Aller au contenu
rv45

Forum • Où en sommes nous sur le réseau de bornes publiques?

Messages recommandés

Bonjour,

 

A l'honneur sur sur BFM avec Nathalie Croisé dans l'émission Green Business de ce jour.

 

http://www.bfmtv.com/video/bfmbusiness/green-business/recharge-voitures-electriques-isabelle-riviere-pascal-houssard-green-business-02-02-2-4-174280/

 

La recharge des voitures électriques va peut être enfin se développer.

Le cas de certains départements précurseurs, je ne peux pas en dire autant du mien 45.

 

La Vendée 85 annonce une série d'installation fin février début mars 2014 c'est aujourd'hui enfin!

On entend parler aussi de l'Indre et Loire 37.

D'autres on déjà fait l'objet d'information sur ce forum:

 

72 la Sartre recharge-voitures-electriques/la-sarthe-annonce-un-projet-de-deploiement-de-80-bornes-d-ic-t944.html

 

28 l'Eure et 'Loire recharge-voitures-electriques/125-bornes-d-ici-fin-2014-dans-en-eure-et-loir-28-t912.html

 

La région Nord recharge-voitures-electriques/des-bornes-de-recharge-pour-la-region-nord-t714.html

 

Alors les autres ...

 

Mais sur Charge Map cela n'est pas encore perceptible!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

1000 bornes en Europe posées par Nissan

 

et 107 en France

 

Y a-t-il un moyen de savoir où sont posées ces 107 stations??

Je connais 2, i l m'en reste 105 à découvrir

 

1 à Paris, porte de Sèvres,

2 à Nissan Brest

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ok merci bien,

 

Ca commence très fort,il n'y pas les deux bornes que je connais!!!! et en zoomant par hasard,je tombe sur une borne de Viry-Chatillon en banlieue parisienne, et en cliquand dessus l'adresse est Lyon!!!! Une carte qui a l'air précise c'est fou

 

Sinon, c'est impressionnant le nombre de bornes en Estonie!!!! On parle tout le temps de l'Allemagne et de la Norvège et l'Estonie, vous avez vu le nombre de bornes rapides.....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

je suis journaliste à France Inter et à l'occasion de la loi qui devrait transférer des communes à l'Etat la compétence sur les bornes de recharge, je cherche un conducteur de voiture électrique qui accepte de témoigner sur la "galère" que représente le manque de bornes.

 

L'idéal serait de faire ça en IDF, de préférence pas à Paris, car la ville est tout de même la mieux dotée, ou dans un rayon de 2h/2h30 autour de Paris (Loiret, Picardie...)

 

Je dois tourner ce reportage lundi, n'hésitez-pas à me contacter rapidement par mail marion.lhour@radiofrance.com

 

Merci d'avance pour vos réponse !

 

Marion

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bonjour,

 

je suis journaliste à France Inter

Oui, on sait.

Inutile de poster votre message dans tous les coins du forum.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je possède une mia. Je déménage à Bayonne et me suis naturellement tourné vers les parkings couverts de la Ville pour demander un emplacement spécifique VE.

Dans l'urgence, et étant le premier à questionner le Ville sur ce besoin, le service en charge du stationnement me propose un emplacement dans un parking couvert pour 70€/mois avec un accès à une prise.

Sâchant que l'abonnement résident ne coûte que 30€/mois !

 

A Bayonne, il n'y a donc aucune politique relative à l'électrique (hormis quelques VE destinés aux employés municipaux, et un mini bus électrique de proximité reliant les parkings périphériques au centre ville).

 

L'usagé envisageant un mode de déplacement plus propre est alors pénalisé, et aucune mesure incitative n'est développée pour accueillir les VE au coeur de la ville. C'est un comble, à l'heure où les questions environnementales liées à la pollution de l'air envahissent notre quotidien.

 

Si aucune mesure concrète et réaliste n'est envisagée par la Ville dans les prochains mois, je me verrai dans l'obligation de me débarrasser de mon VE et repasser au thermique.

 

Mais je ne baisse pas les bras, car je compte bien alerter les représentants politiques sur cette question.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Encore des promesses où enfin de l'actions

 

Recharge électrique : les députés jugent urgent de déployer un réseau pour rassurer les acheteurs potentiels

a+a-‹ Retour • 02 mai 2014 • Transport

Il y a urgence à déployer un réseau de bornes de recharge, estiment les députés de la commission des Affaires économiques à l'origine d'une proposition de loi, d'autant que la loi de transition énergétique devrait être adoptée trop tardivement.

