Aller au contenu
Moshe

Forum • Périple en la demeure

Messages recommandés

J'ai acquis récemment une Hyundai Ioniq electrique en LLD sur 25 mois, dans le but de remplacer une modus (encore parfaitement fonctionnelle) comme unique voiture de mon foyer de une personne. En dehors de l'usage quotidien, possible grâce à la borne de recharge disponible sur mon lieu de travail, cette voiture doit aussi couvrir mes longs trajets. Je parcours trois fois par an un trajet de Lille à Guérande, une fois un trajet de Lille à Paris, une fois de Lille à la montagne (destination variable chaque année) et d'éventuels autres trajets ponctuels. Sur le papier, hors Tesla (pas dans mes moyens), la Ioniq semble la voiture électrique la plus adaptée aux voyages. J'ai donc décidé, avant de revendre ma thermique, de la mettre en test.

 

I Le galop d'essai

 

I-1 L'aller

 

Première tentative de voyage moyen courrier, un trajet Lille-Tacoignières (petite ville de grande banlieue, environ 50km à l'ouest de Paris) pour passer Noël chez mon oncle et voir un peu la famille. Petite préparation sur Chargemap, on compte quatre bornes CCS sur le trajet jusqu'à Paris :

Aire de Phalempin Ouest (étape de 20km, consommation estimée de 10 à 15%)

Aire de Saint-Léger (étape de 40km, consommation estimée de 30%)

Aire de Resson Ouest (étape de 75km, consommation estimée de 55%)

Aire de Vemars Ouest (étape de 55km, consommation estimée de 40%)

Ces quelques savants calculs assortis d'une sérieuse marge de sécurité me disent que je ne peux pas atteindre l'aire de Resson Ouest en partant de chez moi à 95% de batterie. (Étant donné que je ne peux pour l'instant charger qu'au boulot, impossible de partir à 100%). Chargemap m'indique que la borne de Saint-Léger est peu fiable, nombreux sont les témoignages signalant une interruption de la charge dans les cinq minutes, ce qui m'oblige à m'arrêter, par sécurité, à la première borne à peine 20km après le départ, pour une recharge de 80-85% à 94%, donc relativement lentement. Les deux dernières bornes semblent fonctionner de manière fiable. Un calcul à la louche me donne une bonne heure de charge, pour 2h45 de route. En partant à 7h30, je devrai donc arriver vers 11h15, juste à temps pour l'apéro. En cas de problème, ça laisse tout de même 45 minutes de rab avant de rater les carottes rapées. Large ! J'ai une carte chargemap, une carte prépayée Sodetrel, et une carte Kiwhi (fournie par Hyundai, créditée de 50 euros, pour voir venir).

 

Je pars donc vers 7h30, comme prévu, avec toutefois 15 minutes de délai cause réveil difficile. (Oui, ça fait donc un départ à 7h45). J'arrive à l'aire de Phalempin Ouest à 8h00 avec une charge de 87%, inférieure à ce que j'avais calculé, pour la simple raison que toute cette partie se fait à 90km/h. Et oui, l'autoroute ne commence que 300m avant cette aire. 10 minutes plus tard, me voilà reparti avec une charge de 93% (interruption avant de me faire soulager d'1,32 euros). (la facture me dit 3,167kWh en 8'55", soit un poil plus de 20kW de moyenne)

J'arrive ensuite à l'aire de Saint-Léger à 8h35. Il me reste encore 59% de batterie. Là, on peut voir que par rapport à mes calculs surestimés, j'ai surconsommé 4-5% de batterie, soit, à vue de nez 21kWh/100km. Ça commence à être plus génant. Espérons que la borne fonctionne sans problème, ou j'aurai peut-être du mal à atteindre la suivante. Je dois m'y reprendre à deux fois, mais oui, ça semble charger ! Un petit mot positif sur Chargemap, un chocolat chaud, je reviens vers ma voiture. Tiens, le bruit de la borne a cessé. Tiens, la charge aussi. 78%. Bon, ça devrait suffire pour continuer. (facture : 0,695kWh en 1'13"… J'ai comme un doute, mais je ne vais pas me plaindre). Départ à 8h50.

Vient enfin l'aire de Resson Ouest à 9h31, avec 20% de réserve, soit 58% de batterie consommée, encore un peu supérieure à mes estimations. Pas de problème particulier, charge jusqu'à 78% et départ à 9h55 (encore 1,32 euros de grapillés, verdict de Sodetrel : 18,709kWh en 26'02", soit, grosso-modo 42kW de moyenne. Pas mal !). Youpi, je tiens bien ma moyenne, en route vers Vémars Ouest !

