Aller au contenu
Milhooz

Superéthanol E85 : l’alternative économique à l’essence et au diesel

Messages recommandés

Il y a 1 heure, Forhorse a dit :

+1

Je pense que ceux qui trouvent que les éoliens c'est moche; bruyant et que ça gâche le paysage ils ont jamais habité à proximité d'une centrale nucléaire !

 

Objectivement, en terme de pollution visuelle, une centrale nucléaire "bord de mer" est plutôt moins moche que les autres sites industriels bord de mer : terminal méthanier, raffinerie, site sidérurgie ou cimenterie. 

Pour les centrales nucléaires de rivière, les éléments visuels les plus importants sont les aéroréfrigérants. C'est moche, mais là encore pas plus que les aéro des autres sites industriels.

 

Par contre, en terme de pollution sonore, une centrale nucléaire est plutôt silencieuse et Il n'y a pas non plus des Noria de camion pour livrer le combustible.

 

Pour en revenir l'éthanol, je ne connais pas les installations de production, mais j'imagine qu'il y a aussi quelques nuisances pour les riverains

  • noria de camion pour amener les matières premières,
  • odeurs caractéristiques des industries sucrières, 
  • rejets organiques liquides,
  • résidus solides

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il y a 7 minutes, Gégé a dit :

Quoi qu’en disent certains, vu depuis l’autoroute la perception est celle-ci :

3a.thumb.jpg.5668428b3c4049496ff694e3463342e9.jpg

 

Il parait qu’en réalité (sic ! ), l’éolienne la plus proche est à 750 mètres de l’église.

http://www.planete-eolienne.fr/realite_avignonet.htm

 

A chacun de se faire son opinion. 

Je viens de regarder sur Map,la distance est de 791m ! 

 

eolienne.PNG

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(é) (modifié)
il y a 16 minutes, Gégé a dit :

Quoi qu’en disent certains, vu depuis l’autoroute la perception est celle-ci :

 

Là aussi, bien zoomé, et je ne pense pas que la photo soit prise de l'autoroute qui passe en contrebas du village et non à hauteur de l'église.

 

Depuis l'autoroute, le clocher n'est pas si proche (sinon les habitants se plaindraient bien plus de l'autoroute que des éoliennes...)

 

Google Map depuis l'autoroute par exemple

 

 

Modifié par Remy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(é) (modifié)

Vue Gogol depuis l’autoroute (non posté, au départ, pour cause de qualité insuffisante) :

 

381726768_oliennes_A61_001.thumb.jpg.947df7d9d781684e0c2269b8d7f94344.jpg

Modifié par Gégé
typo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(é) (modifié)
il y a 3 minutes, Gégé a dit :

Vu Gogol depuis l’autoroute (non posté, au départ, pour cause de qualité insuffisante) :

C'est ce que je disais, l'autoroute est bien plus bas et on ne voit pas le pied des éoliennes (et on ne voit pas les 4 )

La photo plus haut n'a pas été prise de l'autoroute, mais soit du haut de la colline en face (avec un gros téléobjectif), soit depuis un appareil volant.

Modifié par Remy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(é) (modifié)

Tu vois mieux, là ?

 

 

Screenshot_20210624-130710_Maps.thumb.jpg.d1ee6e31e8d4cfef0786f075da37a567.jpg

 

Toujours depuis l’autoroute, toujours source Gogol, qualité toujours aussi médiocre.  

Modifié par Gégé

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(é) (modifié)
Le 22/06/2021 à 11:01, Noiq44 a dit :

Si une énergie abondante, simple, acceptée, non polluante et pérenne sur toutes l'année existait, ça se saurait je pense...

Et pourtant l'énergie intermittente n'est pas impossible à stocker comme le montre cette solution en Australie fournie par une société française qui s'implique avec Tesla.

https://www.neoen.com/var/fichiers/20201104-neoen-pr-vbb-announcement.pdf

 

Aussi nous savons que l'électrolyse, qui est un moyen de produire l'hydrogène, peut se faire à partir d'énergies renouvelables :

https://energies.airliquide.com/fr/mediatheque-planete-hydrogene/comment-produire-lhydrogene

Cependant on était en 2015 à moins de 4% produits à partir d'électrolyse pour le reste à partir de :

méthane : 49 %

pétrole : 29 %

charbon : 18 %

Voir https://fr.wikipedia.org/wiki/Production_d'hydrogène

Des solutions pour une électrolyse rentable commencent à émerger et vont bientôt remiser la production polluante d'hydrogène.

https://www.techniques-ingenieur.fr/actualite/articles/une-nouvelle-electrode-pour-la-production-dhydrogene-par-electrolyse-haute-temperature-79197/

Bref les solutions existent quand on veut bien les chercher ...

