Aller au contenu
AKM74

Essai skoda Enyaq et comparaison ID4, e-niro, TM3

Messages recommandés

Skoda Enyaq : hiérarchie interne bouleversée

 

Intro : Je suis passionné d’automobiles depuis longtemps tout en étant écologiste. Eh oui, les 2 à la fois, j’assume les contradictions apparentes. Et justement, pour voyager en famille et éviter cet avion si émetteur de CO2, la voiture électrique s’est imposée comme un choix rationnel écologiquement, en termes d’absence d’émission de microparticules et de NOX, mais aussi économiquement, avec ses coûts de charge et d’entretien bas.

Et si pour beaucoup de gens, le véhicule électrique c’est soit les karts de golf, soit Tesla, il existe maintenant de nombreux choix. J’avais déjà testé le E-niro (très bien), le e-2008 (bonne voiture mais mauvaise voiture électrique), mais le Groupe VAG frappe fort avec sa nouvelle gamme électrique : Enyaq, ID3, ID4, Audi Q4 Etron, et plein d’autres à venir.

Suite au dieselgate, VW a investi massivement dans l’électrique, avec une plateforme dédiée, une approche software first, un plan d’action solide, et ces 2 voitures représentent l’avant-garde de ce changement de la part d’un des plus gros constructeurs mondiaux. L’ID4, voiture mondiale, et sa déclinaison Skoda Enyaq portent donc sur leurs épaules l’avenir du groupe VAG. Pas de stress !

 

Après l’ID4, me voilà rendu pour un essai du Skoda Enyaq en concession.

1er point à noter, l’accueil était phénoménal. Très bon contact amont, et alors que j’ai été honnête en indiquant que c’était pour découvrir et pas pour un achat, la commerciale a été accueillante, communicative, et nous avons bavardé 30mn après l’essai de mix de ventes, vitesses de charge, absence de prises en garages d’éco-quartiers, etc. Bravo SKODA Praha 67 – Grand Est Automobiles à Hoenheim !

 

Pour le design extérieur, malgré ma réticence envers les SUV, j’adore. L’Enyaq a un aspect ramassé et puissant sans être trop agressif, les lignes tendues lui vont très bien, et il réunit les meilleurs points des breaks et des SUV : long garde au sol assez basse, avant compact sans être trop court. Le « Gris arctic », aux reflets verts, est étrange mais lui va très bien. Les jantes de 21’’ du modèle d’essai haut de gamme sont très jolies, mais inutilement imposantes, et comme d’habitude, mieux vaut se tourner vers des jantes plus petites. Pas de panique pour les fans de kustom, c’est du 19’’ au minimum, et c’était déjà considéré comme énorme il n’y a pas si longtemps. Au chapitre des critiques, une fausse grille sur un VE, c’est comme les fausses sorties d’échappement double sur une MB classe A 180d : inutile et kékitsch.

 

Design intérieur : Une excellente synthèse du genre. Simple et dégagé sans êtres dépouillé, mais surtout de très haut niveau ! Qualité des matériaux au top, plastiques moelleux assemblages sans reproches, des boutons juste ce qu’il faut, tombant bien sous la main. On est bien au-dessus du e-niro et du 2008, mais aussi de l’ID4. Et c’est une grosse surprise : les Skoda sont typiquement des VW moins chères et moins cossues, et c’est ici tout l’inverse ! En plus, Skoda propose 5 finitions intérieures pouvant être choisies indépendamment, du fait de l’absence de niveaux d’équipement (on en reparle plus tard). Elles sont inspirées de l’univers du design intérieur. Oui, je sais, parler d’ »univers » est très pédant, mais « monde » était devenu trop petit pour les blogueurs, donc je suis le mouvement. J’ai essayé la « suite », la 2e plus luxueuse, toute de cuir noir, mais j’avoue un faible pour la plus modeste « lounge » et ses tapis intérieurs à l’ambiance un peu années 70…pour peu en tout cas qu’ils n’absorbent pas trop la poussière. En tout cas, ce choix d’ambiances intérieures laissé à l’appréciation du client est rafraichissant et une franchement bonne idée !

La volant est aussi très bien, facile à prendre en main, recouvert d’un beau cuir perforé, et aux boutons qualitatifs, en particuliers les molettes métalliques.

