Aller au contenu
INFORMATION: Nouveaux modérateurs du forum En savoir plus… ×
Freddy

Forum • L’hydrogène, un des piliers de la transition énergétique

Messages recommandés

Ouais donc grosso modo ça fait du 10€ aux 100... c'est plus cher qu'une essence équivalente et 4x plus cher qu'une électrique type Tesla... dur...

 

C'est une des limites de l'hydrogène aujourd'hui. Ajouter au prix d'achat et l'absence de réseau, il va falloir être patient pour que la démocratisation arrive.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui le prix au kg actuel pour l’H2 est élevé puisque peu utilisé... la dure loi de’ l’offre et de la demande lol

 

Ce n’est cependant pas un vrai problème puisque à terme ce prix de revient descendra de la même manière que les prix du kWh éolien et photovoltaïque descendent avec l’accroissement des parcs installés.

 

Le seul véritable point noir c’est le réseau comme très bien expliqué dans cet article de BFM :

 

http://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/pourquoi-les-stations-de-recharge-pour-voiture-a-hydrogene-sont-encore-rares-en-france-1324448.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui pas avant, aprés je pense que les deux modeles peuvent co-exister chacune des solutions à son avantage

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La chaine de l'hydrogène est associé a une livraison par camion.

Pourquoi ?

Les ENR alimentent le réseau électrique qui est disponible sur tout le territoire.

il faut simplement que les stations produisent localement l'hydrogène , et le stockent a basse pression.

Et le compressent a la demande lorsqu'un véhicule attend une recharge.

=> on supprime une couche transport couteuse, et un stockage compliqué a haute pression.

 

L'exemple des bus a Pau est bien : tout l'hydrogène est produit sur place, juste avec le réseau électrique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Oui pas avant, aprés je pense que les deux modeles peuvent co-exister chacune des solutions à son avantage

 

Tout à fait. C’est d’ailleurs déjà le cas dans les états qui disposent d’un embryon de réseau lol (Allemagne, Danemark, Japon et Californie pour les principaux).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tout à fait, mais dans 10 ans au mieux?

 

12 ans pour un réseau digne de ce nom en France (2030).

 

5 ans pour l’Allemagne (2023).

 

4 ans pour le Japon (2022)

 

2 ans pour la Californie (2020).

 

Tout dépend de la volonté politique et des euros et/ou dollars prévus pour le développement de la filière H2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bel exemple à Pau en effet : prendre de l'électricité du réseau pour la transformer en H2, puis en... électricité !

Ou comment faire joujou à dilapider 75 % de l'énergie directement utilisable...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bel exemple à Pau en effet : prendre de l'électricité du réseau pour la transformer en H2, puis en... électricité !

Ou comment faire joujou à dilapider 75 % de l'énergie directement utilisable...

 

Non. Encore une contre vérité qui a la vie dure. Le rendement des meilleurs électrolyseurs atteint aujourd’hui les 90% et c’est principalement le transport de l’hydrogène qui est le plus contre productif.

 

D’où le déploiement de réseaux « captifs » autour de quelques stations avec une production locale.

 

À noter que le transport d’électricite lui aussi a un coût qui est loin d’être négligeable. Les initiatives qui visent à localiser la production - et l’utilisation - d'énergie sont donc les plus pertinentes à la fois sur le plan économique et écologique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Même une P100D s'arrête avant et met plus de temps à recharger... à 130.000€ le bestiau donc le terme "économie" ne me semble pas adapté lol

 

Ça c'est aujourd'hui, pas en 2025.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Même une P100D s'arrête avant et met plus de temps à recharger... à 130.000€ le bestiau donc le terme "économie" ne me semble pas adapté lol

 

Ça c'est aujourd'hui, pas en 2025.

 

Exact. En admettant que des batteries capables d’encaisser une telle charge existe un jour pour un coût raisonnable, ce qui reste à prouver, le problème se reportera sur les infrastructures réseau... avec un coût qui, là aussi, reste à préciser... et à comparer au coût de la station H2 en 2025 qui, d’ici là, aura drastiquement été revu à la baisse.

