Aller au contenu
INFORMATION: Nouveaux modérateurs du forum En savoir plus… ×
Chris.

Forum • Comparaison de la dégradation du pack batterie

Messages recommandés

Bonjour je voudrai juste ajouter un petit mot dans ce débat.

Moi j’ai utiliser la nouvelle Leaf une fois. Je n’avais jamais conduit de VE avant. J’ai réalisé un trajet Strasbourg Mulhouse AR soit 228km. Au départ batterie à 86% à l’arrivée 9%

Consommation donc 77% de la batterie

Une simple règle de trois me fait dire que se la batterie avait été chargée à 96% au depart (soit 10%de plus) ,j’aura pu faire 254km.

Ce n’est pas une estimation c’est un vrai calcul.

Donc j’ai fait un grand trajet sans expérience de la conduite d’un VE

J’ai utilisé le mode standard et activé l’e-pedal que dans les ralentissements .

C’etait que de l’autoroute et de la 4 voies (110km/h et 100km’h)

Conditions idéales et pas de clim

 

Oui sauf que le débat portait sur la Leaf 30 pas la Leaf 40!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Et le message d'hier, 7 messages avant le tien, il compte pour du beurre ?

Bonjour,

Malheureusement, j'avoue que je ne clique pas sur les liens qui ne me disent pas de quoi ça parle, et si je clique et que c'est en anglais je referme aussitôt. J'arrive à lire l'anglais mais je n'ai jamais rien compris à ce qu'ils disent lorsqu'ils parlent normalement

 

Cordialement

Jacques

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Elle aurait été d'autant plus intéressante si vous en aviez fait un petit résumé (en français)

Les sous titres sont disponibles en français (bouton à côté du rouage en bas à droite de la vidéo).

Un tout grand merci !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
.....je ne vois pas pour quelles raisons rationnelles (au secours Descartes !) des parcours de 200 km qui se suivent additionnés feraient quelque différence avec un seul parcours de 200 km ! (toutes choses restant égales).

il y a deux raisons à cela :

- lorsqu'on fait plusieurs petits trajets, on roule nettement moins vite en moyenne (puisqu'il y a le temps de départ et d'arrivée), résultat la conso est généralement plus basse.

Même si cela vaut pour vous, ce n’est pas une règle générale et je maintiens le fait que long parcours ou pas, délaissant les autoroutes, je roule toujours de le même façon.

Ce qui d'ailleurs joue en faveur d'une consommation totale accrue en additionnant des petits parcours, c'est le fait qu'en ce qui me concerne, la voiture peut rester plusieurs jours (3 à 5) au parking et qu'alors la batterie se décharge déjà d'elle-même un peu et cela s'ajoute le branchement continu du système de verrouillage des portes etc. lequel doit toujours être en éveil pour pouvoir capter le signal d'ouverture, ce qui consomme donc tout le tant.

Je constate en effet et par exemple qu'après trois ou quatre jours d'immobilisation, l'index d'autonomie a rétrogradé en km par rapport à celui affiché la fois précédente (au parking avant de tout fermer).

 

[- lorsqu'on recharge on fausse totalement le calcul car il y a des arrondi concernant le % de charge , par exemple, si on charge 10 fois à 80%, en réalité la batterie sera chargée entre 79.5 et 80.5%

dans tous les cas, j'ai toujours eu une meilleure autonomie dans mes trajets boulot-dodo que dans mes trajets de vacances. (264 km parcourus en une semaine sur une seule charge avec un soul 27 en avril 2016)

Je ne charge qu’une fois et je descends à 20 à 30 km d’autonomie affichée.

Je n’ai jamais parlé de recharges successives et donc votre remarque est hors propos

De nouveau, votre moins bonne autonomie sur des trajets de vacances ne prouve rien en soi, sinon que votre style de conduite est différent mais surtout et sans doute le fait que votre voiture est bien plus chargée (consommation accrue), alors que durant votre trajet boulot-dodo je doute fort que vous emmenez en plus toute votre famille, comme c’est le cas en vacances !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non mais pas besoin de discuter Baudouin, tu as raison et absolument tous ceux qui ont des LEAF depuis des mois voire des années se trompent. Ils ne voudront jamais accepter leur erreur et ta supériorité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Non mais pas besoin de discuter Baudouin, tu as raison et absolument tous ceux qui ont des LEAF depuis des mois voire des années se trompent. Ils ne voudront jamais accepter leur erreur et ta supériorité.

