Aller au contenu

Erwan22

Membre
  • Compteur de contenus

    236
  • Inscription

  • Dernière visite

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

Erwan22's Achievements

  1. Il y a une phrase qui m’interpelle dans le 2em article: La production serait neutre en carbone grâce à un parc d´énergies renouvelables de presque 610 GW. Donc on considère que le PV ou l’éolien sort un kwh à 0g de CO2eq?
  2. Merci pour l'explication J'ai trouvé le rendement d'une chaîne de stockage "power - to gas - to power" methane => 30-38% https://en.wikipedia.org/wiki/Power-to-gas#Efficiency Donc le bilan carbone du kwh solaire stocké reste inchangé à ~ 50g de CO2 au mieux.
  3. Extrait du site RTE : https://www.rte-france.com/analyses-tendances-et-prospectives/bilan-previsionnel-2050-futurs-energetiques La phase II de l’étude consistera en l’analyse des scénarios ainsi que des nombreuses variantes afin d’en préciser les implications techniques, économiques, environnementales ainsi que sur les modes de vie des citoyens. Les résultats de l’étude Futurs Energétiques 2050, seront publiés à l’automne 2021. Donc pour le moment ils ont juste poser les scénarios, ils vont maintenant les chiffrer. Extrait du rapport: le développement d’une boucle « power-to-gas-to-power » pour garantirl’équilibre offre-demande et couvrir les besoins de stockage inter-saisonnier apparaît indispensable dans certains scénarios. Dans ce cadre, les premières simulations ont mon-tré que le recours à des moyens fonctionnant aux gaz de synthèse apparaît nécessaire a minima dans les scénarios M (ie sans nucleaire) dans la mesure où il n’existe pas d’autres technologies permettant de stocker des quantités importantes d’énergie sur des durées longues Donc RTE se projette sur du stockage h2 ( j’imagine vu que c'est dans la section H2). Alors un kwh solaire à 20g de Co2 (avec panneau français car je suis optimiste) qui passe par la chaîne hydrogène à 40% de rendement (oui je suis vraiment optimiste) nous donne un kwh stocké à 50g de Co2. NOTE : J’espère que RTE va pousser le professionnalisme jusqu’à estimer le volume de stockage de H2 nécessaire pour tenir un hiver. On pourra le mettre en regard du volume des déchets hautement radioactif de nos centrales nucléaire. NOTE 2 : je vous laisse vous porter volontaire pour habiter a coté de ces bombes géantes. Bref, le kWh nucléaire émet 12g de Co2, c'est même pas la peine de rajouter le CO2 pour les réservoirs haute pression ni pour les piles a combustible.
  4. Vous travailler dans le domaine du nucléaire ? peut-être à l’agence de sûreté nucléaire, et votre hiérarchie a étouffé un rapport sur la probabilité élevée d’un d’accident majeur en France. Les ENR sont pertinents quand ils remplacent du gaz, du charbon de manière opportuniste.( c’est-à-dire quand il y a du vent ou du soleil). Remplacer le nucléaire nécessite des quantités astronomiques de panneaux, d’éoliennes, de batteries. Actuellement le nucléaire produit en continue 40 000 MW. Donc pendant une nuit sans vent (disons entre 21h et 7h du matin) il faut trouver 400 000 MWh. Soit la capacité de stockage de 8 millions de Zoé 50kwh. - il faut aussi avoir produit cette électricité en surplus la journée -le bilan CO2 n’est plus le même si on a besoin du stockage.( batterie /h2/Step) - je vous laisse imaginer en hiver quand l’ensoleillement est très faible et la demande plus forte. Il faut stocker d’une saison à l’autre…. - et je préférais que l’on remplace 8 millions de VT plutôt que stocker des ENR. Au moins la vieille megane fumante avec son autocollant « nucléaire, non merci ! » qui intoxique les enfants des 8 heure du matin. Je ne suis pas tombé sur l’étude qui explique comment faire, sans nucléaire, décarboné, en Janvier pour chauffer les Français toute la nuit, et faire avancer les trains et les voitures dès 6 heures du matin. Comme on parle de l’avenir de nos enfants, j’imagine que vous en avez retenu les grandes lignes. Pouvez-vous partager ces indices ? Je pourrai faire mes propres recherches.