Nous y voilà, Vémars Ouest, 10h30. Bon, mettons encore 30 minutes de charge, petit calcul mental, oui, je serai dans les temps. Bon, première tentative de charge ratée. Ok, on recommence. Ha tiens, non, toujours pas. La carte Chargemap est bien reconnue, mais quand je branche la voiture, il semble que la borne ne le détecte pas. Allez, troisième essai. Non, encore un échec. Ha… Essayons mon joker, la carte Sodetrel prépayée. Re-échec. Allez, on appelle la dame. Certes très aimable, mais… Déjà, elle commence par me demander si je suis abonné Sodetrel. Je le sens mal, alors je lui dit que non, mais que j'ai aussi essayé une carte prépayée. Quelques autres questions (avez-vous déjà chargé sur le réseau Sodetrel ? Bin oui, trois fois déjà aujourd'hui. Avez-vous bien enfoncé la prise ? Je lutte de toute ma volonté pour ne pas perdre patience et rester aimable. Tentative de charge à distance, nouvel échec.) Bon, ce n'est pas grave, je vais voir à la prochaine, à Roissy.

Je commence à transpirer lorsque j'arrive à une des bornes de Roissy, située sur une pauvre station essence, pas de machine à café, toilettes immondes, borne située au milieu des poubelles. Ignoble ! Bienvenue à Paris. M'enfin si ça marche. Mais non, nouvel échec, mêmes symptômes qu'à Vémars-Ouest. Là, je commence à m'inquiéter : serait-ce ma voiture ? Pas le temps d'insister, un gars en Leaf a besoin de charger. Je le regarde avec envie quand la charge se déclenche sans problème. Ça ressemble drôlement à un problème avec la voiture. Bon, que faire ? Chargemap est mon ami, et je me dirige vers un Lidl proche, à Aubervilliers. Magasin fermé. Ha oui, c'est vrai, on est le 25 décembre. Borne éteinte. Un coup d'oeil me dit que le bouton coup-de-poing d'arrêt d'urgence a été enfoncé. Hop, petit quart de tour, et la borne redémarre. La charge peut débuter. Bon, l'apéro est déjà loupé, et le temps que je charge et que je rejoigne Tacoignières, les carottes rapées seront cuites (enfin, un truc comme ça), le saumon fumé aura séché, le foie gras aura rendu son huile. Il me reste encore une chance de taper dans le gigot. Un coup de fil pour prévenir ma famille de ne pas s'inquiéter. 30 minutes plus tard, la charge s'interrompt, limitation Lidl oblige. Étrangement, il m'est impossible d'en relancer une. J'ai récupéré 8,57kWh d'après la borne (17kW de moyenne) et me voici à 42% de consommation. Bon, ça devrait passer, et je me mets en route. Arrivée à l'heure du thé à 13h43 avec 9% de réserve. Heureusement qu'ils ont un jardin, un garage et une prise 230V accessible (moyennant des manoeuvres un peu exigeantes pour moi, pas encore habitué à une voiture de ce gabarit.)

 

Résumé du trajet aller 6h en tout, une borne HS qui m'a mis ma voiture en défaut, une qui s'est interrompue toute seule au bout d'un quart d'heure, et celle de Roissy qui marchait mais pas pour moi. 50% de bornes OK, 25% de défaillance légère, 25% d'échec total sur les quatre bornes prévues. Mais ne vous inquiétez pas pour moi, en fait ma famille m'a attendu pour manger. Sauf pour les petits fours. À part ça, 300km parcourus, consommation 19,2kWh/100 d'après mon tableau de bord, et près de 190% de batterie vidée. J'ai donc une batterie de 30,5kWh de capacité. C'est cool, non ? Ou alors l'économètre raconte n'importe quoi, mais ça se saurait…

 

I-2 Le retour

 

Retour le lendemain, à la sortie du repas. 13h50, batterie à 100%, direction Vémars Est.

15h00 Vémars Est, 57% de batterie restante, charge à 80%, départ à 15h15. (9,1kWh en 12'36". Environ 45kW. Super !)

15h47 Resson Est, 56% de batterie restante, charge à 82%, départ 16h02. (9,5kWh en 13'11". Là encore, près de 45kW de moyenne)

16h46 Wancourt-Est, 37% de batterie restante. La charge s'interrompt à 52%. L'interruption est détectée à 17h, charge relancée à 17h02, et je poursuis jusqu'à 77%. Ma facture m'annonce bien les deux charges à 3,92 euros chacune. Par contre, les énergies soit-disant transférées sont assez phénoménales : 17,8kWh en 11'13" et 19,4kWh en 13'03" (95kW et 89kW de moyenne). Je commence à comprendre pourquoi Sodetrel fait payer au temps : ils sont incapables de mesurer l'énergie fournie.

17h50, arrivée à la maison avec 57% de charge.

 

Résumé de trajet retour : 4h en tout, incluant quelques ralentissements à Paris. Un poil plus qu'espéré, mais rien de bien grave. 132% de batterie consommée, pour une moyenne de 14,9kWh/100 d'après l'ordinateur de bord. Tiens, maintenant, ma batterie a grossi et fait 31,9kWh. De mieux en mieux.

