Aller au contenu
SoulEV2016

Forum • Point sur les objectifs de production.

Messages recommandés

Looks like we can reach 20,000 Model 3 cars per month in Dec

— Elon Musk (@elonmusk) July 3, 2017

 

J'aime bien le "looks like" ... (pour ceux qui ne décodent pas l'anglais, ça veut dire "peut-être arrivera-t-on a sortir 20 000 caisses par mois en décembre").

 

Et si on est regardant, on (comprendra) plutôt que c'est 20 000 Tesla Model 3 produites en 2017.

 

"20,000 Model 3 cars per month"

Ça veut bien dire "20 000 voitures par mois".

 

Je ne vois pas ce qui pourrait être mal compris dans cette phrase.

Et encore moins ce qui permet à certains d'en conclure que Tesla ne produira que 20 000 voitures sur toute l'année 2017.

 

Pour l'instant, tout semble indiquer qu'Elon Musk a tiré les leçons du fiasco de la mise en production du Model X.

 

(Je sens que je vais encore me prendre une volée de bois vert).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

j'avais bien compris.

 

mais j'ai un peu de mal de passer de 28 puis à 100 puis à 1500 puis à 20 000.

 

mais c'est peut-être parce que j'ai encore en tête le chiffre de 280 à 360 bagnoles sorties de chaine des autres usines de production (qui ont plus de 5 ans d'analyse d’optimisation ...).

 

Elon, impressionne-moi ! (mais va falloir être bien plus convaincant que cet exemple).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
"20,000 Model 3 cars per month"

Ça veut bien dire "20 000 voitures par mois".

Je ne vois pas ce qui pourrait être mal compris dans cette phrase.

Et encore moins ce qui permet à certains d'en conclure que Tesla ne produira que 20 000 voitures sur toute l'année 2017.

Pour l'instant, tout semble indiquer qu'Elon Musk a tiré les leçons du fiasco de la mise en production du Model X.

(Je sens que je vais encore me prendre une volée de bois vert).

Ben non "Looks like we can reach 20,000 Model 3 cars per month in Dec" ne veut pas dire que c'est sûr que la production sera à 20.000, mais bien "espéré"... D'ailleurs dans le lien que tu donnes toi-même Kratus (http://roulezelectrique.com/le-premier-model-3-sortira-vendredi-comme-promis/) il es écrit "100 Model 3 vont sortir des chaines de production d’ici fin août et 1500 en septembre. Cette accélération exponentielle devrait permettre d’atteindre un volume de production de 20,000 par mois à partir de décembre.".

Donc une fois de plus, il y a confusion, interprétation des uns et des autres (genre "téléphone arabe"d'un forum à l'autre)...

Quant au total de production en 2017 :

- 30 fin juillet (mais pas à des vrais clients visiblement) ;

- 100 fin aout ;

- 1.500 en septembre ;

- octobre et novembre... on en sait rien, admettons 2.000 puis 3.000 (?) ;

- décembre : "Looks like we can reach 20,000"...

Donc on arrive péniblement ou en grand maxi ou "Looks like..." à 26.630 à fin décembre... Whaou... tout ça pour ça ??? Ben non, combien en Europe ?...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et on rajoute dessus que Tesla n'a produit que 77 000 bagnoles en 2016 ... alors que ça fait "un moment" qu'il produit les 2 mêmes véhicules.

 

Juste 2.

 

2 !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Rem75 : attention, "looks like" ça ne veut pas dire "espérons", ça veut dire "il semble bien"...
Ouai... Dans l'autre forum c'est écrit "devrait permettre d’atteindre". Bref dans tous les cas ça veut pas dire que c'est sûr, c'est un objectif espéré...

 

Et comme l'écrit SoulEV2016, Tesla = 77 000 bagnoles en 2016 avec 2 uniques modèles, donc les 500.000/an ils sont "looks like" aussi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Rem75 : attention, "looks like" ça ne veut pas dire "espérons", ça veut dire "il semble bien"...

plutôt "cela semble pouvoir ressembler à".

bref, c'est du conditionnel au regard de ce qui est observable à un instant T (une extrapolation).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Bonjour,

Ainsi que le prouve ces derniers échanges, le PDG de Tesla marche sur un fil avec le lancement de son dernier modèle: la moindre de ses communications est scrutée mot par mot, à l'instar de celles de son ex ami le nouveau PDG des États Unis.