Procès d'intention et qui pollue inutilement le débat en plus de propos blessants et déplacés !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est plutôt toi qui pollue ce topic avec ton hors sujet...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
C'est plutôt toi qui pollue ce topic avec ton hors sujet...

On n'est pas vraiment hors sujet, car l'évaluation autonomie affichée/autonomie réelle exprime bien un état déterminé de dégradation du pack batterie (°)

 

Je comptais de toutes façons ouvrir un nouveau topic, dès que j'aurai atteint environ 200 km de parcours, pour transmettre alors le ratio autonomie affichée/autonomie réelle, et qui déjà après 90 km environ montre que l'autonomie réelle dépasse (à mon grand étonnement), de plus de 30% l'autonomie affichée (rappel : dans les conditions de conduite super ECO décrites).

Le premier essai en question : 64 km de baisse d'autonomie affichée pour un parcours de 84 km effectifs.

 

En conséquence, ce message relatif à cet aspect sera le dernier fait dans cette rubrique.

 

(°) Si c'était vraiment hors sujet, je ne comprends pas alors pour quelles raisons un modérateur n'est pas intervenu et au besoin en supprimant les posts incriminés.

Modifié par Invité

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Elle aurait été d'autant plus intéressante si vous en aviez fait un petit résumé (en français)

Les sous titres sont disponibles en français (bouton à côté du rouage en bas à droite de la vidéo).

Voici ce que j'ai déjà pu récolter dans la vidéo en question (durant les 9 premières minutes) comme informations qui me semblent utiles parce que pragmatiques.

 

La Nissan Leaf (jusqu’en 2012 au moins) n’était pas équipée d’un système de régulation thermique (lors de fortes chaleurs ou en région chaude) pour garder une température interne basse dans les batteries ; en octobre 2012 (Californie du sud et Arizona) est apparu que cette absence a entraîné une dégradation de la batterie et une perte précoce de capacité (sous les fortes chaleurs encourues)..

 

Ainsi les batteries perte plus de 27,5% de leur capacité dans la première ou les deux premières années d’utilisation et par voie de conséquence une réduction de l’autonomie du véhicule.

 

Raisons et solutions envisageables

 

a) au départ d'un graphique d’un fabricant de batterie li-ion qui montre la capacité de la batterie en fonction du nombre de cycles de recharge et de décharge pour des cellules testées à température ambiante de 60°C, 80° et 100° :

- A 60°, après 500 cycles, perte seulement de 10% de la capacité ce qui est bien en dessous de ce qui est arrivé en Californie du sud et en Arizona alors qu’il ne fait pas 60° mais la capacité des batteries a été de 27% dès la première année (Californie du sud et Arizona).

La perte de capacité fonction du nombre de cycles est beaucoup plus importante lorsqu’en recharge, vous allez lentement à des températures élevées, car cela produit alors des réactions nuisibles dans la cellule.

 

(to be continued)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(°) Si c'était vraiment hors sujet, je ne comprends pas alors pour quelles raisons un modérateur n'est pas intervenu et au besoin en supprimant les posts incriminés.

 

Parce que c'est fastidieux et que les modérateurs ont une vie en-dehors du forum qui ne leur laisse pas toujours le temps de s'occuper de tous les boulets.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(°) Si c'était vraiment hors sujet, je ne comprends pas alors pour quelles raisons un modérateur n'est pas intervenu et au besoin en supprimant les posts incriminés.

 

Parce que c'est fastidieux et que les modérateurs ont une vie en-dehors du forum qui ne leur laisse pas toujours le temps de s'occuper de tous les boulets.

Vous arguez qu'il y a beaucoup de boulets à prendre en compte mais cela ne semble pas du tout le cas.

Alors, je me pose toujours la question de savoir, par exemple, ce qui explique que les modérateurs trouvent le temps de poster et très souvent dans les forums (comme c'est votre cas présentement), mais que je ne vois pour ainsi dire aucune intervention en modération de leur part...