....et que l'on n'est pas totalement bloqué par des lobbys qui ne veulent juste pas voir leur business polluant et surtout super rentable disparaitre...

Modifié par Francg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il y a 31 minutes, Francg a dit :

Aussi nous savons que l'électrolyse, qui est un moyen de produire l'hydrogène, peut se faire à partir d'énergies renouvelables

Mais le rendement n'est pas terrible.

 

En se servant de l'hydrogène comme stockage (donc pour refabriquer de l’électricité à la fin), on récupère moins de la moitié de l'énergie électrique initiale.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(é) (modifié)
il y a 55 minutes, Gégé a dit :

Tu vois mieux, là ?

Oui, très bien.

 

Et je vois que ça ne donne toujours pas du tout le même effet que la photo initiale sur laquelle on voyait les pieds des éoliennes qui semblaient presque alignées avec le clocher :

Il y a 1 heure, Gégé a dit :

3a.thumb.jpg.5668428b3c4049496ff694e3463342e9.jpg

Je maintiens que cette photo ne peut pas avoir été prise de l'autoroute, ni probablement d'aucun endroit au sol.

 

 

 

 

Modifié par Remy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(é) (modifié)

 

il y a 49 minutes, Francg a dit :

Et pourtant l'énergie intermittente n'est pas impossible à stocker comme le montre cette solution en Australie fournie par une société française qui s'implique avec Tesla.

https://www.neoen.com/var/fichiers/20201104-neoen-pr-vbb-announcement.pdf

 

Aussi nous savons que l'électrolyse, qui est un moyen de produire l'hydrogène, peut se faire à partir d'énergies renouvelables :

https://energies.airliquide.com/fr/mediatheque-planete-hydrogene/comment-produire-lhydrogene

Cependant on était en 2015 à moins de 4% produits à partir d'électrolyse pour le reste à partir de :

méthane : 49 %

pétrole : 29 %

charbon : 18 %

Voir https://fr.wikipedia.org/wiki/Production_d'hydrogène

Des solutions pour une électrolyse rentable commencent à émerger et vont bientôt remiser la production polluante d'hydrogène.

https://www.techniques-ingenieur.fr/actualite/articles/une-nouvelle-electrode-pour-la-production-dhydrogene-par-electrolyse-haute-temperature-79197/

Bref les solutions existent quand on veut bien les chercher ...

....et que l'on n'est pas totalement bloqué par des lobbys qui ne veulent juste pas voir leur business polluant et surtout super rentable disparaitre...

Les batteries géantes, oui, ça peux être pertinent dans certaines régions ou le soleil est présent quasi tous les jours de l'année pour palier les nuits, comme en Australie. Maintenant, qu'en est-il de l'aspect écologique d'une telle batterie ? déjà que celle des voitures sont loin d'être parfaite ! Je reste persuadé que dans l'état actuel de la technologie des batteries, ça restera anecdotique !

 

l'hydrogène pourrai servir de stockage, mais je n'imagine même pas le nombre de panneaux solaire/éolienne qu'il faudrait pour fournir l'énergie nécessaires à plusieurs jours de stockage sous nos latitudes. L'hydrogène est, à ce jour, une usine à gaz avec un rendement vraiment trop catastrophique.

 

Des solutions existent, oui, mais pas à la mesure de ce qu'il nous faudrait, hélas.

 

Quand aux lobbys, c'est vrai qu'ils sont puissant, mais il n'ont pas réussi à stopper l'arrivé de la voiture électrique, malgré des campagnes de dénigrements très puissantes il y a quelques années et qui continuent à nous pourrir la vie...

Si une solution viable existait, aujourd'hui, les lobby aurait beaucoup de mal à s'y opposer.

 

Modifié par Noiq44

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(é) (modifié)
il y a 40 minutes, Remy a dit :

Mais le rendement n'est pas terrible.

 

En se servant de l'hydrogène comme stockage (donc pour refabriquer de l’électricité à la fin), on récupère moins de la moitié de l'énergie électrique initiale.

 

 

Moins de la moitié : c'est de milliards de fois plus que presque rien.

- et des milliards de fois moins de rejets de CO2 que par la pyrolyse du méthane, du pétrole ou du charbon...

En effet, l'énergie propre produite non consommée est juste ... Perdue ? Inutilisée ? Gaspillée ? ...

C'est certain mieux vaut brûler du méthane à volonté, c'est moins cher !

Ce qui est effectivement le cas quand on ne pénalise par la production de CO2 suffisamment comme c'est certes de moins en moins le cas mais toujours pas assez dissuasif pour changer de paradigme... pour le moment.

