Aller au contenu
FFF3347

Rapport ENEDIS sur le pilotage de la recharge des véhicules électriques et le réseau de distribution

Messages recommandés

Bonjour,

 

Un peu de lecture pour les curieux : un rapport rédigé par ENEDIS, sorti ce jour, faisant un point d'étape sur le pilotage de la recharge.

https://www.enedis.fr/actualites/rapport-sur-le-pilotage-de-la-recharge

 

On y retrouve des infos sur :

- le V2G/V2H

- les optimisations à faire que ce soit en flotte auto ou à la maison

- la flexibilité locale ou national (délestage)

 

Au plaisir d'échanger avec vous sur le sujet :)

 

ENEDIS_Rapport_Pilotage_de_la_recharge_12-2020.pdf

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est un document très intéressant.

 

Néanmoins, son choix d'exposer tous les sujets sans se brider le rend particulièrement "naïf" sur certains points.

 

Quand page 31, il explique qu'il faut que les constructeurs mettent par écrit les limites d'utilisation de la batterie en V2G ou V2H pour conserver la garantie... quand on voit actuellement qu'ils refusent de donner des informations vérifiables pour appliquer la garantie aux véhicules vendus 🤔

 

De même on peut penser que les bornes publiques pourraient être "upgradées" ou remplacées (qui va payer ?)  pour communiquer avec les futurs "agréateurs de flexibilité", mais je vois mal comment on pourra demander aux acheteurs de VE de remplacer leur Wallbox par une nouvelle (et ce ne sont pas les montants des gains annuels annoncés qui vont financer ce remplacement).

Quant à savoir quelle voiture de la famille est connectée à quelle Wallbox (pour respecter les clauses de garantie du constructeur de la voiture), j'ai des doutes...

 

Reste la solution évoquée page 34... du contrôle manuel par l'utilisateur.

 

Quoi qu'il en soit, plus on attend, plus il y aura d'équipements existants "impilotables" et moins le pilotage sera intéressant pour Enedis...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il y a juste un énorme problème qui se dessine.

Maintenant il faut avoir 50% de conso en HC pour rentabiliser un abonnement HP/HC.

Donc de plus en plus de foyer vont être au tarif de base et charger en rentrant du boulot , donc durant le pic de 19h sans se poser de questions.

De quoi inhiber toute la programmation intelligente de la recharge.

Sans carotte financière , personne ne fera l'effort de charger en HC.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 36 minutes, alfniev a dit :

Sans carotte financière , personne ne fera l'effort de charger en HC.

Il ne faut pas être si négatif, il existe des personnes responsables.

si je prends mon cas, je suis en "normal", mais j'ai installé un programmateur pour recharger entre 1h et 6h du matin afin d'éviter les pics de consommations.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est bien, mais ça n'apporte qu'un faible bénéfice à Enedis.

 

Le vrai bénéfice pour Enedis, c'est de pouvoir piloter la charge à distance.

En cas de pénurie à 3h du matin (vague de froid sur la France + incident sur une ligne...) il faut pouvoir arrêter ou au moins baisser la puissance sans intervention de l'utilisateur.

 

Mais ce pilotage n'est possible que si Enedis peut "discuter" en direct avec la Wallbox ou la voiture.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Faible bénéfice ?

Si on oublie les HC , les gens chargeront leur VE en rentrant du boulot => aggravant le pic de conso de 19h

Si on pousse le raisonnement, les chauffe-eau-eau seront en continue , et si on tire de l'eau chaude pour cuire les pates => 3kW de plus 

Et la nuit on devra stopper les ENR car il y aura trop de prod.

 

Pour info , c'est vers 3 ou 4h du matin que la conso est la plus faible. 

En effet , les ballons d'eau chaude ont fini leur chauffe.

 

Je vois plus l'avenir avec des prestataires de delestage/conso qui piloteraient la charge de milliers de VE , comme "Jedlix"

 

Sinon, on peux toujours arriver a une facturation au prix de marché horaire.

Et un automate dans la maison qui gère cela.

Linky donne la possibilité de faire cette facture

 

Si il y a un "incident sur la ligne" ou un problème national , les automates coupent automatiquement la conso de certaines zones par palier , des zones résidentielles jusqu'au hopitaux.

