Aller au contenu
ChristophedeNiort

Forum • Particules d'abrasion

Messages recommandés

Pour avoir un lien à indiquer pour ceux qui diraient que les VE sont 0 pollution, j'ouvre ce fil pour mettre tous les éléments concernant les particules d'abrasion :

http://www.gecoair.fr/2018/04/19/des-particules-fines-quelque-soit-le-vehicule/
"Quels véhicules sont concernés ?

Tous les véhicules sont concernés. Et oui, même un véhicule électrique émet donc des particules fines, même si les freins, moins sollicités grâce à la récupération d’énergie au freinage, émettent moins de particules en comparaison d’un véhicule classique.

Quels sont les ordres de grandeurs ?

Les émissions de particules fines (PM10) par un véhicule particulier liées aux phénomènes d’abrasions des pneumatiques, des freins et de la route sont de l’ordre de 10 à 40 mg par kilomètre parcouru. Ces niveaux sont loin d’être négligeables, au-delà des niveaux d’émissions à l’échappement des véhicules récents essence comme Diesel. En 2015, l’Observatoire de la qualité de l’air en Ile-de-France estimait que 41% des particules fines en suspension émises par le trafic routier francilien provenaient de cette source polluante.

Bien sûr, ces niveaux dépendent de nombreux facteurs : caractéristiques du véhicule (masse, pressions de pneumatiques, etc.), profil de la route (sinuosité, pente, dévers), style de conduite (intensité des freinages et accélération, vitesse en courbe), conditions ambiantes (températures, pluie, neige, etc.) ou encore du type de revêtement de la route. Le conducteur averti entend aisément que la durée de vie de ses pneumatiques et plaquettes de freins dépend fortement de son style de conduite : il en va de même pour les particules fines engendrées par cette usure !"
J'utilise cette application pour l'ensemble de mes trajets (hors ville majoritairement) et mes moyennes d'émissions de particules des voitures sont les suivantes :
- minicitadine essence 840 kg : moins de 4 mg/km,
- Zoé : plus de 8 mg/km.
Sachant que pour tous les trajets j'ai systématiquement 4 coches en style de conduite ce qui veut dire que j'ai réussi à m'approcher à moins de 10 % des valeurs optimales calculées par le logiciel en fonction du trajet et du véhicule.
Cette application calcule aussi un taux d'émissions de CO2 qui comparé à la consommation de l'odb s'avère extrémement précis.

On voit donc bien que la minicitadine essence de 840 kg émet moins de particules qu'une Zoé de 1500 kg.

 

http://www.airparif.fr/calculateur-emissions/
Pour 100 km pour avoir des valeurs significatives (classement en fonction des particules) :
"- bus moyen IdF : 0,43 g de particules PM10 et 18,1 g d'oxydes d'azote avec 60 passagers,
- 2 roues CRIT'AIR 1 (EURO 4) : 1,9 g de particules PM10 et 6,2 g d'oxydes d'azote
- bus avec 12 passagers : 2,15 g de particules PM10 et 90,5 g d'oxydes d'azote,
- VT essence hy CRIT'AIR 2 : 2,67 g de particules PM10 et 4,9 g d'oxydes d'azote
- VE : 2,69 g de PM10
- VT essence hy CRIT'AIR 1 : 2,69 g de particules PM10 et 2,7 g d'oxydes d'azote
- VT essence CRIT'AIR 2 : 2,7 g de particules PM10 et 7,5 g d'oxydes d'azote
- VT essence hy CRIT'AIR 3  : 2,7 g de particules PM10 et 12,9 g d'oxydes d'azote
- VT essence CRIT'AIR 1 : 2,74 g de particules PM10 et 4,1 g d'oxydes d'azote
- VT essence CRIT'AIR 3 : 2,76 g de particules PM10 et 19,5 g d'oxydes d'azote
- VT gazole hy CRIT'AIR 2  : 2,76 g de particules PM10 et 34,7 g d'oxydes d'azote
- VT gazole CRIT'AIR 2  : 2,86 g de particules PM10 et 52,6 g d'oxydes d'azote
- 2 roues CRIT'AIR 4 : 5,28 g de particules PM10 et 16,9 g d'oxydes d'azote
- VT gazole CRIT'AIR 3 : 6,34 g de particules PM10 et 58,9 g d'oxydes d'azote
- VT gazole CRIT'AIR 4 : 7,02 g de particules PM10 et 78,9 g d'oxydes d'azote
- VT gazole CRIT'AIR 5 : 8,96 g de particules PM10 et 72 g d'oxydes d'azote

