Aller au contenu

Tesla31

Membre
  • Compteur de contenus

    46
  • Inscription

  • Dernière visite

Visiteurs récents du profil

411 visualisations du profil

Tesla31's Achievements

  1. S’il s’agit des Yoke de Model 3 modifiées, ils le sont actuellement car non homologués par Tesla. Pas d’homologation = circulation illégale sur la voie publique J’échange régulièrement avec Tesla France sur le Yoke: autant dire qu’ils ont une position (très) très ferme sur le Yoke post-vente. J’ai encore reçu un message ce matin: aucune ambiguïté possible de leur part. Par contre en neuf, cela laisse entendre que n’importe quel constructeur aura le droit de faire homologuer un Yoke sur un nouveau véhicule. Tant mieux, cela apportera de l’originalité.
  2. Bonjour, Pour les véhicules neufs qui doivent être homologués en Europe avant leur mise en circulation, il n’y a pas d’avis contradictoire (ex Model S Plaid). Pour la modification des véhicules déjà homologués et en circulation cela ne change rien. Ce sont 2 périmètres bien distincts.
  3. Bonsoir Bob, Merci pour ton retour. La réponse de la DREAL est logiquement sans surprise et cohérente avec celle faite précédemment. Même sans citer explicitement le Yoke: on touche à la direction du véhicule, la DREAL se couvre. Donc comme tu le dis, la suite du processus est connue: demande d’homologation auprès de l’UTAC, réception à titre isolé, notification à l’assurance. Tesla m’ayant confirmé aujourd’hui que le Yoke n’était pas homologué (PJ), là également sans surprise. Fin des doutes (si doutes il y avait) sur la légalité du Yoke et de tout ce qui tourne autour. Reste le sujet plus critique: la dangerosité de l’airbag, qui n’est plus adapté. Je me suis attelé au sujet: je ne manquerai pas de communiquer lorsque je disposerai des éléments suffisants (j’en ai déjà). Car je peux assurer qu’il y a pas mal de personnes qui continuent à installer des Yokes, persuadées que la sécurité passive du volant n’a pas été dégradée (suffit de lire/voir le nombre de publications, articles, tutos ou vidéos qui éludent le sujet, induisent en erreur ou par totale ignorance se contentent de dire « la sécurité reste la même car on remet l’airbag d’origine »).
  4. Bonjour, La discussion (s’il y a…) ne porte pas que sur le cadre légal. Elle porte également (et surtout) sur le domaine sécuritaire, avec l’airbag d’origine qui n’est plus adapté à la forme du Yoke.
  5. Hello, En fait c’est pareil en France. Maintenant, connaissant la Suisse (j’y vais régulièrement pour le boulot), j’imagine que les sanctions sont dissuasives en cas de non respect. En France…
  6. Et du coup la problématique de l’airbag qui n’est plus adapté au Yoke et qui va augmenter le risque de blessures: comment est-il pris en compte ? C’est sans doute ce qu’il y a de plus important avec cette modification. Se prendre une prune par les FdO ou avoir un litige avec son assurance, c’est une chose. Là, on est sur un registre bien plus sérieux. Le Yoke est-il livré avec un document qui dit que l’ancien airbag est totalement compatible ? A-t-on une info de Tesla disant qu’il reste compatible Yoke/pas Yoke sur la Model 3 ? Etc. (ce n’est pas moi qui le dit, c’est une personne qui travaille depuis 20 ans comme experte en sécurité passive).
  7. Hello, Donc factuellement, : 1/ tu as fait la demande à ton assureur s’il assurait ta Tesla précisément équipée d’un Yoke (en lui communiquant les photos et caractéristiques exactes) ? Ce a quoi il t’a répondu favorablement sur ta Tesla équipée d’un Yoke ? Ou 2/ tu lui as juste dit que tu as fait une modification « esthétique », sans fournir de photos ? 1 ou 2 ? Il fat être PRÉCIS et FACTUEL, car la réponse est importante (et sans aucune polémique) : elle pourra faire jurisprudence pour tous ceux intéressés (au moins pour la couverture assurance)
  8. C’est exactement ce que je dis depuis quelques jours et qui m’a été confirmé hier par une experte en sécurité passive (son message en PJ). C’est encore plus dangereux qu’avant car l’airbag n’est plus adapté. Bref…
