Aller au contenu
sebseb

Avenir de l'hybride rechargeable vs électrique

Messages recommandés

Le 18/01/2020 à 13:45, [email protected] a dit :

Le plus fou ici c'est que beaucoup donne des avis sans jamais avoir eu de PHEV, 

1 an en ioniq PHEV, conso moyenne 2.4L/100, 

Conso en pure hybrid : moins de 4, 5l/100 sur autoroute 

1 plein d'essence (40l) pour 3000km.

 

Je la regrette souvent pour la tranquillité d'esprit sur les long trajets sans avoir à passer 2h sur ABRP, chargemap ou autre pour voir les bornes HS. 

 

Mais tu sais @Pahtath, ici t'es sur une communauté du VE avec des personne capable de rouler toute l'année sans clim ni chauffage, de pas dépasser les 100 sur autoroute (et encore quand ils la prennent) pour économiser 3 centimes d'électricité de conso ou se faire mousser ici. 

 

Essaie d'ouvrir un sujet sur l'hydrogène ou l'E85, tu vas te marrer de l'étroitesse d'esprit des "sachant" 😂

 

 

Il faut nuancer le PHEV que tu as possédé, dans le sens que la ioniq PHEV est une référence en matière de consommations ville/autoroute. 

 

L'outlander sur autoroute c'est 2 ioniq PHEV qui roulent simultanément. 

 

Le porsche cayenne hybrid c'est 2 outlander qui roulent simultanément voire 4 si la porsche est conduite comme.... une porsche. 

 

Ainsi de suite.. 

 

  • J'aime ( +1 point de réputation) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 15/01/2020 à 16:15, vabohda a dit :

C'est mon cas : j'aurais pu être intéressé par un 3008 hybride rechargeable à 4 roues motrices, mais il est aussi cher qu'une Model 3 LR AWD, et sorti plus de 6 mois après. Quel intérêt?

Je pense également que le VE a atteint une maturité suffisante pour rendre les hybrides rechargeables d'ores et déjà obsolètes, hormis quand ils sont peu chers (Mitsubishi PHEV?) ou quand ils répondent à une contrainte précise (7 places dans un Volvo XC90 T8).

 

Dès que t'as conduit une tout électrique, n'importe quelle PHEV paraît obsolète avec ses 300kg de moteur / boîte / carburants fossiles à se trimbaler comme passagers. 

  • J'aime ( +1 point de réputation) 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 16 minutes, Iank a dit :

 

 

Il faut nuancer le PHEV que tu as possédé, dans le sens que la ioniq PHEV est une référence en matière de consommations ville/autoroute. 

 

L'outlander sur autoroute c'est 2 ioniq PHEV qui roulent simultanément. 

 

Le porsche cayenne hybrid c'est 2 outlander qui roulent simultanément voire 4 si la porsche est conduite comme.... une porsche. 

 

Ainsi de suite.. 

 

Debunkons un mythe : l'Outlander ne surconsomme pas à allure réglementaire.

Va voir sur d'autres communautés des chiffres de conso (par ex. grâce à PHEV Watchdog), moi je vais pas perdre mon temps à contre-argumenter du fake.

Concernant le Cayenne, OMG, point Godwin... Oh pardon, point sophisme !

 

Bon, plus sérieusement, veux-tu une réponse argumentée ? Je peux en fournir une basée sur le principe d'analogie et de données objectives de consommation, mais j'ai peur que cela sera plus du temps perdu qu'autre chose...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 25 minutes, Iank a dit :

 

Dès que t'as conduit une tout électrique, n'importe quelle PHEV paraît obsolète avec ses 300kg de moteur / boîte / carburants fossiles à se trimbaler comme passagers. 

 

Je ne conteste pas le plaisir de conduite d'une BEV clairement.

Juste que le PHEV permet à certains de rouler électrique tout en ayant un compromis acceptable *à leurs yeux* (parce qu'à l'heure actuelle, tous les cas d'usage ne peuvent pas être résolus par les BEV existants, si si)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Pahtath,

Pardon mais dès que je démarre un moteur thermique je ne peux plus regarder un oiseau en face 😅

  • J'aime ( +1 point de réputation) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 7 minutes, Iank a dit :

@Pahtath,

Pardon mais dès que je démarre un moteur thermique je ne peux plus regarder un oiseau en face 😅

 

Ça serait un super scénario de film, ça ! Des oiseaux agressifs, une ville balnéaire, une fin où on les voit qui regardent une voiture partir...

