Aller au contenu
Dordrecht

Le vrai prix du bio

Messages recommandés

Un débat a été lancé (dans un autre sujet donc HS) sur le prix des produits bios : plus chers que les produits non bio ? Alors je reprends ici !

 

Il y a 5 heures, ManuTaden a dit :
Il y a 14 heures, Dordrecht a dit :

Mais tu n'as rien compris, le chiffre c'est façon de parler, il n'y aucune estimation ! J'ai fait aucune modélisation évidemment ! D'une manière générale évidemment que le prix du bio sur les étals sera plus cher. Fin de la discussion inutile.

entrecôte à la ferme bio : 19.90 le kg

entrecôte au rayon viande intermarché : 24.90 le kg

cageot de 10 kg d'oranges à la coop bio : 14.90 le cageot

oranges en filets 2 kg lidl : 2.99 le filet

oranges en vracs intermarché : 2.49 le kg

orange en filets 2 kg intermarché : 4.69 le filet

tarifs bio avant confinement, et vendredi dernier pour intermarché

il y a longtemps j'allais dans une grosse biocoop (Marcq en Baroeul), une bonne partie de la viande, des fromages, et des légumes étaient au même tarif que dans les rayons Auchan (hors promo spécifiques) ... et je ne parle pas des rayons du Inno de Marcq 😂

 

Bon ça me fait plaisir de lire ça, mais je n'ai pas la même expérience à Paris. C'est vrai que le bio ça permet de faire des grosses marges, ça permet d'empapaouter le bobo...

 

En fait il faudrait à la base étudier le coût du bio : moins de rendements, plus de travail pour lutter contre les insectes et les mauvaises herbes, mais moins de dépenses de produits chimiques (pesticides + engrais); à l'arrivée ? J'ai vu des paysans qui me disaient qu'ils ne pourraient pas se passer de la chimie, mais ça veut rien dire !

 

Au passage je voudrais dire que, comme pour tout, il y a bio et bio. J'ai une bonne expérience de Naturalia, et une plus petite de Biocoop : très souvent des fruits et légumes qui n'ont aucune saveur. Ils sont gentils, ils ont sûrement bien respecté les cahiers des charges, mais le résultat est pas terrible. D'ailleurs chez eux le rayon des fruits et légumes frais est réduit à sa plus simple expression, en général 2 ou 3 m2... Ils sont plus intéressés par les produits manufacturés et les pilules... 

 

Le débat est lancé, tous aux abris !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Chacun son avis sur la question , mais pour moi , le vrai bio n'est sûrement pas celui qu'on trouve dans les magasins "spécialisés" , encore moins tous ces produits industriels estampillés "bio" , à grand renfort de campagnes publicitaires .  Tout est soigneusement mis en scène pour donner l'illusion , certes ils respectent un cahier de charges , mais regardez les petites lignes des étiquettes !

Non , les seuls vrais produits , qui n'ont même pas besoin qu'on les appelle BIO , sont ceux que l'on trouve chez nombre de petits producteurs locaux qu'on connait bien , qu'on va chercher au bout du champ de légumes , ou directement à la ferme . Fruits ou légumes, viandes , fromages , évidemment pas tous rigoureusement identiques , pas tous de le même couleur , mais tous avec un vrai goût .  Et qui sont vendus au vrai prix .  Et tous ces gens qui travaillent dur pour notre plus grand plaisir, et nombre d'entre eux qui vendent notamment sur les petits marchés qu'on a interdit pour cause de confinement  ! 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et le "bio" n'est pas  la démarche idéale et définitive. Les produits  labellisés (label rouge par exemple) ne sont pas forcément "bios" mais répondent à un tel cahier des charges que la garantie de qualité, que ce soit à la production où à  l'élaboration, offre la sécurité d'un produit sain et respectueux de l'environnement...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(é) (modifié)
il y a 34 minutes, MiBou a dit :

Et le "bio" n'est pas  la démarche idéale et définitive. Les produits  labellisés (label rouge par exemple) ne sont pas forcément "bios" mais répondent à un tel cahier des charges que la garantie de qualité, que ce soit à la production où à  l'élaboration, offre la sécurité d'un produit sain et respectueux de l'environnement...