En termes de critiques, les boutons sont en général encore un peu cheap, et c’est flagrant pour ceux situés sous l’écran, pourtant très visibles. L’ergonomie est classique, mais reste encore un peu déroutante (choix de mémoire de siège placée entre la porte et le siège, par ex), et les palettes au volant qui permettent de varier la régénération sont aussi en plastique assez cheap.

La position de conduite est très confortable, mais typées SUV (assez droite), ce qui n’est pas ma tasse de café. Mais pour les camionneurs qui veulent une voiture qui ne les change pas trop, c’est parfait.

 

Espace intérieur : ENORME, plus encore que l’ID4, pourtant déjà bien logeable. A l’avant, on trouve beaucoup de rangements, grâce à l’architecture électrique qui libère de beaux espaces dans la console centrale. Ces espaces sont globalement bien pensés, mais les contre-portes pourraient être plus grands

L’enyaq est grand, à 4,65m, et a un toit assez haut et droit, donnant des places arrière de limousine. La banquette est parfaitement inclinée, l’absence de tunnel de transmission rend la place du milieu facilement utilisable, les fenêtres latérales sont assez hautes mais avec une vue dégagée. Seul bémol à ce niveau, l’Enyaq peut disposer d’un toit ouvrant mais pas panoramique, rendant l’arrière un peu plus sombre que celui d’une Tesla model 3, par exemple. Mais mes enfants de 9 et 11 ans auraient sûrement voté pour l’Enyaq. Manque de bol pour eux, leurs votes familiaux ne valent que 10% de ceux de leurs parents.

Le coffre est lui aussi très imposant, facile d’accès, bien carré, facilitant les emplettes à un fournisseur suédois bien connu (Suède, République Tchèque, pour les recalés des cours de géo, c’est presque pareil, non ?). Petite déception pour les aspects pratiques, un domaine où Skoda est normalement très fort : le sous coffre est assez petit, et il n’y a pas de frunk. Par contre, on peut retirer tout le sous-coffre en polystyrène est ses partitions bizarres, et dégager ainsi 20-30cm de profondeur verticale de coffre en plus, c’est assez bluffant !

 

Interface : A ma surprise, c’est là un point où je préfère l’ID4. Il s’agit exactement de la même configuration, et j’imagine du même hardware, mais il m’avait semblé plus réactif dans l’ID4. Peut-être est-ce une question de design légèrement différent dans l’Enyaq. Je n’ai pas passé assez de temps dessus pour être formel. L’interface fait le boulot, mais si on la compare à la référence qu’est tesla, elle paraît tout de même un peu lente et surtout moins ergonomique, imposant donc de plus quitter la route des yeux. Avec l’habitude, les nombreux boutons sur le volant et sous la console doivent partiellement compenser cela. L’écran de conduite situé entre le volant est bien dans l’absolu, mais rappelle pourquoi les compteurs analogues sont si bien, et pourquoi l’écran déporté d’une tesla model 3 n’est pas du tout un problème : en mettant beaucoup d’informations, chacune est d’une petite taille. Et se rapprocher du volant pour essayer de voir l’autonomie restant, qui semble écrite en arial taille 7, est loin d’être idéal. Surtout quand elle est coincée entre le prochain carrefour annoncé par le GPS, le rappel de limitation de vitesse, et la température du café de la thermos. SVP les designers, pour notre sécurité, faites simple !! Le bandeau lumineux au-dessus du tableau de bord, qui doit communiquer des informations par signaux de couleurs et de vitesse différentes était bien présent, mais inactif, en attente d’une mise à jour du software.

 

Conduite : C’est le même véhicule que l’ID4 sous la carrosserie. Mais curieusement, autant j’avais été déçu par l’ID4, autant l’Enyaq m’a semblé bien plus précis et affûté. Je ne sais pas pourquoi, mais la sensation était nette que ce soit en mode confort ou sport : plus de précision dans la direction, une accélération plus directe, un meilleur placement en virage. Il me faudrait plus de temps, et les comparer dos-à-dos pour confirmer cette impression.

