Aller au contenu
Leon

Evolution de la technologie des batteries dans les 4/5 ans à venir

Messages recommandés

Bonsoir,

Je prévois de changer, peut-être cette année, mon véhicule et la question de l'électrique s'est "naturellement" posée (ça fait bizarre d'écrire ça 😮).

Je pense avoir trouvé le modèle (e-niro) qui correspondrait le plus à mes besoins, cependant une question me taraude concernant la technologie actuelle (des batteries) et celle qui pourrait être présente sur le marché dans les 4/5 ans à venir. On voit de plus en plus d'articles faisant état de futures technologies (graphène, CO2, ...) permettant de décupler l'autonomie et/où la vitesse de recharge de la batterie.

Ma crainte est donc que l'arrivée prochaine d'une nouvelle technologie de batterie permette de réduire significativement le temps de recharge et/ou augmente considérablement l'autonomie des véhicules rende totalement "hasbeen" (à la revente) une voiture électrique achetée en 2020.

Alors, oui, je sais, l'autonomie n'est pas qu'une affaire de capacité de la batterie mais aussi du réseau de recharge. N'empêche qu'entre une autonomie affichée de 450 km et une de 600 ou 700 km, à la revente, y a pas photo...

 

La question est donc de savoir (pas avec la boule de cristal hein, mais avec des faits - que je n'ai pas réussi à trouver) s'il est acquis que dans les 4/5 années à venir, nous serons en présence de véhicules électriques offrant un temps de recharge et une autonomie proches de celles d'un véhicule thermique.

Pour éviter ce potentiel effet pervers, il y a toujours la solution de la LOA, mais je suis pas fan...

Je suis conscient qu'il n'est forcément pas évident de répondre à ce genre de question, mais il m'est vraiment difficile d'évaluer à quelle vitesse la technologie va évoluer et cela m'aiderait grandement dans ma réflexion 😀.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, Leon a dit :

Bonsoir

Bonjour. 

 

Sois le bienvenu sur le forum. 

À présent que ton compte a été validé par un modérateur, tu peux utiliser toutes les fonctionnalités du forum. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 7 minutes, Leon a dit :

il y a toujours la solution de la LOA

C'est, à mon avis, la seule solution si tu as des doutes. 

 

C'est ce que j'ai fait il y a 4 ans pour ma Tesla. Résultat : il n'y a toujours rien de mieux et je l'ai achetée. 

 

Je ne crois pas du tout en une percée technologique fulgurante. Ce que nous voyons depuis une dizaine d'années, ce sont des évolutions incrémentales, à raison de 3% ou 4% par an. 

 

La technologie des moteurs à combustion a mis plus d'un siècle à arriver au niveau où elle est actuellement. Pourquoi en serait-il autrement des batteries ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
il y a 11 minutes, Leon a dit :

La question est donc de savoir (pas avec la boule de cristal hein, mais avec des faits - que je n'ai pas réussi à trouver) s'il est acquis que dans les 4/5 années à venir, nous serons en présence de véhicules électriques offrant un temps de recharge et une autonomie proches de celles d'un véhicule thermique.

a part une boule de cristal , personne ne peu te garantir quoi que ce soit.

te posais tu la question avant , en thermique?

si non, pourquoi avoir plus de craintes sur une technologie qui est plus ancienne que le pétrole?

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça a été pourtant le cas, les batterie lithium ion sont arrivées très vite dans nos pc portables et ont remplacé le cadnium nickel.

Si grosse découverte et industrialisation rentable ça peux se retourner en 2/3 ans. Mais pour l'instant ça a l'air de se traîner (supercondensateurs au graphite / nanotube )

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
a part une boule de cristal , personne ne peu te garantir quoi que ce soit.
te posais tu la question avant , en thermique?
si non, pourquoi avoir plus de craintes sur une technologie qui est plus ancienne que le pétrole?
 