Modifié par Francg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(é) (modifié)
il y a 56 minutes, Noiq44 a dit :

l'hydrogène pourrai servir de stockage, mais je n'imagine même pas le nombre de panneaux solaire/éolienne qu'il faudrait pour fournir l'énergie nécessaires à plusieurs jours de stockage sous nos latitudes. L'hydrogène est, à ce jour, une usine à gaz avec un rendement vraiment trop catastrophique.

Essayons de penser en dynamique avec l'application industrielle comme décentralisée de solutions qui se mettent en place. 

 

Modifié par Francg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il y a 4 minutes, Francg a dit :

Moins de la moitié : c'est de milliards de fois plus que presque rien.

Mais bien moins qu'un stockage dans une batterie par exemple.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il y a 3 minutes, Francg a dit :

Un petit effort pour penser en dynamique avec l'application industrielle comme décentralisée de solutions qui se mettent en place. 

J'ai l'impression d'entendre un mauvais recruteur ou un mauvais banquier qui ne veut voir que le "track record" mais se fout de ce qui peut marcher pour l'avenir.

 Je voulais dire que le stockage à grande échelle, par l'hydrogène, ne me semble pas une solution d'avenir tellement il faudrait de panneaux / éoliennes ou autre.

 

A ma connaissance, les surproductions liés aux renouvelables ne sont pas encore très répandu. Mais bien sûr, il vaut mieux stocker une énergie qui sera perdu, même avec rendement de 30%. Après, il faut se poser la question d'installation d'électrolyseurs, avec système de stockage et tout ce qui va avec, pour être utilisé uniquement quelques mois dans l'année !

 

Et, désolé, mais je ne comprends pas ça : "penser en dynamique avec l'application industrielle comme décentralisée de solutions qui se mettent en place". Je suis certainement, en effet, un mauvais recruteur / banquier 😐

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il y a 4 minutes, Noiq44 a dit :

Je voulais dire que le stockage à grande échelle, par l'hydrogène, ne me semble pas une solution d'avenir tellement il faudrait de panneaux / éoliennes ou autre.

Avant de vouloir se servir du H2 comme stockage d'électricité, faudrait déjà produire celui qu'on utilise dans l'industrie de manière "verte"...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(é) (modifié)
il y a 19 minutes, Noiq44 a dit :

Et, désolé, mais je ne comprends pas ça : "penser en dynamique avec l'application industrielle comme décentralisée de solutions qui se mettent en place". Je suis certainement, en effet, un mauvais recruteur / banquier 😐

 

Je m'en excuse la remarque est excessive et au vu des contenus publiés, je ne pense pas que ce soit le cas.

J'ai corrigé le commentaire d'origine.

La vision courante est de constater ce qui se fait pour établir un jugement plutôt que d'en faire un point de départ pour l'avenir.

Le gaz pour produire l'hydrogène présente une efficacité relative en termes de coûts mais on est d'accord, le ratio énergie dépensée / énergie électrique utilisable dans la pile à combustible est trop mauvais pour en faire un modèle.

Mieux vaut rouler directement au GPL et les moteurs thermiques même s'ils ne seront plus vendus dans 20 ou 30 ans n'auront pas disparu pour autant.

Se passer de pétrole et des énergies fossiles impose des choix, mon choix est de ne plus dépendre d'une carte TOTAL, la mienne avait vu passer plus de 40 000 litres (100 000 km par an pendant quelques années).

Je ne me qualifie pas de vertueux mais lorsque des alternatives plus intéressantes existent (il n'y avait alors rien de plus efficace qu'un Diesel à l'époque) il ne faut pas hésiter à changer de logique.

Ce qui est le plus choquant avec les énergies renouvelables est que le plus gros de la production n'est même pas utilisée et qu'il est pourtant possible d'en stocker une partie.

 

 

Modifié par Francg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(é) (modifié)

Pour revenir au sujet du superéthanol, j'ai jeté un oeil sur la culture de betterave, ses contraintes, son impact sur les sols et je ne suis pas convaincu par un modèle d'affaires qui pousserait à une monoculture intensive ce qui serait pourtant la logique industrielle pour un approvisionnement régulier.

Bref on peut brûler l'huile de friture et plein d'autres choses : les voitures lors de la 2ème guerre mondiale étaient rétrofit en gazogènes et brûlaient du charbon de bois.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Gazogène

Je crois que le bio-éthanol est surtout un excellent moyen de continuer à vendre du carburant pour les géants pétroliers qui en même temps se montrent propres et soutenant l'agriculture.

Malheureusement on peut facilement parier qu'ils la rendront dépendante de ce nouveau client qui ne cherchera pas à comprendre pourquoi il faudra une rotation des cultures.

