Aller au contenu
Mihai

Forum • Pétition contre l’étude de l’ADEME

Messages recommandés

Dès que l’opinion publique et la curiosité des gens risque de pencher trop en faveur des VE, il y a la certitude qu’un autre journaliste de la « presse libre » publie un article comme quoi le VE n’est finalement pas plus propre qu’un VT, et même pire:

 

http://www.franceinfo.fr/emission/le-vrai-du-faux/2015-2016/la-voiture-electrique-c-est-zero-pollution-zero-particules-02-11-2015-07-35

 

(il paraît qu'on ne peut pas écrire un commentaire sur leur site...., en tout cas pour moi ça ne marche pas quand j'appuis sur "réagissez")

 

Mr Antoine Krempf utilise comme tant d’autres journalistes avant lui, la fameuse étude de l’ADEME, encore disponible sur leur site, pour donner de la crédibilité aux arguments. Le PDF est encore disponible ici:

http://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/90511_acv-comparative-ve-vt-rapport.pdf

 

Je n’ai pas eu le temps de lire toutes les 200+ pages de ce rapport mais l’erreur la plus grave est évidente dès les premières pages. C’est qu’ils utilisent les valeurs NEDC pour déterminer les niveaux de CO2 et des NOx. Si les valeurs réelles sont pour le CO2 au moins 40% plus élevées, et les émissions des NOx de 3x à 23x plus élevées pour la grande majorité des voitures supposées conformes à Euro6…..cette étude n’a plus aucune crédibilité.

 

J’ai déjà écrit à Gingko21 (gingko21.com), l’un des « cabinets de conseil » qui a réalisé cette étude pour le compte de l’ADEME. Je leur ai suggéré de préciser publiquement, que leurs conclusions ne sont plus valables, et que l’ADEME fasse pareil. Je vous invite de leur écrire aussi.

 

Sinon cette étude va être encore et encore défilée devant la masse qui cherche tout simplement à comprendre, pour faire ses choix. Et elle marque les esprits parce que c’est l’ADEME qui le dit, dans une étude validée, officielle…

 

Si je n’ai aucune réponse dans une semaine j’aimerais bien démarrer une pétition contre l’ADEME pour dénoncer les conclusions totalement fausses de cette étude. Vous en pensez quoi?

Modifié par Invité

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

+ 1000 Mihai

 

L'ADEME est un repaire d'écolos intégristes qui ont trouvé le moyen de financer et diffuser leurs chères études aux frais du contribuable.

 

Les points que tu cites ne sont pas les seuls qui ôtent toute crédibilité à cette étude.

On peut en dire autant de l'étude sur le 100 % EnR, en 2050, pour pas plus cher que le nucléaire.

 

La technique est simple :

1) on part de ce que l'on veut démontrer

(le VE pollue plus que le diesel ; les 100 % EnR sont possibles) ;

 

2) on torture les hypothèses de départ jusqu'à ce qu'Excel donne le résultat voulu

(durée de vie des VE, durée de vie des batteries, non-recyclage des batteries etc... ; hypothèse de consommation électrique surréaliste pour 85 millions d'habitants en 2050 etc...) ;

 

3) on publie (pas toujours !) et ceux qui n'ont "pas le temps de lire les 200 pages" (les "journalistes", par exemple) imaginent qu'un organisme sérieux, officiel, toussa... a démontré le postulat de départ.

 

La légende urbaine est créée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a aussi un autre point bizarre dans cette étude, si vous regardez page 30:

 

http://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/90511_acv-comparative-ve-vt-rapport.pdf

 

« Indicateur de consommation d’énergie primaire totale »

 

« L’étude montre que la consommation d’énergie primaire du véhicule électrique est inférieure

à celles d’un véhicule thermique essence sur l’ensemble de son cycle de vie et légèrement

supérieure à celles d’un véhicule thermique diesel. »

 

Je ne comprends pas trop. Pourquoi ils comptent l’énergie primaire pour estimer la consommation d’un VE vs VT? Ils comptent donc l’efficacité du nucléaire, ou photovoltaïque, ou éolien, pour pouvoir dire qu’un VE consomme finalement autant qu’un VT ??? Je me trompe?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En France, un coefficient de conversion de 2,58 est appliqué à l'électricité car il faut 2.58 kWh d'énergie primaire pour livrer 1 kWh d'énergie électrique.