Pour rassurer d'un côté ses fidèles qui détiennent les clés du futur carnet de commande, et de l'autre ses actionnaires qui possèdent eux celles du tiroir caisse, il est contraint de répondre un dimanche (parce qu'avec ce type de communication le silence tue) en jonglant avec les chiffres.

Et de contenter les uns en expliquant que la montée en puissance de la production sera lente afin de ne pas répéter les erreurs de lancement du modèle précédent, et les autres en donnant (au conditionnel) des chiffres sur 5 mois qui augureraient de rentrées financières plus conséquentes, et donc prépareraient une année 2018 enfin souriante pour les résultats de l'entreprise...

Le comble étant que tout ceci est en fait de la bonne gestion, mais avec une communication horripilante, conséquence des risques pris (et aussi liée à son égo démesuré il faut bien le dire!)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mon propos concernait "per month", qui signifie "par mois".

 

J'abandonne.

 

Il fut un temps où je prenais plaisir aux échanges sur Automobile Propre.

 

J'ai mieux à faire que de perdre mon temps ici.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Rem75 : attention, "looks like" ça ne veut pas dire "espérons", ça veut dire "il semble bien"...
Ouai... Dans l'autre forum c'est écrit "devrait permettre d’atteindre". Bref dans tous les cas ça veut pas dire que c'est sûr, c'est un objectif espéré...

 

Et comme l'écrit SoulEV2016, Tesla = 77 000 bagnoles en 2016 avec 2 uniques modèles, donc les 500.000/an ils sont "looks like" aussi

Il faut pas oublier qu'on parle de voiture à minimum 75.000€ c'est pas des Clio à partir de 15.000€ non plus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Et on rajoute dessus que Tesla n'a produit que 77 000 bagnoles en 2016 ... alors que ça fait "un moment" qu'il produit les 2 mêmes véhicules.

 

Juste 2.

 

2 !

 

Oui seulement 2 véhicules, mais dans un segment ou les volumes sont plus faibles et pour au final vendre plus que mercos, beheme et Porsche en VT. La performance est remarquable.

 

Cela ne garantie en rien le succès de la TM3, mais vu le palmarès d'Elon je suis confiant

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mon propos concernait "per month"

OK, mais isoler le "per month" en oubliant le "looks that we can..." supprime le sens de la phrase.

Si la phrase avait été :

"looks that we cannot reach 20.000 [...] per month"

il y aurait, aussi, eu le "20.000 per month" et le sens aurait été exactement l'inverse.

 

De plus,

 

Looks like we can reach 20,000 Model 3 cars per month in Dec

— Elon Musk (@elonmusk) July 3, 2017

.....

Et si on est regardant, on (comprendra) plutôt que c'est 20 000 Tesla Model 3 produites en 2017.

"20,000 Model 3 cars per month"

Ça veut bien dire "20 000 voitures par mois".

Je ne vois pas ce qui pourrait être mal compris dans cette phrase.

Et encore moins ce qui permet à certains d'en conclure que Tesla ne produira que 20 000 voitures sur toute l'année 2017.

"Looks like we can reach 20,000 Model 3 cars per month in Dec"

on peut aussi comprendre que Musk espère raisonnablement atteindre, courant décembre 2017, un rythme de production mensuel de 20.000 TM3.

Cela ne signifie pas forcément qu'il pense produire 20.000 TM3 pendant le mois de décembre 2017.

(Dans ce cas, il aurait écrit "Looks like we can build 20.000 Model 3 cars in Dec.")

 

Une production de 5.000 voitures la dernière semaine de décembre, voire de 1.000 voitures le dernier jour ouvrable, correspondrait à cette prédiction.

