Aller au contenu
rv45

Forum • La fin du véhicule thermique, on y est enfin dans 10 ans!

Messages recommandés

Une évidence pour certains, mais tellement invraisemblable pour la très grande majorité d'entre nous.

 

Le PDG de Mitsubishi Motors Corporation, Osamu Masuko, n'a pas l'habitude de faire des révélations étonnantes en ce qui concerne l'électromobilité, on ne pouvait donc pas passer sous silence cette nouvelle.

 

Selon lui, les voitures électriques seront si abordable et auront une si longue autonomie entre les recharges que les voitures à essence ne seront pas en mesure de rivaliser dans la prochaine génération de voitures.

 

Il mentionne que les fabricants de voitures et de batteries planchent actuellement sur une multiplication par sept de la capacité de la batterie, augmentant son autonomie potentielle à plus de 1000 km, ainsi qu'une réduction majeure du coût de la batterie, 1/20 du prix de 2009, ce qui stimulera la croissance pour les voitures électriques.

 

" Une fois que ces objectifs seront atteints, le moteur à essence ne pourra pas rivaliser" a-t-il dit, ajoutant: " Dans 10 ans, nous pourrions voir un changement radical. " Il a comparé l'augmentation des véhicules électriques à celle des téléphones mobiles, qui a eu un impact majeur sur les téléphones à ligne terrestre. «Le monde est en train de changer, et la technologie de batterie continue à progresser " a-t-il dit .

 

M. Matsuko a affirmé que les batteries lithium-ion pour une voiture électrique de 2009 coûtaient autant qu'une Toyota Yaris, mais que son prix avait diminué de moitié depuis.

 

M. Masuko a déclaré que le fait que la Chine - avec la Bolivie et le Chili - contrôle l'une des rares sources de lithium pur pour la fabrication des batteries actuelles était un sujet de préoccupation, ce qui signifie que le produit a souvent été utilisé comme un outil de négociation politique. Toutefois, de nouveaux gisements ont été trouvé au Kazakstan, permettant la réduction du risque d'instabilité de l'offre. À plus long terme, l'utilisation de nouvelles substances pour la fabrication de batteries pourra réduire davantage le recours au lithium chinois.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ca fait combien de temps que les fabricants de smartphone nous parlent de batteries qui nous eviteront de recharger notre smartphone tous les jours ou de chargeurs qui rechargent en quelques minutes...ca fait des années et pourtant rien n'arrive alors en automobile comme en telephonie attendons de voir...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Un lien?

Une référence?

 

Ah on veut voir pour le croire

 

http://www.aveq.ca/1/post/2014/04/selon-le-pdg-de-mitsubishi-motors-llectromobilit-prendra-le-dessus.html

 

La Mercedes Classe B aura 30 kwh de batterie.

http://www.moteurnature.com/actu/uneactu.php?news_id=27332

 

La Kia Soul EV a une batterie de 200 wh/kg avec 27kwh embarqué.

http://www.moteurnature.com/actu/2014/Kia-Soul-EV-electrique.php

 

Mais surtout les recherches sur les batteries sont tellement stratégique à travers le monde que les bons technologiques sont considérable.

 

Les batteries ce n'est pas uniquement pour les voitures mais aussi pour stocker l'énergie renouvelable.

 

Alors des technologies sur les électrodes au graphene où lithium air où autre ce n'est pas ce qui manque.

 

Exemple BMW avait déjà lacher le doublement des capacités des batteries dans trois ans. On sait très bien que c'est une information difficile a lâcher. Résultat toutes les BMW seront hybidé et rechargeable.

Le premier sera le X5.

http://www.moteurnature.com/actu/2014/BMW-concept-X5-edrive.php

 

 

C'est au tours de WW qui avait pris du retard d'annoncer entre le doublement et le triplement des capacités pour les futures modèles pourtant un des constructeurs qui traine des pieds sur le VE.

http://www.moteurnature.com/actu/2014/volkswage...a-lithium-air.php

 

Alors maintenant que les constructeurs ne peuvent plus échapper à l'électrique pour cause de basculement des ventes dans certains pays avec plus de 20% des ventes comme en Norvège où certains état américains comme la Californie sur les grandes berlines sportives avec l'écrasante domination de Tesla. Constat tous les constructeurs jouent leur survie.

http://www.lavoiturehybride.com/actu/ventes-de-...u-leader-europeen

 

Même Porsche passe a l'électrique bien sur avec la Panarema rechargeable mais aussi sur tous les autres modèles.

