Aller au contenu
antoine verhaeghe

L'intérêt du VE à la campagne

Messages recommandés

Bonjour à tous,

 

Fraîchement arrivé sur votre beau forum, j'attaque d'emblée avec un sujet un peu polémique mais qui est argumenté et permet donc le débat.

 

"Un VE à la campagne est il un non sens écologique?"

 

Le préalable nécessaire à la discussion se résume en 3 points : 

 

- Les dépenses de santé liés à la pollution aux particules fines sont astronomiques, qui se compte en dizaines de milliards d'€. Les Diesel dans les centre urbains peuvent être considéré comme responsable de 50% de cette pollution. Sur les 20 Mvéhicules roulant en France, j'estime qu'un quart font essentiellement des trajets urbains (les fameux banlieusards qui vont bosser dans le centre ville) et que dans ce quart là 50% sont des Diesel. L'enjeu de remplacer les véhicules Diesel urbains par des VE devrait (ordre d'idée) permettre de réduire les dépenses de santé entre 2k€ et 5k€ par véhicule vendu.

http://www.senat.fr/rap/r14-610-1/r14-610-11.pdf

 

- En France, une voiture thermique émet sur son cycle de vie complet entre 40 et 70 tonnes de CO2. Une voiture électrique émet entre 15 tonnes et  35 tonnes. La voiture électrique permet donc d'économiser une 30taine de tonne de CO2 en France.

 

- Les aides de l'état pour une voiture électrique  sont environ de 10k€ à l'achat + 1 à 2 k€ investit en subvention dans l'infrastructure + toutes les taxes qui ne seront pas perçues sur l'essence (soit 80% du prix du plein...). Pour être plus juste, il faut intégrer le gain en TVA compte tenu du prix de vente de la voiture électrique supérieur (20% de TVA sur une voiture 50% + cher, soit 3k€ au doigt mouillé...). Bref coût pour l'état de 20k€ (estimation grossière)

 

Maintenant, le raisonnement:

Une voiture électrique remplaçant un VE à la campagne rapporte comme bénéfice une 30taine de tonnes de CO2 non produit pour un coût/manque à gagner pour la collectivité de 20k€. Le gain pour la santé publique est par contre quasi négligeable compte tenu de la faible densité démographique. Cout à la tonne de CO2 évité est de 500 à 1000€!!! C'est beaucoup beaucoup moins efficient que :

- Isoler les maisons

- Passer à la pompe à chaleur pour le chauffage du résidentielle

- Supprimer les centrales électrique à charbon et à pétrole

- Même les éoliennes et les panneaux solaires ont un coût à la tonne de CO2 évité meilleur (et pourtant ce sont des solutions très coteuses)

 

Par contre, à la ville, le raisonnement est différent puisque ce rajoute au cout du CO2 évité, les coûts pour la santé publique.

 

En conclusion, les subventions d'un VE à la campagne ne sont pas des subventions "efficientes". Après, le soucis d'égalité en France  rend l'application politique d'un traitement différencié difficile à mettre en oeuvre.

 

Antoine

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Bonjour

mon raisonnement est tout autre

plus il y a de VE , quelque soit l'endroit ou ils circule, le gain de pollution se répercute sur toute la planète

résumer le gain uniquement dans les villes, c'est penser qu'il n'y a que des villes sur terre

c'est sur que c'est dans les villes que ce gain se verra le plus, mais si on conserve la pollution dans les campagnes, les villes ne se dépolluerons pas aussi vite que prévu

surtout que c'est dans les campagne, la ou les distance sont les plus grande que cette pollution, certes diffuse, sera réduite beaucoup plus rapidement

en prenant donc les cout financiers et écologiques  tout le monde s'y retrouve

de plus, comme tu le précise

il y a 9 minutes, antoine verhaeghe a dit :