  9. Enfin bon, les chances d’aboutir à une indemnisation sont quand même incertaines. Et s’il faut aller au devant des batailles d’experts, avocats etc. Plus globalement le Code des Assurances fait foi. Maintenant, au-delà de ça, mon discours est le suivant depuis le début: - celui qui agit en connaissance de cause et est prêt à en assumer les conséquences : aucun problème, il fait ce qu’il veut. - par contre, ayant parcouru les réseaux sociaux sur le sujet, il y a tout de même un certain nombre de personnes qui ont monté un Yoke en toute bonne foi, ignorant totalement les risques encourus. Cela parce qu’ils ont vu untel ou tel message ou vidéo disant « qu’il n’y avait aucun problème d’homologation, la forme n’est pas imposée, que cela ne posait pas de problème de sécurité car l’airbag est d’origine etc. » => les mises en garde s’adressent à ces personnes. Depuis, certaines ont démonté leur Yoke, on stoppé leur intention d’achat etc. J’ai trouvé pertinent la mise en garde depuis une semaine de certains YouTubers au sujet du Yoke «si vous le faites, faites attention et renseignez-vous avant ». Au moins les gens sont au courant et agiront en conséquence.
  10. Hello, Pas besoin de la présence des Forces de l'Ordre et d'un rapport officiel pour établir les circonstances de l'accident et le refus d'indemnisation par l'assurance : c'est le job de l'expert et de l'assurance, avec un simple accident matériel. Un exemple concret qui m'a été rapporté il y a peu de temps par une personne travaillant dans une assurance (également propriétaire de Model 3), suite à ces discussions sur le Yoke : l'assurance a refusé d'indemniser le propriétaire d'une VW Golf accidentée car (je cite, j'ai encore son message) "les jantes étaient plus larges que la voiture". 12000 € de réparation de sa poche, uniquement pour des dommages matériels, sans blessés. Là pour le coup, le lien de causalité "dimensions de jantes -> accident" est plus difficile à établir que celui du Yoke. Les choses seront beaucoup plus "simples" pour les assureurs avec un Yoke: étant donné que le volant influe directement sur la maîtrise du véhicule, c'est la porte ouverte à tous les motifs de refus. La personne au dessus m'a assuré (sans faire de jeu de mots...) "qu'il n'y aurait pas de prise en charge en cas de sinistre avec un Yoke". Même pour un simple accident matériel. Maintenant, si l'assureur s'engage par écrit qu'il couvrira le véhicule équipé d'un Yoke (dont il aura préalablement vu les photos et caractéristiques exactes), Ok. Le risque d'avoir un accident responsable est faible, certes. Par contre, on risque très gros et de devoir payer des sommes importantes en cas de problème. Et pire encore avec du corporel. Tout cela pour un volant... Après oui, je l'accorde sans problème: le volant d'origine de la Model 3 est fade. On avait des volants magnifiques et bien plus qualitatifs sur nos véhicules précédents (Audi/BMW), donc il est tenant d'en changer. Mais le risque avec ce Yoke est important et incontestable à tout point de vue.
  11. Hello Bob, Rien de nouveau, cela doit faire 20-30 ans que le CT vérifie l'état et la conformité des équipements du véhicule, dont la direction. (et en plus cela figurait déjà dans ma publication initiale semaine dernière). Plus globalement toute la colonne de direction (du volant à la crémaillère) font partie des points vérifiés lors du contrôle technique. De même que la conformité de tous les équipements. https://www.legifrance.gouv.fr/loda/article_lc/LEGIARTI000042548649 "Le contrôleur doit vérifier 133 points de contrôle concernant les fonctions suivantes : Identification du véhicule : documents du véhicule, plaque d'immatriculation... Équipements de freinage : plaquettes, disques... Direction : volant, boîtier..." 