Aller au contenu
rv45

La fin du véhicule thermique, on y est enfin dans 10 ans! 2024?

Messages recommandés

Pourquoi fais-tu du procès d’intention ?

 

Que cherches tu à accomplir, demandant des références contradictoires, tout en les rejetant d’avance du revers de main avant même qu’elles soient éventuellement postées ?

 

en terme d’enfermement dans une certitude, ce que tu semble d’un côté dénoncer, il y quand même déjà du niveau la.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, tino_ale a dit :

Pourquoi fais-tu du procès d’intention ?

 

Que cherches tu à accomplir, demandant des références contradictoires, tout en les rejetant d’avance du revers de main avant même qu’elles soient éventuellement postées ?

 

en terme d’enfermement dans une certitude, ce que tu semble d’un côté dénoncer, il y quand même déjà du niveau la.

Parcequ'il y a les faits et les opinions.


Ce n'est pas moi qui fait un procès d'intention mais celui qui évoque l'idée qu'on (qui?) s'amuse a bidonner de banales études de marché qui n'ont strictement rien d'infamant, encore moins de polémique, dans le but de nuire à la voiture électrique (pourquoi?)
Ca s'appelle de l'aveuglement idéologique c'est faire passer des fait pour des opinions et donc en filigrane, faire passer SON opinion pour un fait! 
On peut débattre de l'intérêt écologique global des VE, du Nucléaire, des ENR, etc. 
On ne débat pas des chiffres de vente des VNE ni de qui les achète, c'est un fait. On peut en revanche débattre des perpectives aucun souci là dessus. 



 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 14 heures, rv45 a dit :

On se basse sur un conducteur type qui serait immuable de 2019, nous sommes en 2021!!!. Et bien non cela change. Et l’affirmation que cela empêche d’avoir une utilisation principale d’un véhicule électrique. Pas du tout mais on a bien compris que certains essayent de ne pas facilité la chose sans aucun doute. On a pas tous des Tesla et son réseau de charge, regarde le cumulé des ventes sur les 4 premier mois en France et même dans les autres pays européens. Tesla n’a pas encore démarré la commercialisation de son Model Y...

Qui a dit que c'était immuable? Certainement pas moi, je parle du marché tel qu'il est encore aujourd'hui.
On voit déjà arriver des VE familiaux a moins de 30 000€ avec des autonomies correctes et des capacités de recharge rapide il est évident que l'acheteur type du VE va se rajeunir et baisser en CSP. 

Et de grace j'aimerai que certains dont tu fais partie arrêtent leur paranoia qui n'a aucun sens (as tu un intérêt économique à la vente de VE?) en affirmant sans le moindre fondement qu'il y aurait un complot secret pour discréditer le VE, c'est ridicule. 
L'état claque aujourd'hui plusieurs milliards par an (alors qu'on est en recession grave) pour subventionner l'achat des VE, subventionner les bornes de recharge publiques et à domicile et les filieres industrielles, tout ca pour s'asseoir sur de tres lucratives recettes de TIPP et de voir l'industrie automobile francaise finir de s'effondrer (elle était déjà en train de s'effondrer avant le VE) donc non, on n'est pas dans un complot anti VE, c'est l'inverse!
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour rester factuel, l'étude mentionnée se base sur des données de novembre 2019.

Quand on observe la vitesse à laquelle évolue le marché du VE, je ne vois pas l'utilité de débattre sur des données obsolètes.

Il n'y a effectivement aucun complot anti-VE, mais un lobbying non dissimulé anti-VE de la part des constructeurs français, et pour une raison que tu cites toi-même : le retard de notre industrie face à la concurrence étrangère, chinoise en particulier. Même si Stellantis et Renault ont des VE dans leur gamme, ils ont tout intérêt à freiner le développement du VE pour l'instant, en positionnant judicieusement le curseur pour limiter, annuler si possible, les amendes CAFE, mais sans prendre d'avance.