- Isoler les maisons

- Passer à la pompe à chaleur pour le chauffage du résidentielle

- Supprimer les centrales électrique à charbon et à pétrole

ces solutions la, sont pertinente aussi bien en ville qu'a la campagne

 

Patrick

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, gepeliste62 a dit :

plus il y a de VE , quelque soit l'endroit ou ils circule, le gain de pollution se répercute sur toute la planète

résumer le gain uniquement dans les villes, c'est penser qu'il n'y a que des villes sur terre

c'est sur que c'est dans les villes que ce gain se verra le plus, mais si on conserve la pollution dans les campagnes, les villes ne se dépolluerons pas aussi vite que prévu

Je ne suis pas sur de comprendre ton raisonnement.

 

La pollution aux particules fines est une pollution qui devient critique quand les masses d'air sont stables et que la pollution stagne sur son lieu d'émission, ce qui arrive à chaque anticyclone, Tous les zones urbaines à forte concentration deviennent alors des foyers de pollutions extrêmes et les hôpitaux voient affluer les asthmatiques et des pics de morts par voies respiratoires pour les personnes déjà affaiblies.

 

Les épisodes de pollutions intenses n'arrivent pas à la campagne (hormis quelques exceptions comme la vallée du mont blanc) et de toute façon impactent un nombre considérablement moindre de personne.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
il y a 1 minute, antoine verhaeghe a dit :

Les épisodes de pollutions intenses n'arrivent pas à la campagne (hormis quelques exceptions comme la vallée du mont blanc) et de toute façon impactent un nombre considérablement moindre de personne.

il faut raisonner pollution planetaire et long terme

les particules émisent à un endroit n'y restent pas

si dans nos campagne , on émet moins de pollution, les villes en bénéficient aussi

la dilution n'est que provisoire et reviendra dans les villes même si elle est émise dans les campagnes

 

il y a 6 minutes, antoine verhaeghe a dit :

La pollution aux particules fines est une pollution qui devient critique quand les masses d'air sont stables et que la pollution stagne sur son lieu d'émission,

en s'additionnant avec toute la pollution qui existe d'ou qu'elle vienne

 

nous devons tous être solidaire

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je répondrai :

  • Au titre du sujet : Interet du VE à la campagne
    • Cout kilométrique plus faible
    • Inutile de faire des kilomètres pour faire le plein , une prise électrique chez soi suffit
    • pas de vibration
    • pas de bruit a faible vitesse
    • pas de boite de vitesse , accélération linéaire
    • couple important disponible a n'importe quelle vitesse
  • au sujet du débat : Un VE à la campagne est il un non sens écologique
    • Moins producteur de CO2 durant sa vie
    • Pas de particules fines de carburant et celle du freinage sont drastiquement diminuée
    • Ne pas oublier la seconde vie des batteries
    • Pour que ce soit un non-sens , il faudrait que la solution actuelle soit meilleure.........

Mais je ne répondrai pas a des calculs de rentabilité du VE pour la société.

Perso , je préfère consommer de l'électricité produite en France que du pétrole importé qui plombe notre balance commerciale.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, antoine verhaeghe a dit :

C'est beaucoup beaucoup moins efficient que :

- Isoler les maisons

- Passer à la pompe à chaleur pour le chauffage du résidentielle

Je confirmes , mais cela n'est pas concurrent avec le VE.

Et pour les avantages financiers du VE , le bonus de 6000€ est payé par le malus ( donc pas nos impôts ) , et la prime a la conversion fonctionne aussi pour les VT peu polluant.

 

Il y a 3 heures, antoine verhaeghe a dit :

- Supprimer les centrales électrique à charbon et à pétrole

- Même les éoliennes et les panneaux solaires ont un coût à la tonne de CO2 évité meilleur (et pourtant ce sont des solutions très coteuses)

En France , il ne reste pas grand chose comme centrale a charbon et fioul.