Tain, je tiens une idée, faut que je trouve un producteur ! 

 

  • Haha ( +1 point de réputation ) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L’hybride rechargeable ou pas est un être transitoire dont les jours sont comptés. C’est le cauchemar de l’ingénieur, de l’économiste et de toute personne de bon sens : 2 moteurs, 2 batteries...

  • J'aime ( +1 point de réputation) 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 18/01/2020 à 13:45, [email protected] a dit :

Essaie d'ouvrir un sujet sur l'hydrogène ou l'E85, tu vas te marrer de l'étroitesse d'esprit des "sachant" 😂

Ni l'hydrogène ni le E85 ne sont le sujet, des sujets les concernant sont déjà ouverts où tous les arguments des uns et des autres peuvent  être exposés. Ce propos n'est que désobligeant pour ceux qui n'ont pas eu la chance de te convaincre. Gardes tes propres certitudes et fous leur la paix.

Fin du HS

 

J'étais un convaincu de l'hybride, du temps où les accumulateurs électriques étaient moins performants et beaucoup plus coûteux qu'aujourd'hui. L'hybride rechargeable était alors un compromis séduisant.

J'en parle au passé parce que selon moi les progrès de l'électrique pur limitent considérablement leur intérêt.

 

Les facteurs qui  rendent l'hybride encore utile aujourd'hui sont les limites de l'offre en pur électrique et les faiblesses du réseau de recharge. Malheureusement pour qui a besoin d'un moyen de transport 100% disponible partout et en tous temps ou un besoin d'emport important, le thermique reste quasi incontournable. Dans ce cas l'hybride rechargeable est censé être une alternative plus respectueuse de l'environnement.

Selon les études indépendantes cependant, les hybrides rechargeables existantes font globalement moins bien que les pures thermiques sur l'ensemble de leur cycle de vie. Toutefois, marginalement, dans des cas particuliers, elles peuvent être performantes et utiles pour certains utilisateurs qui recourent très peu au moteur thermique.

On me fera convaincra très difficilement que l'essentiel des acheteurs d'engins très coûteux disposant d'une abondante  cavalerie de pur sang sous leur capot vont se dispenser de les nourrir pour bénéficier des performances de leurs machines et se contenter de faire travailler les chevaux de trait de leur moteur électrique.

 

Puisque le sujet c'est l'avenir de l'hybride rechargeable, il est selon moi à des hybrides rechargeable dotés d'une batterie et d'un moteur électrique suffisants pour que le fonctionnement en électrique soit réellement le mode de fonctionnement principal, à l'opposé de ce qui se fait aujourd'hui. Un break 508 avec les batteries et la motorisation électrique de la 208 et le moteur essence de base de la 108 aurait un sens.

  • J'aime ( +1 point de réputation) 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 14 heures, Pahtath a dit :

Bon, plus sérieusement, veux-tu une réponse argumentée ? Je peux en fournir une basée sur le principe d'analogie et de données objectives de consommation, mais j'ai peur que cela sera plus du temps perdu qu'autre chose...

 

Pourquoi ne pas en donner une?

https://www.spritmonitor.de/fr/apercu/31-Mitsubishi/280-Outlander.html?fueltype=6&minkm=50000&powerunit=2

 

4,4l/100km pour un échantillon de 47 véhicules

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, hybridex a dit :

Puisque le sujet c'est l'avenir de l'hybride rechargeable, il est selon moi à des hybrides rechargeable dotés d'une batterie et d'un moteur électrique suffisants pour que le fonctionnement en électrique soit réellement le mode de fonctionnement principal, à l'opposé de ce qui se fait aujourd'hui. Un break 508 avec les batteries et la motorisation électrique de la 208 et le moteur essence de base de la 108 aurait un sens.

Cela s'appelle l'électrique à prolongateur d'autonomie que j'appelle de mes vœux et qui a été travaillé uniquement à la marge pour l'instant (Opel Ampera, i3 REX... et l'Outlander sous 60km/h ;-) )

 

Aujourd'hui il faut aussi comprendre les constructeurs qui doivent adapter leurs chaînes de production. Certains ont plus anticipés que d'autres et ont commencé à travailler sur des moteurs et des transmissions efficientes, d'autres ont préféré une approche plus modulaire basée sur une réutilisation au maximum de pièces existantes.

