe et arrête de chauffer pendant la pointe, je contribue à effacer cette pointe. Il suffit que mon chauffage sache qu'il doit le faire.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La France a clairement un train de retard en terme de volonté politique.

Mais elle a un frein économique. Rénover/construire des bâtiments passifs (ou mieux positif) ca coûte cher et peu de gens peuvent se le permettre dans un contexte immobilier déjà tendu....

Et la rénovation du parc immobilier existant est complexe et compliqué ! pourtant, le chauffage électrique en France pèse lourd dans la balance.

La gestion des pointes se gère déjà au niveau de microgrid par exemple.

Mais il manque l'impulsion politique pour lancer cela à grande échelle.

Il y a également moyen de "stocker" cette énergie pour plus tard avec le pompage dans les barrages par exemple et peut être plus tard quand la technologie sera plus avancé avec de l'hydrolyse, pourquoi pas.

 

Le prix de l'électricité en France est très bas, ca n'encourage pas à investir dans les économies d'énergie et ca rend le retour sur investissement des ENR moins intéressant.

Mais augmenter le prix de l'électricité pour pouvoir augmenter la part de renouvelable, clairement, ce ne serait pas du tout une décision populaire....

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 20 heures, alfniev a dit :

Oui on peux mettre plus d'éolien et de solaire en France et cela pourrait aller plus vite.

Mais cela pose des soucis quand cette proportion augmente trop.

Ben ouais, ça pose des soucis. Mais seulement en France.

 

Pas au Royaume-Uni, dont l'équivalent d'ENEDIS se dit prêt à gérer un réseau électrique avec 100% d'Energies Renouvelables en 2025.

https://www.nationalgrideso.com/news/zero-carbon-operation-great-britains-electricity-system-2025

image.thumb.png.faa8622950f38af4800d91f937595249.png

Modifié par Agfa

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 44 minutes, Agfa a dit :

Ben ouais, ça pose des soucis. Mais seulement en France.

 

Pas au Royaume-Uni, dont l'équivalent d'ENEDIS se dit prêt à gérer un réseau électrique avec 100% d'Energies Renouvelables en 2025.

https://www.nationalgrideso.com/news/zero-carbon-operation-great-britains-electricity-system-2025

 

Raccourci trop rapide !!!!

"Zero carbon" est différent de 100% renouvelables.

D'après toi , pourquoi les anglais ont insisté pour un nouveau réacteur nucléaire a Hinkley point ?

 

En gros, ils veulent du nucléaire pour compenser l'intermittence du renouvelable !!!

NB : ils indiquent aussi qu'ils sont super content en 2018 de n'avoir pas utilisé de charbon pendant 72 heures consécutives ^^

 

 

 

 

Modifié par alfniev

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Extrait des infos  TECSOL

 

On a nommé à la tête de la CRE quelqu'un qui est complètement dépassé techniquement, qu'est-ce qu'on attend pour mettre à sa place un vrai spécialiste.

 

Extrait des infos  TECSOL

 

08 avril 2019

Le président de la commission de régulation de l’énergie est « circonspect » sur l’autoconsommation solaire

C’est un Jean-François Carenco « sans filtre », fidèle à sa réputation qui s’est présenté devant les députés pour être entendu par la commission chargée d’évaluer le coût des énergies renouvelables.

Le président de la commission de régulation de l’énergie, s’est prononcé pour de très grandes centrales solaires qui permet de produire un kilowattheure moins cher que celui des installations solaires sur les maisons individuelles.

Dans le même esprit il s’est montré « circonspect » sur l’autoconsommation, avec une approche originale: l’inégalité des Français devant le gisement solaire et donc des taxes.

Extrait : « …à terme on ne peut pas continuer à avoir 75 % de nucléaire, ça n'existe pas, les Français ne le permettront pas, l'autorité de sûreté nucléaire ne le permettra pas. On passe d'un système où vous aviez une centaine de lieux de production (19 sites nucléaires, quelques grands barrages, quelques usines) à un système où il va y avoir des centaines de milliers, voire des millions de lieux de production.

Ça vous donne une idée du défi gigantesque et ça donne une idée aussi de la raison pour laquelle la CRE regarde avec beaucoup d'attention et de circonspection le sujet de l'autoconsommation. Ça nous est reproché et j'assume le fait que l'autoconsommation, c'est d'abord beaucoup de réseaux et que c'est une espèce d'inégalité territoriale. Comme déjà il fait beau dans le sud, en plus on ne paye pas les taxes sur l'électricité. Il n'y a pas de raison parce qu'il fait beau qu'on ne paye pas les taxes sur l'électricité. C'est le fond de ma pensée. »

Une position qui ne manquera pas de faire réagir et qui est en parfaite contradiction avec la vision de l’Europe et de nos principaux voisins européens (voir schéma ci-dessous)

En tout cas l’enregistrement de l’audition de Jean-François Carenco recèle énormément d’informations et mérite une écoute attentive. Celle-ci est facilitée, par la qualité des acteurs…

Autoconso_Europe

04:25 | Lien permanent

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 17 minutes, alfniev a dit :

En gros, ils veulent du nucléaire pour compenser l'intermittence du renouvelable !!!