Et pour les éoliennes et panneaux solaire qui grignotent la production des centrales nucléaires , aucun gain de CO2.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

pour illustrer mes propos, il faut penser

légende du colibris

et

effet papillon

 

 

Colibris tire son nom d'une légende amérindienne, racontée par 
 Pierre Rabhi, son fondateur :
Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s'activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit :
 "Colibri ! Tu n'est pas fou ?
 Ce n'est pas avec ces gouttes d'eau que tu vas éteindre le feu !"

Et le colibri lui répondit :
"Je le sais, mais moi je fais ma part."


https://www.colibris-lemouvement.org/mouvement/pierre-rabhi

 

 

 

https://www.caminteresse.fr/environnement/quest-ce-que-leffet-papillon-1163580/

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

les particules émisent à un endroit n'y restent pas

si dans nos campagne , on émet moins de pollution, les villes en bénéficient aussi

la dilution n'est que provisoire et reviendra dans les villes même si elle est émise dans les campagnes

La durée de vie des particules fines dans l'air est faible (de l'ordre de quelques jours). La qualité de l'air en France, ne souffre pas de la pollution en Chine. Peut être veux tu parler des gaz à effet de serre qui ont eux des cycles de vies beaucoup plus long (pour le CO2, ça se compte en siècles)?

 

Pour clarifier le débat, je proposerai bien que l'on remplace le terme générique "pollution" par :

- Particules fines => Maladie respiratoire

- Gaz à effet de serre => Réchauffement climatique

au choix en fonction des cas.

 

Citation

le bonus de 6000€ est payé par le malus

2 remarques :

1. la clé de répartition des primes favorise quand même très fortement les VE. Un gros VE consommera sur son cycle de vie 35t de CO2 (avec de l'électricité en France) quand une citadine thermique avec un moteur 0.9L essence   fera 30 tonnes de CO2 sur l'ensemble de son cycle de vie. Qui mérite la prime de 6k€ et qui en a le plus besoin et qui rendra le meilleur service à la société?

2.Sur l'ensemble des coûts pour la société d'un VE, les 6k€ de primes sont minoritaires en comparaison de :

- Les coûts d'infrastructures de charge que l'état subventionne (environ 2k€ par VE vendu)

- Les superbonus et autres primes spécifiques des régions (en moyenne 2k€ par VE vendu)

- Les pertes de TIPP sur 200.000km x 6L x 1.5€ x 75%(13k€ par VE vendu)

 

Citation

les éoliennes et panneaux solaire qui grignotent la production des centrales nucléaires , aucun gain de CO2

Tu as raison en France métropolitaine mais  les DOM-TOM   n'ont pas de centrale nucléaire et fonctionnent donc avec des centrales thermiques. Pour ces cas là, les ENR sont rentables en CO2. 1MWh éolien non piloté c'est environ 50kg de CO2 (amortissement de la fabrication essentiellement) alors que c'est 800kg pour un MWh issu d'une centrale thermique à pétrole (part de la fabrication faible, essentiellement du CO2 provenant du combustible)

image.png.343bd8bdd1c990c075b277031dad6f5b.png

https://fr.wikipedia.org/wiki/Système_électrique_de_La_Réunion

 

Citation

Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt.

Pour filer la métaphore... acheter un VE en pensant activement œuvrer pour résoudre le problème du réchauffement climatique est comparable à vouloir éteindre un incendie en versant du Saint-Emilion dessus alors que tu peux aussi mettre de l'eau du robinet....

 

Le VE n'est pas la solution à prioriser pour oeuvrer contre les émissions de gaz à effet de serre! Du moins tant que l'on mangera de la viande de boeuf de manière surabondante, tant que les maisons et bâtiments seront des passoires énergétiques, tant que l'on achètera en Chine, tant que l'on prendra l'avion régulièrement, tant que l'on changera d'Iphone tous les ans, tant que les poulets et autres primeurs de nos supermarché arriveront du Brésil ou de l'équateur, ...