Cependant, l'innovation continue d'exister dans l'industrie automobile et je pense que cette décennie à venir va être cruciale pour voir un mix technologique abouti.

Bref, à suivre et bien malin celui qui sera déjà capable de prédire le marché de l'automobile neuve dans 3 ans, post-amendes Bruxelloises et avec une pression environnementale encore plus forte.

  • J'aime ( +1 point de réputation) 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

il y a 15 minutes, Pahtath a dit :

Cela s'appelle l'électrique à prolongateur d'autonomie que j'appelle de mes vœux et qui a été travaillé uniquement à la marge pour l'instant (Opel Ampera, i3 REX... et l'Outlander sous 60km/h ;-) )

 

Aujourd'hui il faut aussi comprendre les constructeurs qui doivent adapter leurs chaînes de production. Certains ont plus anticipés que d'autres et ont commencé à travailler sur des moteurs et des transmissions efficientes, d'autres ont préféré une approche plus modulaire basée sur une réutilisation au maximum de pièces existantes.

Cependant, l'innovation continue d'exister dans l'industrie automobile et je pense que cette décennie à venir va être cruciale pour voir un mix technologique abouti.

Bref, à suivre et bien malin celui qui sera déjà capable de prédire le marché de l'automobile neuve dans 3 ans, post-amendes Bruxelloises et avec une pression environnementale encore plus forte.

T'inquiète, les PHEV arrivent malheureusement dans les catalogues des constructeurs: Jeep Renegade, Renault Captur, Peugeot 3008...

Des solutions bâtardes, qui sont des emplâtres pour compenser l'absence de volonté politique de déploiement d'un réseau de bornes de recharge 100 kW sur les principaux axes, et 3 kW sur tous les parkings et en voirie.

 

Sinon, l'i3 Rex est mort et enterré. Heureusement. Encore une demi-solution mal fagotée, qui est tranquillement décédée par simple obsolescence.

 

C'est vraiment moche d'être obligé de continuer à polluer, pour compenser les graves erreurs de nos politiques.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 34 minutes, Pahtath a dit :

Aujourd'hui il faut aussi comprendre les constructeurs qui doivent adapter leurs chaînes de production. Certains ont plus anticipés que d'autres et ont commencé à travailler sur des moteurs et des transmissions efficientes, d'autres ont préféré une approche plus modulaire basée sur une réutilisation au maximum de pièces existantes.

Cela aboutit, pour le moment, à des architectures peu pertinentes qui ne devraient pas être encouragées par des avantages fiscaux même minimes, mais qui suffisent à favoriser les ventes de véhicules dont l'impact environnemental réel n'est pas meilleur que celui des pures thermiques.

Je pense, moi, à une chaîne de traction plus simple, au rendement meilleur que l'ex  Rexx de l'I3:

Un moteur essence de grande série, choisi parmi les moins puissants et coûteux à produire, entraînant par l'intermédiaire d'un simple embrayage centrifuge en cas de besoin un moteur électrique de puissance suffisante alimenté par une batterie de taille raisonnable. C'est le moteur électrique qui propulse la voiture. La batterie seule doit assurer une autonomie minimale de 200 km WLTP. Il n'y a pas de boite de vitesse.

Le fonctionnement serait le suivant:

  • lorsque la batterie est suffisamment chargée seul le moteur électrique fonctionne
  • lorsque la voiture ne roule pas assez vite pour que le moteur thermique fonctionne correctement seul le moteur électrique fonctionne
  • lorsque la voiture roule aux vitesses routières (au delà de 70 km/h environ) et que la batterie n'est pas suffisamment chargée le moteur thermique est embrayé. Il est alors  assisté par le moteur électrique lorsqu'il y a une forte demande de puissance. Au contraire quand la puissance demandée est inférieure à celle fournie par le moteur thermique, le moteur électrique fonctionne en régénération et recharge la batterie
  • Le seuil de charge de batterie déclenchant le moteur thermique est ajustable par l'utilisateur en fonction du trajet.
    • Il y a un important parcours à faible vitesse, le seuil est placé haut (long parcours en zone urbaine)
    • il y a une forte demande d'énergie à prévoir (montée de col) le seuil est placé haut
    • le parcours est essentiellement routier et autoroutier sans grands dénivelés positifs le seuil est placé bas

Cette motorisation reste simple, s'adapte à quasiment toutes les situations et permet de rouler essentiellement en électrique sur longs parcours à condition, bien sur d'utiliser les bornes de recharges rapides disponibles, mais sans y être contraint si elles sont en panne ou si on est particulièrement pressé.