 

© Robert Hoetink

"Nous sommes face à un chantier d'intérêt national qui appelle une réponse rapide et efficace". C'est en ces termes que Frédérique Massat justifie la proposition de loi facilitant le déploiement d'un réseau d'infrastructures de recharge de véhicules électriques sur l'espace public. La députée SRC de l'Ariège, chargée du rapport parlementaire(1) relatif à la proposition de loi, juge que "la nécessité d'accélérer le déploiement des bornes [est] incompatible avec le calendrier du projet de loi sur la transition énergétique", annonçant "une adoption définitive [du projet] en 2015". Pour l'élue, membre de la commission des Affaires économiques de l'Assemblée nationale, "l'examen d'un texte court et ciblé [s'impose], de façon à envisager une adoption au cours de l'année 2014".

 

La proposition de loi est reçue favorablement par le gouvernement, Arnaud Montebourg, ministre de l'Economie, ayant indiqué à la commission parlementaire "[soutenir] cette proposition de loi et en [assumer] l'impact sur les finances publiques".

 

Une filière qui peine à démarrer

 

Même si les ventes restent anecdotiques, les constructeurs français de véhicules électriques tirent bien leur épingle du jeu : en France, ils captent 80% des parts de marché des voitures électriques pour les particuliers, contre 53% pour le total des véhicules particuliers.

 

D'autre part, le secteur des transports représente 32% de la consommation finale d'énergie et 70% de la consommation de pétrole, ce qui en fait un secteur clé puisque le Président de la République a fait de la réduction de la dépendance française aux énergies fossiles un objectif prioritaire en matière de transition énergétique.

 

Si ces éléments plaident en faveur des véhicules électriques, les ventes restent faibles et seulement 25.000 voitures circulaient en 2013. "ERDF a ainsi été amené à réviser son scénario de pénétration fortement à la baisse", explique la députée, précisant que le gestionnaire du réseau électrique de distribution n'anticipe plus que 450.000 à 800.000 véhicules électriques en circulation en 2020, contre 1,9 million précédemment.

 

Rassurer l'automobiliste

 

"La peur de la panne". Telle est la raison, avec le prix des véhicules, qui explique ce que la parlementaire appelle le "retard à l'allumage" de la filière électrique. Pourtant, "les besoins [en bornes de recharge publique] sont faibles", juge la députée, puisqu'en Europe, 87% des trajets sont inférieurs à 60 km quand l'autonomie des véhicules électriques est de 120 km. "Il est donc probable que les infrastructures de recharge installées sur le domaine public seront peu utilisées car les propriétaires de véhicules utiliseront en priorité la prise équipant leur domicile", analyse-t-elle.

 

En revanche, "le facteur psychologique est décisif", ce qui plaide en faveur de l'installation de bornes de recharges accélérées ou rapides pour "[rassurer] le conducteur". Le déploiement d'un réseau national couvrant le territoire doit donc précéder les ventes de véhicules électriques pour convaincre des acquéreurs potentiels hésitants de faire le premier pas.

 

Fin 2013, la France comptait 5.600 bornes installées sur la voirie et 25.000 bornes de recharge installées par des acteurs privés, dont 12.000 destinées aux flottes d'entreprise, 8.000 par des particuliers, 4.000 dans les parkings et 1.000 dans les centres commerciaux. En 2015, le nombre de bornes installées par les collectivités devrait atteindre 14.000.

 

 

Quel rôle pour le futur opérateur national ?

La proposition de loi octroie à l'Etat une compétence pour déployer un réseau de recharge national.

Pour exercer cette nouvelle compétence, l'Etat souhaite voir apparaître un ou plusieurs opérateurs nationaux, dont il détiendra une part du capital, directement ou par le biais d'une entité publique (CDC ou Ademe, par exemple). Il ne s'agit pas de déterminer le titulaire d'un marché public, mais de favoriser le lancement d'initiatives privées, insiste la rapporteure.

Les collectivités territoriales, qui ont exprimé quelques inquiétudes face à ce texte, devraient conserver la compétence en matière d'installation des bornes dont elle dispose aujourd'hui, assurent les promoteurs de la proposition de loi. L'Etat ne pourra intervenir que "lorsque cette implantation s'inscrit dans un projet de dimension nationale", cette dimension s'appréciant au regard du nombre de bornes et de leur répartition sur le territoire. De plus, l'implantation des bornes devrait se faire en concertation entre les collectivités et l'opérateur représentant l'Etat.

Compléter les initiatives locales

La proposition de loi vise principalement à permettre un développement du réseau de recharge dans trois directions. Il s'agit tout d'abord de corriger le déséquilibre entre les régions. En effet, quand l'Ile-de-France, le Nord-Pas-de-Calais et la région Poitou-Charentes devraient compter respectivement 6.460, 3.130 et 2.710 bornes installées à l'initiative des collectivités locales, la Franche-Comté, la Bourgogne et la région Champagne-Ardenne ne devraient en compter que 80, 50 et 30.

