Aller au contenu
fge

Forum • Une guerre mondiale à venir à cause de la nourriture ?

Messages recommandés

Non, ceci n'est basé sur aucune étude sérieuse, c'est simplement une de mes peurs paniques peut-être pas justifiée.

 

Je commencerai par fournir un lien vers une vidéo YouTube d'un épisode du dessous des cartes assez édifiant (désolé Arte, et RIP Jean-Christophe Victor) :

 

Je vais élaborer à partir ce cette vidéo, et en particulier la partie sur les biocarburants :

 

* pour le transport individuel, il est d'ores et déjà prouvé que nous n'en avons tout simplement pas besoin ; simplement, l'appareillage politico-industriel est grippé en faveur des moteurs à combustion interne qui peuvent les utiliser (d'autant plus que le bilan carbone de ces carburants est meilleur que celui des hydrocarbures) ;

* et au vu du marché croissant du véhicule individuel malgré les visions idéalistes de certains soi-disant experts, il y a fort à parier que de plus en plus de terres arables serviront aux biocarburants plutôt qu'à la nourriture ;

* et enfin, au vu des changements climatiques (j'ai déjà fait un sujet là-dessus), il y a fort à parier que le rendement des terres arables va baisser plutôt que le contraire, et que leur surface va également diminuer.

 

La solution est pourtant connue : solaire, éolien, batteries. Mais pour l'instant, on n'en prend pas le chemin.

 

Cela n'a beau être qu'un anime, l'introduction de Mahouka Kokko no Rettousei m'a l'air plus prophétique qu'autre chose, du moins si la condition initiale est remplie :

 

* 2030 : refroidissement massif du climat, raréfaction de la nourriture ;

* 2045 : 3e guerre mondiale, durée 20 ans ; population réduite à 3 milliards.

 

Ce scénario me paraît malheureusement assez réaliste. Et un moyen de l'éviter est d'exploiter enfin au mieux la force électromagnétique que l'univers nous offre. Et donc l'électricité pour le transport, parce qu'au final on n'a besoin que de ça.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On arrive très facilement à faire le lien entre le manque de nourriture et le b*rdel qu'il y a eu en Afrique du nord ces dernières années, y compris Daesh.

 

Crise + sécheresse = pénurie de céréales + prix qui flambent = révolution

 

De toute évidence ces phénomènes vont aller en s'amplifiant, pour le bonheur de quelques uns et le malheur du plus grand nombre...

 

L'agriculture dans le futur, ça ressemblera à ça:

même plus besoin de fermiers.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Guerre, oui, mondiale, je ne pense pas. Ça va rester cantonné à des pays africains ou à la limite du Moyen orient (quoique, si l'on regarde le Yémen, c'est plus les conflits qui y provoquent les famines et pas l'inverse), et ne viendra pas provoquer une révolution dans un pays "important" pour lequel des grandes puissances seraient prêtes à s'affronter.

 

Le seul danger vient de l'Inde et du Pakistan, qui peuvent se retrouver, avec leurs populations énormes et leurs espaces naturels de plus en plus réduits et pollués, à littéralement crever de faim, et le problème c'est que ce sont deux puissances nucléaires. Et le jeu des alliances y est un foutoir pas permis, l'Inde est pote avec la Russie mais pas trop, et achète des Rafale à la France, le Pakistan est à la fois allié avec les USA et avec la Chine, mais la Chine se rapproche aussi de la Russie qui est proche de l'Inde et...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
..... de plus en plus de terres arables serviront aux biocarburants plutôt qu'à la nourriture ;
Je ne pense pas.

Les "biocarburants" utilisant des terres arables sont mis en avant par le lobby agricole.

Ce lobby souffre d'une baisse de ses revenus pour cause de surproduction de nourriture à l'échele planétaire.

Ces biocarburants représentent simplement une diversification pour ces producteurs.

Si, demain, une clientèle solvable se présente pour acheter de la nourriture, les prix (et les revenus) agricoles remonteront et cette forme de biocarburant disparaitra, car moins rémunératrice.

 

Pour info, on sait déjà produire du bio-kérosène à partir de CO2 + eau de mer + algues + soleil sur des terres

totalement incultes.

Si, un jour, nous venions à manquer, à la fois, de pétrole ET de nourriture, les solutions existent et ne demandent qu'à être industrialisées.

 

* et enfin, au vu des changements climatiques (j'ai déjà fait un sujet là-dessus), il y a fort à parier que le rendement des terres arables va baisser plutôt que le contraire, et que leur surface va également diminuer.
Je ne pense pas non plus.

Pourquoi le rendement baisserait-il ?

Pourquoi les surperficies cultivées diminueraient-elles ?

Le "réchauffement" va rendre cultivables des km2 de terres septentionnales qui n'étaient tout simplement pas cultivables jusqu'à maintenant.

Certains parlent de planter de la vigne en Ecosse.

Tu serais surpris de la production agricole en Alaska : avec 20 heures de soleil par jour, les tomates poussent à vue d'oeil...

 

Les solutions à nos "problèmes" seront technologiques, ou ne seront pas : Edgar Faure disait "il n'y a aucun problème que l'absence de solution ne finisse par régler".

Modifié par Invité

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La nature d’une manière où d’une autre se chargera de régler le problème.

 

Que nous rentrions dans une période de futures gros problèmes c’est probable. Quand les gros problèmes où l’accumulations de gros problèmes seront ressenti réellement par une partie suffisante de la population pour qu’un de nos dirigents puissent agir de manière efficace ce n’est pas fait! Et aujourd’hui en France c’est fort peu probable.

 

Au US c’est impensable.

Dans les pays Nordiques peut être!

 

Il y a plusieurs visions sur le sujet:

 

La vision Rifkiniènne de la troisième révolution industrielle plutôt optimiste où

La vision d’un français qui n’a pas sa langue dans sa poche JM Jancovici

Jancovici : Entretien sur "Présages" en podcast - 22/02/2018

 

Voir d’autres...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai vu aux infos il y a quelques jours que le gouvernement égyptien allait prendre des mesures pour lutter contre la démographie galopante ("l’Egypte, «bombe démographique» avec un taux de natalité de 31,5 enfants pour 1000 habitants" "le déficit public atteint 13% du PIB «avec des dépenses pour la plupart improductives: un cinquième du budget de l’Etat destiné aux subventions à l’énergie et aux biens de première nécessité ; un quart pour les salaires des sept millions de fonctionnaires» (pour une population de 94,7 millions d’habitants en 2017" France Info 1er mars). C'est la 1ère fois que j'entends qu'un pays arabe va agir contre la surpopulation. (Mais pas moyen de retrouver la source !).

 

La surpopulation fait qu'à partir d'un certain point la solution la moins coûteuse c'est la guerre. Avant, si on a de l'argent, on achète les terres agricoles des autres (cf la Chine, qui a déjà commencé à acheter en France !).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×