  • J'aime ( +1 point de réputation) 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 58 minutes, Agfa a dit :

 

T'inquiète, les PHEV arrivent malheureusement dans les catalogues des constructeurs: Jeep Renegade, Renault Captur, Peugeot 3008...

Des solutions bâtardes, qui sont des emplâtres pour compenser l'absence de volonté politique de déploiement d'un réseau de bornes de recharge 100 kW sur les principaux axes, et 3 kW sur tous les parkings et en voirie.

 

Sinon, l'i3 Rex est mort et enterré. Heureusement. Encore une demi-solution mal fagotée, qui est tranquillement décédée par simple obsolescence.

 

C'est vraiment moche d'être obligé de continuer à polluer, pour compenser les graves erreurs de nos politiques.

Solution bâtarde ou plus ou moins bon compromis tenant compte de la réalité de la situation. Moi ce que je critique, c'est le compromis foireux et inefficace proposé par les constructeurs. Je pense qu'un compromis hybride bien plus efficace et aidant à la transition est réalisable

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 35 minutes, hybridex a dit :

Cela aboutit, pour le moment, à des architectures peu pertinentes qui ne devraient pas être encouragées par des avantages fiscaux même minimes

 

Je suis partagé : à mon sens, il faut disrupter le marché du VP neuf en permettant à un maximum de personnes de s'équiper d'une voiture qui pollue moins. Que ce soit par le GNV, le GPL, l'HEV, le PHEV, le REX, le BEV, la PAC, il faut faire feu de tout bois pour lutter contre l'urgence climatique et provoquer un choc des consciences.

Ce n'est pas en se contentant de phrases incantatoires et d'un appel aux réveils des consciences que le marché évoluera. Et ce n'est pas en étant drastiques sur l'offre qu'on créera la demande. Il suffit de voir un marché surdopé aux subventions publiques (le bâtiment) pour comprendre que seul le coercitif (la RT2012) et les incitations (le CITE) ont permis un renouvellement et/ou une rénovation des constructions (attendons d'ailleurs de voir l'impact de la fin de la subvention CITE sur le parc locatif...)

 

Alors, oui, c'est sûr qu'il y a un coût et qu'on pourra discuter de son équilibre (bon, après, vu le PLF2020, bon courage pour connaitre le coût du bonus). Mais plutôt que de continuer à subventionner le pétrole (coucou le diesel), faudrait plutôt investir sur des technos qui permettent d'améliorer notre bilan carbone. Bon, d'accord, ca risque de faire regarnir les rond-point vu le côté sacro-saint du GO en France mais y a bien un coût politique à vouloir faire une politique environnementale incitative.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 58 minutes, hybridex a dit :

Un moteur essence de grande série, choisi parmi les moins puissants et coûteux à produire, entraînant par l'intermédiaire d'un simple embrayage centrifuge en cas de besoin un moteur électrique de puissance suffisante alimenté par une batterie de taille raisonnable. C'est le moteur électrique qui propulse la voiture. La batterie seule doit assurer une autonomie minimale de 200 km WLTP. Il n'y a pas de boite de vitesse.

On en a pas mal parlé sur HybridLife, ca bosse là dessus en tout cas.

Après, je suis pas convaincu que l'Atkinson serve à grand chose pour cet usage, plutôt un Wankel. Voyons surtout ce qu'un motoriste comme Mazda peut nous sortir de magique avec son MX-30 à prolongateur Wankel... Bon, et pis j'enterre pas VAG, malgré leurs mini-moteurs surgonflés au turbo, ca reste des sacrés sorciers de la mécanique (OK, allez-y, parlez du DieselGate, point Godwin de l'automobile)

 

EDIT : Enfin, moi, ce que je trouve génial, c'est que depuis 10 ans, les motoristes ressortent du carton des moteurs à explosion qui ont 100 ans et regardent comment ils pourraient servir dans un environnement hybride, vu que le couple ne serait plus forcément nécéssaire à bas régime. Epaté, je suis.

