Aller au contenu

ChL61

Membre
  • Compteur de contenus

    546
  • Inscription

  • Dernière visite

Visiteurs récents du profil

1 769 visualisations du profil

ChL61's Achievements

  1. merci de faire un commentaire avec le contenu suivant Votre vote : (Grincement sous garantie / hors garantie / Pas / Action préventive) Année de votre TM3 : juin 2019 Mois/Année où les grincements sont apparus, si applicable. : avril 2022 ODO au moment des grincements, si applicable, ou au moment de l'action préventive ou ODO actuel pour ceux qui n'ont pas de bruit. ,: 65534 km La voiture dort dans un garage : oui Problème corrigé depuis : non, pas encore / Rv au Sc reporté 2 fois en mai (pb de retard / réception des pièces), 3 ° Rv à mi juin
  2. Très content de lire ton retour d'expérience ! Pour l'avoir vérifié maintes fois, oui, avec la Tm3, les covoiturages de longues distances, ça se passe toujours nickel !
  3. Pareil pour moi ! J'ai d'abord reçu une lettre ordinaire et, 2 semaines après, la même chose en RAR. Je m'en suis étonné auprés du concessionnaire, d'autant que le RV était déjà pris ! Ils m'ont expliqué que c'est la façon habituelle de procéder pour toutes les campagnes de rappel : pour se couvrir en cas de problème. J'ajoute que moi non plus je n'avais remarqué aucun problème ou symptôme. (Ioniq créative de 2017, 92000 km) La màj a bien été faite avec une immobilisation de moins d'une heure. RAS.
  4. J'ai oublié de faire un check-in sur AP lorsque j'étais sur place, mais il me semble utile d'informer les non teslaistes : Aujourd'hui j'ai effectué avec succès immédiat le test d'une recharge d'appoint avec ma Ioniq-28 sur une borne v3 du SuC de Saint Saturnin / Le Mans : le lancement de la recharge, puis son arrêt se font très intuitivement avec l'application Tesla que j'utilise habituellement pour ma TM3, en suivant cette fois les étapes du nouvel onglet "recharger votre non-Tesla". L'application précisait que la recharge s'est effectuée à la puissance de 68 kW. Compte tenu de ce que la batterie était à 50% de décharge, et de la puissance de recharge de la Ioniq 28, tout cela me semble très bien ! Bref, en à peu près 5mn, j'avais récupé 5 kWh, pour un coût de 2,95€ (0,59€/kWh)
  5. Je confirme, de par mon expérience personnelle de plusieurs années de voyages en VE ( même en Ioniq 28) un peu partout en France : la certitude vérifiée par échange téléphonique avec le propriétaire de pouvoir se brancher sur place fait partie de mes critères avant de réserver un hébergement. Sachant que les hébergements équipés d'une borne domestique sont encore rares, je vérifie avec le propriètaire son accord de pouvoir se brancher sur une prise sûre (à défaut d'une prise renforcée -type Green Up ou équivalent, mais pareillement c'est encore peu répandu), ce sera au minimum celle d'une machine à laver et si pas trop éloignée du lieu de stationnement. Et je totalise les kWh chargés pendant le séjour afin de les régler au prix coûtant du propriètaire avant de partir. En faisant ainsi, tout s'est toujours bien passé !
  6. Je viens de parcourir les (très) nombreux messages faisant suite à cette fameuse mise à jour : et il reste un point apparament (?!?) inexploré !? Ayant effectué un trajet aujourd'hui avec utilisation du GPS, j'ai constaté l'impossibilité de voir le pourcentage annoncé de batterie restant à l'arrivée, ce qui était pourtant une information importante et auparavant disponible directement ... Bref, j'ai cherché, mais n'est pas trouvé ! Question : Comment donc faut-il faire pour accéder à l'affichage de la prédiction de batterie restante à destination ??
  7. D’une année sur l’autre, les effets du dérèglement climatique sont de plus en plus massifs, et la part des transports dans les émission de gaz à effet de serre, bien que parfaitement documentée, continue, malgré cela, de croitre (à rebours de nombreux autres secteurs d’activité).LE sujet est donc bien de faciliter un plus large essor de la mobilité fonctionnant autrement qu’en brûlant des énergies fossiles : or s’agissant de l’électromobilité, chacun voit bien dans son entourage que les aléas de la recharge en déplacement dissuadent encore et toujours beaucoup de personnes à franchir le pas. Du coup en permettant d’accéder facilement au réseau dense et fiable de ses super-chargeurs, Tesla va forcément changer la donne, tout en offrant une belle visibilité sur la fiabilité de son écosystème… et en apportant une concurrence bienvenue par rapport aux tarifications parfois exagérées de certains réseaux, Ionity ou autres ! Je ne vois donc pas en quoi cette ouverture, si bien gérée (pourquoi ne le serait-elle pas ?), pourrait avoir un effet nuisible sur l'offre IRVE, pour laquelle trop de constructeurs avancent à petits pas ou même se défaussent sur les Pouvoirs Publics...