Si cet objectif était atteint, janvier 2018 serait le premier mois à "20.000 Model 3 car [voire plus] per month".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je rejoins Gégé ! Et donc un rythme de 20ku/mois mini à partir de janvier 2018 ... Et donc 240ku comme base sans aucune augmentation pour 2018. Plus les 100ku mini de model S/X, ok on n'est pas à 500ku sur 2018, mais ce ne sera que la cadence de ... janvier ... Si Tesla dépasse les 20ku TM3 livrées en 2017, vu les réactions de certains, c'est déjà un bouleversement que bien peu attendaient ! Maintenant ils disent que c'est un chiffre ridicule... ce quine montre qu'un début d'acceptation de la situation !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les sceptiques ne changeront certainement pas d avis, ils trouveront tout pour critiquer

Qu'on n'aime pas la personnalité de Musk je peux comprendre. Il n empêche qu'il a quelque chose que d autres n ont pas

A partir du moment ou il fait quelque chose qui met le coup de pied dans la fourmilière, je suis pour

Que disait t on de Niel en son temps ?

Je suis heureux d apprendre que volvo envisage des 2019 des moteurs exclusivement électriques car cela me parait une évidence

C est l approvisionnement en énergie qui va peut être être le nerf de la guerre, énergies renouvelables contre les lobbies pétroliers

Désolé pour le HS

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je suis heureux d apprendre que volvo envisage des 2019 des moteurs exclusivement électriques car cela me parait une évidence

Non docteur.

A partir de 2019, Volvo ne présentera plus aucune nouvelle voiture 100 % thermique.

En clair :

- ils continueront la production des modèles thermiques déjà au catalogue ;

- les nouveaux modèles présentés pourront être électriques... ou hybrides plus ou moins rechargeables.

Tu conviendras que ce n'est pas, tout à fait, la même chose.

 

C est l approvisionnement en énergie qui va peut être être le nerf de la guerre....

Am(très)ha, le "nerf de la guerre" va être l'approvisionnement en batteries (et en lithium qui va dedans).

On voit déjà des goulets d'étranglement avec la ridicule pdm actuelle des VE.

Espérer passer rapidement les VE à 5 ou 10 % du marché mondial me semble une gageure.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le goulet d'étranglement vient du non investissement général ! LG qui détient 80% des clients produit moins que Panasonic avant même l'ouverture de la Gigafactory... Tesla va en annoncer qqs autres avant la fin d'année, la Chine va lui emboîter le pas etc. Il suffit d'y mettre les moyens et la production de batteries ne posera aucun pb. Sais tu combien de milliards de dollars sont accordés à l'exploration, l'extraction, le raffinage et la distribution de pétrole chaque année ? La moindre plateforme c'est plusieurs centaines de millions... L'industrie des batteries est tout simplement totalement inexistante actuellement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le goulet d'étranglement vient du non investissement général !

Exact, et c'est rigoureusement la même situation pour.... le pétrole.

Actuellement, il y a plus de petrole sur le marché que de demande => prix bas.

Les prix étant bas => non investissement de "milliards de $" en recherche.

Bilan, pénurie probable dans quelques années, si la demande repart un peu.

Quelques beaux esprits nous ressortiront la théorie du "peak-oil" alors que, en réalité, la hausse du prix résultera d'un manque d'investissement et non d'un épuisement de la ressource.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le goulet d'étranglement vient du non investissement général !

Exact, et c'est rigoureusement la même situation pour.... le pétrole.

Actuellement, il y a plus de petrole sur le marché que de demande => prix bas.

Les prix étant bas => non investissement de "milliards de $" en recherche.

Bilan, pénurie probable dans quelques années, si la demande repart un peu.

Quelques beaux esprits nous ressortiront la théorie du "peak-oil" alors que, en réalité, la hausse du prix résultera d'un manque d'investissement et non d'un épuisement de la ressource.

 

La théorie du "peak-oil" n'a aucun rapport avec le prix du baril, mais avec les volumes disponibles.

Pourquoi il y a moins de demande et le prix stagne ? Car les investissement utilisant le pétrole diminuent tout simplement ( car les volumes disponibles ne peuvent plus augmenter )

 

Le pétrole n'est pas épuisé , mais le robinet d'extraction est a son débit maximum et ne pourra jamais débiter plus de volume. et a terme diminuera lentement.