 
 
Et de toute façon si tu garde ta voiture longtemps, tu l'amortira de la même façon (le prix du kWh serra le même quelque soit la technologie)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
il y a 4 minutes, jpp59 a dit :

Ça a été pourtant le cas, les batterie lithium ion sont arrivées très vite dans nos pc portables et ont remplacé le cadnium nickel.

si mes souvenirs sont bon, découverte des accus li-ion dans les année 1990, vulgarisation telle qu'on la connais , 10 ans minimum plus tard.

entre des recherches , la mise au point et l'industrialisation a grande échelle, c'est le temps "normal"

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 16 minutes, gepeliste62 a dit :

a part une boule de cristal , personne ne peu te garantir quoi que ce soit.

te posais tu la question avant , en thermique?

si non, pourquoi avoir plus de craintes sur une technologie qui est plus ancienne que le pétrole?

 

 

 

Je ne me posais pas la question en thermique car la technologie est bien plus que mature (depuis le common rail, on a plus vu de grosse évolution sur l'autonomie et la consommation des VT), ce qui n'est pas du tout le cas de l'électrique.

Et puis les VE ça coûte quand même bien cher plus que les VT, d'où ma prudence 😬.

Modifié par Leon

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
il y a 5 minutes, Leon a dit :

Je ne me posais pas la question en thermique car la technologie est bien plus que mature

et ce qui est sur, a bout de souffle , plus aucune évolution a attendre, donc baisse obligatoire de la valeur des ces voitures

il y a 6 minutes, Leon a dit :

ce qui n'est pas du tout le cas de l'électrique.

Et puis les VE ça coûte quand même bien cher plus que les VT, d'où ma prudence 😬.

en effet, depuis plus de 170 ans que ça existe, il y a encore des progrès a faire, principalement au niveau du rapport poids/capacité des batteries. mais en ce qui concerne la vitesse de charge, c'est un peu inutile, le frein sur les longues distance, ce sont les stations de charge, pas la batterie, l'humain aura toujours besoin de se reposer a un moment, moment que la voiture profitera pour se charger tranquillement.

mais la vrai question est: combien de fois par an, faire une très longue distance qui nécessite d'avoir une grosse batterie?

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 56 minutes, Leon a dit :

Et puis les VE ça coûte quand même bien cher plus que les VT, d'où ma prudence

 

Absolument pas, mais il faut faire l'avance d'une partie de la somme.

Avec un prêt C.A à 0.50 %, cela n'a pas été un problème onéreux, et de plus le prêt ne pèse pas sur le budget mensuel car il se rembourse avec les économies de carburant)

Comparons mes 2 véhicules successifs (calcul simplifié mais réaliste) :

Qashqai diesel : 25000 € achat + 17000 € gasoil (en 8 ans, 25000 km par an, donc 2000 fois 6 l / 100 km) = 42000 €

Kona EV 64 : 36000 € (bonus déduit) + 4500 € électricité (sur 8 ans, 25000 km par an, 2000 fois 15 kWh / 100 km) = 40500 €

(J'ai compté le prix du courant en heure pleine à 0.15 cts et 15 kWh/100 km, ce qui est pessimiste. Le surcoût des recharges rapides en itinérance est compensé par les recharges gratuites qu'on peut trouver actuellement)

Et je n'ai pas compté pour le VT, les frais d'entretien obligatoires sur distribution, freins, échappement, fluides (2000 € optimiste), qui monte le coût à 44000 €.

 

Au bout de 8 ans, mon Kona m'aura donc coûté nettement moins cher que mon Qashqai.

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Leon a dit :

Bonsoir,

Je prévois de changer, peut-être cette année, mon véhicule et la question de l'électrique s'est "naturellement" posée (ça fait bizarre d'écrire ça 😮).

Je pense avoir trouvé le modèle (e-niro) qui correspondrait le plus à mes besoins, cependant une question me taraude concernant la technologie actuelle (des batteries) et celle qui pourrait être présente sur le marché dans les 4/5 ans à venir. On voit de plus en plus d'articles faisant état de futures technologies (graphène, CO2, ...) permettant de décupler l'autonomie et/où la vitesse de recharge de la batterie.