Le problème est que cette démarche, justifiée de leur point de vue, résulte d'un manque d'anticipation du développement de ce nouveau marché, volontaire ou pas.

De plus, nos constructeurs n'ont pas envie de voir leur échapper les ventes à venir du 1er VE des foyers français , à grande échelle...

En effet, une fois équipés d'un 1er VE, les foyers attendront, en moyenne, quelques années avant de le renouveler.

De son côté, Tesla, malgré son succès, n'est pas beaucoup mieux loti : la menace chinoise le guette également. Non pas pour son volume de production actuel, puisque toute la production se vend sans problème à l'échelle mondiale, mais pour son expansion à venir sur les prochaines années : avec sans doute 3 à 4 millions d'unités d'ici 2025, le seul moyen de contrer les Chinois est de conserver son avance technologique, de produire au plus près pour éviter les longs transports maritimes, et de descendre en gamme (Model C). Mais rien n'est gagné non plus pour Tesla.

Donc on est au moins d'accord sur un point, les constructeurs nationaux ont dû soucis à se faire...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Reste donc une question simple : faut-il, au nom de la santé publique et de la lutte contre le réchauffement climatique,  accélérer le développement du VE, quitte à favoriser les concurrents de nos constructeurs automobiles nationaux ? 

Ou bien temporiser, en accumulant du retard que nous serons incapables de rattraper plus tard ? Je crois que le gouvernement, même timidement, a déjà choisi, peut-être faute de pouvoir faire autrement d'ailleurs...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, e-Lionel a dit :

Pour rester factuel, l'étude mentionnée se base sur des données de novembre 2019.

Quand on observe la vitesse à laquelle évolue le marché du VE, je ne vois pas l'utilité de débattre sur des données obsolètes.

Il n'y a effectivement aucun complot anti-VE, mais un lobbying non dissimulé anti-VE de la part des constructeurs français, et pour une raison que tu cites toi-même : le retard de notre industrie face à la concurrence étrangère, chinoise en particulier. Même si Stellantis et Renault ont des VE dans leur gamme, ils ont tout intérêt à freiner le développement du VE pour l'instant, en positionnant judicieusement le curseur pour limiter, annuler si possible, les amendes CAFE, mais sans prendre d'avance.

Le problème est que cette démarche, justifiée de leur point de vue, résulte d'un manque d'anticipation du développement de ce nouveau marché, volontaire ou pas.

De plus, nos constructeurs n'ont pas envie de voir leur échapper les ventes à venir du 1er VE des foyers français , à grande échelle...

En effet, une fois équipés d'un 1er VE, les foyers attendront, en moyenne, quelques années avant de le renouveler.

De son côté, Tesla, malgré son succès, n'est pas beaucoup mieux loti : la menace chinoise le guette également. Non pas pour son volume de production actuel, puisque toute la production se vend sans problème à l'échelle mondiale, mais pour son expansion à venir sur les prochaines années : avec sans doute 3 à 4 millions d'unités d'ici 2025, le seul moyen de contrer les Chinois est de conserver son avance technologique, de produire au plus près pour éviter les longs transports maritimes, et de descendre en gamme (Model C). Mais rien n'est gagné non plus pour Tesla.

Donc on est au moins d'accord sur un point, les constructeurs nationaux ont dû soucis à se faire...

Entre novembre 2019 et aujourd'hui, l'offre de VE en France n'a pas franchement évolué vers des modeles familiaux bon marchés, dotés d'une autonomie convenable et d'une capacité de recharge rapide permettant d'équiper massivement les familles aux revenus moyens comme vehicule unique du foyer.
Pour faire simple, je parle d'un equivalent en termes de taille et d'autonomie d'une Tesla Model3 à moins de 26 000€ prime comprise.