Je trouve que le pire au quotidien c'est d'acheter des œufs

 

Entre les 5 ou 6 normes d’élevages des poules (de la batterie au plein air avec X m² de garantie), les poules garanties non nourrit aux OGM, les poules garanties sans antibiotiques, les œufs qui garantissent que la poule ne sera pas abattue à 18 mois .... etc
Tu t'aperçois qu'en fait l’œuf 1er prix c'est vraiment de la m**de, même bio
 

 

Modifié par Ohm

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un jour chez le boucher à un client qui se gargarisait du Label rouge, je lui ai répondu que c'est pas du cahier des charges que j'ai dans mon assiette, c'est de la viande; et je lui ai demandé s'il le connaissait ce cahier des charges... non évidemment comme tout le monde, mais il avait confiance, ça lui suffisait. Quelqu'un qui fait du vrai bio il met son produit en pleine terre et basta, ce qu'il fait ça tient en 3 lignes. Un cahier des charges c'est au moins soixante pages de technocratie, c'est plus long que les Conditions générales d'Orange...

 

Dans les boutiques bio ce qui me fait le plus marrer c'est les produits manufacturés, c'est en général de très mauvaise qualité !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(é) (modifié)
il y a 49 minutes, Dordrecht a dit :

Quelqu'un qui fait du vrai bio il met son produit en pleine terre et basta, ce qu'il fait ça tient en 3 lignes. Un cahier des charges c'est au moins soixante pages de technocratie, c'est plus long que les Conditions générales d'Orange...

Va falloir en parler à mes voisins agriculteurs qui sont passés récemment au bio! Non sérieusement merci de vous documenter avant d'écrire des choses comme ça... Un début pour guider vos recherches (parce que c'est compliqué!): http://www.ecocert.fr/reglementation-agriculture-biologique/

Modifié par MiBou

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 52 minutes, Dordrecht a dit :

Un cahier des charges c'est au moins soixante pages de technocratie, c'est plus long que les Conditions générales d'Orange...

On parle d'agriculture industrialisé la, pas de madame Michu qui plante 3 plants de tomates dans son jardin

Tu es obligé de normer la chose

 

Quand tu vois que même le particulier va acheter son petit roundup à la jardinerie ....

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 5 minutes, MiBou a dit :

Va falloir en parler à mes voisins agriculteurs qui sont passés récemment au bio! Non sérieusement merci de vous documenter avant d'écrire des choses comme ça... Un début pour guider vos recherches (parce que c'est compliqué!): http://www.ecocert.fr/reglementation-agriculture-biologique/

 

C'est justement parce que c'est compliqué que je n'ai pas le temps de me documenter ! D'ailleurs je parlais "cahier des charges" en général. Et j'ai pensé à un ami qui faisait du bio sans la certification, il trouvait ça trop compliqué. Mais évidemment c'est nécessaire de contrôler la pratique des agriculteurs avec des cahiers des charges. Seulement dans ces cahiers des charges il y a souvent tellement de dérogations...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(é) (modifié)
Il y a 23 heures, Dordrecht a dit :

je n'ai pas la même expérience à Paris

Bio c'est bien mais local c'est encore mieux. Les 2 c'est le top. Ce qu'il faut c'est raccourcir les intermédiaires et aller le plus possible directement aux producteurs.

A Paris (et ailleurs) tu peux acheter dans ce qu'on appelle des ruches. La plus connue est la ruche qui dit oui.

Je te conseille.

Autre système que j'utilise aussi depuis au moins 3-4 ans est Poiscaille. C'est sur un principe de panier, à toi de choisir la fréquence mais je peux te dire que je n'ai jamais eu de poissons/crustacés aussi frais. Victime de leurs succès et étant dépendant de la pêche issue de petits producteurs tu n'as pas forcément ce que tu souhaites mais c'est aussi ça la mer. Je peux parrainer pour ceux veulent qui essayer.

