Aller au contenu
MarionL

Forum • Cherche conducteur de voiture électrique

Messages recommandés

Bonjour,

 

je suis journaliste à France Inter et à l'occasion de la loi qui devrait transférer des communes à l'Etat la compétence sur les bornes de recharge, je cherche un conducteur de voiture électrique qui accepte de témoigner sur la "galère" que représente le manque de bornes.

 

L'idéal serait de faire ça en IDF, de préférence pas à Paris, car la ville est tout de même la mieux dotée, ou dans un rayon de 2h/2h30 autour de Paris (Loiret, Picardie...)

 

Je dois tourner ce reportage lundi, n'hésitez-pas à me contacter rapidement par mail marion.lhour@radiofrance.com

 

Merci d'avance pour vos réponse !

 

Marion

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il n'y a pas de galère à cause des bornes, juste une utilisation différente de la voiture.

Je suis à la campagne et je fait jusqu'à 220km / jour sans soucis (et je pourrai faire plus ci-besoin).

Encore un journaliste qui va critiquer qu'on ne peut pas faire 1000km/ jour en VE et qui n'a pas compris ce qu'était la notion de déplacement alternatif (en vélo non plus tu peux pas faire 1000km/jour).

TU vas bien te faire recevoir ici où presque personne ne se plaint du manque de borne car l'achat d'un VE, se fait en fonction de ton besoin. Ce qui devrait être le cas pour tout véhicule d'ailleurs. Acheter un diesel pour la ville est absurde, d'où toutes les pannes d'EGR et FAP. Mais pas un journaliste pour faire un reportage sur "j'ai acheté un diesel pour la ville et je galère".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

la "galère" c'est les idées reçues !

Et elles sont tenaces ! Lorsqu'on ne sait pas, c'est assez "naturel" et "humain" d'en avoir (on est constitué ainsi !). Cela n'empêche pas de les dépasser pour s'y intéresser et éventuellement les faire tomber. La "galère" c'est quand M. Toutlemonde, bien intentionné, et plutôt "au-dessus" de la moyenne niveau curiosité et ouverture d'esprit, se fait renseigner par la presse ou par son concessionnaire et que justement là il y trouve des professionnels de l'information et/ou de l'automobile et que ces "pro" n'ont justement pas encore fait ce boulot sur leur propre "idées reçues".

Si vous voulez un jour parler de cette "galère" là, soyez certains que vous trouverez du monde ici pour vous en parler !

N'hésitez pas à rencontrer un conducteur de V.E. pour ouvrir votre esprit !

rencontres-automobile-propre/rencontrez-un-conducteur-de-v-e-t606.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
je cherche un conducteur de voiture électrique qui accepte de témoigner sur la "galère" que représente le manque de bornes.

Il me semble que le travail de journaliste consiste à se renseigner sur le sujet que l'on veut traiter, et non de décider que ce sujet sera "la galère", puis de chercher à tout prix à trouver un témoin pour accréditer cette théorie.

 

Je doute que vous trouviez ici qui que ce soit pour cautionner un énième dossier à charge sur les voitures électriques.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

pour ma part la "galère" se trouve dans le manque d'articles de journalistes objectifs et compétents sur le VE ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il faut encourager la création de nombreuses bornes de recharge rapides pour une bonne raison: le VE reste un 2ème véhicule

les jeunes qui ne visent pas la possession de plusieurs bagneules choisissent majoritairement le diesel pour cette raison alors qu'ils ont très envie de VE mais avec peu d'autonomie et peu de lieux de charge, impossible d'aller chez belle maman qui habite a 240 km, même si le quotidien est d'une trentaine de km.

il y a sur ce forum des pionniers de la VE et j'en suis mais il faut admettre que si nous voulons vraiment que celà s'étende et que le thermique disparaisse il faudra d'autres shémas plus abordables par un public moins motivé, moins concerné; moins renseigné.

il est donc important de rappeler aux décideurs qu'il est urgent de placer des bornes sur le territoire car c'est le frein principal invoqué par les eventuels futurs possesseurs de VE.

Ne nous braquons pas contre cette jeune journaliste qui a peut etre présenté le sujet d'une façon maladroite car c'est d'abord un réel plaisir de se déplacer en VE même si l'on est conscient de cette réalité et qu'en ce qui me concerne je m'en accommode sans problème, et c'est d'abord sur les avantages de cette motorisation que devraient mettre l'accent nos journalistes;je n'utiliserais jamais le mot galère pour parler de mon VE.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

fin 2012 début 2013 j'ai été en liaison avec le CG de ma région, il a été question d'installer 3 bornes de recharge, bornes que j'attend toujours encore, alors il faut s'armer de patience ce qui n'est pas pour encourager la vente de véhicules électriques.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour.