Pour les constructeurs français, ils s'en foutent du VE, ils s'adapteront, un VE coute beaucoup moins cher à développer qu'un VT, c'est en plus une nouvelle technologie que leur permettra d'aller chercher de nouveaux investisseurs. Je parle de l'industrie française. Ils profiteront de la rentabilité moindre du VE pour finir de délocaliser l'industrie (Les VE de Stellantis sont fabriqués en Republique Tcheque). 
Vu les milliards que claque l'état francais (à fonds perdus au bénéfice du déficit commercial) dans la chaine de la voiture electrique, ceux qui veulent "freiner" le développement du VE ont échoué!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 4 minutes, e-Lionel a dit :

Reste donc une question simple : faut-il, au nom de la santé publique et de la lutte contre le réchauffement climatique,  accélérer le développement du VE, quitte à favoriser les concurrents de nos constructeurs automobiles nationaux ? 

Ou bien temporiser, en accumulant du retard que nous serons incapables de rattraper plus tard ? Je crois que le gouvernement, même timidement, a déjà choisi, peut-être faute de pouvoir faire autrement d'ailleurs...

Le réchauffement climatique...La bonne blague.
J'ai déja posté là dessus. 
 


Pour rester dans la limitation des 2 degrés définis définis je ne sais plus quand (numéro de la COP). Il faut réduire les émissions de 4%/an.
Si demain toutes les voitures vendues en France sont electriques et à un rythme de 2,2 millions par an (ce qui est impossible) on économise, au mieux 0,6% par an. 
En 2020 il s'est vendu 110 000 VE ca fait une baisse théorique ultra optimiste des GES de 0,025%...
Si on en vend 300 000 en 2021 ca fera une baisse de 0,075%

C'est peanuts, c'est même insuffisant pour compenser la fermeture de Fessenheim...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour le bonus écologique, avec une estimation de 120 000 VE en 2021, cela fait 840 Millions d'€ . 

Les aides concernant les infrastructures ne sont, malheureusement, pas si élevées que ça, tant pour le réseau de bornes dont le développement ne suit pas la cible du gouvernement, que pour les particuliers, pour lesquels l'installation d'une borne privée, notamment en habitat collectif, relève du parcours du combattant...

Si tu peux nous éclairer sur les milliards d'investissement que tu évoques...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(é) (modifié)
Il y a 7 heures, coutal007 a dit :

Qui a dit que c'était immuable? Certainement pas moi, je parle du marché tel qu'il est encore aujourd'hui.
On voit déjà arriver des VE familiaux a moins de 30 000€ avec des autonomies correctes et des capacités de recharge rapide il est évident que l'acheteur type du VE va se rajeunir et baisser en CSP. 

Et de grace j'aimerai que certains dont tu fais partie arrêtent leur paranoia qui n'a aucun sens (as tu un intérêt économique à la vente de VE?) en affirmant sans le moindre fondement qu'il y aurait un complot secret pour discréditer le VE, c'est ridicule. 
L'état claque aujourd'hui plusieurs milliards par an (alors qu'on est en recession grave) pour subventionner l'achat des VE, subventionner les bornes de recharge publiques et à domicile et les filieres industrielles, tout ca pour s'asseoir sur de tres lucratives recettes de TIPP et de voir l'industrie automobile francaise finir de s'effondrer (elle était déjà en train de s'effondrer avant le VE) donc non, on n'est pas dans un complot anti VE, c'est l'inverse!
 

Non, pas de lobbying antiVE ... mon cœur!

 

ils sont de plus en plus rare aujourd’hui certains sont mort oui. Mais d’autres sont encore bien vivant, souvent sous le couvert d’une association national des constructeurs pour MR Toyoda où de l’association européenne des constructeurs automobile en son temps MR Tavares ont fait beaucoup de déclarations et actions qui ont même été jugé répréhensibles dans certains pays à titre d’exemple la voiture électrique qui se recharge sans se brancher.