Modifié par Busquet2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(é) (modifié)
il y a 29 minutes, Busquet2 a dit :

Bio c'est bien mais local c'est encore mieux. Les 2 c'est le top. Ce qu'il faut c'est raccourcir les intermédiaires et aller le plus possible directement aux producteurs.

A Paris (et ailleurs) tu peux acheter dans ce qu'on appelle des ruches. La plus connue est la ruche qui dit oui.

Je te conseille.

 

J'achète la majeure partie de mes produits fait à la ruche qui dit oui, depuis environ 2 ans et c'est génial. C'est du circuit court (mais pas forcément local, dans la mienne les oranges viennent de Sicile par ex). Tous les fruits et légumes (bio ou pas) son d'excellente qualité, j'ai quasiment jamais de perte, contrairement aux fruits et légumes de supermarché. J'achète le pain aussi et mon jus de fruit du matin. De la viande aussi. Après certains produits sont très chers je trouve, le fromage notamment et on peut trouver tout aussi bon ailleurs.

Je parle évidemment pour une ruche parisienne (Aubervilliers pour être précis). Les tarifs et produits dispo sont spécifiques à chaque ruche (c'est le gérant qui décide des producteurs à intégrer).

Tout ça pour dire, foncez, vous ne le regretterez pas. L'avantage pour moi par rapport à une AMAP c'est qu'il n'y a ni abonnement, ni "panier". Si on veut juste 1 kg de carotte bah on peut.

 

Et pour en revenir au Bio, j'ai jamais été fan du concept. J'ai toujours dit que bio n'était pas nécessairement synonyme  de bon (gustativement parlant). Et qu'on devrait plutôt étiqueter les produits "non bio" plutôt que les bio, qui sont quelque part issus d'une agriculture traditionnelle comme on la faisait y a 100 ans (cahier des charges et marketing en moins).

En résumé, le bio n'existe pas (comme la cuillère dans Matrix 😁)

Modifié par Nevton

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Nevton a dit :

Et pour en revenir au Bio, j'ai jamais été fan du concept. J'ai toujours dit que bio n'était pas nécessairement synonyme  de bon (gustativement parlant).

Cette phrase revient à plusieurs reprise

Ce n'est pas le but du bio, pourquoi faire ce lien d'idée ? 

Le seul objectif est de ne pas s'intoxiquer avec plein de produits chimiques 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Busquet2 J'ai utilisé la Ruche qui dit oui (quel nom !) 1 fois, j'y ai renoncé par la suite car c'était trop loin de chez moi (à pied). Mais j'étais plutôt content; ceci dit ça se juge dans la durée...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 34 minutes, Ohm a dit :

Cette phrase revient à plusieurs reprise

Ce n'est pas le but du bio, pourquoi faire ce lien d'idée ? 

Le seul objectif est de ne pas s'intoxiquer avec plein de produits chimiques 

Bah on va dire qu'entre un fruit bon au goût avec pesticide et un fruit sans pesticide mais sans goût, je choisirai celui avec pesticide.

Je vois pas l'intérêt de manger un fruit sans y prendre de plaisir, autant ne pas en manger. Le côté sans pesticide doit être une valeur ajoutée, pas le seul argument de vente. On est bien d'accord qu'il vaut mieux avoir les 2, sans pesticides et bon au goût. Quoiqu'il en soit, un fruit dégueu bio ou pas, je valide pas.

Le bio donne une image "artisanale" (certainement erronée parfois) donc on se dit que ce sera forcément bon parce que l'agriculteur aura bien pris soin de sa production (un peu comme quand on fait pousser des fraises dans son jardin ou sur son balcon). Alors forcément si on tombe sur un "mauvais lot" on est, je pense, plus déçu que si on avait acheté des fruits standard au supermarché du coin.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 8 minutes, Dordrecht a dit :

@Busquet2 J'ai utilisé la Ruche qui dit oui (quel nom !) 1 fois, j'y ai renoncé par la suite car c'était trop loin de chez moi (à pied). Mais j'étais plutôt content; ceci dit ça se juge dans la durée...

