Aller au contenu
wywy

Forum • Test Nissan Leaf et autonomie

Messages recommandés

J'ai testé une Leaf Tekna durant 3 jours prêtée par mon concessionnaire.

 

Je tiens à préciser que c'est la première fois que je conduis un VE sur une période aussi longue et un tel trajet.

 

Généralité

 

J'ai trouvé le confort de la voiture au top, les sièges de la Teckna sont vraiment très bien. Le silence à bord et génial. Idéal pour écouter du jazz ou de la musique classique

 

Quelques personnes considèrent que le joystick de la boîte auto n'est pas très ergonomique. Ben je l'ai trouvé très bien.

 

Les suspensions offrent un très bon confort de conduite et la voiture est très précise dans la direction.

 

Pro-Pilote

Pas très convaincu par cette option, sans doute parce que je ne suis pas habitué. Mais surtout, j'ai trouvé que la consommation augmentait sensiblement.

 

Je pense que c'est tout à fait compréhensible. En effet, du moment où l'on demande à un véhicule de faire une fonction qui normalement est dévolue au conducteur, cela met plein de capteurs en route, oblige le VE à maintenir la vitesse et la trajectoire (léger mouvement du volant pour que la voiture reste centrée sur la voie) donc forcément la batterie est plus sollicitée.

 

Autonomie le nerf de la guerre

Effectué sur un trajet identique, mais réalisé deux fois par autoroute et une fois par les nationales et départementales.

 

Aller le jour et retour la nuit

Climatisation sur « auto » à 19°

Température entre 3° et 6° voir 9° à un moment (assez stable sur ces trois jours de test)
 
Autoroute : Trajet 70 km
 
  • Mode « D » sans « Eco »

 

Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'autoroute n'est pas fais pour elle

 

En effet, de très rares occasions de générer du courant et Pro-pilote ou pas ... l'autonomie était de 190 km environs.

 

Cependant, n'oubliez pas que je ne suis pas un chevronné des VE et que j'étais en mode test.

 

J'ai donc effectué une ou deux pointes à 150 sur 2 ou 3 km. Mais tout le reste du temps j'étais vers 115 km/h au compteur.

 

Lors de descente j'ai testé la roue libre en position "N". Bon, j'ai pas trouvé cela terrible. Car sans e-Pedal la voiture glisse bien tout en régénérant. Il faut doser quelques fois pour garder la vitesse, mais franchement ce n'est pas gênant.

 

Route nationale, secteur rurale et ville : trajet 74 km

 

Mode « D » avec « Eco »

Respect des limitations de vitesse

  • Trajet effectué sous la pluie

 

Là c'est nettement mieux !

 

C'est là que la Leaf révèle tout son potentiel !

 

Elle est super agréable à conduire, et je préfère nettement rouler hors autoroute avec cette voiture (vu le prix de l'autoroute c'est tout bénéf )

 

Plus de vitesses à passer, réactivité du moteur excellente (même en mode "Eco"). Et le E-Pedal .... le big foot total !

 

Je ne sais pas si j'ai bien conduit ou pas mais voici quelques résultats :

 

  • Sur ce trajet j'ai pu régénérer 20 km sur 74 (soit 27%).

  • En moyenne j'ai consommé environs 13 kw

 

Mon utilisation de la e-Pedal

 

Comme j'avais testé la Ioniq Electrique, il y a de cela quelque mois, je me suis dis que le fait de pouvoir contrôler la régénération est un atout indispensable pour gérer au mieux l'autonomie.

 

Comme la e-Pédal permet de faire cela, j'ai donc pensé qu'au final cela revient au même que d'avoir les palettes au volant de la Ionic.

 

D'ailleurs, les ingénieurs de chez Nissan se sont plantés sur ce coup ! Une palette au volant aurait sans doute était beaucoup plus ergonomique.

 

Bref, voici comme je m'y suis pris :

A l'approche d'une intersection (rond-point, feux rouge, etc.) ou d'un obstacle prévisible (véhicule à l'arrêt, chantier, etc.) j'active la e-pedal et sans toucher au frein la voiture ralentie jusqu'à l'arrêt complet si nécessaire.

 

Lorsque je sort de cette zone de ralentissement je l'a désactive.