Mr Toyoda est même “jugé” de traînard. Il risque probablement de se faire boycotter par ses actionnaires. Quand à l’administration américaine, pas sûre  qu’elle n’en profite pas pour le sanctionner, les connaissants l’avenir le dira. Mais certains constructeurs ont des comportements de cigarettiers. Là encore la vérité est connue quelques années plus tard. La resemblance avec la cigarette est assez forte, et c’est sur le nombre de morts que l’on peut faire cette comparaison. Regarder pourquoi cela à coûter  des milliards à VW au US et quelques autres pays et rien en Europe. Les nuages toxiques n’aurait pas franchis l’Atlantique! En Europe les microparticules sont totalement invisible.

 

Modifié par rv45

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, coutal007 a dit :

Le réchauffement climatique...La bonne blague.
J'ai déja posté là dessus. 
 


Pour rester dans la limitation des 2 degrés définis définis je ne sais plus quand (numéro de la COP). Il faut réduire les émissions de 4%/an.
Si demain toutes les voitures vendues en France sont electriques et à un rythme de 2,2 millions par an (ce qui est impossible) on économise, au mieux 0,6% par an. 
En 2020 il s'est vendu 110 000 VE ca fait une baisse théorique ultra optimiste des GES de 0,025%...
Si on en vend 300 000 en 2021 ca fera une baisse de 0,075%

C'est peanuts, c'est même insuffisant pour compenser la fermeture de Fessenheim...

Peux tu détailler ton calcul sur les 0,6% de baisse des emmisions de GES?

Le jour où les VT seront interdit à la vente, il faudra bien que ce soit possible de livrer que des voitures électrifiées. 

Même avec 0,6% d'impact sur les emmisions de GES, cela représente 15% de l'effort de 4%. 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 15 heures, coutal007 a dit :


L'état claque aujourd'hui plusieurs milliards par an (alors qu'on est en recession grave) pour subventionner l'achat des VE, subventionner les bornes de recharge publiques et à domicile et les filieres industrielles, tout ca pour s'asseoir sur de tres lucratives recettes de TIPP et de voir l'industrie automobile francaise finir de s'effondrer (elle était déjà en train de s'effondrer avant le VE) donc non, on n'est pas dans un complot anti VE, c'est l'inverse!
 

Ça c est la meilleur de l’année l’état claque plusieurs milliards par an! L’état a été condamné après de très nombreuses sommations par la cours Européenne de justice pour inactions.   C’est  pas du tout la même chose. aujourd’hui c’est la course à l échalotes encore une fois. Il est condamné à sur réagir après d’innombrables mauvais choix. Et il n’a pas fini de payer les pots cassés. Quand on comparer comment Angela Merkel a taper plusieurs fois sur la table et a sommer ses constructeurs nationaux à se ressaisir très fortement sur l’électrification de leurs modèles c’est évident qu’au final des dégâts seront moins douloureux. L’état a perdu de l’argent en ne mettant pas la TVA à Zéro sur l’électrique et 25 % sur le thermique comme en Norvège. Après au delà de 20% de part de marché sur l’électrique il faut revoir l’équilibrage. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 13/05/2021 à 00:46, e-Lionel a dit :

Reste donc une question simple : faut-il, au nom de la santé publique et de la lutte contre le réchauffement climatique,  accélérer le développement du VE, quitte à favoriser les concurrents de nos constructeurs automobiles nationaux ? 

Ou bien temporiser, en accumulant du retard que nous serons incapables de rattraper plus tard ? Je crois que le gouvernement, même timidement, a déjà choisi, peut-être faute de pouvoir faire autrement d'ailleurs...

Si les constructeurs nationaux font moins bien que les autres, ce n’est pas à l’état d’en assumer les conséquences. Ils ont fait des choix, adopté des stratégies, si elle est gagnante ils savent très bien prendre les bénéfices, donc si elle est perdante ils doivent aussi bien en assumer la casse.

Sinon c’est trop facile.

 

En dehors de ça, pallier à leur contre-performance ne les poussera jamais à s’améliorer, au contraire. Les secteurs sous perfusion ne font que s’enfoncer dans la dépendance à l’état et dans leur non compétitivité.

