Aller au contenu
Dordrecht

Forum • La jalousie Française

Messages recommandés

Interview de Macron au Spiegel, qui parait aujourd'hui : plein de sujets sont abordés, dont celui-ci :

 

"Il (Macron) en vient au fond: la bataille culturelle pour changer la mentalité française. «Je veux que les jeunes gens dans notre pays puissent réussir», dit-il en critiquant ceux qui refusent le succès des autres. «Je ne cèderai pas au triste réflexe de la jalousie française. Parce que cette jalousie paralyse le pays», explique-t-il. «On ne peut pas créer d'emplois sans entrepreneurs. L'Etat ne peut pas créer des postes par ordonnance», ajoute-t-il comme un clin d'œil aux manifestations contre les ordonnances sa loi travail."

 

http://www.lefigaro.fr/international/2017/10/13/01003-20171013ARTFIG00355-quand-macron-denonce-cette-jalousie-qui-paralyse-la-france.php

 

La jalousie, qui est l'explication de l'égalitarisme forcené typiquement Français. Robespierre ! Je préfère Danton...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai travaillé plusieurs années en Allemagne. Là-bas, un entrepreneur qui roule en grosse berline est ressenti comme un partenaire crédible car il gagne de l'argent.

 

En France, il est regardé comme un suspect, et on s'empresse de vouloir négocier ses prix à la baisse au motif qu'il gagne de l'argent.

Sans compter que, dans le regard français, quelqu'un qui gagne de l'argent doit être suspect, voire malhonnête.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
J'ai travaillé plusieurs années en Allemagne. Là-bas, un entrepreneur qui roule en grosse berline est ressenti comme un partenaire crédible car il gagne de l'argent.

 

En France, il est regardé comme un suspect, et on s'empresse de vouloir négocier ses prix à la baisse au motif qu'il gagne de l'argent.

Sans compter que, dans le regard français, quelqu'un qui gagne de l'argent doit être suspect, voire malhonnête.

 

 

Absolument !! En France on n'est jaloux de ce qu'on les autres, ils deviennent des "privilégiés", sauf que ces personnes ne se remettent pas en cause et ne cherchent pas à comprendre/savoir, pourquoi eux ne peuvent pas être aussi aisé...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voilà des visions bien étriquées qui érigent des rumeurs de bistrot au rang de généralités...

Peut-être que si les Français avaient moins d'exemples de corruption et de passe droit sur mesure pour que nos "élites" échappent au droit commun, ils développeraient moins ce sentiment de jalousie, non ?

Je ne suis pas persuadé que l'Allemagne ait le même fonctionnement latin que la France à ce niveau.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Peut-être que si la justice était la même pour tous, nous ne serions pas aussi suspicieux vis à vis des plus riches. Car hélas, le fait d'être possédant permet souvent de vivre au-dessus des lois.

Détourner des millions n'est puni souvent que de prison avec sursi quand d'autres prennent de la prison ferme pour avoir volé de quoi survivre et se nourrir.

 

Jalousie française ? Ou mépris vis à vis de son propre peuple ?

 

Edit: zut j'ai répété le contenu du message précédent ... désolé.

Modifié par Invité

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sans compter que, dans le regard français, quelqu'un qui gagne de l'argent doit être suspect, voire malhonnête.

Euh, une simple analyse marxiste permet quand même de comprendre que pour gagner beaucoup d'argent, il faut s'accaparer la plus value produite par l'ensemble de l'équipe productrice... Est-ce juste ? Cela est une autre question.

