Aller au contenu
SoulEV2016

Forum • Point sur les objectifs de production.

Messages recommandés

La théorie du "peak-oil" n'a aucun rapport avec le prix du baril, mais avec les volumes disponibles...

Le prix dépend de l'adéquation entre le "volume disponible" et la demande.

Quand la demande excède l'offre, le prix monte.... et la théorie du "Peak oil" retrouve des supporters.

Le "volume disponible" ne dépend pas uniquement de la quantité de ressources cachées dans le sous-sol de la planète mais, surtout, du pognon que l'on investit pour les récupérer.

 

Si on construit plutôt des centrales à gaz (et à charbon !) c'est, peut-être (???), que les cours de ces produits sont moins volatils, et les approvisionnements plus fiables, que ceux du brut.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il peut très bien y avoir Peak oil et baisse des prix en //. Ce n'est en effet pas le même pb. Et Peak oil il y a bien sûr les pétroles facilement accessibles, d'où ruée sur les pétroles plus lourds et augmentation initiale des prix. La baisse depuis 2015 est politique. Trump vient d'en remettre une bonne couche, ils forent comme jamais mais le schiste US aura son pic vers 2020. Et là ça va faire mal d'un coup surtout au vu des sous investissements actuels ! J'ai toujours entendu dire que l'arctique serait la dernière carte. Quand il commenceront à y forer c qu'il n'y aura plus le choix. La question est de savoir si la demande ne tombera pas avant la baisse inexorable de débit. Si le VE se développe suffisamment rapidement avec alimentation ENR, se sera la fin de l'ère pétrole. L'âge de pierre ne s'est pas terminé par manque de cailloux... Maintenant si le schiste devient plus difficile et coûteux, que les conventionnels se tarissent, le prix va monter en flèche comme la demande va s'effondrer à la faveur du VE ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le peak-oil n'est pas une théorie , mais un fait avéré , confirmé depuis quelques décennies.

Jusqu'en 2006 , il suffisait de pomper plus pour avoir plus de volume , mais depuis le volume pompé stagne. Pas par manque de demande , mais par limitation des gisements.

 

peak-oil = 50% des ressources consommés , donc il reste 50% des gisements !!!!!

Donc le pétrole n'a pas disparu.

 

Mais avec une population mondiale qui explose, donc une demande en énergie qui explose aussi ,

=> un robinet de production de pétrole bloqué = crise.

===> incompatible avec notre société basée sur la "croissance"

Traduction , on se partage une ressource limitée entre de plus en plus de personne , donc le volume disponible par personne diminue.

 

Le prix du baril ne veux rien dire, car pour chaque évolution du prix du baril , cela change les décisions des hommes , ce qui modifie a son tour le prix etc.....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le peak-oil n'est pas une théorie , mais un fait avéré , confirmé depuis quelques décennies.
Confirmé par quoi, stp ?

 

 

Jusqu'en 2006 , il suffisait de pomper plus pour avoir plus de volume , mais depuis le volume pompé stagne. Pas par manque de demande , mais par limitation des gisements.
Le volume pompé stagne :

1) par manque de demande .... la crise !

2) par les tentatives pathétiques de l'OPEP de limiter la production pour éviter une chûte (encore plus) brutale des cours.

 

Le prix du baril ne veux rien dire.....
Nous sommes d'accord sur ce point.

Il faudra s'en souvenir lors de l'inéluctable "pénurie" programmée pour les années 2020.