En 2006 , 10 Millions d'européens ont eu une coupure électrique pour éviter l'effondrement du réseau :

https://www.liberation.fr/futurs/2006/11/06/la-coupure-electrique-etait-allemande_56428

https://fr.wikipedia.org/wiki/Panne_de_courant_du_4_novembre_2006_en_Europe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 14 minutes, alfniev a dit :

Faible bénéfice ?

Le kWh "effacé", mais non programmable a une "valeur" pour l'exploitant bien plus faible que celui qu'il peut piloter.

 

il y a 16 minutes, alfniev a dit :

Je vois plus l'avenir avec des prestataires de delestage/conso qui piloteraient la charge de milliers de VE

Exactement, donc des wallbox ou des voitures qui discutent avec ces prestataires...

 

il y a 19 minutes, alfniev a dit :

Sinon, on peux toujours arriver a une facturation au prix de marché horaire.

L'équivalent de la carotte ou du bâton financier... (ou les HP/HC, mais en plus fin).

 

il y a 20 minutes, alfniev a dit :

Et un automate dans la maison qui gère cela.

Et qui dialogue avec la WB ou avec la voiture...

 

Dans tous les cas, le premier maillon de la chaîne, c'est que la voiture ou le dispositif de charge soit pilotable (au minimum en local, avec le local piloté par le Linky ou idéalement en direct par un prestataire)

Or on installe tous les jours des centaines de dispositifs non pilotables.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, alfniev a dit :

Sans carotte financière , personne ne fera l'effort de charger en HC.

C'est vrai, mais après 2 ou 3 blackouts, ça devrai rentrer dans la tête du citoyen !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Remy a dit :

C'est bien, mais ça n'apporte qu'un faible bénéfice à Enedis.

 

Le vrai bénéfice pour Enedis, c'est de pouvoir piloter la charge à distance.

En cas de pénurie à 3h du matin (vague de froid sur la France + incident sur une ligne...) il faut pouvoir arrêter ou au moins baisser la puissance sans intervention de l'utilisateur.

 

Mais ce pilotage n'est possible que si Enedis peut "discuter" en direct avec la Wallbox ou la voiture.

Ca serait quelque chose d'à peu près réalisable à court/moyen terme car on pourrait juste pondre une norme forçant le circuit dédié pour les bornes (si ce n'est pas déjà le cas d'ailleurs ?!) et avec les compteurs connectés, pouvoir juste couper le circuit de la borne sur demande non ? Comme la plupart des gens n'ont pas encore de bornes, c'est une chose qui ne demanderait pas forcément de retrofit important (ni même obligatoire).

On pourrait même imaginer mieux : quand on branche, la voiture/borne communique au compteur connecté "j'aurai besoin de xx kWh pour faire ma charge", et alors l'opérateur du réseau sait estimé ce dont il aura besoin sur la nuit (ou la journée d'ailleurs), et peut-être répartir dans le temps ou même déjà utilisé quand il y a un surplus de production à un moment. Une sorte de système heure creuse dynamique comme ça se fait par endroit. L'utilisateur lui ne ferait que brancher et demanderait la charge pour "tel heure" - si on demande une charge important nécessitant 100% de la puissance de la borne non stop, alors pas d'optimisation à faire et on charge direct, mais si on a par exemple 12 heures pour charger 6 kWh, on peut le faire un peu quand on veut et donc pour l'opérateur de réseau c'est bénéfique car il peut optimiser sa production dans le temps. :)   

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, Anakil a dit :

avec les compteurs connectés, pouvoir juste couper le circuit de la borne sur demande non ?

Actuellement, le compteur ne sait couper aucun circuit de la maison.

Il peut juste "donner une information" et l'installation du logement réagit... ou pas.

 

il y a 3 minutes, Anakil a dit :

On pourrait même imaginer mieux : quand on branche, la voiture/borne communique au compteur connecté

ON peut imaginer des tas de choses, mais pour ça, il faut des protocoles de dialogue.

Pour le moment on n'en a aucun et on installe des équipements qui ne sont pas capables de dialoguer.