Ma crainte est donc que l'arrivée prochaine d'une nouvelle technologie de batterie permette de réduire significativement le temps de recharge et/ou augmente considérablement l'autonomie des véhicules rende totalement "hasbeen" (à la revente) une voiture électrique achetée en 2020.

Alors, oui, je sais, l'autonomie n'est pas qu'une affaire de capacité de la batterie mais aussi du réseau de recharge. N'empêche qu'entre une autonomie affichée de 450 km et une de 600 ou 700 km, à la revente, y a pas photo...

 

La question est donc de savoir (pas avec la boule de cristal hein, mais avec des faits - que je n'ai pas réussi à trouver) s'il est acquis que dans les 4/5 années à venir, nous serons en présence de véhicules électriques offrant un temps de recharge et une autonomie proches de celles d'un véhicule thermique.

Pour éviter ce potentiel effet pervers, il y a toujours la solution de la LOA, mais je suis pas fan...

Je suis conscient qu'il n'est forcément pas évident de répondre à ce genre de question, mais il m'est vraiment difficile d'évaluer à quelle vitesse la technologie va évoluer et cela m'aiderait grandement dans ma réflexion 😀.

 

 

Je suis exactement dans le même cas que toi, voir mon post :

 

Modifié par e-Lionel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On ne peut rien faire contre la perte de valeur d'un véhicule qu'il soit thermique ou électrique. Par contre, on peut limiter cette perte. il suffit par exemple de s'en séparer au bon moment  tant que la demande en occasion est forte... ce qui est souvent le cas sur les véhicules électriques récents... 

 Ainsi les dépenses cumulés pour changer de voiture tous des 2 ans c'est-à-dire 4 fois en 8 ans seront sûrement bien moins élevées que la perte de valeur d'un véhicule électrique devenu obsolète 8 ans après sa mise sur le marché surtout si il n'est plus garanti 

Modifié par Jean-Jean

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Il y a 5 heures, Jean-Jean a dit :

surtout si il n'est plus garanti 

alors que les voitures thermique sont encore garantie , c'est bien connu🤣

c'est plutôt l'inverse actuellement, le risque est bien plus fort en thermique, garanties plus courtes, et pannes à répétitions

lorsque @Casta parle de 2000€ de réparation en 8 ans sur une thermique , elle est très loin de la réalité

je multiplierais le chiffre par 2 au minimum, et plus souvent par 4

 

 

Modifié par Invité

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, Jean-Jean a dit :

On ne peut rien faire contre la perte de valeur d'un véhicule qu'il soit thermique ou électrique. Par contre, on peut limiter cette perte. il suffit par exemple de s'en séparer au bon moment  tant que la demande en occasion est forte... ce qui est souvent le cas sur les véhicules électriques récents... 

 Ainsi les dépenses cumulés pour changer de voiture tous des 2 ans c'est-à-dire 4 fois en 8 ans seront sûrement bien moins élevées que la perte de valeur d'un véhicule électrique devenu obsolète 8 ans après sa mise sur le marché surtout si il n'est plus garanti 

Il y a un paradoxe dans ce raisonnement : si le faible taux des prêts permet à chacun d'acheter un VE neuf, avec sa batterie, en espérant le revendre au bout de 2 ans, et si ce calcul s'avère systématiquement plus rentable que l'achat d'un VE d'occasion, alors qui va acheter les VE d'occasion ? Soit les concessionnaires en reprise, soit quelqu'un vivant dans un pays où le marché du neuf est inexistant et qui sera prêt à faire le déplacement jusqu'en France, à condition que les infrastructures de recharge dans son pays soit un peu développées malgré tout...