 

Pour espérer achever de vous convaincre que la lutte contre le CO2 n'est pas la raison d'être du VE, laissez moi développer un dernier exemple : En Chine, à cause d'une électricité au charbon, les VE ont un impact global sur leur cycle de vie équivalent aux VT! Pourquoi les Chinois poussent ils donc si fort pour avoir un fort taux de VE???

 

chine-la-pollution-aux-particules-fines-

 

 

 

Modifié par antoine verhaeghe
validation intempestive

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

Pour que ce soit un non-sens , il faudrait que la solution actuelle soit meilleure.....

 

Imaginons que ta femme t'appelle en hurlant car la cocotte minute vient de prendre feu:

Résultat de recherche d'images pour "feu de cuisine"

 

Tu as trois solutions:

 

- Ne rien faire, après tout, tu es en location, la maison, on s'en fout...

 

- Prendre le tapis du chien

Résultat de recherche d'images pour "tapis du chien"

-Prendre le manteau de vision de ta femme

Résultat de recherche d'images pour "manteau de vison"

 

Choisir le VE, c'est choisir le manteau de vison.Une solution très très chère pour une même fonction.

 

Dans les faits on peut prendre le VE (le vison) car son grand bénéfice, c'est la diminution des particules. Sauf que les particules ne sont pas toutes aussi rentables à supprimer fonction du lieu ou tu les supprimes.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, antoine verhaeghe a dit :

- Particules fines => Maladie respiratoire

- Gaz à effet de serre => Réchauffement climatique

au choix en fonction des cas.

Maladie respiratoire = quelques centaines /milliers / millions  de morts

Effet de serre = TOUS MORTS , natures et animaux inclus

 

Moralité, a défaut de l’électrique .... Vive le Diesel (mais en LLD  vu la valeur de revente dans 4 ans ?). En plus les remises sur les diesels sont énorme en ce moment (faut liquider les stocks) !!  Et pourtant, on fait l'inverse, on pousse vers l' essence ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, antoine verhaeghe a dit :

 

"Un VE à la campagne est il un non sens écologique?"

Ou qu'il soit le VE n'est pas un non sens.

La plupart des possesseurs de VE n'habite pas en ville, seul 40% de la population d'une ville possède une voiture et si celle-ci est un VE c'est la recharge à domicile qui pose problème. Ceux qui possèdent un VE sont plutôt péri-urbain, ils rechargent leur VE à domicile puis vont en ville, si ce parc de voiture n'était que des VE la pollution des villes en serait grandement réduite. Mais rien n'empêche de posséder un VE à la campagne surtout quand on voit tout ces diesels qui crache leur poison sur les cultures ou les prés au vache.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

Maladie respiratoire = quelques centaines /milliers / millions  de morts

Effet de serre = TOUS MORTS , natures et animaux inclus

Je suis assez d'accord sur les enjeux même si sans être capable d'en faire la démonstration, je suis persuadé qu'un petit % d'êtres humains survivra dans une civilisation sans pétrole et avec +4/5°

 

Concernant le CO2, est ce que tu connais la stratégie des "low hanging fruits"

Résultat de recherche d'images pour "low hanging fruit"

 

La stratégie "Low Hanging Fruits" se résume à ce dire que quand pour un même  but il existe différente stratégies, il faut choisir la plus rentable en premier. Exactement comme quand tu vas dans l'arbre pour cueillir des cerises, tu ne commences pas par la cerise tout en haut de l'arbre qui te demandera une échelle de 6m. Le VE c'est cette cerise tout en haut de l'arbre.