 

Cela entraîne une prise de conscience et la prise en compte de ce phénomène dans les Plans de Protection de l'Atmsophère rédigé par les préfets (représentants de l'Etat) ou dans le Plan Climat Air Energie de la Métropole de Grand Paris.

http://www.metropolegrandparis.fr/sites/default/files/plan_climat_air_energie_metropolitain.pdf (ATTENTION CELA OUVRE UN PDF).
Page 69 "L’abrasion : une source de particules importante
À mesure de l’amélioration technologique des véhicules et de la diminution des émissions de particules à l’échappement, la part des émissions liées à l’abrasion des pneus, freins et routes devient prépondérante, avec 42% des émissions primaires de PM10 en 2012.
Ce gisement n’est quasiment pas sensible à l’amélioration des technologies de véhicules motorisés, et sa réduction passe donc obligatoirement par une réduction des déplacements motorisés."
Sur la même page il est bien indiqué que la pollution est le produit des facteurs d'émissions du moyen de déplacement par l'usage (fréquence et longueur).

produit_usage_facteursEmissions.png
A ce titre dire qu'un véhicule est moins polluant ne veut absolument rien dire si on ne tient pas compte de son usage.
Donc pour réduire la pollution il faut bien réduire l'usage des voitures.

 

Modifications apportées au texte initial en fonction des échanges :

Ajout de contributions intéressantes émises dans ce sujet :

Et plus particulièrement du tableau récapitulatif et de la conclusion :

PM.png

"Conclusion des auteurs: les émissions de particules fines des véhicules électriques sont équivalentes à celles des véhicules thermiques. "

Le tableau provient de ce document : https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S135223101630187X?via%3Dihub
Dans Points forts on a : "Non-exhaust sources account for 90% of PM10 and 85% of PM2.5 from traffic." ce qui se traduit part Les sources hors échappement représentent 90% des PM10 et 85% des PM2,5 provenant du trafic."

 

Il a été mis un lien vers un document émanant du Centre d'études des Tunnel (ATTENTION CELA OUVRE UN PDF) http://www.cetu.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/CETU_DocInfo_Calcul_des_Emissions_2012.pdf

Ce document évalue les émissions à l'échappement et hors échappement pour le dimensionnement des ventilations.

Il indique en conclusion page 22 "La composante hors échappement, non sensible aux progrès technologiques, devient prépondérante par rapport à la composante échappement qui bénéficie des progrès liés à la mise en place de filtres à particules".


Le gouvernement anglais considère que quelquesoit la source les particules ont la même toxicité.
https://www.theengineer.co.uk/electric-vehicles-and-particulates/
"There have been numerous studies of the effects of airborne particles on human health, many of which in recent years have tried to differentiate the toxicity of particles of different composition and size arising from various sources. These do not paint a consistent picture and the current advice from the government’s advisory committee, COMEAP, is that all should be treated as being of equal toxicity per unit mass."

 

Voilà pourquoi le gouvernement anglais considère la même toxicité quelque soit la provenance :

http://www.cancer-environnement.fr/557-Caoutchouc.ce.aspx

"Les expositions professionnelles liées aux activités de l’industrie du caoutchouc ont été classées cancérogènes pour l’Homme (groupe 1) par le CIRC en 2012."

"Les travailleurs peuvent être exposés au caoutchouc et ses substances telles que les nitrosamines*, par inhalation et par voie cutanée (poussières, vapeurs, fumées). La population générale peut être également exposée par voie cutanée mais aussi par voie orale, notamment les enfants en bas âge."

"Des antioxydants, des antimicrobiens et d’autres espèces chimiques, potentiellement dangereuses pour la santé sont également retrouvées dans les matériaux en caoutchouc :

- hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP),

- phtalates,

- formaldéhyde,

- benzène, etc."

