Aller au contenu
jkoz

Le bon moment d'acheter une electrique ?

Messages recommandés

Je suis sur le point d'acheter une voiture électrique et tout à coup ,un doute m'envahit: plusieurs questions se font jour:d'abord sur l'aspect environnemental global : il semblerait qe la construction d'un véhicule electrique equipé de ses batteries est aussi poluant qu'un véhicule thermique en milieu de vie ...Ensuite, il ya le problème de la production d'electricite, qui est bien décarbonée en France grace au nucléaire , énergie combattue par les écologistes et donc en décroissance.. mais au niveau mondial , ou en Allemagne, elle est produite à 40% avec du charbon.; ca fait un peu désordre.. au final , et en lisant ce forum, ces sujets sont peu abordés , je me deamnde presque si la voiture electrique ne marche pas surtout aux subventions et quand sera t-il lorsque ces aides vont cesser ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Se déplacer est polluant même à vélo : fabrication du vélo, puis huile de chaine, usure des pneumatiques, chambre à aire, rustines, tampons de frein, augmentation du CO2 rejeté par le cycliste...

 

Nous sommes passés de la lampe à pétrole à la lampe électrique

Nous sommes passés du train alimenté au charbon au train électrique

On passe de la voiture à pétrole à la voiture électrique

Il faut voir le VE comme un progrès, c'est moins pire mais ce n'est pas parfait.

 

Un peu de lecture :

 

 

Modifié par TeslaOuTesPasLa

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, jkoz a dit :

 je me deamnde presque si la voiture electrique ne marche pas surtout aux subventions et quand sera t-il lorsque ces aides vont cesser ?

Et bien c'est mon cas plus d'aide en Belgique francophone depuis le 1er janvier 2014. Rhaa dire que c"est l'année ou j'avais prévu d'acheter un VE, résultat tout reporter d'un ans achat en 2015. Actuellement prévision d'achat d'un nouveau modèle pour 2020.

 

Il y a 4 heures, jkoz a dit :

Je suis sur le point d'acheter une voiture électrique et tout à coup ,un doute m'envahit: plusieurs questions se font jour:d'abord sur l'aspect environnemental global : il semblerait qe la construction d'un véhicule electrique equipé de ses batteries est aussi poluant qu'un véhicule thermique en milieu de vie ...Ensuite, il ya le problème de la production d'electricite, qui est bien décarbonée en France grace au nucléaire , énergie combattue par les écologistes et donc en décroissance.. mais au niveau mondial , ou en Allemagne, elle est produite à 40% avec du charbon.; ca fait un peu désordre.. au final , et en lisant ce forum, ces sujets sont peu abordés , 

En fait ils sont bien abordés mais on ne passe pas sont temps à ne faire que de discuter de ça.

Depuis que je roule en VE soit 2015 j'ai eu le temps de lire, de voir et d'interpréter ce qui est montré et dit. 

Le passage du charbon au pétrole à été un long et fut un gros changement dans le monde industriel car cela touchait beaucoup de chose et de personne, le pétrole c'est bien pire c'est mondial et certain pays en ont fait leur plus grande ressource économique ce qui veut dire que perdre cela est catastrophique pour eux c'est donc normal que des réactions contre en ressortent, et ces gens en ont rien à foutre de l'écologie ils ne pense qu'a leur confort. D'ailleurs on ne les entends jamais parler des retombées de pollution suite à l'usage du pétrole.

Alors oui la voiture électrique dans sa fabrication et son usage pollue, mais je n'ai jamais trouvé une argument qui me démontre que le VE est une solution pire que le VT dans les mêmes conditions.

Sauf si elles sont toutes les deux fabriquées et non utilisées, là l'avantage va à la VT moins polluante à construire.

Modifié par XBOS

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Il y a 4 heures, jkoz a dit :

l semblerait qe la construction d'un véhicule electrique equipé de ses batteries est aussi poluant qu'un véhicule thermique en milieu de vie

c'est quoi le "milieu de vie " d'un VT ??? (je n'aime pas dire "vie" pour un objet , je préfère "durée d'usage")

 

les calculs actuel prouverais que l'équilibre est atteint dès 40000kms et ensuite le VE est moins polluant et ce seuil diminue de jours en jours

 

donc pour toi un VT ne pourrais fonctionner que 80000kms ???