 

Soit nos hommes politiques sont des incompétents (ce que je ne pense pas), soit le VE est fortement subventionné car l'intérêt principal N'EST PAS la réduction du CO2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 34 minutes, antoine verhaeghe a dit :

Je suis assez d'accord sur les enjeux même si sans être capable d'en faire la démonstration, je suis persuadé qu'un petit % d'êtres humains survivra dans une civilisation sans pétrole et avec +4/5°

 

Concernant le CO2, est ce que tu connais la stratégie des "low hanging fruits"

Résultat de recherche d'images pour "low hanging fruit"

 

La stratégie "Low Hanging Fruits" se résume à ce dire que quand pour un même  but il existe différente stratégies, il faut choisir la plus rentable en premier. Exactement comme quand tu vas dans l'arbre pour cueillir des cerises, tu ne commences pas par la cerise tout en haut de l'arbre qui te demandera une échelle de 6m. Le VE c'est cette cerise tout en haut de l'arbre.

 

Soit nos hommes politiques sont des incompétents (ce que je ne pense pas), soit le VE est fortement subventionné car l'intérêt principal N'EST PAS la réduction du CO2

A part que si tu ne prends pas les fruits les plus hauts les oiseaux se serviront avant toi.

Conclusion Nada pour toi.

Commencer par les fruits du bas est une vision court-termiste.

Modifié par neo87

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis étonné à la fois de la teneur de ce thead et de son titre.

 

L'argumentaire de Antoine est probablement OK et sans aucun rapport avec le titre, me semble-t-il.

Les contradicteurs de Antoine répondent correctement, me semble-t-il, au titre du thread mais pas à l'argumentaire de Antoine.

Cela peut durer un moment ...

 

Il me semble que les contradicteurs défendent dans l'absolu l'intérêt du VE où qu'il soit.

Il me semble que l'argumentaire de Antoine consiste à dire que les subventions / efforts de la collectivité devraient favoriser le VE urbain plutôt que le VE campagne. Par exemple augmenter le bonus du VE urbain et réduire celui du VE campagne (même si Antoine dit clairement que ce ne serait pas politiquement soutenable, sans parler du fait que ce serait techniquement très difficile à faire).

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@pco Alors dans les campagnes : pas de TGV, pas de fibre optique, la 4G suivant le sens du vent, pas de VE.

Paie tes impôts et tais-toi.

édit : j'oubliais juste les centrales nucléaires, et les ordures ménagères.

Modifié par neo87

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne comprends pas ton post :

 

J'essaie de clarifier le débat de ce thread.

Je dis que l'on peut défendre que les subventions VE de la collectivité soient plus rentables en urbain qu'en campagne.

Je rajoute que créer une différenciation n'est de toutes façons pas défendable politiquement (égalité des territoires, ...).

 

Que reproches-tu à ce discours ?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, antoine verhaeghe a dit :

Soit nos hommes politiques sont des incompétents (ce que je ne pense pas), soit le VE est fortement subventionné car l'intérêt principal N'EST PAS la réduction du CO2

Bonjour,

pour moi les hommes politiques sont des incompétents et des opportunistes.

 

Moi j'habite la campagne. je bosse en campagne. mais je fait 55km par trajet (110km par jour) juste le boulot.

avant avec une Audi A4 breack V6 2.8. (8 litres au 100) l'autre véhicule était un VW T5 multivan 2.5 TDI (9 litres au 100)

 

Des véhicules qui convenait bien pour mes transports ( famille, magasin et hobits )

mais gros budgets (carburant, assurance, impôts)

Des opportunités m'on permis d'abord de changé l'audi contre une I-Miev 

les économies et le plaisir de conduire une électrique m'on amené à faire de moins en moins de km avec le T5.

qui comme il roulait moins me coûtait de plus en plus cher au km parcourus.

une nouvelle opportunité est arrivé avec une Leaf 30 ainsi que plus de possibilité de rechargé au boulot. ont fait que la I-Miev

ne pouvais plus être mon véhicule pour allez au boulot.

Donc maintenant c'est une Leaf 30 qui a remplacé le T5 et j'ai garde la I-Miev pour madame.

J'ai perdu beaucoup de place de chargement. mais je vais au boulot sans bruit, tranquille et avec un petit budget.

