Aller au contenu

ChristophedeNiort

Membres
  • Compteur de contenus

    626
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    1

ChristophedeNiort a gagné pour la dernière fois le 12 novembre

ChristophedeNiort a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

-22

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. ChristophedeNiort

    Particules d'abrasion

    Là c'est au niveau national. La DREAL Pays de Loire (ATTENTION CELA OUVRE UN PDF : http://www.pays-de-la-loire.developpement-durable.gouv.fr/inventaire-energetique-et-des-a2181.html) estime page 18 qu'en 2014 l'usure représente plus de 50 % des émissions de PM10 du mode routier et en page 17 qu'avec la remise en suspension cela représente 66% des émissions de PMtot du secteur routier en 2014. A ce titre selon eux "Les émissions de particules représentent 5 000 tonnes en 2014." 50 % du à l'usure cela donne 2 500 tonnes. En 2014 il y avait 21 régions : 2 500 × 21 = 52 500 t, 46,5 % de 52 500 = 24 412 t >> 15 000 t. Donc prenons-le comme un ordre d'idée. Admettons qu'en ville cette proportion soit vraie, cela permettra-t-il d'être sous les seuils OMS ? http://www.gecoair.fr/2018/04/19/des-particules-fines-quelque-soit-le-vehicule/ Entre 9 et 40 mg/km pour l'usure. Pour la combustion c'est entre 1 et 5 mg/km. Soit entre 1/9 et 5/40 environ 12 % ! Tu peux le prendre comme tu veux, je note que tu essayes à tout prix de justifier l'utilisation d'un VE et plus particulièrement là où le problème de pollution est le plus prégnant en ville.
  2. ChristophedeNiort

    Particules d'abrasion

    Pour mémoire : "Conclusion des auteurs: les émissions de particules fines des véhicules électriques sont équivalentes à celles des véhicules thermiques. " C'est vrai, il ne vaut peut-être mieux pas répondre pour toi, tu arriverais à la conclusion que le VE qui émet autant de particules qu'un VT d' "equal toxicity" (selon le gouvernement anglais) peut amener lui aussi à des cancers. Il vaut mieux que tu continues à croire bien sagement que tu réduis la pollution et que les morts ce n'est surtout pas de ta faute.
  3. ChristophedeNiort

    Nouveau membre.

    Bonjour, Bienvenue sur le forum et prompt rétablissement à ton épouse.
  4. ChristophedeNiort

    Particules d'abrasion

    Entre la phrase que tu reprends et la phrase avec le 46,5 %, il y a aussi celle-ci : "Attention : cela ne veut pas dire qu'elles vont se retrouver directement dans nos poumons dans la même proportion." Elle n'a pas du te paraître suffisamment objective. Mais pourquoi ne la trouves-tu pas suffisamment objective pour la reprendre bien qu'elle abonde aussi dans ton sens ? J'ai ma petite idée, parce que tu as bien compris qu'il n'avait pas tout compris au comptage des particules. Par contre, si elles se retrouvent dans un poumon (il ne dit pas que ce n'est pas possible) pourquoi ne seraient-elles pas à l'origine d'un cancer ? http://www.cancer-environnement.fr/557-Caoutchouc.ce.aspx "Les expositions professionnelles liées aux activités de l’industrie du caoutchouc ont été classées cancérogènes pour l’Homme (groupe 1) par le CIRC en 2012." "Les travailleurs peuvent être exposés au caoutchouc et ses substances telles que les nitrosamines*, par inhalation et par voie cutanée (poussières, vapeurs, fumées). La population générale peut être également exposée par voie cutanée mais aussi par voie orale, notamment les enfants en bas âge." "Des antioxydants, des antimicrobiens et d’autres espèces chimiques, potentiellement dangereuses pour la santé sont également retrouvées dans les matériaux en caoutchouc : - hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), - phtalates, - formaldéhyde, - benzène, etc." Les HAP c'est bien ce qui fait la dangerosité des particules de combustion du diesel, le benzène celle des particules de combustion de l'essence. Un cancer peut-il donc être provoqué par l'inhalation de particules d'abrasion de pneus ?
  5. ChristophedeNiort

