Aller au contenu

Stephane53

Membre
  • Compteur de contenus

    51
  • Inscription

  • Dernière visite

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. yvanc nous dit "aucun de nous n'est ignorant au point de croire que conduire un VE est gage d'absence totale de pollution, par contre c'est mieux que conduire un Diesel" Dordrecht nous dit "Oui le VT pollue beaucoup plus que le VE" Reprenons l'exemple de la 208. La version électrique est 475 kg plus lourde que la version essence avec la même puissance en P2 sur le CI tout en ayant 67 kg de moins de CU. Comme avec 280 kg de plus une électrique émet autant de particules qu'une thermique, avec 475 kg elle ne peut qu'en émettre plus. La version électrique pollue-t-elle vraiment moins que la version thermique ? Avec plus de particules, il est permis d'en douter. Avec la version diesel la différence est de 365 kg toujours supérieure à 280 kg (la valeur P2 sur le CI est plus élevée pour la version diesel qui offre 92 kg de plus de CU (l'équivalent d'un passager avec bagage (555 kg pour 5 places)). Donc à priori, la version électrique émet aussi plus de particules que la version diesel. Il est plus qu'urgent de faire une analyse globale de la pollution totale émise par les VP et en fonction des polluants et de leur dangerosité avérée de faire un classement pour mettre en place les restrictions de circulation. En attendant, il est plus qu'urgent de réduire l'usage de la voiture en améliorant les infrastructures piétons et les transports en commun.
  2. https://www.ademe.fr/cortea-connaissance-reduction-emissions-polluants-lair-4eme-restitution-programme-cortea Document synthèse Résumé "L’usure mécanique des pièces en mouvement des véhicules est responsables d’émissions de particules hors échappement (PHE). Ces PHE peuvent induire des impacts non négligeables sur la santé et l’environnement. Le projet CAPTATUS a étudié les caractéristiques des PHE et leur devenir en champ proche afin d’améliorer nos connaissances permettant, in fine, leur contrôle." "Les tailles des PHE du contact pneu-chaussée se situent surtout de 0,05 à 0,5 μm (en nombre) et de 0,1 à 0,5 μm puis de 1 à plus de 4 μm (en masse). Les essais ont montré le rôle central de la vitesse, du style de conduite et/ou du revêtement sur ce type d’émission." A moins de 0,1 μm de diamètre on est dans le domaine des Particules UltraFines, les plus dangereuses pour la santé. Essentiel à retenir "Les distributions granulométriques des émissions hors échappement de (PHE) des freins et du contact pneu chaussée sont bimodales et dominées en nombre par les classes ultrafines. Les conditions d’émission (vitesse du véhicule, intensité des freinages, style de conduite, revêtement de l’infrastructure, etc.) influent sur la granulométrie des PHE, leur composition chimique et leur dynamique d’émission." Une voiture aura beau émettre moins au kilomètre si elle fait plus de km, parce que pas de limitation, au final elle aura émis plus et potentiellement fait respirer aux riverains des axes où elle circule des substances cancérigènes. On est très loin du zéro émission et du zéro dangerosité proférés à tort par les proVE.
  3. Le document de l'ADEME de février 2020 dit "Une étude européenne de 2016 a ainsi montré que du fait de la masse plus élevée des véhicules électriques (en moyenne + 280 kg par rapport à un modèle équivalent essence), les véhicules électriques émettent autant de particules en masse que les véhicules à motorisation thermique. Ceci est dû aux émissions de particules liées aux contacts pneus-chaussée et à la remise en suspension qui sont plus importantes." Donc si la différence de masse est supérieure à 280 kg (475 kg dans le cas de la 208), la version électrique émet plus de particules que la version essence "équivalente". Ensuite quand on fait croire aux gens que leur véhicule n'émet pas de particules, ils l'utilisent plus et plus particulièrement en ville.