 

Je ne vois vraiment aucune hésitation à avoir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, tino_ale a dit :

Si les constructeurs nationaux font moins bien que les autres, ce n’est pas à l’état d’en assumer les conséquences. Ils ont fait des choix, adopté des stratégies, si elle est gagnante ils savent très bien prendre les bénéfices, donc si elle est perdante ils doivent aussi bien en assumer la casse.

Sinon c’est trop facile.

 

En dehors de ça, pallier à leur contre-performance ne les poussera jamais à s’améliorer, au contraire. Les secteurs sous perfusion ne font que s’enfoncer dans la dépendance à l’état et dans leur non compétitivité.

 

Je ne vois vraiment aucune hésitation à avoir.

Dans ce cas tu sors ton chequier et tu payes pour tous ceux qui ont été foutus au chômage par les délocalisations...
Ca s'appelle avoir une politique industrielle. On a reussi l'incroyable performance de faire couler le peu d'industrie eolienne et PV francaise alors qu'on a subventionné ce secteur pour plus de 150 milliards d'euros depuis le début...
A partir du moment ou l'etat subventionne et donc, colle la dette sur le dos des générations futures il doit avoir la bonne politique pour sauvegarder son industrie (et non ses marques, je me fous qu'il s'agisse de Renault ou de Hyundai pour peu que les usines soient sur notre territoire). Au lieu de ça, on endette et on détruit de l'emploi depuis 20 ans pour une politique parfaitement inutile.   

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 13/05/2021 à 08:12, Erwan22 a dit :

Peux tu détailler ton calcul sur les 0,6% de baisse des emmisions de GES?

Le jour où les VT seront interdit à la vente, il faudra bien que ce soit possible de livrer que des voitures électrifiées. 

Même avec 0,6% d'impact sur les emmisions de GES, cela représente 15% de l'effort de 4%. 

 

Le calcul est dans le post. 
0,6 % c'est dans l'hypothese ou on vend 2,2 millions de VE par an, aujourd'hui, on en est tres loin.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 13/05/2021 à 14:49, rv45 a dit :

Ça c est la meilleur de l’année l’état claque plusieurs milliards par an! L’état a été condamné après de très nombreuses sommations par la cours Européenne de justice pour inactions.   C’est  pas du tout la même chose. aujourd’hui c’est la course à l échalotes encore une fois. Il est condamné à sur réagir après d’innombrables mauvais choix. Et il n’a pas fini de payer les pots cassés. Quand on comparer comment Angela Merkel a taper plusieurs fois sur la table et a sommer ses constructeurs nationaux à se ressaisir très fortement sur l’électrification de leurs modèles c’est évident qu’au final des dégâts seront moins douloureux. L’état a perdu de l’argent en ne mettant pas la TVA à Zéro sur l’électrique et 25 % sur le thermique comme en Norvège. Après au delà de 20% de part de marché sur l’électrique il faut revoir l’équilibrage. 

L'industrie Allemande est bien plus en retard que la Française sur le VE. Renault a vendu bien plus de VE que tous les constructeurs allemands réunis...
Et non, l'état a économisé de l'argent à ne pas exonerer de TVA des bagnoles de CSP+ qui font a peine 8000 km/an...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, tino_ale a dit :

Si les constructeurs nationaux font moins bien que les autres, ce n’est pas à l’état d’en assumer les conséquences

Parfaitement d'accord, ma réponse n'était pas très claire. L'Etat a choisi de pousser le VE et de mettre les constructeurs nationaux au pied du mur.

Ceci dit, j'ai quand même l'impression que l'Etat fait le minimum que lui impose l'Europe en matière de lutte contre le réchauffement climatique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, e-Lionel a dit :

Ceci dit, j'ai quand même l'impression que l'Etat fait le minimum que lui impose l'Europe en matière de lutte contre le réchauffement climatique.

Oui le principal contributeur aux réchauffement climatique, ce n'est pas les voitures thermiques.

C'est le chauffage résidentiel.