La hausse du prix du baril ne sera pas due à l'épuisement de la ressource, comme les prosélytes du "peak-oil" vont tenter, une fois de plus, de nous le faire croire, mais à un manque d'investissements pendant les années 2010.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La chute de production des pétroles légers, aussi accessibles que bon marché est bien réel depuis le pic de 2006. Il y a désormais des pétroles toujours plus lourds, inaccessibles et cher à extraire et raffiner. Le prix d'équilibre est de plus en plus haut et conduit de plus en plus souvent à des périodes de sous investissements lors des guerres de prix pour la pdm suivies de vives remontées des prix. C'est parfaitement modélisé ds la théorie du Peak oil depuis les années 70. On est en plein dedans et la production stagne bien avec des prix faisant de plus en plus le yoyo et des investisseurs privés refusant d'investir sur des projets aux rendements incertains 10 ans à l'avance alors que les Etats totalement drogués aux revenus du pétrole feront tout pour en vendre le plus possible quitte à le vendre à perte rien que pour soutenir les nombreux emplois du secteur. On est entré en plein ds un système à bout de souffle depuis 2006. Malgré les lourds investissements de l'époque, l'offre n'a pas suivie la forte croissance mondiale et a provoqué la hausse de toutes les matières premières et alimentaires et les révolutions arabes puis la crise de 2008. Après une grosse remontée (en moyenne mobile annuelle on est resté plus haut durant 4 ans), les prix se sont effondrés à cause de la peur des saoudiens de ne pas réussir à écouler tout leur trésor enfouis sous terre avec la concurrence inattendue du schiste US non rentables mais subventionnés pour gagner cette nouvelle guerre... Pour éviter de nouvelles révolutions, les pays arabes et notamment les saoudiens ont dû faire fondre leurs énormes réserves monétaire. Aujourd'hui ils acceptent la défaite, concèdent à perdre des pdm en réduisant la prod mais Trump enfonce le clou en augmentant encore la prod via de nouvelles défiscalisation... Ça risque de mal se finir et si le Peak du schiste est atteint comme prévu dès le début des années 2020, les prix vont exploser d'un coup et pour longtemps avec des pays du golf incapables de relancer suffisamment vite leur prod et des investisseurs privés définitivement absents ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour ce brillant exposé.

Quelle que soit la façon de "modéliser" le problème :

1) le prix est fixé par la loi de l'offre et de la demande ;

2) l'offre future, à l'horizon de 15 ou 20 ans, dépend plus du montant des investissements que d'un épuisement réel de la ressource.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et on poursuit ... http://www.zerohedge.com/news/2017-08-02/tesla-burns-record-13-million-day-q2-and-its-about-get-worse

 

Specifically on the rampup of Model 3, Tesla said that it is confident it can produce just over 1,500 vehicles in Q3, and achieve a run rate of 5,000 vehicles per week by the end of 2017, while it continues to plan on increasing Model 3 production to 10,000 vehicles per week at some point in 2018.

 

As long as there are no more 100kWh battery pack fiascoes of course. And speaking of that, why was there no discussion in the letter about yesterday's unexpected departure of Tesla's chief battery engineer?

 

Looking ahead, Tesla expects Model 3 to be (non-Gaap( gross margin Positive in 4Q, but first, in Q3 Model 3 gross margins will tumble as they will be impacted by "excessive allocation of labor and overhead costs and depreciation over tiny volume." As a result, Musk warned Tesla's adjusted automotive gross margin will drop below 20% in 3Q. Translation: even more cash burn.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est sans doute pour ça que l'action Tesla vient de gagner 3,8% après la publication des résultats trimestriels d'aujourd'hui.

 

Certains savent analyser un bilan, d'autres mélangent tout.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est surtout ce passage qui doit faire mal a la tete des board members de GM & autres:

Tesla said that it expects to start making positive gross margins on Model 3 starting in Q4 2017 and it guides 25% gross margin in 2018

 

En gros Tesla dégagera des profits sur la TM3 avant la fin de l'année avec un objectif de 25% de marges en 2018.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Enfin des chiffres clairs sur le niveau actuel des réservations :

 

Musk confirmed some 518,000 gross reservations and 455,000 net reservations for Model 3 — with roughly 1,800 new reservations per day since the reveal. The shareholder's letter emphasized that this was all accomplished while the company was anti-selling the Model 3: "With no advertising, paid endorsements or guerilla marketing campaigns, Model 3 net reservations have still steadily climbed every month, and have even accelerated further in recent weeks." Elon added: "If you go to our stores, we don't even want to talk about [the Model 3]."

 

455 000 réservations nettes, en hausse de 1 800 nouvelles réservations chaque jour depuis le 28 juillet 2017.

Sans aucune dépense en publicité.

 

https://evannex.com/blogs/news/tesla-announces-financial-results

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Ceci m' amène à une interrogation: puisque les États Unis seront livrés en priorité, que devient l'ordre des pré-commandes avec celles, nouvelles, qui arriveraient maintenant? En clair les commandes du "reste du monde" seront elles reculées pour honorer celles plus récentes, mais locales? Si tant est bien sur que ce chiffre de 1800 par jour concerne bien des pré-commandes, et non plutôt des transformations de pré-commandes en commandes fermes...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

t'en fait pas ... le jour où les commandes (pour des clients extérieurs et lambdas) seront ouvertes, on le saura.