En tout cas, un feeling nettement plus sportif. Après, soyons francs, « sportif » dans un crossover de plus de 2t, ce n’est pas les championnats de cross…fit, mais plutôt le badminton hebdomadaire de dimanche 11h avant l’apéro….En effet, le poids élevé, le cx moyen, le centre de gravité plus élevé qu’une berline ou un break ne peuvent pas être effacés entièrement par le bon travail réalisé sur les suspensions et la direction

En positif, on retrouve le très bon rayon de braquage, des grands rétros et une bonne visibilité.

En moins positif, une accélération assez moyenne, en particulier pour un véhicule électrique. Les 150kW de puissance permettent normalement de passer de 0 à 100km/H en 8,7s, mais le poids conséquent ne se laisse pas oublier. Le freinage est ok, et j’ai enfin pu tester le freinage régénératif max. Par rapport à la régénération max d’une Tesla model 3, le mode max de l’enyaq est comme une pils light par rapport à une porter : plus accessible mais nettement moins forte. Ca plaira à ceux qui préfèrent leurs VE ressemblant à des véhicules thermiques, mais on y perd en autonomie, et au final en confort d’utilisation. Et si les palettes au volant sont une bonne idée, il est frustrant de devoir enclencher le mode « B » (comme braking, j’imagine) à chaque démarrage, même s’il suffit pour cela de tirer sur le module de choix de vitesse. Mais il faut donc à chaque démarrage faire cette double pression et si on oublie, faire gaffe à ne pas emboutir le gars devant si on lève le pied et que l’ID4 ne ralentit pas. Il est par contre intéressant de pouvoir facilement faire varier la régénération grâce à ces palettes, pour par exemple maximiser l’effet roue libre sur voie rapide.

Pour les sensations de conduite, le e-niro reste pour moi la référence en SUV électriques. Cela dit, sensations de conduite et SUV, ça va ensemble aussi bien que de du wasabi sur du pudding au tapioca,  et je doute donc qu’il s’agisse vraiment d’un critère d’achat. A voir quand même ce que donnera le Ford Mach-E et la KIA EV6. Qui est un break qui n’ose pas s’appeler ainsi d’ailleurs !

 

Autonomie et recharge : je n’ai bien sûr pas pu tester. Un des modèles d’essai avait 84km annoncés pour 19% de la batterie, soit plus de 400km d’autonomie réelle, pas mal ! Mon exemplaire de démo affichait 18,3kWH/100km pour une vitesse moyenne de 22km/h, pas génial du tout, probablement du fait de ce freinage régénératif trop faible voire oublié. Avec la grosse batterie de 82kWh (77 utilisables) essayée, ça donnerait 420km. J’espère qu’on peut passer cette valeur en %....comme sur les thermiques.

Côté charge, attention, le chargeur rapide à 130kW (correct mais sans plus) est une option payante, la charge de base à 100kW pour la grande batterie. Un peu mesquin comme option…

 Les articles techniques sur les capacités de charge de l’ID4s ont très positifs, si vous trouvez un chargeur rapide qui fonctionne. VW fait partie du consortium Ionity et permet l’accès à des abonnements intéressants. Tout cela devrait être strictement pareil pour Skoda.

 

Prix :  Là encore, inversion de la hiérarchie. L’enyaq est plus cher que l’ID4 équipé comparativement. J’apprécie le fait qu’il n’ait pas vraiment de niveaux d’équipement, et qu’on puisse choisir presque à la carte la taille de batterie, la finition intérieure, et les options. Mais les options sont nombreuses et vite coûteuses. Le choix est d’autant plus difficile que l’enyaq 60 démarre à 41 270€, et il faut donc être modeste pour conserver le bonus de 7 000€. On peut aussi passer sur l’enyaq 50, mais cette version manque sérieusement d’autonomie (340km WLTP) et de puissance.

L’exemplaire 80 très bien équipé que j’ai testé était à 59 990€, juste sous la barre du bonus à 3 000€.

D’après la concession, peu de négo possible, mais on doit bien pouvoir arracher 5-10%, ce qui rend alors le prix bien plus attractif.

 

Bilan : c’est un très bon crossover électrique. Mieux fini et plus sympa à conduire que l’ID4, plus logeable aussi, il me semble supérieur en tous points à son frère. Pour autant, il reste cher par rapport à ses prestations à moins de rester très modeste sur les options et de négocier âprement. Et il est très lourd, or le poids est l’ennemi de l’autonomie et de l’agilité.

