Aller au contenu
Mercos29

Forum • Pourquoi les constructeurs ne vont pas vers cette solution?

Messages recommandés

Bonjour, je me suis souvent posé la question de savoir pourquoi les fabricants de voiture électrique ne cherche pas une solution autre que celle proposée actuellement et vers laquelle ils vont tous.

 

J'ai pensé qu'une solution innovante pourrait peut-être rallonger considérablement l'autonomie des voitures électriques en mettant deux batteries dans le véhicule.

 

Une fois débranchée du secteur, les deux batteries seraient à 100% de leur capacité.

 

Pendant que le véhicule roule il n'utilise qu'une batterie, dès que la batterie 1 à perdu 25% de sa capacité, deux commutateurs s'activeraient pour que la deuxième batterie chargée à 100% prenne le relais. La première batterie se mettrait automatiquement en charge via un alternateur étudié pour, qui serait entraîné par un "essieu".

 

J'ai le vague souvenir que Volvo avait étudié un concept de ce type. Ce prototype était nommé ECC, sauf erreur de ma part. Malheureusement à cette époque internet n'était pas aussi présent et je ne trouve rien à ce sujet. Peut-être que ce projet abandonné est visible dans le musée Volvo.

 

Voici en image le concept auquel j'ai pensé.

 

14787169831.jpg

 

Je ne suis ni ingénieur, ni électricien, un simple rêveur qui réfléchi surement trop

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

j'espère que tu réalise que lorsque tu ... produis de l'électricité avec le moteur à l'essieu à l'arrière, c'est que c'est le moteur avant ... qui produit l'électricité en question ... avec la route comme liaison mécanique.

 

pertes :

 

- batterie 1 = contrôleur 1

- contrôleur 1 = moteur 1

- moteur 1 = route

- route = moteur 2

- moteur 2 = contrôleur 2

- contrôleur 2 = batterie 2

 

ça n'a aucun intérêt !

 

et c'est ce que fait Tesla ... avec 3 moteurs :

 

- moteur avant

- moteur arrière (coté conducteur)

- génératrice (coté passager)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

comment dire???

la proposition à déjà été maintes fois évoquée et la réponse est toujours la même

l'énergie en provenance de l'essieux entrainant l'alternateur vient obligatoirement de la batterie en décharge

les pertes de conversion vident complètement la batterie qui doit fournir l'énergie de traction + les pertes + la charge de la seconde batterie

résultat, perte d'énergie plus importante que d'avoir une grosse batterie qui fourni au moteur

 

le mouvement perpétuel n'existe pas

 

il serais étonnant que volvo ai pu étudié un tel concept , tu à du très mal lire ou tu est victime d'un fake

Patrick

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme cela a déjà été dit, l'électricité ne sort pas de nulle part et pour remplir la batterie 2 il faut vider la batterie 1 et il y a forcément des pertes.

Sinon, on appelle ça le mouvement perpétuel.

 

J'ai le vague souvenir que Volvo avait étudié un concept de ce type. Ce prototype était nommé ECC, sauf erreur de ma part. Malheureusement à cette époque internet n'était pas aussi présent et je ne trouve rien à ce sujet.

 

Pourtant il suffit de chercher "volvo ecc" sur Google pour tomber sur la page Wikipedia dédiée :

https://en.wikipedia.org/wiki/Volvo_ECC

 

En l'occurrence, la Volvo ECC était une voiture à prolongateur d'autonomie, comme la BMW i3 avec son REX...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour la Volvo, je parlais d'un modèle étudié dans la fin des années 80.

 

Pour l'alternateur qui rechargerait l'une des batteries, je partais dans l'idée d'une dynamo, pour faire simple comme celle installée sur les vélos qui produit de l'électricité avec l'action de la roue sans apport d'électricité. Bien sur le tout adapté pour cette technologie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pour la Volvo, je parlais d'un modèle étudié dans la fin des années 80

 

Bah oui, un concept présenté au début des années 90, c'est un truc étudié dans la fin des années 80

 

je partais dans l'idée d'une dynamo, pour faire simple comme celle installée sur les vélos qui produit de l'électricité avec l'action de la roue sans apport d'électricité

 

Une dynamo ne crée pas de l'énergie à partir de rien : quand tu "actives" une dynamo sur un vélo, ça te demande plus d'efforts de pédalage, car une partie de ton énergie va vers la dynamo et non vers la route.