 

Au début cela demande une adaptation pour gérer le moment où il faut activer l'e-Pedal, mais on s'y fait vite, à tel point que cela en devient amusant (j'espérais que les feux passent au rouge pour dire !!! )

 

En fait, j'avais remarqué que si je laissais la e-Pedal enclenchée en permanence, la conso était légèrement augmentée.

De plus, dès que l'on relâche, même légèrement, la pression sur l’accélérateur la régénération s’enclenchait quasi immédiatement, et qu'il n'y avait plus cette effet "roue libre" (position où il n'y a aucune dépense et aucune régénération de courant).

 

Du coup, la laisser en permanence cela ne fait sans doute pas gagner grand chose. En revanche en la gérant comme sur la Ioniq là, cela me semble l'idéal

 

Au final, je pense que la nouvelle Leaf peut être une voiture très efficiente après quelques mois d'utilisation.

 

J'aurais bien aimé prendre des photos des données de l'autonomie, mais elles ne restaient affichées que quelques secondes à l'arrêt du véhicule. Et comme le manuel du conducteur était celui de l'ancienne ... à part les bouton de clim, il n'y a pas trop de rapport. Je n'ai donc pas pu retrouver ces écrans

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

 

---

 

Tout d'abord, je relève une erreur que je faisais moi aussi tout au début : « de très rares occasions de générer du courant ».

 

« générer du courant », ça veut dire qu'auparavant tu en as dépensé, et ce que tu vas régénérer sera toujours inférieur à ce que tu as dépensé avant. Par conséquent, non ce n'est pas pour ça que l'autoroute n'est pas l'amie des VE (que ce soit une LEAF ou une autre). C'est la vitesse, uniquement la vitesse.

Pour améliorer au maximum l'autonomie, il ne faut pas se reposer sur la régénération, mais anticiper au maximum pour ne pas du tout utiliser la régénération (l'énergie la mieux économisée est celle que tu n'as pas consommée).

 

---

 

Ensuite, concernant ton impression sur le Pro-Pilot et l'augmentation de consommation, je doute que les capteurs et le contrôle du volant en soient la cause. Ces équipements consomment très peu, en comparaison du moteur (on parle de quelques dizaines de watts, comparé à quelque chose qui tourne autour de 20 000 watts.

De plus, si tu mets le limiteur ou le régulateur de vitesse, tu as à peu près le même genre de perte d'autonomie. Je pense surtout que la différence vient que dans ces modes, la voiture fait en sorte de stabiliser la vitesse demandée, faisant constamment varier la conso (et potentiellement la régénération), mais sans savoir quel est le profil de la route qui arrive, donc sans anticiper. Si tu vois une descente, tu vas lâcher un peu le pied, sachant que la voiture va accélérer un peu ; le truc automatique, lui, constaterait plutôt que la vitesse augmente à cause de la pente, puis ralentir pour restabiliser la vitesse demandée, etc.

 

---

 

Pour le silence, je l'ai trouvé en effet agréable, on reste dans les standards des voitures électriques, peut-être un chouïa au-dessus...

 

---

 

Concernant la e-Pedal, je pense que l'utilisation que tu en as eue n'est pas du tout du tout du tout ce qui a été prévu.

 

Ce qui a été prévu, c'est que tu actives la e-Pedal quand tu arrives en ville (les gens changent de trottoir ♫) - ou même en continu - et qu'à partir de là tu fais toute ta conduite à une seule pédale - je pense que c'est à toi d'apprendre à doser l'accélération et le freinage avec cette unique pédale, ce qui demande certainement plusieurs jours d'adaptation.

 

D'ailleurs, activer et désactiver constamment cette fonction, c'est dangereux, vu que ça te fait lâcher le volant...

 

Concernant sa consommation, je pense que c'est normal au début, vu que tu vas relever le pied plus que nécessaire et la voiture va régénérer de l'énergie, mais toi tu vas réaccélérer parce que ça ralentit trop, etc. Encore une fois, perte d'énergie à la régénération...

 

La e-Pedal n'est clairement pas une technique d'économie d'énergie, c'est un élément de confort.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci @wywy pour ce rapport complet et très détaillé.

 

Si tu peux encore faire un essai, essaie-là en position B et mode ECO sur des routes secondaires. Je trouve que c'est là que tu roules le mieux et le plus économique. L'e-Pedal ne fait rien gagner de plus, au contraire. Ça peut être utile en ville, mais sur la route ça te freine trop et ça engage le frein électrique quand il n'y a pas du tout besoin.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

E-Pedal actionne les freins hydrauliques en plus du freinage électrique si on lache complètement l'accélérateur, occasionnant plus de pertes.