Parmi les SUV/Crossover électriques, il fait selon moi ex-aequo avec le kia e-niro. Plus grand, et sur une plateforme dédiée, il est bien plus logeable que le coréen, son intégration software est meilleure, mais son prix s’envole bien plus vite. Plus lourd, l’Enyaq est moins agile et rapide. L’ID4 et le e-2008 sont en retrait par rapport à ces deux winners.

Reste bien sûr la model 3. Alors certains diront qu’on ne compare pas une berline et un SUV, mais tous 2 sont designés dans le même but : transporter une famille, souvent sur de longues distances. L’Enyaq est bien sûr plus pratique, mais la TM2 bien plus rapide, agile, et moins chère à prestations égales, tout en bénéficiant du réseau de superchargers, mais aussi de l’accès à toutes les autres bornes. Mais autant je ne troquerai pas ma TM3 pour un ID4, autant un enyaq à 10 ou 15% moins cher pourrait être tentant. Ah non zut, il faudrait aussi qu’il soit 15cm plus bas et 300kg moins lourd. Bref, Skoda, faites donc un break !!

 

IMG_20210517_090454.jpg

IMG_20210517_094305.jpg

IMG_20210517_092438.jpg

IMG_20210517_094300.jpg

IMG_20210517_090523.jpg

IMG_20210517_090529.jpg

IMG_20210517_092344.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour le retour très détaillé.

 

Également prévu un essai dans cette concession mais je suis toujours sans nouvelles de ma demande de rendez-vous après plusieurs jours.. Pas terrible comme premier contact.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 21 minutes, Br10 a dit :

Merci pour le retour très détaillé.

 

Également prévu un essai dans cette concession mais je suis toujours sans nouvelles de ma demande de rendez-vous après plusieurs jours.. Pas terrible comme premier contact.

De mon côté, j'avais répondu à une pub web pour le tester en avant première. N'ayant pu trouver de date, la commerciale avait proposé de me recontacter quand l'Enyaq serait disponible, ce qu'elle a fait avec amabilité. MP si vous voulez ses coordonnées. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(é) (modifié)

J'ose espérer qu'ils me contacteront demain. La concession étant ouverte ce lundi férié.

 

Pour avoir pu prendre place dans l'Enyaq il y a plusieurs mois quand le modèle 80 faisait le tour de France, j'ai trouvé l'assise/confort et la position de conduite vraiment top. (Sans que ce soit les sieges en cuir)

Modifié par Br10

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très bel article qui me semble cohérent avec mon opinion, surtout étant un Skoda-iste déjà et électromobiliste aux kWh perdus (Superb iV) : l'Enyaq est une magnifique voiture pour la famille, et donc serait un choix de raison... Sauf que son tarif est déraisonnable.

 

Pour avoir soit-disant le flagship de la marque, c'est pour moi une incompréhension de me retrouver avec une fiche tarifaire digne d'un catalogue de la Redoute. J'étais habitué aux packs Skoda (et VW et Seat, ayant eu les 3 marques), mais généralement les packs étaient bien fichus et la liste des options relativement contenue.

Là, oser facturer du 125kW et un CRO, c'est mesquin, d'autant que ma Superb, le CRO était fourni, ainsi que le T2-T2.

Pareil, ils ont fait le choix de ne pas avoir d'escaliers de finitions, c'est méconnaitre les clients avisés qui généralement scrutaient les finitions pour arriver à trouver le rapport qualité-prix le plus judicieux. A la place, c'est une liste de Prévert de packs qui est contre-productive et rebutante.

 

Moralité : l'Enyaq est comme le vin, il faut éviter de le déguster tout de suite. Skoda est aussi un habitué des remises assez conséquentes (j'ai pu obtenir 16.5% en CC sur une voiture tout juste commercialisée), je parie qu'ils vont lacher du lest d'ici 1 an.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Pahtath: Merci pour ton retour! Et si seulement ils en avaient fait un break! Moins à la mode, mais tellement mieux.

A propos de l'option recharge, j'ai lu 50 et 100 pour la recharge hors option, et ignore quelle est la bonne donnée. C'est effectivement d'une mesquinerie ridicule.

