Aller au contenu

grib78

Membre
  • Compteur de contenus

    55
  • Inscription

  • Dernière visite

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Article paru aujourd'hui dans Le Parisien : https://www.leparisien.fr/info-paris-ile-de-france-oise/transports/en-ile-de-france-c-est-toujours-le-casse-tete-pour-recharger-sa-voiture-electrique-02-11-2020-8406136.php#xtor=AD-1481423553 « Avec le recul, je pense que si on ne peut pas se charger chez soi, il ne faut pas encore prendre de voitures électriques ». L'article en entier est joint à ce message. FireShot Capture 054 - En Ile-de-France, c’est toujours le casse-tête pour recharger sa voit_ - www.leparisien.fr.pdf
  2. plus sérieusement, ce rapport de la DGE avec une partie prospective : https://www.ecologie.gouv.fr/sites/default/files/2019-07-Rapport-IRVE.pdf - " En France, près de 7,9 millions de logements collectifs et près de 4,4 millions logements individuels ne disposent pas d’un emplacement de parking privatif." (page 132) - "Pour les utilisateurs de véhicules électriques qui n’ont pas accès à des points de charge à leur domicile et/ou à leur travail, le déploiement d’infrastructures sur l’espace public, à proximité de leur domicile, idéalement dans une logique de déploiement à la demande, constitue la solution de référence. La recharge normale, avec des puissances s’étalant de 3,7 à 7 kVA, correspond bien à ce type d’utilisation (véhicule stationné pendant des durées longues). Le besoin d’infrastructures pour les VE déployées sur l’espace public serait de 75 000 points de charge à horizon 2030 dans l’hypothèse où l’utilisation des points de charge suit une gestion optimale limitant les investissements." (avec, d'après ce rapport, un total de 5.9 millions de ve en 2030 en France)
  3. bon, je n'étais pas loin : Modélisation et optimisation de l’interaction entre véhicules électriques et réseaux d’électricité : apport de la théorie des jeux (thèse de Doctorat de l'Université Paris-Saclay). Pas exactement sur le nombre de bornes mais il doit y avoir moyen de leur piquer une ou deux équations https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01277915/document
  4. @Pedritto je suis vraiment désolé mais j'ai lu et relu et relu sans rien comprendre. Mais je suis une bille en proba donc tout n'est pas de votre faute et l'histoire des lancers de dés à 100 faces pour trouver la proba d'avoir 2 numéros différents en 4 jours m'a catapulté en orbite haute. Si en plus il faut une thèse de maths pour recharger son véhicule, j'ai plus vite fait de m'acheter un cheval
  5. Merci ! je suis d'accord avec les recettes, un tout petit peu moins pour caisses et les caddies même si je comprends bien la mutualisation : entre 2 clients par caisse et 5 clients par caisse, l'attente augmente et la satisfaction client diminue Je chipote, je chipote, mais c'est important la satisfaction client, surtout pour un marché émergeant (voir la photo dans un fil différent avec 5 teslas qui attendent d'accéder au chargeur, ou en Californie l'année dernière une file sur 800 mètres, personnellement ça me gaverait bien bien fort). Bon après ça dépend de combien le ratio bornes/voitures peut diminuer, mais l'équation n'est pas simple quand même. Intéressant ce fil
  6. effectivement, un paramètre de plus dans l'équation je vous avoue ne pas bien saisir : donc plus il y de voitures, moins le ratio bornes/voiture aurait besoin d'être grand ? Alors on recharge comment ? Remarquez, en sons temps Coluche a dit : "plus il y a de gruyère et plus il y a de trous. Et plus il y de trous, et bien moins il y a de gruyère" mon calcul était effectivement en prenant compte le 1/10 uniquement pour les voitures sans possibilité de recharge à domicile (en admettant le 80% que je considère également bien trop élevé). Si maintenant on compte 1/10 de l'ensemble du parc roulant, on arrive à... 3,9 millions de points de recharges. Mais in fine, il va bien falloir les recharger régulièrement ces 40 millions de voitures non ? La solution serait que pendant toute sa durée de vie (allez, 2-300 000 km par exemple), un ve puisse charger exclusivement sur des superchargeurs sans avoir une dégradation de batterie supérieure à une charge lente exclusivement (sur ce sujet aussi on lit tout et son contraire) : on met peu ou prou le même nombre de points de recharge rapide que de pistolets à essence en France et basta (on augmente d'un facteur 1.5 par exemple pour amortir le temps de recharge). Et dans ce cas là uniquement je suis d'accord le ratio 1/10 peut être revu à la baisse, très largement même, mais ça fait pas mal de conditions avant d'y arriver.