Pour l'utiliser sur (petite) route sans trop consommer, il faut apprendre à ne lacher que partiellement l'accélérateur, dans la plage de régénération, et ne le lacher complètement qu'à l'arrivée à un stop / croisement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Wywy, merci pour ce compte rendu trés complet.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A propos, où en est-elle, ta 2.zéro, @wywy? Commandée le 9/10, elle devrait sortir d'hibernation bientôt!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci à vous, voilà une belle page pleine d'infos utiles !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@ cw-leaf 2.0 normalement elle doit arriver le 16, soit la semaine prochaine. Mais il va falloir faire une ristourne (ou mettre les options) car il est hors de question d'acheter un véhicule qui n'a pas ce qui était prévue au départ.

 

Bah, l'essai était de 3 jours ce qui est déjà pas mal Nous avons économisé 50 € de carburant sur ces 3 journées

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme je l'ai indiqué dans un autre sujet, je n'ai ma Leaf que depuis vendredi mais de ce que j'observe, l'autonomie se situe autour de 200 km.

Tout ça en usage mixte : 2x2 voies, ville, campagne...

Je suis en Bretagne donc températures relativement clémentes par rapport à d'autres régions françaises ces cerniers temps.

Mais pas tout à fait d'accord pour dire que c'est un véhicule essentiellement urbain. Pour mon boulot, je fais des trajets AR allant jusque 200 km avec une grande partie de 2x2 voies) et je compte bien utiliser ma Leaf à chaque fois.

Et d'après mes premières constatations, c'est tout à fait envisageable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

seb@maccagnoni je suis bien d'accord que la vitesse est bien l'ennemie de l'énergie. Quand au fait de ne pas utilisé du tout la régénération j'ai du mal à comprendre (normal pour un débutant ).

 

En effet, lorsque je suis en descente et qu'uniquement pas sa masse, ma voiture prend de la vitesse (ce qui m'est arrivé avec la Leaf), je trouve qu'il est mieux de régénérer pour la faire ralentir que de freiner.

 

Nous avons la chance avec un VE de pouvoir réinjecter de l'énergie dans la batterie je ne vois pas pourquoi s'en priver.

 

Mais je suis tout à fait d'accord sur le fait que l'énergie non dépensées .... c'est la meilleure économie. Mais, bon je peux me tromper, cela est théorique. Dans la vie réelle je pense que ce n'est pas aussi évident (le coup de la descente par exemple).

 

J'ai quand même pu récupérer 20 bornes soit 27% sur mon trajet, ce n'est peut être pas grand chose, mais je trouve cela pas mal, surtout que je ne suis pas, mais pas du tout un spécialiste

 

Si un gars comme moi arrive à faire cela, j'ose même pas imaginer avec un gars qui a de l'expérience (quelque soit la méthode choisi e-pedal ou pas)

 

Sur le point que la e-pedal n'était pas prévue pour cela, ben à mon avis c'est une erreur de conception.

 

Oublions le coté marketing de l'histoire

Que fais de plus cette pédale à part augmenter la régénération ? N'est-ce pas comme cela que fonctionne les palettes de la Ioniq ? Pourquoi donc ne pas l'utiliser selon ce même principe ?

(D'ailleurs j'ai bien sentis que cette régénération influençait également la pédale d'accélérateur de la Ioniq, je ne vois pas comment il peut en être autrement.)

 

Qu'est-ce qui empêche un conducteur de Ioniq de rouler avec la régénération maximum ou pas sur tout son trajet ?

 

Je pense que si cette Ioniq et si efficiente, c'est certes à cause de son CX, mais je reste persuadé que cela provient aussi de cette possibilité de régénérer du jus.

 

Pour ce qui est de tenir le volant d'une main, après avoir lu ton message, je suis aller faire des courses et il se trouve qu'avec une boîte manuelle, j'ai rarement les deux mains sur le volant Je ne m'en étais pas rendu compte avec l'habitude.