Et ce n'est pas le seul

http://www.lavoiturehybride.com/actu/voiture-hy...au-salon-de-pekin

 

Un très bon moteur thermique a un rendement de 35% le futur moteur pourrait parvenir a 38% a un prix toujours dix fois plus cher qui moteur électrique avec un rendement de 98%

 

Ce qui gêne les constructeurs et on le comprend bien c'est que le prix de fabrication d'une voiture électrique est très inférieur au véhicule thermique et cette suprématie sera tôt où tard dans le prix de vente des véhicules.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Total, vous ne veniez plus chez nous par hasard. .... Vous ne viendrez plus du tout, et pour une bonne raison !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

De toutes les manières on sera contrains un jour où l'autre a abandonner nos VT, alors autant commander des VE tous de suite

 

Si dans quelques mois on nous interdit de rouler dans les hypers centre-villes où en circulation alterne il faut être fou pour acheter un VT aujourd'hui. Ils seront invendable dans 10 ans.

 

Plus le monde tergiverse, plus le coût sera élevé, selon le Giec

 

Le monde doit agir plus vite pour maintenir le réchauffement climatique dans les limites globalement admises ou il sera contraint de s'en remettre à des solutions technologiques coûteuses et encore aléatoires, estime le Giec dans le troisième et dernier volet de son cinquième rapport, publié dimanche.

 

L'étude du Giec (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat), qui s'appuie sur le travail d'un millier d'experts, estime que la communauté internationale a les moyens d'assurer le passage de l'énergie fossile aux énergies renouvelables comme l'éolien, le solaire ou le nucléaire. Cette transition ne retirerait selon le Giec que 0,06 point de pourcentage par an à la croissance économique mondiale.

 

"Nous avons une fenêtre d'opportunité dans la prochaine décennie, au maximum dans les deux prochaines décennies", pour agir à moindre coût, a déclaré Ottmar Edenhofer, qui a coprésidé une réunion à Berlin du groupe d'experts de l'Onu.

 

"Je ne dis pas que cela ne coûtera rien. Je ne dis pas que la politique climatique est gratuite, mais cela vaut la peine de payer", a-t-il dit.

 

Le rapport, approuvé par les gouvernements, doit servir de document scientifique de référence aux pays qui négocient un accord de réduction des émissions de gaz à effet de serre en vue de la conférence de Paris sur le climat fin 2015.

 

Les gouvernements ont promis de limiter la hausse des températures à un maximum de 2 degrés Celsius par rapport à l'ère pré-industrielle pour éviter une multiplication d'événements climatiques extrêmes que le Giec juge liés au réchauffement.

 

L'organisme calcule cependant que pour remplir un tel objectif, il faudrait que les émissions de gaz à effet de serre atteignent un pic prochainement et chutent de 40 à 70% par rapport à leurs niveaux de 2010 d'ici à 2050, puis soient proches de zéro d'ici à 2100.

 

CAPTURER LE CO2

 

De telles baisses sont bien plus importantes que celles programmées par les gouvernements mais, insiste le Giec, retarder ces mesures ne fera qu'obliger le monde à recourir à des solutions techniques encore peu éprouvées.

 

Une de ces méthodes mentionnée par le Giec consisterait à brûler du bois, des récoltes, de la biomasse en général, pour produire de l'électricité tout en capturant les gaz à effet de serre dans les fumées et à les enfouir sous terre.

 

Cette technologie expérimentale permettrait de réduire la quantité de charbon dans le cycle naturel de croissance et de pourrissement des végétaux.

 

Mais il y a des risques, liés notamment au besoin de vastes surfaces pour faire pousser la biomasse, qui pourraient provoquer une poussée des prix alimentaires.

 

"On ne peut pas s'amuser à attendre en pariant sur des miracles technologiques qui surgiront pour nous sauver la mise", a déclaré Christiana Figueres, secrétaire exécutive de la Convention-cadre des Nations unies sur le changement climatique.