Il y a fort à parier que le parc occasion finira majoritairement, et de manière prématurée, dans une filière "recyclage"... J'espère que dans ce cas on pourra réutiliser les composants de la batterie... Ou fournir à moindre frais des réseaux de stockage temporaire d'électricité, permettant de répondre aux pics de consommation sans faire appel aux centrales "sales", on peut toujours rêver...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, e-Lionel a dit :

Il y a un paradoxe dans ce raisonnement : si le faible taux des prêts permet à chacun d'acheter un VE neuf, avec sa batterie, en espérant le revendre au bout de 2 ans, et si ce calcul s'avère systématiquement plus rentable que l'achat d'un VE d'occasion, alors qui va acheter les VE d'occasion ? Soit les concessionnaires en reprise, soit quelqu'un vivant dans un pays où le marché du neuf est inexistant et qui sera prêt à faire le déplacement jusqu'en France, à condition que les infrastructures de recharge dans son pays soit un peu développées malgré tout...

Il y a fort à parier que le parc occasion finira majoritairement, et de manière prématurée, dans une filière "recyclage"... J'espère que dans ce cas on pourra réutiliser les composants de la batterie... Ou fournir à moindre frais des réseaux de stockage temporaire d'électricité, permettant de répondre aux pics de consommation sans faire appel aux centrales "sales", on peut toujours rêver...

Et quand 2 concessionnaires proposent des offres avec 2000 euros de différence il y a aussi un paradoxe... qui permet de limiter fortement la perte

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 14 heures, Casta a dit :

Comparons mes 2 véhicules successifs (calcul simplifié mais réaliste) :

Qashqai diesel : 25000 € achat + 17000 € gasoil (en 8 ans, 25000 km par an, donc 2000 fois 6 l / 100 km) = 42000 €

Kona EV 64 : 36000 € (bonus déduit) + 4500 € électricité (sur 8 ans, 25000 km par an, 2000 fois 15 kWh / 100 km) = 40500 €

[...]

Au bout de 8 ans, mon Kona m'aura donc coûté nettement moins cher que mon Qashqai.

Le chiffre crucial là dedans, c'est 25 000 km par an (soit environ deux fois la moyenne des véhicules en France).

 

Pour 12 500 km  par an et sur 10 ans, ça deviendrait :

Qashqai diesel : 25000 € achat + 11250 € gasoil (en 10 ans, 12500 km par an, donc 1250 fois 6 l / 100 km) = 36250 €

Kona EV 64 : 36000 € (bonus déduit) + 2812 € électricité (sur 10 ans, 12500 km par an, 1250 fois 15 kWh / 100 km) = 38812 €

 

En rajoutant l'entretien du VT, on arrive presque à égalité, mais il faut avancer 10 000 € de plus.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 20 minutes, Remy a dit :

25 000 km par an (soit environ deux fois la moyenne des véhicules en France

Moyenne constituée d'une grosse partie de rouleurs en petite voiture,

À corriger à la hausse pour un SUV Diesel.

D'ailleurs à moins de 15 000 km par an, qui en achète encore ? 

- Autre paramètre difficile à évaluer pour quiconque n'a jamais roulé en VE, l'agrément de conduite est incomparable en électrique.

Alors pour une prix (coût /km) équivalent, pourquoi s'entêter à enfumer nos villes et campagnes ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 16 heures, Leon a dit :

Je ne me posais pas la question en thermique car la technologie est bien plus que mature (depuis le common rail, on a plus vu de grosse évolution sur l'autonomie et la consommation des VT), ce qui n'est pas du tout le cas de l'électrique.

Et puis les VE ça coûte quand même bien cher plus que les VT, d'où ma prudence 😬.

Explique cela a ceux qui ont acheté un Ford kuga essence avant que le modèle éthanol sorte.

Quel prix pour les VT pur face aux hybrides généralisés de demain ?

 

L'essentiel est que le véhicule corresponde a tes besoins , et demain , en occasion , ce même véhicule satisfera les besoins du futur acheteur.

 

Un exemple concret , la zoé en 2012 : 22kWh , en 2020 : 52kWh

Pourtant l'acheteur de 2012 peux toujours faire ses trajets quotidiens et il y a un marché de l'occasion sur ce modèle.