 

Autre objectif, favoriser le déploiement des bornes de recharge rapides (30 minutes pour la charge complète). "En raison des modalités de subventionnement mises en place par l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), les collectivités territoriales mettent en avant les bornes de recharge normale [8 heures pour une charge complète] ou accélérée [5 minutes pour 10 km ou 1 heure pour la charge complète]", déplore l'élue.

 

Enfin, l'objectif est d'équiper certaines autoroutes ou routes nationales en infrastructures de recharge afin de relier les réseaux locaux entre eux.

 

En conséquence, la députée juge nécessaire le déploiement d'"un réseau « essentiel » couvrant l'ensemble du territoire, destiné à compléter les initiatives des collectivités et des acteurs privés, [qui] pourrait représenter environ 4.500 bornes rapides ou accélérées, pour un coût de 200 millions d'euros".

 

Philippe Collet

1/ Consulter le document

http://www.assemblee-nationale.fr/14/pdf/rapports/r1882.pdf

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très bien, très bien ... espérons que cette député soit entendue, et que M. MONTEBOURG qui, me semble t-il, roule en Renault Zoe, abonde dans son sens.

 

Ce qui est navrant, c'est de voir l' Etat français s'en "laver les mains" en soutenant des projets privés, alors que le bon sens voudrait que l'on crée d'urgence un établissement public à caractère industriel et commercial, "FRANCE-RECHARGE", chargé de cette mission de Service public. Tout le Service Public SVP !! Que l' Etat prenne ses responsabilités au lieu de rester timide et continuellement dans des promesses et projets qui ne se réaliseront pas ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'Etat ne veut déjà plus assurer le Service Public qui subsiste, alors en créer un nouveau...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pourtant ce n'est pas compliqué de mettre une borne accélère triphasé 36A pour 3000 habitants et ou tous les 50km sur nationales par exemple. Je dirais même que ce n'est pas très cher.

Et de mettre une borne recharge rapide sur chaque aire de repos sur autoroute et sur toutes les stations essences.

 

ERDF et les concessionnaires des autoroutes ils servent à quoi?

 

Enfin aujourd'hui j'ai bien essayer pendant les vacances d'aller dans un restaurant sans Wifi je me suis fait très vite fait rappeler a l'ordre par les enfants. Alors demain je n'irai plus dans un restaurent sans possibilité de recharge et je n'irai pas dans un pays sans bornes de recharge non plus.

 

Certains ont bien compris:

 

http://www.aveq.ca/1/post/2014/05/tim-hortons-choisit-chargepoint-comme-rseau-pour-ses-restaurants.html

http://www.aveq.ca/1/post/2014/04/le-royaume-du-ptrole-installe-des-bornes-rapides.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon ... cela avance doucement. Comme les collectivités territoriales sont toutes en manque d'argent, elles auront tendance à se reposer sur l'Etat pour combler les déserts de bornes de recharge entre ces territoires. Et l'Etat annonce déjà qu'il ne veut pas se substituer aux collectivités territoriales ! Quel dialogue de sourds !!

 

Le gouvernement veut-il ou non développer la voiture électrique ? Si oui, il faut créer d'urgence un Etablissement public, "FRANCE-RECHARGE", pour équiper tout le pays en bornes rapides, accessibles 24 heures sur 24 et 7 jours sur sept, avec paiement par carte bancaire, comme on paie son essence ou son gas-oil dans n'importe quelle station service. Voilà !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pourquoi part-on toujours sur cette a priori qu'il faut des bornes de recharge partout ?

Une borne coûte cher à l'achat et à la maintenance, ne concerne qu'une infime partie de la population, faut pas s'étonner que politiquement peu de gens y aillent !

 

Ne devrions-nous pas mettre l'accent sur l'installation de prises standards qui ne coûtent rien, ne créent aucun monopole, aucune clientèle captive et qui, diffusées à très grande échelle, favoriseront l'augmentation du parc de VE, ce qui conduira mathématiquement à une rentabilité assurée d'investissements plus importants (charge rapide sur autoroutes ou autres).

 

Qui d'entre nous est prêt à investir sur l'installation d'une borne dans sa ville ? Même question pour 4 prises standard ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Certe une prise standard ne coûte rien mais une recharge 400v 32A ne coûte rien non plus ou si peu alors pourquoi sans privé.

La preuve:

 

https://store.adtek.fr/home/29-sparkbox.html

 

avec un relais et tu est en 400w donc la différence entre une prise simple 230v 16A et une prise 400V 32A c'est combien 300 350€

 

Et oui il faut aussi des charges rapides sur autoroute aussi mais là c'est a l'état à l'imposer très rapidement avec une contrainte financière en cas de retard d'installation où de dysfonctionnement.

 

Finalement cela ne coûte pas plus cher voir même moins que lorsque l'on a mis des cabines téléphonique en place.