Ce coefficient est lié au rendement des différentes filières de production, et de leur part dans le mix énergétique:

  • Nucléaire : rendement 33%, 75% de la production
    Energies renouvelables : 100% 15%
    Energies fossiles : 38% 10%

Il faut ensuite faire un simple calcul de proportionnalité pour trouver un rendement de 43,5% ce qui correspondrait à un coefficient de 2,32.

On ajoute ensuite les pertes de transport, et on arrive à ce coefficient de 2,58.

Tout ceci est discutable, surtout quand on le compare à des consommations NEDC !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
On ajoute ensuite les pertes de transport, et on arrive à ce coefficient de 2,58.

Tout ceci est discutable, surtout quand on le compare à des consommations NEDC !

 

C'est de la malhonnêteté intellectuelle !

 

Pour l'électricité, le coefficient de conversion en énergie primaire est de 2,58 pour tenir compte de ce que tu as indiqué.

 

Mais pour les carburants fossiles, le coefficient est de.... 1.

Comme si, pour le pétrole, il n'y avait besoin d'aucune énergie pour explorer, forer, extraire, transporter, raffiner, stocker, re-transporter, distribuer, etc.

 

Ainsi, la réglementation thermique française actuelle (RT2012) considère que celui qui utilise une pompe à chaleur avec un coefficient de performance de 2,6 est considéré comme consommant 1 kWh d'énergie primaire comme s'il utilisait une chaudière au fuel.

C'est un scandale !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
En France...

Ce coefficient est lié au rendement des différentes filières de production, et de leur part dans le mix énergétique:

...

Energies renouvelables : 100% 15%

...

Génial.

Les EnR ont 100 % de rendement

 

A toutes fins utiles, je précise être fan des EnR, mais la plus belle fille du monde etc, etc....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quant il s’agit de “l’énergie primaire” oui, il faut considérer les énergies renouvelables comme 100%. Les petits photons du soleil arrivent par eux même dans votre panneau solaire. Vous n’avez pas dépensé de l’énergie pour cela. Donc oui, quand on parle d’énergie primaire et EnR, on commence par 100%. Pour les EnR, par définition l'énergie primaire est infinie. Sinon, ce n’est pas une EnR.

 

Ensuite, le rendement du dispositif pour transformer cette énergie primaire en énergie utilisable (électricité) n’est pas vraiment un facteur. La seule chose qui compte c’est le prix (et bien sûr l’énergie utilisée pour fabriquer le dispositif). Exemple exagérée - si vous pourriez faire un panneau solaire qui coûte 50 centimes pour 250W et il va récupérer son énergie de fabrication en 2 ans, pour ensuite fonctionner encore 25 ans – quelle importance si son rendement est seulement 18%? (La seule chose que j'ai exagéré ici c'est le prix, le reste existe déjà)

 

Pour le rendement nucléaire, c’est un peu la même chose – quelle importance a le rendement, si on pourrait construire des centrales à 10 euros? Donc cette étude mélange tout….il aurait été beaucoup plus intéressant de comparer la consommation d’énergie pour rouler 100km avec un VT/VE. Et la ça aurait été la catastrophe pour les VT.

 

Concernant les EnR, c’est clair que le photovoltaïque/geothermique est l’avenir. Dans beaucoup d’endroits dans le monde c’est déjà l’énergie la moins chère (pour le PV)…

Modifié par Invité

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous.

 

J'ai parcouru le rapport (http://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/90511_acv-comparative-ve-vt-rapport.pdf).

J'ai trouvé certaines chose regrettables.

