Aller au contenu
grib78

ZFE - les échéances se rapprochent

Messages recommandés

Plusieurs articles de presse ont été publiés ces derniers jours sur les ZFE, notamment avec l’échéance de juin 2021 sur l’interdiction des véhicules crit’air 4 et plus en région parisienne dans la ceinture de l’A86 et d’autres grandes villes, et le dénuement des automobilistes face à cette interdiction mal connue…

 

Les articles mettent en avant les primes pour changer de véhicule, sans préciser qu’en 2030, seules les crit’air 0 seront autorisées (environ 90% du parc actuel interdit).

 

J’ai du mal à comprendre comment on va forcer les automobilistes à changer pour un véhicule qui sera interdit dans à peine 9 ans, et bien avant pour les crit’air 2 et 3 (2024, dans seulement 3 ans, j’imagine celui qui troque son crit’air 4 contre un 2 actuellement…) Autre paramètre : en région parisienne, la recharge à domicile pour un ve n’est largement pas évidente pour tout le monde… (et les hybrides rechargeables dont les ventes augmentent seront interdites également en 2030 car crit’air 1).

 

Je ne vois pas très bien à l’heure actuelle comment cette transition va pouvoir se passer sereinement quand on voit ce qui est arrivé en 2008 avec la ‘simple’ hausse du prix du diesel.

 

Votre analyse de la situation m’intéresse.

Au plaisir de vous lire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cela va se terminer par une revolte des sans culottes Crit'air zero.

Le gouvernement sera bien obligé de faire machine arrière.

Bruxelles infligera une mega-amende à la France... que tous les contribuables français pairont. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Gégé a dit :

Le gouvernement sera bien obligé de faire machine arrière.

Pour information ce sont les collectivités territoriales qui choisissent le périmètre d'application, les catégories de véhicules concernés, les horaires d'application, le renforcement des règles de la ZFE dans le temps, ou encore les dérogations octroyées : pas le gouvernement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(é) (modifié)

J'ai du mal à suivre là ? Pourquoi "Bruxelles" attaquerait il (ou elle ? ) Paris ? Ce ne serait pas plutôt la cour de justice Européenne (qui siège à Luxembourg) qui poursuivrait l'état Français ? Et ce pour l'excès de dioxyde d'azote dans certaines grandes villes ? L'état Français avait mis en place les ZFE afin de tenter d'en réduire le taux, mais c'est bien aux collectivités territoriales d'appliquer le règlement non ?

Modifié par R2D2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La CJUE n’a pas vocation à s’auto-saisir.

Elle ne poursuit l’état français (Paris) que suite à la plainte déposée par la Commission Européenne (Bruxelles).  

Je dis simplement que, si cette plainte prospère et aboutit à une amende, ce sont TOUS les contribuables français qui seront "invités" à participer et non les seuls habitants des collectivités territoriales où les taux de pollution sont excessifs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(é) (modifié)

"Nora, une maman de 29 ans résidant au Franc-Moisin, à Saint-Denis, et détentrice d’une Peugeot 307 diesel datant de 2004. « Ma voiture m’est indispensable, résume-t-elle. Avec la crise sanitaire, des gens se sont retrouvés au chômage et ont du mal à payer leur loyer. Comment pourraient-ils changer de véhicule, même avec des aides ? Et s’ils reprennent une bonne occasion, plus récente, elle ne sera plus autorisée en 2024 (NDLR : année de restriction des Crit’Air 2, soit les diesels après 2011 et les essences avant 2011) ! Qui va racheter une nouvelle voiture qui sera interdite dans trois ans ? » "

 

Le bon sens de cette dame. On en manque cruellement en France il me semble. D'ailleurs, plus loin dans l'article on apprend que 2 postes de "conseillers en mobilité" chargés d’informer et d’orienter les habitants vont être créés dans le quartier Plaine Commune à St-Denis. Avec ça nous sommes sauvés.

 

https://www.leparisien.fr/info-paris-ile-de-france-oise/transports/interdiction-des-vehicules-polluants-comment-accompagner-les-foyers-les-plus-modestes-31-05-2021-4B33TRZLAVFSLFL46DO3KKWT3M.php

Modifié par grib78

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(é) (modifié)

Tout à fait. Malheureusement il semble qu'il y a une vraie résistance contre cette évidence : afin de permettre à chacun (e) de prendre sa part dans la transition énergétique il est indispensable d'aider les plus démunis. Et pour se faire la meilleure solution serait bien entendu de donner moins à ceux qui n'en ont pas besoin au profit de ceux qui en ont le plus besoin. En clair par exemple  transférer les bonus attribués aux VE de plus de 30 k€  sur ceux de moins de 20 k€ (chiffres purement indicatifs), maximiser les aides pour l'achat de VE d'occasion avec plafond de ressources et surtout ne pas oublier les solutions alternatives comme subventionner les kits éthanol ou la transformation au biogaz !