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

une infographie trouvé sur un journal quebecois

on y apprend qu'une leaf c'est environ 14 tonnes de Co2 dont 9 tonnes pour la voiture et une Yaris environ 8 tonnes, avant utilisation

ils ont ensuite fait les calculs sur 320 000 kms d'utilisation en tenant compte de la source d'energie pour produire l'electricité

ça date de 2013 mais ça donne une bonne idée

https://www.lesoleil.com/auto/les-vehicules-electriques-plus-polluants-a-produire-mais-aeacc5807a5f336d66b63bb400168732

Modifié par daggett072

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il aurais quand même pu faire autre chose que comparer une leaf à un yaris c'est pas le même genre de voiture, pour être plus logique ils auraient du le faire entre par exemple une e-golf et une golf diésel.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, XBOS a dit :

Ah VW veut atteindre la neutralité carbone pour la production de leur futurs modèles électrique.

Nouveau 2019 VW ID. éclosent pour être la première voiture de production neutre en carbone du monde

S'ils mesurent aussi bien les émissions de CO2 à la production que les émissions de gaz en sortie de pot d'échappement, ça promet...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A la questions est-ce le bon moment pour acheter une voiture électrique, la réponse est oui, sans aucun doute, les valeurs de revente n'ont jamais été aussi élevé, et les aides à l'achat ne seront jamais aussi importantes que cette année.

La voiture électrique ne marche pas que aux subventions, mais le marché de la voiture se porte bien entre autre grâce à cela, après en fonction de votre utilisations, ça peut être l'option la plus économique, ou pas.


 

Si seul compte les considérations écologique, dans l'ordre en tant que moyen de transport, on va avoir la marche à pied en premier, ensuite le vélo, après les transports en commun (y compris le covoiturage) et enfin seulement les moyens de transports individuel motorisé. C'est seulement sur ce dernier point que l'on va mettre la voiture électrique en concurrence avec le thermique. Et la une fine analyse de l'utilisation du véhicule s'impose pour savoir ou est la bonne solutions, en se rappelant que si l'extraction des 20kg de lithium et de cobalt dans nos voitures électrique pollue, l'extraction de 40kg de pétrole ne pollue pas beaucoup moins, et la distance finale parcourue avec ces 2 extractions ne sera pas du tout la même. De plus, il ne faut pas prendre en compte que le CO2, mais aussi, entre autre, les particules fines et les oxydes d'azotes.


 

Pour finir je me permet de rappeler que dépolluer un moteur thermique à qui on demande une plage d'utilisation entre 800 et 4000 rpm et proprement impossible, la ou en utilisation à régime fixe ou presque (comme un groupe électrogène) est beaucoup plus facile.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, cmj solutions a dit :

Pour finir je me permet de rappeler que dépolluer un moteur thermique à qui on demande une plage d'utilisation entre 800 et 4000 rpm et proprement impossible, la ou en utilisation à régime fixe ou presque (comme un groupe électrogène) est beaucoup plus facile.

Ça ça m'intéresse, aurais tu un lien ou autre pour démontrer ce que tu dis. J'entends souvent qu'on me parle du problème du recyclage des batteries mais je me suis souvent demandé ce qu'il en était du recyclage des moteurs thermique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, Barbibulle a dit :

S'ils mesurent aussi bien les émissions de CO2 à la production que les émissions de gaz en sortie de pot d'échappement, ça promet...

Laissons leur qu'en même de bénéfice du doute en pensent qu'ils ont à cœur de ce racheter une conduite.

Et puis ils parlent d'avoir une usine qui produits sa propre énergie qui consomme avec de l'énergie renouvelable comme des panneaux solaires ou autres.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Trés compliqué à démontrer, tous les chiffres de pollutions des moteurs thermique roulant sont complétement biaisé, et ceux des groupes ne sont pas communiqué.

Concernant le recyclage des batteries, les Lifepo4 ne sont pas recycler, nous devons payer pour les recycler, par contre les Li-ion, on a des filière au US qui rachète la matière, donc forcément ç se valorise.