 

Bon, tout ça, c'était pour se faire la main avant le vrai trajet.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

II Le bond vers l'infini (oui, je suis fan d'Anne Mc Caffrey)

 

II-1 L'aller

 

Deuxième tentative de voyage, un Lille-Guérande, cette fois-ci, une semaine plus tard. Tsiiin ! (c'est le petit bruit d'une note de violon légèrement désaccordée, pour bien marquer qu'une connerie se prépare). 670km, dont environ 550km d'autoroute et 120km de contournement et voie express. Mais je ne suis pas un lapin de six semaines, je sais m'y prendre, moi ! Fingers in the nose, que ça va le faire ! (vous la sentez, la connerie ?). Allez, on va tout bien préparer, bornes, plan bis, tout !

Les bornes sur le trajet :

Aire de Phalempin-Ouest (consommation 10%, plan bis : borne suivante sans problème)

Aire de Saint-Léger (consommation 30%, plan bis : ralentir pour atteindre la borne suivante)

Aire de Resson-Ouest (consommation 55%, pas de plan bis. J'ai inventé un jargon, c'est une borne "critique". Je vous le dis, je suis un champion. Des plans Ter disponibles avec des bornes T2 et T3 vers Compiègne)

Aire de Vémars-Ouest (consommation 40%, plan bis : 2 bornes à Roissy, Sodetrel Aubervilliers, Belib au pire… Bref, zéro problème)

Aire de Chartres-Gasville (consommation 68%, borne "critique", plans Ter à Chartres en T2 et T3)

Aire des Manoirs du Perche (consommation 34%, carte Kiwhi et pas Sodetrel (je vous le dis, je suis un champion !), plan bis : borne suivante au Mans, au besoin en ralentissant un peu).

Intermarché Le Mans (consommation 55%, plan bis : borne suivante si j'ai réussi à charger aux Manoirs du Perche. Plan Ter disponibles)

Aire de Parcé-sur-Sarthe Ouest (consommation 30%, plan bis : borne suivante, si j'ai réussi à charger à 94% au Mans).

Intermarché Angers (consommation 45%, plan bis : petit retour en arrière vers la station BP vers Paris, puis reprendre le bon sens de la marche)

Leclerc Nantes (consommation 60%, borne "critique". Quelques plans Ter). Tsiiin !

Arrivée à Guérande (consommation 40%, recharge sur une prise 230V chez maman).

 

Me voilà donc reparti sur les routes, en ce délicieux premier jour de l'année… Tsiiin ! C'est la tempête, j'ai le vent de face tout du long. Ça va m'obliger à charger à 94% sur plusieurs bornes au lieu des 80% prévus initialement. Ça devrait du coup me faire perdre pas mal de temps, heureusement, j'ai réussi à partir un peu avant 7h, cette fois-ci.

7h08, aire de Phalempin Ouest. Bon, j'ai oublié de noter le pourcentage de batterie restante, mais c'est de l'ordre de 87%. Charge à 94%, départ 7h17. Facture 2,7kWh en 8'. Normal

7h43, aire de Saint-Léger, 60% de batterie restante. Conforme au trajet précédent, c'est rassurant. Charge jusqu'à 81%, là encore au bout du deuxième essai. Conforme au trajet précédent. Départ à 7h56. Facture 0,485kWh en 56". Conforme au trajet précédent, c'est à dire toujours aussi n'importe quoi.

8h35, aire de Resson Ouest, 23% de batterie restante. Conforme au trajet précédent. Charge jusqu'à 80%, départ 9h02. Facture 18,3kWh en 25' (43kW de moyenne).

9h58, Aire de Vémars Ouest. Conforme au trajet précédent : ça ne marche pas.

Borne dégueulasse de Roissy. Mais là, fort de mon expérience, je sais que retenter une charge rapide ne marchera pas. Mon ordinateur de bord m'a affiché un beau message "erreur de charge rapide". Du coup, malin le gars, je vais commencer par un bout de charge lente en T2, puis je relancerai la charge rapide ensuite quand ma voiture aura fini de m'envoyer ce message d'erreur. L'astuce fonctionne, et je repars, après avoir perdu tout de même un peu de temps, à 10h42. Factures 0,4kWh en 3'47" puis 18kWh en 40'16". Mince, j'ai perdu 1,32 euros. Bon, et comme charge rapide, c'est un peu juste, 27kW de moyenne seulement. Certes, j'ai chargé à 94%, mais tout de même, ce n'est pas très rapide.

11h57, aire de Chartres-Gasville, 15% de batterie restante. Charge à 94%, départ 12h45. Facture 24,7kWh en 45'53". Tiens, encore 1,32 euros de perdu.

13h13, aire des Manoirs du Perche, 58% de batterie restante. Charge à 94%, départ 13h30. Facture : 7,5 euros. Bon, pas d'information d'énergie fournie ou de temps passé.

14h24, Intermarché le Mans, borne occupée par une Zoé. Légère inquiétude, vite dissipée, elle part 10 minutes plus tard.

14h34, toujours Intermarché, 33% de batterie restante, charge à 80% (suffisant pour atteindre Angers, éventuellement en ralentissant si j'échoue à charger à Parcé), départ 15h05. Facture 18,5kWh en 30'02". Rhaaa ! 1,32 euros foutus en l'air. Puissance moyenne un peu faiblarde de 37kW.

