Aller au contenu
jeremy45

Forum • L'electrique, vous avez dit moins polluant?

Messages recommandés

Bonjour a tous,

 

Aujourd'hui le VE est fortement plébiscitée aussi bien socialement que de par nos politiques comme étant une véritable solution d'avenir en terme de transport propre. Beaucoup s'accordent à dire qu'effectivement en continuant à améliorer les performances notamment en terme d'autonomie ou encore de facilité de rechargement, l’électrique remplacera le diesel et ceux pour le bien de tous et de notre planète.

Mais concrètement peut on avoir des certitudes aussi solides quant à la propreté de cette énergie?

Projetons nous avec un parc automobile de 500 millions VE.

La production d’électricité pour autant de véhicule est elle reelement viable écologiquement?

Le cycle de fabrication et de recyclage des batteries en de telle nombre est il suffisamment maîtrisé pour être assuré moins polluant que sur des vehicules essence ou diesel?

Tous vos avis, documents et réflexions sur le sujet sont les bienvenue les amis

 

PS: Merci cependant de rester centré sur le sujet et de ne pas trop en dévier même si je l'avoue c'est parfois tentant

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

- Premièrement ce serai préférable de passer par la case présentation.

- Deuxièmement éviter d'ouvrir deux fois le même sujet.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

 

Pour ma part, étant donné comment ça a (rapidement) dérapé sur l'autre discussion, je ne suis personnellement pas contre une nouvelle tentative de la même discussion. Je me permets donc une réponse qui reste dans le sujet...

 

Concernant la production d'énergie, je pense que ça ne sera pas un problème, tout simplement car la production de l'essence consomme aussi beaucoup d'énergie, et puis une voiture électrique alimentée par une centrale à pétrole polluera toujours moins "au kilomètre" qu'une voiture thermique.

 

Concernant la pollution de la fabrication des batteries, il faut se dire que c'est quelque chose de déjà plutôt maîtrisé : la technologie est la même sur les smartphones, PC, etc. Et ça va en s'améliorant.

Bien sûr, l'échelle sera toute autre quand il y aura tellement de VE (si tant est qu'un jour il y en ait autant), mais j'ai confiance dans la technologie. Ajoutons aussi qu'il reste certainement mieux de recycler une batterie li-ion (qui ne contient pas de consommable, donc tout est récupérable (à quel prix, c'est une autre question)) que de brûler du pétrole encore et encore.

 

Prenons aussi en compte les autres pollutions qui sont plus faibles en VE qu'en VT : entretien, particules fines liées au freinage, NOx et autres gaz divers...

 

Je pense qu'en définitive, l'impact sur l'environnement serait plus faible en 100% VE qu'en 100% VT.

Bien sûr il est toujours préférable de ne pas se déplacer, ou de se déplacer à pied/vélo/trotinette/etc, mais là n'est pas ta question

 

Le forum regorge d'informations, de liens, de sources, je t'invite donc à creuser pour avoir des informations détaillées...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si, soit supprimer ce fil de discutions où le transférer dans l'autre ou/et bannir l’auteur. Il y en aucun raison pour mettre le même sujet de discutions surtout en faisant un simple copier coller.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

éventuellement verrouiller le sujet précédent qui a mal tourné , le fauteur de trouble à eu un avertissement.

quant à bannir un membre , c'est un acte que nous ne prenons pas à la légère, c'est pour cela que je préfère un bannissement temporaire le temps de calmer

bannir serai contraire au droit de libre expression

 

reprenons le sujet calmement ici, je veillerais que le fauteur de trouble ne vienne pas y mettre le b...del

 

Patrick

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Il y a eu une émission à ce sujet sur France Inter l'automne dernier.

https://www.franceinter.fr/emissions/secrets-d-info/secrets-d-info-07-octobre-2017

 

Concernant la capacité de production d'électricité pour alimenter tous ces VE, ça ne semble pas poser de problème. Les transports en commun électriques actuels représentent 3% de la capacité actuelle et la consommation tend à diminuer. Par contre, c'est bien entendu en comptant sur le parc nucléaire. Chacun appréciera selon ses critères jusqu'à quel point on peut considérer ceci comme écologique.

L'avantage de l'électricité, c'est qu'on peut facilement introduire du renouvelable dans la production, et même directement sur le lieu de recharge (cf. installation de Hubi discussions-generales/30-000kms-an-avec-le-soleil-pour-seule-energie-t9766.html). Cette solution n'est certes pas applicable à tous, mais avec l'augmentation de la part des renouvelables dans la production générale, on devrait quand arriver à tendre vers des VE verts plutôt que nucléaires. Il reste du chemin à faire.

 

Pour les avantages des VE vis à vis des émissions locales, et les autres points positifs, seb@maccagnoni a bien résumé la situation.