    Particules d'abrasion

    https://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/freins-et-pneus-l-autre-pollution-aux-particules-fines_2037239.html "D'après le Citepa, l'organisme chargé par le gouvernement de réaliser l'inventaire national des polluants atmosphériques, l'abrasion des freins, additionnée à celle des pneus et à l'érosion des revêtements routiers, aurait libéré en 2016 un peu plus de 15 000 tonnes de PM10, des poussières toxiques dont la taille est inférieure à 10 microns. Ces fameuses particules fines que l'OMS accuse de causer des maladies respiratoires ou des cancers et d'être, au final, responsables d'environ 7 millions de décès chaque année dans le monde. Ces 15 000 tonnes représentent tout de même 46,5% des particules fines émises par le transport routier en France." "Il n'empêche, cette proportion va croissant, année après année. En effet, si le parc automobile devient de plus en plus propre, grâce aux voitures neuves dont les pots d'échappement sont systématiquement équipés de filtres, aucun dispositif n'a encore été mis en place pour réduire les émissions de particules fines liées à l'abrasion des freins, des roues et des routes. " "C'est d'autant plus dommageable que la France dépasse les seuils d'émissions de PM10 autorisés par les autorités européennes dans plusieurs zones urbaines, notamment en Île-de-France. Ce qui lui vaut d'ailleurs d'être mise à l'index par la Commission depuis 2015. Faute d'amélioration, elle pourrait être poursuivie en justice, comme c'est déjà le cas pour ses taux anormalement élevés de dioxyde d'azote en villes. Peut-être serait-il temps de ne plus travailler seulement sur les particules émises par les moteurs des véhicules ? "
  6. ChristophedeNiort

    Particules d'abrasion

    Si tu veux mais le mélange pour un moteur à allumage commandé à injection indirecte se fait avant la chambre de combustion. Oui avant mélange, le mélange est hyper pauvre. Si cela te fait plaisir, on va dire que je n'ai rien compris, c'est pas le fonctionnement qui importe mais la production de particules. Et ma manière de l'utiliser conduit bien à la production de particules la plus basse possible (@gepeliste62 merci de noter que j'intègre bien les particules de combustion, ce que je fais toujours contrairement à ce qui tu décrètes).
  7. ChristophedeNiort

    Particules d'abrasion

    Donc tu confirmes que pour accélérer il faut augmenter le débit du mélange introduit dans le cylindre qui va exploser. Mais je ne dis pas autre chose. Et évidemment on essaye d'avoir un mélange le plus proche des valeurs stoechiométriques pour avoir le meilleur fonctionnement et la meilleure combustion. Les deux sont bien liés. Sur un carburateur la richesse varie bien en fonction de l'ouverture du papillon par construction mais il reste indéniable que le moteur aspire l'air et que l'air "aspire l'essence" par effet venturi. Accélérateur électronique cela veut dire calculateur derrière qui peut jouer sur l'injection et avoir en permanence la richesse adaptée. Evidemment tu n'as pas amené la conversation sur la richesse, non tu as demandé de développer pour au final dire la même chose. Par contre revenons sur ceci : Je te confirme bien que je suis en permanence sous 40 % d'ouverture du papillon et donc tu confirmes bien que le calculateur gère en permanence la dépollution. Après on peut polémiquer sur la manière dont je l'ai exprimé mais le sens est bien là. Ah bon il me semble avoir dit "Si j'abaisse le régime je consomme moins donc j'abaisse la production de particules de combustion. " abaisser # annuler. Je croyais que tu ne roulais pas en ville donc comment peux-tu affirmer que les changements de vitesse c'est en permanence alors ? Pour ma part, je n'ai jamais de cas où il faut que je change de vitesses toutes les 5 secondes. Si tel était le cas, je me demanderai si la voiture est vraiment le mode le plus adapté dans ce cas.
  8. ChristophedeNiort