Je sais que dans la mienne maintenant il y a un service de livraison, ou alors la possibilité de récupérer (moyennant finance) ta commande ailleurs (chez un acheteur qui habite plus près de chez toi et qui récupèrera ta commande en plus de la sienne par exemple).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, Nevton a dit :

un service de livraison,

Oui je crois 10 euros par chez moi, jamais utilisé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Nevton a dit :

 

Tout ça pour dire, foncez, vous ne le regretterez pas. L'avantage pour moi par rapport à une AMAP c'est qu'il n'y a ni abonnement, ni "panier". Si on veut juste 1 kg de carotte bah on peut.

 

 

L'AMAP est un non-sens absolu au point de vue économique ! C'est beaucoup trop cher par rapport au service que ça rend. On est obligé de payer toute l'année, en avance. On est obligé d'être présent à chaque vente, toute l'année ou presque. Bien sûr c'est génial pour l'agriculteur, qui n'a plus le problème de vendre sa production - elle est vendue en début d'année, donc pas de problème de débouché; pas de frais de distribution puisqu'il n'y a pas de magasin et pas de vendeur (c'est quelqu'un de l'association qui s'en charge gratuitement), pas de problèmes d'invendus. Souvent le choix est limité. Et comment peut-il fixer ses prix avant que la production soit réalisée ? A la louche !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Nevton a dit :

 

Et pour en revenir au Bio, j'ai jamais été fan du concept. J'ai toujours dit que bio n'était pas nécessairement synonyme  de bon (gustativement parlant). Et qu'on devrait plutôt étiqueter les produits "non bio" plutôt que les bio, qui sont quelque part issus d'une agriculture traditionnelle comme on la faisait y a 100 ans (cahier des charges et marketing en moins).

En résumé, le bio n'existe pas (comme la cuillère dans Matrix 😁)

 

100% de ton avis !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 48 minutes, Ohm a dit :

Cette phrase revient à plusieurs reprise

Ce n'est pas le but du bio, pourquoi faire ce lien d'idée ? 

Le seul objectif est de ne pas s'intoxiquer avec plein de produits chimiques 

 

Le vrai bio a forcément du goût ! Il a été planté en pleine terre, et l'agriculteur sait y faire. Sinon c'est du faux bio, c'est du cahier des charges, c'est de la triche à un niveau ou à un autre; c'est des produits aux rendements élevés, trop d'engrais, trop d'arrosage etc... On finit par acheter de la flotte (au prix du bio), quel intérêt ? Le goût c'est primordial et c'est la preuve qu'on n'achète pas une merdouille industrielle, bio ou pas bio.

 

D'autre part le non-bio n'est pas systématiquement bourré de produits chimiques, au contraire. D'autre part le non-bio aussi est contrôlé, il y a des normes. J'avais vu des résultats d'analyse publiés par Que Choisir il y a quelques années, les produits non bio étaient quasiment exempts de produits chimiques, comme les produits bios...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(é) (modifié)
il y a une heure, Dordrecht a dit :

 

L'AMAP est un non-sens absolu au point de vue économique ! C'est beaucoup trop cher par rapport au service que ça rend. On est obligé de payer toute l'année, en avance. On est obligé d'être présent à chaque vente, toute l'année ou presque. Bien sûr c'est génial pour l'agriculteur, qui n'a plus le problème de vendre sa production - elle est vendue en début d'année, donc pas de problème de débouché; pas de frais de distribution puisqu'il n'y a pas de magasin et pas de vendeur (c'est quelqu'un de l'association qui s'en charge gratuitement), pas de problèmes d'invendus. Souvent le choix est limité. Et comment peut-il fixer ses prix avant que la production soit réalisée ? A la louche !

Je n'ai absolument pas eu cette expériences dans les deux AMAP  auxquelles nous avons appartenu.