 

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a jugé que chaque année d'inaction augmentait le coût futur de la lutte contre le réchauffement climatique. "Ce rapport montre très clairement que nous sommes confrontés à un problème de volonté globale, pas de capacité", a-t-il dit.

 

Le Giec estime avec une probabilité supérieure à 95% que le réchauffement climatique est dû aux activités humaines. Il juge que la part des énergies à faible émission de carbone, qui représentait 17% des énergies utilisées dans le monde en 2010, devra tripler ou quadrupler d'ici 2050 pour prendre le pas sur les énergies fossiles.

 

Ces énergies à faible émission peuvent englober les centrales à charbon, à gaz ou à fioul si elles utilisent le procédé de capture et séquestration du carbone (CCS), mais ce système reste expérimental.

 

Le canadien Saskatchewan Power Corp doit lancer cette année un projet de centrale à charbon CCS censée capturer annuellement un million de tonnes de dioxyde de carbone.

 

Les écologistes contestent cependant le procédé CCS de même que le recours au nucléaire et préconisent uniquement la transition vers les énergies renouvelables.

 

Le Giec publiera une synthèse des conclusions de son cinquième rapport d'évaluation, le premier depuis 2007, en octobre prochain.

 

(Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ok avec toi pour tout, rv45 ! Sauf un petit truc ... ton optimisme ... Tout ce qui est dit sur l'évolution de la techno n'est que parole tant qu'on ne le retrouve pas en masse ds des VE. N'oublie pas qu'il se vend 80 millions de VP/an ... Tesla avec son investissement de 5 milliards va pouvoir produire 0.5 millions en 2020 ... Ils auraient du partir sur tes batteries révolutionnaires, non ? Alors pk à ton avis ? Parce qu'ils sont bêtes ? N'arrivent à prévoir l'avenir ? Je ne pense pas ... La kia soul aura une batt de 200Wh/kg ? Très bien, tesla le fait déjà ... Techno propriaitaire impossible à faire en masse et qui doit coûter un bras ... 30kWh pour la merco ? Techno tesla, et pour rappel, la Zoé embarque au moins 28kWh, la golf encore plus ... Ça monte doucement, c bien ... Mais pas de quoi évincer le Vth d'ici 10ans. Dsl, mais j'y crois plus. Il va falloir attendre au moins 2018 pour avoir un VE sans trop de contrainte (model E avec 250km d'autonomie) à prix acceptable (j'ai pas pas dis abordable). Alors pour arriver au niveau du VTh, ce ne sera pas dans 10ans, et pour changer toute l'industrie pour produire 100 millions de VE d'ici 10ans, faut pas rêver, et pour changer tout le parc, tu rajoute encore 15ans, et la, pas de bol on est déjà hors délais, trop tard, plus suffisamment de ressources, d'énergie, etc ... Les révolutions sur les batteries sont annoncées à chaque fois que le VE ressort du placard, bizarrement par cela même qui le sorte et finissent par te dire ... Vous voyez, personne n'en veut ... Donc selon moi, c direction le mur, trop tard pour tourner ou freiner ... Et si révolution il y a, nos VE seront également invendable, hein !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le VE représente une solution aux problème énergétique et de pollution s'il permet de faire des véhicules légers et économes.

Tesla c'est génial, mais ce n'est pas une réponse à nos problèmes, c'est bien trop énergivore et cher.

 

Donc ce dont on a vraiment besoin, c'est une Twingo électrique, 300 kilomètres d'autonomie, à 12 000 euros max batterie comprise.

On en est très loin...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le VE représente une solution aux problème énergétique et de pollution s'il permet de faire des véhicules légers et économes.

Tesla c'est génial, mais ce n'est pas une réponse à nos problèmes, c'est bien trop énergivore et cher.

 

Donc ce dont on a vraiment besoin, c'est une Twingo électrique, 300 kilomètres d'autonomie, à 12 000 euros max batterie comprise.

On en est très loin...

 

Parfaitement exacte mais Renault ne la fera pas où trop tard la stratégie de Renault est à pleurer.