On saurait, aujourd’hui pallier les "intermittences" du renouvelable sur quelques jours sans recours au nucléaire. Les techniques de pompage turbinage, les batteries, un peu de biomasse (le moins possible), les réserves hydrauliques dans les grands barrages peuvent y suffire.

Reste à voir les fluctuations lourdes, de longue durée, aussi bien en consommation + élevée en hiver, qu'en production. On ne peut guère compter sur le solaire en décembre, en revanche on a quand même toutes les chances d'avoir du vent pour faire tourner des éoliennes à cette période.

Ce qui nous manque c'est la connaissance des minima de production sur l'ensemble du territoire mais il est peu probable qu'on soit sans vent sur longue période à la fois en manche, en mer du nord, en méditerranée et sur les reliefs. De même le soleil ne brille pas partout en même temps mais les périodes ou le cumulé sur le territoire est  très faible sont limitées.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, alfniev a dit :

Raccourci trop rapide !!!!

"Zero carbon" est différent de 100% renouvelables.

D'après toi , pourquoi les anglais ont insisté pour un nouveau réacteur nucléaire a Hinkley point ?

 

En gros, ils veulent du nucléaire pour compenser l'intermittence du renouvelable !!!

Je maintiens mon post. A aucun moment ils ne parlent de nucléaire. Ils ne mentionnent que de l'éolien et du solaire. 

Dommage que tu n'aies pas lu leur Executive Summary. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 21 heures, hybridex a dit :

 J'ai eu une maison de 120m² habitables, isolée normes années 1975, mais plutôt bien pour la période et maison très compacte donc cas favorable. Seule énergie électricité, consommation électrique annuelle 15 000 KWh.

presque identique : maison de 1974 de 120m² sur sous-sol identique (en région nantaise). tout électrique conso anuelle 15000KWh.

après travaux isolation conso moins de 5000, achat VE, conso passe à 6500. installation de 6KWc de photovoltaïque en vente totale et 750Wc en autoconso. production environ 7500KWh.

Donc c'est possible d'être positif.

maison revendue l'an passé, DPE A.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 09/04/2019 à 22:22, Agfa a dit :

Je maintiens mon post. A aucun moment ils ne parlent de nucléaire. Ils ne mentionnent que de l'éolien et du solaire. 

Dommage que tu n'aies pas lu leur Executive Summary. 

Et donc ils investissent des milliards dans plusieurs centrales nucléaires (même si seul Hinkley Point est vraiment en construction pour le moment), pour les débrancher en 2025, juste après (ou juste avant) la livraison ?

 

C'est juste de la com.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 08/04/2019 à 22:09, gepeliste62 a dit :

le risque d'explosion nucléaire, c'est pour maintenant

est tu prêt à devoir émigré vers une autre région parce que la tienne est définitivement invivable ?

J'ai toujours trouvé cet argument un peu faible. Avec tout le nucléaire civil qu'on a fait jusqu'à aujourd'hui, on n'a eu que deux catastrophes (Tchernobyl et Fukushima), chacune dans des circonstances assez exceptionnelles que je vois mal survenir en France. De plus, l'industrie nucléaire post-Fukushima est assez différente. Les régulateurs civils sont passées à une vitesse supérieure sur  la sécurité, et pas qu'en France. Le résultat économique est spectaculaire, puisque le nucléaire est devenue une industrie difficile voire qui perd structurellement de l'argent. La situation d'Electrabel (filiale d'Engie qui gère le nucléaire belge) depuis Fukushima est ainsi dramatique, principalement du fait des exigences du régulateur. Et c'est bien sûr un bien pour tout le monde.

 

Si le risque c'est un accident du type Three miles island tous les 30 ans, il n'y a rien de dramatique ni d'ingérable.

 

Par ailleurs, un argument provocateur serait de dire que l'électricité renouvelable a pour le moment fait beaucoup plus de mort en France que le nucléaire (effondrement du barrage de Malpasset en 1959), malgré une production largement inférieure. À l'échelle du monde, si le risque d'un accident nucléaire est réel, les dommages constatés depuis des décennies ne sont pas plus importants que ceux causés par les autres types d'énergies, surtout si on ramène les accidents aux gWh produits. En terme de régions dévastées et inhabitables, on peut souligner le barrage des trois gorges, les différentes vallées ayant subi l'extraction du charbon en surface, et bien d'autres exemples, qui sont du même odre de grandeur que les régions impropres à l'habitation humaine de Tchernobyl et Fukushima (où la nature et la biodiversité se portent d'ailleurs remarquablement bien).

 

Je suis aussi pour la fermeture des centrales nucléaires, et contre le grand carrénage, du moment qu'on les remplace par autre chose que du charbon ou du fioul. Mais l'argument du risque d'accident me semble assez relatif.