Modifié par R2D2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il manque plus globalement d'une véritable Politique nationale avec un grand P pour le déploiement des VE : des objectifs clairs et chiffrés, une stratégie pour atteindre ces objectifs et des moyens dédiés pour mettre en œuvre cette stratégie. Parce que interdire les thermiques, encourager les électriques et en même-temps (!) ne rien faire pour développer les solutions de recharge à part de grandes annonces sans véritable lendemain et des bonus dont le montant change tous les 6 mois, c'est le chaos assuré dans 10 ans.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Personnellement, je suis plus brutal dans mon appréciation.

 

J'habite au Luxembourg, un pays où le litre de Diesel est moins cher que le moins cher des Pays qui l'entoure (France, Belgique, Allemagne).

J'ai acheté un Diesel en 1986 revendu en 1993 à 210.000 km.

Depuis, je refuse le Diesel en raison de sa pollution.

 

Les individus sont incapables d'assumer que leurs véhicules sont polluants, que les véhicules sont autorisés à circuler sur la voie publique par le biais d' Autorisation Administrative ( la "carte grise) et que donc, à tout moment cet autorisation peut leur être retirée.

 

Il y aura toujours des individus pour affirmer qu'ils n'étaient pas au courant de l'interdiction du DIESEL pour les véhicules particuliers !

 

Admettons que le COVID-19 a bouleversé la situation économique de certains, mais cela ne ferait que reculer un peu l'échéance :

Beaucoup sont incapables d'envisager d'abandonner le DIESEL.

Pourquoi : parce que c'est le carburant le moins cher et les individus ne raisonnent pas plus loin !

 

Pour que la transition se fasse, il faudra bien faire en sorte que le Diesel soit au moins au prix de l'essence.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je souscris sur le besoin d'interdire le Diesel, j'avais d'ailleurs anticiper cette ZFE il y a 2 ans en revendant le mien à un moment où il valait encore quelques chose et en achetant une hybride simple (ne me tapez pas mais je n'ai pas de parking/garage à domicile et grands déplacements réguliers, donc VE exclu) dans l'objectif de le garder jusqu'en 2030 (j'ai pu anticiper et gérer à mon petit niveau cette transition avec les ZFE en tête parce que j'en avais les moyens).

Là où ça se corse, c'est que l'interdiction devrait toucher les essences également dans 9 ans (hybrides rechargeables comprises, les mêmes qui nous sont vendues à grand renfort de pub actuellement : achetez, achetez, on ne vous dit pas que dans 9 ans vous ne pourrez plus roulez avec - attention, je comprends que tout le monde ne garde pas son véhicule jusqu'au bout, je schématise, mais pour d'autres ça sera rude). Si dans le même temps rien n'est fait pour accompagner les plus faibles revenus et développer un réseau fiable et conséquent de bornes de recharge pour des véhicules 100% élec, on court vers une situation très difficile.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 9 minutes, grib78 a dit :

Si dans le même temps rien n'est fait pour accompagner les plus faibles revenus et développer un réseau fiable et conséquent de bornes de recharge pour des véhicules 100% élec, on court vers une situation très difficile.

Une conséquence du durcissement des règlementations est aussi la disparition annoncée des modèles du segment "A" (citadines), qu'elles soient thermiques ou électriques.

Le nombre d'équipements obligatoires et les procédures d'homologation à rallonge font que ce segment ne sera plus rentable pour les constructeurs généralistes (les citadines arriveraient trop près du tarif du segment supérieur et ne se vendraient pas assez).

 

On est donc devant une hausse annoncée du prix des véhicules neufs, qu'ils soient électriques ou thermiques qui contribuera à rendre encore plus difficile la situation pour les moins aisés.

 

Un retour vers l'époque où la possession d'une voiture particulière était un luxe réservé aux plus riches ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, Remy a dit :

Un retour vers l'époque où la possession d'une voiture particulière était un luxe réservé aux plus riches ?