 

Il n'y a pas si longtemps j'ai assister a deux présentations de responsables de Renault la premier il y a deux mois et la deuxième il y a 15 jours. Ils sont encore trop focaliser sur le marche national. De plus il ne sont pas présent ni en Amérique du Nord ni en Chine.

 

Il vous explique que la solution d'avenir c'est inéluctablement l'électrique pendant des heures. PAC pas avant 10 ans pour cause de problèmes technique non résolu et de prix après ils vous expliquent que le véhicules électrique est incontournable pour les petit trajet de ville que malgré toutes les améliorations possibles sur les moteurs thermiques ce dernier aura toujours un rendement inférieur a 40% et que les autres améliorations technique seront sur le poids et donc bénéficieront aussi à l'électrique. Et pour finir la présentation des nouveautés ils vous expliquent que la twingo ne serait que thermique.

 

J'étais mort de rires on ses tous regarder et on c'est dit ils ont vraiment un très gros problème. La claque sur la commercialisation de la Zoé n'a pas suffit pour qu'ils repensent leur approche

 

Mais d'autre le feront pour eux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rickobotics les japonais ne sont pas du genre a faire des annonces en l'aire contrairement aux Chinois. Ce constructeur est en train comme Tesla le fait sur les grosse berlines sportive un carton avec leur outlander. Nissan aussi fait un carton.

 

Notre situation en France ne nous permet pas de voir le monde telle qui l'est! Notre pays a décrocher ce n'est par pour cela que tout s'arrête au tours de nous.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cite nous donc 4 pays ou la pdm de l'elec dépasse les 1% ... Pas la peine des 3 premiers, on les connais, Norvège en tête. La part de l'elec est anecdotique partout ds le monde ...malheureusement ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@rv45 votre acharnement contre Renault est pathétique, et je doute que vous soyez objectif dans la retranscription de ce qu'ils ont dit, sauf que l’avenir est inéluctablement l'électrique.

Et d'ailleurs lolo92 parle d'une Twingo électrique, 300 kilomètres d'autonomie, à 12 000 euros max batterie comprise, ors aujourd'hui et pas avant longtemps, personne n'est capable de proposer une telle offre, et l'offre qui aujourd'hui s'en approche le plus n'est pas Allemande, Japonaise, ou Américaine mais Françaises.

Et au dernières nouvelles la Twingoo électrique n'est pas abandonnée mais reporté, mais bien évidement elle n'aura pas 300 km d'autonomie et coûtera un peu plus que 12 000€ batterie comprise.

C'est un peu trop facile de dire il n'y a qu'a faire ca a tel prix ... sans tenir compte des réalités économiques et techniques. Je peux moi aussi faire ce genre de proposition, une Zoé a 10 000€ avec 800 km d'autonomie, et qui se recharge avec un CRO en 5 minutes, se vendra comme des petits pains, Renault est trop con de ne pas y penser, les autres le feront....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Cite nous donc 4 pays ou la pdm de l'elec dépasse les 1% ... Pas la peine des 3 premiers, on les connais, Norvège en tête. La part de l'elec est anecdotique partout ds le monde ...malheureusement ...

 

 

Regarde toi meme

 

http://ev-sales.blogspot.fr

 

Et n'oublie pas la république de Californie

 

Les parts de marchés progressent dans pratiquement tous les pays en bonnes santés c'est une question de temps

image.thumb.jpg.30c0818953b36177f903e60f382afc6d.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est un peu trop facile de dire il n'y a qu'a faire ca a tel prix ... sans tenir compte des réalités économiques et techniques. Je peux moi aussi faire ce genre de proposition, une Zoé a 10 000€ avec 800 km d'autonomie, et qui se recharge avec un CRO en 5 minutes, se vendra comme des petits pains, Renault est trop con de ne pas y penser, les autres le feront....

J'ai été mal compris...

Ce fil de discussion prétend que la fin du VT est pour dans 10 ans.

Personnellement, je ne suis pas d'accord car il faudrait pour cela un VE aux caractéristiques que j'ai évoquées.

Techniquement, on en est très loin, c'est pour cela que malheureusement le VT sera toujours là dans 10 ans.