C'est pareil si tu mets ça sur une voiture électrique : pour faire tourner cette dynamo, il faut utiliser de l'énergie : l'énergie utilisée par le moteur, donc l'énergie provenant de la "première" batterie.

 

Comme l'a dit SoulEV2016, l'énergie vient du moteur, avec la route comme liaison mécanique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Malheureusement, cette idée est à ranger dans la même catégorie que celle qui consistetait à monter une éolienne sur le toit pour recharger la batterie en roulant.

 

C'est aussi une idée qui revient souvent.

 

Mais comme expliqué par les précédentes réponses, le mouvement perpétuel n'existe pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est aussi une idée qui revient souvent.

 

Oui, il n'y a qu'à voir le nombre de vidéos sur Youtube vantant les mérites de soit-disant source d'énergies illimités.

 

Le seul cas où ton idée fonctionnerait Mercos29 c'est en roues libres et en décente. Dans ce cas c'est l'inertie et la gravité qui te font avancer ... et les voitures actuelles récupèrent déjà l’énergie dans ce cas là.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

et pourquoi pas une troisième batterie sur l'essieu avant ?

 

On ne pourrait pas, non plus, récupérer l'énergie que l'on dépense a chaque fois que l'on tourne le volant ?

 

c'est pas un peu tot pour le 1 avril ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On ne pourrait pas, non plus, récupérer l'énergie que l'on dépense a chaque fois que l'on tourne le volant ?

 

il y a un projet sérieux qui consiste a récupérer l'énergie perdu des suspensions.

 

 

Après, les voitures ne nous aident pas avec les "réservoir" en unité kilométrique estimée.

Ça donne des reportages TV , où le présentateur explique sérieusement que l'on gagne de l'autonomie en ville grâce a la régénération. Mais JAMAIS on rechargera la batterie en accumulant les kilomètres en ville.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mais JAMAIS on rechargera la batterie en accumulant les kilomètres en ville.

Si a San Francisco, en descendant Lombard Street !

 

bien sur, sans perte d’altitude, il n'est pas possible d'avoir plus de batterie en roulant !

par contre, en descendant en col, tu peux remettre pas mal de watt... mais il a fallut le monter avant, et en avoir perdu beaucoup plus !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une chose est certaine, le système proposé ne peut pas fonctionner. L'énergie récupérée pour la première batterie quand la 2ème est utilisée viendrait forcément de cette 2ème batterie, et avec des déperditions en plus. On consommerait d'avantage qu'en roulant simplement sur la 2ème batterie pour ne récupérer qu'une partie de cette consommation supplémentaire. Absolument perdant. Le seul moyen de récupérer de l'énergie, c'est en descente et en freinage, comme font tous les VE (ils se différencient un peu sur la gestion de la récupération, mais ils le font tous), jamais quand la voiture est en traction... Ou alors quand on aura la recharge par induction en roulant (si cela fonctionne un jour)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ou alors quand on aura la recharge par induction en roulant
Je pense qu'il serait mieux de supprimer "par induction".

Si on a la recharge en roulant par tout autre moyen c'est bien aussi. Au bout du compte, l'important c'est d'obtenir le résultat. Non ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ou alors quand on aura la recharge par induction en roulant
Je pense qu'il serait mieux de supprimer "par induction".

 

Moi, je vois des plaques à induction sur toutes les places de parking.

Parce que ... une bagnole, c'est garée 80% du temps.

 

Donc une plaque à 1kW ... aucun problème.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Et tu imagines ça comment ?

Avec des caténaires ?

Pourquoi pas ? Cela existe déjà pour les trolleybus, ils rechargent en roulant. Y-a-plus-qu'à copier/améliorer.

Ensuite, on peut entraîner des véhicules par d'autres moyens (mécaniques, électromagnétiques ou autres) et leur permettre ainsi de se recharger par leur(s) régénération(s) d'énergie embarquée(s).

 

Et pour plus loin pourquoi pas un transfert d'énergie par micro-ondes-laser ?

Il est hélas trop tard pour faire dire à Jules Verne comment l'énergie était transmise à l'Albatros.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×