Tableau 1 Evaluation de la cancérogénicité des agents utilisés au sein de l'industrie du caoutchouc

Substance cancérogène

Classification CLP

CIRC

Organes cibles des cancers

Noir de carbone

-

2B

Chez l’animal : poumons

ortho-toluidine

Carc.1B

1

Vessie

N-phényl-2-naphtylamine (PBN)

Carc.2

3

Vessie

2-naphtylamine

Carc.1A

 

 

Hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) exemple benzo[a]pyrène

Carc.1B

Muta.1B

Repr. 1B

1

Peau, poumons, vessie, reins (suspectés)

4,4’-méthylène bis (2-chloroaniline) (MOCA)

Carc.1B

1

Vessie

4-4’-diaminophénylméthane (MDA)

Carc.1B

Muta.2

2B

Chez l’animal : foie et thyroïde

1,3-butadiène

Carc.1A

Muta.1B

1

Leucémie, cancers hématopoïétiques

Formaldéhyde

Carc.1B

Muta.2

1

Nasopharynx

Cavités nasales et sinus (suspectés)

Leucémie (suspectée)

Trichloroéthylène

Carc.1B

Muta.2

1

Sites différents en fonction des espèces animales chez l’homme : cancers du foie et des voies biliaires, lymphomes non hodgkiniens sont suspectés dans des études épidémiologiques

Dichlorométhane

Carc.2

2B

Foie et poumons chez la souris

N-nitrosamines

*

2A (ex : NDMA), 2B ou 3

Vessie (suspecté), autres organes cités selon les N-nitrosamines

Rayons X

-

1

Leucémie, thyroïde, os

Silice cristalline

-

1

Poumons

*Certains N-nitrosamines sont classées C1B (dimethylnitrosoamine; N –nitrosodimethylamine)

 

Cela fait quand même un paquet de substance en groupe 1 du CIRC.

Les HAP c'est bien ce qui fait la dangerosité des particules de combustion du diesel, le benzène celle des particules de combustion de l'essence.

 

Pour mémoire certains enrobés contiennent de l'amiante : http://www.chantiersdefrance.fr/marches/desamiantage-casse-tete-enrobes-bitumineux/

"A Paris, 39% des enrobés contiennent de l’amiante (chrysotile, actinolite) pour une surface totale estimée à 836 000 m².

Même pas la peine de vérifier le classement CIRC de ce produit."

http://scolamiante.inrs.fr/amiante/jsp/evaluation.jsp?noGa=

Brossage / Grattage manuel sur bitume sans travail humide et sans captage à la source : Empoussièrement :35 f/l

Modifié par ChristophedeNiort
  • Grrr 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En 4 ans je n'ai jamais eu aucun dépot visible à l'oeil sur mes roues avants ce qui n'a jamais été le cas de mes thermiques auparavant qui étaient tout le temps noires.

Modifié par Lexiflo
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 21 minutes, Lexiflo a dit :

En 4 ans je n'ai jamais eu aucun dépot visible à l'oeil sur mes roues avant ce qui n'a jamais été le cas de mes thermique auparavant qui étaient tout le temps noires.

Ce cas est bien visé par le texte précédent : "même si les freins, moins sollicités grâce à la récupération d’énergie au freinage, émettent moins de particules en comparaison d’un véhicule classique. "

Cela ne fait lieu d'aucun débat.

A l'oeil nu, on détecte au maxi. un diamètre de 0,01 mm soit 10 micromètres soit la borne haute des PM10.

Sur le VT indiqué, je n'ai pas non plus de dépôt visible sur les roues avant mais avec 4 mg/km au total dont environ 1 à l'échappement l'abrasion due au freinage est proche de 0. En tout état de cause elle correspond au nettoyage des disques corrodés après une longue période de non utilisation (jusqu'à plus de 2 mois).

Modifié par ChristophedeNiort
  • Grrr 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il me semble que ce sujet à déjà été traité plusieurs fois, l'utilisation des plaquettes de frein est moins important sur un VE grâce à la récupération d'énergie. 

Des systèmes de récupération des particules fines dû au freinage devrait voir le jour dans les prochaines années :

https://www.youtube.com/watch?v=i-97PruSPPU

 

Modifié par Chris.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Chris. a dit :

Il me semble que ce sujet à déjà été traité plusieurs fois, l'utilisation des plaquettes de frein est moins important sur un VE grâce à la récupération d'énergie. 