 

Et je me permets d'insister : le VE n'a aucun intéret si c'est pour fabriquer des Tesla ou des Outlander qui engouffrent les watts, qui consomment une énergie grise considérable à la fabrication. Pensez que la plupart des pays produisent leur électricité avec du charbon, du gaz ou du pétrole. Dans ce cas le bilan énergétique global du VE peut être globalement pire que celui du VT.

C'est pour cela qu'il faut des véhicules simples et légers. (et accessoirement que le nucléaire est préférable au charbon...)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Des batteries 7 fois plus capacitives d'un coup de baguette magique? Et moi je suis la reine d'Angleterre! Parce que ce message (les batteries, pas la reine), est trop beau pour être vrai et surtout qu'il sous-entend la même chose que ce que rabâchent en permanence tous nos magazines de bagnoles très fumeux: " le VE c'est bien, mais surtout attendez encore avant d'en acheter un parce que plus tard ils seront vachement mieux"!!

 

Les technologies actuelles Li-Ion/Li-Fe sont quasi mûres (mature est un anglicisme, non?) donc plus beaucoup de progrès technologique en vue, par contre une baisse de prix en fonction des économies d'échelle ou du cours des matières pourquoi pas.

 

Les technologies de rupture (Li-air, nanotubes de kryptonite biodynamique....) se font attendre, et quand elles seront sorties des labos il faudra bien 10 ans pour qu'elles deviennent industrielles et surtout qu'on puisse vérifier avec un petit peu de recul qu'elle n'ont pas des défauts insoupçonnés (incendie, durée de vie,...).

 

Sinon j'aime bien le débat sur le type de "véhicules qu'il faut"... Donc pas de Tesla. OK! Mais alors il faut "interdire" aussi la commercialisation de l'ensemble des gammes de Porsche, Audi, Mercedes, Lexus, Rolls-Royce, Landrover etc etc...

 

Entre "ce qu'il faut" et "ce que les gens ont envie d'acheter" il y a un gouffre (dans lequel Mia a plongé). Donc d'accord, je n'achèterai pas de Tesla, mais heureusement que cette marque existe pour montrer au monde entier que l'électrique c'est pas seulement les golfettes et les fauteuils roulants!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui le sujet c'est de la prospective, les grandes lignes sont bien a mon sens la réalité de ce qu'il va et de ce qui est en train de se passer réellement. Certes nous sommes au première étapes des pays où état qui dépasse le 1% des ventes les premiers sont déjà à 20%!

 

Cet article date de quelques jours et les éléments de confirmatiosn et de la réalité sur le terrain sont bien des faits réels.

 

J'en prendrais qu'un seul.

 

Info de ce matin sur moteur nature sur l'initiative récente de Nissan sur la commercialisation du nouveau eNV200.

 

http://www.moteurnature.com/actu/uneactu.php?news_id=27381

 

C'est une véritable déclaration de guerre avec ce véhicule utilitaire a 11 850€ c'est un prix des véhicules thermique avec remise: on est donc au même prix.

 

J'ai très peu de véhicules utilitaires dans notre flotte il a été nécessaire que je violes Peugeot pour avoir une offre délirante sur leur PARTNER EV il y a un mois au prix qui tourne a 25000€ et grand seigneur ils me font 7% de remise.

 

Ils ont intérêt à revoir leur politique de l'autruche rapidement.

 

La guerre est déclarer entre constructeurs. Cela change la donne du VE où c'était à celui qui faisait le mieux semblant de vendre ses voitures. Où carrément ceux qui ne vendent pas où ne vendaient par leurs modèles sur leur marché nationnale et continental. On peut citer la Fiat 500 électrique et le fameux PARTNER EV mais aussi la classe B a titre d'exemple.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merci à RV45 d'avoir bossé dimanche pour nous donner toutes ces infos fort intéressantes, et je partage bien son avis.

 

D'ailleurs, merci au gentil admin de nous inventer des ""auto"collants" dans sa boutique avec dessus un truc du genre "et vous, vous faites quoi pour réduire vos émission de CO2"...+ un chouette logo que pourraient arborer tous ceux qui font quelque chose à titre individuel pour contribuer aux recommandations du GIEC, branchouille style "64" mais en moins bête, histoire de donner à lire aux VT nerveux collés derrière les VE qui se la coulent douce sur la route.

