Aller au contenu

Aur3l

Membres
  • Compteur de contenus

    91
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

5 Neutral
  1. Aur3l

    mettre en panne une borne de recharge ?

    Euh non, il est très souvent dans un périmètre situé à 20 m autour de la borne et il doit, de toute façon, être accessible avec une simple clé triangle.
  2. Aur3l

    mettre en panne une borne de recharge ?

    Certains bornes s'ouvrent avec une simple clé triangle (une clé à pipe de 10 ou de 11 fait l'affaire). Bien entendu, tu ne peux l'ouvrir pour disjoncter/réarmer une borne que si tu es habilité et propriétaire de la dite borne (ou missionné pour l'ouvrir) Il ne faudrait pas croire que l'accès au matos intrinsèque est aussi simple... Dans le pire des cas, il y a le coffret électrique avec le disjoncteur général. Un redémarrage forcé ne fait jamais de mal. Mais pour éviter tout danger, je répète qu'il faut être habilité (là pas de blague car on parle quand même d'électricité) et propriétaire ou missionné pour...
  3. Aur3l

    Chargemap

    J'ai envoyé un mp à Yoann. Vous trouverez ci-dessous les exemples de tarification que je lui ai fournis pour comprendre la problématique de la nouvelle tarification : Plus qu'à attendre son retour pour savoir s'il s'agit d'une erreur d'affichage sur le site, d'une mauvaise approche dans l'élaboration de leur tarification ou d'une autre raison qui justifie cette "simplification" peu équitable pour les différents usagers finaux.
  4. Aur3l

    Chargemap

    Pas vérifié sur facture (j'utilise la carte du réseau). Il s'agit uniquement des tarifs affichés sur le site ChargeMap pour la comparaison.
  5. Aur3l

    Chargemap

    Pour MObiVE : ChargeMap a une marge d'un peu plus de 52 centimes au lancement de la charge (première heure) puis un coût moyenné ensuite. Le réseau local a donc bien augmenté ses prix pour l'interopérabilité... Alors que la marge de ChargeMap paraît adaptée lorsque tu n'utilises le badge qu’occasionnellement. En revanche, ChargeMap s'est complètement planté dans sa "simplification" du calcul du prix de certains réseaux. Du côté de chez moi, c'est une marge à 4,62 €/heure sur les recharges de moins de 4 kW...=> 0,60 € avec le badge local (0,01 €/minute pour les recharges inférieures à 4 kVA) contre 5,22 € avec le ChargeMap Pass (0,087 €/minute) alors que le réseau ne marge pas sur l'interopérabilité.
  6. Aur3l