 

car Tesla a dit qu'il contacterait les clients un par un (par vague, donc) pour leur signifier la possibilité de commander.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Donc encore du bla-bla et des chiffres invérifiables, mais toujours pas de commandes fermes? Décidément ces Américains sont de grands enfants!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bonjour,

Donc encore du bla-bla et des chiffres invérifiables, mais toujours pas de commandes fermes? Décidément ces Américains sont de grands enfants!

 

Et les premieres livrées n'ont pas été commandées ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Eh bien je n'en sais rien... Toute la communication de Tesla est bâtie autour de la crédulité de ses aficionados, et il se trouve que je n'en fais pas partie! Je suis comme Saint Thomas, et ne croit que ce que je vois: pour les ventes du modèle 3 les commandes ne sont donc toujours pas ouvertes au public, et pour l'entreprise une production de véhicules passées en 4 ans d'environ 3000 à environ 83000 / an, qui stagne depuis un an à 50000/semestres, et une dette qui ne cesse de croître et d'exploser les prévisions... Le modèle 3 étant en conséquense attendu comme le messie, je suis très méfiant quand à la mise en scène qui accompagne son lancement: mais je ne demande qu'à être rassuré, parce que le VÉ à besoin d'une marque premium!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tiens c'est drôle, un certain Rem75 disait la même chose il y a quelques temps (nombre de commande invérifiable, production qui stagne, etc). Perso suis comme toi Christian B.

Mais sur le point du "le VÉ à besoin d'une marque premium", là pas vraiment d'accord. Du Premium il y en aura toujours assez facilement, avec déjà Tesla avec ses S, X et même maintenant la E que, vu ses vrais prix, est dans la catégorie Premium. Il y aura même la Y (la X de la S) + la Jaguar et autre allemande. Donc ce qui manque ce sont des vrais VE populaire ! Et là Tesla ne sera visiblement pas là avant une dizaine d'année...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La rengaine des chiffres bidons existe encore, sérieux ?! Et le doute sur l'existence réelle de la TM3 ?! Mouarf, les sceptiques ont de beaux jours devant eux on dirait. Et pendant ce temps les Tesla continuent de se vendre comme des petits pains avec une progression annuelle de +50% ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On ne demande pas mieux que de voir un bon de livraison ... le PTAC par exemple (ne parlons même pas de la fiche descriptive du véhicule obligatoire ... sur le bon de commande ... dont les informations sont disponibles sur une plaquette de présentation pour rédiger un devis).

 

Mais on sait aussi que Tesla ne fait rien comme tout le monde ... 37Sem5.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Et pendant ce temps les Tesla continuent de se vendre comme des petits pains avec une progression annuelle de +50% ...

Sur une année civile? Parce que sur une année glissante c'est plus proche de 0%! Enfin bon ça devrait remonter un peu quand ils commenceront à facturer leur nouveau modéle...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
On ne demande pas mieux que de voir un bon de livraison ... le PTAC par exemple (ne parlons même pas de la fiche descriptive du véhicule obligatoire ... sur le bon de commande ... dont les informations sont disponibles sur une plaquette de présentation pour rédiger un devis).

 

L'absence de preuve n'est pas la preuve de l'absence.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Et pendant ce temps les Tesla continuent de se vendre comme des petits pains avec une progression annuelle de +50% ...

Sur une année civile? Parce que sur une année glissante c'est plus proche de 0%! Enfin bon ça devrait remonter un peu quand ils commenceront à facturer leur nouveau modéle...

Q1 & Q2 2016: ~15ku

Q2 2017: 25ku

Q3 2017: 22ku

Maintenant, regarde l'historique des livraisons pour constater que des plateaux, ce n'est pas la première fois que ça arrive chez Tesla, notamment juste avant le lancement d'un nouveau modèle. Rien d'étonnant ni d'inquiétant là dedans. Maintenant, s'ils n'arrivent pas à dépasser les 100ku sur 2017, ils pourront commencer à se poser des questions en effet, car les +50% de progression annuelle seront rompus pour la première fois depuis ... 2012 ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×