 

Quant à la petite voiture pas chère à 12000€ dont on parle plus haut, et bien... je roule dedans depuis 2 ans et 50000km avec...Elle n'a que 100km d'autonomie, mais ça suffit pour la journée de la majorité des automobilistes...Elle s'appelle Mia et sera bientôt recommercialisée par un repreneur de la boite. Conso: 11Kwh au 100km! Et ça, c'est pour tout de suite, pas dans 10 ans.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quant à la petite voiture pas chère à 12000€ dont on parle plus haut, et bien... je roule dedans depuis 2 ans et 50000km avec...Elle n'a que 100km d'autonomie, mais ça suffit pour la journée de la majorité des automobilistes...Elle s'appelle Mia et sera bientôt recommercialisée par un repreneur de la boite. Conso: 11Kwh au 100km! Et ça, c'est pour tout de suite, pas dans 10 ans.

 

Profitez en tant qu'elle roule il est fort possible en effet qu'a la moindre panne (meme si c'est fiable) ou petit accrochage vous risquerez d'etre bien ennuyé...si vous vous interessiez a Mia vous devriez savoir que chaque voiture produite a coute aux investisseurs et a la collectivite 3 ou 4 fois son prix de commercialisation...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ca fait combien de temps que les fabricants de smartphone nous parlent de batteries qui nous eviteront de recharger notre smartphone tous les jours ou de chargeurs qui rechargent en quelques minutes...ca fait des années et pourtant rien n'arrive alors en automobile comme en telephonie attendons de voir...

 

 

Energie

Des batteries japonaises toujours plus performantes

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/75622.htm

Les batteries sont l'un des enjeux majeurs actuels, tant pour les nouveaux véhicules que pour le stockage de l'énergie du réseau. Le Japon s'investit beaucoup sur ce sujet et tente de rester leader sur ce marché.

 

Daikin Industries et Nippon Kodoshi ont chacun de leur côté amélioré la résistance thermique des batteries Li-ion des véhicules électriques. Cette avancée devrait permettre de supprimer le système de refroidissement et ainsi d'alléger le véhicule et la consommation d'énergie du système. En effet, pour un fonctionnement idéal, la température des batteries ne doit pas être trop élevée. Ainsi, et surtout en été, le système de refroidissement consomme beaucoup d'énergie pour conserver une température acceptable.

 

Daikin a développé sa nouvelle résistance en partenariat avec l'université Kansai en se concentrant sur les électrodes et la solution électrolytique. De la fluorite a notamment été utilisée pour réduire le risque d'inflammabilité. Nippon Kodoshi a travaillé en collaboration avec l'AIST (National Institute of Advanced Industrial Science and Technology) sur les membranes séparant les électrodes. Enfin, un groupe de recherche associant des scientifiques du National Institute for Materials Science (NIMS) et des universités de Tokyo et de Kyoto, a déclaré avoir conçu un nouveau type d'électrode résolvant notamment le souci de temps de chargement des batteries Li-ion.

 

Mais il n'y a pas que les japonais qui voient le basculement sur le VE dans les dix ans qui viennent, il y a aussi les allemands à force de se prendre une dérouiller par Tesla il n'y a que Peugeot pour ne pas réagir mais n'est-il pas trop tard

 

Véhicule électrique : l’Allemagne sur la bonne voie ?

Le 14 avr 2014 | Par Guillaume PORCHER | Dans Voiture électrique, Voiture hybride rechargeable

 

 

Il y a 4 ans de cela seulement, nous étions peu nombreux à imaginer que les constructeurs automobiles allemands seraient au rendez-vous de la révolution électrique. Culte de la puissance, du très haut de gamme rempli de cylindres, de l’Autobahn no limit : l’industrie automobile allemande a bâti sa réputation sur des produits (trop) puissants, (trop) luxueux, à grand renfort de pétrole. Mais les temps changent. Les géants allemands n’ont pas l’intention de laisser passer le train électrique. Les consommateurs encore moins. Explications.

 

I. Merci Energiewende !

 

Alors qu’en France, le véhicule électrique pâti d’une électricité souvent jugée trop nucléaire, de l’autre coté du Rhin, le VE s’annonce déjà comme le grand bénéficiaire de la transition énergétique allemande. Une transition ni toute rose, ni toute verte mais qui a au moins le mérite d’apporter un début de réponse aux défis énergétiques à venir.