  5. Je ne travail pas dans le nucléaire, mais après des années à m’informer au fil de l’eau sur le réchauffement climatique, les emmisons de CO2, l’énergie, le stockage, la mobilité, mon analyse LOGIQUE de la situation me fait dire que le nucléaire doit être exploité en masse en France et dans le monde. Et non je ne dors pas bien, quand je pense à la situation: entre ceux qui rejettent le VE car il faut s’arrêter charger de temps en temps, et ceux qui veulent fermer les centrales nucléaires, je n’arrive pas à imaginer un avenir apaisé pour mes enfants et petits-enfants. Meme si mes réflexes primitifs souhaitent fuire tous danger, et donc bannir le nucléaire qui est associé dans l’inconscient collectif à Tchernobyl et Hiroshima, je m’évite toute position dogmatique. Je rappel que l’ONU vient d’annoncer que si l’ensemble des engagements pris lors de la COP21 sont respectés, le monde atteindra +2,7C en 2100. En gros à ce niveau la c’est du sang et des larmes pour une majorité d’etres humain. Vous voulez vraiment remplacer une source existante d’énergie de masse décarbonée, par des millions de panneaux solaires associées à des batteries qui seraient bien mieux utilisés dans des VE? Le comble de la connerie humaine : un autocollant anti-nuclaire sur une vieille voiture diesel qui crache son panache noir irritant en déposant les enfants à l’école. C’est du vécu et je pense que le conducteur dort bien lui, conforté dans sa bêtise par la bien pensance médiatique. je suis ouvert d’esprit et donc à l’écoute de toutes solutions réalisables et chiffrées permettant de réduire les émissions de CO2 en se passant du nucléaire. La SCIENCE avant les ÉMOTIONS.
  6. D’un point de vu VE, je trouve que Renault fait une proposition intéressante. +400 km wltp, charge à 2C, moteur asynchrone, PAC, 22AC. ca permet de couvrir la majorité des déplacements. Pour les longs trajets c’est une pause de 25-30 minutes tous les 200km sur les nombreuses bornes THP existantes et à venir Pour le reste, c’est à l’appréciation de chacun de choisir en fonction de ses critères . Dans le segment il y a l’id3, avec les mêmes capacités VE, mais la megane ajoute, portage, tractage, intérieur plus chaleureux, Google. Donc bravo Renault de contribuer à démocratiser le VE.
  7. Par rapport à une tm3 sr+ il y a aussi: - le hayon - la longueur - l’attelage - Google auto - la production locale
  8. Oui c’est un GLB électrique. Je sais pas pour la place au niveau du 3ème rang. Je me suis jamais intéressé au sujet. Mais si le x5 est juste déjà… ça coûte rien d’aller voir! Je suis positivement surpris par l’espace passager arrière dans l’EQA, mieux que sur notre ancienne 3 Touring f31 pourtant plus longue de 17cm. Chez bmw ils font des capots longs pour caser le 6 en ligne !
  9. Il y a l’EQB qui va sortir. 7 places, attelage barre de toit . Plus de 400 km wltp. Tu peux aller voir en CC si le GLB peux convenir.
  10. Je comprends qu’il faut de l’eau dans le système pour en faire de l’hydrogène. ils ont mal interprété les consignes de la sécurité routière : « boire ou conduire il faut choisir. » c’est pour l’alcool, l’eau c’est toléré et c’est mieux de la laisser aux êtres vivants.
