Aller au contenu

Aphilas

Membre
  • Compteur de contenus

    597
  • Inscription

  • Dernière visite

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

Aphilas's Achievements

  1. De toute manière, on sait bien que ni le nucléaire seul, ni les ENR seules ne sont des solutions réalistes. Il est toujours question d'un mix des deux comme solution avec plus ou moins de l'un ou l'autre en fonction du contexte national (industrialisation du pays, conditions météorologiques, géologie locale, etc...). Le problème général est le dogmatisme qui dans le cas de pays comme l'Allemagne ou Autriche leur font préférer l'énergie la plus sale, la plus polluante et celle avec le plus d'impacts sur l'environnement et le monde... Là où la croyance l'emporte sur la raison.
  2. On peut citer l'Autriche, les Pays-Bas (Lien) et l'Italie (Lien) qui font de même en réactivant leurs centrales à charbon eux aussi pour qu'elles tournent à plein régime... Sans oublier le carnage écologique de l'exploitation de la lignite (Lien) similaire à l'exploitation des sables bitumineux et le fait que les niveaux d'émission d'Uranium et de Thorium ne sont pas contrôlés au niveau des mines de charbon ni des centrales à charbon, contrairement aux centrales nucléaires. Mais bon, dogmatisme quand tu nous tiens...
  3. C'est un problème général de respect. Y'a deux semaines, je voulais m'arrêter à Orléans-Gidy où il y a deux bornes tri. J'ai surveillé la dispo des bornes 45 min avant d'arriver. Une des deux bornes est restée occupée pendant ces 45min. Quand je suis arrivé, je vois une Zoe (40) chargeant en T2, elle était à 98% de charge (et personne dans la voiture). Quand je suis reparti après 25min de charge, la Zoe était toujours là (et toujours personne dans la voiture)... La voiture a squatté la borne plus de 45min : la personne aurait quand même pu la débrancher afin de laisser la borne accessible (et que ce soit visible dans les apps).
  4. Sinon, y'a la Dacia Spring dans le budget, neuf mais plus limitée qu'une Up qui permet de rayonner facilement 300kms à la ronde.
  5. Je n'avais pas eu de commercial, juste le support qui n'était intervenu qu'un mois après la panne, la panne ayant eu lieu début aout... A l'époque, il n'y avait personne en aout pour gérer les soucis. Il m'avait remplacé la borne d'origine (série SMART) par une d'un modèle plus récent (série eNext). Sur la mienne, le soucis est à priori une mise à jour qui a raté et effacé le firmware : la borne était inutilisable. Ils l'ont juste changé. Depuis, plus de soucis. Quels modèles ont été installés chez vous?
  6. Ils ont eu beaucoup de soucis avec les bornes CirControl. Par contre, je suis étonné : j'ai eu droit à un remplacement de la première borne (ancien modèle) par un nouveau modèle (toujours CirControl) avec lequel je n'ai depuis eu aucun problème. Je confirme que j'ai du les relancer pour qu'ils effectuent le virement l'année dernière au moment de la vérification des comptes. C'est plus cher maintenant car ils installent du Schneider/Legrand. A l'époque, où ils installaient du CirControl, ce n'était vraiment pas cher (j'en ai eu pour 800€ après déduction du crédit d’impôt pour pose de borne 7.2kW + câblage dédié avec raccordement au TGBT). De mémoire, Borne Solutions installe ses propres bornes faite maison. Personnellement, je préfères une borne de marque plutôt qu'un matériel maison (surtout du Schneider).
  7. Dommage de jeter le bébé avec l'eau du bain mais le Chademo est clairement à éviter. J'ai une petite e-Up et pour l'instant pas de soucis grâce au CCS même si ça ne dépasse 36kW. Déjà avec l'ouverture des Superchargers et le réseau Ionity (+Fastned qui va ouvrir), sur mes trajets (ce n'est malheureusement pas vrai pour tout le monde), on ne se pose plus de question. Mais on comprend bien la situation de ce couple et des personnes avec des VE Chademo notamment : dimanche sur le retour, j'ai tenté l'arrêt à l'aire d'Orléans Gidy où il y a deux bornes 50kW tri-standards plutôt que la station d'Ionity d'Orléans Nord. En arrivant : une Zoé ventouse qui était à 98% de charge en T2 et la deuxième borne libre mais sans connecteur Chademo... Un VE en Chademo aurait été coincé. Et 20 minutes plus tard quand je suis reparti, la Zoe était toujours en charge... Il suffit de pas grand chose.