 

Modifié par Pahtath
  • Confus ( 0 point de réputation) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Pahtath, puisque tu as l'air très à l'aise techniquement, parle moi plutôt des particules fines émises par les moteurs essence de dernière génération. J'aurais moins l'impression que tu ressembles à ça:

Résultat de recherche d'images pour "ostrich head in sand"

 

Bon, puisque c'est pas trop facile pour toi de chercher sur Google avec du sable plein les yeux, je te file un coup de main.

 

https://www.caradisiac.com/micro-particules-les-vehicules-essence-recents-plus-polluants-que-les-diesels-178602.htm

 

Citation

 

Des motorisations essence plus polluantes que les diesels

Les particules les plus grosses étant désormais retenues par ces FAP, il ne reste à l’échappement plus que les particules ultrafines, en mesure de pénétrer plus profondément dans nos organismes devenus perméables. Et contrairement à une idée reçue, beaucoup de véhicules essence récents ayant satisfait à la mode du « downsizing » (réduction de la cylindrée) polluent autant, voire davantage que certains diesels.

En effet, afin d’abaisser leur consommation, ces nouveaux moteurs font appel à l’injection directe « stratifiée en mélange pauvre » : l’essence ne remplit plus de manière homogène le cylindre, elle reste concentrée autour de la bougie pour permettre l’explosion et s’appauvrit au-delà. Il en résulte alors une diminution des émissions de CO2 mais une augmentation significative des concentrations en NOx et particules fines (PN). Or, ces motorisations équipent principalement des citadines et des compactes (utilisées « à froid » sur de courtes distances) dotées de systèmes antipollution économiques (dont le fonctionnement est également perturbé par le soufre contenu dans l’essence) les rendant incapables de traiter complètement ces émissions…

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Que dire, que dire...

Je suis sincèrement désolé de ne pas répondre au troll quand on me dit que je suis une autruche.

 

Je suis aussi accessoirement désolé d'expliquer (et avec grand regret, sincèrement) que les PM10 et autres PM2.5 sont aussi générées par les voitures électriques.

Citation

Dans le transport terrestre actuellement, ce sont les liaisons au sol qui produisent le plus de particules, lors de la friction des plaquettes de frein sur les disques et de celle de la route sur les pneus. Et cela s’applique à tous les véhicules, y compris les électriques labellisés « zéro émission », au point de découvrir que la concentration en particules PM10 et PM2.5 dans le métro serait plusieurs dizaines de fois supérieure à celle présente en surface du fait de l’utilisation très intensive du système de freinage !

(je quote le même article pourtant)

 

Qu'en conclure ? Qu'au lieu de se faire la guerre ("ma voiture est plus propre que la tienne, nah"), je préfère choisir l'enthousiasme apporté par le renouvellement des technologies, qui ne sont pas forcément les meilleures, mais qui aident à avoir une meilleure atmosphère terrestre. Par contre, clairement, il y a du boulot, et le meilleur transport le moins polluant reste celui qui n'implique que tes muscles.

 

Bon, on se détend et on boit frais à St Tropez ?

Modifié par Pahtath
  • J'aime ( +1 point de réputation) 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Pahtath

le problème de l'article que tu cite , c'est qu'il y a une énorme erreur, largement dénoncée.

en VE les freins ne sont quasiment jamais utilisé, ils ne produisent donc pas de particules.

alors que les métro, qui sont pris en référence pour soit disant confirmer ces dire, utilisent énormément leurs freins

 

 

  • J'aime ( +1 point de réputation) 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ca fait 3 jours que je roule dans une Model 3 de location. Je crois que je n'ai pas utilisé les freins mécaniques une seule fois. Au lever de pied, la décélération ("regen") est tellement importante, qu'avec un peu d'anticipation, on n'a pas besoin de les solliciter.

 

Et c'est le cas pour de nombreux VE. Alors l'intox, la fake news des particules fines liées au freinage des VE, comment dire...