  4. @Corpsomium La nouveauté c'est que l'ADEME dans son analyse de février 2020 reprend l'analyse de l'étude de 2016. @yvanc L'ADEME écrit "Ceci est dû aux émissions de particules liées aux contacts pneus-chaussée et à la remise en suspension qui sont plus importantes" elle ne le limite pas à la remise en suspension. Donc quand on aura que des VE on aura toujours des particules, les VE en émettant et remettant en suspension celles émises par les autres VE. C'est la réalité, on peut la nier mais c'est la réalité.
  5. La comparaison de l'ADEME intègre bien l'ensemble des particules et ils concluent qu'avec 280 kg de plus (ce qui est bien inférieur à la réalité actuelle) une VE émet autant de particules que la VT équivalente en précisant bien que la répartition est différente. La plupart des VE sont des SUV, la ZOE par exemple est plus haute que nombre de voitures considérées comme des SUV. Une Id sera elle aussi haute et considérée comme un SUV. Maintenant il faut regarder la composition des particules et leur taille pour pouvoir comparer.
  6. Le sujet étant "Particules d'abrasion", toute conclusion ne concernant pas les particules d'abrasion est hors-sujet. Comme il n'y a aucune VE à la vente qui fait moins de 290 kg de plus que son homologue thermique, la conclusion a retenir est donc qu'une VE émet bien plus de particules que la VT équivalente si on considère l'ensemble des particules intégrant donc les particules d'abrasion. La norme Euro 7, à la demande entre autres de l'ICCT et sur proposition citée en lien dans mon message précédent, se doit d'intégrer l'ensemble de la pollution des VP. Il faut s'y préparer et donc à des grosses surprises. Autre exemple : Up - essence 870 kg CU 460 kg 115 kg par passager - électrique 1160 kg CU 370 kg 92,5 kg par passager --> +290 et - 90 kg de CU. On ne parle même pas de véhicules équivalents.
  7. https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/2020-02_comparatif_des_filieres_vl_france_metropole.pdf Attention ouvre un pdf "Néanmoins, il est important de considérer également les particules émises hors échappement par les systèmes de freinage, les pneumatiques ou les chaussées qui sont devenues largement prépondérantes par rapport aux émissions à l’échappement. Une étude européenne de 2016* a ainsi montré que du fait de la masse plus élevée des véhicules électriques (en moyenne + 280 kg par rapport à un modèle équivalent essence), les véhicules électriques émettent autant de particules en masse que les véhicules à motorisation thermique. Ceci est dû aux émissions de particules liées aux contacts pneus-chaussée et à la remise en suspension qui sont plus importantes." * Timmers V.R.J.H., Achten P.A.J., Non exhaust PM emissions from electric vehicles, Atm. Env. 134 (2016) 10-17, http://dx.doi.org/10.1016/j.atmosenv.2016.03.017 Quelle VE actuellement en vente fait seulement 280 kg de plus que son équivalent essence ? Un seul exemple la 208 : - version électrique 57 kW en P2 sur CI, 1455 kg à vide 1918 kg PTAC --> 463 kg de CU - version essence 55 kW en P2 sur CI, 980 kg à vide 1510 kg en PTAC --> 530 kg de CU --> version électrique 475 kg plus lourde (48 % plus lourde) en ayant 67 kg de moins en CU. Prochaine étape la caractérisation en taille et en composition des particules d'abrasion.