 

Mais arrivé à un roind point il faut rétrograder, du coup passer la vitesse inférieure, donc tenir le volant d'une seule main pendant ce temps. Et bien cela prend plus de temps que de simplement appuyer sur un bouton On ne se rend pas compte à cause de l'habitude, mais c'est bien réel.

 

Alors je concède aisément qu'au début j'avais tendance à laissé la main vers le bouton, car en l'absence d'habitude j'avais du mal à le retrouver.

 

Mais après mon deuxième trajet, j'étais plus à l'aise et la main revenait naturellement sur le volant après avoir activée la e-pedal (comme lors d'un passage de vitesse en fait). Une fois, par exemple un rond-point passé, ma main allait naturellement désactiver la e-pédal (de la même manière que de changer de vitesse après une intersection de ce type).

 

Bon ... après on peut faire comme une de mes tante qui roulait en première tout le temps. J'ai demandé pourquoi "ben temps qu'elle n'est pas usée" (boutade évidement )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Wywy, le monsieur il a pas dit que tu devrais freiner plutôt que régénérer.

 

Il essayait d'expliquer qu'il vaut mieux essayer de rouler en libre autant que possible pour conserver l'énergie. Et si faut ralentir alors oui évidemment il vaut mieux régénérer que freiner sans régénération.

 

Dans une descente forte et longue, là effectivement tu peux faire un peu de régénération pour maintenir une vitesse constante.

Si dans cette descente la LEAF atteint 130km/h en roue libre, il peut être intéressant de faire un peu de régénération et être limité à 110km/h.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
En effet, lorsque je suis en descente et qu'uniquement pas sa masse, ma voiture prend de la vitesse (ce qui m'est arrivé avec la Leaf), je trouve qu'il est mieux de régénérer pour la faire ralentir que de freiner.

Lorsque tu es en descente et que tu as absolument besoin de ralentir ou de conserver une vitesse, oui.

Mais si tu peux laisser la voiture prendre de la vitesse (sans consommer) pour la laisser continuer sur sa lancée jusqu'à redescendre à la vitesse précédente, tu auras encore + gagné d'autonomie.

En gros, il vaut mieux utiliser la gravité pour gagner en vitesse puis utiliser l'énergie cinétique gagnée dans la descente le temps que la vitesse descende, plutôt que d'utiliser la gravité pour charger une batterie puis utiliser l'énergie de la batterie pour garder la vitesse après la descente, car tu as des pertes lors de la recharge de la batterie ET lorsque tu reprends l'énergie dans la batterie.

 

Dans la vie réelle je pense que ce n'est pas aussi évident (le coup de la descente par exemple).

La descente n'est qu'un cas particulier.

Prends un autre exemple, l'approche d'un feu rouge en ville, lorsque tu roules à 50km/h (tu as donc dépensé de l'énergie de la batterie pour maintenir l'énergie cinétique permettant à la voiture d'avancert).

- soit tu roules jusqu'au dernier moment puis tu freines sec avec le frein mécanique : là tu auras perdu l'énergie cinétique en chaleur.

- soit tu roules jusqu'à relativement tard, puis tu utilises la régénération pour ralentir : là, l'énergie cinétique est utilisée pour recharger la batterie, cette recharge induisant une perte (car le rendement n'est jamais de 100%)

- soit tu lâches l'accélérateur et tu laisses la voiture ralentir (mode 0 de la ioniq), tu auras moins consommé d'électricité et l'énergie cinétique diminuera au fur et à mesure jusqu'à l'arrêt.

 

Si un gars comme moi arrive à faire cela, j'ose même pas imaginer avec un gars qui a de l'expérience

Un gars qui a de l'expérience va minimiser l'utilisation de la régénération. Toujours pour la même raison : aucun processus n'a un rendement de 100% (2e loi de la thermodynamique), il y a toujours des pertes lors d'un transfert d'énergie.

 

Donc il vaut mieux "ne pas consommer de l'énergie qu'on ne régénérera pas" plutôt que "consommer de l'énergie (avec perte sur le chemin entre la batterie et les roues, en passant par le moteur) puis régénérer (avec perte sur le chemin entre les roues et la batterie).

 

Sur le point que la e-pedal n'était pas prévue pour cela, ben à mon avis c'est une erreur de conception.

Bah non. Encore une fois, c'est une fonctionnalité de confort ; celle-ci, si j'ai bien compris, est envisagée sur d'autres voitures thermiques.