 

Vu l'urgence climatique, chacun doit faire des efforts, et sacrifier un certain confort. Pour moi, le PHEV ça veut dire "la planète brûle, on va laisser une planète inhabitable à nos enfants, mais je préfère ne rien changer à mes habitudes. C'est trop compliqué pour moi de m'adapter et de faire des efforts, je refuse"

 

Moi je m'en fiche, j'ai 52 ans, je serai largement 6 pieds sous terre avant que les grandes catastrophes s'abattent, mais c'est moche de laisser ça à nos enfants sans nous remettre fondamentalement en question.

 

Et si maintenant je privilégie le train pour parcourir 1000 km au lieu de l'avion (La Rochelle <-> Amsterdam), ça me demande des efforts car mes durées de voyage s'en trouvent bien allongées (10 heures de porte à porte au lieu de 7)

Modifié par Agfa
  • J'aime ( +1 point de réputation) 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Pahtathet @Agfa

Que dire effectivement, que dire sinon que Caradisiac devrait être mis à l'amende pour un article obsolète et baclé!

 

Obsolète parce que le rejet oh combien malencontreuse de particules ultrafines par les moteurs essence à injection directe est un phénomène connu depuis au moins 2015 et résolu depuis. Le laxisme de la norme a révisé et les voitures à essence neuves sont équipées d'un FAP ne laisse pas plus passer les particules que ceux du diesel. Les émissions des moteurs essence en amont du FAP étant ridiculement faibles en comparaison avec celles du diesel on peut espérer qu'il ne posera pas les mêmes problèmes d'encrassement.

 

Baclé quand il évoque les particules du métro qui existent qui bel et bien mais qu'il attribue à la traction électrique alors que, sauf à en fournir une source fiable, on a aucune connaissance de l'origine des fameuses particules. Elles sont plus présentes, je crois, dans certains couloirs que sur les quais. D'où , jusqu'ici réputées pour viennent elles, comment se concentrent-elles? L'enquète est en cours, si quelqu'un a des nouvelles je suis preneur.

 

Baclé aussi parce que l'article parle de mystérieuses émissions de NOx des essences, réputées jusqu'ici pour être relativement sages  en ce domaine. Pour que ce soit un minimum crédible il faudrait des références. Là aussi si quelqu'un en a je suis preneur.

Modifié par hybridex

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 37 minutes, Pahtath a dit :

Qu'en conclure ?

Effectivement, le gros problème des particules se trouve aussi dans la liaison au sol et plaquettes de frein.
Pour le freinage, avantage au VE, on utilise d'abord la régénération avant les plaquettes.
Beaucoup de métros sont équipés d'aspirateur pour le freinage... Mais l'équipement est long.

Faut pas se mentir Pahtath, le PHEV, etc est une aberration technique et une opportunité fiscale pour le constructeur.
Son seul intérêt comme l'avait dit Agfa, c'est que le constructeur passe (rapidement) à l'électrique.
 
Le VE impose de nombreuses contraintes dans nos déplacements.
Le VT, PHEV, plus "souples" sont aujourd'hui des contraintes sanitaires et environnementales non résolues.

On a la liberté de choix de nos « contraintes », choix qui peuvent évoluer...

 

il y a 38 minutes, Pahtath a dit :

Bon, on se détend et on boit frais à St Tropez ?

Ok pour St Tropez, on va attendre l'été ?!?

  • J'aime ( +1 point de réputation) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@hybridex, tu es au courant du dernier scandale concernant les filtres à particule? Quand ils se régénèrent, ils polluent 1000 (mille) fois au dessus de la norme...

https://www.transportenvironment.org/news/new-diesel-cars’-pollution-spikes-dangerous-levels-yet-pass-tests-loophole

Citation

The spikes in emissions happen when soot trapped in the car’s filter is burned off to prevent the exhaust from clogging. Each filter cleaning spews out hundreds of billions of harmful particles per km, and this occurs on average every two weeks. T&E estimates that more than 45 million cars carry these filters in Europe, causing a total of 1.3 billion filter cleanings a year.

Citation

Les pics d'émissions se produisent lorsque la suie emprisonnée dans le filtre de la voiture est brûlée pour éviter que l'échappement ne se bouche. Chaque nettoyage de filtre crache des centaines de milliards de particules nocives par km, ce qui se produit en moyenne toutes les deux semaines. T&E estime que plus de 45 millions de voitures transportent ces filtres en Europe, provoquant un total de 1,3 milliard de nettoyages de filtres par an.