Le principe c'est : quelle est la production que peut obtenir le maraicher avec le nombre d'heures qu'il souhaite pratiquer, a combien de paniers 2 et 4 personnes (1.5 x le 2 personnes) correspond cette production, quel salaire escompte t il tirer de ce temps de travail.

Un division plus tard on connaît le tarif des paniers, et on voit si ça colle.

Comme de nombreuses personnes acceptent d'aider le maraicher, la production peut augmenter, et donc les paniers deviennent bien garnis ! Parfois trop garnis, j'ai encore des pots de confitures datant de 2014, époque de l"amap, en effet il  m'était arrivé de repartir avec des cageots de 10 kg de fraises, ou 10 kg de tomates vertes (en confiture, avec citron verts et rhum c'est à tomber) ...

et pour le paiement, de mémoire, c'était 6 chèques encaissés de janvier à juin avec paniers à partir de mars, et peut être même fin février. Distribution tous les 15 jours, puis toutes les semaines, y compris l'été, en absence du maraicher c'était des personnes de l'AMAP, avec son stagiaire qui cueillaient, quand nous étions en vacances, nous donnions nos paniers à des amis qui étaient enchantés et qui ce sont ensuite inscrits.

Franchement, la première était bien mais un peu loin, la seconde vraiment tip top !

 

 

Modifié par ManuTaden

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cherchez les cahiers des charges

- bio européen : imbitable, un truc de technocrate pour faire plaisir à la grande distrib et l'agriculture intensive qui se reconvertie là où il y a du blé à se faire

- demeter : lisible, compréhensible, respecte beaucoup plus la terre et le paysan, depuis les années 30

- nature & progrès : intéressant, mis en place dans les années 60 par des producteurs souhaitant qu'on reconnaisse la qualité de leur travail

- l"ancien label bio français existe encore, mais je ne me souviens plus du nom

 

Cdlt

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je viens de lire l'ensemble des messages publiés sur ce sujet: et je comprend mieux, ce sont des gens de la grande ville pour la plupart! Ce qui explique nombre de commentaires tout à fait farfelus vus de nos champs...

Mode humour on:

Mais bon les Parisiens ont d' autres qualités que nous bien sur... Il y en a même qui viennent nous observer du haut de leurs maisons de campagne! Ils sont les bienvenus: ça nous permet d'écouler les produits qu'ils trouvent "trop naturels" et que nous avons mis de côté spécialement pour eux...🤣

Mode humour off

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 50 minutes, MiBou a dit :

Je viens de lire l'ensemble des messages publiés sur ce sujet: et je comprend mieux, ce sont des gens de la grande ville pour la plupart! Ce qui explique nombre de commentaires tout à fait farfelus vus de nos champs...

Mode humour on:

Mais bon les Parisiens ont d' autres qualités que nous bien sur... Il y en a même qui viennent nous observer du haut de leurs maisons de campagne! Ils sont les bienvenus: ça nous permet d'écouler les produits qu'ils trouvent "trop naturels" et que nous avons mis de côté spécialement pour eux...🤣

Mode humour off

 

Au lieu de te gausser bêtement tu devrais plutôt raconter ce qui se passe dans tes champs, ça nous éduquerait !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@ManuTaden En fait avec l'AMAP une bonne partie des contraintes d'un acteur économique (producteur) sont soit reportées sur le consommateur, soit simplifiées, soit purement et simplement supprimées. Et ensuite le prix de vente est à peu près le même ! Pour faire passe la pilule il y a le côté sympa, je soutiens les petits agriculteurs, je participe, je lutte contre la grande distribution, le capitalisme etc etc...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, MiBou a dit :

Je viens de lire l'ensemble des messages publiés sur ce sujet: et je comprend mieux, ce sont des gens de la grande ville pour la plupart! Ce qui explique nombre de commentaires tout à fait farfelus vus de nos champs...

Vindidiou, v'la les gens de la g'ande ville 

Tu nous expliques au lieu d'être condescendant ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(é) (modifié)

Ah ben non j' pourrais point t'y espliquer: j'suis pas assez intelligent moi...😉

Modifié par MiBou

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites



Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×
×
  • Créer...