 

C'est pour ça que ce document (intéressant au demeurant) ne pourra pas être applicable avant une bonne décennie au moins (ce qui n'empêche pas d'y réfléchir).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 14 minutes, Anakil a dit :

Ca serait quelque chose d'à peu près réalisable à court/moyen terme car on pourrait juste pondre une norme forçant le circuit dédié pour les bornes (si ce n'est pas déjà le cas d'ailleurs ?!) et avec les compteurs connectés, pouvoir juste couper le circuit de la borne sur demande non ? Comme la plupart des gens n'ont pas encore de bornes, c'est une chose qui ne demanderait pas forcément de retrofit important (ni même obligatoire).

On pourrait même imaginer mieux : quand on branche, la voiture/borne communique au compteur connecté "j'aurai besoin de xx kWh pour faire ma charge", et alors l'opérateur du réseau sait estimé ce dont il aura besoin sur la nuit (ou la journée d'ailleurs), et peut-être répartir dans le temps ou même déjà utilisé quand il y a un surplus de production à un moment. Une sorte de système heure creuse dynamique comme ça se fait par endroit. L'utilisateur lui ne ferait que brancher et demanderait la charge pour "tel heure" - si on demande une charge important nécessitant 100% de la puissance de la borne non stop, alors pas d'optimisation à faire et on charge direct, mais si on a par exemple 12 heures pour charger 6 kWh, on peut le faire un peu quand on veut et donc pour l'opérateur de réseau c'est bénéfique car il peut optimiser sa production dans le temps. :)   

 

Pour la première partie, c'est possible mais pas tout à fait comme ça : LINKY ne coupe pas un circuit (il coupe tout ou rien), mais, à la manière d'un cumulus, peut piloter un appareil.
Il y a, de mémoire, 8 commandes possibles pour les différents usages existants ou à venir : donc cumulus, recharge, mais on peut imaginer chauffage du domicile, chauffage de la piscine, etc.

A ce jour (encore une fois à ma connaissance), aucun fournisseur n'utilise / propose cela : la balle est dans leur camps, mais c'est techniquement possible.

 

La deuxième partie : oui, on tend vers cela.
C'est ce qui est expliqué dans le rapport : pas besoin de l'énergie de suite, donc si le client peut attendre, on pourrait lui fournir sa charge à un tarif préférentiel.
Attendre, à voir localement = au milieu de la nuit, ou quand les ENR fournissent trop (solaire au zenith et éolien...quand le dieu Eole le décide).

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 14 minutes, Remy a dit :

Actuellement, le compteur ne sait couper aucun circuit de la maison.

Il peut juste "donner une information" et l'installation du logement réagit... ou pas.

 

ON peut imaginer des tas de choses, mais pour ça, il faut des protocoles de dialogue.

Pour le moment on n'en a aucun et on installe des équipements qui ne sont pas capables de dialoguer.

 

C'est pour ça que ce document (intéressant au demeurant) ne pourra pas être applicable avant une bonne décennie au moins (ce qui n'empêche pas d'y réfléchir).

 

Perso, j'ai une WallBox communicante en BT + Wifi (pas encore activé, certes).

La VE TRONIC permet le délestage HC/HP : si le signal est comparable sur les autres canaux TIC, on peut la piloter de la même manière.

 

Je suis donc moins pessimiste que vous concernant le faible taux d’équipement des foyers sur les Box communicantes...

De plus, on peut imaginer, si l'offre sort, qu'il y aura un délesteur proposé en option qui pourra piloter la charge : soit on/off (couper en pleine charge, je n'aime pas ça, perso...) soit une alerte à l’utilisateur (principe EJP ou TEMPO, avec voyants ou rappel sur le smartphone), soit, comme évoqué au début, une adaptation du signal HC/HP.

 

De plus, la charge reste pilotable via l'application de la voiture : pourquoi ne pas confier, demain, ses identifiants à son fournisseur ?

 

Enfin, ~2% de VE en 2020...
Dont moins de la moitié ont une WallBox : reste donc 99% à équiper. C'est le moment pour les fabricants de WallBox pour avancer dans ce domaine :)

Modifié par FFF3347

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A condition que le prix des WB chute drastiquement.