Des systèmes de récupération des particules fines dû au freinage devrait voir le jour dans les prochaines années :

https://www.youtube.com/watch?v=i-97PruSPPU

 

Oui il s'agit d'un récapitulatif.

Il ne se résume pas seulement aux particules de freinage qui n'existent qu'en cas de freinage et dans un trafic fluide un conducteur un tant soit peu attentif est capable de réduire drastiquement l'usage des freins.

L'autre jour une personne que je fréquente à titre professionnel me disait que sur son Opel Insignia diesel qu'il utilise pour se déplacer professionnellement les plaquettes et les disques étaient d'origine avec 220 000 km en pratiquant l'écoconduite.

Ce qui confirme une nouvelle fois que pour réduire la pollution il faut réduire le nombre de voitures pour avoir un trafic fluide ne nécessitant pas le recours aux freins.

  • Grrr 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il existe également des systèmes déjà actif depuis plusieurs années pour réduire l'utilisation des freins sur les VE même en cas de trafic dense. Pour ma part j'ai un radar à l'avant et lorsque le mode de régénération est sur automatique le véhicule utilise la récupération d'énergie pour garder la distance suffisante avec le véhicule de devant.

Si le véhicule de devant ralenti suite à la densification du traffic, mon véhicule va également ralentir sans que j'intervienne sur la pédale de frein.

Et ce système est complètement indépendant du régulateur automatique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le récapitulatif est assez difficile à lire pour faire une comparaison, j'imagine qu'il n'y a pas moyen de faire un tableau sur le forum, c'est dommage.

 

Je suis assez surpris de la quantité d'oxydes d'azote des véhicules essence, c'est bien plus élevé que je pensais.

Si on prend l'exemple du VT Essence Crit'air 1 :

Il y a 5 heures, ChristophedeNiort a dit :

VT essence CRIT'AIR 1 : 2,74 g de particules PM10 et 4,1 g d'oxydes d'azote

Il y a 41 mg d'oxydes d'azote par km parcouru.

Et l'exemple extrême, VT Diesel Crit'air 4 (le 5 en a moins ?!) :

Il y a 5 heures, ChristophedeNiort a dit :

VT gazole CRIT'AIR 4 : 7,02 g de particules PM10 et 78,9 g d'oxydes d'azote

789mg par km.

 

Selon l'INRS (attention, télécharge le PDF), le seuil maximal autorisé (en milieu professionnel) est de 6 mg/m3.

Le seul de toxicité chronique (troubles pulmonaires) est de 0.5 à 3.5ppm, avec 1 ppm = 1.88 mg/m3 on arrive aux résultats de 0.94 à 6.58 mg/m3.

 

J'ai la flemme de faire les calculs, mais je pense qu'avec un flux de circulation constant de véhicules, on atteint très rapidement les seuils de toxicité chronique, et probablement aussi les seuils de toxicité aigüs (100 mg/m3 d'après futura sciences).

 

 

Bon ensuite concernant les chiffres...

Il y a 5 heures, ChristophedeNiort a dit :

- bus moyen IdF : 0,43 g de particules PM10 et 18,1 g d'oxydes d'azote avec 60 passagers,
- 2 roues CRIT'AIR 1 (EURO 4) : 1,9 g de particules PM10 et 6,2 g d'oxydes d'azote

Le bus, c'est par passagers ou au total ?

Parce que j'ai un peu de mal à me dire qu'un bus envoie moins de particules fines qu'un 2 roues.

 

Il y a 5 heures, ChristophedeNiort a dit :

- minicitadine essence 840 kg : moins de 4 mg/km,
- Zoé : plus de 8 mg/km.

Et si on comparait des choses équivalentes ?

Parce qu'une minicitadine et une berline compacte, c'est pas vraiment la même chose.

Le calcul avec une triplette de 1 065 kg ça donne quoi ?

Modifié par Corpsomium
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Euh... Copier coller un pavé ne donne pas du poids à ton argumentaire, ça lui donne de la lourdeur.

 

Ce n'est pas parcequ'une application te balance des infos qu'elles sont vraies !