Mais il n'existe aucun malus sur les cheminées et chaudières à gaz, et aucun bonus sur les radiateurs électriques (même si le rapporteur au plan a commencé a émettre cette idée)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 19 minutes, oursgentil a dit :

Oui le principal contributeur aux réchauffement climatique, ce n'est pas les voitures thermiques.

C'est le chauffage résidentiel.

Mais il n'existe aucun malus sur les cheminées et chaudières à gaz, et aucun bonus sur les radiateurs électriques (même si le rapporteur au plan a commencé a émettre cette idée)

Dans les faits, si, il y a une prime a la rénovation energétique si on remplace du fuel par un pompe a chaleur (le radiateur electrique est un mode de chauffage moyenageux beaucoup trop energivore)...Mais il y en a une aussi pour les chaudieres à gaz...
L'état préfere investir dans l'eolien et les voitures electriques (tous deux massivement importés) que dans une véritable transition écologique sans Co2. 
Pourquoi? Petit indice: le lobby de l'éolien travaille de concert avec le lobby du gaz . C'est ce dernier qui finance toutes les études sur les particules fines...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, e-Lionel a dit :

Parfaitement d'accord, ma réponse n'était pas très claire. L'Etat a choisi de pousser le VE et de mettre les constructeurs nationaux au pied du mur.

Ceci dit, j'ai quand même l'impression que l'Etat fait le minimum que lui impose l'Europe en matière de lutte contre le réchauffement climatique.

L'europe n'impose rien en termes de lutte contre le réchauffement climatique, l'europe est dirigée par l'Allemagne qui est le 6e pollueur mondial (2 fois plus par tête de pipe que la France) et qui a pour principale politique energétique de remplacer ses réacteurs nucléaires par des centrales à charbon...
Par contre, ils ont baissé la TVA sur les VE...Quels écolos ces allemands...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(é) (modifié)
il y a 23 minutes, coutal007 a dit :

L'europe n'impose rien en termes de lutte contre le réchauffement climatique, l'europe est dirigée par l'Allemagne qui est le 6e pollueur mondial (2 fois plus par tête de pipe que la France) et qui a pour principale politique energétique de remplacer ses réacteurs nucléaires par des centrales à charbon...

En fait c'est pire que ça...

Ils ferment leurs centrales nucléaires ET leurs centrales à charbon. Au point que leur équivallent allemand de notre cour des comptes tire la sonnette d'alarme. La sécurité énergétique du pays est fragilisée malgré la construction de câbles pour faciliter l'importation (et de temps en temps l'exportation) d'électricité de Suède et des autres pays voisins.

https://www.welt.de/wirtschaft/article229449033/Energieversorgung-Bundesrechnungshof-warnt-vor-Stromluecke.html?mc_cid=64a4535f40&mc_eid=0c2b52148d

 

(Edit : on est en train de partir méchamment en hors-sujet)

Modifié par Lemont

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, Lemont a dit :

(Edit : on est en train de partir méchamment en hors-sujet)

Ca fait longtemps qu'on est hors sujet, on sait tres bien que le vehicule thermique ne sera pas terminé dans 30 mois.

Et peut-être même que le moteur thermique à hydrogene rendra obsolete le vehicule thermique dans 20 ans

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, oursgentil a dit :

Ca fait longtemps qu'on est hors sujet, on sait tres bien que le vehicule thermique ne sera pas terminé dans 30 mois.

Et peut-être même que le moteur thermique à hydrogene rendra obsolete le vehicule thermique dans 20 ans

Le véhicule thermique à hydrogène ne me semble pas résoudre beaucoup de problèmes. Quitte à utiliser de l'hydrogène comme vecteur d'énergie, autant l'exploiter avec une pile à combustible, au moins on n'a pas le bruit, les vibrations et les émissions de NOx :

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, oursgentil a dit :

Mais il n'existe aucun malus sur les cheminées et chaudières à gaz, et aucun bonus sur les radiateurs électriques (même si le rapporteur au plan a commencé a émettre cette idée)

Le gaz va être interdit dans les habitation individuelles neuves des cet été et collectives en 2024. Pour le fioul c'est 2022. Il reste donc quoi ? L’électricité, sous une forme (pac) ou une autre (grille pain, centrale électrique, panneau rayonnant, etc...). Qu'on fasse tourner des éoliennes ou de l'uranium, ça va faire un sacré paquet d'électricité "grise".