 

Anyway il est inutile d’opposer VE et VE-H2 car les 2 techno sont complémentaires et coexistent déjà sans problème particulier. La 1ere est partie plus tôt que la seconde et est plus facile à déployer pour les raisons expliquées plus haut, c’est tout.

 

L’important c’est surtout la diminution des VT en général et des filières carbone associées.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
En admettant que des batteries capables d’encaisser une telle charge existe un jour pour un coût raisonnable, ce qui reste à prouver, le problème se reportera sur les infrastructures réseau... avec un coût qui, là aussi, reste à préciser...

 

Aucun problème avec des batteries tampon.

 

Je t'invite à regarder comment Tesla va assurer la recharge de ses semi-remorques.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
En admettant que des batteries capables d’encaisser une telle charge existe un jour pour un coût raisonnable, ce qui reste à prouver, le problème se reportera sur les infrastructures réseau... avec un coût qui, là aussi, reste à préciser...

 

Aucun problème avec des batteries tampon.

 

Je t'invite à regarder comment Tesla va assurer la recharge de ses semi-remorques.

 

Bien sûr mais sous un autre sujet car là on s'écarte un peu de celui de l’hydrogène lol

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est toi qui ne cesse de comparer avec l'électrique

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
C'est toi qui ne cesse de comparer avec l'électrique

 

C’est inexact. Je réponds aux arguments dont certains visent essentiellement à dénigrer voire à nier la réalité de la filière hydrogène.

 

C’est déjà effectivement en limite du sujet mais j’avoue ne pas rechigner au débat lol

 

Maintenant centrer les discussions sur un système tampon à venir dont personne ne connait encore ni le coût, ni la rentabilité n’a pas lieu d’être sous ce sujet.

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'hydrogene comme carburant pour les voitures c'est en 2018 de la SF , personne ne peut affirmer que ce carburant sera un jour "démocratisé"

Je comprends que ca fait rêver mais affirmer que le prix va baisser , que les problèmes techniques seront résolus et que la production sera économiquement viable ce n'est que des vœux et pas une certitude .

Dans la même veine il y a bien d'autres possibilités : batteries avec d'autres composants 10, 100, , 1000 fois plus performants , super condensateur , gaz (il y a des reserves immenses de gaz des glaces inexploité ), ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
L'hydrogene comme carburant pour les voitures c'est en 2018 de la SF , personne ne peut affirmer que ce carburant sera un jour "démocratisé".

 

Tu es mal informé mais c’est normal, la France n’est pas en pointe dans le domaine, même si de belles initiatives comme les taxis Hype à Paris ont eu un écho médiatique plus important.

 

Ci-joint le lien vers les stations H2 en France, celles qui existent mais également les projets à venir :

https://www.google.com/maps/d/viewer?mid=1_YFe5RvMgz9CdgmKqIvKFVAL16s&hl=en_US&ll=48.654872482107216%2C2.347876063476633&z=12

 

Pour l’Allemagne, nettement plus avancée que nous, voir http://h2-mobility.de/en/h2-stations/

 

Pour le Royaume Uni (comme nous) : http://www.ukh2mobility.co.uk

 

Pour les US, bien développé en Californie principalement : http://h2usa.org/stationmaps

 

Je n’ai pas trouvé pour le Japon, également en pointe mais il existe une version mondiale : https://www.netinform.net/H2/H2Stations/H2Stations.aspx

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Bonjour,

Comme l'explique @freddy des VÉ-H2 circulent déjà depuis un moment dans le monde, sous différentes marques et modèles (Toyota, Honda, Hyundai...). Ces voitures font le plein dans des stations: nous ne sommes donc pas du tout dans le domaine de la SF... D'autant moins que de plus en plus d'états et de collectivités locales mettent la main à la poche. Il faut être réaliste: le H2 sera plus intéressant que l'électricité pour des grands groupes de production et distribution d'énergie, aussi bien que pour la fiscalité des gouvernements. A mon avis, et que cela plaise ou non, ce sera probablement le moteur qui poussera à d'avantage aider et subventionner les stations de H2 que des bornes électriques à terme

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ci-joint le lien vers les stations H2 en France, celles qui existent mais également les projets à venir :

https://www.google.com/maps/d/viewer?mid=1_YFe5RvMgz9CdgmKqIvKFVAL16s&hl=en_US&ll=48.654872482107216%2C2.347876063476633&z=12

 

Une comparaison avec la carte des stations GPL laisse songeur.

http://www.cfbp.fr/carte-station-gpl

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"Bel exemple à Pau en effet : prendre de l'électricité du réseau pour la transformer en H2, puis en... électricité !