15h35, aire de Parcé-sur-Sarthe Ouest, 65% de batterie restante. Alors là, c'est cool, c'est beaucoup plus que ce que j'avais estimé. Tant mieux, car je n'arrive pas à charger. Premier essai, badge reconnu, mais soit j'ai de gros doigts, soit l'écran tactile n'est pas assez précis… Je réalise qu'il y a un problème lorsque l'automate me demande de brancher le "prise numéro 4", alors que la CCS a toujours été jusqu'ici la numéro 3 dans toutes mes recharges. Et en effet, quand je tente de brancher ma combo, rien n'est détecté. J'annule donc la charge, et je tente de rebadger. Et là, à deux reprises, ma carte Chargemap n'est pas reconnue. Bon, j'ai plein de réserve, en avant vers Angers. Départ 15h40.

16h20, Intermarché Angers, 23% de batterie restante. C'est cool, le vent est tombé, je consomme un peu moins que calculé. Pas besoin de trop se prendre la tête avec une charge à 94%. Tsiiin ! Départ avec 85% tout de même à 16h47 (déjà 10h que je suis parti, la lucidité n'est plus la même).

Je n'ai même pas noté l'heure, mais me voici, de nuit, au Leclerc de Nantes. Et là, les pros se marrent. En ce premier Janvier, la borne n'est pas accessible. Et oui, Sodetrel a déployé des bornes pour voyager, mais seulement les jours ouvrés. Bonnet d'âne pour Sodetrel. Bonnet d'âne pour le Leclerc Nantes, qui, non content de ne pas ouvrir le 1er Janvier (normal) a mis en place des fichues barrières pour empêcher d'accéder au parking la nuit. Je n'avais jamais vu ça nulle part avant. Et bonnet d'âne pour moi aussi, bien sur, qui ne découvre qu'à ce moment-là que Chargemap a un filtre pour les bornes ouvertes 24/7. Mais je dois avouer que je ne me serai même pas posé la question tellement il me semblait évident qu'une borne Sodetrel était vouée à servir à tout moment. La rage s'installe. La panique aussi. Je file vers la T2 la plus proche, Auchan Saint-Herblain. Une Zoé finit de charger. Il est déjà près de 18h, plus de 11h de route dans la tronche. Charge impossible. (Je ne me rendrai compte que 2h plus tard que j'avais une carte Kiwhi qui aurait pu marcher). Panique. Ikea, parking clos. Panique. Bon, Chargemap m'a trahi, faisons confiance à Hyundai et à sa liste de bornes à proximité. Rhhaaaa ! Encore une erreur, elle m'envoie dans une concession auto. Panique ! Bon, posons-nous calmement. Retour sur Chargemap. Voyons voir ce qui peut se faire. Ha, voilà, les parkings de la gare en centre-ville. Une dame charmante m'acceuille en ce jour férié et me lance elle-même la charge sur une bonne vieille T2. Je n'ai pas noté la capacité restante, mais je crois que c'était proche de 10%. Il me faut au moins 50% si je veux atteindre ma destination avec 10% de réserve. Soit 2h.

22h00, arrivée à la maison, en ayant roulé 10km/h de moins que la limite, avec 8% de batterie.

 

Résumé de l'aller : Bien vérifier les bornes 24/7 ! 2 échecs techniques sur 9 bornes visitées, 1 échec par idiotie mutuellement partagée sur la dixième, 3 échecs personnels par manque de lucidité après 11h de trajet. Une horreur ! J'ai failli en pleurer, sans déconner. Et mon aventure nantaise m'a fait perdre 3h en tout. Consommation 20,2kWh/100km sur 735km de distance totale, 450% de batterie utilisée. Tiens, maintenant, j'ai une batterie de 33kWh, on dirait.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

II-2 Le retour

 

Moins de pression dans ce sens, personne ne m'attend et j'ai aussi décidé de partir l'avant-veille de la reprise du boulot. Au pire, si je vois que mon trajet est un nouvel enfer, je m'inviterai à nouveau à Tacoignières. En plus, c'est chouette, je ne bosse que le mardi… En route donc, ce dimanche (Tsiiin !) 7 Janvier, batterie chargée à 100%, aux environs de 7h. Je me suis dit qu'il était inutile de trop préparer mon voyage (Tsiiin !), et puis, c'est bien connu, le vent est d'ouest, je l'aurai dans le dos pendant le trajet (Tsiiin !). Bon, premier arrêt prévu à la première borne disponible : l'aire de Varades.

Sans trop préparer, j'ai tout de même évalué que je devrai y arriver d'une traite sans problème et être aux alentours de 50% de batterie vers Nantes et environ 20% de batterie à la borne Sodetrel.

Nantes, pas de pause (plus JAMAIS !), oui, 50% de batterie. Cool.