 

Pour moi c'est du boulot pour ERDF ni plus ni moins. Avec effectivement payement en carte bleu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les mois passent mais toujours pas de déploiement significatif en France. Seul Nissan, Auchan et quelques autres initiatives par ci par là. Département 85 et 37 et encore incomplète pas en borne rapide dans le 37 et rien à tours et dans le 85 le déploiement n'est pas encore terminer.

 

Pendant ce temps en Grande Bretagne et en Irlande ils ont un réseau qui couvre tout leur territoire y compris toutes les aires d'autoroutes.

 

C'est ce que l'on appel l'inefficacité française!

 

http://www.avem.fr/actualite-angleterre-le-decollage-du-marche-du-ve-booste-l-utilisation-des-bornes-a-charge-rapide-5296.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

quel est le business model des bornes britanniques et irlandaises? C'est du "public gratuit cadeau", ou du "privé gratuit vecteur d'image", ou du "privé payant" mais alors quel tarif et quelle rentabilité?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, ben justement, qui dit gratuit dit qu'il y a forcément quelqu'un qui paye.... C'est Nissan?

 

Et si c'est Nissan (comme en France chez Cora, Ikea, Auchan...), alors cela signifie juste que Nissan UK a décidé de consacrer encore plus de budget à ces installations que Nissan France. Il n'y aurait donc pas lieu d'incriminer une inefficacité "française", sous-entendu des services publics. A la rigueur une certaine nonchalance de Renault.... Et bien sûr la totale inexistence de VW et BMW!

 

Il faut remarquer qu'en Grande Bretagne, du moins dans sa moitié sud, la densité de population est beaucoup plus forte que chez nous. On peut donc servir un plus grand nombre d'habitants et de VE avec un nombre donné de bornes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a bien eu le soutient de la CEE via les fonts FEDER pour l'Irelande et l'UK.

Il y pleinement une inefficacité de notre administration française qui est responsable de la non utilisation des fonds par la France et plus particulièrement nos régions françaises.

 

http://www.avem.fr/actualite-vehicules-propres-la-commission-europeenne-annonce-sa-strategie-1469.html

 

la CEE redonne une nouvelle fois des fonds pour la période 2014-2020. Alors serons nous les utiliser cette fois. Une chose est sûre les précédent fonds sont perdu une fois pour toute.

 

Cette fois va t on utiliser l'ensemble des 15,1 milliard Euros que nous propose la CEE pour installe un réseau de borne électriques?

 

http://www.lagazettedescommunes.com/230519/federfse-151-milliards-deuros-pour-la-france-sur-2014-2020/

 

Arrêter d'être naïf tous les pays se moquent de nous car nous n'avons même pas l'efficacité pour aller chercher les fonds que l'on nous a tendu.

 

Ouvrez les yeux et regarder ce que les autres pays ont fait et ce nous n'avons pas fait!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Enfin une bonne nouvelle une fois n'est pas coutume.

 

http://www.avem.fr/actualite-bornes-de-recharge-le-calvados-valide-le-financement-de-son-deploiement-5299.html

 

Quelques petites remarques toutefois:

 

Je ne peux que me félicite de voir enfin quelques actions de quelques départements comme celui-ci mais aussi le 37 85 ...

 

Cela fait quand même une belle sommes par borne 11 200€ le prix de la borne n'étant maxi de 1500€ environ cela fait cher pour tout le reste! Pas de recharge rapide domage!

 

Bien évidement le département n'est pas compétant pour les autoroutes il n'y aura rien, contrairement a des pays comme UK où l'Allemagne le Canada où la Californie.

 

Allez encore quelques efforts on sera presque dans un pays qui prend des décisions normales cohérentes et intelligentes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Cette fois va t on utiliser l'ensemble des 15,1 milliard Euros que nous propose la CEE pour installe un réseau de borne électriques?

 

http://www.lagazettedescommunes.com/230519/federfse-151-milliards-deuros-pour-la-france-sur-2014-2020/

 

15 milliards, c'est un puissant fonds!

 

Largement de quoi financer les baisses d'impôts sur le revenu

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je ne sais pas si vous avez relevé l'info:

la loi sur la transition énergétique promet 7 millions de bornes en 2030:

http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/10/01/les-principales-mesures-du-projet-de-loi-sur-la-transition-energetique_4498549_3244.html

 

Donc à un rythme continu sur 15 ans cela fait 466 667 bornes par an d'installées ou 1278 par jour

Et ChargeMap en recense environ 3500 pour la France...

Je ne sais pas vous, mais moi je suis sceptique...

 

Enfin s'ils en installent déjà quelques milliers sur les grands axes en recharge rapide, et qu'elles sont accessibles et en état de marche 24h/24h ce sera déjà un super progrès !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×