Ou comment faire joujou à dilapider 75 % de l'énergie directement utilisable... "

 

Pau a commandé 8 bus pour une ligne BHNS de 6 km entre la gare et l'hôpital.

Les bus font 18 m et peuvent accueillir 125 passagers.

Avec un bus toujours en réserve cela permet d'avoir un intervalle de 6 minutes, à cet intervalle sur 12 h par jour cela nous donne 240 km / bus.jour.

Existe-t-il un bus électrique capable d'accueillir 125 passagers et pouvant réaliser 240 km par jour sans recharger ? Non, la masse des batteries réduisant la charge utile donc la capacité en passagers (batterie de 300 kWh mini.).

Donc la solution bus électrique nécessite plus de bus donc plus de conducteurs donc revient plus chère en coût global.

Il va être créé deux parkings relais de 300 et 150 places.

 

Combien de km en voiture dans la ville cette solution va permettre de supprimer ?

Quelle économie énergétique à la clé ?

Ne sont-ce pas les automobilistes seuls dans leur voiture qui sont actuellement à dilapider de l'énergie ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Etait-il vraiment impossible de tirer 6 km de caténaires entre la gare et l'hôpital et de faire rouler des trolleybus de 125 places ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Etait-il vraiment impossible de tirer 6 km de caténaires entre la gare et l'hôpital et de faire rouler des trolleybus de 125 places ?

 

Il y a toujours mieux que l'hydrogène,

normal l'hydrogène est embryonnaire, le seuil de rentabilité n'est pas atteint.

Ce sont des systèmes tests qui permettent de faire avancer la technologie.

 

NB : Une fois le système installé et payé ( 3/4 de la facture ) , c'est plus facile d'augmenter le nombre de ligne avec l'hydrogène que faire des investissement énormes en caténaires.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Existe-t-il un bus électrique capable d'accueillir 125 passagers et pouvant réaliser 240 km par jour sans recharger ?
Pourquoi sans recharger ? Le bus est de toutes façon obligé d'attendre à chaque terminus qu'il soit l'heure de repartir. Même pas besoin de le brancher, un pantographe peut aller chercher le courant "au dessus" pendant que le bus est arrêté.

Et si cela ne suffit pas on peut faire la même chose à chaque arrêt ou sur un court tronçon entre deux arrêts.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le principe d'un BHNS est justement de supprimer les régulations donc de réduire les temps d'arrêt aux stations et d'attente aux terminus. Allonger ces temps d'arrêts et d'attente nécessite d'augmenter le nombre de bus donc le coût d'exploitation et réduit l'intérêt du bus par rapport à la voiture.

6 km à 1,25 kWh/km = 7,5 kWh soit au moins 3 minutes avec une alimentation en 150 kW.

Pour accepter 150 kW la batterie devra faire au moins une certaine capacité donc une certaine masse donc une réduction de la charge utile, le cycle vicieux infernal.

Se pose ensuite la question de la durabilité de la batterie.

300 kWh avec une conso. de 1,25 kWh/km et un cyclage de 1000 cycles cela nous donne 240 000 km potentiels soit 1000 jours soit moins de 3 ans.

 

Pour la caténaire, il s'agit du centre historique de Pau.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'hydrogène, c'est comme la locbat, c'est une solution. Dans certains cas c'est bien et c'est intéressant pour certaines situations.Pour d'autres cela ne l'est pas.

 

Pour moi, dans le cas d'un véhicule individuel, pas de locbat et pas d'hydrogène bien sûr!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×