- Sur mon PC, beaucoup de graphiques sont quasi illisibles.

- La notation choisie pour certaines unités ou le choix de la présentation des graphiques n'apporte pas toujours de la clarté.

- Considérer qu'il n'y a pas de différence d'usage des freins entre un VT et un VE va à l'encontre de mon expérience et de tous les témoignages dont j'ai connaissance.

- Si la comparaison entre les productions électriques en France et en Allemagne est intéressante, le cas de la Norvège aurais été intéressant et motivant (~98% de renouvelable).

 

Je voudrais noter que, si les voitures doivent êtres équipés de systèmes dépoluants portables, les centrales électriques ont la facilité d'installations fixes. Au vu des pollutions décrites dans ce rapport, j'aurais tendance à dire: "peut mieux faire".

 

Ceci dit, on ne peut nier l'évidence, les pollutions liée à l'usage de l'électricité, sont fonction des méthodes de production de celle-ci. Espérons que le smartgrid améliorera cette situation.

 

Ayez le pied léger, et l'électricité renouvelable.

 

Bonne route.

 

Silence.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un VE consomme autant voir plus d'énergie primaire qu'un VTh équivalent. C'est la réalité ! Et alors ?? Ça n'a aucune importance ! Ne vaut il pas mieux un VE consommant 1000x plus d'énergie solaire sans émissions de CO2 qu'un VTh brulant ne serait-ce qu'un litre de mazout aux 100km ? Bien sûr le solaire produit du CO2 pour la fabrication de ses panneaux, et bien sûr un VE ne con somme pas 1000x + d'énergie. LA vraie question est donc celle de l'impact environnemental. Le rapport de l'ADEME tente de répondre aux différents impacts. Il y a du bon, comme le non gobage du chiffre de CO2 livré par EDF, et du moins bon. Pour le VTh, la base carbone prend bien les émissions en tenant compte de la toute la partie raffinage, etc avec un coef de x1.25, faux procès donc, par contre la comparaison se fait bien en cycle NEDC, donc on peut encore rajouter 25% pour le VTh comme le VE, ce que le rapport ne fait pas. Mais au final, en prenant le pire des chiffres et conditions pour le VE (émission de CO2 à 110g/kWh élec, cycle NEDC, ...) et en incluant même un changement de batterie au cours de la vie du VE, il conclut que le VE est moins impactant dès 50 000km vs un thermique et qu'au final sur les 150 000km moyen l'économie est de plus de 10 tonnes CO2 + toutes les autres particules locales. C'est bien la conclusion qui est détournée sciemment par les journalistes et anti-VE, le rapport lui, bien que tronqué, conclue bien la réalité ! Que les tests officiels soient faux augmente simplement l'écart entre VE et Vth, notamment sur les émissions locales.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour moi la question n'est pas si leur conclusion est "vrai" ou "faux" mais l'écart considérable entre la réalité et la pollution + CO2 du cycle NEDC. On ne peut pas prétendre d’avoir de la rigueur scientifique si les données de base sont complètement faussées. C’est aussi ridicule qu’une étude qui confond des unités métriques et impériales. Telle est l’écart. Et encore plus pour les NOx et la majorité des voitures certifiées Euro6.

 

Concernant les 50 000km, il s’agit seulement pour le potentiel de changement climatique et donc la il faut augmenter la contribution des VT d'environ 40%. Le 25%, c'est l'estimation du Transport & Environment pour l'écart entre le WLTC et conduite réelle. Pour le « Potentiel d’acidification » c’est beaucoup pire pour le VE (car encore ils prennent en compte les émissions NEDC des NOx). Page 40 par exemple - leur conclusion est que le potentiel d’acidification est favorable au VT jusqu’à 150 000km, même en France! C’est n’importe quoi.

 

Ou encore, page 42, le potentiel d’eutrophisation de l’eau. Il faut selon eux 120 000km pour devenir « favorable au VE ». En Allemagne, même pas après 200 000km.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×