La voiture électrique est en évolution pour sa source d'énergie.

Aucun constructeur ne veut se lancer dans une fabrication en grande série , bon marché. Il se contente de transformation de thermiques.

Comment voulez-vous que dans ces conditions, des politiques prennent des décisions pour installer des bornes de charges rapides, a versions multiples, qui utilisées en grand nombre simultanément, posent problèmes.

Merci.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voilà un accueil plutôt frais, mais assez mérité !

 

C'est peut-être l'occasion de piger qu'il vaut mieux définir l'axe pour traiter d'un sujet après s'être renseigné dessus.

 

Concernant la recharge d'un VE en dehors de chez soi, pour l'instant ce n'est pas spécialement la "galère",

c'est juste une limite. Tout simplement parce que pour la plupart des utilisateurs les bornes disponibles sont

très peu nombreuses, voire carrément absentes.

 

Il est aujourd'hui illusoire d'acheter un VE en comptant sur une utilisation régulière de bornes. Chacun base donc sa

décision d'achat et son choix de modèle sur son/ses point de recharge personnel et le rayon d'action de la voiture.

 

Il est impossible de vouloir faire des parcours réguliers autrement car la présence de bornes est lacunaire et la

disponibilité des bornes actuelles n'est pas fiable/vérifiable. Par ailleurs le nombre de bornes actuelles est si limité qu'il est tout à fait possible de se retrouver coincé parce que la borne est certes là, mais qu'un véhicule y recharge pour plusieurs heures encore ou qu'une voiture qui n'est pas électrique squatte tout simplement la place pour la journée entière.

 

Aujourd'hui il est impossible de compter sur une recharge et bien souvent il n'y a pas de solution alternative. En cela tout

trajet dépassant l'autonomie du véhicule est une roulette russe. À la différence de quelques essayeurs/journalistes les utilisateurs

de VE ont en général la sagesse de ne pas tenter le diable. Faire 500 km en prévoyant 5 recharges sur des bornes peu fiables,

dont l'accès est verrouillé par des procédures débiles et des horaires contraints c'est typiquement le truc pour édifier le chaland. Objectivement ce n'est pas le cadre d'usage d'une VE aujourd'hui, on fait comme tout le monde on prend sa voiture secondaire, une thermique, qui avale la distance "à l'ancienne".

 

Ce qui est important de voir c'est que malgré toutes ces limites les utilisateurs de VE qui sont ici ont désormais des voitures électriques principales, car nos thermiques sortent de moins en moins, sans pour autant avoir spécialement changé notre mode de vie ou limité nos déplacements.

Un réseau fiable et bien développé de bornes de recharges permettra de faire des trajets plus longs en VE, mais pas de faire tous les trajets non plus. Contrairement à ce que l'on veut nous faire avaler pour la plupart des produits qui nous sont proposés, le VE n'est pas la solution miracle à tout, mais c'est une sacrée bonne solution dans beaucoup de cas.

 

>> Essayez une VE une quinzaine, ce sera la meilleure manière de traiter le sujet.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Deja presque 24h que le sujet a été ouvert, et pas une seule réponse de la journaliste.

Ça confirme bien le sentiment initial de vouloir faire un article à charge et non objectif, voir pire, un article visant à légitimer un réseau de bornes payantes alors que l'on se débrouille pas si mal avec les gratuites aujourd'hui.

Quand au discours "il faut des bornes pour aider les mentalités", je ne suis pas d'accord, au gens d'apprendre à réfléchir par eux-mêmes. On m'a tenu le même discours pour l'éthanol et en attendant ça fait 6 ans que je roule à 85cts/l. Tant pis pour les autres car si on avait été plus nombreux soyons sûr que les taxes auraient augmenté.

Pour vivre heureux, vivons caché , et différemment...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un réseau de bornes payantes serait je pense une excellente chose.

 

D'une part je ne vois rien d'anormal à payer du courant consommé, c'est même plutôt

logique car au final quelqu'un le paye (magasin, contribuable, etc.).

 

Par ailleurs payer pour utiliser un service est très différent de quémander un truc gratuit.

 

Enfin qui dit service payant dit possibilité d'avoir une certaine qualité de service,

de gestion des pannes et de la non-disponibilité, ce qui manque aujourd'hui au réseau existant.