Concernant le recyclage des moteurs thermique, on est sur du métal brut, c'est d'une facilité déconcertante à recycler, comme les moteur électrique d'ailleurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 20 heures, cmj solutions a dit :

Si seul compte les considérations écologique, dans l'ordre en tant que moyen de transport, on va avoir la marche à pied en premier, ensuite le vélo, après les transports en commun (y compris le covoiturage) et enfin seulement les moyens de transports individuel motorisé.

Concernant le vélo, ses dérivés, VAE, triporteurs, sont aussi très intéressants car ils en étendent beaucoup le domaine d'utilisation. On ne peut pas parler, les concernant, d'engins polluants car même si leur production et leur utilisation prélève des ressources et pollue les quantités sont suffisamment faibles pour que l'incidence sur la vie de la planète soit négligeable

 

Citation

en se rappelant que si l'extraction des 20kg de lithium et de cobalt dans nos voitures électrique pollue, l'extraction de 40kg de pétrole ne pollue pas beaucoup moins

Je voudrais bien que tu aies raison, mais comment expliquer alors les tonnes de CO2 émises à la production des batteries. Une fois le lithium et le cobalt extraits et séparés, je ne vois pas bien ce qui dans la production de ces batteries serait grand consommateur d'énergie.

 

Citation

Pour finir je me permet de rappeler que dépolluer un moteur thermique à qui on demande une plage d'utilisation entre 800 et 4000 rpm et proprement impossible, la ou en utilisation à régime fixe ou presque (comme un groupe électrogène) est beaucoup plus facile.

 

Ici tu parles de dépollution du fonctionnement, pas de dépollution au recyclage, il vaut mieux le préciser.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
il y a 9 minutes, hybridex a dit :

Concernant le vélo, ses dérivés, VAE, triporteurs, sont aussi très intéressants car ils en étendent beaucoup le domaine d'utilisation. On ne peut pas parler, les concernant, d'engins polluants car même si leur production et leur utilisation prélève des ressources et pollue les quantités sont suffisamment faibles pour que l'incidence sur la vie de la planète soit négligeable

le problème est bien la

avec le raisonnement du négligeable , c'est qu'on en arrive très vite avec un nombre de ces produits qui ne l'est plus à une somme de pollution qui deviens prépondérante

une voiture c'est négligeable, plusieurs centaines de millions , ça ne l'est plus

les vélos électrique, c'est pareil

les smartphone aussi

etc.....

moi, je suis resté au vélo des années 1990, qui fonctionne encore hyper bien avec pour énergie , mes muscles!

Modifié par Invité

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le vélo électrique est une très bonne alternative pour des trajets urbains de moyenne distance ou à fort dénivelé... depuis que j'en ai un je n'utilise quasiment plus ma voiture en ville: faire un trajet de 15 km est d'une facilité déconcertante, et quel plaisir de doubler les voitures prises dans les embouteillages !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 59 minutes, hybridex a dit :

Concernant le vélo, ses dérivés, VAE, triporteurs, sont aussi très intéressants car ils en étendent beaucoup le domaine d'utilisation. On ne peut pas parler, les concernant, d'engins polluants car même si leur production et leur utilisation prélève des ressources et pollue les quantités sont suffisamment faibles pour que l'incidence sur la vie de la planète soit négligeable

Pas négligeable, mais certainement bien plus intéressant que la voiture électrique.

 

il y a une heure, hybridex a dit :

Je voudrais bien que tu aies raison, mais comment expliquer alors les tonnes de CO2 émises à la production des batteries. Une fois le lithium et le cobalt extraits et séparés, je ne vois pas bien ce qui dans la production de ces batteries serait grand consommateur d'énergie.

L'extraction et la fabrication de batterie est énergivore, comme l'extraction et le raffinage du pétrole.

il y a une heure, hybridex a dit :

Ici tu parles de dépollution du fonctionnement, pas de dépollution au recyclage, il vaut mieux le préciser.

Je n'avais pas imaginer que quelqu'un chercherai à recycler des pistons sur un moteur tournant à 4000 rpm. Après, concernant les moteurs, que ce soir thermique ou électrique, le recyclage ne pose AUCUN probléme.

il y a 54 minutes, gepeliste62 a dit :

moi, je suis resté au vélo des années 1990, qui fonctionne encore hyper bien avec pour énergie , mes muscles! 