 

Ce problème n'est d'ailleurs pas spécifique à ce forum "automobile propre", loin s'en faut !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

un forum trop modéré est un forum qui meurt tout simplement, la liberté d'expression permet de multiplier les interventions et donc les intervenants et la dynamique entraine la dynamique.

 

Si un forum est trop cadré, les gens se lassent et y passent de moins en moins, laisser dériver les sujets leur permet de vivrent

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
un forum trop modéré est un forum qui meurt tout simplement, la liberté d'expression permet de multiplier les interventions et donc les intervenants et la dynamique entraine la dynamique.

 

Si un forum est trop cadré, les gens se lassent et y passent de moins en moins, laisser dériver les sujets leur permet de vivrent

La seule possibilité de choix réel semble selon vous le tout ou le rien, alors qu'un terme milieu est cependant possible ! non ?

Ne vous faites-vous pas une sorte de chantage à l'audience en pareilles conditions ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Suite du visionnage de la vidéo

N.B. La mise entre crochets est ajoutée par moi pour la facilité de compréhension.

 

 

Dans le passage qui suit et qui explique comment fonctionnent les batteries de ce type, on fait état qu’il n’y absolument aucune dégradation au niveau des électrodes ; la panne de ces batteries n’a rien à voir avec la dégradation structurelle des matériaux composants les électrodes pendant le cycle de charge et de décharge. Les réactions chimiques de cette nature ne détruisent pas la batterie.

 

C’est la présence des réactions parasites entre les matériaux constituants les électrodes et l’électrolyte [et causés par des températures élevées, voir plus haut] qui finalement conduit à la panne des cellules Li-ion.

 

En cycle de charge/décharge dans de bonnes conditions, de plus en plus d’électrolyte est oxydé, ce qui est à l’origine du différentiel entre la charge et la décharge [et donc de la diminution progressive de la capacité de la batterie] : ce sont les réactions entre les matériaux des électrodes et l’électrolyte qui sont néfastes et d’autant plus que les températures sont élevées.

 

21’33

(to be continued)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La seule possibilité de choix réel semble selon vous le tout ou le rien, alors qu'un terme milieu est cependant possible ! non ?

Ne vous faites-vous pas une sorte de chantage à l'audience en pareilles conditions ?

 

Ben justement sur ce forum il y a un juste milieu qui me semble équilibré, il y a régulièrement des rappels à l'ordre et parfois quelques exclusions en cas d'abus mais quand même une certaine liberté d'expression qui permet pour chacun d'y trouver de la lecture constructive. Après, si cela ne vous convient pas, personne ne vous force

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Suite

 

21’33

 

Des mesures précises ont pu être possible grâce à la réalisation d’une coulomb-mètrie de précision [on apprendra ensuite ni Nissan ni d'autres constructeurs n'avaient jusqu'ici à disposition, ce qui a entraîné de nombreux essais mais pas performants].

 

Le rendement coulombique des cellules dépend de la vitesse de charge et de décharge : la raison en est que cela prend plus de temps pour un cycle, c'est-à-dire que cela laisse plus de temps aux réactions parasites quand vous allez plus lentement. Si au contraire vous tracez, l’inefficacité coulombique est affectée : la durée d’exposition est le mauvais acteur ici dans cette panne des cellules à température élevée.

 

A l’inverse de Nissan qui n’a donc pas prévu de régulation de la température du pack batterie, alors que d’autres constructeurs (Général Motors) l’ont fait, cela entraîne beaucoup de réactions parasites à température élevées conduisant à une panne précoce de la batterie

 

27’ 54

(to be continued)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Suite et fin

 

27’ 54

 

Autre facteur de performance accrue : le recours à des additifs performants.

 

Une cellule Li-ion peut contenir cinq additifs différents pour servir divers buts et notamment pour prolonger sa durée de vie.

 

Alors qu’on doit en général atteindre la fin de vie d’une batterie pour se rendre compte du niveau de qualité qu’elle avait, grâce à des mesures coulombiques de haute précision peuvent distinguer enter le bon et le moins bon très rapidement en augmentant les températures on peut alors distinguer les différences entre les cellules.