Chaque fois que je doit allez à la déchetterie je prend la I-Miev coffre plat sans rebord et bonne grosseur de charge.

 

Si j'était dans ton résonnement j'aurai jamais du prendre des VEs et ben t'est C.. 

Déjà je suis pas Français, heureusement et je n'ai bénéfice d'aucune aide d'achat.

j'ai du emprunté pour acheté mes VEs. Mon canton n'offre les impôts plaque que les trois premières année de vie du VE.

Et comme je les achète pas neuf (trop chers pour moi) le cadeau n'est pas gros.

Donc avant de regarder ce que les autres peuvent faire pour toi regarde ce que toi tu peux faire.

Et ma conclusion finale est heureusement que le monde n'est pas peuplé que de Français.

 

Bonne journée et bon week-end à tous.

Vincent

Modifié par isidor

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Un petit extrait d' Hexagone de Renaud


En Espagne, en Grèce ou en France,
ils vont polluer toutes les plages,
et, par leur unique présence,
abîmer tous les paysages.

Modifié par neo87

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quand il y a un feu de forêt, on ne disserte pas pendant des semaines pour savoir si il sera plus efficient d'envoyer des pompiers au sol ou des avions bombardiers d'eau. 

On fait les deux

 

On peut donc isoler sa maison ET utiliser un VE

(ET demander des transports collectifs utilisables même à la campagne mais on peut rêver)

(ET demander d'arrêter la suppression de tous les services publics des petits bourgs pour les concentrer dans les villes lointaines auxquelles tu ne peux accéder qu'avec un véhicule particulier cf ligne supra)

 

La question alternative pourrait être : la bonne stratégie d'aménagement du territoire est-elle de continuer de tout concentrer dans les mégalopoles ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Il y a 9 heures, antoine verhaeghe a dit :

Pourquoi les Chinois poussent ils donc si fort pour avoir un fort taux de VE???

économiquement, il est bien plus rentable pour un pays de consommer ce qu'il produit sur son territoire plutôt que d'importer de l'étranger!

la chine regorge de charbon

en France, on n'a pas de pétrole, il faut l'importer, l'électricité est produite localement, c'est donc bien plus économique pour le pays entier , malgré l'argument bidonné des taxes perdues par l'état.

ne pas confondre les caisse de l'état et l'économie du pays, ils sont quelque fois contraire.

Il y a 9 heures, antoine verhaeghe a dit :

La durée de vie des particules fines dans l'air est faible (de l'ordre de quelques jours)

source? 

mais que deviennent-elle? elle se désintègre totalement ? ou se transforment finalement en air pur?

sur cet argument je reste , comment dire, interrogatif.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@antoine verhaeghe, n’oublies pas de re-préciser que tu n’es pas contre le VE et que tu en possède un toi-même.

Cette idée à mettre en pratique ( distinguer le lieu de roulage du véhicule, et même pas le lieu de résidence ) serait un peu trop pointue à mettre en place.

Ce serait travailler au bistouri où on peine déjà à travailler à la feuille ( Leaf ? ) de boucher.

Même si des actions sont plus efficaces dans un domaine que dans un autre ( mieux vaut donner 10 000€ pour virer une chaudière fuel, isoler la vieille maison, mettre une eau chaude sanitaire solaire et une pompe à chaleur que pour un VE ), c’est plus lisible de travailler chaque domaine indépendamment.

Mobilité : bonus et malus, infrastructure etc

Bâtiments : RT2012, rénovation énergétique, crédits d’impôts ...

Modifié par Bigfoot

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pco pour avoir mis en avant le dialogue de sourds qui s'instaurait.

 

Concernant le titre "l'intérêt du VE à la campagne" tu as raison, il aurait mieux valu écrire "Politique publique : Faut il continuer à subventionner le VE à la campagne eu égard au service rendu moindre?" Un peu austère mais beaucoup plus clair.