 

Ex: le jeu de plaquettes d'une micro-citadine comme une c1 pèse 300g. Si les plaquettes disparaissent à raison de 4mg / km, alors elles tiennent donc 300000 km. Là, direct, si j'ai pas des vraies sources solides pour étayer ce qu'avance ton appli, et bien je n'y crois pas.

Si c'est un truc sérieux, gratuit, scientifique, les sources sont probablement ouvertes, tu n'auras aucun mal à fournir le lien github. Je regarderai le code pour comprendre comment ça calcule.

 

Et aussi :

Ce n'est pas parceque les VE émettent aussi des particules que tu as en main l'argument ultime pour conclure tes 50km de prose par "Pour réduire la pollution il faut réduire l'usage des voitures"

Il est fort probable qu'on puisse arriver à la conclusion que la sauvegarde de notre planète passé par ce genre de choses, mais ce n'est pas avec cet argumentaire que tu serts ta cause.

Si un ami te dit qu'il réduit sa consommation de clopes à 1 par jour et que tu lui balances à la figure un pavé indigeste pour lui dire que même 1 seule c'est mauvais, tu auras beau avoir éventuellement raison, au final ton ami risque surtout de reprendre sa consommation d'origine ou d'arrêter de te fréquenter pour garder le moral.

 

Les VE, oui, ça pollue, mais moins, donc ça va dans le bon sens.

 

Acheter un VE, ça ne nécessite pas une révolution politique pour améliorer les TC, les pistes cyclables, etc.

 

Alors, dire que les VE, ce n'est pas LA solution, c'est bien, mais c'est moins efficace que d'agir en en achetant un.

 

  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, lolo44 a dit :

Si les plaquettes disparaissent à raison de 4mg / km, alors elles tiennent donc 300000 km

Non, c'est les particules de pneus + freins + abrasion de la route.

Et on ne change pas les plaquettes une fois qu'elles ont complètement disparu, c'est quand même un peu avant.

 

il y a une heure, lolo44 a dit :

tu n'auras aucun mal à fournir le lien github

Ah, ça sent le développeur. 😁

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

geco air = ifp (institut fancais du pétrole) = total 

 

 

  • Merci 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 14 heures, Lexiflo a dit :

En 4 ans je n'ai jamais eu aucun dépot visible à l'oeil sur mes roues avants ce qui n'a jamais été le cas de mes thermiques auparavant qui étaient tout le temps noires.

 

Il y a 13 heures, Chris. a dit :

Il me semble que ce sujet à déjà été traité plusieurs fois, l'utilisation des plaquettes de frein est moins important sur un VE grâce à la récupération d'énergie. 

Des systèmes de récupération des particules fines dû au freinage devrait voir le jour dans les prochaines années :

https://www.youtube.com/watch?v=i-97PruSPPU

 

 

Il y a 12 heures, Chris. a dit :

Il existe également des systèmes déjà actif depuis plusieurs années pour réduire l'utilisation des freins sur les VE même en cas de trafic dense. Pour ma part j'ai un radar à l'avant et lorsque le mode de régénération est sur automatique le véhicule utilise la récupération d'énergie pour garder la distance suffisante avec le véhicule de devant.

Si le véhicule de devant ralenti suite à la densification du traffic, mon véhicule va également ralentir sans que j'intervienne sur la pédale de frein.

Et ce système est complètement indépendant du régulateur automatique.

Et la réponse est :

Il y a 9 heures, Corpsomium a dit :

Non, c'est les particules de pneus + freins + abrasion de la route.

En réorientant le sujet systématiquement sur les particules de freins et uniquement les particules de freins où le VE fait mieux et cela ne fait même pas l'objet d'une polémique, vous desservez votre cause.

 

Il y a 9 heures, rodge a dit :

geco air = ifp (institut fancais du pétrole) = total 

 

 

J'espère que tu as les sources de ton affirmation parce que cela s'appelle de la diffamation.

Sur ce projet les financements sont connus : l'Etat et l'Ademe. L'Etat par le budget de fonctionnement alloué à cet EPIC qu'il contrôle à 100 % depuis 2010, l'organisme professionnel dont tu parles ayant été dissous à cette occasion.

 

 

Il y a 11 heures, lolo44 a dit :

Si c'est un truc sérieux, gratuit, scientifique, les sources sont probablement ouvertes, tu n'auras aucun mal à fournir le lien github. Je regarderai le code pour comprendre comment ça calcule.