Fort possible. A une nuance près : il me semble que les modèles de segment A sont rarement l'unique véhicule du foyer quand il y en a plusieurs. Pour les foyers à une seule voiture, on doit être majoritairement sur du B minimum acheté d'occasion. S'il y a des chiffres je suis preneur. Mais avec les ZFE, un autre paramètre est que le flot de l'occasion vas se tarir peu à peu aussi. Donc on en revient effectivement au début : "Un retour vers l'époque où la possession d'une voiture particulière était un luxe réservé aux plus riches ? "

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, grib78 a dit :

A une nuance près : il me semble que les modèles de segment A sont rarement l'unique véhicule du foyer quand il y en a plusieurs.

Mais ce sont souvent les véhicules uniques des jeunes célibataires et parfois des personnes âgées seules.

 

il y a 4 minutes, grib78 a dit :

Donc on en revient effectivement au début : "Un retour vers l'époque où la possession d'une voiture particulière était un luxe réservé aux plus riches ? "

Eh bien, personnellement, je pense que ce sera la tendance (à moins d'une rébellion générale qui mettra bas tous les objectifs de transition énergétique).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un changement radical de société à venir en effet.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Peut-être enfin cela poussera à un usage plus grand des Transports en Commun et du Train sur grande distance.

 

Ici, au Luxembourg, les Transports en Commun sont devenus gratuits mais la crise sanitaire du COVID retarde la petite bascule de trafic que l'on peut espérer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, SAABFOREVER a dit :

Peut-être enfin cela poussera à un usage plus grand des Transports en Commun et du Train sur grande distance.

Je souhaiterais plutôt que les TC et le train se développent pour donner envie aux gens de les prendre à la place de la voiture, mais pas qu'ils y soient obligés parce que la voiture serait devenue économiquement inaccessible.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(é) (modifié)

Bah oui mais quand on voit que le premier ministre fait son spectacle en prenant le premier paris-Nice couchette de nuit puis le lendemain un avion pour faire 370 km (Nice-Aouste sur sye : 10 heures en prenant le train) puis retour Paris on est mal barré... 🙄

Modifié par MiBou

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 51 minutes, Remy a dit :

On est donc devant une hausse annoncée du prix des véhicules neufs, qu'ils soient électriques ou thermiques qui contribuera à rendre encore plus difficile la situation pour les moins aisés.

C'est pourquoi j'ai commencé à acheter des actions de Radici Group....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(é) (modifié)

Il n'y a pas besoin d'acheter une voiture neuve ou récente pour les ZFE, n'importe quelle voiture GPL a la vignette crit'air 1,meme une vielle Lada Niva gpl acheté 500€ !

 

Modifié par yankee76

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 7 minutes, yankee76 a dit :

Il n'y a pas besoin d'acheter une voiture neuve ou récente pour les ZFE, n'importe quelle voiture GPL a la vignette crit'air 1,meme une vielle Lada Niva gpl acheté 500€ !

Il n'y aura pas assez de vieilles voiture GPL pour tout le monde (ni d'ailleurs assez de GPL pour les faire rouler toutes).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(é) (modifié)

Vu sous un autre angle : dans 3 ans la France va interdire à la circulation des millions de véhicules, qui deviendront par définition invendables sur le marché de l'occasion. Qu'en fait-on ?

1. on les exporte dans des pays tiers moins regardants ? Le bilan pollution mondiale et santé publique planétaire s'en trouve inchangé (mais dans notre village gaulois tout va bien Madame la Marquise)

2. on envoie à la casse des millions véhicules en parfait état de rouler : quel bilan écologique ?

3. autre piste ?

Modifié par grib78

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 9 minutes, grib78 a dit :

Vu sous un autre angle : dans 3 ans la France va interdire à la circulation des millions de véhicules, qui deviendront par définition invendables sur le marché de l'occasion.

Ce n'est pas si violent que ça.

Ces véhicules n'auront plus le droit de pénétrer dans les ZFE, mais il y a des millions de voitures en France qui ne s'approchent jamais d'une ZFE (toutes celles de ma famille par exemple)... donc pendant quelques années encore, elles pourront rouler et se revendre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(é) (modifié)

Tout à fait, bien vu ! Mais :

1. les ZFE concernent le Grand-Paris et à très court terme toutes les villes de plus de 150 000 habitants, ça va faire du monde

2. on interdit par réciprocité ces personnes à ne pas s'approcher des ZFE avec leur propre véhicule, on crée encore plus d'inégalités et le pays n'est plus coupé en 2 mais en x avec x>>2

 

Modifié par grib78

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites



Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×
×
  • Créer...