 

Malgré les conséquences que l’on sait sur le marché de gros de l’électricité, les allemands sont en passe de réussir un tour de force majeur : produire plus de 20 % de l’électricité consommée à partir de sources renouvelables intermittentes, en tête desquelles l’éolien et le solaire photovoltaïque. Pour aller au delà, le stockage de l’électricité durant les pics de production va très vite devenir indispensable. Sous certaines conditions, le VE pourrait alors devenir un élément-clé des prochaines étapes de l’energiewende (= transition énergétique en Allemand). C’est particulièrement vrai vis-à-vis du solaire photovoltaïque, qui durant certaines heures de la journée, est déjà en mesure de recharger plusieurs centaines de milliers de VE un peu partout en Allemagne, à des prix très compétitifs…

 

II. La fin du tout thermique

 

Que ce soit BMW, Volkswagen/Audi ou encore Mercedes, les géants allemands sont tous d’accord sur un point : la décennie en cours va définitivement marquer la fin du tout pétrole dans l’industrie automobile. Dès lors, inutile de s’entêter à vendre des voitures en vantant leur vitesse de pointe ou leurs accélérations si elles sont incapables de rouler en mode zéro émission, en milieu urbain notamment.

 

À ce propos, rappelons que les constructeurs français n’ont jamais eu à rougir face à leurs homologues allemands en matière de performance environnementale. Il faut juste souligner que ces dernières années, l’écart entre les constructeurs français et allemands s’est sensiblement réduit au point de faire désormais jeu égal sur plusieurs modèles de grande diffusion.

 

Pour le futur proche, les constructeurs vont s’attacher à électrifier progressivement leur gamme faute de quoi, les consommateurs pourraient se tourner vers d’autres produits. C’est déjà le cas en Californie ou en Norvège où la Tesla S rencontre un vif succès… au détriment du haut de gamme allemand.

 

Piqués à vif, les constructeurs allemands vont donc devoir réagir et vite. Avec la gamme « i », BMW maîtrise déjà les principales déclinaisons possibles autour de l’électrique : 100 % électrique, électrique à prolongateur d’autonomie, hybride rechargeable. La commercialisation prochaine d’une version e-Drive sous le capot du gros X5 va confirmer que les investissements importants consacrés en faveur de BMWi ont vocation à être intégrés, au moins en partie, au reste de la gamme BMW.

 

De son coté, le géant Volkswagen poursuit à pas de velours, sa stratégie en faveur de l’électrique avec un avantage potentiel que beaucoup lui envient : une force de frappe financière considérable qui lui a déjà permis de rattraper une bonne partie de son retard en matière de propulsion hybride et électrique. Et le meilleur reste à venir…

 

III. Pas que l’export…

 

Il est fréquent de lire sur la toile que la stratégie électrique des constructeurs allemands vise avant tout à répondre aux exigences environnementales de certains pays et/ou Etats du monde ainsi qu’aux attentes des consommateurs qui ont compris avant les autres que le futur de l’automobile sera nécessairement électrique. Ce n’est pas totalement faux mais c’est oublier un peu vite, qu’au pays de l’automobile toute puissante, le marché allemand reste un marché très important pour les constructeurs germaniques.

 

Un des leviers sur lesquels les champions du premium ont bien l’intention de s’appuyer pour écouler leurs nouveautés hybrides et électriques, c’est l’autopartage.

 

Aux antipodes de l’Autolib’ parisien, l’autopartage en Allemagne rime avec premium (rien de très surprenant me direz-vous…). Le service DriveNow, 1er service d’autopartage en Europe, compte à ce jour plus de 250 000 membres et affiche un taux de croissance à 2 chiffres dans la plupart des grandes villes allemandes. DriveNow est le reflet d’évolutions comportementales irréversibles qui sont en train de faire évoluer l’automobile de la propriété individuelle vers celles des services en mobilité.

 

Des services qui permettent déjà aujourd’hui de faire mieux avec (beaucoup) moins et qui le permettront plus encore demain au fur et à mesure de leur déploiement.