    Particules d'abrasion

    Sur un VE changement de régime cela veut dire accélération ou décélération, ce qui veut bien dire augmentation des particules d'abrasion. Je peux changer de régime sur un VT sans modifier la vitesse d'avancement donc sans modifier la production de particules d'abrasion. Si j'abaisse le régime je consomme moins donc j'abaisse la production de particules de combustion.
  9. ChristophedeNiort

    Particules d'abrasion

    Moi depuis que je suis né ! Ton moteur il accélère peut-être mais pas sur toute sa plage d'utilisation ! Il y a bien variation autour d'un point en fonction de la richesse pour un débit d'air admis donné. Là il agit uniquement sur les vis de réglage pour une position de papillon donnée. A la fin c'est bien à la poignée qu'il l'accélère et là on a des vraies montées en régime. Ce n'est pas un hasard si sur un carburateur lors d'une accélération brusque tu as un trou (soit une baisse de régime) et qu'il faut enrichir par une pompe de richesse, justement parce que le gicleur n'a pas suivi l'augmentation de débit d'air et que l'on est trop pauvre ! Je te rappelle au passage qu'il n'y a pas de sonde lambda sur un carburateur puisqu'elle pilote l'injection. A moins que tu confondes une injection monopoint et un carburateur. Je te rappelle au passage que sur les véhicules récents l'accélérateur est électronique sans câble entre la pédale et le "papillon des gaz", donc le calculateur peut agir sur plein de paramètres pour avoir la meilleure combustion. Je te rappelle aussi au passage que le fonctionnement du moteur à vide sur les différentes plages de régime est très différent de celui en charge (en roulant ou sur banc). Vas-y joue l'embrouille comme d'habitude pour pourrir le sujet et brouiller le message. Pour moi l'essentiel est là, il a été démontré que le VE n'émettait pas moins de particules au total que le VT équivalent (300 kg plus léger) et que les particules d'abrasion étaient bien dangereuses avec la présence de HAP. Et c'est bien l'objet du fil.
  10. ChristophedeNiort

    Particules d'abrasion

    Donc tu confirmes qu'en ville, il y a des variations de vitesse, c'est bien ce que je dis depuis un moment ainsi que c'est la raison de l'augmentation de la pollution aux particules d'abrasion. Donc je te retourne la question : en ville tu pousses bien ton VE pour ne pas polluer ? Ce serait la moindre des choses quand on demande aux autres de ne pas polluer. Au demeurant il est beaucoup plus facile de pousser à la main un véhicule de 840 kg qu'un de 1490 kg ! Les équations des mouvements sont bien fonction de la masse ! 1- pas de régulateur, pas de compte-tours sur ma voiture, par contre consommation instantanée affichée, j'agis sur la pédale d'accélérateur pour maintenir cette conso. quitte à perdre en vitesse, 2- dans un carbu, par effet venturi si plus d'air (papillon des gaz) plus de carburant, même principe sur une injection, ce n'est pas le volume d'air qui fait augmenter le régime mais la plus grosse énergie délivrée par l'explosion d'une plus grande quantité de carburant, 3- si sur un essence on fait le contrôle antipollution au ralenti, c'est bien parce qu'il fonctionne en mode riche et que c'est bien là que l'on va avoir le plus de polluants. Sur un carburateur, papillon des gaz au mini., il faut bien enrichir le mélange pour le tenir au ralenti. 4- moi sur la mienne à la décélération il y a coupure d'injection donc mélange pauvre de chez pauvre. Dans une descente en prise pied levé, j'ai bien une augmentation du régime moteur (prise de vitesse) mais zéro conso. ! Du coup je comprends pourquoi tu ne comprends pas ma prose sur les différents types d'alimentations en carburant. Cela confirme bien que j'ai en face de moi des gens qui parlent de pollution des moteurs thermiques sans maîtriser leur fonctionnement. Alors ne parlons pas des mécanismes de production des particules d'abrasion.
  11. ChristophedeNiort

