Aller au contenu
Le Maire

Forum • Hydrogène "vert"

Messages recommandés

Ce que j'ai du mal à comprendre, c'est qu'avec toutes les centrales à charbon qu'ils ont, pourquoi les allemands éprouvent le besoin de transformer de l'électricité verte en hydrogène. Ne feraient-ils pas mieux de la réinjecter dans le réseau pour brûler moins de charbon?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

peut être que si ils parlent de surplus c'est que jusque la cette énergie n'était pas réinjectable…

 

on ne connais jamais tous les tenant et aboutissants a moins d'être dans le secret de production.

 

pour ma part, comme toutes les initiatives vouées a diversifier la production d'ENR, le projet est a saluer.

 

donc SALUT !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ce que j'ai du mal à comprendre, c'est qu'avec toutes les centrales à charbon qu'ils ont, pourquoi les allemands éprouvent le besoin de transformer de l'électricité verte en hydrogène. Ne feraient-ils pas mieux de la réinjecter dans le réseau pour brûler moins de charbon?

 

C'est le problème de l'énergie éolienne ou solaire : ça produit quand il y a du vent ou du soleil, mais ce n'est pas forcément quand on en a besoin.

Le gestionnaire du réseau électrique doit assurer l'équilibre entre les productions et les consommations pour conserver la stabilité des paramètres physiques (fréquence, tension).

Le solaire et l'éolien ne peuvent pas vraiment être "réglés" seuls, ils injectent leur énergie sur le réseau quand il y a du vent ou du soleil, et d'autres productions doivent être diminuées pour équilibrer production et consommation.

L'intérêt des batteries et autres moyens de stockage d'énergie (stations de pompage - turbinage, d'électrolyse) est de tirer le maximum d'énergie de l'éolien et du solaire sans déstabiliser le réseau électrique ni devoir les remplacer par du fuel ou du charbon quand ils ne produisent plus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis bien conscient de la nécessité d'équilibrer la production et la consommation. Mais si je peux comprendre que dans une production nucléaire peu modulable on puisse se trouver en situation de surproduction, je comprends beaucoup moins que dans une production hyper flexible comme le charbon on ne puisse pas utiliser les centrales comme variable d'ajustement pour utiliser prioritairement de l'électricité propre. Convertir de l'électricité en hydrogène alors qu'elle pourrait servir directement ne me semble pas rationnel.

Je ne salue pas du tout ce projet. J'y verrais plutôt une tentative du pétrolier à préparer l'après pétrole qui viendra inexorablement. Il faut bien maintenir la "rente". En revanche je salue la clairvoyance dudit pétrolier qui prépare son avenir bien à l'avance. On ne peut pas en dire autant de plusieurs fabricants d'automobiles.

Mais peut-être que j'ai une vision négative...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Faire de l'électricité avec des centrales à charbon sans doute "souple" mais très nocif pour la planète puis qu'il produit du CO² quand le charbon est pur (ce qui est rare) mais le plus souvent on y trouve également du soufre qui en brûlant va dégager du SO² qui génère les pluies acides qui dévastent les forêts, etc...

L'hydrogène est un moyen de stocker l'électricité produite à partir des énergies renouvelables qui n'est pas consommée au moment où elle est produite, comme l'explique Arnaud, pour la redistribuer dans les périodes de consommation de courant électrique. La société française McPhy développe un stockage de l'H² sous forme solide . Voir lien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Faire de l'électricité avec des centrales à charbon sans doute "souple" mais très nocif pour la planète puis qu'il produit du CO² quand le charbon est pur (ce qui est rare) mais le plus souvent on y trouve également du soufre qui en brûlant va dégager du SO² qui génère les pluies acides qui dévastent les forêts, etc...

 

C'est bien pour ça que plutôt que de faire de l'hydrogène, il me semblerait plus utile d'arrêter ou ralentir une centrale au charbon et de compenser avec les éoliennes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour.

Une centrale électrique à charbon est souple dans une certaine mesure.

Il doit falloir plusieurs heures pour la mettre en route.

La maintenir en chauffe sans production ne dois pas être gratuit.

Une centrale hydro électrique doit être plus facilement pilotable.

Il doit y avoir un surplus de production possible et ça se règle sur un grand nombre de points de production

Merci.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est bien pour ça que plutôt que de faire de l'hydrogène, il me semblerait plus utile d'arrêter ou ralentir une centrale au charbon et de compenser avec les éoliennes.

 

La centrale au charbon il vaut mieux s'en passer et le vent ne sera pas forcément au rendez vous des éoliennes quand tu en as besoin !

Par contre, il ne s'agit pas de "Faire de l'H²" pour faire de l'H², mais de stocker les énergies renouvelables (soleil, vent, marées ...etc) qui ont l'avantage d'être "vertes" mais le défaut d'être intermittentes. Cet H² stocké de façon solide sous forme hydrures fournira alors de l'énergie électrique propre à l'aide de piles à combustible.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout-à-fait d'accord. C'est bien pour ça que je trouve que produire du H quand on a plein de centrales à charbon qui tournent, c'est faire du H pour le plaisir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Habitant dans la Manche, je peux vous dire que le conseil Général veut juste faire un coup de com' avec son hydrogène et n'as pas l'intention d'en faire une réelle filière industrielle. C'est pas avec leur trois voitures à 100k€ pièce qui tournent en rond qu'ils vont réduire leur empreinte carbone.