2.2.2. COLONNE ET AMORTISSEURS DE DIRECTION 2.2.2. e. 3.Modification présentant un risque / Critique 6.2.9. AUTRES ÉQUIPEMENTS ET AMÉNAGEMENTS INTÉRIEURS ET EXTÉRIEURS 6.2.9. b. 1. Accessoire ou équipement non conforme aux exigences Autre exemple, cet avocat routier indique sur son site internet : "Dernier cas, les "voitures tunées" qui sont transformées par des particuliers, et donc ne respectent parfois plus les normes de sécurité en vigueur, par exemple si des jantes plus grandes sont posées, si le moteur a été remplacé par un autre de puissance différente, si les vitres sont teintées, etc. Dans ce cas, elles ne sont plus homologuées et ne passeront pas le contrôle technique." https://www.franck-cohen-avocat.fr/blog/quels-sont-risques-dinfraction-quand-conduit-un-vehicule-non-homologue.html Maintenant oui, cela va dépendre du bon vouloir du centre de contrôle technique: certains laisseront passer, d'autres non... Je connais quelqu'un qui roule depuis des années avec une voiture aux vitres avant à 75% d'opacité (30% maxi demandée). Non seulement il ne s'est jamais fait arrêter, mais en plus il arrive à passer le CT sans problème. D'autres ont eu des refus... A une époque, j'ai eu une Clio. J'avais remplacé les pneus d'origine (des Continental 165...) par des Michelin Pilot Sport 185... Outre la tenue de route et le freinage bien meilleurs, ils étaient neufs quand j'ai passé le premier contrôle. Malgré tout, le contrôleur technique a tout arrêté, puis a passé des coups de fils. Il me dit ensuite "j'ai eu un doute sur l'homologation de vos pneus sur ce véhicule, notamment par rapport aux jantes. J'ai appelé Renault, finalement c'est conforme." Par la suite, ayant déménagé, j'ai passé le CT ailleurs: le centre suivant ne s'est posé aucune question... Bref, ce sera un coup de poker ce Yoke au CT, certains se poseront la question et refuseront. Sinon non, je n'ai jamais eu de refus au CT depuis que je conduis. Et je n'ai jamais modifié/changé le volant de tous mes véhicules. Les seules modifs faites sur nos Tesla: pose de films sur les vitres arrière.
  12. @Arnaudc06 Bonjour Arnaud, Je me permets les commentaires suivants: " Le Volant Yoke que j’ai monté vient de chez Ali-express mais il s’agit d’un vrai volant Tesla ou seule la jante a été modifiée." => le problème viennent justement de là. La modification est importante (suppression de tout le 1/3 supérieur), ce qui modifie la préhension et l'ergonomie du volant. Je rajoute à cela, quid des conditions de modification : - le volant a-t-il été bricolé dans un garage/atelier au fin fond de la Chine, sans aucune maîtrise ? - il y a eu usinage/tronçonnage du 1/3 supérieur: cela a-t-il affecté le reste de la partie métallique (jante, branches) ? Création de criques dans le métal ? Comment l'atelier s'est assuré de cela: contrôles non destructif genre ressuage ? Car Tesla, comme tout constructeur, fait appel à des fournisseurs sélectionnés/validés et surveillés, pour ces composants sous-traités. Il porte la responsabilité en cas de produit non-conforme (puis se retournera vers son fournisseur). Ce qui n'est pas le cas ici, avec ce volant "bricolé" par ?. "j’ai récupéré tout l’équipement de mon volant d’origine (airbag, mécanisme du klaxon, molette, chauffage, face avant de la partie centrale ..) de telle manière que la seule chose qui change par rapport à un volant Tesla c’est la jantes du volant." => Voir mon paragraphe ci-dessous sur l'airbag, qui est sans appel. "Concernant les contraintes de sécurité la structure du volant est une pièce d’origine Tesla." => non, ce n'est plus une pièce d'origine Tesla car modifié significativement. "A ce stade je pense qu’on peut réellement arguer que la modification de la jante du volant est du domaine de l’esthétique" => le "on peut" = "je peux". Cette conclusion n'engage que toi. => "domaine de l’esthétique": cela ne correspond pas aux réponses de la DREAL. Là également, cette conclusion t'appartient. "d’un point de vue sécurité l’absence de la jante au dessus du volant améliorer nettement la visibilité." => un argument à faire valoir auprès de l'UTAC lors de la demande de validation. D'une manière générale, je suggère de faire le parcours auprès de la DREAL, Tesla, UTAC et assureur. Par contre, il faut être factuel et précis au sujet de la modification concernée: on veut installer un volant Yoke, donc la question qui leur sera posée portera précisément sur ce Yoke (photo, caractéristiques...). Ils