 

PS : 500 millions de VE, tu te places à l'échelle européenne ? Le parc automobile français est estimé à moins de 40 millions au 1er janvier 2017.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En source de pollution de l'automobile, il y a le bruit :

http://innovatives.cnrs.fr/editions-precedentes/voiture-du-futur/posters/nuisances/article/vehicules-electriques-et-hybrides

"En comparaison aux véhicules thermiques classiques, le bruit de propulsion des VE est significativement réduit en dessous de 40-50 km/h. La sollicitation du moteur électrique en récupération d’énergie amène une contribution sonore en décélération et freinage. Les pneumatiques « écologiques » ou ceux spécifiques aux VE ne semblent pas réduire le bruit de roulement."

"a réduction importante du bruit de propulsion aux vitesses urbaines se traduit par un bénéfice faible – voire négligeable – sur le bruit de trafic"

 

http://www.ifsttar.fr/ressources-en-ligne/espace-science-et-societe/risques-et-environnement/dossiers-thematiques/quelles-solutions-face-au-bruit-en-milieu-urbain/impact-sonore-des-vehicules-electriques-et-hybrides/

"Quel impact à l’échelle du trafic ?

Si la réduction de bruit peut être très significative pour un véhicule circulant en mode électrique, l’impact à l’échelle du trafic ne pourra être sensible que si la proportion de véhicules peu bruyants est importante. Ceci est dû à l’arithmétique particulière liée aux niveaux de bruit, exprimés en décibels. Imaginons pour exemple un trafic urbain formé pour moitié de véhicules légers classiques, l’autre moitié étant constituée de véhicules électriques présentant une réduction de 10 dB(A). Par rapport à un trafic classique, le bruit total ne diminuera alors globalement que de quelques décibels. Cette réduction sera à peine perceptible. "

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ChristophedeNiort: hum, ta première citation n'est pas vraiment honnête. Je cite la même phrase que toi, mais entière cette fois-ci (la mise en gras est de moi) :

« la réduction importante du bruit de propulsion aux vitesses urbaines se traduit par un bénéfice faible – voire négligeable – sur le bruit de trafic, occultée par la présence des véhicules thermiques conventionnels. »

 

Actuellement, cette réduction de bruit est occultée par la présence largement majoritaire de VT. jeremy45 évoque le cas d'un parc 100% électrique. Et c'est ce que dit ta seconde citation, d'ailleurs...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le niveau moyen d'un véhicule thermique circulant en ville est de 80 dB(A). Deux véhicules présentant ce niveau circulant côte à côté entraînent un niveau moyen de 83 dB(A) ("Ceci est dû à l’arithmétique particulière liée aux niveaux de bruit, exprimés en décibels").

Un VE roulant à 50 km/h présente un niveau de bruit de 70 dB(A) ("l’autre moitié étant constituée de véhicules électriques présentant une réduction de 10 dB(A)"). Donc deux VE roulant côte à côte un niveau de 73 dB(A). Mais un VE roulant côte à côté avec un VT entraîne bien une augmentation du niveau de bruit moyen du VT.

Et donc même en remplaçant tous les VT par des VE, on ne sera pas à 0 comme niveau de bruit.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

http://www.genie-acoustique.com/spip.php?rubrique36

" Il est courant de composer entre eux plusieurs niveaux sonores. Ceux-ci ne s’additionnent pas de façon linéaire.

 

(75 dB)+(75 dB) ne donneront pas 150 mais 78 décibels. Le tableau ci-dessous permet de cumuler des sources sonores par couple si l’on ne veut pas faire une sommation logarithmique : "

Et donc 70 + 80 = 80,41 > 80 dB(A).

Le VE augmente donc bien le niveau de bruit mais cela n'est pas perceptible à l'oreille, c'est pour cela que l'on dit que la diminution est occultée par la présence d'un bruit plus fort.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Bien sûr que non, on ne serait pas à 0. Ce serait malhonnête de dire ça.

Mais le bruit serait quand même largement réduit.

 

Tu évoques le bruit des voitures à 50 km/h stabilisés. Là oui, les pneus jouent un rôle important et l'écart est relativement réduit entre VE et VT. On peut s'en rendre compte dans une rue principale sans grosse intersection (j'ai ça dans ma ville, qui s'étend pas mal autour d'un seul axe) et en écoutant les voitures passer : pas énormément de différence entre les deux.

 

Mais le bruit en ville, c'est rarement du 50 km/h stabilisé. C'est plus souvent des accélérations et des ralentissements, avec des vitesses moyennes plus proches de 20 ou 30 km/h. Et là, la différence est flagrante : en accélération, le bruit du moteur du VT va aller bien au-delà de son bruit à 50 km/h stabilisé, alors que le bruit du VE ne va consister au pire qu'en ce faible sifflement caractéristique (je dis "au pire" car certains VT ont un sifflement plus discret que les autres), tout cela avec un bruit de pneumatiques beaucoup moins impactant car à ces vitesses, les pneus ne sont pas très bruyants.