Citation

Les tests indépendants ont également révélé des niveaux élevés des plus petites émissions de particules ultrafines des nouvelles voitures diesel. Bien que non réglementés, ceux-ci sont considérés comme les plus nocifs pour la santé humaine - car ils pénètrent profondément dans le corps - et ont été liés au cancer du cerveau. Lorsque ces plus petites particules ultrafines du Nissan Qashqai et de l'Opel Astra ont également été mesurées, les émissions totales de particules nocives ont augmenté de 11 à 184%.

 

Modifié par Agfa
  • J'aime ( +1 point de réputation) 3
  • Merci ( +1 point de réputation ) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 42 minutes, gepeliste62 a dit :

@Pahtath

le problème de l'article que tu cite , c'est qu'il y a une énorme erreur, largement dénoncée.

en VE les freins ne sont quasiment jamais utilisé, ils ne produisent donc pas de particules.

alors que les métro, qui sont pris en référence pour soit disant confirmer ces dire, utilisent énormément leurs freins

 

 

Mea culpa dans ce cas, j'oubliais le freinage regeneratif.

 

Cependant, c'est une question d'usage au final : l'ecoconducteur n'en produira que très peu alors que le conducteur au style sportif sera producteur de particules non?

Si cela est le cas, pourrions nous au final voir une sorte d'analogie avec le problème des PHEV ? N'est pas avant un souci de comportement plutôt que de voiture ? Qu'il faut avant tout expliquer à notre entourage la nécessité de faire des efforts au quotidien et de laisser sa voiture au garage si elle n'est pas nécessaire ?

 

Bref, @Agfa j'espère que tu comprends que je te rejoins sur le constat, mais que j'essaie juste d'apporter une nuance de gris face à un univers un peu noir?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L’hybride faudra vivre un temps avec, alors autant s’y habituer maintenant, nos constructeurs Français et les infrastructures ne sont pas prêt pour le VE de masse.

A cela s’ajoute les emplois liés, la peur de l’inconnu, de l’autonomie, du prix des VE, de l’augmentation des tarifs des recharges et cela aboutit à une acceptation par touche chirurgicale de l’électrique.

 

Ce qui m’inquiètes c’est l’envol des autres constructeurs, WV par exemple vient de donner son objectif, 28 millions de BEV d’ici 2028 et rajoutez à cela les Tesla, Zoé, eNiro et consorts.

D’ici là, les constructeurs qui n’auront que partiellement évolué vers le VE pourront profiter d’un sursaut de l’hybride et satisfaire encore un peu les actionnaires.

Ce qui m’inquiète, c’est justement le moment ou l’intérêt pour l’hybride tombera car écrasé par la concurrence, ou seront nos constructeur Français? Ou seront les infrastructures en France?

L’avenir de l'hybride est certainement plus envieux que l’électrique à court terme, mais quid d’ici 5 ou 8 ans?

  • J'aime ( +1 point de réputation) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 29 minutes, Ares a dit :

Ok pour St Tropez, on va attendre l'été ?!?

(c) Max Pécas (mais 🙌 si vous acceptez un PHEViste à un rassemblement AP sur St Trop' ;) )

 

il y a 32 minutes, Ares a dit :

Faut pas se mentir Pahtath, le PHEV, etc est une aberration technique et une opportunité fiscale pour le constructeur.

 

Greenwashing du constructeur, probablement. Mais je suis un pragmatique doublé d'un optimiste, je me dis que le PHEV peut être une belle solution transitoire le temps que les infrastructures s'etoffent, que les gammes de BEV augmentent et qu'elles permettent un attelage.

 

Bon, sinon, vous avez peut-être raté ma présentation mais avant de signer pour une Superb iV, j'ai très sérieusement évalué la TM3 LR en LOA.

Au final, ça s'est joué à pas grand chose, mais surtout une question de praticité et de capacité d'emport au vu du rapport qualité-prix. 

Encore une fois, je lorgne aussi sur l'ID.4x qui devrait être en place à la fin de ma LOA en 2023 :-)

 

Bref, siouplé, je cherche pas à greenwasher moi aussi mon discours mais juste à expliquer que le monde des PHEV est aussi rempli de personnes electro-mobiliennes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoignez la conversation

Vous pouvez publier maintenant et s'inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous pour publier un message.
Remarque : Votre message devra être approuvé par un modérateur avant d'être visible.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.




Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×
×
  • Créer...