Idem pour les C-zéro , Peugeot ion , d'ailleurs leur prix ne baisse plus avec les années.....preuve qu'il y a une demande.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si vous vous posez ce genre de question, n'achetez pas un véhicule neuf, mais prenez une occasion de 3 ou 4 ans. Vous perdrez moins d'argent à la revente c'est une évidence.

 

Pour le LOA/LLD il est illusoire de croire que c'est une "assurance" contre une décôte plus forte qu'attendue. Les LOA/LLD sont déjà calculés sur la base d'une très forte décôte, et en plus vous payez des taux de crédit caché complètement délirants. Vous achetez simplement très cher une tranquilité d'esprit de ne pas avoir à s'occuper de la revente... 

 

Il n'y aura pas d'effondrement du marché de l'occasion en cas d'innovation techno. Tout le monde ne peut pas se payer un véhicule neuf. A mon sens, la probabilité qu'un acheteur de VE d'aujourd'hui retourne plus tard sur du VT est bien plus faible que la probabilité qu'un acheteur de VT passe sur un VE plus tard. Donc la demande en VE va nécessairement s'accroître au fil des années.

 

Maintenant si demain un constructeur fait une découverte révolutionnaire et permette de baisser le coût de production de la batterie par 10, est ce que vous croyez qu'il va tuer le marché en vendant à bas prix ou bien qu'il va s'octroyer de grosses marges ? Le prix du neuf ne s'effondrera pas, au pire il y aura une petite correction à la baisse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Remy a dit :

Le chiffre crucial là dedans, c'est 25 000 km par an (soit environ deux fois la moyenne des véhicules en France).

 

Pour 12 500 km  par an et sur 10 ans, ça deviendrait :

Qashqai diesel : 25000 € achat + 11250 € gasoil (en 10 ans, 12500 km par an, donc 1250 fois 6 l / 100 km) = 36250 €

Kona EV 64 : 36000 € (bonus déduit) + 2812 € électricité (sur 10 ans, 12500 km par an, 1250 fois 15 kWh / 100 km) = 38812 €

 

En rajoutant l'entretien du VT, on arrive presque à égalité, mais il faut avancer 10 000 € de plus.

Ton calcul n'est pas faux, mais si je faisais que 12.500 km par an, j'aurai pris une voiture plus petite ou même le Kona à batterie 39, qui coûtait 4000 euros de moins, donc l'avantage repasse au VE. (34812 €) et en plus il consomme moins que le 64. 😉

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 31 minutes, Casta a dit :

Ton calcul n'est pas faux, mais si je faisais que 12.500 km par an, j'aurai pris une voiture plus petite ou même le Kona à batterie 39

Pas forcément, les 12500 km peuvent contenir plusieurs "grands" déplacements.

 

Exemple : mon trajet domicile travail fait 10 km (20 aller -retour), soit environ 4500 km par an.

Un Week-End, par mois, je pars à 200 km de chez moi, soit 4800 km par an.

Et je pars 2 fois par an en vacances à 800 km de chez moi.

 

Le total fait bien 12500 km et (si j'ai les moyens), il est probable que je prendrais un Kona 64 kWh pour les 2 trajets annuels et les 12 trajets mensuels.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Remy a dit :

Et je pars 2 fois par an en vacances à 800 km de chez moi.

Juste pour deux départs en vacances ? Une location sur ces périodes revient moins chère que la différence de budget parce que les trajets de 200 km sont jouables même avec une plus petite batterie, la réponse tient aussi dans : "si j'ai les moyens"...et là nous mettons certains calculs au second plan.

Modifié par Francg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Il y a 4 heures, Remy a dit :

 

Pour 12 500 km  par an et sur 10 ans, ça deviendrait :

Qashqai diesel : 25000 € achat + 11250 € gasoil (en 10 ans, 12500 km par an, donc 1250 fois 6 l / 100 km) = 36250 €

Kona EV 64 : 36000 € (bonus déduit) + 2812 € électricité (sur 10 ans, 12500 km par an, 1250 fois 15 kWh / 100 km) = 38812 €

 

En rajoutant l'entretien du VT, on arrive presque à égalité, mais il faut avancer 10 000 € de plus.

et avec une projection d'augmentation du carburant et de l'électricité de 10%, ce qui me parais en dessous de la réalité

l'écart se creuse encore plus coté VE

et je maintiens que 2000€ pour la maintenance d'un VT en 10, c'est se voiler la face, il faut multiplier par 4, surtout en usage petit trajet, la ou les moteurs th toujours froid, s'usent le plus, et vu les distances , les freins aussi probablement.

