Aller au contenu
Benny62

Bornes de recharges sur aire de covoiturage, la fausse bonne idée ?

Messages recommandés

Hello,

A la mode des aires de covoiturages s'ajoute la tentation d'y mettre des bornes de recharge.

Franchement de prime abord, je trouve pour recharger cet emplacement pas très utile a nos usages, (sauf peut être pour des urbains sans solution de recharge chez eux, et encore... autant charger en ville la nuit) 

Qu'en pense la communauté ?

Modifié par Benny62

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas si bête je trouve. 1 borne 7 kW max. /2. Pour ceux qui n'ont pas de prise chez eux. 

Plus une 22 éventuelle pour des réassurances accélérées

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Paradoxalement ça pourrait inciter a faire le trajet covoit avec le véhicule thermique pendant que l'électrique recharge... Dommage pour le CO2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne mettrais même pas de bornes, juste des prises standard/Greenup.

 

Globalement, sur ces parkings, les voitures doivent facilement passer 5 heures sans bouger.

Alors autant qu'il y'ai une dizaine de prises à faible débit, plutôt que des installations plus lourdes. Certes les batteries ne repartiront pas complètement pleines, mais à l'inverse beaucoup n'auront pas la capacité de stocker un plus gros débit dans ce laps de temps.

 

La charge DC peut être présente aux abords d'un tel emplacement, pour justement permettre de repartir avec une électrique en limite de charge :-)

Modifié par Manuko

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour avoir utilisé des bornes sur les aires de covoiturage, je trouve cette idée assez bonne.

Les points positifs :

Sur celle que j'ai utilisée, la recharge était limitée à 30mn pour éviter de laisser le véhicule branché toute la journée.

- Si il y a suffisamment de place de parking cela évite le squat de l'emplacement de la borne par un VT.

- Généralement l'accès aux parkings de covoiturage sont facilement accessibles et à proximité des villes.

Les points négatifs :

- Ces parkings sont souvent isolés, et il n'y a rien à faire pendant la charge.

Pour moi, ces bornes sont autant destinées à de l'itinérance qu'au covoiturage.

20200711_194708.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu as du trouver la seule borne DC sur une aire de covoiturage.....

Dans ce cas cette borne sert pour ceux qui voyagent , pas qui co-voiture.

 

Dans mon secteur , ils mettent des T2 22kW.

Je vois pas trop l’intérêt.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je trouve l(idée plutôt intéressante en fait. Cela me semble même être le prolongement de l'idée de covoiturage. La voiture charge pendant que tu es ailleurs et sans gêner personne. De plus, il n'est pas forcément nécessaire d'installer des bornes de fortes puissances (22 kwh) me semble bien. Plus généralement, il me semblerait plus intéressant que les collectivités équipent leurs parkings plutôt que des places disséminées en ville. Mais ça c'est une autre histoire. Ce concept me semble intéressant à généraliser.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le systeme du co-voiturage repose sur le regroupement de personnes en un seul véhicule plutôt que dans plusieurs pour faire le même trajet. C'est la raison essentielle des aires.

Pour 99% des utilisateurs d'aires de co-voiturages (enfin pour celles que nous avons eu à installer), il s'agit de trajet vers le travail où les véhicules stationnent du matin au soir (essentiellement tranche 7h30 à 18h30).

Donc inutilité de mettre une borne 22 kW plus coûteuse qui permet de recharger en 2 heures sachant que le véhicule fera ensuite ventouse une très grande partie de la journée.

Une multitude de prises domestiques renforcées sera nettement plus intéressante. En 8 à 9 heures de stationnement (ce que nous avons constaté à 99% du temps), ça laisse largement de quoi recharger pour le besoin journalier - trajet domicile/aire.

Après il faut se poser la question du véhicule utilisé pour le covoiturage ? Electrique ou thermique ?

Il faut espérer que les utilisateurs de VE ne les laissent pas sur place, sous prétexte de rechargement, pour aller se regrouper dans un VT. 

Modifié par [email protected]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, alfniev a dit :

Tu as du trouver la seule borne DC sur une aire de covoiturage.....

Dans ce cas cette borne sert pour ceux qui voyagent , pas qui co-voiture.