Il n’y a aucun moyen de savoir pour un fabricant de batterie quand surviendra la panne insidieuse avec les tests classiques, alors qu’avec des tests coulombiques précis on peut identifier l’impact de ce qui sont bien meilleur [recours à certains additifs].

 

 

Il arrive aussi que certaines cellules présentent une panne incroyablement insidieuse.

 

Les tests coulombiques en question permettent aussi de prédire l’instant où survient la panne catastrophique, en permettant d’agir sur un nombre important de paramètres (additifs, composants etc.), et donc sans attendre d’analyser ce qui s’est passé lors du recyclage des batteries pour en tirer de renseignements productifs.

Ce qui est incroyable c’est que personne n’avait fait ce genre de test auparavant !

 

[La partie de la fin, échange avec le public n’a pas été sous-titrée]

1h02’

Modifié par Invité

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Génial, merci pour ce boulot de résumé.

 

J'espère que ces recherches aboutiront à une réelle prise en compte par l'industrie. Ce qu'il a présenté est très intéressant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ajouterais la chose suivante qui m'avait marqué, notamment pour les batteries qui n'ont pas de régulation thermique (ou une mauvaise) : s'il fait chaud il vaut mieux charger vite (mais pas trop non plus) pour que la batterie passe moins de temps à charger, donc moins de temps à charger *en chauffant*.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
J'ajouterais la chose suivante qui m'avait marqué, notamment pour les batteries qui n'ont pas de régulation thermique (ou une mauvaise) : s'il fait chaud il vaut mieux charger vite (mais pas trop non plus) pour que la batterie passe moins de temps à charger, donc moins de temps à charger *en chauffant*.

Très instructif ! Merci

 

Cordialement

Jacques

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
J'ajouterais la chose suivante qui m'avait marqué, notamment pour les batteries qui n'ont pas de régulation thermique (ou une mauvaise) : s'il fait chaud il vaut mieux charger vite (mais pas trop non plus) pour que la batterie passe moins de temps à charger, donc moins de temps à charger *en chauffant*.

 

Humour: je vais donc surélever ma voiture en charge pour y placer en dessous un gros ventilateur !

 

Plus sérieusement, j'en tire les conclusions suivantes en plus des deux remarques précédentes :

1° par temps chaud, il vaut mieux charger la nuit

2° vu que ne je fais que de petits déplacements, proscrire les charges rapides (même gratuites)

3° rouler calmement (pour ne pas exposer la batterie à la chaleur et surtout par temps très chaud)

 

Re humour :

1° dommage qu'il n'existe pas ds additifs genre Marly S (°) qu'on pourrait ajouter à ses batteries pour en prolonger la durée de vie

(°) Ce type d'additif m'avait permis de faire > 540.000 km avec une Audi 100 Avant essence 2 litres

2° Peut-on refroidir le bas de caisse de sa voiture au jet d'eau , voire installer un système analogue à l'arrosage automatique des pelouses ?

Modifié par Invité

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
J'espère que ces recherches aboutiront à une réelle prise en compte par l'industrie.

 

Jeff DAHN travaille désormais pour Tesla.

 

Et il est d'ores à l'origine d'une modification de la chimie des batteries, pour laquelle il annonce une durée de vie de plus de 1 200 cycles avec une perte de capacité inférieure à 5%, ce qui représente 25 ans pour un véhicule qui parcourt 20 000 km par an.

 

https://electrek.co/2017/05/04/tesla-battery-researcher-chemistry-lifcycle/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
J'ajouterais la chose suivante qui m'avait marqué, notamment pour les batteries qui n'ont pas de régulation thermique (ou une mauvaise) : s'il fait chaud il vaut mieux charger vite (mais pas trop non plus) pour que la batterie passe moins de temps à charger, donc moins de temps à charger *en chauffant*.

Ça revient à peu près à ce qu'il m'a semblé constater sur la Leaf:

Quand la puissance de charge rapide s'effondre (au-delà de 80%), la charge chauffe autant la batterie qu'à pleine puissance.