En soi-même, j'aime le principe du choix de moteur, choix d'ambiance intérieur, choix d'option, plus libre et plus simple que les finitions et packs d'options chers aux marques allemandes, et qui rendent la configuration de véhicules cauchemardesque. Mais les prix s'envolent trop vite, et certaines options auraient dû être intégrées d'office. 

 

On voit d'ailleurs que la plupart des acheteurs prennent la version 60 et ignorent l'option charge à 125. C'est malin car permettant d'avoir le bonus max, mais rend les voyages longs très difficiles, obligeant alors au report vers une thermique, train, ou avion. Dommage pour un crossover en soi-même idéal pour les longs trajets. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 12 minutes, AKM74 a dit :

En soi-même, j'aime le principe du choix de moteur, choix d'ambiance intérieur, choix d'option, plus libre et plus simple que les finitions et packs d'options chers aux marques allemandes, et qui rendent la configuration de véhicules cauchemardesque. Mais les prix s'envolent trop vite, et certaines options auraient dû être intégrées d'office.

Ce principe de cherry-picking d'options est intéressant pour un budget restreint. Surtout, elle a l'énorme avantage de permettre l'accès à des technologies ou des options habituellement sur des finitions hautes pour des tarifs contenus.

 

Par contre, pour celui qui souhaite un Enyaq très bien équipé, cela veut dire payer un surcoût non justifié, au risque de mal le placer par rapport à la concurrence... d'une TMY par exemple (qui tarde à annoncer ses tarifs définitifs, encore une raison d'attendre)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Pahtath a dit :

Ce principe de cherry-picking d'options est intéressant pour un budget restreint. Surtout, elle a l'énorme avantage de permettre l'accès à des technologies ou des options habituellement sur des finitions hautes pour des tarifs contenus.

 

Par contre, pour celui qui souhaite un Enyaq très bien équipé, cela veut dire payer un surcoût non justifié, au risque de mal le placer par rapport à la concurrence... d'une TMY par exemple (qui tarde à annoncer ses tarifs définitifs, encore une raison d'attendre)

Tesla a d'ailleurs fait le choix d'un nombre d'options très restreint, qui leur revient bien moins cher. Le véhicule est moins personnalisable (en tout cas à l'achat), mais personnellement, j'adhère, face à la complexité et aux coûts allemands. Configurer une porsche ou une audi est un exercice intéressant, mais vite kafkaïen. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 17 minutes, AKM74 a dit :

Tesla a d'ailleurs fait le choix d'un nombre d'options très restreint, qui leur revient bien moins cher. Le véhicule est moins personnalisable (en tout cas à l'achat), mais personnellement, j'adhère, face à la complexité et aux coûts allemands. Configurer une porsche ou une audi est un exercice intéressant, mais vite kafkaïen. 

 

Cependant, Tesla fait aussi le choix de ne pas proposer ce qui se fait de mieux actuellement en terme de finition, concernant les phares et les essuie-glace, pour ne citer que ces deux équipements.

 

Si demain Tesla fournissait des feux matriciels sur sa TMY, il serait face au dilemme d'augmenter le prix de base, ou de rajouter une option.

A l'inverse, Skoda fait le choix de jouer à fond sur la banque commune d'organes VAG, et propose les dernières innovations technologiques du groupe (sur la conduite autonome 2.5, sur la vision de nuit, et sur les suspensions actives, pour ne citer que 3 points marquants), mais du coup est obligé de les mettre en option.

Donc, non, on ne peut pas vraiment comparer la politique tarifaire Tesla avec celle de Skoda.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 16 heures, Pahtath a dit :

Moralité : l'Enyaq est comme le vin, il faut éviter de le déguster tout de suite. Skoda est aussi un habitué des remises assez conséquentes (j'ai pu obtenir 16.5% en CC sur une voiture tout juste commercialisée), je parie qu'ils vont lacher du lest d'ici 1 an.

On est sûr qu'ils feront de telles ristournes sur un modèle qui a tant de succès?