  7. pour aller plus loin je vous propose un autre calcul simpliste fait à la va vite. Au 1er janvier 2020, 39 millions de véhicules circulent sur les routes françaises selon AAAData. Hypothèse : en 2050, 100% de ve circulent en France, on va rester sur 39 millions pour cet exemple. Admettons que 80% rechargent à domicile (j'ai bien dit "admettons" ), il reste 7,8 millions à charger en voirie. En prenant 1 point de charge pour 10 véhicules (préconisation européenne), il faut donc 780 000 points de charge sur voirie France, en admettant que ces points de recharge ne sont utilisés que par ceux qui n'ont pas d'autre solution. Calcul à affiner avec 4 paramètres : nb de véhicules, % de charge qui ne peuvent pas se faire à domicile, nb de points de charge pour X véhicules, et nb de véhicules qui peuvent charger à domicile mais qui utiliseront aussi ces points de charge au détriment de ceux qui n'ont pas d'autre solution. Vous avez 3 heures
  8. @R2D2 Merci ! Je constate toutefois quelques biais (forcément ) - chiffres issus de sondages auprès d'utilisateurs, dont on peut penser que les répondants étaient ceux qui avaient le plus de facilités à acheter un ve et recharger à domicile - cette étude, comme les chiffres sur le site de l'Areve que je viens de trouver, ne parlent qu'au présent et pas au futur. Pas de projection sur l'avenir donc, pas d'étude prospective à 15 ans, on a donc pas d'étude sérieuse qui tient compte du parc d'habitations en France (en France c'est 44% d'habitats collectifs en 2019 d'après l'Insee) - je viens de regarder le site jerouleenélectrique (site d'information pédagogique édité par l'Avere-France) où on retrouve ces 90% MAIS avec une nuance de taille, je cite " 90 % des recharges effectuées à domicile quand une place dédiée est disponible " là je suis d'accord, mais ça ne fait pas 90% des recharge au total : https://www.je-roule-en-electrique.fr/les-coproprietes-au-coeur-de-la-mobilite-electrique-du-quotidien-20
  9. Désolé, mais je ne crois pas du tout à ce 90%. Je suis curieux si quelqu'un a des chiffres issus d'une étude sérieuse mais en l'état actuel des choses c'est un peu un chiffre au doigt levé. Fait assez rigolo, pas représentatif du tout mais que je vous présente quand même pour le fun : dans une ville que je connais bien (200000 hab), la mairie s'est mise en tête de construire des éco-quartiers. Pour aller au bout de leur démarche, constructions d'ensembles d'immeubles sans aucune place de parking, 0. Résultats : les habitants garent leur voitures dans le quartier, en surface, ce qui fait que nouveaux et anciens habitants galèrent pour trouver une place à mois de 10minutes de chez eux.
  10. mouais, je ne suis pas convaincu. L'avenir me dira si j'ai raison ou tort mais j'ai des gros gros doutes. Ne serait-ce que sur les voitures qui stationnent dans la rue, ce n'est absolument pas limité aux centre-villes ni aux grandes agglomérations. Je dois avoir des hallucinations quand je me déplace alors.
  11. « si 90% des charges se font a domicile » Avec la répartition actuelle maison individuelles/habitats collectifs, avec les délais pour équiper chaque parking de copro de solutions de recharge (quand la copro a la chance d’avoir un parking), en voyant à l’heure actuelle la quantité absolument phénoménale de véhicules qui stationnent la nuit sur la voie publique, j’ai personnellement beaucoup de mal avec ce 90% qu’on voit très régulièrement dans les articles et sur les forums.
  12. La solution de recharge à proximité du domicile ET dès endroits dans lesquels je me rends très régulièrement qui sont eux aussi un désert de bornes. Bref, c’est pas encore gagné pour tout le monde.
  13. Si j’avais besoin d’un 2ème véhicule et si j’avais une maison, oui j’aurais une zoé. Mais en appart, sans parking, besoin d’un seul véhicule, mes contraintes et le réseau de charge actuel, pas de ve. Même si très sincèrement j’aurais aimé y passer. On verra d’ici 8-10 ans quand il faudra changer la voiture actuelle.
  14. Avec l’augmentation du nombre de ve, il va falloir que le nombre de bornes augmente sérieusement par contre. Pour les courses ça fait bien longtemps que je fuis les supermarchés, je trouve ça une perte de temps incroyable. Le marché du samedi et petits commerces de proximité à pied et un drive une fois par mois sont bien suffisants. Pour ma part je considère que le marché du ve n’est pas mûr (pas au sens technologique mais au sens disponibilité des bornes et couverture du territoire) pour mes besoins. Nous aurions besoin de 2 véhicules et nous aurions une maison, j’aurais un ve c’est une certitude. Mais en appartement sans parking et pas besoin de 2 véhicules, j’attends. Et ça reste surtout très cher. J’en discutais hier avec ma femme justement parce que le ve m’intéresse énormément mais même si nous avons largement les moyens d’acheter une tesla (seule marque actuellement qui pourrait peut-être correspondre à nos besoins, et encore), il est hors de question pour nous de mettre plus de 20k€ dans une voiture. voilà voilà
  15. Quand on peut charger à la maison je suis bien d’accord. Si j’avais un ve ça serait personnellement 0% de charge à domicile (appartement sans place de parking). La vérité des uns n’est pas celle des autres


Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×
×
  • Créer...