Et non cela fait l'objet de multiples brevets. Et oui développer une telle application cela nécessite de nombreuses compétences et sur pour cela qu'en dissolvant l'IFP, l'Etat a fait main basse sur les compétences internes pour les réorienter dans le cadre de la loi Grenelle vers les énergies nouvelles.

 

Il y a 11 heures, lolo44 a dit :

Les VE, oui, ça pollue.

Donc tu confirmes que cela pollue bien.

Et comme la pollution émise est le produit des facteurs d'émissions du moyen de déplacement par l'usage (fréquence et longueur), comment est-on sûr que l'on a une réduction au final de la pollution ?

produit_usage_facteursEmissions.png.a8aa3413f04a5777c28c9e577af5217a.png

Modifié par ChristophedeNiort
  • Grrr 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures, Corpsomium a dit :

Je suis assez surpris de la quantité d'oxydes d'azote des véhicules essence, c'est bien plus élevé que je pensais.

Plus on cherche à réduire la consommation des essence plus on va fonctionner en mélange pauvre et plus on va avoir d'oxygène en excès pour oxyder l'azote.

C'était prévisible.

Il y a 11 heures, Corpsomium a dit :

Et si on comparait des choses équivalentes ?

Parce qu'une minicitadine et une berline compacte, c'est pas vraiment la même chose.

Le calcul avec une triplette de 1 065 kg ça donne quoi ?

La Zoé est bien une citadine et pourtant elle n'est pas équivalente à la 108 pour la bonne raison qu'elle est incapable de faire 300 km sur l'autoroute sur un plein. Chose que la 108 fait parfaitement.

Je n'ai pas de triplette sous la main (si mais pas celle dont tu parles), de toute façon elle ne me servirait strictement à rien. Sachant qu'une e108 avec une autonomie de 300 km sur autoroute (mon besoin) ferait au bas mot 460 kg de plus que la 108 (masse de la batterie).

Modifié par ChristophedeNiort
  • Grrr 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 32 minutes, ChristophedeNiort a dit :

Donc tu confirmes que cela pollue bien.

Et comme la pollution émise est le produit des facteurs d'émissions du moyen de déplacement par l'usage (fréquence et longueur), comment est-on sûr que l'on a une réduction au final de la pollution ?

 

Alors, non, je ne confirme rien du tout : que les voitures, électriques ou pas, polluent, tout le monde le sait. Pour une confirmation, il ne faut pas me faire confiance (pas plus qu'à toi) si je ne cite pas de source. Là tu confirmes juste que tu es prêt à t'appuyer sur n'importe quel morceau de texte sorti de son contexte pour tenter de faire de la dialectique et "démontrer" que tu aurais raison. Nous perdons tous notre temps sur ce fil. Adios.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 4 minutes, Angelus a dit :

Oui

http://www.ifp-school.com/jcms/tle_5034/fr/liens-avec-l-industrie

Sur le site de l'école.

 

Et dessous, une majorité de personnalité d'industrie pétrolière.

Lis bien ce message, ChristophedeNiort : le texte souligné, ça s'appelle une source. Parce que toi, tu commences à en réclamer des autres, mais on n'en a toujours pas vu la queue d'une de ta part.

Ce lien n'est pas une preuve en acier forgé : c'est un outil qui permet à minima de considérer l'origine prétendue de tes sources avec des pincettes. Si une source n'est pas indépendante, de fait, il est plus difficile de lui attribuer du crédit, donc... on veut d'autres sources.

(va les chercher sur google scholar, tu trouveras tout de suite moins de détracteurs)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 11 minutes, lolo44 a dit :

Alors, non, je ne confirme rien du tout : que les voitures, électriques ou pas, polluent, tout le monde le sait. Pour une confirmation, il ne faut pas me faire confiance (pas plus qu'à toi) si je ne cite pas de source. Là tu confirmes juste que tu es prêt à t'appuyer sur n'importe quel morceau de texte sorti de son contexte pour tenter de faire de la dialectique et "démontrer" que tu aurais raison. Nous perdons tous notre temps sur ce fil. Adios.

Si tu viens bien de confirmer que les voitures électriques polluaient bien.