 

Il faut bien sûr que le tarif soit étudié. Le même prix du courant qu'à la maison est illusoire

mais si la présence de bornes permet de se passer de thermique, payer par exemple 5 €/100 km

rechargé est tout à fait acceptable. L'usage est de toutes façons épisodique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout à fait d'accord. Mais ce n'est pas au contribuable de le payer. A l'utilisateur, et à la rigueur au pollueur (Vth...). aujourd'hui c'est le contraire: carburant pas cher, business model impossible pour les bornes. au lieu d'augmenter le prix du gasoil on essaie (!) de créer une écotaxe avec plein de portiques hors de prix, tout ça pour enrichir des entreprises et permettre au "bon peuple" de se défouler en y mettant le feu.

 

Taxer correctement le pétrole à la hauteur des nuisances qu'il cause (40000 morts, plus les asthmes, les façades noircies...) et il n'y aura aucun problème pour que les VE viennent tous seuls. Et les bornes avec. Faut juste du courage politique.

 

Faut juste que des journalistes aient le courage de le dire. Faut juste que des rédac'chef aient le courage de dire à leurs journalistes "fais un papier qui explique les dégâts causés par le pétrole pas cher".

 

Mais le politiquement correct, c'est plutôt critiquer les VE, rouler pour pas cher en empoisonnant tout le monde et en creusant les déficits pour enrichir les pays de la charia.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et bien que possédant un ve je suis autant choqué par les reportages des journalistes concernant le manque d'infrastructure de recharge que par le discours de certains possesseurs de ve refusant d'admettre que cette autonomie limitée est une contrainte...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je pense que vous devriez interviewer dominique chappate qui ne manquera pas de confirmer la "galère" don vous parlez ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
... le discours de certains possesseurs de ve refusant d'admettre que cette autonomie limitée est une contrainte...

 

Je roule en électrique depuis 3 ans et demi. C'est la seconde voiture qui lorsqu'elle était thermique ne dépassait jamais les 40km de distance depuis le domicile. Donc la remplacer par une électrique n'a jamais était une contrainte à cause de l'autonomie.

Mon épouse et moi n'avons jamais besoin de nous trouver à plus de 40km du domicile en même temps ! Ou bien on s'arrange, et c'est peut être là que vous parlez de contrainte ? Pour nous, ce n'en est pas une, c'est une question de bon sens ! A quoi sert il d'avoir deux véhicules thermiques qui ont plus de 700km d'autonomie alors qu'un seul suffit ? Lorsque nous avions deux thermiques, c'est la plus grosse qui partait faire le plus grand trajet, jamais les 2 ensembles (la 2è était beaucoup plus vieille donc moins fiable sur grande distance), donc c'était finalement une petite contrainte aussi.

Tout dépend de l'usage que l'on en a ! On ne peut faire aucune généralisation, ni dans un sens, ni dans l'autre !

Je ne suis donc pas choqué lorsque (comme moi) certains disent ne pas avoir de contrainte lié à l'usage d'un ve.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bonjour.

La voiture électrique est en évolution pour sa source d'énergie.

Aucun constructeur ne veut se lancer dans une fabrication en grande série , bon marché. Il se contente de transformation de thermiques.

Comment voulez-vous que dans ces conditions, des politiques prennent des décisions pour installer des bornes de charges rapides, a versions multiples, qui utilisées en grand nombre simultanément, posent problèmes.

Merci.

 

Non, non, chez Mia, ils ont conçu leur voiture pour être électrique. Et pas besoin de prise spéciale, la charge n'est certes pas rapide mais archi universelle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La journaliste n'a même pas pris la peine de répondre alors qu'elle doit tourner son reportage demain...Comme d'hab, elle va aller chercher des réponses parmi les non-utilisateurs de VE...et écrire un reportage de journaliste...à côté de la plaque, comme d'hab...dommage, j'aime bien France Inter.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je roule en électrique depuis 3 ans et demi. C'est la seconde voiture qui lorsqu'elle était thermique ne dépassait jamais les 40km de distance depuis le domicile. Donc la remplacer par une électrique n'a jamais était une contrainte à cause de l'autonomie.

Mon épouse et moi n'avons jamais besoin de nous trouver à plus de 40km du domicile en même temps ! Ou bien on s'arrange, et c'est peut être là que vous parlez de contrainte ? Pour nous, ce n'en est pas une, c'est une question de bon sens !

 

meme si pour vous cette situation est tres simple a gerer, admettez qu'elle peut ne pas etre aussi simple dans tous les cas et qu'au final le choix d'un ve est plus guidé par l'usage particulier de chacun que par les kilometres annuels parcourus...alors que sur cette base que ceux qui roulent en ve tentent de convaincre ceux qu'ils rencontrent en declarant que l'autonomie n'est pas un probleme...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'autonomie limitée d'une VE est une contrainte, et même une contrainte forte !