 

Il y a 9 heures, coutal007 a dit :

Dans les faits, si, il y a une prime a la rénovation energétique si on remplace du fuel par un pompe a chaleur

Il y a 5 ans, le fioul (condensation) bénéficiait aussi de 30% sous forme de crédit d’impôt, comme le gaz (condensation) et les pac. Assez dingue...

 

A tort ou a raison, ya bien une action sur la pollution liée au chauffage. Ça n’empêche pas pour autant d'agir sur celle générée par le transport routier, aérien ou portuaire. Ni sur les autres formes de pollution :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Lemont a dit :

Quitte à utiliser de l'hydrogène comme vecteur d'énergie, autant l'exploiter avec une pile à combustible, au moins on n'a pas le bruit, les vibrations et les émissions de NOx

C'est ce que je me disais aussi il y a quelques temps

Mais en fait, la pile à combustible a besoin d'une batterie (CO2 à la fabrication, ressources minières, encore tres chère) et aussi besoin d'un moteur electrique) et son rendement dans certaines zones d'utilisation son rendement est tres mauvais

Et lors du dernier congres scientifique automobile (Vienne), une grosse partie des présentations concernaient le moteur thermique à hydrogène car finalement c'est une solution pour avoir de l'autonomie sans devoir mettre des grosses batteries.

 

Ce n'est que mon avis, j'ai pas vraiment d'élements factuels pour le démontrer, mais je pense que les vehicules electriques seront en général pour les voitures <= 4,4 m, au dessus cela sera du pHEV et encore au dessus (segment E et VU) du moteur à hydrogéne

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 9 minutes, oursgentil a dit :

C'est ce que je me disais aussi il y a quelques temps

Mais en fait, la pile à combustible a besoin d'une batterie (CO2 à la fabrication, ressources minières, encore tres chère) et aussi besoin d'un moteur electrique) et son rendement dans certaines zones d'utilisation son rendement est tres mauvais

Et lors du dernier congres scientifique automobile (Vienne), une grosse partie des présentations concernaient le moteur thermique à hydrogène car finalement c'est une solution pour avoir de l'autonomie sans devoir mettre des grosses batteries.

 

Ce n'est que mon avis, j'ai pas vraiment d'élements factuels pour le démontrer, mais je pense que les vehicules electriques seront en général pour les voitures <= 4,4 m, au dessus cela sera du pHEV et encore au dessus (segment E et VU) du moteur à hydrogéne

 

 

 

Le moteur thermique à H2 est effectivement à la monde...chez les constructeurs qui font tout pour retarder le passage massif aux BEV, le plus bel exemple étant Toyota !!!

Petit rappel, les Allemands ont expérimentés, et BMW avait même théoriquement un modèle au catalogue, et on a vu la suite ...

Quant à la formule PHEV au dessus de 4, 4m, cela ne semble pas l'avis des Chinois, de Tesla, et des ricains (RIVIAN, FORD etc etc), et ce sans parler de l'évolution des batteries .

La simple suppression de l'avantage fiscal d'exonération de TVS pour les phev (majoritairement achetés par des sociétés) règlera leur sort, surtout avec des VE proposant 600 à 900 km qui sont en train de sortir, avec charge superrapide en 800V dans les chargeurs 350 kW, dont le maillage progresse .

Dernier indice, abandon successifs pour les poids lourds du H2 par les constructeurs (Nokola, Scania Merco etc...), que ce soit en pile à combustible, ou en combustion (seul Hundai le propose encore, mais pour combien de temps ?)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites



Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×
×
  • Créer...