 

Dans mon secteur , ils mettent des T2 22kW.

Je vois pas trop l’intérêt.

du 22 AC pour de la réassurance "rapide" sur un axe en complément de nombreuses 3 ou 7 kW pourquoi pas...

 

Du DC sur une aire de covoiturage? Si à proximité d'un grand axe, pour les itinérants c'est sûr, en complément des lentes pour les VE qui restent là

Autre exemple Sublaines pk en sortie de péage D58/A85  37310 Sublaines

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, [email protected] a dit :

Le systeme du co-voiturage repose sur le regroupement de personnes en un seul véhicule plutôt que dans plusieurs pour faire le même trajet. C'est la raison essentielle des aires.

Pour 99% des utilisateurs d'aires de co-voiturages (enfin pour celles que nous avons eu à installer), il s'agit de trajet vers le travail où les véhicules stationnent du matin au soir (essentiellement tranche 7h30 à 18h30).

Donc inutilité de mettre une borne 22 kW plus coûteuse qui permet de recharger en 2 heures sachant que le véhicule fera ensuite ventouse une très grande partie de la journée.

Une multitude de prises domestiques renforcées sera nettement plus intéressante. En 8 à 9 heures de stationnement (ce que nous avons constaté à 99% du temps), ça laisse largement de quoi recharger pour le besoin journalier - trajet domicile/aire.

Après il faut se poser la question du véhicule utilisé pour le covoiturage ? Electrique ou thermique ?

Il faut espérer que les utilisateurs de VE ne les laissent pas sur place, sous prétexte de rechargement, pour aller se regrouper dans un VT. 

Sauf que borne publique donc obligations et supervision etc.

Donc une grappe de bornes oui, avec une 7 ou 11 ou 22 en tête

 

Et si c'est le VE qui roule et fait covoiturer à la place des VT (c'est mieux), faudrait aussi avoir de la puissance pour le recharger quand il passe déposer

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les 2 seules aires qui ont des bornes ont été créées sur des emplacements où le SDE avait déjà mis en place depuis plusieurs mois des dispositifs de recharges

En fait pas vraiment une aire de co-voiturage mais plutôt un parking en ville où a été implanté une signalétique propre, histoire d'officialiser le point de rencontre... parking utilisé en fait comme tous les autres parkings qu'on trouve en ville. Implantation plus politique que technique.

Pour les "vraies" aires de co-voiturage, celles créées à un point de déplacement stratégique (proche d'une entrée d'autoroute, sur un nœud routier desservant un bassin d'emploi...), point de borne.

Quand à la recharge à la dépose des co-voiturés, je n'y crois pas trop. Après une dure journée de boulot, encore passer rien qu'une 1/2 heure avant de rentrer enfin chez soi alors que les autres seront chez eux dans 10 min, ça décourage. 😋

Modifié par [email protected]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Des bornes 3.6kw type Bluely/autolib ça ferait le taf pour une recharge ''a la journée'' quasi-obligatoire. 

 

Si en plus tu peux faire des offres favorisant le roulement des VE de plusieurs co-passagers-conducteurs (un jour l'un prends son VE, l'autre charge, et inversement le lendemain) ce serait top. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 47 minutes, [email protected] a dit :

Une multitude de prises domestiques renforcées sera nettement plus intéressante.

Je suis 100% d'accord avec ça. Après prise domestique c'est pas tellement ce qui est adapté sur une aire de covoiturage puisque ça oblige a avoir son CRO, et que une "simple" prise n'est pas verrouillable donc il faut au minimum une "boite" qui puisse abriter prise et CRO avec verrouillage de la porte (mais ça reste une possibilité)

Idéalement ce serait des bornes de faible puissance (2kW à 3.7kW) en type 2, a voir la différence de prix.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Forhorse a dit :

une "simple" prise n'est pas verrouillable

Ah oui !!

Alors une GreenUp enfermée dans une boîte métallique avec juste un passage de câble.

La boîte marche avec un clavier façon consigne ou mieux, un badge RFID/puce NFC (téléphone/CB) qui sert d'identifiant et compteur pour facturation au temps resté branché. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites



Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×
×
  • Créer...