  8. Stratégie Nationale Bas Carbone : https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/strategie-nationale-bas-carbone-snbc Intéressons-nous au document « La Stratégie Nationale Bas-Carbone résumée en 4 pages » qui indique la trajectoire proposée par la Stratégie Nationale Bas Carbone pour atteindre la neutralité carbone (458 MtCO2eq en 2015 avec la répartition des émissions de 2017) : – transport : 30 % (qui intègre le transport de personnes) soit 137 Mt en valeur absolue – à atteindre 4 (« décarbonation complète (à l’exception du transport aérien domestique) ») soit une division par 40 environ, – agriculture : 19 % soit 87 Mt en valeur absolue – à atteindre 47 soit une division par 2 environ, – bâtiment : 19 % soit 87 Mt en valeur absolue – à atteindre 0 (« décarbonation complète »), – industrie (hors énergie) : 17 % soit 78 Mt en valeur absolue – à atteindre 15 soit une division par 5 environ, – énergie : 12 % soit 55 Mt en valeur absolue – à atteindre 0 (« décarbonation complète »), – déchets : 3 % soit 14 Mt en valeur absolue – à atteindre 5 soit une division par 3 environ, – importations 421 Mt en valeur absolue – à atteindre 0. Il est prévu aussi de « maximiser les puits de carbone ((séquestration dans les sols, la forêt et les produits bois) » via notamment « Diminuer l’artificialisation des sols » et « Développer le boisement ». Pour le transport, le bâtiment et l’énergie, la décarbonation complète impose de faire appel uniquement à des énergies renouvelables. Cependant pour en arriver là, il faut les développer, ce qui a une incidence sur les importations et l’industrie dont il faut pourtant réduire les émissions à 0 pour la première et par 5 pour la seconde. De même il n’est pas envisageable d’alimenter les bâtiments en énergie renouvelable sans auparavant réduire leur consommation donc en les rénovant thermiquement de manière performante, ce qui a une incidence sur les importations et l’industrie dont il faut pourtant réduire les émissions à 0 pour la première et par 5 pour la seconde, ainsi que sur les déchets dont il faut pourtant réduire les émissions par 3. Il est à noter que nombre de bâtiments sont soumis au bruit des infrastructures routières et qu’à ce titre il faut prévoir des matériaux acoustiques plus émetteurs à la fabrication et que leur rafraîchissement nécessitera une climatisation avec émissions à la fabrication et consommation. Beau cercle vicieux là-aussi. Il ne faut pas négliger non plus le confort d’été dans les bâtiments basses consommations. Il faut éviter le cercle vicieux de la climatisation. Donc à ce titre il est préférable de végétaliser les villes en privilégiant la végétation de hautes tiges, ce qui représente des puits de carbone, ce qui permet de gérer les problèmes des îlots de chaleur réduisant d’autant le besoin de rafraîchissement. Il faut donc bien intégrer que cela nnécessitera des changements importants, indiqués par exemple par : – « Favoriser le report vers les modes de transport de personnes et de marchandises les moins émetteurs (transports en commun, train) et soutenir les modes actifs (vélo…) », – « Diminuer l’artificialisation des sols », – « Maîtriser la demande en énergie via l’efficacité énergétique et la sobriété ». Une voiture intéresse 3 à 4 postes : – le poste transport, – le poste énergie, – le poste industrie, – éventuellement le poste importations. Une voiture électrique en remplacement d’une voiture à essence permet : – la décarbonation du poste transport, – la réduction par 2 à 3 du poste énergie (en France) dont l’objectif est la décarbonation totale. Mais qu’en est-il pour le poste industrie (avec un objectif de division par 5) et éventuellement le poste importation (avec un objectif de 0) ? Prenons un exemple où il existe les deux versions, la DS3 CB assemblée à Poissy : – essence 110 ch – 1170 kg = 6 450 kg CO2e à la fabrication, – électrique (60 kW en P2 du CI) = 1 525 kg dont 330 de batterie soit 6 570 kg CO2e pour la voiture sans batterie et 10 000 kg CO2e pour la batterie (production des cellules en Chine – 5 000 si production française) soit au total 2,5 fois plus que la version essence (1,8 fois plus avec une fabrication française de la batterie). Comme cette voiture électrique augmente le poste industrie (et importations), pour atteindre l’objectif visé, il va falloir réduire le nombre de véhicules produits (en France tout en privilégiant une production locale). Les