 

Ca fait d'ailleurs plusieurs années qu'ils refusent de subventionner l'installation de bornes de recharge pour ve. Alors que là il pourrait y avoir bien plus que 3 voitures zero emission dans le département. Et maintenant, pas dans 20 ans.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tout-à-fait d'accord. C'est bien pour ça que je trouve que produire du H quand on a plein de centrales à charbon qui tournent, c'est faire du H pour le plaisir.

 

Il n'y a pas que les moyens de production qui comptent : le réseau de transport d'électricité limite également les possibilités.

 

On peut ainsi se retrouver avec une région entière d'un pays dont le réseau de transport est surchargé en cas d'augmentation rapide du vent et de consommation dans une autre région.

Dans ce cas, il faut limiter la production du renouvelable, quitte à avoir recours à du charbon dans la région voisine pour produire l'électricité.

Cette situation est à l'origine du dernier grand incident sur le réseau européen où une très forte augmentation du vent en Allemagne du Nord a surchargé leur réseau (peu de lignes nord / sud, il passent chez les voisins pour transporter leur électricité), et le premier incident banal sur une ligne a fait boule de neige, obligeant à délester des régions entières pour éviter un black-out.

 

On trouve là l'intérêt des expérimentations de stockage d'énergie (batteries, H2, pompage hydraulique...) qui "lissent" la production d'électricité sur les réseaux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est exact que le réseau de transport peut être saturé, mais il peut être renforcé. C'est quand-même bien plus simple que stocker de l'electricité, et surtout parfaitement maîtrisé. Je suis persuadé de l'intérêt de stocker de l'electricité, mais pour adapter la production à la consommation, pas pour palier la faiblesse du réseau.

Et je maintiens que faire de l'hydrogène quand on a des centrales à charbon qui tournent plein pot, ce n'est pas judicieux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Difficile de renforcer le réseau de transport à notre époque : es-tu prêt à voir passer une ligne 400 kV à côté de chez toi ?

 

Plus grand monde n'est d'accord et la plupart des projets avortent. Du coup, il faut composer avec l'existant bien plus que créer de nouvelles connexions.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quand je parlais de renforcement, c'était bien sur les ouvrages existants. Sinon, j'aurais utilisé le terme "extension" (déformation professionnelle).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour.

Des positions radicales sur l'utilisation de l'hydrogène pour la voiture électrique me gênent.

Certains affirment qu'un particulier n'a pas le droit de la fabriquer.

Une demande de compléments d'informations sur la fabrication de l'hydrogène sur Futura Sciences a été verrouillée par un responsable.

http://forums.futura-sciences.com/technologies/713293-bilant-energetique-dune-voiture-electrique-a-hydrogene.html

Tout est bon pour dire que l'hydrogène est trop fluide pour être manipulée , voir même qu'elle est explosive, certes plus énergétique qu'un carbure saturé, mais pas plus dangereuse.

Dans quel pays vivons nous où l'on n'a pas d'expression assez excessives et fausses pour contredire une hypothèse qui déplait à certains, aux vérités parfois révélées ?

Merci.

PS Les gaz à base de carbures saturés , l'hydrogène ne sont explosifs qu'en local fermé avec de l'oxygène, et pas dans la nature. Cette dangerosité est vieille comme le monde.

Modifié par Invité

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Loin de moi l'idée d'interdire la fabrication ou la manipulation d'H2 chez-lui, il n'empêche que ça demande un minimum de connaissances ou formation étant donné sa large plage d'explosivité et sa propension à s'infiltrer partout, y compris à travers les métaux (molécule très petite).

On a fait tout un plat des voitures GPL, mais en cas de fuite, le mélange avec l'air n'est explosif que quand il y a entre 2 et 10 % (arrondi) de GPL dans l'air.

Pour l'H2, c'est entre 4 et 75 %, ce qui, statistiquement, laisse beaucoup plus de chance d'avoir le bon mélange.

A part l'acéthylène, on ne fait guère mieux...

Tant qu'on fait "joujou" avec le contenu d'une éprouvette issu d'une électrolyse, on peut faire ce qu'on veut, quand on parle de kg d'H2, la quantité d'énergie stockée n'est plus du tout la même et il faut prendre toutes les précautions de la réglementation "ATEX", ce qui oblige à investir dans du matériel de sécurité au sens large (ventilations, détection, etc.).

J'ai un ami, pourtant formé aux risques ATEX, qui a bien failli se retrouver "en slip" en expérimentant un dispositif d'électrolyse pour améliorer le fonctionnement d'un moteur thermique...

Méfiance, donc, le dihydrogène n'est pas un gaz comme un autre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour.

Reprise d'un message déjà posté.

J'invite fortement à lire le rapport du Sénat sur l'hydrogène, certes très long, peu susceptible à contestations.

http://www.senat.fr/rap/r13-253/r13-253.html

Je viens d'en prendre seulement connaissance, pourtant , il a été publié en 2013.

Merci.

PS Certains mettent en doute l'avenir de ce type d'énergie. Si nous nous trompons, des voitures électriques plus légères à meilleure autonomie viendront d'ailleurs.

On dit qu'il faut être vraiment dans la mouise pour que l'on réagisse.

Merci.

Modifié par Invité

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La question est de savoir : pour produire ce kg d'hydrogène, combien faut-il de kWh d'énergie primaire fossile, et quelles sont les émissions de gaz à effet de serre associés ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×