C'est le temps de charge qui chauffe, pas la puissance (moyenne ou rapide).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Lire aussi

 

"Les recharges rapides n'endommagent pas la batterie, car la voiture électrique est devenue plus intelligente ?" (8/2/2014)

Sur le site canadien Aveq Association des Véhicules Électriques du Québec

 

 

Si vous avez écouté l'épisode de l'émission «Fully Charged» mettant en vedette le trajet historique Londres-Édimbourg de Robert Llewellyn cette semaine, vous avez probablement entendu le segment à 8 minutes où on discute d'un propriétaire de Nissan Leaf qui n'a jamais utilisé de recharge en 120V ou 240V?

 

En effet, un Leafer d'Angleterre a présentement plus de 81,000 km sur son odomètre, et il n'a jamais branché sa voiture électrique sur une borne L1 ou L2, mais seulement sur des bornes rapides à courant continu (BRCC) de 400 volts. Et le plus intéressant, c'est que sa batterie n'a toujours pas perdue de barres de capacité!!

 

Depuis le début, on prévient les consommateurs que leur voiture électrique perdra une certaine capacité avec le temps et l'âge du véhicule. Mais de plus en plus, on remarque que la perte de capacité précoce s'effectuait surtout dans des climats chauds (sur la carte ci-bas en vert) comme l'Arizona, pour les véhicules électriques qui n'ont pas de système de refroidissement actif de la batterie tels la Nissan Leaf ou la plus récente Kia Soul. Ce choix de refroidir de manière active ou passive est fait par les constructeurs en se basant sur la chimie de la batterie, et les matériaux isolants la protégeant de l'environnement extérieur. Notre climat tempéré (en rouge) conserve mieux la capacité et l'autonomie d'un VÉ, ce qui nous assure que «la batterie survivra la vie utile de la voiture» comme M. Llewellyn le dit si bien. Mais depuis cette année, les avancées technologiques permettrait aux nouvelles batteries de bien fonctionner aussi dans les zones chaudes de la planète sans refroidissement actif.

 

À chaque année, la chimie des batteries change, ainsi que les recommandations aux propriétaires afin de préserver la santé de celle-ci. En 2011-12, on ne recommandait pas plus d'une recharge rapide par jour, et on recommandait que la batterie soit rechargée entre 20% et 80% pour protéger le nombre de cycles de la batterie, estimée alors à environ 1000 cycles de recharge -- en rechargeant entre ces valeurs, on n'utilise pas l'un de ces précieux cycles. Alors que si on décharge tout près de 0%, et recharge toujours à 100%, cela utilise un cycle. À faire cela à chaque jour, la batterie des 2011-12 s'épuiserait après 1000 jours (un peu plus de 3 ans).

 

Vient 2014, où la recommandation de charger une Nissan Leaf à 80% n'est même plus une option disponible sur la voiture: lorsqu'on recharge, c'est toujours à 100%. Et le nombre maximal de recharges à haute vitesse 400 volts? Aucune limite. Si le véhicule évalue que la température de la batterie est trop élevée, la recharge s'effectue à basse vitesse pour protéger la batterie. Une batterie qui se recharge se réchauffe. L'hiver, c'est fantastique, car elle devient plus efficace suite à une recharge. Dans un environnement désertique, c'était rude pour la santé de la batterie - ce n'est plus le cas.

 

L'expérience de l'animateur de Fully Charged, qui a rechargé sur BRCC une batterie de Nissan Leaf 2013 huit fois sur une période de 12 heures a bien démontré que la température de la batterie est restée très stable durant son aVÉnture. Et pour être le plus exact possible, il a utilisé le logiciel Leaf Spy Pro prenant les informations directement du port OBD2 afin d'être précis dans ses affirmations.

 

Ce n'est donc plus sur l'utilisateur que la responsabilité de la santé de la batterie incombe, mais bien sur la voiture qui est maintenant plus intelligente et autonome, et sait se protéger afin d'améliorer sa survie -- et la satisfaction du propriétaire! Les améliorations technologiques ne sont pas seulement pour améliorer la distance qu'un véhicule tout électrique peut parcourir, mais surtout pour s'assurer que la batterie dure plus longtemps que la voiture elle-même, et que le propriétaire n'ait pas à se soucier de changer de batterie après 10-15 ans.

 

Selon nous, une certaine dégradation devrait encore avoir lieu, mais à partir de 2014, cette information aura à être redécouverte, car les règles du jeu ont été réécrites. C'est une très bonne nouvelle pour les nouveaux et futurs propriétaires!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×