émissions de l’industrie devant être divisées par 5 et cette voiture électrique émettant 1,8 fois plus, il faut donc une division par au moins 9 de la production de voitures. Maintenant faisons le calcul avec la Citroën AMI 2 : 490 kg dont 35 de batterie soit 2 500 kg CO2e pour la voiture sans batterie et 1 100 kg CO2e pour la batterie (production des cellules en Chine – 550 si production française) soit au total 2,1 fois moins qu’une voiture moyenne de 1,4 t (2,5 fois moins avec une fabrication française de la batterie). Les émissions de l’industrie devant être divisées par 5 et cette voiture électrique émettant 2,5 fois moins, il faut donc une division par 2 de la production de voitures. Changer sa voiture thermique par une voiture électrique ne sera pas suffisant. C’est là qu’il y a une grosse incohérence de la part de nos politiques, ils écrivent la loi, la vote, en ayant normalement compris les tenants et les aboutissants mais ensuite ils ne sont pas courageux pour tenir les discours nécessaires. Mais si ils procèdent comme cela, c’est qu’ils savent que leurs électeurs ne veulent pas entendre les discours qui fâchent, qu’ils préfèrent croire que des petits gestes seront suffisants. Pour ma part, je suis persuadé que l’atteinte de l’objectif de neutralité carbone au plus tard en 2050, a le plus de chance d’aboutir en mettant le paquet sur le poste le plus émetteur celui des transports et lui faisant atteindre son objectif de décarbonation complète le plus rapidement possible et ce sans augmenter les émissions du poste industrie (en tenant compte des importations). Dans le même temps, il faut s’attaquer au poste bâtiments en veillant à ne pas augmenter les émissions du poste industrie. Là on aura forcément fait baisser le poste énergie que l’on pourra faire évoluer vers la décarbonation complète. Idem avec l’agriculture vers son objectif final.
  9. @fabala Classique quand on est à court d'arguments, on relativise. Au moins tu ne dis plus que tu ne pollues pas avec ta eGolf. C'est déjà cela de pris. Reste à espérer que tu ne vas pas induire tes connaissances en erreur en omettant de leur parler des particules d'abrasion. @HenryAustins Qu'est-ce que tu connais de moi pour juger ? Vas-y juge si cela te fait plaisir. Manifestement on peut t'attribuer ce que tu me reproches mais cela te dépasse engoncé dans tes certitudes. Je te ne t'ai pas attendu pour aider les autres. La toute première chose que je fais c'est de limiter mes impacts pour ne pas détruire les lieux de vie des habitants de cette planète. Parce que avec le dérèglement climatique c'est un peu plus que de leur apporter du matériel médical qu'il faudra aux populations des pays chauds pour les sauver. Et non en prenant une voiture électrique tu ne contribues pas à sauver la planète, tu retardes juste l'échéance et le moment où il faudra remettre en cause tes choix de vie. Manifestement les éléments sur le facteur 4 et la neutralité carbone ce n'est pas arrivé jusqu'à toi. Tu préfères te poser en victime plutôt que réfléchir en mettant toutes les choses à plat. Donc au moins maintenant tu ne pourras plus dire que tu ne savais pas. le-bar/comment-atteindre-la-neutralite-carbone-t9876.html Alors tu fais quoi pour atteindre le facteur 4 et tu as prévu quoi pour atteindre la neutralité carbone ?
  10. @fabala "ils ne doivent pas être uniquement en ville" là t'essaye juste de te convaincre toi-même que tes trajets qui émettent des particules n'ont aucune incidence. @HenryAustins Je comprends donc que puisque, selon toi, il y a pire que toi, cela ne sert à rien de faire quelquechose. Belle mentalité, c'est grâce à des gens comme toi que la France va droit dans le mur et que la civilisation (si on peut encore appeler cela une civilisation) humaine va droit dans le mur. Et du coup, tu n'as même pas conscience de ce que tu vas léguer aux enfants que tu souhaites avoir. Profites en bien alors et surtout ne te poses pas trop de question. Par contre la première question que je me pose en posant salaire 1400 € - 250 à 300 € de carburant, cela vaut-il vraiment la peine de se faire chier à faire 180 km par jour pour gagner au final moins de 1 100 € ? Tu dis travailler dans un centre de radiothérapie donc tu dois bien voir ce que cela donne les cancers et notamment ceux liés à la pollution d'autant plus que tu dois être très sensibilisé à la protection de ta santé dans ce type de centre (radiations).