 

Patriotisme économique oblige, jusqu’à présent, l’offre en véhicules partagés est très majoritairement – pour ne pas dire exclusivement – « made in Germany ». Les motorisations hybrides (rechargeables) et électriques faisant indiscutablement partie des plus pertinentes à proposer à l’intérieur des grandes centres urbains dans lequel les services d’autopartage se développent, pas question pour les champions nationaux de laisser la place à la concurrence étrangère…

 

IV. 400 bornes de recharges rapides en 2017

 

Annoncé il y a quelques jours sur ce blog, l’investissement dans un réseau de 400 bornes de charge rapides d’ici à 2017 en grande partie financé par les constructeurs, marque une volonté de passer à la vitesse supérieure dans les toutes prochaines années. Même électrique, pas question de priver l’automobiliste allemand d’Autobahn (= autoroute) au motif que l’autonomie offerte par la plupart des VE aujourd’hui disponibles est peu compatible avec les trajets autoroutiers.

 

Vous l’aurez compris, au pays de l’automobile toute puissante qui rime encore très (trop) souvent avec moteur thermique surdimensionné, pneus ultra larges et raffinement extrême, l’électrique a bien l’intention de réussir à percer même en l’absence de gros bonus écologique à l’achat…

 

Billet rédigé par Guillaume PORCHER

http://www.green-e-motion.fr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Daikin Industries et Nippon Kodoshi ont chacun de leur côté amélioré la résistance thermique des batteries Li-ion des véhicules électriques. Cette avancée devrait permettre de supprimer le système de refroidissement et ainsi d'alléger le véhicule et la consommation d'énergie du système

Les batteries de chez Nissan n'ont déjà pas de système de refroidissement et ils se battent justement pour améliorer la longévité de leur batteries face au chaud. Car actuellement, c pas bien brillant. Voilà la réalité d'aujourd'hui ...

nissan-leaf/les-recharges-rapides-n-endommageraient-pas-les-batteries-t1171.html

Donc ça concerne à la rigueur ceux utilisant des Li-ion comme Tesla mais dont le système de refroidissement est déjà très efficace, donc peu d'avancées à prévoir de ce côté là ...

+1 avec Triphase sur les soit disante révolutions à venir. Appel utilise plus de batterie en terme de capacité que toute l'industrie du VE et ils se battent à cout de milliards pour avoir toujours plus de densité. Donc si révolution il doit y avoir, ça viendra de ce côté d'abord ! Or ça stagne depuis pas mal d'année maintenant ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Cite nous donc 4 pays ou la pdm de l'elec dépasse les 1% ... Pas la peine des 3 premiers, on les connais, Norvège en tête. La part de l'elec est anecdotique partout ds le monde ...malheureusement ...

Regarde toi meme

http://ev-sales.blogspot.fr

Justement, ils sont où tes pays avec plus de 1% de pdm ??

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
C'est une véritable déclaration de guerre avec ce véhicule utilitaire a 11 850€ c'est un prix des véhicules thermique avec remise: on est donc au même prix.

 

J'ai très peu de véhicules utilitaires dans notre flotte il a été nécessaire que je violes Peugeot pour avoir une offre délirante sur leur PARTNER EV il y a un mois au prix qui tourne a 25000€ et grand seigneur ils me font 7% de remise.

tu ne comparerais pas un VU avec batterie face à un autre avec loc défois ?! Le nissan est à 20610€HT de prix de base. En enlevant la prime de 6300€ et la remise de lancement valable jusqu'à fin juin tu arrive certe à 11890€ ... mais il faut rajouter au moins 5900€ pour avoir la batterie ... ok on arrive à ~20 000€ HT à partir de juillet. Par contre j'avais cru voir 19800€ HT côté Partner, option Chademo a rajouter pour 650€ ... et là ça devient tout de suite assez proche. Donc attention aux approximations ... Je ne pense pas que la guerre soit encore vraiment déclarée ...

attention, ne prend pas mal mes interventions, ce n'est pas contre toi, juste contre ton trop grand optimiste ! Sur le fond on est d'accord, et j'étais comme toi il y a encore 1 an, mais la réalité est malheureusement bien différente pour l'instant ... puisse l'avenir proche te donner raison, j'en serait le premier ravi !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×