Aller au contenu
Dordrecht

Forum • Contre l'ubérisation de la société

Messages recommandés

Bonjour à tous,

 

A la conférence "Sharing Cities" où sont représentées 42 grandes villes du monde, il a été discuté de l'impact négatif des plateformes internet comme Uber, Airbnb... Ces villes ont adopté 10 grands principes pour contrôler ces plateformes. Mais surtout elles encouragent les entreprises qui ne sont pas basées sur la propriété du logiciel. Des solutions numériques publiques et non privées.

 

https://www.lemonde.fr/chronique-des-communs/article/2018/11/18/a-barcelone-des-initiatives-ouvertes-et-collaboratives-pour-resister-a-l-uberisation-des-villes_5385118_5049504.html 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis contre l'Uberisation de l'emploi mais force est de constater que c'est impossible de lutter par cette nouvelle économie bien avantageuse pour "l'employeur" (je le mets entre guillemets car ce n'est plus l'employeur comme on le connaissait avant) et bien embêtante pour le travailleur excepté qu'il est libre de quitter sa fonction sans préavis et de choisir ses horaires/jours de travail.

Je vais donner 2 exemples de la catastrophe de cette nouvelle économie, je ne vois que le côté employé si vous le voulez bien.

1- Le plus proche du titre de ce topic puisque ça vient de là : les chauffeurs Uber sont notés par nos soins sur l'appli, si le chauffeur à en dessous de 4 étoiles et demi sur 5 il est mis à pied qq jours par sa boite. Ca veut dire qu'il suffit que n'importe crétin client demande par exemple à fumer dans la voiture le chauffeur dit non (normal) et hop il se prend des mauvais points et ne plus bouffer durant la sanction.

2- J'ai eu un accident non responsable avec un scooter Uber le mois dernier, le chauffeur venait de Côte d'Ivoire et à mon avis depuis pas longtemps. Il avait tout fait bien (scooter chinois neuf😉, permis de conduire provisoire 6 mois, assurance scooter, constat rempli sans problème). Je reçois un coup de fil 10 jours plus tard de son assurance me demandant  "le chauffeur était il en train de livrer lors de l'accident ?" Moi : "oui c'est ce qui est indiqué sur le constat." "Ah ! ce monsieur n'est pas assuré lors des trajets boulots"... Le type va se retrouver à devoir payer ma réparation, surement viré et survivre.

3- oui je rajoute un dernier exemple. J'ai un statut d'auto entrepreneur depuis 7 ans pour la même boite (grosse boite française), c'est clairement du salariat déguisé mais comme ils sont honnêtes et que c'est bien payé je me tais (c'est pas comme si j'avais le choix en même temps) mais quand je veux prendre des vacances ou que je suis malade ou qu'ils n'ont pas besoin de moi et ben pas de revenus.

Alors je vois venir les non salariés, les indépendants, ceux qui ont leur boite... qui vont me répondre "nous non plus on a pas de CP ou autres" ! Certes mais tout le monde ne peut pas monter des boites 🤔

C'est scandaleux ! Ces sociétés ne paient même pas leurs impôts en France, utilise l'être humain comme un mouchoir. On va vers une main d’œuvre qui coute de moins en moins chère. De moins en moins de protection, en fait pas de protection : si vous vous cassez la jambe (on peut reprendre mon exemple ci dessus) alors plus de boulot plus de rentrée d'argent.

Je pourrais continuer longtemps car la liste de la perte pour l'employé est trop longue mais je crois bien que c'est fichu😏. Vaut mieux faire des études.

Alors le minimum que je vous demande faire si vous utilisez des VTC est d'au moins choisir des sociétés françaises comme chauffeur privé et pour les locations idem, je pense à Abritel par exemple.

 

Cordialement,

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Et un grand merci pour cet excellent résumé des conditions précaires auxquelles sont soumis les victimes de l'"ubérisation". Les 2 dernières lignes méritent que l'on y pense avant d'appuyer sur la touche "envoi"!

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Attention, ne me faite pas dire ce que je n'ai pas dit : je ne suis pas du tout anti patron ! Je sais que les taxes sur les sociétés et les taxes salariales sont aussi un problème pour certaines entreprises qui ne sont pas Uber ou Airbnb. Ma femme est 100% freelance (SARL) depuis plus de 10 ans donc je sais de quoi on parle et pour ma part j'ai 3 statuts : auto entrepreneur, salariat dans le privé et salariat dans le public.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Busquet2 a dit :

Alors le minimum que je vous demande faire si vous utilisez des VTC est d'au moins choisir des sociétés françaises comme chauffeur privé et pour les locations idem, je pense à Abritel par exemple.