 

Mais aujourd'hui l'inexistence d'un réseau de charge fiable et bien maillé fait que cette contrainte est absolue. L'autonomie réelle de la voiture (et non pas les chiffres de cycles ou ceux du parcours idéal à 50 km/h durant l'été) doit être prise en compte, en y ajoutant une marge (sécurité et baisse des perfs de la batterie dans le temps).

 

A partir de cela chacun doit pouvoir déterminer si le VE rentre dans son cahier des charges. Personnellement je vois ça comme l'encombrement ou la capacité de charge. Si j'habite dans une rue étroite ou dans un parking limité à 1m90, je n'achète pas un hummer, ça rentre pas ! Si je veux pouvoir déménager la machine à laver je ne prend pas une berline tricorps avec assise arrière fixe. Si j'ai deux enfants je n'achète pas un cabriolet 2 places comme seule voiture... Et ben pareil si je veux pouvoir faire 200 km d'une traite je ne prend pas une VE.

 

Le VE aujourd'hui c'est une navette qui gravite autour d'un point fixe... et mine de rien ce cas là représente énormément de cas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour.

La Mia est l'exemple qui confirme la règle et c'est dommage. Je pensais qu'elle allait faire un tabac, et permettre avec son succès d'évoluer vers une fabrication en grande série. lui donnant un avantages d'évolution et servant de modèle aux autres fabricants

Je pense être un peu taré d'avoir eu cette idée. Heureusement que je ne suis pas chef d'entreprise.

L'explication est peut être autre mais en tant que Français je ne peux pas me permettre de la donner.

Merci.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bonjour.

La Mia est l'exemple qui confirme la règle et c'est dommage. Je pensais qu'elle allait faire un tabac, et permettre avec son succès d'évoluer vers une fabrication en grande série. lui donnant un avantages d'évolution et servant de modèle aux autres fabricants

Je pense être un peu taré d'avoir eu cette idée. Heureusement que je ne suis pas chef d'entreprise.

L'explication est peut être autre mais en tant que Français je ne peux pas me permettre de la donner.

Merci.

 

L'explication est tres simple: qui connait Mia en effet ce n'est pas avec 300 ou 400 voitures en circulation dans la France entiere + des regions ou le premier distributeur est a 300 km que cette marque va se developper et si celui qui en a entendu vaguement parler de cette marque visite leur site internet il y a une rubrique "configurateur" ou il est precise "Actuellement en cours de réactualisation " depuis des mois et hormis sur la premiere page ou est precise le tarif de depart il est impossible de connaitre les differents tarifs facilement...

 

Ne nous etonnons pas ensuite de ce resultat...modifier un site qui est la seule vitrine d'une marque non connue ne coute rien en rapport avec la situation actuelle de cette marque et c'est totalement basique comme constat...

 

vous allez sur le site Tesla par exemple et en 2 clics vous pouvez connaitre les prix de base des modeles pas plus complique que cela

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne suis pas d'accord avec ebire quand il dit :

Et ben pareil si je veux pouvoir faire 200 km d'une traite je ne prend pas une VE
. Car rien n'empèche un VE techniquement de faire 200km, ceux qui sont vendus actuellement ne le font pas parce que ce n'est pas une solution technique que l'on pense (à tord ou à raison) pouvoir répondre à un marché suffisant. C'est donc un choix purement économique, et très ponctuel dans le temps. L'électricité est de nos jours très onéreuse à stocker, on évite donc de rajouter 50km au prix fort qui ne serviraient jamais. Quel constructeur de grande série fabriquerait un véhicule qui serait immédiatement considéré comme trop cher par sa clientèle potentielle ? Seul un constructeur qui vise un marché de niche peut se le permettre actuellement, comme le fait tesla.

 

La confusion est d'ailleurs telle dans l'esprit des acheteurs potentiels qu'il prennent l'autonomie démesurée de la tesla comme une avance technologique .. Alors que ce n'est qu'un VE conçu pour aller très vite, donc disposant d'un "réservoir" taillé pour le gouffre énergétique que représente un gros moteur avec le pied au plancher. On pourrait faire une leaf avec 400km d'autonomie en ajoutant dans les 15000 euros au prix actuel .. Mais trouverait-on 100.000 acheteurs ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'aurais peut-être dû dire "aujourd'hui, en l'état actuel de l'offre VE"... mais bon cela me semble être évident.

 

Les futurs modèles auront des batteries plus performantes et sans doute le client sera amené à choisir entre plusieurs capacités de batterie selon ses besoins (ou ses préjugés .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les constructeurs de VE qui ont du diesel (ou de l'essence) à vendre mettent moins d'autonomie que les autres, le problème est là !

Tesla va les trouver, ses 100.000 acheteurs (dont je fais partie), et dans le même temps que Nissan.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×