8h10, BIIIP ! Alerte batterie basse, 13% restante, encore 10km pour la borne. Heu… Quoi ? Bon sang, j'aurai du écouter papa, quand ce marin (retraité) m'a dit "la dépression est blablabla, tu auras du vent d'est/nord-est !". Bon, la consommation est tellement énorme que je commence à m'inquiéter. Est-ce encore du à ces histoires de pourcentages à la mie de pain ? En tout état de cause, me voici désormais à 80km/h derrière un camping-car.

8h20, aire de Varades Pays d'Ancenis. Dans mes souvenirs d'étudiant, elle s'appelait Varades la Bédoire, mais bref. 6% de batterie que je complète jusqu'à 80% et repars sur la route à 8h45. Facture 0 euros pour 0kWh chargés en 3". J'ai probablement du m'y reprendre à deux fois pour charger et oublier ces déboires, mais je ne me plaindrai pas. En tous cas, c'est bon à savoir, si la borne se plante trop vite, on ne paie pas, et cette idiote est incapable de réaliser qu'une fois la charge relancée, il faut à nouveau facturer.

9h25, station service BP sur l'A11 à la sortie d'Angers, 52% de batterie restante, charge jusqu'à 85% et déconnexion automatique de la borne. Ce n'est pas une Sodetrel, et chaque recharge coûte 7,5 euros, donc je prends la décision de ne pas la relancer pour 9 malheureux pourcents. Et puis, j'ai largement de quoi aller jusqu'à la prochaine, et même jusqu'au Mans. (Tsiiin !) départ 9h47.

10h16, aire de Parcé-sur-Sarthe Est, 54% de batterie restante. Charge jusqu'à 80% et départ à 10h30. Facture : 9,9kWh en 13'43". Un peu plus de 40kW de moyenne, donc.

10h57, Intermarché Le Mans, 51% de batterie restante. Là, le tronçon à attaquer est assez long, et avec le vent de face, une charge à 94% me semble nécessaire. Et pour faire bonne mesure, je vais même rouler à 110 tout le long. Départ à 11h24. Facture 14,6kWh en 26'.

12h42, j'ai transpiré. Malgré ce roulage à l'économie, je suis à 8% de batterie en arrivant à l'aire de Chartres-Bois Paris. Charge jusqu'à 84%, départ 13h24. Facture 24,1kWh en 42'. Grosso-modo 35kW de moyenne.

13h56, aire de Briis sous Forge, 51% de batterie restante. Charge jusqu'à 84% et départ à 14h25. Facture 10,004kWh (damned ! C'est cette fichue LED qui a du me bouffer les 4Wh de trop) en 13'49". Plus de 40kW de moyenne.

15h06, aire de Vémars Est, 53% de batterie restante. Charge jusqu'à 84% et départ à 15h21. Facture 10,2kWh en 14'26". Là encore, plus de 40kW de moyenne.

15h53, aire de Resson Est, 48% de charge, que je complète jusqu'à 82%, départ 16h09. Facture 11kWh en 15'15", plus de 40kW de moyenne encore.

16h56, aire de Wancourt Est, 13% de charge restante. Oubli de prise de notes. Voyons voir la facture. Ha, encore une charge en deux fois : Charge de 31,3kWh en 19'21" (95kW de puissance moyenne) et 30,3kWh en 19'24" (95kW de puissance moyenne). Surtout ne changez rien, Sodetrel, vous êtes des champions ! D'après vous, je viens de mettre 62kWh dans une batterie de 28kWh, pas de problème…

Fin du carnet de notes, mais arrivée à 18h22, SMS à maman pour la rassurer faisant foi, soit environ 11h de route.

 

Résumé du retour : RAS ! Les "Tsiiin" n'étaient là que pour entretenir le suspens. Enfin… RAS à part les facturations hasardeuses de Sodetrel, quoi. Consommation 20,3kWh/100km sur 674km et aux environs de 460% de batterie nécessaire. La capacité de ma batterie a cessé d'augmenter, et est désormais d'environ 29,7kWh. Toujours donc ces fameux pourcentages à géométrie variable qui risque de vous mettre dans des situations délicates.

 

III Les bornes

 

Sur ces deux trajets aller-retour, 25 bornes en tout ont été nécessaires. 23 fois Sodetrel 3 complètement HS, 6 partiellement défaillantes (plusieurs essais nécessaires, facturation aléatoire, interruptions en cours de charge, etc…). Donc 12% d'échec total et 24% de petits ennuis.

Les bornes Sodetrel-Cahors : les défauts sont connus. Impossible de savoir depuis combien de temps on charge, la puissance actuellement délivrée, l'énergie fournie, le coût prévu ou actuel de la charge. Tous mes échecs pour raison technique sont survenus sur du matériel Cahors.

Les bornes Sodetrel-DBT : un affichage plus complet, mais une puissance nettement inférieure. Sur les Cahors, je passais régulièrement les 40kW de puissance moyenne, sur les DBT, au contraire, c'est toujours inférieur à 35kW.

L'absence d'une deuxième borne de recharge pour fiabiliser la recharge m'a incité à m'arrêter plus souvent et à recharger plus souvent au-delà de 80% (le vent de face permanent est aussi en cause), et m'a fait perdre un temps non-négligeable.