Si il n'y avait pas cette contrainte, on verrait fleurir plein de centrale électrique au fioul !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci gege, j avais juste lu l entete de l article et pas le temps de voir le reste

C est toujours mieux que rien de ne pas s entêter dans une mauvaise voie

Tant qu on préfère investir des millions d euro la ou cela n a pas de sens nous irons dans le mur

En tout cas merci pour la précision...

Modifié par Invité

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Gégé evite le docteur, je l entends a longueur de journée, ici je suis le citoyen lambda. A moins que cela ne te plaise

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La théorie du "peak-oil" n'a aucun rapport avec le prix du baril, mais avec les volumes disponibles...

Le prix dépend de l'adéquation entre le "volume disponible" et la demande.

Quand la demande excède l'offre, le prix monte.... et la théorie du "Peak oil" retrouve des supporters.

Le "volume disponible" ne dépend pas uniquement de la quantité de ressources cachées dans le sous-sol de la planète mais, surtout, du pognon que l'on investit pour les récupérer.

 

Si on construit plutôt des centrales à gaz (et à charbon !) c'est, peut-être (???), que les cours de ces produits sont moins volatils, et les approvisionnements plus fiables, que ceux du brut.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il peut très bien y avoir Peak oil et baisse des prix en //. Ce n'est en effet pas le même pb. Et Peak oil il y a bien sûr les pétroles facilement accessibles, d'où ruée sur les pétroles plus lourds et augmentation initiale des prix. La baisse depuis 2015 est politique. Trump vient d'en remettre une bonne couche, ils forent comme jamais mais le schiste US aura son pic vers 2020. Et là ça va faire mal d'un coup surtout au vu des sous investissements actuels ! J'ai toujours entendu dire que l'arctique serait la dernière carte. Quand il commenceront à y forer c qu'il n'y aura plus le choix. La question est de savoir si la demande ne tombera pas avant la baisse inexorable de débit. Si le VE se développe suffisamment rapidement avec alimentation ENR, se sera la fin de l'ère pétrole. L'âge de pierre ne s'est pas terminé par manque de cailloux... Maintenant si le schiste devient plus difficile et coûteux, que les conventionnels se tarissent, le prix va monter en flèche comme la demande va s'effondrer à la faveur du VE ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le peak-oil n'est pas une théorie , mais un fait avéré , confirmé depuis quelques décennies.

Jusqu'en 2006 , il suffisait de pomper plus pour avoir plus de volume , mais depuis le volume pompé stagne. Pas par manque de demande , mais par limitation des gisements.

 

peak-oil = 50% des ressources consommés , donc il reste 50% des gisements !!!!!

Donc le pétrole n'a pas disparu.

 

Mais avec une population mondiale qui explose, donc une demande en énergie qui explose aussi ,

=> un robinet de production de pétrole bloqué = crise.

===> incompatible avec notre société basée sur la "croissance"

Traduction , on se partage une ressource limitée entre de plus en plus de personne , donc le volume disponible par personne diminue.

 

Le prix du baril ne veux rien dire, car pour chaque évolution du prix du baril , cela change les décisions des hommes , ce qui modifie a son tour le prix etc.....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le peak-oil n'est pas une théorie , mais un fait avéré , confirmé depuis quelques décennies.
Confirmé par quoi, stp ?

 

 

Jusqu'en 2006 , il suffisait de pomper plus pour avoir plus de volume , mais depuis le volume pompé stagne. Pas par manque de demande , mais par limitation des gisements.
Le volume pompé stagne :

1) par manque de demande .... la crise !

2) par les tentatives pathétiques de l'OPEP de limiter la production pour éviter une chûte (encore plus) brutale des cours.

 

Le prix du baril ne veux rien dire.....
Nous sommes d'accord sur ce point.

Il faudra s'en souvenir lors de l'inéluctable "pénurie" programmée pour les années 2020.

La hausse du prix du baril ne sera pas due à l'épuisement de la ressource, comme les prosélytes du "peak-oil" vont tenter, une fois de plus, de nous le faire croire, mais à un manque d'investissements pendant les années 2010.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×