  8. Les véhicules en V2G, c'est très intéressant dans la théorie mais ça a énormément de contraintes dans la pratique. Des "centres" de stockage auprès des grands champs de production d'ENR ont beaucoup plus de sens d'un point de vue économique et d'exploitation. Économique : car cela peut bénéficier des effets d'industrialisation et de volume, et surtout cela évite de devoir trop renforcer le réseau de transport HT et distribution, ce qui est compliqué à tous les niveaux (administratif, sociétal, économique, technique dans une moindre mesure) Exploitation : le producteur est alors indépendant, il peut choisir de stocker quand ce n'est pas rentable (lors de la surproduction) et de vendre quand ça l'est (lors des pics de consommation). Il n'est pas dépendant de l'utilisateur qui mettra ou non, quand il le souhaite son véhicule à disposition, ce qui n'est pas beaucoup mieux que l'intermittence des ENR (plus prédictible néanmoins mais pas forcément plus adapté).
  9. Tout à fait d'accord, c'est d'ailleurs valable dans tous les secteurs (pharma, informatiques, etc...). Ce sont toujours les petits qui innovent : ensuite soit ils sont rachetés, soit ils grossissent. Pour Izivia, ça ne pouvait pas marcher, déjà parce qu'EDF a été forcé par l'état de mettre en place le réseau Corri-Door. Ensuite, entre du mauvais matériel (inconnue à l'époque), une mauvaise stratégie (borne seule) lié à un business non rentable et sans avantage pour EDF (pour Tesla, son réseau est un argument de vente pour ses véhicules, pour EDF, en 2015 avoir des bornes de recharge ou pas ça ne change rien, c'est juste une dépense) et une organisation à minima (suite au premier point)... ça ne pouvait qu'être un échec.
  10. Oui, le problème vient bien de là et c'est surtout contre ça qu'il faudrait s'insurger... Jugement et opinion strictement personnels, donc totalement subjectif : c'est un très gros raccourci qui stéréotype comme il faut un groupe de personnes qui est bien plus hétéroclites que vous ne le décrivez (je me demande comment qualifier ce type de raisonnement...?). Comme @triphase l'a décrit, tous les entrepreneurs du numérique ne sont pas ce que vous décrivez. Par ailleurs, comme vous l'indiquez après, avoir la bonne idée et être le premier à la mettre en œuvre correctement est un facteur prédominant de succès. Si quelqu'un a la bonne idée, qu'il la mette en œuvre correctement et en sorte gagnant, me paraît tout à fait normal, quelque soit ses motifs. De toute manière, ceux qui sont là uniquement pour l'argent sans vision ont rarement la bonne idée qui fera de leur entreprise un succès... Ces business n'ont par contre rien de "faux" même si vous ne les appréciez pas. Il y a toujours eu des intermédiaires entre vendeurs et acheteurs. Si c'était si facile pour un vendeur ("celui qui bosse vraiment" apparemment) de trouver des acheteurs, ils le feraient eux-mêmes et les intermédiaires n'existeraient pas. Je pense que beaucoup ici sont au courant vu qu'à chaque vidéo d'essai du site où ils s'arrêtent à une borne, c'est dit explicitement.
  11. Et alors? Les utilisateurs sont forcés d'utiliser l'application et de participer? L'application Chargemap rend service à la communauté et fait de la publicité à la société pour sa carte de recharge. Ils ont trouvé un créneau. On rappellera que ce sont les utilisateurs qui crée une position dominante, pas les sociétés. Et les utilisateurs sont les mêmes qui peuvent défaire ces positions si ils le souhaitent réellement. Et c'est encore plus vrai dans le monde du numérique. Ils veulent se placer en intermédiaires qui facilitent la transaction. Est-ce interdit? Si c'est si simple, facile, peu risqué, pourquoi les vendeurs ne se regroupent-ils pas pour lancer leurs propres solutions concurrentes? Et ceux qui sont responsables sont principalement les utilisateurs qui "profitent" de ces services. Si c'est si problématique, qu'acheteurs et vendeurs se mobilisent pour changer la situation. Et pourquoi leur reprocher? Être visible sur Internet est une nécessité à notre époque pour toute société souhaitant se développer. Des intermédiaires qui mettent en relation acheteur et vendeur, il y en a toujours depuis la nuit des temps. Le format a juste évolué. Aux dernières nouvelles, un intermédiaire dans l'agro-alimentaire ne prend pas plus de risque... Ça s'appelle l'évolution de l'économie et de la société. Les usines, ça fait 30 ans qu'elles disparaissent en France et que ce type de business est abandonné. Oui, et c'est une des raisons pour lesquelles je n'utilise jamais leur service... et passe par des taxis. Ce sont les utilisateurs d'uber qui sont les premiers responsables de la situation de ces "ouvriers" : la situation des employés Uber est connue depuis suffisamment longtemps et il existe des alternatives.