Ils ont déjà du presque doubler la prod pour répondre à la demande, passant de 350 à 500 véhicules par jours. https://www.automobile-propre.com/breves/enyaq-le-nouveau-suv-electrique-de-skoda-a-deja-trouve-son-public/ 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 28 minutes, MrDiez44 a dit :

On est sûr qu'ils feront de telles ristournes sur un modèle qui a tant de succès?

Ils ont déjà du presque doubler la prod pour répondre à la demande, passant de 350 à 500 véhicules par jours. https://www.automobile-propre.com/breves/enyaq-le-nouveau-suv-electrique-de-skoda-a-deja-trouve-son-public/ 

 

J'ai surtout bon espoir qu'ils revoient leur plan tarifaire, et accessoirement qu'ils prévoient une meilleure remise avec la diminution des bonus gouvernementaux. 

C'est un pari, c'est sûr.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(é) (modifié)

Je viens de faire un petit tour dans un des 2 Enyaq 80 des collègues, des modèles entrée de gamme avec quelques options pour rester sous les 45k€ et franchement il est plutôt sympa, simple et agréable, la visibilité avant n'est pas exemplaire, il faut le prendre en main niveau gabarit mais ça braque terriblement bien et ça accélère bien jusqu'a 90-100 km/h.

 

Bref une excellent voiture rationnel, sans chichi, elle aurait pu me convenir parfaitement.

 

Equipement: Blanc / jantes 19 regulus / toit ouvrant panoramique / charge cc 130kWh et tapis. 44900 euros chacun.

Modifié par KevinN78

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 26/05/2021 à 12:26, Pahtath a dit :

J'ai surtout bon espoir qu'ils revoient leur plan tarifaire

En ce moment, les tendances sont à la hausse chez tous les constructeurs 😥

 

Lorsque la pénurie de puces et d'acier sera terminée, peut-être...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour moi, le soucis principal, il est là :

"Mon exemplaire de démo affichait 18,3kWH/100km pour une vitesse moyenne de 22km/h, pas génial du tout".

Je tourne actuellement à 12kWh/100 avec le eniro, certes plus petit, mais quand même. J'ai vraiment plus de 500km d'autonomie en conditions normales (= pas 100% d'autoroute).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 5 minutes, krucial a dit :

"Mon exemplaire de démo affichait 18,3kWH/100km pour une vitesse moyenne de 22km/h, pas génial du tout".

Ça ne veut pas dire grand chose si on ne sait pas dans quelles conditions cette consommation a été effectuée.

 

Un modèle de démo peut passer de longues durées à l'arrêt avec le contact mis pour expliquer toutes les fonctionnalités, la consommation explose, surtout s'il roule peu ensuite.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Remy a dit :

En ce moment, les tendances sont à la hausse chez tous les constructeurs 😥

 

Lorsque la pénurie de puces et d'acier sera terminée, peut-être...

 

Effectivement, c'est un risque à prendre. De toute façon, 2022 est l'année de tous les risques avec une loi de finances rectificatives votée généralement en août de l'année d'une élection présidentielle (qui coïncide désormais avec une nouvelle législature).

Comprendre, en fonction des bulletins sortis d'urnes, on risque aussi d'avoir un bonus qui disparaît purement et simplement.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Essais visant à comparer l'autonomie annoncée par les fabricants (wltp) et la panne sèche (pas beaucoup d'intérêt puisque personne ne cherche à descendre sous le 0%) et relevant au passage les consos sans toujours préciser dans les tableaux si les modèles sont en 4 ou 2 RM, ce qui peut fausser le comparatif (cas ioniq 5 awd alors que vw/skoda en 2 RM) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 02/06/2021 à 11:24, Remy a dit :

Ça ne veut pas dire grand chose si on ne sait pas dans quelles conditions cette consommation a été effectuée.

 

Un modèle de démo peut passer de longues durées à l'arrêt avec le contact mis pour expliquer toutes les fonctionnalités, la consommation explose, surtout s'il roule peu ensuite.

 

 

Tout à fait d'accord, c'est à préciser à l'usage. 

D'après les tests que je vois, VW semble être dans la moyenne. 

Tesla et Hyundai/kia ont des consos basses, VW moyennes, la plupart des autres allemands (e-tron en particulier) très élevées.

En compactes, la Zoe semble faire mieux que la E-208. Le e-2008 n'était pas très efficient

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites



Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×
×
  • Créer...