Cette soi-disant "jalousie" montre que peut-être que les français ne sont pas des imbéciles ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

En effet clairement la jalousie sociale est le fruit de l'injustice sociale: et la souffrance qui en découle ne doit pas être prise à la légère, elle peut déboucher sur des comportements extrêmes. Le libéralisme sans entraves qui prévaut aujourd'hui commence à produire ses fruits: paradis fiscaux qui ne se sont jamais aussi bien portés (y compris le Luxembourg ou l'Irlande...) d'un côté, et de l'autre élections de Donald Trump aux États Unis, ou émergence de partis qui sentent très mauvais en Europe (comme en Allemagne dernièrement). Celles et ceux qui ne le comprennent pas jouent avec le feu...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bonjour,

En effet clairement la jalousie sociale est le fruit de l'injustice sociale. Celles et ceux qui ne le comprennent pas jouent avec le feu...

 

Nous avons hélas affaire à un président (et sa clique) qui finalement analyse la situation en incriminant les laissés pour compte du libéralisme fou actuel.

Ceux qui n'ont pas réussi ne sont "rien" ou bien des "fainéants" quand ils ne sont pas tout simplement limités par leur "jalousie" vient-il de rajouter.

 

Je sors vomir.

 

C'est ce qu'on appelle en psychologie sociale l'erreur fondamentale.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pour gagner beaucoup d'argent, il faut s'accaparer la plus value produite par l'ensemble de l'équipe productrice... Est-ce juste ? Cela est une autre question.

Cette soi-disant "jalousie" montre que peut-être que les français ne sont pas des imbéciles ?

Les français sont des "imbéciles" : ils refusent de voir que sans celui qui "gagne beaucoup d'argent", l'équipe "productrice"... ne produirait rien du tout et ses membres seraient au chômage et/ou dans la misère.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour les PME il y a la prise de risque à prendre en compte et l’energie dépensée à créer un outil.

J’ai deux salariés, j’ai mis en caution ma maison, j’ai démarré avec le prix d’une voiture, j’ai passé deux ans à travailler 6 jours sur 7 ( 55 heures par semaine) sans vacances et en ne faisant presque rien avec mes enfants sauf le dimanche.

Il y a le stress de faire en sorte que la société fonctionne et de pouvoir payer les salaires. Souvent je me suis payé moins que mes salariés, voir certains mois pas du tout.

J’espère qu’un jour ça paiera ... et ce ne serait que justice.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

+++ 1

J'ai fais la même chose il y a plus de 60 ans mais j'ai subit aussi l'abandon de certains soit- disant ami qui était comme dit plus haut " jaloux " mais qui avait fini de bosser à 18 h.

 

Bon de route façon c'est insoluble en France et mon fils est parti aux US pour réussir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cela n'empêche qu'aux yeux des autres, tu es un "salaud de patron".

 

Si ton entreprise périclite, c'est que tu auras été mauvais. Si elle réussit, c'est que tu te seras attribué le fruit du travail des employés que tu auras exploités.

 

Je me sens moins seul.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

On va passer sur "les Français sont des imbéciles" , ultime argument de ceux pour qui l'imbécile c'est bien sur toujours le voisin, ce qui évite de se pencher sur son propre cas.

Pour les dirigeants de PME, il y a pile 20 ans le tribunal de commerce, bien aidé ces saloperies de mandataires judiciaires qui s'en sont mis plein les poches au passage, fermait mes 2 SARL (6 salariés). Je n'avais plus rien, ni famille ni revenus ni maison: ma moto m'a permis de faire le coursier à Paris quelques temps avant de remonter petit à petit la pente. Aujourd'hui je profite des cotisations que j'ai versé pendant 15 ans aux divers organismes décriés par les libéraux de tous poils. Alors certes je regrette de ne pas avoir été mieux protégé à l'époque, et concernant les dirigeants de TPME et PMI/PME notre programme en tient compte: mais la retraite me permet aussi de relativiser et de voir la misère chez mes voisins, et notamment les victimes de ces licenciements sauvages qui vont être dorénavant l'épée de Damoclès au dessus de chaque salarié