 

Citation

Commencer par les fruits du bas est une vision court-termiste.

??? Imaginons que la situation climatique mondiale soit cette salle de bain :

Résultat de recherche d'images pour "inondation salle de bain"

 

Les actions à mener :

- fermer les robinets

- couper l'électricité

- Avec un tuyau d’arrosage évacuer l'eau vers une canalisation d'égout

- Finir avec un seau et une serpillière

 

Fermer les robinets = Arrêter de construire des centrales à charbon (en Chine, il s'en construit une toute les semaines!!!)

Couper l'électricité = Mener une politique d'aide en vue de la maîtrise de la natalité dans les pays à fort accroissement (Inde et Afrique)

Evacuer l'eau avec un tuyau = Changer de mode de consommation (passer du toujours plus à toujours mieux), changer de modèle agricole, arrêter le libre échange débridé, mettre une taxe CO2 mondiale, ...

Finir avec un seau et une serpillière = Rouler en voiture électrique

 

La voiture électrique n'est pas l'urgence du tout compte tenu de la situation mondiale de production de gaz a effet de serre 

 

Par contre la voiture électrique est la grande urgence pour réduire la pollution des grandes métropoles en période anticyclonique.

 

Ce qui revient à dire que les VE en dehors des grandes métropoles n'ont qu'un intérêt très anecdotiques de réduction du CO2 à prix d'or.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, antoine verhaeghe a dit :

 

Ce qui revient à dire que les VE en dehors des grandes métropoles n'ont qu'un intérêt très anecdotiques de réduction du CO2 à prix d'or.

Pardon mais cette affirmation reflète une vision très étriquée du problème :

- dans de nombreux couples, les deux ne travaillent pas au même endroit. Choisir de vivre en zone rurale peut etre pertinent pour que l'un des conjoints n'ait pas a se deplacer. L'autre n'a pas d'autre choix que d'utiliser un véhicule personnel car en zone rurale, il n'existe que très peu (ou carrément pas) de transports collectifs. Le véhicule acheté par le couple à la campagne se retrouve donc à circuler en ville 5 jours sur 7

- le VE ne répond pas qu'aux enjeux de pollution aux particules fines dans les villes. Les enjeux de changements climatiques ne sont pas à négliger. Si l'élévation du niveau des océans peut paraître un problème un peu concret vu de Paris, Lyon ou Bordeaux, la question se pose différemment pour certaines régions du globe (Océanie, Bangladesh etc). Et le citadin bien franchouillard commence à en subir les conséquences lors des phénomènes climatiques extrêmes dont la fréquence augmente avec le taux de CO2 dans l'atmosphère : l'imperméabilisation des sols par l'urbanisation rend les métropoles particulièrement sensibles face à ces enjeux. Or le CO2 émis par un véhicule le trifouilloux les bains ne reste pas à trifouilloux les bains, tout le monde en profite.

- j'ajouterai que les calculs d'émissions des VT vs VE me semblent souffrir d'un manque de réalisme compte tenu que les calculs ne sont faits que sur une durée de vie estimée de 10 à 15 ans dans le meilleur des cas. Combien de CO2 a émis mon VT de 20 ans jusqu'à ce que je le remplace par un VE indûment subvetionné par le bonus écologique qui devrait être réservés aux citadins (et dont je n'ai pas profité car j'ai acheté d'occasion) ?

L'apport du VE en économies de CO2 me semble largement sous estimé.

 

Et encore une fois, même en reprenant l'exemple de la salle de bains, utiliser la serpillère n'empêche pas de fermer le robinet ni de pomper l'eau et de fermer l'électricité. 