D'ailleurs, tu remarquera que l'état, dans sa grande sagesse, à décider de ne pas sponsoriser le vélo à energie humaine. Les émissions de CO2 du cycliste en plein effort sont bien trop importante.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, gepeliste62 a dit :

le problème est bien la

avec le raisonnement du négligeable , c'est qu'on en arrive très vite avec un nombre de ces produits qui ne l'est plus à une somme de pollution qui deviens prépondérante

une voiture c'est négligeable, plusieurs centaines de millions , ça ne l'est plus

les vélos électrique, c'est pareil

les smartphone aussi

etc.....

moi, je suis resté au vélo des années 1990, qui fonctionne encore hyper bien avec pour énergie , mes muscles!

J'assume mon désaccord avec toi, concernant le vélo électrique. Permets moi de ne pas discuter ici du smartphone qui est bien plus compliqué.

 

Une batterie de VAE c'est 1/50  batterie de VE et une consommation électrique de l'ordre de 1/20 de celle d'un VE. Comme on ne fera pas la moitié autant de km dans l'année qu'avec un VE, il n'est pas idiot de penser qu'un VAE c'est environ 1/50 de VE en termes de pollution et impact sur la planète. Considérons l'hypothèse un peu absurde ou chaque terrien aurait son VAE. Le total représenterait l'équivalent de 140 millions de VE et à 2500 kWH annuel par VE 350 TWH (tera watt heures) grosso modo l'équivalent de la production d'électricité nucléaire de notre seule France, très facile à produire en renouvelable à l'échelle de la planète.

 

Il est évident qu'en utilisation raisonnée ce sera beaucoup moins.

 

Bien sur pour la planète comme pour la santé le vélo c'est mieux.

Mais pour certaines personnes, un peu âgées peu entrainées  le VAE ça le fait, pas le vélo

Pour certains usages, les 30 kg de courses de la semaine d'une famille de 4 personnes à 10 km avec une grosse côte le triporteur assisté, ça le fait, emmener les jeunes enfants sans trop d'effort à l'école où jusqu'à la forêt voisine  avec un peu de relief ça le fait aussi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
il y a 55 minutes, cmj solutions a dit :

D'ailleurs, tu remarquera que l'état, dans sa grande sagesse, à décider de ne pas sponsoriser le vélo à energie humaine. Les émissions de CO2 du cycliste en plein effort sont bien trop importante.

il faudrais en effet faire un comparatif entre vélo à énergie musculaire et vélo à énergie électrique d'appoint

en prenant en compte toute la chaine de production des 2 et ensuite un comparatif sur un trajet moyennement valloné jusqu'a la "mort" de la batterie et ensuite la déconstruction des éléments inutilisables en conservant ceux qui le reste encore de nombreuses années, voir décennies

mon vélo des années 1990 , a part les pneus, les chambres à air , les freins, tout le reste est d'origine avec > 60000kms

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
il y a 4 minutes, hybridex a dit :

Mais pour certaines personnes, un peu âgées peu entrainées  le VAE ça le fait, pas le vélo

comme tu le précise, c'est l'entrainement qui fait la différence 

 

Modifié par Invité

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, elbilar a dit :

Le vélo électrique est une très bonne alternative pour des trajets urbains de moyenne distance ou à fort dénivelé... depuis que j'en ai un je n'utilise quasiment plus ma voiture en ville: faire un trajet de 15 km est d'une facilité déconcertante, et quel plaisir de doubler les voitures prises dans les embouteillages !

Dans le domaine de la mobilité, le développement d'un vrai réseau de pistes cyclables à équivalence  d'un bon réseau de bornes de recharges rapide pour les VE devraient  être les investissements prioritaires, les plus propices à améliorer la circulation en diminuant la pollution.

Compte tenu de notre urbanisation désordonnée, jamais les transports en commun ne pourront atteindre partout le niveau de service nécessaire à un cout acceptable.

 

Un jour des véhicules autonomes partagés, circulant à la demande seront peut-être la solution. Mais la technologie n'est pas prête.

 

Ou bien il faut ré-urbaniser complètement toutes nos villes, un chantier pharaonique et sans espoirs d'aboutissement.