doivent répondre spécifiquement sur ce volant Yoke. Car en cas d'accident impliquant votre responsabilité ou de litige avec l'assurance ou les FdO, vous serez en mesure de fournir des éléments concrets. Et non en leur posant une question vague ou interprétable (ex. "j'ai modifié mon volant, ce n'est qu'esthétique", sans photo : question trop imprécise). « Concernant la garantie et l’assurance, il ne pourrait y avoir un doute que si le volant est directement responsable de l’accident/panne. Et là avec une structure d’origine … compliqué de prouver que c’est le volant qui a créée l’accident/panne … même si probablement dans certains cas celà peut être le cas. » => les assureurs ne sont pas des entreprises philanthropes. Avec ce Yoke non homologué et non d'origine, on leur apporte avec une facilité déconcertante un motif de refus d'indemnisation en cas d'accident responsable grave. Ceci m'a été conformité par plusieurs personnes travaillant dans le domaine, qui ont déjà refusé des indemnisations en cas de véhicule non-conforme (ex. élargisseurs de voies). Devant un Tribunal, les convictions personnelles du conducteur responsable "je crois que... je pense que.. à mon avis" ne pèseront pas grand-chose car le référentiel sera la Loi (Code de la Route, paragraphe "Modification de véhicule"), voir l'avis du constructeur (modification homologuée ou non). POINT IMPORTANT AU SUJET DE L'AIRBAG (commentaire général, qui s'adresse à tout le monde) Je lis régulièrement ici et ailleurs les mêmes commentaires "J'ai remis l'airbag d'origine sur mon Yoke, donc cela ne modifie pas la sécurité". En début de semaine, j'ai rajouté en commentaire sur le site du TOCF que cette modification impactait également le fonctionnement correct de l'airbag, dans son déploiement mais surtout lors du contact avec la tête du conducteur. Car un airbag est conçu notamment en fonction de la forme du volant. Ce matin, j'ai reçu le message suivant de cette personne qui travaille depuis 20 ans dans le domaine de la sécurité passive automobile (le titre de sa fonction actuelle "Vehicle safety performance / Global Safety specialist and NCAP technical lead"): "Je confirme, travaillant dans le domaine de la sécurité passive. L'absence d'appui sur le haut du volant de l'airbag [suppression du 1/3 supérieur du volant], va clairement diminuer son efficacité et augmenter le risque de faire ce qu'on appelle un "fond de sac" donc taper à travers le sac des éléments durs et agressifs avec la tête et ou le thorax. Conclusion comme vous le dites: ne changez pas vos volants par un Yoke. Non seulement cela vous retire la couverture en cas d'accident mais en plus c'est plus dangereux !!!" Son message en PJ. Elle confirme donc mon raisonnement. C'est d'une logique implacable et ce n'est que du bon sens technique quand on sait comment fonctionne concrètement un airbag. L'airbag de la Model S Plaid est spécifiquement conçu pour ce modèle et son volant Yoke. En résumé, rien ne va dans cette modification: - illégalité au regard du Code de la Route car modification non homologuée, - refus de contrôle technique, - défaut potentiel d'indemnisation en cas d'accident responsable, - augmentation des risques de blessures pour le conducteur. Maintenant, libre à chacun de refuser catégoriquement les réponses de la DREAL et de Tesla (Yoke à faire homologuer par l'UTAC car non approuvé par Tesla), puis de vouloir à titre individuel prendre le risque de se faire verbaliser ou se voir refuser une indemnisation par son assureur. Par contre, aller écrire et publier régulièrement "on ne touche pas la sécurité car l'airbag est le même" : c'est faux et dangereux : certains liront en diagonal ou le prendront pour argent comptant, mettant également leur vie en danger sans le savoir. Faites-le pour vous-même en toute discrétion si vous le souhaitez malgré tout, mais svp arrêtez de faire la promotion d'une pratique illégale et dangereuse sur les réseaux sociaux et forums. Désolé d'être un peu brutal, mais on tombe dans l'inconscience totale avec ce genre de "bricolage".