 

IV La voiture

 

Ce que je retiens : ce fichu ordinateur de bord incapable de donner une charge en kWh, mais uniquement en fichus pourcentages. Des fichus pourcentages qui ne veulent rien dire et sont erronés. Des fichus bips quand on enclenche la marche arrière : déconnectables, oui. Sauf qu'ils se remettent en marche dés qu'on passe la marche avant, rendant des manoeuvres dans des espaces exigus très anxiogènes, et pour tout dire contreproductifs. Et oui, ces saletés de bips sont la raison pour laquelle mon pare-choc a frotté et écaillé sa peinture sur le mur du garage de mon oncle.

 

Mention spéciale pour l'auto-hold : Rhaaaaa ! Une rustine non-fonctionnelle sur une erreur de conception. Contrairement à ce qu'ont tenté de me dire tous les concessionnaires, un VE n'est PAS une automatique. Il n'y a donc aucune raison pour qu'une voiture électrique se mette à avancer dès qu'on relâche le frein. Pour arriver à ce résultat contre-nature, il faut rajouter des lignes de code (certes pas bien complexes, mais tout de même…). Et un ingénieur de se dire "Mmmoui, c'est vrai que ce n'est pas très logique. Allez, j'ai une idée, on rajoute un bouton pour que la voiture n'avance pas !". Rajoutons donc encore de la complexité logicielle, et un bouton physique supplémentaire. Admettons… Et l'ingénieur se dit "Enfin bon… Si le conducteur appuie sur ce bouton, il contrarie l'effet 'Boite automatique' intentionnellement créé. Il ne peut donc pas profiter pleinement de ce que l'on a décidé pour lui. Du coup, pour l'inciter à conduire comme nous voulons qu'il conduise, cet 'auto-hold' se déconnectera dès qu'il coupera le contact. Rusé, non ?". Mais ce n'est pas suffisant. Pour rendre les choses bien complexes, ce bouton ne marchera qu'en marche avant. Lààààà, voilà… Ou alors… Ha bah tiens, mettons que la voiture soit dans une côte sur auto-hold. Bien sur, elle reste arrêtée, c'est ce qu'on lui demande. Mais si le gars fait une marche arrière, dans ce cas-là, l'auto-hold ne se désengagera pas. Ce sera au conducteur d'appuyer sur l'accélérateur (donc en marche arrière dans le sens de la descente) et tant pis pour lui s'il ne devait faire que 25cm. Il tapera le mur à la vitesse d'une voiture en chute propulsée (ça ne m'est pas arrivé, soyez sans crainte). Bref ! L'auto-hold est une horreur sans nom, qui compense mal un mauvais fonctionnement de la voiture.

À part ça, j'en suis content. Mais dans deux semaines, quand j'aurai besoin d'aller à l'aéroport de Bruxelles, je reprends ma Modus. Trop de pression temporelle, trop de questions sur la recharge à l'étranger, une route pour laquelle je n'ai pas beaucoup d'expérience…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelle aventure !

J’ai tout lu ( sans vérifier sur la carte )

Je retiens surtout la technique du petit coup de AC type2 pour débloquer la charge rapide DC ... bizarre mais à savoir

 

Ça reste quand même une sacré aventure ...

C’est faisable seul ou alors avec une famille très très compréhensive !

 

Félicitations tout de même

Il manque un compteur de kWh consommés et rechargés sur la Ioniq

Modifié par Invité

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour ce retour très détaillé et les astuces de recharge

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour ton retour très complet !

Bienvenue dans la vraie vie, et celle où les bornes ne fonctionnent pas forcément, où on trouve un véhicule scotché ou pire une thermique ou un véhicule handicapé à ta place

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Super. Merci.

 

J'ai tout lu mais je n'ai pas compris pourquoi la borne fonctionnerait sur la leaf mais pas sur la ioniq.

 

La faute à un protocole CCS trop contraignant ?

 

Oui le filtre borne dispo 24/ 7 est une bonne aide pour les weekends jours fériés.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour ce récit.

 

Il me conforte dans mon idée que, pour le moment, le VE n'est pas pour moi. Bien que ça m'attire énormément...

 

À voir dans quelques mois /années.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Merci pour ce récit.

 

Il me conforte dans mon idée que, pour le moment, le VE n'est pas pour moi. Bien que ça m'attire énormément...

 

À voir dans quelques mois /années.

 

L'idéal pour le passage au VE reste :

- avoir une place parking avec possibilité de se "brancher"

- 2 véhicules dans le foyer ( un thermique pour de longs trajets , tracter une remorque pour la déchetterie ou un van)

Sinon , il faut bien intégrer les limites du VE actuel.

Ensuite , que du bonheur.

 

Les VE capables de remplacer les thermiques totalement ( hors tesla ) arriveront d'ici quelques années.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Zeyd, si tu parles de la borne de Roissy, d'après mon interprêtation, c'est la borne précédente (Vémars-Ouest) qui plantait et mettait l'électronique de ma caisse en carafe. Quand je démarrais ma voiture, un message signalant une erreur sur le chargeur rapide s'affichait, et je crois que c'est pour ça que je ne pouvais plus utiliser de charge rapide.