C'est pas parce qu'il reste 99% des gens à équiper que tous seront intéressés par une charge pilotable. Sauf si l’écart de prix entre une charge forcée et une charge pilotable devient aussi significatif que l’écart entre une prise et une WB.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, zadene a dit :

A condition que le prix des WB chute drastiquement.

C'est pas parce qu'il reste 99% des gens à équiper que tous seront intéressés par une charge pilotable. Sauf si l’écart de prix entre une charge forcée et une charge pilotable devient aussi significatif que l’écart entre une prise et une WB.

 

Tout à fait :)

 

D'où l’intérêt aux constructeurs de VE d'ouvrir leur système de suivi/contrôle de charge : API et autres moyens de communications/programmation sont, ouf, dans l'air du temps.

 

Vous me répondrez qu'il y a des voitures qui :

- n'ont pas de systèmes communicants (lesquelles ?)

- dorment dans des parkings souterrains sans réseau -> La communication serait gérée par la Box

- sont dans zones blanches...

 

C'est pas faux, mais ça restera un faible taux, je pense  :)

Modifié par FFF3347

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 16 minutes, FFF3347 a dit :

Perso, j'ai une WallBox communicante en BT + Wifi (pas encore activé, certes).

Elle ne sait toujours pas reconnaître la voiture qui est branchée dessus (ce qui est un préalable à un pilotage intelligent de la recharge).

 

il y a 16 minutes, FFF3347 a dit :

De plus, la charge reste pilotable via l'application de la voiture : pourquoi ne pas confier, demain, ses identifiants à son fournisseur ?

D'abord parce que les identifiants sont personnels.

De plus, ce n'est pas à son fournisseur qu'il faut les donner, mais à un "agrégateur de flexibilité" avec lequel on n'a pas de relation contractuelle.

Et si cette nuit je ne veux pas que ma voiture accepte de retard de charge, elle sera incapable de savoir que les commandes qu'elle reçoit ne proviennent pas de moi.

 

il y a 16 minutes, FFF3347 a dit :

C'est le moment pour les fabricants de WallBox pour avancer dans ce domaine :)

Sauf que pour avancer, il faudrait au préalable, une définition d'un protocole commun.

 

il y a 1 minute, FFF3347 a dit :

- dorment dans des parkings souterrains sans réseau -> La communication serait gérée par la Box

Si la Box est dans le même sous-sol, elle communiquera comment ?

Et comment la voiture communiquera-t-elle avec la box ?

 

Tous ces "détails" doivent être abordés avant qu'un déploiement puisse être envisagé.

Modifié par Remy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Remy a dit :

Elle ne sait toujours pas reconnaître la voiture qui est branchée dessus (ce qui est un préalable à un pilotage intelligent de la recharge).

 

D'abord parce que les identifiants sont personnels.

De plus, ce n'est pas à son fournisseur qu'il faut les donner, mais à un "agrégateur de flexibilité" avec lequel on n'a pas de relation contractuelle.

Et si cette nuit je ne veux pas que ma voiture accepte de retard de charge, elle sera incapable de savoir que les commandes qu'elle reçoit ne proviennent pas de moi.

 

Sauf que pour avancer, il faudrait au préalable, une définition d'un protocole commun.

 

Si la Box est dans le même sous-sol, elle communiquera comment ?

Et comment la voiture communiquera-t-elle avec la box ?

 

Tous ces "détails" doivent être abordés avant qu'un déploiement puisse être envisagé.

 

Vous me le confirmerez, mais en AC, il n'y a pas de protocole de communication entre la BOX et la voiture, du moins pour la partie reconnaissance du VIN.

J'ose espérer 😉 qu'au sein d'un foyer, quand il y aura plusieurs VE dans celui-ci, la recharge pourra être payée que par une personne...  Sinon, autant passer en mode pro/collectif.

 

Concernant les identifiants, oui, ils sont personnels, mais il y a de plus en plus de plateformes qui se proposent de gérer à notre place.
Je pense, à entre autres, infiniment plus critique que la recharge de mon VE : DIGIPOSTE (bulletins de salaire, facture commerce, impôts, etc.), BANKIN (agrégateur de banques).
Pour suivre les échanges sur l'API de PSA, personne ne se plaint de communiquer son identifiant "MYPEUGEOT"...