  11. Non, merci à toi et tes collègues de nous permettre de nous chauffer, de nous éclairer, de cuisiner, de nous divertir, de nous déplacer, été comme hiver, jour et nuit, peut importe la météo, avec une des énergies la moins carbonée dont nous disposions. Je partage une video sous-titrée très claire sur le sujet:
  12. Et seulement 2 velos de mémoire, car il y a un poids max sur la flèche. Attention si tu prévois un usage familial avec 3/4 vélos… Chez les mandataires on peut faire passer l’enyaq 80 avec attelage sous les 45 k€. Mais l’enyaq 60 a également une autonomie acceptable (411 wltp)si tu veux prendre des options et avoir le bonus 6k€. Et là pas de pb pour les gros porte vélo,la remorque déchèterie, et il y a même la capacité de portage sur le toit non dispo sur id3.
  13. @Noiq44, je pense que tu as pris une valeur un peu haute pour l’intensité carbone du kwh de batterie. Avec les technologies récentes il semble que l’on descende aux alentours de 100kg . ton point de vue concernant la prise en compte du CO2 des kwh perdus dans le bilan de la batterie se tient. Mais dans ce cas il faut augmenter ta durée d’amortissement du panneau, car tu utilises moins la production en direct. Le CO2 a été émis il faut bien l’imputer quelques part. C’est clair qu’en Allemagne le bilan serai très différent.
  14. J'avais compris que c'était le temps de retour énergétique: c'est a dire que l'energie nécessaire à la production du panneau est produite par le panneau grâce au soleil. Mais l’énergie pour la production peut provenir: du diesel pour les machines qui ont extrait les matières première du gaz pour faire chauffer la silice, faire de l'aluminium de l’électricité au mix chinois ou polonais pour l'usine qui a assemblé le panneau Il faudrait avoir l'emission en Co2eq d'un panneau installé pour estimer son retour sur investissement carbone. Il y a plusieurs chiffre qui circule en fonction de la provenance du panneau et de l’installation, j'ai trouvé une étude sur une grosse centrale (http://www.landes.gouv.fr/IMG/pdf/bilan_carbone.pdf ) qui conclue à 1000 kg de Co2eq le kwc sur le cycle de vie (hors terrassement défrichement non applicable sur de l'individuel) La production annuelle d'un kwc en France est annoncé de 1000 kwh dans les conditions optimum (a valider par des retours terrain) Au passage, sur 30 ans ca donne le kwh solaire a 33g de CO2, ce qui est en dessous de ce que qu'on trouve sur internet. C'est a dire que le kwc installé aura évité 1000 * 50g de C02 issue du mix francais ( approximation hors hiver ou le panneau produit quasi rien) soit 50 kg de CO2eq par an. On obtient un retour sur investissement carbone au bout de 20 ans ( 1000 / 50) avec les arrondis a droite a gauche. Mon calcul est le suivant: une batterie de 7.2kwh qui va supporter 4000 cycles va stocker 28 800 kwh. donc le stockage d'un kwh emet 1 656 kg de CO2 / 28 800 kwh = 57g de CO2/kwh d’après le calcul precedent le kwh solaire a une intensité carbone de 33g, donc une fois stocké et restitué via la batterie il emet 90g (33+57). La batterie n'est jamais compensé, si on considere que le mix Francais est a 50g en moyenne en été (cad la periode ou il y a du surplus de production solaire) voir même 70-80g en intégrant l'hiver. Par contre avec des panneau solaire français à 20g le kwh installé en quantité sur des fermes de tracker solaire dans une zone bien dégagée, bien entretenu, et du stockage de masse dans des batteries de VE en deuxieme vie, .....c'est peut être intéressant pour faire face au pic de conso en journée, adressé aujourd'hui par du gaz.
  15. Merci @Noiq44 pour ce retour d’info, et bravo pour ton installation sur batterie. Je suis preneur dès éléments qui conduisent à un ROI carbone si court si tu veux bien les partager?


×
×
  • Créer...