Modifié par Invité

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je me posais la question surtout concernant le CO2 et autres polluants chimiques : sources, méthodes de toutes ces mesures... De plus, France Inter et "Parc automobile français" dans Wikipedia, c'est pas suffisant !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Lien précédent

" On mesure en un point de référence les contributions de 4 sources sonores produisant individuellement pour :

S1 : 87 dB

S2 : 87 dB

S3 : 91 dB

S4 : 67 dB

 

Le niveau global au même point, lorsque les 4 sources sonores fonctionneront ensemble sera, après additions successives des 4 niveaux sonores classés en ordre croissant :

1. (67) + (87) = la différence est 20 dB, correction de 0 dB.

2. (87) + (87) = la différence est 0 dB, correction +3 dB.

3. (90) + (91) = la différence est 1 dB, correction +2,54 dB à ajouter au niveau le plus élevé de 91.

 

Le niveau sonore global sera d’environ 93,5 dB."

 

C'est exactement le calcul que l'on mène en acoustique de façade quand un immeuble est soumis au bruit de plusieurs artères (typiquement bâtiment à un angle de rues ou bâtiment le long d'une voie bruyante et dans le périmètre d'une voie encore plus bruyante).

J'ai déjà eu à faire plusieurs fois ce type de calcul sur Niort où le nombre de voies classées est tout bonnement hallucinant et en pourcentage bien supérieur à des villes comme Bordeaux ou Paris où des collègues m'avaient demandé de faire aussi des calculs.

Modifié par Invité

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

ChristophedeNiort: ça en fait, des chiffres !

Cela ne doit pas faire oublier que 80dB vs 70dB, c'est pour une vitesse stabilisée à 50 km/h. Je le répète pour être sûr que l'info soit bien passée au milieu de tous ces chiffres : en ville, les 50 km/h stabilisés c'est rare. On va plus souvent avoir des accélérations/ralentissements, et c'est là que le VE (ou l'hybride) tire son épingle du jeu.

 

J'aurais personnellement trouvé plus utiles des mesures en sortie de virage ou après un dos d'âne...

Modifié par Invité

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voila les explications de Jamy:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

70 db cela suffit pour me réveiller (la nuit l'été les fenêtres ouvertes).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"ChristophedeNiort: hum, ta première citation n'est pas vraiment honnête"

C'est pas une attaque personnel ?

C'est pas un peu violent ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Attention aux dérapages. Ça a déjà eu lieu sur l'autre occurrence de cette discussion, merci de ne pas recommencer. Restons dans le sujet s'il-vous-plaît.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Restons dans le sujet alors qui est : "L'electrique, vous avez dit moins polluant?" Et dans les pollutions il y a bien la sonore.

Cela m'a valu de faire capoter deux projets de rénovation thermique performante, l'ouverture des fenêtres la nuit n'était pas possible pour assurer le confort d'été, le recours à une climatisation faisait consommer de trop et faisait exploser le budget.

Bien qu'ayant alerté précédemment les donneurs d'ordre (et notamment dans ma proposition), il a fallu que j'envoie un huissier à l'un pour être réglé de mes études - ce n'est quand même pas de ma faute si c'est la circulation automobile qui fait capoter son projet (et les subventions et les différents taux de TVA). Vu comment il est procédurier, effectivement il fallait mieux que le confort d'été soit assuré sinon j'en aurai entendu parler.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

lorsqu'on marche ou quand on respire on fait du bruit aussi, ...

tant que les voitures ne flotteront pas dans l'air par magie, il y aura toujours des bruits de roulement.

 

au moins en VE on élimine le bruit du moteur.

 

un VE dans les bouchons ne fait aucun bruit, combien fait un vt ? (et ne parlez pas du stop & start car c'est encore plus bruyant au démarrage)

 

 

un VE ne rejette aucun gaz polluant, on peut donc respirer à plein poumon derrière lui. (et ne parlez pas de charbon ou nucléaire car on peut aussi utiliser de l'électricité 100% renouvelable, comme le fait la CNR pour ses bornes 100% hydro électrique.)

 

 

un VE ne freine pas ou presque, c'est autant de poussière de plaquette en moins dans l'air.

reste que les pneus, mais comme pour le bruit, tant qu'on aura pas maîtrisé l'anti-gravité on aura pas d'autre solution.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Jamais vu de bouchon la nuit vers 1 h du matin quand la température extérieure descend sous les 20 °C en période de canicule, ce qui permet d'ouvrir les fenêtres et de rafraîchir efficacement le logement pour contenir la surchauffe du lendemain et être conforme aux critères du confort d'été.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×