 

Tout ceci est bien sûr un argumentaire provocateur :-)

 

 

Modifié par Wachouff

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 09/04/2019 à 18:35, Agfa a dit :

Ben ouais, ça pose des soucis. Mais seulement en France.

Pas au Royaume-Uni, dont l'équivalent d'ENEDIS se dit prêt à gérer un réseau électrique avec 100% d'Energies Renouvelables en 2025.

https://www.nationalgrideso.com/news/zero-carbon-operation-great-britains-electricity-system-2025

 

C'est sympa de poster des liens, merci.

Le mieux serait, peut-être, de les ouvrir :

 

phta.jpg

https://www.nationalgrideso.com/document/141031/download

 

En fait, il est question d'arrêter le recours au charbon et au fuel pour pallier les intermittences des EnR.

Pour ce faire, ils ont commandé des EPR, leur objectif étant, en réalité, une production "LOW CARBON" à l'été 2025

 

Le "zero carbon", c'est simplement de la 'com.

Modifié par Gégé

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 09/04/2019 à 22:22, Agfa a dit :

Je maintiens mon post. A aucun moment ils ne parlent de nucléaire. Ils ne mentionnent que de l'éolien et du solaire. 

Dommage que tu n'aies pas lu leur Executive Summary. 

J'ai survolé cet "executive summary". Ça ne parle pas d'un réseau avec 100% d'enr tout le temps. Ça parle d'un réseau avec 100% d'enr lorsque c'est possible, c'est à dire par intermittence.

 

"Our ambition is that, by 2025, we will have transformed the operation of the electricty system such that we can operate it safely and securely at zero carbon whenever there is sufficient renewable generation on-line and available to meet the total national load."

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 48 minutes, Wachouff a dit :

J'ai toujours trouvé cet argument un peu faible. Avec tout le nucléaire civil qu'on a fait jusqu'à aujourd'hui, on n'a eu que deux catastrophes (Tchernobyl et Fukushima), chacune dans des circonstances assez exceptionnelles que je vois mal survenir en France.

Il n'y a aucune faiblesse à argumenter que le nucléaire présente des risques de catastrophe. Et heureusement encore que ces catastrophes relèvent de circonstances exceptionnelles! C'est bien le minimum qu'on puisse attendre en terme de sécurité.

 

Les causes profondes de Fukushima sont des erreurs dans les décisions prises. Pas le tsunami, mais des groupes de secours permettant de conserver le refroidissement insuffisamment protégés. Les structures de décision au Japon sont assez similaires à ce qu'elles sont en France: Un pouvoir à tendances oligarchiques ou des intérêts économiques et de pouvoir majeurs peuvent à tout moment prévaloir sur tous les autres. Donc un équivalent de Fukushima est parfaitement possible en France, il n'y a qu'à voir comment on réagit à des excès de carbone rendant l'acier plus cassant dans certains composants de l'EPR pour s'en rendre compte.

 

Comptabiliser les morts de Malpasset dans les morts dues aux énergies renouvelables, pourquoi pas, mais en comparaison il faudrait prendre tous les décès dus à toutes les énergies non renouvelables et si on compte tous les silicosés du charbon ça va faire, hélas beaucoup de monde. Ou alors on compare par technologies et on va voir que les chiffres concernant le solaire et l'éolien sont infiniment moins tristes.

 

Il est très difficile de raisonner par comparaisons macabres. Le vrai truc c'est que, soit par économies d'énergie, soit par utilisation d'énergies renouvelables, les catastrophes potentielles du nucléaire sont tout simplement évitables.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 39 minutes, hybridex a dit :

Comptabiliser les morts de Malpasset dans les morts dues aux énergies renouvelables, pourquoi pas, mais en comparaison il faudrait prendre tous les décès dus à toutes les énergies non renouvelables et si on compte tous les silicosés du charbon ça va faire, hélas beaucoup de monde. Ou alors on compare par technologies et on va voir que les chiffres concernant le solaire et l'éolien sont infiniment moins tristes.

 

Il est très difficile de raisonner par comparaisons macabres. Le vrai truc c'est que, soit par économies d'énergie, soit par utilisation d'énergies renouvelables, les catastrophes potentielles du nucléaire sont tout simplement évitables.

Attention, j'ai comparé les morts de Malpasset (423 morts) à ceux du nucléaire (difficiles à estimer, si on compte les cancers de la thyroïde dûs à Tchernobyl on entre dans un débat sans fin, je me base sur cet article sérieux pour dire que c'est moins que 423 en France). J'ai pris soin de ne pas mettre le charbon avec, puisque ce dernier est de très loin hors catégorie.

 

 

Moi j'aime bien les comparaisons provocatrices :-) Sur le fond, je maintiens que le risque que pose le nucléaire civil est perçu de façon exagérée si on le met en perspective avec les risques que posent les autres énergies. Les barrages qui cassent, ça arrive vraiment, et on a beaucoup de barrages en France.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites



Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×
×
  • Créer...