Ce n'est qu'après quelques temps de réflexion, en ayant vu la Leaf charger, et que la charge lente marchait sur ma voiture (et qu'après une charge lente je n'ai plus eu de problèmes de charge rapide sur le trajet de retour) que je me suis dit de tenter, la semaine suivante, une charge lente pour "débloquer" mon chargeur si la mésaventure se reproduisait. La mésaventure s'est reproduite, le message d'erreur de charge rapide restait sur mon tableau de bord, du coup, à Roissy, j'ai commencé par une charge lente interrompue avant 5 minutes (pour payer une seule fois les 1,32 euros). J'ai débranché la voiture, remis le contact, et constaté que le message d'erreur avait disparu. Re-lancé une charge rapide, et, conformément à mon espoir, ça a marché.

 

MathD, je suis d'accord avec toi. Je suis passé à l'électrique alors que je me croyais bien formé et informé. Malgré tout, les longs trajets sont BEAUCOUP plus contraignant que ce que je croyais. Notons toutefois que j'ai eu les pires conditions de route avec des tempêtes de face (consommation + refroidissement plus important de l'habitacle), de nuit ou jour très sombre (phares), et bien d'autres accessoires en route, plus un manque de confiance qui m'a poussé à faire plus d'arrêts que nécessaires.

Pour tempérer ces mésaventures, j'ai refait un trajet vers la région parisienne (Pomponne, un peu à l'est de Paris) qui s'est déroulé… En fait, qui s'est déroulé moyennement, mais ce n'est pas la faute de l'électricité.

Allez, pour les gourmands :

- Départ de Lille en début de soirée (j'ai bossé toute la nuit, de 23h à 7h. Une sieste jusqu'à midi, un repas, re-sieste pour être d'attaque) à 95% de batterie vers Pomponne. Je décide de ne pas m'arrêter à l'aire de Phalempin Ouest, qui me fait perdre 10 minutes à chaque fois.

- Arrêt à l'aire de Saint-léger. Il me reste encore un poil plus de 60% de batterie, j'ai plutôt moins consommé que les trajets précédents. J'estime pouvoir rejoindre la prochaine borne, peut-être un peu court en réserve, si c'est nécessaire. Tant mieux, car c'est nécessaire. Comme indiqué sur les différents commentaires, mais contrairement à ce que j'avais expérimenté à deux reprises, il m'est impossible de charger. La charge s'interrompt en quelques minutes. Deux essais, juste 5% de récupérés. Bon, 65% de batterie, ça devrait le faire.

- Arrêt à l'aire de Resson-Ouest. Il ne me reste plus qu'une quinzaine de pourcents. Et là ! Station-service fermée par les pompiers, 4 camions, des cônes de partout. Pour rejoindre la borne, située en dehors de la zone d'intervention, il faudrait passer impérativement par les pompes, ce qui est impossible. Un pompier serviable constate mon embarras, mais n'est pas prêt à me laisser courir de risques (je ne sais pas ce qui s'est passé, mais ça a l'air sérieux). Il me suggère de contourner les pompes et le bâtiment commercial en passant par la zone poids-lourds. Je m'exécute… Sauf que ça ne communique pas avec le côté voitures. À moins de se prendre 3 sens interdits, bien sur. Heureusement, il n'y a pas d'autre circulation (station fermée, tout ça tout ça…) et me voilà à la borne. Juste à temps pour un petit casse-croûte. Sauf que le bâtiment commercial aussi est fermé. 20 minutes de Candy Crush plus tard, les pompiers réouvrent la station, et je peux m'acheter un délicieux sandwich Sodebo (je crois que c'était un "Saumon pointe de citron") et une bouteille d'eau gazeuse (trop froide, comme d'habitude).

- Pas d'autre arrêt avant le terminus.

De fait, j'ai fait deux arrêts ou un seul aurait suffit. Quelques déboires dus à des pompes à carburant problématiques (je ne sais toujours pas ce qui s'est passé), mais à peine trois quarts d'heure de plus qu'un trajet en direct en thermique.

Pour le retour, étant données la répartition des bornes, je suis là encore obligé de faire deux arrêts, un premier d'une demi-heure, le second un peu plus court. Peut-être 50 minutes de pauses imposées, sachant que je n'aurai pas fait le trajet d'une traite en thermique non plus (une semaine d'agapes montagnardes bien crevantes et déjà 8h de route dans les gencives). Du coup, peut-être un surtemps d'une demi-heure max.