 

même un petit rouleur n'a plus le moindre intérêt a prendre une voiture thermique de nos jours

gros rouleur ne garde pas longtemps sa voiture , elle est largement remboursé de la différence de prix de départ

petit rouleur garde la voiture longtemps parce que son usage ne justifie pas l'échange.

vu que j'ai été dans les 2 cas de figure durant ma vie, j'ai l'expérience de ces 2 cas d'usage

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Je pense que limiter la réflexion à l’évolution des batteries est réducteur.

Il est certains que nous sommes dans une phase de rupture technologie et d'usage. Elle est plus lente que pour les smartphone mais nous avons les mêmes phénomènes :

- Les constructeurs traditionnels sont a la traine et certains ne survivrons pas (sauf a coup de fusion).

- La technologie actuelle des VT est en bout de course a cause des contraintes règlementaires.

- De nouveaux acteurs apparaissent chaque jour, beaucoup de survivrons pas d'autres seront les champions de demain.

Concernant les produits  :

- Les nouvelles techno sont pour les produits haut de gamme et deviennent courantes 2 a 4 ans plus tard.

- Des produits disparaissent du catalogue ( BWM i3) ou deviennent has been (batteries de 20kw).

- Des produits concurrents apparaissent et comblent un manque dans les besoins des clients.

 

La question n'est pas de savoir si votre achat sera dépassé dans 3/5 ans car il le sera pour plusieurs raisons dont la techno des batteries en est une.

Nous avons tous une stratégie perso qui s'applique pour les smartphones, les VE et autres outils a technologie galopante.

- Ne rien faire. Après tout les diesels c'est bien aussi quoiqu'on en dise et les prix baissent.

- Acheter une jeune occasion et revendre dans 2/3 ans. Beaucoup le font déjà avec des VT.

- Faire une LDD. Perso j'ai des doutes sur l'avantage financier mais au moins on change facilement.

- Acheter un ancien modèle en décote (leaf ou Zoe a 20kW) . En 2020 il y aura plein de soldes (réglementation Européenne oblige).

-Ou faire comme moi qui n'aime pas réfléchir. Acheter la référence indémodable en la matière, full options. La garder 10/15 ans et après on verra. Après tout les Citroen DS et CX sont des valeurs sure pour leur avancée technologique de l'époque.

 

Et pour savoir quand revendre vous serez condamné ;-) a lire AP chaque semaine pour identifier les nouvelles techno présentes dans les voitures haute de gamme. Soyez sur quelles seront dans les milieux de gamme 3/5 ans plus tard. 

 

My 2 cts.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 11 minutes, gepeliste62 a dit :

et je maintiens que 2000€ pour la maintenance d'un VT en 10, c'est se voiler la face, il faut multiplier par 4,

Tu as raison, c'est certainement sous évalué, mais :

- je n'ai pas voulu chiffrer la maintenance d'un VT mais le supplément d'un VT par rapport à un VE (qui lui aussi a des frais d'entretien)

- j'ai donné ce chiffre pour 8 ans et non 10

- je n'ai pas inclus les révisions (moins chères mais plus fréquentes sur Kona, 15000 au lieu de 20000)

- sur 200.000 km je n'ai compté qu'une seule fois la distribution qui est un gros morceau

- pour les pannes, elles peuvent sans doute être plus nombreuses sur un VT, mais difficile à quantifier

- j'ai été volontairement optimiste sur les frais d'un VT pour montrer que même dans ce cas : avantage VE

 

PS (Casta c'est "il" 👦 et non pas "elle"👧

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites



Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×
×
  • Créer...