 

Modifié par Francg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(é) (modifié)
Il y a 5 heures, Francg a dit :

Pour revenir au sujet du superéthanol, j'ai jeté un oeil sur la culture de betterave, ses contraintes, son impact sur les sols et je ne suis pas convaincu par un modèle d'affaires qui pousserait à une monoculture intensive ce qui serait pourtant la logique industrielle pour un approvisionnement régulier.

100 % d'accord, il faut se souvenir également que les industriels du secteur ont tordu le bras du gouvernement pour prolonger l'usage des néonicotinoïdes. Au vu du résultat des régionales dans les Hauts de France, les producteurs sont peu nombreux ou peu reconnaissants 🤣

Modifié par yvanc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, Francg a dit :

 

Je crois que le bio-éthanol est surtout un excellent moyen de continuer à vendre du carburant pour les géants pétroliers

 

Sur le sujet, j'ai l'impression que les pétroliers sont dans la stratégie du pâté à l'alouette. 

carburant bio = 50% fossile/50% renouvelable = un baril de pétrole pour une betterave sucrière. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a 5 heures, Francg a dit :

Je m'en excuse la remarque est excessive et au vu des contenus publiés, je ne pense pas que ce soit le cas.

J'ai corrigé le commentaire d'origine.

Pas de problème, J'avais pris ta remarque pour de l'ironie et j'ai essayé de faire de même pour te répondre.

 

J'aime bien ce sujet sur l'énergie qui me passionne. On n'est pas d'accord sur tout et c'est normal. Ces échanges constructifs et courtois de tous les intervenants me plaisent...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a 5 heures, Francg a dit :

Pour revenir au sujet du superéthanol, j'ai jeté un oeil sur la culture de betterave, ses contraintes, son impact sur les sols et je ne suis pas convaincu par un modèle d'affaires qui pousserait à une monoculture intensive ce qui serait pourtant la logique industrielle pour un approvisionnement régulier.

Bref on peut brûler l'huile de friture et plein d'autres choses : les voitures lors de la 2ème guerre mondiale étaient rétrofit en gazogènes et brûlaient du charbon de bois.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Gazogène

Je crois que le bio-éthanol est surtout un excellent moyen de continuer à vendre du carburant pour les géants pétroliers qui en même temps se montrent propres et soutenant l'agriculture.

Malheureusement on peut facilement parier qu'ils la rendront dépendante de ce nouveau client qui ne cherchera pas à comprendre pourquoi il faudra une rotation des cultures.

 

Encore une fois, je pense que toutes solutions qui permettent de moins dépendre des hydrocarbures sont bonne. Par contre, il ne faut pas croire que ce sont des solutions qui peuvent résoudre nos problèmes de CO2, elles resterons anecdotiques. Et le Bioéthanol doit le rester également, on est d'accord. Mais je pense que que la production actuelle fait partie des diverses solutions intéressantes pour certaines personne et elle reste raisonnable.

 

Et je ne suis pas certain que les méchant géant pétrolier soient derrière la filière Ethanol. A vérifier, mais les usines de production de bioéthanol sont en général des coopératives !

Fournir uniquement 15 à 35%  du volume ne doit pas leur plaire tant que ça !

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a 3 heures, yvanc a dit :

100 % d'accord, il faut se souvenir également que les industriels du secteur ont tordu le bras du gouvernement pour prolonger l'usage des néonicotinoïdes. Au vu du résultat des régionales dans les Hauts de France, les producteurs son peu nombreux ou peu reconnaissants 🤣

Sur ce point, entièrement d'accord. Je suis plutôt pro Ethanol, mais la filière betteravière doit apprendre à faire sans néonicotinoïdes...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(é) (modifié)
il y a une heure, Noiq44 a dit :

Et je ne suis pas certain que les méchant géant pétrolier soient derrière la filière Ethanol

Pas méchant juste un peu obsédé par le pouvoir et le profit alors un petit mélange bioéthanol pétrole c'est bien juteux  et en plus c'est bon pour l'image.

 

Modifié par Francg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(é) (modifié)
Il y a 7 heures, Noiq44 a dit :

hydrogène pourrai servir de stockage, mais je n'imagine même pas le nombre de panneaux solaire/éolienne qu'il faudrait pour fournir l'énergie nécessaires à plusieurs jours de stockage sous nos latitudes. L'hydrogène est, à ce jour, une usine à gaz avec un rendement vraiment trop catastrophique.

Je partage l'avis concernant l'insuffisance mais je ne pense pas à LA SOLUTION comme s'est présenté le nucléaire dans les années 70 mais d'une parcelle de ladite solution combinée avec une gestion optimisée des énergies telles que échange air-air, éolien, hydraulique, solaire ... dans des conditions de consommation toujours revues à la baisse on optimisant l'efficience énergétique.

Modifié par Francg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites





×
×
  • Créer...
Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.