Modifié par hybridex

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 14 minutes, gepeliste62 a dit :

il faudrais en effet faire un comparatif entre vélo à énergie musculaire et vélo à énergie électrique d'appoint

en prenant en compte toute la chaine de production des 2 et ensuite un comparatif sur un trajet moyennement valloné jusqu'a la "mort" de la batterie et ensuite la déconstruction des éléments inutilisables en conservant ceux qui le reste encore de nombreuses années, voir décennies

mon vélo des années 1990 , a part les pneus, les chambres à air , les freins, tout le reste est d'origine avec > 60000kms

 

Et des bénéfices associés, le vélo à énergie musculaire est en plus bon pour la santé. Je suis persuadé que le vélo "musculaire" est un must et la plus fantastique des inventions humaines.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, gepeliste62 a dit :

comme tu le précise, c'est l'entrainement qui fait la différence 

 

Et l'état de santé, certains ne peuvent plus se permettre le niveau d'effort demandé, même anciens sportifs.

 

Je voudrais ajouter qu'on a le droit aussi de varier les plaisirs, celui de l'effort comme celui de se laisser glisser, sans effort.

Modifié par hybridex

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 21 heures, hybridex a dit :

Et des bénéfices associés, le vélo à énergie musculaire est en plus bon pour la santé. Je suis persuadé que le vélo "musculaire" est un must et la plus fantastique des inventions humaines.

Le VAE (pour lequel il faut aussi pédaler, ce n'est pas un scooter) permet aussi à certains de se (re)mettre au vélo, alors qu'ils ne le feraient pas en vélo musculaire.

Si monter un côte est trop dur, tu ne fais pas de vélo du tout, même sur la partie plate. Alors que ça devient faisable en VAE.

Il y a donc bien un bénéfice santé que le VAE apporte là où le vélo musculaire échoue.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour moi je n'aurais plus que deux arguments en vu de promouvoir le VE : la rendement du moteur : presque 90 % (à peine 40% pour un moteur thermique) et la disparition du pétrole à terme.

Comment peut-on réfléchir même à une motorisation qui utilise plus de 60 % de son énergie pour rien... C'est fou quand on y réfléchie...

Et comme le pétrole va disparaitre c'est maintenant qu'il faut acheter des VE pour que dans 10 ou 30 ans la recherche aura boosté le potentiel de cette techno à son paroxysme.

Le moteur thermique ça fait des lustres qu'on bosse dessus pour un rendement de 40 % au mieux !!! imaginez ce qu'on aura comme progrès sur un VE quand on aura dépensé autant d'énergie en R&D que sur les moteurs thermique...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, Mrjequil a dit :

Pour moi je n'aurais plus que deux arguments en vu de promouvoir le VE : la rendement du moteur : presque 90 % (à peine 40% pour un moteur thermique) et la disparition du pétrole à terme.

Comment peut-on réfléchir même à une motorisation qui utilise plus de 60 % de son énergie pour rien... C'est fou quand on y réfléchie...

Et comme le pétrole va disparaitre c'est maintenant qu'il faut acheter des VE pour que dans 10 ou 30 ans la recherche aura boosté le potentiel de cette techno à son paroxysme.

Le moteur thermique ça fait des lustres qu'on bosse dessus pour un rendement de 40 % au mieux !!! imaginez ce qu'on aura comme progrès sur un VE quand on aura dépensé autant d'énergie en R&D que sur les moteurs thermique...

Ton argument concernant le rendement  du moteur thermique du VT est d'utilisation très délicate car le rendement de production de l'électricité utilisée à partir de l'énergie primaire est du même ordre de grandeur (on utilise aussi un moteur thermique pour cette production)

Les comparaisons de rendement "du puits à la roue" sont très difficiles à faire, il y a de nombreux paramètres à prendre en compte dont les valeurs réalistes sont mal connues. Il suffit de faire varier ces valeurs, non maitrisées pour obtenir le résultat qu'on veut, soit en faveur du VT, soit en faveur du VE.

A mon sens , le principal intérêt du VE est qu'il ouvre une voie pour se passer d'énergies fossiles.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites



Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×
×
  • Créer...