 

Le fournisseur peut faire agrégateur de flexibilité pour leurs clients : je ne parle que du fournisseur car peu de gens connaissent cette autre fonction... (ni de responsable d'équilibre...)
D'ailleurs, les fournisseurs le font déjà de manière globale via les journées PP1 ou PP2.

De plus, j'ose espérer qu'il y aura bien un contrat signé pour cette utilisation...
J'imagine que si TESLA veut se lancer en tant que fournisseur d’électricité, il y a un peu de tout ça derriere...
https://siecledigital.fr/2020/08/13/tesla-bientot-fournisseur-delectricite-en-europe/

 

Pour les parkings souterrains, j'imaginais tout simplement une connexion filaire (RJ45) : la box pouvant être ensuite pont wifi (voire 3G/4G) vers les VE. Non ? :)

 

 

Modifié par FFF3347

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Remy a dit :

Pour le moment on n'en a aucun et on installe des équipements qui ne sont pas capables de dialoguer.

Attention, cette affirmation est fausse. Il y a un protocole qui s'appelle OCPP et qui permet de piloter des Wallbox à distance, notamment en leur indiquant la puissance maximum à tirer. Ce protocole est exploité par tous les opérateurs de bornes de recharge publics et la fonctionnalité est présente dans certaines WallBox individuelles.

 

Les infrastructures de recharge en copropriété, par exemple, peuvent mettre en place ce type d'infrastructure (Park'N Plug le fait avec une centrale de gestion dédiée, Nemo, qui pilote les wallbox).

 

Cela ne serait pas très compliqué, je pense, de créer un module électrique sur étagère qui intègre ce protocole et qui s'insère entre le tableau électrique et une wallbox non pilotage ou une prise Green-Up. Si le module via ce protocole peut limiter la puissance admise en entrée de la borne/prise green-up, ça pourrait le faire.

Modifié par Aphilas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, FFF3347 a dit :

J'ose espérer 😉 qu'au sein d'un foyer, quand il y aura plusieurs VE dans celui-ci, la recharge pourra être payée que par une personne... 

La question n'est pas de savoir qui paye, mais de combien de kWh a besoin ce véhicule pour être chargé le lendemain matin.

Si on ne sait pas identifier quel véhicule est branché sur quelle prise/wallbox, on ne peut pas faire du délestage intelligent.

 

Il y a 2 heures, FFF3347 a dit :

Pour les parkings souterrains, j'imaginais tout simplement une connexion filaire (RJ45) : la box pouvant être ensuite pont wifi (voire 3G/4G) vers les VE. Non ? :)

Donc la copropriété ou le parking public doit disposer d'un accès internet (pour brancher l'autre bout du RJ45)...

 

il y a 11 minutes, Aphilas a dit :

Attention, cette affirmation est fausse.

Je ne vois pas en quoi elle est fausse.

Le fait que le protocole OCPP existe (pour les bornes publiques) n'implique pas que les Wallbox (privées)  installées aujourd'hui l'implémentent.

Par ailleurs, OCPP ne précise rien sur la couche physique de transmission.

Beaucoup de Wallboxes n'ont aujourd'hui rien du tout, ou du Bluetooth qui porte à 5 mètres...

 

il y a 14 minutes, Aphilas a dit :

Les infrastructures de recharge en copropriété, par exemple, peuvent mettre en place ce type d'infrastructure

"peuvent", mais ne sont pas obligées.

 

il y a 12 minutes, Aphilas a dit :

Cela ne serait pas très compliqué, je pense, de créer un module électrique sur étagère qui intègre ce protocole et qui s'insère entre le tableau électrique et une wallbox non pilotage ou une prise Green-Up.

C'est bien de penser, mais je ne vois absolument pas comment un module magique peut réguler la puissance d'une wallbox non pilotable et encore moins d'une prise Green'Up. (à part une régulation on/off).