 

Que fais de plus cette pédale à part augmenter la régénération ? N'est-ce pas comme cela que fonctionne les palettes de la Ioniq ? Pourquoi donc ne pas l'utiliser selon ce même principe ?

Ce n'est pas du tout la même chose. Les niveaux de régénération (D et B sur LEAF ou Soul, Comfort, EcoPro ou EcoPro+ sur i3, 0, 1, 2 ou 3 sur la ioniq...) permettent de modifier façon dont accélération et régénération sont modulés. La formulation que j'avais trouvé à un moment, c'est que ça déplace le "point zéro", plus la régénération est forte, moins il y a de place "sous le point zéro" pour l'accélération, plus il y a de place "au-dessus" pour la régénération...

 

L'intérêt de la e-Pedal n'est pas du tout là (d'ailleurs, la e-Pedal fonctionne en mode D ou en mode B, c'est indépendant). L'intérêt de la e-Pedal c'est d'asservir entièrement les déplacements de la voiture à une seule pédale, jusqu'à l'arrêt s'il le fait. Par exemple, dans un accès de garage en pente, tu lâches la pédale, ça s'arrête. Tu appuies un peu, ça avance un peu.

La e-Pedal permet de ne plus avoir besoin de freiner quand on approche d'un stop, ne pas avoir besoin de maintenir le frein dans un embouteillage ou au stop dans une rue en pente, en fait, le but c'est de ne plus avoir besoin de la pédale de frein, c'est tout.

 

Je pense que si cette Ioniq et si efficiente, c'est certes à cause de son CX, mais je reste persuadé que cela provient aussi de cette possibilité de régénérer du jus.

Pas tant que ça, en fait... Les plus longues autonomies ont été atteintes avec un minimum de régénération.

La régénération permet de compenser les erreurs de conduite des débutants, en permettant de récupérer une énergie qui aurait été, autrement, perdue en chaleur avec les freins mécaniques.

 

 

 

[si tu relis les premiers articles de blog dans la section "mobilité électrique", tu trouveras exactement le même genre de propos que ce que tu évoques ici... et entre-temps, j'ai appris...]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce fut un grand sport avec ma Prius il y 10 ans que de trouver le point mort à l'accélérateur pour avoir la voiture roulant sans aucun échange d'énergie. On s'en lasse.....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah bah c'est sûr qu'au quotidien, c'est pas vraiment utile... Et dans tous les cas, rouler moins vite aura un meilleur impact sur l'autonomie que de jouer avec l'anticipation et la régénération etc.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Avec la E-Pedal, y'a quand même une zone morte "roues libres" dans la pédale d'accélérateur entre frein de régénération et accélération ?

Et même sans E-Pedal, si on lâche l'accélérateur dans une descente, c'est direct le frein moteur avec régénération ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Avec la E-Pedal, y'a quand même une zone morte "roues libres" dans la pédale d'accélérateur entre frein de régénération et accélération ?

Forcément, il y a bien un point où ça bascule entre accélération et régénération. Cela dit, je me demande si ce point n'est pas "mouvant" avec l'e-Pedal, pour pouvoir fonctionner convenablement...

 

Et même sans E-Pedal, si on lâche l'accélérateur dans une descente, c'est direct le frein moteur avec régénération ?

Oui, car il n'y a pas de "mode de régénération 0" sur la LEAF. Seule la ioniq a ce mode...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sans la e-pedal, c'est comme avec l'ancienne Leaf.

Avec l'e-pedal, il y a bien une zone de roue libre (ou de glide). Il suffit de ne pas relâcher la pédale d'accélérateur, complètement. En tout cas, même si je n'ai pas pu rouler très longtemps avec, je n'ai pas eu de problème pour trouver le point neutre, à la pédale.

Par contre, avec l'e-pedal enclenché, je n'ai pas ressentit de différence entre le mode D et le mode B. Alors que sur l'ancienne, on le sens à l'accélérateur (j'ai pas pensé à tester sans l'e-pedal).

J'ai l'impression que le fait d'enclencher l'e-pedal, le mode B ne sert à rien; vu que c'est le mode e-pedal, qui gère le ralentissement, comme le faisait le mode B, mais en un peu plus violent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas impossible. J'avoue que je n'ai pas approfondi le rapport entre e-Pedal et les modes B et D, lors de mon essai...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×