Et donc comme pour qu'il y ait pollution il faut qu'il y ait usage, si tu ne parles pas de l'usage tu ne peux pas affirmer qu'elles polluent moins.

Par contre je peux affirmer sans problème qu'un piéton ou qu'un cyclise polluent moins et sans même faire référence à l'usage. Tout simplement parce que les facteurs d'émissions sont beaucoup plus faibles et les possibilités d'usage très réduites.

  • Merci 1
  • Grrr 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 9 minutes, lolo44 a dit :

Lis bien ce message, ChristophedeNiort : le texte souligné, ça s'appelle une source. Parce que toi, tu commences à en réclamer des autres, mais on n'en a toujours pas vu la queue d'une de ta part.

Ce lien n'est pas une preuve en acier forgé : c'est un outil qui permet à minima de considérer l'origine prétendue de tes sources avec des pincettes. Si une source n'est pas indépendante, de fait, il est plus difficile de lui attribuer du crédit, donc... on veut d'autres sources.

(va les chercher sur google scholar, tu trouveras tout de suite moins de détracteurs)

Des sources il y en a 3 dans le message d'origine.

  • Merci 1
  • Grrr 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 8 minutes, ChristophedeNiort a dit :

Ce n'est pas cette école qui a développé l’application mais l'IFPEN.

https://www.societe.com/societe/ifp-energies-nouvelles-775729155.html

Il suffit de lire, de suivre les liens des administrateurs qui sont intéressés dans d'autres sociétés (dont PSA), pour se faire une idée de l'indépendance et donc la crédibilité de cette application comme "source d'information".

il y a 7 minutes, ChristophedeNiort a dit :

Si tu viens bien de confirmer que les voitures électriques polluaient bien.

nan, si, nan, si, nan, si, "c'est c'lui qu'il dit qu'il y est" : j'ai passé l'âge des arguments de cours d'école maternelle. Raz le bol de tes arguments qui puent, de tes sources mal indiquées, qui se révèlent complètement foireuses une fois qu'on les observe un tout petit peu.

Continue ta prose pour ceux qui sont prêts à tout gober. Mais ne t'étonne pas qu'à l'occasion on passe débunker tes trolls à renforts de vraies infos sourcées.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, lolo44 a dit :

Continue ta prose pour ceux qui sont prêts à tout gober. Mais ne t'étonne pas qu'à l'occasion on passe débunker tes trolls à renforts de vraies infos sourcées.

Je les attends tes vraies infos sourcées qui démontrent qu'un VE pollue moins et permet d'atteindre les seuils OMS en pollution ce qui est bien l'objectif des mesures anti-pollution dans les villes.

A part faire des grandes tirades, rien nada.

Mais tu peux continuer à venir ergoter si tu veux sur le sujet que j'ai ouvert, ce sera avec plaisir que je te répondrai.

  • J'aime 1
  • Grrr 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, arnaud v8 a dit :

Tiens, la croisade est repartie...🤯

Non je renonce, je préfère être en désaccord avec des gens intéressants comme Angélus (dédicace spéciale sur un échange houleux sur le le glyphosate), car lui, il propose des sources sérieuses, ça fait avancer la connaissance, c'est un échange constructif et plaisant, donc ça sert à quelque chose.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 5 minutes, lolo44 a dit :

Non je renonce, je préfère être en désaccord avec des gens intéressants comme Angélus (dédicace spéciale sur un échange houleux sur le le glyphosate), car lui, il propose des sources sérieuses, ça fait avancer la connaissance, c'est un échange constructif et plaisant, donc ça sert à quelque chose.

Pour mémoire, mon post initial contient 3 liens dont 1 vers Airparif et 1 vers la métropole de Grand Paris.

Dois-je comprendre que tu considères que ce ne sont pas des gens sérieux ?

C'est la deuxième fois que tu profères des accusations de ce type.

J'espère juste que tu as les preuves (les sources sérieuses) de celles-ci.

Je ne vais même pas m'abaisser à te les demander, il y a beaucoup plus efficace pour que tu les produises.....ou pas d'ailleurs.