  11. @gepeliste62 Manifestement Anne HIDALGO qui parle de responsabilité pénale des maires à laisser circuler des véhicules dans leur ville et donc les laisser émettre des particules nocives pour leurs habitants n'est pas d'accord avec toi. Elle a aussi dit que des actions en justice au pénal contre des maires se profilaient. On verra alors si les maires incriminés vont s'embarrasser de savoir si tu as des contraintes et s'ils ont le droit de te dicter ta conduite. Moi au moins avec mes pieds, ils ne risquent pas de me dicter grand chose.
  12. @gepeliste62 Il lui a été posé la question suivante "Donc question directe : n'y a-t-il pas une ou d'autres solutions que de faire 90 km A/R par jour ?" Il a juste répondu "Encore une fois, tu te mêle de choses qui ne te regardent pas. Ai-je le choix? C'est possible... On a toujours le choix.". et il est parti dans des loghorées et des insultes. Donc tu es dans la pure supputation et au passage tu le confirmes dans ses comportements.
  13. c'est exactement cela la présentation d'un système dangereux , provocant un accident , pourrais engager le forum d'ou la suppression , puisque le posteur d'origine refusais d'admettre ce risque C'est coccasse de la part de quelqu'un qui a écrit "moi perso, j'ai rien demander et j'ai raccorder les micro-onduleurs sur mon installation pas besoin de consuel ou autre démarche si on ne cherche pas a vendre l'électricité" et surtout qui l'a laissé malgré "A ce titre, une déclaration est obligatoire même en autoconsommation totale. Le destinataire va vérifier la conformité de la protection de découplage. Merci de ne pas vous raccorder sans en avertir le gestionnaire. En cas d'accident, vous pourriez être très mal. " Fil discussions-generales/30-000kms-an-avec-le-soleil-pour-seule-energie-t9766-50
  14. @HenryAustins "Mais l'autre différence par rapport a toi, c'est qu'il n'a pas de haine et ne l'exute donc pas sur les forums" ce n'est que ton ressenti, ce n'est absolument pas mon sentiment. Cependant tu as exprimé que tu faisais 160 km par jour en voiture et que tu souhaitais prendre une VE pour des questions d'argent même pas pour des questions d'environnement. Manifestement tu n'as aucune conscience des empreintes pollution et GES que cela représente, pire tu préfères les nier. Tu n'as pas conscience que si tu le monde procède comme toi, notre air et notre planète vont vite devenir invivables. Etre constructif cela commence par en avoir conscience. Donc à ton niveau ce n'est pas seulement acheter une voiture électrique qu'il faut, c'est faire d'autres choix.
  15. @fabala Je te remercie de rester mesurer dans tes propos et de ne pas remettre en cause mon handicap sans le commencement d'une preuve. Le rapport est pourtant simple, si au lieu d'utiliser leur voiture en ville, les automobilistes prenaient les TC, il y en aurait plus et les handicapés ne seraient pas discriminer de par leur handicap. Heureusement les différents maires de ma commune ont bien été sensibles à cette problématique et ont tous fait en sorte que les TC soient efficaces. Anne HIDALGO dans son audition au Sénat a bien fait la relation entre utilisation de la voiture et pollution sur Paris. Ce qui est valide sur Paris est valide pour au moins toutes les préfectures de France. Donc il y a bien une relation entre handicap et le fait de subir la pollution puisque que pour espérer vivre à peu près normalement quand on ne peut pas conduire une voiture, il faut vivre en ville. Donc remettre en cause : 1/ la réalité du handicap d'une personne, 2/ obliger un handicapé à vivre en ville et à subir la pollution, c'est bien de la discrimination. Et la discrimination envers les handicapés est punissable. Prends cela si tu veux pour une menace déplacée, c'est juste de la forme.


Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×
×
  • Créer...