 

Opposer les moyens d'action n'a aucun sens, il faut les mobiliser tous

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 28 minutes, gepeliste62 a dit :
Citation
  Il y a 10 heures, antoine verhaeghe a dit :

La durée de vie des particules fines dans l'air est faible (de l'ordre de quelques jours)

sur cet argument je reste , comment dire, interrogatif.

image.thumb.png.29644fb74e91c70b821c93c88918d247.png

http://www.asef-asso.fr/production/les-particules-fines-la-synthese-de-lasef/

 

Une fois au sol, elles seront recyclées par la végétation (les NOx sont un vrai délice pour les plantes et phytoplancton)

 

Citation

 dans les campagnes : pas de TGV, pas de fibre optique, la 4G suivant le sens du vent, pas de VE.

???

Je dis juste que les VE règlent le problème de la pollution dans les grands centres urbains et que les campagnes n'ayant pas ce problème, il serait judicieux de ne pas gaspiller des fonds publiques pour traiter un problème qui n'existe pas....

Un peu comme si les gens sains se plaignaient de ne pas recevoir de traitement anticancéreux qui coûtent une blinde...

 

Par contre aider à convertir les chauffages au fioul vers de la pompe à chaleur ou chaudière à bois, aider à isoler, mettre plus de transports en commun, .... aurait beaucoup plus de sens pour la campagne

 

Citation

Donc avant de regarder ce que les autres peuvent faire pour toi regarde ce que toi tu peux faire.

Et ma conclusion finale est heureusement que le monde n'est pas peuplé que de Français.

 

J'imagine que tu voulais dire par Français des gens comme moi? Sans quoi tu es juste en train d'insulter 98% du forum...

 

J'essaie juste de mettre en perspective l'intérêt "faible" pour la planète d'acheter un VE et de dire qu'il y a des dizaines d'actions à faire avant. 

 

Change ta façon de manger:

Résultat de recherche d'images pour "les actions à mener en priorité pour réduire notre empreinte CO2"

 

Isole ta maison et prend un mode de chauffage peu émetteur (électricité, bois, pompe à chaleur, ...)

 

Arrête les vols transatlantiques.

 

Si tu as déjà fait tout ça alors je te tire mon chapeau et je reconnais que dans ton cas le VE est la meilleure solution pour continuer à réduire tes émissions.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, antoine verhaeghe a dit :

image.thumb.png.29644fb74e91c70b821c93c88918d247.png

http://www.asef-asso.fr/production/les-particules-fines-la-synthese-de-lasef/

 

Une fois au sol, elles seront recyclées par la végétation (les NOx sont un vrai délice pour les plantes et phytoplancton)

 

???

Je dis juste que les VE règlent le problème de la pollution dans les grands centres urbains et que les campagnes n'ayant pas ce problème, il serait judicieux de ne pas gaspiller des fonds publiques pour traiter un problème qui n'existe pas....

Un peu comme si les gens sains se plaignaient de ne pas recevoir de traitement anticancéreux qui coûtent une blinde...

 

Par contre aider à convertir les chauffages au fioul vers de la pompe à chaleur ou chaudière à bois, aider à isoler, mettre plus de transports en commun, .... aurait beaucoup plus de sens pour la campagne

 

 

J'imagine que tu voulais dire par Français des gens comme moi? Sans quoi tu es juste en train d'insulter 98% du forum...

 

J'essaie juste de mettre en perspective l'intérêt "faible" pour la planète d'acheter un VE et de dire qu'il y a des dizaines d'actions à faire avant. 

 

Change ta façon de manger:

Résultat de recherche d'images pour "les actions à mener en priorité pour réduire notre empreinte CO2"

 

Isole ta maison et prend un mode de chauffage peu émetteur (électricité, bois, pompe à chaleur, ...)

 

Arrête les vols transatlantiques.

 

Si tu as déjà fait tout ça alors je te tire mon chapeau et je reconnais que dans ton cas le VE est la meilleure solution pour continuer à réduire tes émissions.

 

 

Donc il serait stupide de rouler en VE si on n'est pas d'abord végétarien ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites



Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×
×
  • Créer...