  12. Oui. Le nom de domaine? Les emplacements/matériels en datacenter loués? Les connexions Internet Pro? C'est gratuit pour vous? Je suis intéressé par vos fournisseurs si c'est le cas. Et si la boite n'est pas revendue après quelques années de travail car n'arrivant pas à faire de bénéfice, qu'elle finit par fermer alors que les utilisateurs ont bénéficié d'un service gratuit pendant des années et que ceux ayant investis dans la société perdent des dizaines de milliers d'euros, c'est très inéquitable aussi, juste pas pour les mêmes personnes...
  13. Les joies des services gratuits sur Internet... ça donne l'impression que ça ne coute rien de proposer ces services... Les utilisateurs renseignent peut-être gracieusement la base de données de Chargemap mais accessoirement, ils ont une base de données et un service en ligne totalement gratuit à leur disposition pour le faire... Qui paie les serveurs hébergeant les bases de données et les applicatifs et permettant d'avoir un accès 24/7 au service? Qui paie la connexion internet permettant d'avoir accès au service avec probablement plusieurs milliers d'utilisateurs en parallèle? Qui paie le développement et la maintenance du site web, de l'application mobile, des bases de données? Qui paie les interconnexions avec les systèmes informatiques des différents opérateurs de bornes pour avoir leur état? Chargemap c'est un service donnant-donnant : le société fournit gratuitement un système avec toute l'infrastructure qui permet à l'utilisateur de lui faciliter la vie et de lui permettre d'enrichir la base pour améliorer l'expérience de tous. En contrepartie, il cède sa connaissance à Chargemap. Sachant qu'en plus la carte Chargemap (qui est un service totalement différent) n'est pas imposée du tout, comme d'autre l'ont indiqué (je ne l'ai pas personnellement) : chacun fait en fonction de son besoin. Beaucoup l'ont prise car elle peut être bien pratique en cas de problème en donnant accès à un nombre important de réseau de recharge. Il y a à côté beaucoup d'autres cartes concurrentes avec des tarifs différents. C'est aussi à chacun de se renseigner un peu pour voir ce qui est le plus adapté à son besoin.
  14. Première phrase de l'article : "Centrales nucléaires à l'arrêt, absence de vent..." Intéressant qu'on ne disent pas "éoliennes à l'arrêt" (c'est une boutade). Sinon, les experts du PV/éolien, ils font aussi tourner les centrales à lignite, charbon et gaz à plein cette année https://www.connaissancedesenergies.org/allemagne-la-production-delectricite-dorigine-renouvelable-en-baisse-en-2021-211220 Y'a quelques soucis de production à compenser avec une consommation en hausse : - Eolien terrestre : baisse 11% de la production - Eolien offshore : baisse de 8,4% - PV : augmentation de 0,8% avec une augmentation de 10% du parc PV Ça sera intéressant de voir les résultats à la fin 2022 avec l'arrêt (progressif) du nucléaire (notamment moyenne des émissions de CO2). Il parlait plutôt de la maintenance des centrales, je pense. Pour le coup, cela reste une vraie problématique à résoudre pour EDF.
  15. Il faut additionner les lignes "Hydro" et "Hydro Storage". Les allemands semble surtout avoir arrêter l'éolien : en mer, 200MW en 2020, 0 en 2021. Pour le terrestre, +1,5GW en 2019, idem en 2020 (en 2021?) A voir ce que ça va donner cette année et dans les années à venir (avec ce plan), et si c'est lié à la suppression des subventions au secteur suite à la loi de 2019. En attendant, à côté de cette débauche de moyens surcapacitaires (70GW d'éolien en mer, 200GW de solaire), aucun mot de leur part sur l'éléphant au milieu de la pièce : mise en place de vraies solutions de stockage (capacité, planning, coûts) et planification de l'abandon du gaz... Et avancement des lignes HT pour relier le nord au sud en 2021 : 120kms. Totalement d'accord. Mon avis personnel, c'est que les ENRi ne sont pas à mettre en face du nucléaire mais devraient être son complément contre le gaz et le charbon. Faisons en sorte de prouver la viabilité des ENRi en montrant qu'elles permettent de fermer les moyens de production fossile (charbon, gaz)! Ça devrait être notre priorité. Si on est pas capable de fermer 10GW de production fossile via des ENRi, je ne vois pas l'intérêt de parler de la fin du nucléaire dans notre pays (et ça devrait le même topo en Allemagne).


×
×
  • Créer...
Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.