 

Mes prochains voyages vers Guérande se feront à la belle saison. Je compte ne m'arrêter que 6 ou 7 fois au lieu de 10 (15-20 minutes de gagnées rien que pour sortir de l'autoroute, me garer, mettre la belle en charge, la débrancher, sortir de mon stationnement et regagner l'autoroute. Soit 3 ou 4 fois cinq minutes), et limiter le nombre de charges au-delà de 80%. J'estime perdre 3h30 par rapport à un hypothétique trajet sans arrêt, et 2h30 par rapport à mon fonctionnement usuel en thermique. Si Vémars Ouest fonctionne…

 

Oh, j'oubliais, concernant la voiture : le son de l'autoradio est trop fort ! Je suis obligé d'être à 2 buchettes en ville et 3 sur route. En soi, pas trop de problème, sauf que je ne peux pas mettre "un poil plus fort" sans augmenter le volume de 50% en ville ou 33% sur route. (Sur autoroute avec la tempête, c'est moins sensible, je devais être à 6 buchettes, du coup, je pouvais régler le son à 17% près… Du luxe)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Wahouu

Pour le son j’oscille souvent entre 15 et 25 ( pour la bonne musique )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Moshe pour ce compte-rendu : bravo, c'est joliment raconté, avec suspens et rebondissements ! (pourrait constituer la base d'un chapitre de roman d'aventures "modernes"!?)

Au total ça montre que les longs trajets en VE restent épiques et aventureux pour qui n'a pas les moyens de voyager en Tesla, marque qui offre 2 énormes avantages comparatifs par rapport à nous autres qui roulons en VE "ordinaires" : non seulement une plus grande autonomie, mais aussi l'infrastructure des super chargeurs que nous voyons avec envie, regroupés en impressionnantes concentrations !

Puissent les constructeurs de VE, les décideurs et les installateurs de bornes comprendre que l'essor des VE nécessite vraiment des efforts à apporter aux infrastructures de recharges. Et c'est maintenant qu'il faut le faire, afin de disposer d'un réseau opérationnel en 2019 quand l'offre améliorée des constructeurs fera qu'un plus grand nombre de VE seront sur les routes !

De ce point de vue, je formule le vœu que les avis et observations des utilisateurs réels (par ex ce forum) soient mieux pris en compte. Bref, que nos déboires à nous tous, ceux que tu racontes et les autres, servent à améliorer notre éco-système VE en France...

Sur cet axe Est-Ouest que je fréquente habituellement, je suis utilisateur de certaines des bornes mentionnées. Et du coup, j'ai 2 vœux à émettre : mais comme cela concerne l'ensemble des VE je vais créer un sujet "vœux" dans la rubrique "recharge des VE"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Clairement dans mon cas c'est l'offre de charge qui me freine (qui me bloque en fait) car mon besoin quotidien n'est que pour les trajets maison-travail soit 43 km. Autant dire que pour ceux là n'importe quel VE ferait l'affaire ou presque...

Modifié par Invité

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Clairement dans mon cas c'est l'offre de charge qui me freine (qui me bloque en fait) car mon besoin quotidien n'est que pour les trajets maison-travail soit 43 km. Autant dire que pour ceux là n'importe quel VE ferait l'affaire ou presque...

 

ton message m'est incompréhensible, il est même complètement contradictoire, peux-tu expliquer ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Outre les trajets quotidiens il y a aussi les trajets hors d'autonomie des VE pour lesquels il faut passer par la case recharge, et je ne suis pas disposé à m'astreindre à planifier ces trajets comme si on partait à la conquête de l'Ouest.

 

Édit : mais je suis hors sujet, j'arrête de polluer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

super, on est de plus en plus de fou à faire de longs trajets en VE.

encore une fois on constate que le point faible n'est pas le véhicule ou l'autonomie mais surtout le réseau de recharge ...

 

en tout cas merci pour ces compte rendu détaillé.

 

petite astuce perso, ça vaut souvent le cout de rouler moins vite, surtout lorsque ça permet de sauter une recharge. (en soul EV, je fais des étapes de 100 à 150 km)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est très intéressant. La théorie veut qu'avec une infrastructure correcte, il vaut mieux bombarder et faire des saut de puces.

 

Mais l'infrastructures n'est pas encore tip top comme on le sait et les appli ne sont pas encore en tps réel. Le jour ou les principales bornes auront des chekin journaliers sur chargemap ça aidera pas mal. D'ailleurs une notification automatique lorsque le smartphone est à l'arrêt plus de 2 min près du borne serait cool

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
super, on est de plus en plus de fou à faire de longs trajets en VE.

encore une fois on constate que le point faible n'est pas le véhicule ou l'autonomie mais surtout le réseau de recharge ...

 

en tout cas merci pour ces compte rendu détaillé.

 

petite astuce perso, ça vaut souvent le cout de rouler moins vite, surtout lorsque ça permet de sauter une recharge. (en soul EV, je fais des étapes de 100 à 150 km)

 

tout à fait d'accord c'est pour ça que je reste à 90 km/h maxi mais la seconde astuce à combiner serait visiblement de ne pas continuer à charger en dessous d'une certaine puissance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

la seconde astuce à combiner serait visiblement de ne pas continuer à charger en dessous d'une certaine puissance.

Bonjour

tout dépend de la distance à parcourir pour atteindre la borne suivante

Patrick

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×