Pour info Abritel c'est Expedia maintenant. Société Américaine.

https://www.lechotouristique.com/article/expedia-absorbe-homeaway-abritel,78173

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Activité principale de Uber France SAS: Autres activités de soutien aux entreprises n.c.a. (APE 8299Z)

Activité principale de Airbnb France: Conseil en systèmes et logiciels informatiques (APE 6202A)

Activité principale de Mc Donald's: Location de terrains et d'autres biens immobiliers (APE 6820B)

 

Vous en voulez d'autres ? 😂

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça doit pas être si difficile que ça de contrôler ce type d'entreprise, qui détourne à son profit la puissance et l'efficacité d'internet. Réguler ces gens-là, et lancer des services coopératifs sans but lucratif, ou à prix doux, qui soient réellement au service de ceux qui bossent et ne leur volent pas les bénéfices; cf problème de booking.com avec les hôteliers.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous,

 

La Cour de Cassation, qui est la plus haute institution de la Justice vient de reconnaître un lien de subordination entre la société Take Eat Easy et un de ses coursiers à vélo. Take Eat Easy, c'est le secteur de Uber Eats, Deliveroo etc...

 

https://www.lemonde.fr/emploi/article/2018/11/28/livraison-de-repas-la-justice-reconnait-un-lien-de-subordination-entre-take-eat-easy-et-un-coursier_5390045_1698637.html

 

"Pour la CGT, les juges confirment que « les travailleurs “ubérisés” sont des salariés relevant du code du travail ». « Cette décision est une immense victoire pour tous les travailleurs “uberisés”, qu’ils soient livreurs à vélo, chauffeurs VTC ou tant d’autres puisqu’ils peuvent, désormais, faire reconnaître leur statut et leurs droits fondamentaux de salariés », déclare le syndicat dans un communiqué en citant, entre autres, le « SMIC, congés payés, indemnisations des arrêts maladie ».

 

Salarié, pas auto-entrepreneur !

 

Déjà au début du mois la Justice espagnole avait reconnu pour la 1ère fois en Europe le statut de salarié à un coursier de Deliveroo :

https://www.lemonde.fr/entreprises/article/2018/11/08/en-espagne-un-livreur-deliveroo-voit-son-contrat-requalifie-en-contrat-de-travail-salarie_5380468_1656994.html

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Question subsidiaire: est-ce que le cycliste en question est titulaire d'une attestation de capacité de transport de marchandises ?

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Esunisen tu poses une vraie bonne question qui démontre bien l'inadaptation de notre réglementation.

L'attestation en question permet d'assurer des fonctions "de direction et d'encadrement" dans une entreprise de transport.  

Pour livrer des pizzas, en vélo (en free lance), est-il vraiment indispensable d'avoir :

 

"L’attestation de capacité professionnelle en transport léger de marchandises :

 

Elle s’obtient par trois voies d’accès :

Par la voie de l’examen écrit :

le candidat doit avoir suivi une formation de 105 heures sanctionnée par un examen écrit obligatoire, portant sur un référentiel de connaissances défini par décision du ministre chargé des transports, dans un centre de formation agréé.

...... "

SOURCE http://www.grand-est.developpement-durable.gouv.fr/l-attestation-de-capacite-professionnelle-en-r158.html

 

Desolé, mais mdr...

Modifié par Gégé
Source

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 22 minutes, Gégé a dit :

Pour livrer des pizzas, en vélo (en free lance), est-il vraiment indispensable d'avoir :

 

"L’attestation de capacité professionnelle en transport léger de marchandises :

Si les pizzas ne t'appartiennent pas, la réponse est oui. Même à pied.

Il n'est salarié ni de la plateforme, ni du resto, ni du client.

En tant que transporteur indépendant il est OBLIGATOIRE d'avoir une attestation de capacité.

Il y a des exceptions mais le transport de pizzas n'en fait pas partie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le ‎23‎/‎11‎/‎2018 à 10:51, Busquet2 a dit :

Le type va se retrouver à devoir payer ma réparation

La base quand on exerce une activité professionnelle en indépendant, c'est de s'assurer qu'on est bien couvert par son assurance. Il a été négligent, Uber n'a rien à voir là dedans.