  13. Sa facture était en Francs Suisses (CHF), donc concernait visiblement une opération effectuée en Suisse. La réglementation peut varier beaucoup selon les pays frontaliers, par exemple avec l’histoire du chargeur mural Tesla un temps interdit en France mais autorisé dans certains pays voisins. Et cette facture ne détaille pas le type exact de volant monté. Je pense que Tesla ne t’a rien dit au SC car: pas le sujet du moment, pas le temps, pas leurs affaires si le client modifie la voiture (ils se dégagent de toute responsabilité) etc. Une chose très simple à faire: demander un entretien dans l’application avec cette demande de modification (montage Yoke). On verra bien s’ils contredisent la réponse de Tesla Chambourcy au dessus.
  14. Bonjour, La DREAL veut que Tesla et ses « services techniques » (du moins une fonction ou un service chez Tesla ayant les compétences, pas par exemple un « simple » commercial) valident la modification. Logique. Il s’agit d’un organe de sécurité: dans leurs réponses, Tesla et la DREAL ont clairement pris des décisions conservatoires (principe de précaution) : ils ne prendront aucun risque car leur responsabilité est engagée en cas de problème. Et surtout je ne vois pas comment Tesla pourrait engager sa responsabilité avec le montage d’un volant modifié et à la provenance inconnue. Même si le risque technique peut être faible (volant qui casse, se dévisse…), c’est le côté juridique qui freine Tesla: on est dans une société devenue très procédurière. Donc aucun risque pour eux. Sans aucun doute que pour un volant rond la DREAL aurait considéré la modification comme non notable. Là, avec le Yoke, la modification est au delà de l’esthétisme (il manque tout le 1/3 supérieur). Dans tous les cas, même avec un volant rond quasi-identique, Tesla aurait fait sauter la garantie du volant car non effectué dans le réseau. Quant aux autres types de modifications que tu évoques, elles sont décrites dans la réglementation (lien dans mon texte): A faire valider par la DREAL: Modification affectant les caractéristiques de la notice descriptive (puissance, poids et dimensions, essieux, freinage, organes de manœuvre, de direction et de visibilité, énergie, émissions polluantes et nuisances sonores) => donc oui potentiellement suspension, freins… Non soumis à validation : la pose d'un siège auto au véhicule particulier, le changement des housses de siège ou des tapis de sol, la pose d'un système d'aide à la navigation, la pose d’éléments décoratifs quand ils ne réduisent pas la visibilité du conducteur. Je n’ai pas poursuivi la démarche car cela ne m’intéresse pas que d’avoir un Yoke. Ensuite l’étape suivante aurait été la constitution du dossier auprès de l’UTAC, monter à Montlhéry pour la réalisation d’essais etc. J’imagine le coût d’une telle démarche. Donc ce qui m’intéresse encore moins. Mais comme je le dis en bas de mon message, si certains ont des éléments de preuve tangibles (écrits) de Tesla France, de la DREAL etc. disant que cette modification est validée, il faut les partager. J’ai trouvé quelqu’un sur FB qui selon ses propos, AURAIT fait monter un Yoke par « un garage agréé »: je lui ai demandé en MP plus d’infos (en SC Tesla France ? ou garage partenaire ? Lequel ? Etc.) => il a lu mes questions, mais aucune réponse, dommage. S’il est passé officiellement par Tesla France ou un de ses partenaires, il n’y a aucun problème pour partager les éléments.
  15. Il est clair que cette modification sera du pain béni à la fois pour Tesla et les assureurs en cas de problème. L’expert n’aura même pas besoin de faire le tour de la voiture en cas d’accident responsable (à fortiori avec du corporel). Il prendra une photo, l’enverra à Tesla en lui demandant si c’est homologué. Non ? Voilà, pas d’indemnisation Monsieur, ou réduite. (mais comment on peut s’imaginer 5 min que Tesla va engager sa responsabilité en approuvant le montage d’un volant, organe de sécurité, bricolé en Chine sans aucun contrôle de sa part ? N’importe quel constructeur ferait de même).


×
×
  • Créer...
Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.