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

30 ans artisan

une faillite en 1994 , ma femme dépensais plus que le chiffre d'affaire

puis lente remontée après divorce

un salarié en 1999 , six mois , démission de lui même pour aller chez EDF, il gagnais plus que moi en travaillant moins de temps

je suis resté seul ensuite

des années avec et des années sans

j'ai l'avantage d'avoir des amis qui sont aussi entrepreneurs

la jalousie n'existe donc pas dans ce milieux ou nous savons tous les efforts que nous faisons pour maintenir l'entreprise a flot

par contre , il y a peu, une phrase d'une salarié de chauffeurs de cars

"on rammene plus d'argent que notre paye!, ce n'est pas normal."

no comment

Patrick

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

elle n'admettais pas que lorsqu'elle ramenais sa caisse au bureau, il y avais plus d'argent que sa paye (nette)

je n'ai pas voulu perdre mon temps a lui expliquer la différence entre sa paye nette et brut, et surtout son cout journalier réel comprenant les cout du matériel et de l'encadrement

avec ce genre de personne c'est du temps perdu

Patrick

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

il est difficile de faire admettre aux gens qui ne sont pas entrepreneurs , et même quelquefois entrepreneurs (nouveau) que lorsque je facturais 100€ , je n'en avais que 20€ pour moi, et pas toujours!

 

tout le reste étais a rendre , entre la TVA, les frais généraux, les factures fournisseurs , les charges sociales et les impôts.

 

une entreprise n'est que dépositaire d'une grande partie des fonds qu'elle manipule

 

Patrick

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout ça est dû aussi à l'inculture crasse en matière d'économie. Il faudrait faire une initiation d'économie et de gestion dès le collège. (évidemment ça ferait immédiatement hurler les syndicats de profs et de parents d'élèves, qui diraient que l'école ne doit pas être la courroie de transmission du "grand capital")

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

le problème n'est pas les gens.

le problème, c'est qu'on leur donne pas des cours d'économies et de monétisation de la société.

 

demandez à des gens dans la rue si :

 

- les banques ont-elles des coffres remplis de billets de banque ?

- les banques gardent-elles les sous que vous leur donnez en fixe quelque part ?

- que font les banques centrales depuis 2008 ?

 

Le problème d'un patron ne sera jamais le regard des autres ... le problème d'un patron, c'est le système éducatif qui le rabaisse sans explications préalables.

 

l'Etat ne veut veut pas dire qu'il vole entre 57 et 63% du flux monétaire des entreprises "honnêtes" (celles qui produisent un bilan en adéquation avec le flux de clients et les prestations prodiguées).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

effectivement, il y a un manque patent d'enseignement concernant la base du fonctionnement d'une entreprise. Je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas l'enseigner en collège. On peut aussi bien enseigner la macro que la micro-économie. Il ne s'agit pas de bourrage de crâne mais d'instruction. Cela permettrait aux gens de se former une opinion plus construite et argumentée concernant l'entrepreneuriat.

 

Ils comprendraient mieux la différence entre un patron de TPE de PME et de Multi-nationale qui suit les directives des actionnaires.

 

On pourrait aussi imaginer de faire un peu d'éducation populaire en ce qui concerne les adultes qui manquent de connaissances. Quand on prend le temps, "ce genre de personnes" comme les qualifie avec élégance gepeliste sont tout à fait capables de comprendre.

 

Dans mes TPE, c'est ce que j'ai fait. J'ai pris le temps d'expliquer les affaires de sous et de gestion et ça se passait du coup très bien alors que j'avais des collègues qui avaient plein de soucis avec leurs employés. Ils les considéraient comme incapables de comprendre...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Tout à fait d'accord: tout commence avec l'éducation, pour la vie en général d'ailleurs! Les rapports humains seraient grandement facilité si chacun pouvait reconnaitre le patron qui investit, s'investit pour son entreprise et ses salariés, sachant qu'ils sont le socle de leur réussite commune, tout comme le patron voyou qu'il ne sert à rien de nier: il existe aussi, y compris dans les PME...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tout comme le patron voyou qu'il ne sert à rien de nier: il existe aussi

 

J'ai une belle vidéo pour l'exemple demandé :

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×