 

Ma femme est assistante maternelle et elle doit avoir une RC additionnelle adossée à la RC habitation (ce qui devrait normalement être à la charge de l'employeur vu qu'une ass mat est salariée et pas indépendante, mais c'est un autre débat). Elle doit aussi être assurée spécifiquement pour pouvoir transporter les enfants dans sa voiture personnelle. Comme c'est dans le cadre de son activité professionnelle, ils ne sont pas couverts par la RC classique.

 

Manu

Modifié par Manutls

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est ça que tu retiens sur tout ce que j'ai écrit ? Super...

Tiens, ce matin c'était un sacré bordel à Paris, la cause : manifestation des ambulanciers que l'on demande de se mettre en autoentrepreneur...

Je ne sais pas quel métier tu exerces ni sous quel régime tu gagnes ta vie Manu mais réfléchis bien à ce nouveau système proposé de autoentrepreneuriat, si tu as un avis plus constructif que ce type de remarque, je veux bien. Cette personne qui vient directement d'Afrique et qui pensait avoir tout bien fait et qui s'est probablement fait rouler/négliger par son assurance ou n'a pas eu les bons conseils/vérifications d'Uber ou n'a pas compris comment ça marchait en France. On peut demander aux entreprises qui emploient ces gens de vérifier leurs assurances, non ? Ce serait un peu normal qu'ils s'assurent que ces salariés déguisés soient couverts. Si j'avais tué cette personne et ben ? Rien, dans le baba ! 

Modifié par Busquet2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salarié mais de plus en plus écœuré par le salariat. Tous les indépendants de mon entourage vivent bien mieux que moi, moyennant quelques emmerdes que je n'ai pas dans mon petit confort quotidien. Je suis en train de préparer la bascule.

 

Ce n'est pas au client de materner son prestataire, ça s'appelle la responsabilité individuelle. Je suis responsable dans un atelier de maintenance aéronautique, j'ai obligation règlementaire de vérifier que les sous traitants avec qui je travaille respectent bien la règlementation qui leur est applicable.

 

Je trouve ça débile au possible, ce n'est pas mon boulot. Ils ont un système qualité, contrôlé annuellement par notre autorité de tutelle, ils en sont responsables, comme je suis responsable du mien. Et pourtant je suis tenu, comme TOUS leurs clients, de leur faire un audit annuel. Quel perte de temps aussi bien pour eux que pour moi, et ça se retrouve sur les charges, sans aucune plus value dans le fonctionnement quotidien des deux entités...

 

Diluer les responsabilités de chacun sur quelqu'un d'autre, c'est pas ma came.

 

Manu

Modifié par Manutls

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Manutls a dit :

Salarié mais de plus en plus écœuré par le salariat. Tous les indépendants de mon entourage vivent bien mieux que moi, moyennant quelques emmerdes que je n'ai pas dans mon petit confort quotidien. Je suis en train de préparer la bascule.

 

Ce n'est pas au client de materner son prestataire, ça s'appelle la responsabilité individuelle. Je suis responsable dans un atelier de maintenance aéronautique, j'ai obligation règlementaire de vérifier que les sous traitants avec qui je travaille respectent bien la règlementation qui leur est applicable.

 

Je trouve ça débile au possible, ce n'est pas mon boulot. Ils ont un système qualité, contrôlé annuellement par notre autorité de tutelle, ils en sont responsables, comme je suis responsable du mien. Et pourtant je suis tenu, comme TOUS leurs clients, de leur faire un audit annuel. Quel perte de temps aussi bien pour eux que pour moi, et ça se retrouve sur les charges, sans aucune plus value dans le fonctionnement quotidien des deux entités...

 

Diluer les responsabilités de chacun sur quelqu'un d'autre, c'est pas ma came.

 

Manu

Les relations entre Uber et les VTC ne sont pas les relations entre un client et des prestataires, car Uber n'est pas le client et Uber ce n'est pas non plus un simple site de petites annonces. Ce n'est pas pour rien que des tribunaux ont requalifié des contrats avec  Uber en contrats salariés en considérant qu'il y avait un lien de subordination. C'est cette subordination qui crée la responsabilité d'Uber.

Ce qu'on voit se mettre en place c'est un pouvoir "digital" exorbitant générateur de profits phénoménaux pour ceux qui le détiennent (GAFA, Uber ...) dissocié de toute responsabilité et échappant à tout devoir de solidarirté. C'est très préoccupant

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Devoir de solidarité ? C'est quoi ça ?

 

Un client commande une prestation à son fournisseur et le rémunère en échange. Tu peux remplacer client par employeur et fournisseur par salarié, ça marche aussi.

 

Ca s'arrête là.

 

Manu

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×