    Particules d'abrasion

    Pourtant c'est bien cet effet de serre qui me permet de me chauffer en ce moment.
  12. ChristophedeNiort

    Particules d'abrasion

    Hier matin 19° C au lever avec 6 °C dehors. Soleil une bonne partie de la journée (voilé avant 11 h). 21 °C au coucher. 20 °C au lever ce matin avec 10 °C dehors. Soleil en ce moment, la température remonte. Pas de combustion mais un chauffage solaire. Il me semble bien que c'est renouvelable le soleil ? Le chauffage solaire suffira encore jusqu'à au moins lundi matin soit le 19/11. Sachant qu'avec le bruit routier de la rue, j'ai mis des vitres avec une face feuilleté ce qui réduit d'autant l'apport solaire qui peut passer à travers et augmente les déperditions. Un double vitrage simple aurait été plus performant thermiquement et en apport solaire. Merci les autosolistes qui participent à cette pollution sonore.
  13. ChristophedeNiort

    Particules d'abrasion

    Oui allumage commandé (terme consacré). Le pauvre est entre guillemets par opposition à riche. Vitesse constante veut dire vitesse de rotation constante du moteur veut dire paramètres de combustion optimum donc combustion optimum donc rendement maxi. donc production de particules au plus bas. Si tu préfères les conditions stœchiométriques sont présentes. J'arrive à la descendre sous les 3,8 l / 100 km sur autoroute à 100 km/h ! Par contre les variations de charges entraîne des plages de fonctionnement en mode "riche" avec plus de pollution à la clé par manque d'air, typiquement un fonctionnement au ralenti. Nota : je l'ai mis entre guillemets parce que généralement c'est associé à l'injection directe, c'est à dire une dissociation admission d'air comburant et injection. Dans un moteur à injection indirecte, à l'admission c'est bien le mélange que l'on a, cependant avec les injections multipoints on peut sacrément optimiser la combustion par rapport à une monopoint ou un carbu monocorps.
  14. ChristophedeNiort

    Particules d'abrasion

    Je réponds donc dans le bon sujet et je remets le texte de gepeliste62 : "conforme ne veux pas dire qu'il n'y a aucunes particules de combustion neuf ou bien pire usé encore pire , un moteur qui ne fonctionne que rarement, à chaque fois, qu'il fonctionne , même sur trajets court, il est ultra polluant aux particules de combustion en plus de particules de corrosions" Le problème principal de corrosion que j'ai avec mon véhicule qui peut ne pas servir pendant plus de 2 mois, c'est la corrosion des disques de freins. A chaque fois que je le sors je regarde si les disques présentent de la corrosion, si oui il faut que je fasse très attention parce qu'il n'y a quasiment pas de puissance de freinage, il faut d'abord poncer les disques corrodés avec les plaquettes. Pour mémoire la corrosion, c'est 1 micromètre par mois. Quelqu'un qui ne rencontre pas de problème de corrosion de ses freins les use bien et émet à minima 1 mg/km. Pour la corrosion interne au moteur, la majeure partie finit dans l'huile. Comme il est en LLD, il passe en atelier tous les ans pour une vidange, à chaque fois cela fait mal au coeur aux mécano. de vider de l'huile propre, donc cette histoire de corrosion et de particules supplémentaires, c'est encore un écran de fumée. Pour les particules de combustion, sans FAP elles sont bien fonction linéaire de la consommation, de plus comme il est utilisé pour des trajets longs à vitesse constante, le moteur est en fonctionnement "pauvre" donc avec une combustion "parfaite" donc avec le moins de particules possible.
  15. ChristophedeNiort

    Particules d'abrasion

    C'est bien tu sais mieux que moi ce que je pense. Il n'y a alors plus rien à ajouter. Il est impossible de ne pas produire de particules, partant de ce constat je milite pour que chacun ait connaissance de sa pollution et comme pour le bilan carbone on définisse une valeur acceptable pour tout le monde. Mais comme ils y en a qui réfutent certaines sources sans hésiter à en pointer d'autres.
Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×