    Nombre de bornes sur autoroute

    Banquiers : Frais de transaction (la commission est minime...pour une fois qu'ils ne nous volent pas trop ) Charges fixes : Constructeur des terminaux de paiements bancaires => Le terminal communique avec leur serveur avant d'être redirigé vers les banques. On en profitera pour signaler qu'il faut obligatoirement une IP fixe, qu'il faut donc protéger avec un APN privé (donc option ayant un coût), pour la communication entre le TPE et le serveur.
  7. Le problème est justement l'abonnement par mois (que tu dois régler même si tu achetés le terminal) qui représente le droit de passage par les serveurs. Les frais bancaires sont limités (et absorbables facilement en les intégrant dans la tarification) mais les frais fixes (abonnements proportionnels au nombre de TPE) sont difficilement surmontables car il faut les noyer dans un nombre de session actuellement trop restreint. Je me répète mais on ne parle pas d'un terminal pour l'ensemble des transactions faites sur le réseau (à l'instar de ton boulanger qui doit faire plus de 1000 transactions par mois sur un seul TPE) mais bien d'un terminal et son abonnement par borne qui n'enregistre que quelques centaines de transactions par an (et encore pour certaines)... Si on prend l'exemple d'Izivia (anciennement Sodetrel) qui doit avoir en gestion plus de 7 000 bornes d'après les annonces faites en octobre, seules 200 ou 300 de ces bornes sont probablement équipées d'un terminal de paiement bancaire actif... Cela doit représenter bien peu pour discuter avec les géants internationaux qui se cachent derrière les terminaux de paiement bancaire. Et si jamais Izivia souhaitait équiper toutes les bornes qu'elle a en gestion, il faudrait déjà l'accord des propriétaires pour mettre la main à la poche (en termes d'abonnement mais aussi d'investissement pour le TPE) car le retour sur investissement ne doit même pas exister actuellement... Quand on parle de chiffres, on comprend vite qu'il est peu probable que les terminaux de paiement bancaire apparaissent sur l'ensemble des bornes à court terme sauf en cas de démocratisation rapide du VE ou de bonne volonté du gestionnaire. Enfin bref, on verra bien ce que nous réserve l'avenir...et on ne peut qu’espérer car ça reste à mes yeux la meilleure solution car universelle ou presque.
  8. Je parlais d'abonnement (pour le droit de passage vers les serveurs des terminaux avant redirection vers ceux des banques). 100 € par an (estimation car j'avais vu sur un site que c'était 9,90 € par mois mais ça se négocie peut être) pour un boulanger, ce n'est pas grand chose car l'ensemble de ses ventes passe par un seul et même terminal. Ce qui n'est pas le cas pour les bornes. Moi aussi je préférerais tout régler par CB, c'est tellement plus simple...sauf que derrière il y a des frais et je comprends que les gestionnaires grincent des dents car actuellement le service n'est déjà pas équilibré (alors rajouter des abonnements supplémentaires...).
  9. Je pense que l'investissement n'est pas le problème car c'est en effet minoritaire par rapport au prix des bornes et des subventions. C'est vraiment l'abonnement pour son fonctionnement + le coût par transaction qui est problématique pour la rentabilité des gestionnaires.
  10. Le coût du kWh électrique en Allemagne doit être proche des 30 centimes. On a donc une marge de 13 centimes pour absorber les frais annexes (supervision / maintenance / coût de l'abonnement électrique / datas). Un peu cher mais pas non plus trop déconnant vu que le taux d'utilisation doit être globalement semblable aux bornes en France (donc faible...).
  11. Sauf que pour revenir sur les 10 000 € de frais supplémentaire pour 100 bornes... il faut augmenter le coût moyen de la recharge (ce qui fera probablement perdre plus de client qu'en gagner) ou augmenter le nombre de sessions de manière conséquence... Tellement conséquente qu'il ne faut pas gagner 2000 sessions seulement (en se basant sur un coût moyen d'une session de 5 €) mais bien plus (la marge étant faible sur une session de 5 €). Et le recours au terminal de paiement bancaire ne paraît donc pas, au vu du parc roulant actuel, en capacité de "faire gagner" ce nombre de sessions supplémentaire...
  12. C'est plus simple mais aussi beaucoup plus coûteux. Un terminal de paiement bancaire nécessite un abonnement d'un peu moins de 10 € par mois pour fonctionner, soit (on va calculer rapidement) 100 €/an/borne. Si un gestionnaire possède 100 bornes, c'est 10 000 € de plus à amortir tous les ans... Actuellement l'usage des bornes est trop restreint pour que cette solution soit généralisée par tous les gestionnaires... Surtout que tout le monde compare le coût de revient du kWh obtenu sur une borne à celui de chez soi en heures creuses où il n'y a pas de frais bancaires supplémentaires, ni de maintenance, ni d'abonnement spécifique pour les datas, ni de personnel s'occupant de l'exploitation qu'il faut payer.... Donc il paraît compliqué d’augmenter encore le coût d'utilisation des bornes pour absorber ces frais supplémentaires sans voir encore plus d'usagers éviter son réseau. Si l'exploitation des bornes était rentable, le lecteur CB serait généralisé. Actuellement ce n'est pas le cas. Donc on ne peut compter que sur la bonne volonté des gestionnaires qui veulent faciliter l'accès à leurs bornes.... en attendant la démocratisation du VE et un nombre d'usagers beaucoup plus important (sauf pour les bornes rapides où l'usage est, j'imagine et j'espère, déjà suffisant pour que l'exploitation de cette solution puisse être absorbée dans les recettes).
  13. On en revient toujours à la CB comme véritable solution pour le client. Sauf que du côté de gestionnaire, ça revient à trop cher de payer des terminaux de paiement bancaires au vu de l'utilisation actuelle pour des sessions facturées de moins de 5 euros en moyenne. Les deux gros fournisseurs de terminaux bancaires (ATOS et INGENICO) n'ayant aucun intérêt à baisser les coûts d'utilisation de leurs systèmes, on n'a plus qu'à attendre que le nombre de sessions augmente (avec la démocratisation du VE) ou que les coûts moyens des sessions soient plus important (augmentation de la taille des batteries)... Il est fort probable que ça s'améliore dans les années à venir mais il va falloir du temps....du moins pour les bornes lentes et accélérées car pour les rapides, le retour sur investissement d'un tel système doit déjà être facilement réalisable.
  14. C'est ce que nous disions avec elthib... Les grilles tarifaires sur les bornes du Calvados et de la Manche étaient faites avec des paliers pour essayer de s'adapter à différentes puissances (avec une décomposition différente pour les deux départements) pour essayer de ne pas trop pénaliser les usagers ne rechargeant pas à la puissance maximum des bornes. ChargeMap refacturait le service au même prix qu'il lui était facturé + une commission (la commission était coûteuse mais permettait de bénéficier d'une interopérabilité et de ne pas s’embêter à commander un badge supplémentaire). Sauf qu'en voulant simplifier le calcul, ChargeMap a rendu l'usage de son badge PROHIBITIF sur ces réseaux (du moins dès qu'on ne possède pas un véhicule avec un chargeur embarqué de 22 kW). Il est donc fortement conseillé d'utiliser le badge d'un autre opérateur ayant des accords avec ces réseaux ou les badges locaux ou les moyens de paiement à l'acte disponibles sur ces bornes (mais pas toujours très facile d'utilisation...) tant que ChargeMap n'aura pas revu sa copie pour facturer le service au kWh ou sur la base de l'ancienne grille tarifaire.
  15. Le problème en voulant trop simplifier est qu'on dénature des tarifications qui étaient construites pour essayer de se rapprocher du service rendu. Sur le réseau MobiSDEC, cela va rendre l'utilisation du ChargeMap bien trop coûteuse sur les bornes accélérées (0,087 €/min au lieu de 0,01 à 0,06 € selon la puissance appelée) alors qu'à contrario elle devient très intéressante sur les bornes de 50 kVA du même réseau (0,087 €/min au lieu de 0,20 !). Une moyenne au kWh aurait été beaucoup plus en lien avec la tarification originale... Surtout qu'on ne peut pas remettre en cause le fait que le ChargeMap Pass facture un service et non un kWh en fourniture vu qu'il n'exploite pas le service (on peut donc se placer dans l'interprétation de Tesla pour la facturation).
Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×