  8. Bonjour, voisin ! Oui, je continue avec le concessionnaire Hyundai du Mans : les vérif périodiques tous les 15 Kkm et, il y a 2 mois, pour une remise en état de carosserie (la Ioniq ayant été percutée par un véhicule sans permis qui a soudainement coupé la route !). Bref, RAS pour ma part avec eux.
  9. Ma Ioniq 28 est d’août 2017, 82000 km. Elle fonctionne toujours aussi bien et j'aime toujours la piloter en optimisant la consommation grâce aux palettes. Comme depuis 2 ans elle n'est utilisée qu'en local, plus aucun besoin de bornes rapides, quasi toujours rechargée à la maison. Je compte la garder longtemps et vais bientôt la soumettre au contrôle technique ( j'ai hâte de voir comment ils procéderont) puisque atteinte des 4 ans fatidiques.
  10. Oui, je m'étonne moi aussi de cette tendance à l'immédiateté ! Et de même, en répondant à des demandes de précisions (ajustement de lieu de RV ou de dépose...) je déplore parfois l'absence de tout retour (pas toujours, heureusement!) ... Plus globalement, la pratique du covoiturage ouvre aussi parfois sur des rencontres intéressantes, de tous milieux, et des échanges stimulants...
  11. C'est une belle étape qui s'ouvre dans ta riche expérience VE, j'en suis content pour toi, @Bigfoot ! J'ajoute que, après 43 000 km parcourus de façon toujours efficace et très plaisante avec ma Tm3, il m'arrive cependant moi aussi de regretter les palettes modulant la régénération, jusqu'en roue libre, de la Ioniq...
  12. Depuis que j'ai ma Tesla M3, je pratique régulièrement le covoiturage via Blablacar lors de mes grands trajets, puisque j'en suis à près de 100 trajets (variant selon les cas d'une centaine à plusieurs centaines de km) publiés en 18 mois. Mais je ne le fais pas pour les trajets locaux, car via Bbc, j'ai constaté qu'il n'y pas ou très peu de demandes. Auparavant, lorsque je voyageais en Ioniq EV28, je n'osais pas faire du covoiturage afin de ne pas exposer les passagers 1) à une succesions de 2 ou 3 pauses recharge au cours du trajet, 2) aux aléas stressants de disponibilités des bornes, 3) enfin à cause du volume réduit du coffre limitant la capacité d'accueil des gros bagages en plus en plus des nôtres. Toujours est-il qu'avec la Tm3, ces 3 inconvénients sont abolis et les passagers sont ravis, ils posent toujours plein de questions sur les VE. Le covoiturage en VE, s'il s'agit d'un modèle suffisament spacieux et apte à faire de la route, est de fait une bonne façon de faire découvrir l'électromobilité. Mon constat est que les délais de route calculés par l'informatique Bbc sont plûtot justes, sans dérive horaire à cause de la (ou des) recharge(s). Parfois je fixe les lieux de RV directement à l'adresse d'un superchargeur où une halte est prévue. Question : Sommes-nous nombreux ou au contraire minoritaires dans ce forum AP à pratiquer le covoiturage ?
  13. A 60 km du Mans, j'habite dans l'Orne, à proximité de La Ferté Bernard. Ma Ioniq EV de 2017 arrive à 75 000 km et fonctionne nickel.
  14. J'ai lu avec attention les 3 articles publiés... je trouve que ce sont manifestement des articles à charge contre les VE, sans mettre les avantages et ses inconvénients de l'électromobilité en regard de la mobilité à énergie fossile. Car il y a bien un sujet sur les cycles de fabrication, mais il faudrait inclure par compraison tout ce qui concerne non seulement la fabrication des VT mais aussi celle des carburants et huiles, leur transport et cycle complet, les différentes pollutions. Au principal, ma compréhension est que les batteries des VE sont, par leur visibilité et leur volume unitaire, une occasion de mettre en avant un problème beaucoup plus vaste mais rarement abordé : celui de la profusion de batteries de technologie analogue qui accompagne l'essor gigantesque des appareils portatifs et nomades : ordinateurs portables, appareils photos et surtout smartphones, outils portatifs (visseuses ...), trottinettes et vélos à assistance électrique, etc. Les mêmes causes justifiant les mêmes effets, il faudra obtenir / imposer que la mise en place effective d'un système de collecte et de recyclage des batteries de traction VE, en fin de vie, soit étendue à TOUTES les batteries, plus petites certes mais innombrables et qui au total constituent un énorme volume (dont on ne dit jamais rien), au rythme du remplacement par obsolescence de tous les appareils nomades précités...


×
×
  • Créer...
Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.