 

Et surtout, quel serait l'intérêt pour le client d'acheter ce module supplémentaire (pour faire plaisir à Enedis ?)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 18 minutes, Aphilas a dit :

Attention, cette affirmation est fausse. Il y a un protocole qui s'appelle OCPP et qui permet de piloter des Wallbox à distance, notamment en leur indiquant la puissance maximum à tirer. Ce protocole est exploité par tous les opérateurs de bornes de recharge publics et la fonctionnalité est présente dans certaines WallBox individuelles.

 

Les infrastructures de recharge en copropriété, par exemple, peuvent mettre en place ce type d'infrastructure (Park'N Plug le fait avec une centrale de gestion dédiée, Nemo, qui pilote les wallbox).

 

Cela ne serait pas très compliqué, je pense, de créer un module électrique sur étagère qui intègre ce protocole et qui s'insère entre le tableau électrique et une wallbox non pilotage ou une prise Green-Up. Si le module via ce protocole peut limiter la puissance admise en entrée de la borne/prise green-up, ça pourrait le faire.


Cela arrive tout doucement : exemple de système proche, avec une prise connectée avec tout ce qu'il faut derrière pour compter le temps et l’énergie.


Niveau comptage, ce n'est pas encore du MID, mais moins de 1% d'écart...

https://www.triapdl.fr/plugplay-une-prise-connectee-pour-recharger-les-vehicules-electriques/

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Remy a dit :

D'abord parce que les identifiants sont personnels.

De plus, ce n'est pas à son fournisseur qu'il faut les donner, mais à un "agrégateur de flexibilité" avec lequel on n'a pas de relation contractuelle.

Et si cette nuit je ne veux pas que ma voiture accepte de retard de charge, elle sera incapable de savoir que les commandes qu'elle reçoit ne proviennent pas de moi.

 

Autre exemple de partenariat en cours de mise en place dans ce domaine : RTE + RENAULT + JEDLIX (comme l'évoqué

alfniev)

 

Vu là, et publié tout juste hier :

https://www.rte-france.com/actualites/rte-jedlix-et-le-groupe-renault-experimentent-le-pilotage-de-la-recharge-de-vehicules

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça confirme bien qu'on est encore dans le domaine des expérimentations à petite échelle et qu'il ne faut rien attendre de concret pour le grand public avant une dizaine d'années.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 36 minutes, Remy a dit :

Ça confirme bien qu'on est encore dans le domaine des expérimentations à petite échelle et qu'il ne faut rien attendre de concret pour le grand public avant une dizaine d'années.

 

Ben non... 🙄

Ca fonctionne déjà, et pour, entre autres, les ZOE ou TESLA...

 

https://www.automobile-propre.com/cette-societe-pilote-la-recharge-des-voitures-electriques-pour-diminuer-la-facture/

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, Remy a dit :

Je ne vois pas en quoi elle est fausse.

Vos citations :

" ON peut imaginer des tas de choses, mais pour ça, il faut des protocoles de dialogue. "

" Sauf que pour avancer, il faudrait au préalable, une définition d'un protocole commun. "

Vous sous-entendez qu'aucun protocole de communication avec les bornes n'existent, ce qui n'est pas le cas.

 

Il y a 6 heures, Remy a dit :

C'est bien de penser, mais je ne vois absolument pas comment un module magique peut réguler la puissance d'une wallbox non pilotable et encore moins d'une prise Green'Up. (à part une régulation on/off).

Magique : ça existe déjà en non communiquant

Module de gestion de charge dynamique

 

Merci pour le ton condescendant, très agréable. 😊

 

Il y a 6 heures, Remy a dit :

Et surtout, quel serait l'intérêt pour le client d'acheter ce module supplémentaire (pour faire plaisir à Enedis ?)

Une remise sur la facture, une incitation financière, ça peut aider.

Ou une obligation réglementaire pour aider à la gestion du réseau.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je sais bien @alfniev mais Remy pensait magique de pouvoir piloter la puissance d’une borne isolé sans interface de communication. C’est bien ce que fait ce genre de module.

 

Apres, c’est ajouté des interfaces de communication et le protocole de com pour régler informatiquement la puissance plutôt que de le faire via une mesure de courant. Rien qui n’existe déjà (c’est d’ailleurs probablement ce que l’on trouve intégré dans les wallbox pilotables via OCPP).

Modifié par Aphilas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites



Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×
×
  • Créer...