  • J'aime 1
  • Grrr 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  PM10 NOx Total
Bus 60 0.43 18.1 18.53
2 roues crit'air 1 1.9 6.2 8.1
Bus 15 2.15 90.5 92.65
VHE crit'air 2 2.67 4.9 7.57
VE 2.69 0 2.69
VHE crit'air 1 2.69 2.7 5.39
VTE crit'air 2 2.7 7.5 10.2
VHE crit'air 3 2.7 12.9 15.6
VTE crit'air 1 2.74 4.1 6.84
VTE crit'air 3 2.76 19.5 22.26
VHD crit'air 2 2.76 34.7 37.46
VTD crit'air 2 2.86 52.6 55.46
2 roues crit'air 4 5.28 16.9 22.18
VTD crit'air 3 6.34 58.9 65.24
VTD crit'air 4 7.02 78.9 85.92
VTD crit'air 5 8.96 72 80.96

 

Tableau vous demandez, tableau vous obtenez. Dommage il n'y a plus les couleurs. Enfin bref, on voit bien lequel est le moins pire.

Pas de chiffres pour les bus électriques ? Parce que eux, ils mettraient tout le monde d'accord.

Modifié par Esunisen
  • J'aime 1
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 16 minutes, ChristophedeNiort a dit :

Pour mémoire, mon post initial contient 3 liens dont 1 vers Airparif et 1 vers la métropole de Grand Paris.

Dois-je comprendre que tu considères que ce ne sont pas des gens sérieux ?

C'est la deuxième fois que tu profères des accusations de ce type.

J'espère juste que tu as les preuves (les sources sérieuses) de celles-ci.

Je ne vais même pas m'abaisser à te les demander, il y a beaucoup plus efficace pour que tu les produises.....ou pas d'ailleurs.

oui ne t'abaisse pas, merci.

 

Alors ton premier lien vers gecoair :

Une page qui comme toi, fait beaucoup de blabla (que tu as pas mal copié-collé sans vergogne, au passage). Il y a quelques sources vers des pages wikipedia, vers des articles de presse comme celui du monde... Un particulier un peu politisé pourrait effectivement faire un article sans prétention avec ce genre de sources. Mais bon là, si on prétend être une entité sérieuse, effectivement, le compte n'y est pas. Cliquons sur "Qui sommes-nous". Zut... 3 dépendances, dont 2 rattachées à l'IFPEN, dont on a pu constater un peu plus haut que ce n'est pas un modèle d'indépendance.

 

Passons à Airparif.... (j'ai du mal à y croire, mais bon....)

http://www.airparif.fr/divers/mentions-legales

A l'évidence, il ne s'agit pas d'un organisme scientifique indépendant, sinon ça serait mis en avant, j'imagine. Au passage, tu noteras que la reprise de leurs données telle que tu l'as effectuée est... illégale. "Vous n'êtes pas autorisé à utiliser ce site web à des fins autres que privées et non commerciales". Bref ouvertement AirParif ne souhaite pas être une source d'informations, tout ce que tu as cité qui vient d'eux ne peut être retenu.

Next.

 

Le pdf de metropolegrandparis.fr : je ne mets pas son lien vers la page de mention légale ou autre, car il faudrait respecter une clause que je ne peux pas garantir ici (ouverture dans une autre fenêtre) (au fait, avant de balancer le pdf, tu as vérifié que c'était légal?)

Enfin bref, passons, l'essentiel à retenir est qu'il s'agit d'une collectivité territoriale, et non d'une organisation scientifique indépendante. Et donc, pour répondre à ta question: sérieuse ou pas, je n'attends pas d'une collectivité territoriale qu'elle émette des informations scientifiques fiables elle-même pour que je me fasse une idée de ce qui est bon ou pas pour l'environnement! Ce n'est pas son rôle, elle n'est pas crédible pour ça. Le PDF n'est pas un résumé de données scientifiques qui auraient été commandées à des organismes indépendants, c'est la description d'un projet politique. Point barre.

 

Qu'est-ce qu'il reste de tes arguments ?

 

Rien. Tu es juste le relais d'organismes non indépendants et / ou politiques.

 

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, lolo44 a dit :

"Vous n'êtes pas autorisé à utiliser ce site web à des fins autres que privées et non commerciales".

Un forum public gratuit n'est pas une activité commerciale. Bon après, ce n'est pas exactement privé... Il faudrait néanmoins être sûr de ce qu'ils entendent par "ce site web".

Modifié par Esunisen

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×